WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -9%
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
Voir le deal
299 €

Partagez

Paradise City | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyMer 27 Mai - 17:17

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

D’humeur à ressentir des frissons d’adrénaline, Megan avait organisé une journée spéciale. Et qui mieux qu’un ami au moins aussi fou qu’elle pour la suivre dans tous ses délires. L’étudiante avait prévenu Danny qu’elle viendrait le chercher à dix heures tapantes sans préciser ce qu’elle avait réservé comme surprise. Il valait mieux l’avertir à l’avance parce qu’il n’était généralement pas levé de si bon matin. De son côté, elle venait de se réveiller enjouée sur un air de Queen, We Will Rock You. Son père s’était absenté du week-end et Megan avait donc la villa familiale pour elle toute seule. La jeune femme repoussa ses draps et sauta hors du lit. Elle fila ensuite sous la douche où elle continua de chanter joyeusement puis elle termina de se préparer. Il était temps d’aller s’amuser. La brune choisit scrupuleusement les clefs de la voiture dont elle avait besoin, elle emporta deux ou trois bricoles et elle descendit ensuite dans le garage. Attentive, elle démarra le véhicule en douceur tandis que la porte électrique se relevait. Megan sortit la voiture, activa la fermeture du garage et elle prit la route. Le trajet qui la séparait de la maison de Danny ne durait que deux minutes mais la jeune femme ne passa pas inaperçue. Le moteur vrombissant de la Ferrari Italia 458 résonna dans les rues du voisinage dans un délicieux bruit qui n’était pas s’en rappeler celui d’une F1. Ancien pilote de renom, son père avait de beaux modèles de voiture dans son immense garage dont ce magnifique modèle rouge aussi bien adapté pour la conduite de route que pour circuit.

Voiture de luxe sportive développée avec la contribution de Schumi, la 458 était propulsée par un moteur V8 atmosphérique dont la puissance était incomparable. L’aérodynamique légère était conçue pour atteindre des vitesses élevées supérieures à 300km/h. Doté d’aides électroniques à la conduite, le véhicule offrait également un intérieur en cuir chic et confortable. De par sa hauteur basse et ses fonctionnalités de commande intégrées au volant, elle se rapprochait beaucoup d’une F1. Un vrai bijou. Comme si le bruit de la voiture rutilante n’était pas suffisant, Megan appuya sur le klaxon et baissa la vitre. « ALLEZ GRANGER, ON SORT DE SON LIT !! » La petite Julliard allait probablement s’attirer les foudres des autres membres de sa famille s’ils étaient présents mais elle s’en fichait du moment que la surprise pour Danny était bonne. Ce n’était pas la première fois que Megan pilotait un des joujoux de Max mais elle l’avait toujours fait en présence de son père ou dans un contexte encadré à l’instar de cette journée qu’elle avait été invitée à passer avec Ducati sur circuit. C’était donc une première sans l’influence du producteur ou d’un constructeur automobile. La jeune femme avait hâte de pouvoir reprendre la route et de pousser l’engin. Elle avait en effet d’autres surprises en réserve.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyLun 1 Juin - 16:23


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


La vie semblait reprendre son cours, même si une maladie de merde est en train de ravager le monde. Lily est revenue à la maison, Kee semble aller de mieux en mieux mais surtout, j’ai rendu la monnaie de leur pièce au pire sponsors que j’ai eu. Qui plus est, en très bonne compagnie. Rajoutons le fait que je viens de recevoir un message de Meg qui m’entraîne dans je ne sais quoi et tout va pour le mieux. Les questions sur l’avenir, j’y répondrais quand il le faudra, j’ai déjà un présent assez chargé. J’ai évité de sortir à une quelconque fête aujourd’hui et j’ai déjà activé un réveil pour ne pas que la brune me casse la tête alors qu’elle m’avait prévenue de l’heure à laquelle elle viendrait. Malgré ma légère rancœur, parce qu’elle est devenue légère avec le temps, j’ai dit à Lily de venir à la maison ; quitte à se faire une autre soirée bouffe et netflix, autant que ce soit avec quelqu’un d’autre qu’un membre de ma famille … Ou seul. Elle n’est restée que deux bonnes heures, partant vers minuit. J’ai encore regardé quelques trucs après et me suis endormi vers 2 heures du matin, comme un type des plus dépriment.

Je crois qu’il ne m’était plus arrivé de me lever avant 10 heures depuis longtemps. Je suis directement allé sous la douche pour tenter un réveil en douceur mais ça ne donne pas grand-chose. Au contraire, l’eau très chaude me donne seulement envie de me rendormir. J’ai à peine le temps de m’habiller que j’entends des klaxons venant de l’extérieur ; elle me prévient qu’elle vient pour une certaine heure et elle réveille tout le quartier juste pour m’emmerder. Je vais la tuer. murmurais-je, surtout pour moi. Je descends à toutes vitesses dans la cuisine et rempli un mug d’une bonne grosse dose de café noir. Bénie soit Keelin d’être encore à la maison. Je sors de la maison avec un large sourire. IL EST 10H DU MAT, ARRÊTE DE GUEULER. criais-je assez fort pour que le voisinage m’entende aussi. C’est que je n’ai toujours pas digérer ces voisins qui appellent les flics juste parce que ma musique allait un peu trop fort à leur goût. Ma voix n’était pas encore prete pour ça, je suis obligé de tousser un gros coup pour récupérer ma gorge. Je m’approche de la voiture, pose mes bras sur la fenêtre ouverte. T’es pire qu’une gueule de bois en fait. Ce ne serait pas une bonne journée sans une bonne vanne pour commencer. C’est un peu ça, c’est comme si je venais d’aller dormir il y a deux heures seulement. Je bois quelques gorgées de café avant d’admirer la voiture.  Ferrari 458, avec la totale bien évidemment. Je suppose assez rapidement que c’est un des joujous de son père. Joli joujou. dis-je d’ailleurs, traduisant mes pensées. Je connais les marques, mais les particularités, c’est une autre histoire. Comme toutes voitures du genre, je suis presque sur que le bruit, quand on la pousse, est magique. Le coffre doit etre minuscule et pas de place à l’arrière, nous laissant un merveilleux espace pour nous installer. D’ailleurs, après avoir fini mon café et déposé le mug sur ma boite aux lettres, j’ouvre la portière et m’assois sur le siège. C’est encore mieux que ce que j’avais imaginé. Alors, tu m’emmène où ? finis-je par lui demander, alors que la brune a déjà enclencher le contact.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyDim 7 Juin - 14:19

