WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

Partagez

y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Terri Greenfeld
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Terri Greenfeld
TON PSEUDO : Maria
TON AVATAR : Rachel Weisz
TES CRÉDITS : aslaug (avatar), sial (signature), tumblr (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Emma, Abel, Sam, Luke, Charlie. (5/5)

RAGOTS PARTAGÉS : 43
POINTS : 202
ARRIVÉE À TENBY : 05/04/2020
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_lukueuqWlj1qe6t3vo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 44 ans (2 mars 1976)
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Libraire, ex-chirurgien dans l'armée.
REPUTATION : Elle n'est pas très sociable, et elle n'a pas l'air de trop aimer parler d'elle, c'est dommage, avec son métier...mais surtout, elle est d'une vulgarité sans bornes !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 5 Avr - 22:39



Terri Greenfeld

44 ans ♣ Libraire, ex-chirurgien ♣ Célibataire ♣ A Tenby depuis quelques jours
DISCIPLINÉE - ORGUEILLEUSE -  AUTORITAIRE - PERFECTIONNISTE - SECRÈTE - TRÈS FRANCHE - NERVEUSE - SOUFFRE D'UN PTSD - TRADITIONNELLE -  PATRIOTE - A FAIT SON SERVICE MILITAIRE - INTUITIVE - GÉNÉREUSE - CHARMEUSE - MASCULINE - LOYALE - ENTÊTÉE - MENTEUSE - PENCHANTS POUR L'ALCOOL ET LA BAGARRE - ANCIEN MÉDECIN DE L'ARMÉE ISRAELIENNE   


« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »

Emportée dans un élan de sympathie, tu avais accepté dans la fraîcheur matinale la proposition d’une certaine Mrs Lloyd, celle là-même qui avait croisé ta route sur le chemin de la librairie. Ainsi, les bras encore chargés de cartons, elle t’avait interrompue dans ta livraison sans une once de gêne, comme si sa petite personne était sacrée. Nul doute, elle devait être une sacrée emmerdeuse, ou bien une figure d’autorité dans le village. Tes soupçons s’étaient confirmés sur le trottoir à mesure qu’elle se présentait avec ses airs de petite bourgeoise mais surtout à la manière dont les badauds s’arrêtaient à sa hauteur pour la saluer telle un ancien ministre à la retraite dont tout le monde regrettait le mandat. Toutefois, tu n’avais pas bu ses paroles, mais plutôt relevé le regard inquisiteur avec lequel elle semblait vouloir te sonder de la tête aux pieds : elle n’était pas farouche la vieille et elle allait en avoir pour son argent.

En pénétrant dans son salon en fin d’après-midi, tu n’es pas venue les mains vides rencontrer le monument. Tu n'avais pas oublié le petit panier en osier rempli de cookies fondants et encore tièdes dans leur torchon immaculé, tout juste sortis du four. L’apparat de la parfaite voisine, mièvre et attentionnée, attachée à la bienséance et surtout, hors de tout soupçon. Tout ce que tu n’es pas mais il ne faut bien se donner la peine, n’est-ce pas ? Solidement enserré entre tes doigts, tu le brandis devant toi tel un bouclier, un sourire de convenance aux lèvres à mesure que tu pénètres dans le repère de la cancanière. Tout déborde la vieillesse et la mort imminente, des napperons sur la table aux épais rideaux en dentelle, en passant par les photos de famille défraîchies jusqu’au service à thé en porcelaine anglaise…   Définitivement, la visite en maison de retraite te donne un haut-le-cœur mais tu ne laisses rien paraître. Enfin, pour l’instant.

Répondant à sa première question, tu prends premièrement un ton pédagogue, habituée à ce que la vieillesse se confonde souvent avec les prémisses d’Alzheimer. « Il vous aurait été difficile de m’inviter plus tôt, Mrs Lloyd. Je suis Terri Greenfeld, je viens tout juste de débarquer de Tel Aviv, vous m’avez surprise entrain de réaliser les travaux de ma boutique ce matin, vous vous rappelez ? » Sans attendre une réponse, tu attrapes la petite tasse de thé fumant qu’elle te tend d’une main peu assurée. Elle ne te lâche pas du regard, et tu sais que tu as tout intérêt à te mettre la Llyod dans la poche alors tu portes le breuvage à tes lèvres sans en avaler la moindre gorgée. Avoir le thé en horreur quand on se décide à visiter les brittons, c’est une sacrée panacée mais tu mimes un petit grognement de contentement pour la rassurer. De la même manière que tu secoues la tête lorsqu’elle te propose des langues de chat, tu finis par recroiser son regard et lui offrir entre deux mèches brunes de tes cheveux un large sourire amusé lorsqu’elle te demande si tu évites les énergumènes dans son genre mais évidemment, dans un souffle tu lui soutiens que non en remplaçant tes cheveux en un chignon.


« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »

Décidément, elle avait  vraiment un sacré pète au casque, la Llyod remarques-tu. « Je viens de vous dire que je venais d’arriver, Mrs Lloyd… Bon, écouter, je ne pratique plus depuis quelques temps mais vous semblez avoir besoin d’une consultation. Vous avez un toubib dans le village ? J’aurai deux mots à lui dire. » Tu pestais d’une voix forte comme à ton habitude avec de grands gestes de la main, typiques de ta culture juive très démonstrative même si au fil du temps tu avais essayé de gommer ces travers. Glissant une main nerveuse sur ta nuque, tu t’efforces de te reprendre pour ne pas t’emporter davantage et retrouver un ton plus mesuré. Tâchant d’effacer ses manières cavalières qui avaient quelque peu offusqué ton hôtesse, tu consens à la rassurer en lui offrant ce qu’elle désire par-dessus tout, du drame par paquet de cent.

« Par où commencer … ? Peut-être par la mort de mon frère jumeau, sous mes yeux lorsque j’avais douze ans dans une brasserie de Jérusalem ?  Après ça, on n’a pas d’autre choix que de se battre pour son sang, pour l’honneur de sa patrie. » Sans que tu t’en rendes comptes, ta gorge s’est nouée à l’évocation de ton frère et un faible trémolo incontrôlé s’en était échappé. Pour autant, tu continues ton récit sur ta lancée, plongeant de nouveau dans ton passé en plongeant tes yeux dans le motif de la tapisserie fleurie du mur qui te fait face.  « J’ai fait mon service militaire durant deux ans comme la loi israélienne nous l’impose, puis j’ai poursuivi mes études de médecine aux États-Unis. Après le 11 septembre, je me suis engagée dans l’armée. J’y ai rencontré des personnes formidables, des personnes qui ont tout donné pour un pays qui ne leur a jamais rien rendu. Tous les corps que l’on soigne sur un champ de bataille ne sont que des blessures, tout au plus, et rapidement les gestes deviennent indolents, répétitifs jusqu’à ce qu’un jour vous reconnaissiez sous les paupières fermées un visage familier. » Ravalant ta salive, tu marques un temps d’arrêt, interdite avant de fermer les yeux. Tu détestes parler de cela, et espère que cet effort suffira à ce que la Llyod fasse elle-même le sale boulot et informe la plèbe. Tu prends une longue inspiration, chasse l’angoisse de ta poitrine et exalte d’oxygène revigorant tes poumons trop sollicités par la cigarette. Cette entrevue te redonne presque des acouphènes, premier signe de ta nervosité. Pour chasser ce signal d’alarme, tu romps le silence en haussant d’un air las tes épaules. Un peu de courage dans un mensonge et ça ira mieux.

« Et bien… j’ai eu envie d’un nouveau souffle avant de finir à mon tour six pieds sous terre. C’est ce qui m’a donné l’envie de tout plaquer et de tout recommencer ailleurs, d’ouvrir une librairie dans un village tranquille, loin du tumulte des mégalopoles qui m'ont lassée. À dire vrai, j’ai hésité à enseigner aussi mais m’emmerder avec des étudiants … merci bien. » concèdes-tu dans un sourire sans remarquer que ton langage était devenu familier. Au diable la bienséance, tu t’empares même de ton paquet de cigarettes et commence à en sortir une en cherchant dans tes poches un briquet sans même songer à lui demander la permission. Après tout, tu étais tombée dans un traquenard et te faisais cuisiner par une septuagénaire sans broncher, tu pouvais décemment bien en griller une. Écoutant d’une oreille distraite cette dernière, tu n’anticipes pas du tout la suite de votre conversation, encore moins son geste.
/i]

Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »

« Désolée de vous décevoir grand-mère mais je préfère la chaleur des hommes… » Tiens-tu à préciser quand elle vient à poser une main sur la tienne avant de t’extirper de ce geste beaucoup trop tendre à supporter. Vraiment, la vieillesse n’excuse pas tout à tes yeux mais il faut bien lui concéder qu’elle n’a pas l’air si méchante que cela après tout ? Les sourcils froncés, tu n’arrives plus à distinguer le personnage à présent… Est-ce de la gentillesse ? De la curiosité mal placée ou bien une ruse pour te nuire ? « Écoutez, à mon âge, je crois qu’on peut dire que j’ai déjà réalisé ma vie avant de réaliser des rêves. À quoi peut-on rêver à 44 ans ? De parvenir à fonder une famille, avoir une belle maison et un labrador ? J’ai passé l’âge de croire au prince charmant et surtout je n’ai plus besoin d’être sauvée. » Désormais les bras croisés, tu conclues avec amertume sur ton parcours, sans même en tracer les lignes les plus honorables. A quoi bon après tout s’attarder sur les gloires passées ? Oui, tu avais été major de promotion à Columbia faisant la fierté de ta mère, oui tu avais reçu une médaille du courage pour tes actes militaires rendant moins acariâtre ton père qui n’avait jamais voulu avoir de fille et te faisait sentir à chaque instant que tu n’étais pas ton frère ; mais à présent, tu n’es plus personne à Tenby. Une simple âme errante, c’est tout ce que tu es. En serrant tes doigts nerveux les uns entre les autres, tu laisses un sourire triste poindre à tes lèvres car au fond, tu sais que tes rêves de maternité sont entrain de s’envoler sans que tu ne puisses y faire grand-chose. Tu sens doucement ton esprit se dérober vers cet espoir longuement nourri quand Mrs Llyod ne t’arrache à ta rêverie en te rappelant ton plus gros échec.

« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.

À quoi pouvait bien jouer cette vieille sorcière ? Définitivement, elle osait tout. Excédée par ses manières peu chrétiennes, tu te redresses en poussant un soupir d’irritation mêlé de frustration – tu aimerais tant verser un peu de rhum dans sa tasse et la saouler un bon coup. D’ailleurs, dans ton élan, tu manques de renverser la tasse de thé en la bousculant un peu trop violemment sur sa coupelle. Tes yeux d’ordinaire verts s’assombrissent, et la lueur qui demeurait jusque-là sur ton visage s’éclipse pour faire place à un masque de froideur. À présent, même si mère Lloyd pouvait tenir par le bout du nez tout le quartier, peu t’importait. Tes sourcils s’arquent et une de tes veines gonfle sur ton front mue par l’éréthisme de tes nerfs à vif.« Et sinon je vous demande si vous vous faites encore tirer quelques fois ? Non, mais je vous rassure, c’est pour les statistiques de la municipalité et le confort des citoyens du troisième âge… je peux cotiser pour vous payer un gigolo, si cela vous dit ? Au premier abord, on se dit que ça fait un tantinet bizarre de payer pour ces choses là, mais je vous assure que c’est plus rentable et plus agréable qu’un psychologue et visiblement, avec vous il va falloir prévoir plus d’une séance ! » Tu ne mâches plus tes mots, dans une froideur implacable, ta langue se délie comme une mitraillette  à mesure que tu laisses tes nerfs imploser au milieu du salon si conventionnel, si traditionnel avant de te redresser pour quitter le siège que tu occupais jusqu’alors.


« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »

Sur le départ, le souffle court par la colère qui te transporte encore, tu la fixes le visage rouge. Feignant d’ignorer à présent ses propos, tu t’avances vers ton panier de cookies pour lui couper la parole avant de revenir vers elle en tâchant de se rendre plus aimable pour qu’elle ne condamne pas son commerce afin qu’il ne soit ouvert. « Tenez.. Je comptais les proposer à l’inauguration, goûtez-en un et dites-moi donc ce que vous en pensez. Rien ne vaut l’avis d’une experte n’est-ce pas ? » Dans ta tentative d’amener la vieille dame vers ton propre terrain et ainsi, lui couper l’herbe sous le pied, tu tentes un dernier coup. Non, tu ne lui diras pas plus que ce que tu lui a déjà avoué, surtout pas que tu ne t’es jamais remis de la mort de ton frère et encore moins de celle, plus récente, de ta mère. Si tu pouvais tuer le père, tu le ferai. Le cercle infernal d’échecs amoureux que tu as traversé, tes faiblesses… tout vient d’un seul homme. Le premier. Il y a des choses qui ne se racontent pas, jamais. Ton père est un sujet que tu écartes soigneusement et une majorité de tes connaissances doit encore penser que ta mère a toujours été seule. Tu attrapes toi-même un de tes propres cookies pour rassurer ta nouvelle « amie » et croquer dedans quand elle t’informe qu’elle préfère vaquer à ses occupations. Sacrée harpie.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »