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

Un Danny qui ne serait pas ronchon, ne serait pas son pote habituel. Il lui rendit la courtoisie en gueulant au moment d’arriver près de la voiture. C’est qu’il n’aimait pas qu’on le bouscule de si bon matin le Granger mais Megan avait bien sûr une bonne raison d’être venue le chercher de si bonne heure. Elle avait prévu un programme sympa pour la journée, un programme qui impliquait une voiture de luxe sportive. Ce n’était pas tous les jours que le commun des mortels pouvait se promener dans une telle Ferrari. De toutes les marques de voiture que possédait son père, la petite Julliard était tombée amoureuse du caractère à l’italienne, d’autant que ce modèle lui rappelait le merveilleux voyage qu’elle avait fait avec son père l’été précédent. « JE GUEULE SI JE VEUX D’ABORD. » Explosant de rire, la brune en rajoutait des tonnes, juste pour énerver les voisins chieurs de Daniel. Elle se rappelait de ces débiles qui avaient emmerdé son pote en appelant les flics pour tapage nocturne. Un café à la main, il s’approcha de la voiture et lui glissa qu’elle était pire qu’une gueule de bois. Elle rit de plus belle. « Je le prends comme un compliment quand on sait comme on adore se mettre la tête à l’envers. » De toute façon, il était rare qu’elle prenne mal quelque chose. Daniel admira le véhicule le temps de terminer son café et il prit ensuite place à côté d’elle en étendant ses jambes. « Et oui, on va bien s’amuser aujourd’hui. » Il lui demanda ensuite où elle l’emmenait et elle ne créa de suspens inutile. « Je t’emmène au circuit de Pembrey, on en a pour une heure de route, peut-être moins si je pousse. J’ai privatisé les lieux entre 11h et 12h, d’où ce départ matinal. » Expliqua-t-elle brièvement, fière de sa petite surprise. Bonjour la montée d’adrénaline. En principe, Daniel n’avait pas froid aux yeux alors elle espérait qu’il serait emballé par le programme. Avait-elle utilisé son privilège de « fille de » ? Totalement. Megan n’en avait pas honte. « On va pouvoir tester ce qu’elle a dans le ventre. » Lui aussi s’il s’en sentait l’envie, pourquoi pas. Même si les deux amis trainaient souvent ensemble, Megan ne lui avait jamais fait profiter des voitures de son père. Il y avait un début à tout. La petite Julliard n’avait plus spécialement envie d’être cette petite fille sage et trop raisonnable. Elle aurait pu emmener Daniel sur des circuits plus prestigieux mais ils étaient tous plus éloignés et auraient nécessité un week-end d’organisation. Megan avait donc choisi celui qui offrait les plus belles perspectives en termes de tracé dans les environs. « Tu verras, c’est un sacré challenge mais c’est jouissif. » Il faudrait repousser ses limites, rester concentré sur la route, aborder les virages intelligemment. C’était tout le défi justement. La jeune femme avait déjà eu l’occasion de rouler sur ce circuit car elle avait hérité de la passion de son père pour la vitesse et le pilotage même si elle n’était pas aussi assidue. « Des pilotes comme Jenson Button, Kimi Raikkonen et Sébastian Vettel sont venus s’y entraîner. » Tous les trois avaient notamment été couronnés champion du monde de F1 au cours de leur carrière… tout comme son père qui avait aussi remporté des prix. Ils ne rouleraient donc pas non plus dans le bled paumé du Pays de Galles. « Prêt ? » Sur ces mots, Megan redémarra le moteur tandis que le son vrombissant des cylindres résonna dans la rue. Elle roula prudemment jusqu’à la montée sur l’autoroute et alluma la musique, lançant une playlist entrainante qu’ils appréciaient tous les deux. « Alors quoi de neuf ? » Si Megan avait organisé cette journée, c’était aussi pour retrouver son pote qu’elle n’avait pas vu depuis un moment. Avant, ils passaient le plus clair de leur temps ensemble mais la petite Julliard avait beaucoup trainé chez son père à composer de la musique – plus ou moins en secret – et elle restait énormément chez Fred aussi maintenant. Quant à Danny, il avait été pas mal occupé de son côté d’après ce qu’elle avait compris lors de la soirée improvisée avec Eleanor. S’engageant sur un terrain un peu plus glissant, Megan osa demander des nouvelles d’une personne en particulier. « Paraît que Lily est revenue. »

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyJeu 18 Juin - 1:48


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


Je finis mon café et m’installe sur le siège passager après qu’elle ait encore hurlé. C’est pour rire et je ris, mais j’ai un mal de crane qui persiste et c’est atroce. Plus que quelques minutes et je suis sur que ça passera tout seul avec la caféine. T’es plus mignonne quand même. Qu’une ou plusieurs bouteilles d’alcool. Une insulte ou un compliment ? On s’en fou, c’est juste marrant. Juste pas quand tu hurles. ajoutais-je, rigolant cette fois. Elle me fait le programme de la journée et franchement, je pense qu’on pouvait pas rêver mieux. Tranquille. Enfin .. T’attends quoi pour pousser ? demandais-je, surtout pour l’embêter. C’est ce que j’aime chez Megan. C’est quelqu’un d’organisé et prévoyant, tout mon contraire. Et elle prend toujours le temps de bien faire les choses pour les autres, pour moi. Tu sais comment me parler. dis-je en rigolant. Je crois comprendre ce qu’elle veut dire, sans pour autant le savoir vraiment. Enfin, je me fais des idées et au lieu de poser des questions, je préfère garder la surprise pour plus tard. J’ai conduis de belles voitures, rapides ; j’ai d’ailleurs eu quelques belles amendes, mais je n’ai jamais conduis sur un vrai circuit. Ou même accompagné quelqu’un. Une expérience en plus à gagner. Plus qu’à espérer que ça ne m’inspire pas sur les routes de notre petite ville. Ooooh, je connais les mecs que de noms, mais je suppose que ça vaut le coup. Regarder des voitures de courses faire des tours de terrain ne m’a jamais vraiment attiré, j’avais l’impression de perdre un temps précieux. Mais ces noms, très connus, me font comprendre que l’endroit où l’on va est un truc assez génial et assez professionnel. J’oublie parfois que mon amitié avec la jeune femme me fait souvent sortir des trucs que je connais. C’est rafraichissant.

Je la regarde. Je n’attends que ça. Avec ce genre de voiture on a qu’une envie, c’est de voir jusqu’où elle peut aller. La brune me le demande un peu tôt et attend d’entrer sur l’autoroute pour enfin démarrer. Si c’est déjà jouissif en mode co pilote, je n’imagine même pas ce que ça doit être derrière le volant. La routine. Fin, à part que tu en faisais moins partie. Je lui donne un petit coup de coude, un sourire se dessinant sur le bout de mes lèvres. Un futur incertain, mais un présent qui reprend son cours peu à peu, des habitudes qui reviennent, mais sur un ton plus léger. Je devrais peut être lui parler de mon coup avec Lenny … Plus tard. Je suis sur tu batifolais. ajoutais-je, tentant de lui tirer les vers du nez. Ce n’est en rien un reproche, on a beau faire des discours sur les potes qui passent avant les copines, ça ne m’a pas, de temps en temps, empêcher de les oublier pour aller passer du bon temps. J’aime juste avoir raison. Oui ... J’ignore pourquoi je ressens une espèce de malaise à parler d’elle à la Julliard. J’ignore si c’est parce que j’ai le même genre de relations avec les deux ou simplement parce que je tiens le secret de la rousse entre les mains. Je décide de passer au dessus et de dire quelques mots sur ce fameux retour. De toutes façons, on a un long trajet et c’est ça ou un silence un peu gêné. Je n’ai jamais de silence gêné. Elle a débarqué chez moi avec des tartelettes aux fraises et un grand sourire. Je l’aurais bien tué, mais j’ai mangé avant. ajoutais-je, rigolant à moitié. L’histoire d’amour que j’entretiens avec mon estomac n’est un secret pour personne et la Carter avait utilisé ça contre moi. Il n’y a pas grand-chose à dire tu sais, à part que c’est bizarre. finis-je par dire, levant les épaules. Elle est revenue depuis quelques semaines maintenant et j’ai encore du mal, du mal à me dire qu’elle fait partie de mon quotidien de nouveau, du mal à continuer de lui en vouloir, du mal avec le fait qu’elle ait été enceinte. Des trucs que j’ai pas envie de cacher à Megan et en même temps, je ne peux pas trahir Lily et tout raconter comme si rien n’était. Je les aime bien toutes les deux, mais j’ai encore la preuve qu’il faut que j’arrête d’avoir autant de copines, ça ne m’apporte que du stress.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptySam 27 Juin - 22:20

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

« Tu vas encore m’entendre hurler quelques fois aujourd’hui, je préfère te prévenir. » Un petit rire s’échappa des lèvres de Megan, elle était effectivement tout excitée à l’idée de pouvoir pousser sur le champignon. Elle expliqua ensuite le programme de la journée à Danny qui sembla apprécier la surprise. « Bientôt, bientôt. » La petite Julliard lui cita les noms de grands pilotes de F1 qui étaient venus s’entrainer sur le circuit où elle l’emmenait. Elle avait dévoilé une partie de la surprise mais pas complètement. Megan démarra et poussa la voiture dès qu’elle rejoignit l’autoroute. Le moteur ronronna bruyamment et lui donna l’impression d’être sur un champ de courses. « On s’y croirait. » Elle s’enquit ensuite des dernières nouvelles dans la vie de Danny mais il ne lui raconta rien de particulier. Sur le ton de l’humour, il souligna simplement qu’elle en faisait moins partie. « Je suis sûre qu’il s’est passé plein de choses… Mais tu aimes faire ton homme mystérieux. » Megan lui rendit son sourire, puis tira la langue comme une gamine quand il essaya de lui tirer les vers du nez sur ses batifolages. « Parce que toi, tu jouais au scrabble pendant tout ce temps ? » Elle n’avait ni confirmé, ni nié. La petite Julliard avait retourné la question par une habile pirouette.

Poussant un peu plus sur l’accélérateur, elle se reconcentra sur la route tout en évoquant le retour de Lily dont elle avait entendu parler. Voilà que Danny lui cachait des choses. Il ne l’avait même pas prévenue par écrit et ne l’avait pas évoqué non plus quand elle lui avait demandé de ses nouvelles. Megan ne savait pas comment elle devait le prendre. Elle ne se prenait pas la tête pour de telles futilités d’ordinaire mais ça l’attristait de constater qu’en plus de moins se voir, ils ne se confiaient plus l’un à l’autre. Peut-être parce qu’il avait retrouvé sa meilleure amie perdue justement ? Danny reconnut que la rousse était rentrée et qu’elle était venue les bras chargés de pâtisseries. Megan esquissa un sourire en imaginant la scène. « Ton ventre te perdra. On pourrait te faire la pire crasse du monde, que tu pardonneras pour le plus divin des desserts. » Elle pouffa de nouveau, il avait tendu le bâton pour se faire battre. En réalité, l’humour servait à cacher les interrogations qui l’avaient traversée. « Mais donc, ce n’était pas tant la routine que ça… » Simple constat. Danny ressentait une sensation bizarre de l’avoir retrouvée. « J’imagine comme c’était bizarre oui. Elle débarque chez toi sans prévenir après avoir disparu sans donner de nouvelle pendant longtemps… Il y a de quoi se poser des questions. Elle t’a donné une explication pour son départ et son silence radio ? » Megan dépassa une voiture plus lente et resta sur la bande de gauche pour ne plus être gênée par les autres conducteurs.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyVen 3 Juil - 0:45


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


Le mal de tête s’efface enfin. Tu sais que j’aime bien t’entendre crier tant que c’est pour les bonnes raisons. Je la taquine, étouffe un rire pour ne pas encore plus la déconcentré. Il n’y a pas de mal à un léger flirt, surtout quand on connaît notre passif. Puis si on a pas l’esprit aussi mal tourné que moi, on pourrait simplement penser que je parle du fameux circuit qu’on allait faire ; un cri de joie, c’est bien plus sympa qu’un cri de réveil. Des cris de réveil. Tu rigoles, je suis un livre ouvert. La ville entière connaît ma vie sexuelle. répliquais-je alrs qu’elle tentait de retourner mes affirmations contre moi. Elle n’a pas tort dans le fond, l’homme mystérieux est un truc que j’aime faire mais à coté, je manque souvent de discrétion. Enfin soit, ma vie a réellement été moins animée que ce que pourrait penser la Julliard. Mais il me faudra tout pour pouvoir la convaincre. Mais pour une fois c’est toi la coquine parce que moi, j’ai surtout joué au scrabble avec Netflix. J’aurais pu glisser Keelin dans la phrase, mais j’avais peur que ça sonne un peu trop bizarre et de regretter immédiatement ma petite blague. Je pourrais toujours lister les séries et toute la bouffe que j’ai engloutie en deux ou trois mois. Megan est douée, mais elle ne m’aura pas. T’as pas nié. finis-je par dire, la fixe une demi seconde, complètement convaincu qu’elle a un mec à ses pieds. Et je parierais sans hésiter sur ce fameux Fred. Quand je dis que je sens ces choses là, ce n’est pas une blague.

Je sens de l’amertume et de la déception dans sa voix lorsqu’elle met le sujet de Lily sur la table. Je crois qu’elle s’attendait à ce que je m’étale sans aucun soucis mais je ne meurs pas d’envie de parler de la Carter. J’aime beaucoup discuter avec Megan, mais ce que je préfère c’est tous ces trucs que l’on fait sans trop se prendre la tête et là j’ai l’impression de l’avoir poussé à bout. Enfin soit, je finis par lui en parler, expliquant comment la rousse est revenue dans ma vie. Sa remarque sur mon rapport avec la nourriture est aussi drôle que vexante. J’ai pas dit que j’avais pardonné, juste que je l’avais laissé rentré avec ses tartes. Mais oui, je l’ai laissé s’installer à coté de moi dans mon lit, la touchant même au niveau du visage ou de la jambe, comme une preuve d’intimité retrouvée. Je dois me rendre à l’évidence, je pourrais facilement me faire acheter avec de la bonne nourriture. Mais oui tu dois avoir légèrement raison. Parce que bon, dans le fond, j’ai quand même tenu le coup. Sa situation était compliquée, elle n’a pas eu le choix, mais j’ai du mal à croire qu’à notre époque, tu n’arrives pas à avoir un téléphone ou un ordinateur pour envoyer un message rassurant. Compliqué. Y a ces filles qui font parties du quotidien même quand on les voit plus ... Et les routines que nous avions avant reviennent au galop, comme si rien ne s’était passé. Elle a débarqué dans ma chambre après un an, Megan est venue me chercher après presque deux mois et pourtant, c’est comme si rien n’avait changé quand je suis avec les deux jeunes femmes.