Ravie d’être enfin débarrassée de cette compagnie des plus désagréables, tu laisses t’échapper un sourire satisfait sans même tenter de le cacher. Non, vraiment, plus jamais. Cette bonne femme devrait être interdite par la CEDH penses-tu tout en la regardant emporter ton panier dans sa cuisine. Peut-être aurais-tu dû préciser qu’il n’y avait pas que du chocolat dans les gâteaux ? Enfin… c’est peut-être un mal pour un bien ? Tout au mieux, elle prendra son pied, tout au pire elle finira enfin par consulter. À moins qu’elle en fasse goûter à toute la ville, ce qui serait décidément une belle entrée dans le royaume du qu'en-dira-t-on. Évidemment, son avertissement résonne en toi mais, désinvolte, tu te contentes de libérer ton rire cristallin, singulier. Car ce que la matriarche ne sait pas c’est que dans la vie, si tu crains la mort et ton passé, ce n’est sûrement pas le venin de petites bourgeoises désabusées par leurs vies insipides dans une bourgade reculée qui t’empêchera de dormir. Sur le perron, avant de claquer la porte, tu te retournes une dernière fois à destination de la propriétaire pour lui offrir un dernier regard, celui qui accompagne le bandit vers la route du méfait à achever.


L'amour, c'est comme les cartes : si tu n'as pas de partenaire, il te faut une bonne main.- Desproges

TON PSEUDO : Maria ; TON ÂGE : 27 ans ; TON PERSONNAGE EST : un inventé; CONNEXION : 6/7j ; DOUBLE-COMPTE : du tout; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? root top ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? pas pour l'instant ! ;

Code pour le bottin :

Code:
<span class="pris">Rachel Weisz</span> is Terri Greenfeld



Fiche © Whispers down the lane
Bannière © Poon



Dernière édition par Terri Greenfeld le Jeu 16 Avr - 21:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford
TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : Insta
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 752
POINTS : 1721
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.86)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Avocat réputé, et propriétaire de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "ça faisait longtemps qu'on n'avait plus entendu parlé du petit Haverford, mais le voilà de retour à Tenby on dirait ! Heureusement, il a bien changé, l'ado rebel est devenu un brillant avocat. Enfin, je me méfie tout de même de lui, est ce qu'une mauvais graine peut vraiment changer ?"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 5 Avr - 22:43

Bienvenue parmi nous ! Hâte d'en savoir plus sur ce personnage prometteur  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 3174546916
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Daniel M. Granger
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : forevertry & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1887
POINTS : 5550
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_nxnvrj7Zya1rz8fk6o2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 5 Avr - 23:10

Bienvenue parmi nous  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2366061714 Voilà un perso qui promet  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607
N'hésite pas si tu as une question, le staff est là pour toi  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 3733958988

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Keelin Granger
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Keelin Granger
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - kbf, gif signa - pennywifey <3, code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John.

 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_inline_o1qiqnY3X41rhgtk2_500
RAGOTS PARTAGÉS : 587
POINTS : 1787
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Fraichement divorcée d'un mariage douloureux, elle tente de se reconstruire. Elle a retrouvé l'amour auprès de John.
PROFESSION : Professeur au lycée de Tenby et conseillère municipale (urbanisme et événements)
REPUTATION : Son mariage parfait a volé en éclats. D'après certaines rumeurs, elle serait partie pour un autre homme. D'après d'autres sources, son mari serait un monstre. Difficile de démêler le vrai du faux de cette histoire, chacun y va de son petit commentaire.

 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 5 Avr - 23:16

Bienvenue parmi nous  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2140929783 Les traits de caractère promettent un perso de feu  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1536745378
Bonne rédaction pour ta fiche  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 482748114

_________________

Helium
Your love lifts me up like helium ▬ When I'm done, you're all I need, when the fear comes and I drift towards the ground, I'm lucky you're around, even superwoman sometimes needed Superman's soul.
Revenir en haut Aller en bas
John Harding
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
John Harding
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard - Max - Abe - Charles
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : Schizophrenic (avatar) + Exordium (code sign) + Irish coffee (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 515
POINTS : 1366
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Définitivement amoureux de Keelin.
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 5 Avr - 23:45

Oh j'aime déjà ce caractère, elle me plait bien la petite  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2846326278 bienvenue par ici  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 482748114 et bon courage pour ta fiche  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2896168027

_________________

† "No reason to get excited",the thief he kindly spoke. "There are many here among us who feel that life is 'bout a joke. But you and I, we've been through that, and this is not our fate. So let us stop talkin' falsely now : the hour's getting late, hey...
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Jenkins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Lloyd Jenkins
TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥ & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Penny & Muire. (2/2)
Richard & Fiona à venir.