Elle a raison sur tous les points, comme si elle avait fini par lire dans mes pensées. Oui c’est bizarre de filer comme ça pour réapparaître plus tard, mais quand on a les explications, on comprends mieux. J’hésite encore avec sa question, mais tiens le coup et bafouille deux trois trucs. Oui et non, c’est assez compliqué. Je regarde par la fenêtre, observe la voiture que la brune dépasse, bien trop lente pour une autoroute. Je t’expliquerais mais pas aujourd’hui. Une promesse que je tiendrais, quand tout sera plus clair pour moi. Ma relation avec la rousse, la nouvelle à avaler, comment gérer ça, ce sont des choses que je dois faire seul, sans l’avis ou les conseils de personne. Et pour être sur que tout continue dans la joie et la bonne humeur, je relance la conversation sur une aventure vécue il y a peu. Je dois avouer avoir oublié un petit truc. Je ne voyais pas trop comment le glisser dans la conversation, le moment idéal est là. Tu n’as pas entendu parlé du magasin d’équipements sportifs qui s’est fait vandalisé ? Et bien c’était moi. finis-je par lui confier, non sans une certaine pointe de fierté dans la voix.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyMar 7 Juil - 11:18

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

Dans un sourire, Megan leva les yeux au ciel lorsque Danny la taquina sur ses cris. Comme un chat qui retombait sur ses pattes, il avait toujours réponse à tout. Elle essaya alors de savoir comment il avait occupé son temps puisque les deux amis ne s’étaient pas vu récemment. Megan trouvait que Danny jouait aux garçons mystérieux dernièrement, une affirmation qui se confirmerait plus tard dans la conversation. Cependant, il marqua un nouveau point quand il rappela qu’il n’était pas toujours le mec le plus discret en ville surtout concernant ses conquêtes. « C’est vrai que tu as eu ton lot de rumeurs et de convoitises. Mais c’est très calme en ce moment. » Par rapport à la vie qu’il menait avant, elle n’avait absolument rien entendu. De toute façon, Megan osait croire que s’il lui était arrivé un truc important, il l’en aurait informée, puisqu’ils se disaient à peu près tout. Son temps, il l’avait donc principalement passé devant Netflix à mater les séries. « Eh ben ! Qui êtes-vous ? Rendez-moi Danny, qu’en avez-vous fait ? » Elle aussi s’amusait à le taquiner. Le Granger souligna alors qu’elle n’avait pas nié ses batifolages. « Ni confirmé. » Megan n’avait pas très envie de parler de Fred pour le moment. Confuse, elle ne se sentait pas prête à admettre qu’elle aussi commençait à s’attacher. Heureusement, Danny n’insista pas. Pour l’instant. « Si tu veux tout savoir, j’ai enfin dit à ma mère que j’avais arrêté les cours depuis Noël et logiquement j’ai raté mon année. » Expliqua brièvement Megan. Si elle avait effectivement passé beaucoup de temps chez Fred, elle avait aussi eu d’autres préoccupations. Elle rejoignait le club des doubleurs, à cause de son désintérêt. « Je ne sais pas encore ce que je ferai à la prochaine rentrée. En attendant, je traine chez mon père à faire de la musique… Oui, ça me plait bien. » Max avait tout le matériel chez lui – carrément un studio au sous-sol de la villa – et elle en profitait pour travailler dedans quand le producteur s’absentait. Megan avait toujours refusé de jouer devant lui. En résumé, elle était paumée dans sa vie actuelle et comprenait ce que Danny traversait puisqu’il avait également délaissé ses cours et avait été rejeté par ses sponsors de l’escrime. Il était dans une période creuse aussi. « Alors tu vois, c’est super passionnant. » En vrai, Megan pourrait lui en raconter des choses croustillantes mais elle les gardait dans son jardin secret pour le moment.

Roulant à vive allure sur l’autoroute, la petite Julliard évoqua alors le retour de Lily puisque la nouvelle avait fait le tour de la ville. Elle taquina d’ailleurs Danny sur sa gourmandise et sur la façon dont on pouvait s’en servir pour l’amadouer. Il n’apprécia cette remarque qu’à moitié et rétorqua qu’il ne l’avait pas pour autant pardonnée. « Oh arrête, c’est presque pareil. » Megan n’en démordait pas. Il pouvait appeler ces retrouvailles comme il voulait, il n’avait pas repoussé Lily quand elle était revenue, l’accueillant sous prétexte qu’elle était venue les bras chargés de desserts. Au final, ça le regardait lui. Pourquoi le prenait-elle ainsi ? Megan n’en savait rien à vrai dire. Peut-être parce qu’elle s’étonnait de la capacité de Danny à passer l’éponge aussi vite, peut-être parce qu’elle se rendait compte que Lily lui avait manqué et que, dans un élan protecteur, elle redoutait un nouveau départ de la Carter qui toucherait son ami. Le Granger ne s’attachait pas facilement. Il ne fallait pas jouer avec ses sentiments. Toutefois, Megan songea que la rousse devait avoir donné une bonne raison sur sa disparition à Danny pour qu’il accepte son retour aussi facilement. Il le lui confirma à demi-mot mais il n’avait pas le cœur d’en parler maintenant. « D’accord. » Megan non plus n’était pas du genre à insister, alors elle mit ses interrogations de côté et se reconcentra sur la route.

Danny lui confia ensuite une autre anecdote. Il lui rappela ce magasin de sport qui avait été vandalisé, des dégâts dont il était l’auteur. La brune ouvrit de grand yeux écarquillés. « Noooon ! » S’exclama-t-elle. Megan esquissa un grand sourire, pas tellement surprise des frasques de son meilleur pote mais elle se demandait quelle mouche lui avait soudainement piqué. Ses sponsors lui avaient tourné le dos depuis des mois alors quel avait été l’élément déclencheur de cette descente ? « Wow. Excellent ! Faut vraiment pas t’embêter toi. » Ajouta-t-elle en rigolant. « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » Maintenant qu’il avait commencé son histoire, Megan voulait plus de détails. Comme la petite Julliard avait bien poussé sur le champignon, ils arrivèrent ensuite rapidement au circuit. Dans l’enceinte, la jeune femme – qui connaissait déjà le chemin – arrêta la voiture près des stands et invita Danny à la suivre. « Voilà, on va pouvoir s’en donner à cœur joie. Mais d’abord, petite question pour savoir comment tu aimerais mieux vivre l’expérience. Tu viens rouler avec moi et puis on échange nos places dans la voiture ou tu préfères avoir la tienne tout du long  ? » Megan avait déjà de l’expérience (merci papa, ancien pilote pro) et elle avait l’autorisation de rouler sans encadrement mais elle ne savait pas comment Danny se débrouillait à très grande vitesse, c’est pourquoi elle lui posait la question. De son côté, elle pousserait la Ferrari, c’était pour cette raison qu’elle était venue avec ce modèle. Et c’était une sacrée expérience de rouler avec quelqu’un d’habitué.


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyDim 12 Juil - 0:08


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


Jouer les hommes mystérieux est un truc que j’aime faire mais je ne suis pas des plus doué. Et pour preuve, je finis par rappeler à la brune que ma vie n’a aucun secret pour personne, à tel point que j’ai fini par devenir un don juan pour cette ville. Trop calme. Ça cache quelque chose. Je me fais peut être des idées, mais j’ai tendance à prendre au sérieux l’expression qui dit le calme avant la tempête. Mais bon, je suppose qu’on verra. Même si je ne serais pas contre le fait de ne pas être le prochain sujet de discussion. Je ne sais même pas quoi te dire, j’ai juste pas envie. lui répondais-je en rigolant, amusé par ses paroles. C’est vrai que ça ne me ressemble pas, mais le calme est devenu un de mes meilleurs amis ces derniers temps, même si je me permets l’une ou l’autre folie pour l’instant. T’es chiante avec ton mystère. Tu te fais un mec c’est bon. dis-je toujours en rigolant, alors que je lui confiais avoir compris qu’elle avait un mec autour d’elle. Si je me montre toujours compréhensif et que je n’insiste pas quand on ne le veut pas, je déteste quand elle tourne autour du pot comme ça, faisant tant de mystères. Elle ne veut pas parler de lui ok, mais inutile de jouer à ni oui ni non, je déteste ce jeu. Bah écoute, s’ils te foutent la paix et qu’ils te laissent faire c’est cool. Puis ça ira, tu finiras par savoir ce que tu veux faire. finis-je par lui dire, tranquillement. Elle n’a que 21 ans, elle a le temps de savoir ce qu’elle veut faire, on a tous le temps à notre age. Je vois pas pourquoi il faudrait en faire tout un foin et ses parents n’ont même pas l’air inquiet. Je dirais même qu’elle a la belle vie alors très franchement, le reste, on s’en fou.

On parle de Lily, de son retour, de comment je pardonne bien trop facilement quand de la nourriture rentre dans le jeu. Je voudrais pouvoir lui dire tout ce qui s’est passé, me confier et avoir un avis extérieur, mais je sens que ce n’est pas ce que je dois faire. Je ne peux pas lâcher ça, ça ne me concerne pas. Et c’est mal de ma part vu ma remarque de tout à l’heure, mais j’espère que la Julliard comprendra et qu’elle ne m’en voudra pas. Pour finir, je la distrais même avec une autre histoire, confiant que c’est moi qui suis à l’origine de ce qui est arrivé dans le magasin de sport. Ces c****rds m’ont lâchés pour une connerie alors tant pis, ils l’ont mérité. Ma connerie, une histoire d’enchaînements stupides et de décisions stupides mais elles n’auraient pas du me coûter autant. Ce n’est pas grave, j’ai eu ma revanche. Et très franchement, ça me donner des idées pour les autres, pour ceux qui m’ont aussi laissé tombé. J’ai tout raconté à Lenny pendant les tig et ça l’a marquée … Alors un jour elle m’a envoyé un SMS pour que je la retrouve et elle a lancé l’idée. Et je lui en serais éternellement reconnaissant, parce que je n’ai pas eu l’impression d’être aussi vivant depuis longtemps. On est allé chez moi chercher du matériel et t’as le résultat dans les journaux. finis-je par dire, un sourire très satisfait naissant sur mon visage.

Alors que nous finissons par arriver dans l’enceinte, Megan arrête la voiture et m’invite à la suivre. Je sors et j’observe les alentours avec admiration, que ce soit la piste ou l’emplacement du public. Ça ne vaut pas un stade, mais j’apprécie assez l’ambiance et le panorama. Je réfléchis longuement à la suite des événements. Je ne sais pas trop ... Je n’ai pas peur de la vitesse et contrôle toujours très bien ma voiture. Mais je ne sais pas, je n’ai pas regardé beaucoup de courses, mais je sais qu’il suffit d’une petite erreur pour faire un accident. Je crois qu’il vaut mieux que je joue les raisonnables pour aujourd’hui, même si je rêve de prendre le volant d’une de ces belles bagnoles et de me laisser aller à mes envies. J’inspire un grand coup avant d’admettre que je joue les raisonnables pour la première fois de ma vie. Je crois qu’il ne vaut mieux pas que je fasse trop le malin. dis-je en traduisant mes pensées, rigolant légèrement. L’expérience en tant que co pilote doit être géniale aussi et vivre les deux me semble tout aussi intéressant. Je vais venir avec toi, on changera après. finis-je par dire, sur de moi cette fois.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyLun 13 Juil - 21:45

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

En vrai, Megan taquinait Danny sur sa vie amoureuse mais elle savait aussi qu’il avait eu son lot de déceptions alors ce n’était peut-être pas plus mal d’avoir une période de calme et que la ville cesse de se mêler de ses histoires. Par contre, elle apprécia moins qu’il la traite de chiante sous prétexte qu’elle faisait des mystères alors que s’il y en avait bien un qui n’arrivait pas à mettre des mots sur ses sentiments quand il en avait c’était lui. Certes, Megan ne s'ouvrait pas mais elle était perdue. Parce que la confusion qu’elle ressentait n’était pas liée qu’à Fred contrairement à ce qu’il semblait absolument certain de savoir. Megan avait aussi été très attirée par sa colocataire et elle était un peu perdue entre tout ce qui s’était passé depuis lors. Et non, la petite Julliard n’avait pas envie de raconter qu’elle avait fréquenté Fred et embrassé Eleanor. Pire, qu’elle avait aimé ça et qu’elle n’aurait même pas été contre plus ce soir-là. Même si Danny la considérait aujourd’hui comme une amie, la brune pensait qu’il n’apprécierait pas. Peut-être qu’elle se trompait et qu’il s’en ficherait comme de l’an quarante mais dans le doute, elle préféra changer de sujet. Pour détendre l’atmosphère, elle parla plutôt de l’année qu’elle avait raté et de la réorientation qu’elle envisageait sans encore l’avoir trouvée. Megan avait longtemps été préoccupée par le fait de mentir à ses parents, par le fait de dériver aussi cette année mais Danny le prit avec détachement. Oui, c’est vrai qu’elle était née dans une famille cool et avec des moyens. Aucune raison de s’en faire après tout. Sauf que pour elle, ça importait de ne pas être complètement paumée, elle n’avait pas l’habitude. A espérer qu’elle trouve ce qu’elle veut faire comme il disait. La conversation dériva ensuite sur Lily mais il ne s’éternisa pas sur la question non plus. Décidément, tout semblait épineux entre eux, c’était étrange. Depuis quand ils ne se disaient plus rien ? Finalement, Danny lui raconta une autre histoire comme pour compenser celle sur laquelle il ne pouvait pas s’ouvrir. Il s’en était pris à un magasin de sport comme vengeance contre ses sponsors. « Excellent haha ! Tu as raison, ils n’avaient qu’à pas te lâcher. Ça fait du bien de se défouler. » A vrai dire, Megan était partisante de ce genre de virée alors ce n’est pas elle qui allait blâmer Danny d’avoir eu cette idée, sauf qu’en réalité l’idée émanait d’Eleanor. Contrairement à ce que la colocataire de Fred avait dit, définitivement badass la Griffiths si si. « Mais oui, quand j’ai vu l’article, je n’ai pas fait le lien. C’est cool que vous trainiez à nouveau ensemble ! Les Bonnie & Clyde des temps modernes. » La Julliard avait soufflé ce surnom sans se douter que les deux vandales se l’étaient justement attribués au cours de leur virée nocturne. Le duo Griffiths et Granger fonctionnait mieux alliés qu’ennemis. Le trajet touchait enfin à sa fin. Après avoir franchi les barrières d’entrée, Megan gara la Ferrari près des stands du circuit et demanda ensuite à Danny ce qu’il préférait comme option. Il choisir finalement de rester auprès de la brune et d’échanger les places ensuite. « D’accord. Viens, je vais te présenter l’équipe. » Megan avait déjà roulé sur le circuit alors elle connaissait certains des techniciens mais aussi parce que certains d’entre eux l’avaient vu grandir quand son père était pilote de course et venait s’entrainer ici. Elle salua les ingénieurs présents ainsi que les mécanos. « Ils nous guideront pendant les tours. L’ingénieur principal là-bas, il est un peu direct mais il nous aidera en piste. » Le faux dur à cuire ne l’avouerait jamais mais il l’appréciait même s’il trouvait parfois Miss Julliard chiante. Elle adressa un sourire à l’homme en question puis reprit. « Évidemment, ils espèrent qu'on ira de plus en plus vite. » C’était bel et bien le but. Les salutations faites, la brune proposa ensuite à Danny de s’équiper. « A l’arrière du stand, tu as une salle pour t’équiper, y’a tout le matos dedans. Je te laisse y aller en premier, je vais faire un check de la voiture avec un mécano. » Pendant que son ami partit s’apprêter, Megan rapprocha la voiture et attendit les dernières vérifications afin d’avoir le feu vert pour rouler. C’était obligatoire puisqu’elle amenait son propre véhicule. Le mécano en question la taquina en lui disant de ne rien exploser cette fois ou de ne mettre personne K.O. Tirant la langue, la jeune femme esquissa un nouveau sourire. Elle avait une conduite fougueuse mais elle n’était pas complètement inconsciente. Quoique. Megan partit ensuite s’équiper, laissant Danny faire connaissance avec le personnel du circuit. Lorsqu’elle revint, casque sur la tête, elle hocha la tête d’un signe entendu. « Prêt pour les premiers tours ? » Elle prit place derrière le volant et attendit que Danny soit bien installé à côté d’elle pour démarrer le moteur et se diriger vers le départ. L’adrénaline montait. Ne restait évidemment que les tours de chauffe avant de lancer la bête à fond.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyDim 19 Juil - 20:38


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


On va pas se disputer, surtout pour un truc aussi débile que des fréquentations. Elle ne veut rien dire et j’ai manqué de patience ? Tant pis, ce qui est fait est fait. Je n’ai rien à dire de base parce que je ne ressens pas grand-chose, peut être qu’au fond la Julliard est comme moi. Ce qui expliquerait pourquoi on s’entend si bien ou pourquoi notre relation est telle quelle malgré certains événements. Enfin soit, dans l’idée de nous éloigner des sujets qui fâchent, je confie à la brune ce que j’ai fait il y a seulement quelques jours. Complètement ! C’était presque une libération, une preuve que l’ancien Danny n’était pas complètement mort. Une bonne dose d’adrénaline qui te fait sentir en vie, surtout que j’étais véritablement dans la merde si je me faisais attraper. Mais tout va bien aujourd’hui, je me suis vengé et ce sera sans conséquences. Je voulais faire attention après mon arrestation mais merde, on ne vit qu’une seule fois. dis-je en traduisant mes pensées. Je n’ai pas peur, disons juste qu’un séjour en prison n’est pas très tentant. Ça m’avait manqué de faire des conneries. ajoutais-je très franchement. D’être jeune, de vivre, de vivre sans réfléchir. Inutile d’aller dans les détails, que nous avons continué dans les blagues quand la blonde m’a fait croire qu’elle avait laissé les clés dans le magasin, etc etc. Arrête, ce sont les surnoms que l’on s’est donné. Bonnie & Clyde des temps modernes. Espérons juste que notre amitié ne se terminent pas d’une manière aussi tragique que leur relation. On verra.

Deux solutions s’offrent à moi. Soit je suis la brune, je joue le co pilote puis je prends sa place, soit je prends ma propre voiture et je fais tout par moi même. Si j’aime la vitesse et les sensations fortes, je me dis que je ne devrais pas trop faire le malin et écouter ce qu’on me dit. C’est déjà une chose de faire des accidents de voiture, mais les accidents avec de telles voitures, c’est encore pire. Je déglutis difficilement et finis par lui dire que je resterais avec elle. Meilleur choix en général, un peu moins pour mon égo. D’acc. Je la suis et salue les membres de l’équipe, souriant légèrement. Ils ont l’air bien sympa tous, sans trop de prises de tête. Mise à part un type bizarre un peu plus loin. Megan doit d’ailleurs comprendre ce qui se passe dans ma tête et m’explique ce qu’il ne va pas avec lui. Je vois. On fera avec. dis-je en rigolant. En même temps, ce n’est pas comme si on avait le choix. Évidemment. répétais-je, un regard complice vers la brune. Je continue d’admirer le circuit, les voitures, les mecs qui vont nous accompagner. Au fond, même si je ne me connais pas en formule 1, mais c’est presque un rêve éveillé. Je vais me transformer en professionnel le temps de quelques minutes et je le sens bien, vraiment bien.

Je dois aller me préparer, elle me laisse y aller en premier. Ça marche, j’y vais. Une petite excitation dans la voix, je pars directement vers le vestiaire quand je m’arrête une seconde et me retourne, rigolant déjà. Essaie juste de ne pas me sauter dessus ici, je sais que je vais être canon dans ma combi. dis-je en passant mes mains sur mon corps, faussement sexy. Par contre, je dois etre bien la dedans. Et j’en ai la preuve quand je la mets sur le dos et que j’arrive à me voir en partie dans mon téléphone. J’a.d.o.r.e. Même s’il fait un peu chaud. Je reviens et c’est Meg qui y va, pendant que je parle un peu avec l’équipe. Alors, ça marche comment tout ça ... demandais-je en parlant de l’espèce de tableau de bord. Le gars m’explique comment tout fonctionne et j’écoute avec attention, plein de curiosité. Le temps que la Julliard revienne et qu’on part s’installer dans la voiture. Je crois. dis-je en répondant à sa question. Je suppose que c’est normal d’avoir une petite inquiétude avant de se lancer, mais j’ai totalement confiance en la jeune femme. Fonce ma vieille. finis-je par dire, juste avant de la regarder appuyer sur la pédale, nous propulsant sur la piste.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyDim 2 Aoû - 16:33

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

« Oui, on ne vit qu’une seule fois. » Renchérit Megan. Elle était bien placée pour le savoir après l’année d’enfer que venait de traverser sa famille. La vie était trop courte pour ne pas en profiter. La petite Julliard sérieuse avait disparu dernièrement. Elle redevenait l’ado irresponsable qu’elle n’avait plus été depuis longtemps, la preuve aujourd’hui. Alors, l’étudiante comprenait ce besoin de Danny de lâcher prise et d’envoyer valser tout le monde qui l’entourait. Le temps d’une soirée au moins. Elle ressentait ce même besoin de déconnecter. Même si le principal était quand même que le duo Bonnie & Clyde ne se soit pas fait choper. Ça aurait été trop bête d’être arrêté des jours durant et que le casier en garde les traces indélébiles. La situation de Danny était déjà suffisamment compliquée. « L’important, c’est que vous n’ayez pas été attrapés. Aucune chance qu’on vous retrouve ? Via des caméras ou quoi ? » Megan supposait qu’ils avaient pensé à tout mais elle lui demandait pour être sûre. Parfois, on oubliait les détails dans le feu de l’action. « Mais tant mieux ! C’est fou ce que ça fait du bien de faire des conneries. » La brune s’amusa ensuite à leur donner des surnoms et Danny lui raconta qu’ils se les étaient justement attribués. « J’ai droit à quoi pour avoir trouvé ? » Demanda-t-elle en riant. Pas le temps de continuer sur les bêtises. Ils arrivèrent au circuit et Danny choisit de monter en voiture avec elle. Megan lui présenta l’équipe puis ils partirent s’équiper. Du coin de l’œil, la Julliard s’aperçut que son ami regardait partout comme s’il était toujours un enfant émerveillé qui découvrait le cadeau qu’il avait souhaité pour la première fois. Bon, Danny ne lui avait jamais explicitement partagé une quelconque passion pour la F1 mais quel garçon ne rêverait pas de découvrir l’envers du décor d’un circuit et de belles mécaniques motorisées ? Ce n’était pas tous les jours que ça arrivait. « Mince alors ! Y’a même plus de surprise, tu me connais par coeur ! » Répliqua Megan quand Granger la vanna sur sa sexytude. « Dommage, t’aurais adoré que je te saute dessus. » Ils se rendaient bien les taquineries. La brune procéda ensuite aux vérifications sur la voiture en compagnie du mécano. Danny revint et ils inversèrent les rôles. Comme ce n’était pas la première fois, Megan enfila sa tenue rapidement et rejoignit l’équipe. Fin prêts, les deux amis montèrent dans la voiture. « C’est parti. » Le moteur vrombit sous le coup de l’accélération. Pendant deux tours, la jeune femme s’imprégna de la piste et chauffa les pneus en faisant zigzaguer la voiture. Elle repéra les zones de décélération, les virages plus dangereux et montra à Danny les bonnes trajectoires. Lorsqu’elle approcha de la ligne de départ, Megan ralentit à allure modérée pour jouer le jeu et au top elle lâcha complètement les chevaux. Elle appuya sur l’accélérateur pour ouvrir plus fort bien que l’ingénieur lui gueulât dans les oreilles d’attendre d’avoir franchi le prochain virage avant de réaccélérer. Atteinte de surdité sélective, Megan n’en fit qu’à sa tête et le passa de justesse, leur générant un premier gros pic d’adrénaline. « Wouhouuuuuuuh ! » La Ferrari rugissait. Rien avoir avec la conduite sur l’autoroute. La jeune femme pilotait vraiment et épousait les courbes du circuit avec une facilité insolente. C’était marrant de partager ces sensations avec son meilleur ami. Lors du passage de la ligne droite, Megan jeta un coup d’œil vers Danny. « Tout va bien pour toi ? On essaie de faire mieux ? » La petite Julliard continua d’accélérer, améliorant ses chronos sur les tours suivants. L’équipe dans les oreilles les encourageait et lui donnait des astuces mais elle s‘était complément imprégnée du circuit. Dans un pur moment d’ivresse, elle s’engagea sur une dernière ligne droite en roulant à tombeau ouvert, espérant que Danny touchait lui aussi du doigt ces sensations qui les emmenaient dans un autre monde. Au terme d’un ultime tour, Megan ramena le véhicule du côté des stands. Il était temps de faire un point et de récupérer. Vingt minutes d’adrénaline l’avaient drainée de son énergie. Une fois le moteur stoppé, Megan sortit de la voiture et retira son casque. « Alors, pas trop secoué ? » Demanda-t-elle pour recueillir les impressions de Danny. La brune partit leur chercher une bouteille d’eau et lança la sienne au vol à Granger. « Tu te sens de prendre le volant après la récup’ ? »

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptySam 22 Aoû - 0:39


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


On ne vit qu’une seule fois, on ne vit qu’une seule fois. J’avais fini par effacer ce discours de ma mémoire vu les emmerdes qu’il m’a créer, mais il faut admettre qu’à notre age, c’est difficile de ne pas y penser. Car si on ne fait pas ce genre de bêtise maintenant, ce n’est pas en tant qu’adulte responsable qu’on le fera. On dirait notre cri de force, genre comme dans les mousquetaires. Un pour tous, tous pour un … Vers l’infini et l’au delà … Un pour tous, tous pour un. C’est peut être  ça en fin de compte, ce cri de guerre qui défini toute une vie. En pleine réflexion, j’en oublie presque sa dernière question. Normalement non ... On a été discrets, on est parti à temps. On a pas laissé d’affaire ni de trace, grâce à nos gants. Mais d’un coup, quand elle me parle de caméras, je me mets à flipper. Mais tu viens de me faire flipper avec tes caméras … On est à Tenby, t’en as quand même pas dans les rues ... C’est vrai, je viens de me demander pendant une seconde si je n’avais pas manqué ce détail, j’essaie même de remettre les images de la soirée pour voir si je n’aurais pas pu apercevoir quelque chose. Mais on est à Tenby, tout le monde a confiance, personne ne se serait douté que deux jeunes de la ville auraient pu faire ça. Si ? Un nouveau doute, mais je l’efface vite, il faut que j’arrête. Puis la brune m’appelle Clyde, m’associant directement à ma Bonnie. Je rigole joyeusement en lui disant que ce sont les noms que nous nous sommes choisis. Pour rire.  Euh, vaut mieux pas que je m’exprime à voix haute. finis-je par dire, rigolant tout autant.

Le vieux Danny ressort un coup, parlant du niveau de beauté que j’aurais en combinaison. C’est facile, léger et ça fait du bien. Évidemment. Que je la connais par cœur et que je sais à quoi elle pense. Bon, vu les discussions un peu plus tôt, je ne suis plus sur de ça. Mais bon, oublions et puis passons à la suite, les prises de tête, ça commence à me saouler. Pour les deux. rajoutais-je, toujours d’aussi bonne humeur. Je pars me changer pendant que la Julliard fait je ne sais quoi puis elle y va à son tour. Quand elle revient on ne perd pas trop de temps et elle démarre assez vite. Pas de temps d’adaptation, pas d’observation, cette fille sait ce qu’elle fait. J’imagine Max en train de faire d’elle son co pilote alors qu’elle n’était pas très âgée, ce qui pourrait expliquer son habilité à conduire aussi bien et aussi vite. J’ai presque l’impression d’être dans une montagne russe, on monte et on descend, on fait le plein de sensations. Fonce ! criais-je presque, répondant à sa question. Je ne pensais même pas qu’on pouvait aller plus vite, trop concentré sur sa conduite ou sur le circuit. C’est magique, et c’est meme de mieux en mieux. Mais malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et après une dernière ligne droite, la jeune femme rentre au stand.

Je sors de la voiture, encore tout secoué. Dans le bon sens du terme, partagé entre cette excitation et ce petit bout de peur qui te rappelle que t’es humain. Je ne sais pas combien de temps on est resté dans cette voiture mais j’ai presque trouvé ça trop court. Il m’en faudra plus pour ça bébé. J’essaie de faire le malin, le gros dur, mais je trouve ça tellement ridicule que j’explose de rire à la première occasion. Plus sérieusement, j’ai quelques membres qui tremblent encore mais c’est tout. C’était magique, extraordinaire, un truc à refaire encore et encore, comme si j’en avais besoin. Je la regarde chercher je ne sais quoi et attrape la bouteille d’eau qu’elle me lance. Je la vide à moitié. Je réfléchis une demi seconde à sa question, partagé entre une légère frayeur de pousser le bouchon trop loin et cette énorme envie de me mettre derrière le volant. Ouaip, je crois que c’est bon. Allez, un peu plus de confiance, tout se passera bien. Je ne suis pas assez débile pour ne pas suivre des consignes et perdre le contrôle quand j’ai Megan à coté de moi. Lorsque nous avons récupérer, je m’installe dans la voiture et je m’attache. Je prends une grande inspiration et c’est parti. Au début, je n’y vais pas trop fort non plus, je ne connais pas assez le circuit et j’ai besoin de m’habituer à certains tournants. Mais par la suite, quand je comprends enfin tout le fonctionnement, je fais rugir le moteur et fais les tours beaucoup plus facilement. Rien à voir avec l’autoroute, je dois avouer que je me fous même de la vitesse que j’ai fini par atteindre. C’est juste excitant, euphorique. La vitesse, le contrôle … Si j’ai parfois l’impression que tout part en cacahuète, ici j’ai le contrôle sur tout. Et c’est le pieds. Mon corps en redemande encore, cette adrénaline qui coule dans mes veines est addictive. Mais au bout d’une vingtaine de minutes, je me gare au même endroit que tout à l’heure. Woaw. finis-je par dire, à l’arrêt, les mains toujours sur le volant.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny EmptyLun 7 Sep - 16:02

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

« Mais tellement ! » Megan était bien de ces avis. On ne vit qu’une fois, profiter de la vie à fond. Voilà deux phrases qui représentaient sa philosophie de vie et qu’elle pourrait se faire tatouer sur le corps. A priori, la fine équipe de vandales n’avait pas été vue sur les caméras même si Danny en doutait maintenant. « T’as beau être à Tenby, t’en as quand même dans les magasins en cas de vol. » Non ? C’était un bled mais qui n’était pas perdu dans un pays isolé du monde. Vu les technologies modernes, les magasins étaient dotés d’un système de sécurité minimum. Ça lui paraissait évident. « Vous n’étiez pas masqué comme dans les films et tout ? » Quitte à pousser le bouchon du délire. Danny serait vite fixé s’il avait des ennuis de toute façon. « Non, vaut mieux pas non. » Au circuit, ils se changèrent et s’équipèrent tous les deux. Lorsque Megan démarra enfin sur le circuit, elle lança le bolide à toute vitesse après les tours de chauffe. Après avoir lancé un regard en direction de Danny, elle continua d’accélérer pour finir en apothéose sur une ligne droite, à tombeau ouvert. Max lui avait évidemment appris à conduire, mieux que les personnes ordinaires, il l’avait emmenée un nombre incalculable de fois sur des circuits, elle avait engrangé des conseils auprès d’autres aussi. Piloter lui donner un pur cocktail d’adrénaline.

Megan finit par rentrer au stand et elle demanda ses impressions à Danny pendant la récupération. Pas de doute. Il s’était senti vivre. Pourtant, il fanfaronna un peu, ce qui arracha un franc éclat de rire de la part de la Julliard. « Je ne demande qu’à voir. » Ils se désaltérèrent et retrouvèrent leurs esprits. Les ingés les gratifièrent de nouveaux conseils, puisque Danny n’avait pas l’habitude mais Megan était certaine qu’il allait gérer. Quand il se sentit prêt, elle s’installa sur le siège passager et attendit qu’il démarre à sa guise. Il semblait un peu crispé mais c’était normal. Il commença à rouler prudemment pour prendre le véhicule en main et s’imprégner du circuit. Megan lui souffla deux ou trois indications mais dans l’ensemble elle le laissa faire. Une fois qu’il maitrisait mieux, il poussa sur le champignon et découvrit la joie de piloter sur le circuit. La voiture répondait bien à ses commandes et Megan passa un très bon moment. Après le même temps qu’elle sur la piste, il rentra au stand. « Super ! Dis donc t’as bien géré pour une première ! On dirait que tu es fait pour ça. » La brune esquissa un sourire et remarqua les mains de Danny toujours crispées sur le volant. Il s’était fait peur mais il avait réussi à la surmonter et à la transposer en expérience positive. Megan venait de vivre un bon moment et était contente de l’avoir partagé avec lui. Une heure était vite écoulée et des pilotes pros devaient bientôt commencer les entrainements sur le circuit. « On va manger un bout et visiter un peu le reste des installations ? On pourra voir d’autres pilotes rouler aussi. »  


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny   Paradise City | Danny Empty

Revenir en haut Aller en bas

Paradise City | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: An old country song-