 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 6XdagcJ
RAGOTS PARTAGÉS : 10427
POINTS : 5639
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 7QkbJGn
ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante ans.
CÔTÉ COEUR : Plus d'un an après le décès de sa compagne Aloy, toujours écorché vif, Lloyd essaie de se reconstruire tant bien que mal.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea, sociologue & papa à plein temps.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyLun 6 Avr - 2:38

Bienvenue par minou  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 482748114
Bon courage pour la fiche d'un perso qui a un caractère bien intriguant  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1536745378

_________________

How the most dangerous thing is to love

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyLun 6 Avr - 10:07

Bienvenue  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1536745378

Elle a l'air badass ta demoiselle, hâte d'en lire plus  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2604326165
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins
TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 571
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyMer 8 Avr - 11:36

Bienvenue parmi nous  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1536745378
J'aime tellement Rachel, cette perfection  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2944341741

Et vu le métier, Emma ne va pas arrêter de l'embêter, je viendrai te voir pour un lien !
Bon courage pour ta fiche  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 994868865

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Terri Greenfeld
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Terri Greenfeld
TON PSEUDO : Maria
TON AVATAR : Rachel Weisz
TES CRÉDITS : aslaug (avatar), sial (signature), tumblr (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Emma, Abel, Sam, Luke, Charlie. (5/5)

RAGOTS PARTAGÉS : 43
POINTS : 202
ARRIVÉE À TENBY : 05/04/2020
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_lukueuqWlj1qe6t3vo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 44 ans (2 mars 1976)
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Libraire, ex-chirurgien dans l'armée.
REPUTATION : Elle n'est pas très sociable, et elle n'a pas l'air de trop aimer parler d'elle, c'est dommage, avec son métier...mais surtout, elle est d'une vulgarité sans bornes !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyVen 10 Avr - 19:50

MAIS ... mais qu'est-ce que je découvre ?  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2068651046 Plein de gentils messages de bienvenue.
Merci, merci pour vos adorables messages... j'espère que ce personnage vous plaira.

Et merci @Daniel pour le conseil, il faut que je contacte un administrateur car je ne sais qui prévenir pour dire que ma fiche est terminée ?  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2067787410 D'ailleurs, je ne sais pas non plus comment tous vous tagguer pour vous répondre sur ce fofo.

@Emma ma messagerie t'est ouverte avec grand plaisir !  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 121548876

_________________

vertigo

Les tristesses de la vie se dissipent aux rayons de l'amour fraternel comme les gelées d'automne fondent le matin quand le soleil se lève. Félicité Robert de Lamennais, Le livre du peuple (1838)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyVen 10 Avr - 21:39

@Terri Greenfeld a écrit:
Cette bonne femme devrait être interdite par la CEDH

La juriste en moi vient d'exploser de rire  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1893062000  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1893062000

Alors, pour nous taguer, c'est très simple, il faut juste mettre le pseudo en entier entre guillemets anglais et avec un @devant  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607 ce qui donne ceci : @Terri Greenfeld What a Face

Et ensuite pour signaler sa fiche terminée c'est par là : https://www.whispers-down-the-lane.org/t160-signaler-une-fiche-terminee  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607 (mais maintenant que j'ai vu, je vais aussi transmettre aux autres admins  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607)
Revenir en haut Aller en bas
Mrs Lloyd
PNJ ♣ Buvons le thé ensemble
Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Le staff
TON AVATAR : Maggie Smith
TES CRÉDITS : Penny love ♥ & dontbesodroopy (tumblr)
RAGOTS PARTAGÉS : 946
POINTS : 1245
ARRIVÉE À TENBY : 12/07/2013
ÂGE DU PERSONNAGE : 77 ans
CÔTÉ COEUR : à mon âge, voyons !
PROFESSION : paisible retraitée ; j'excelle dans l'art de faire (et boire) le thé
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptySam 11 Avr - 0:25

Du coup, c'est moi qui te valide, mais sous une autre forme  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607

Je ne connaissais pas cette jeune femme, Terri Greenfeld, etje l'aurais presque trouvée sympathique, elle m'a ramené des gâteaux, ce n'est pas souvent que les gens le font. Mais elle n'est pas très sociable, et elle n'a pas l'air de trop aimer parler d'elle, c'est dommage, avec son métier...mais surtout, elle est d'une vulgarité sans bornes ! On ne m'a jamais parlé comme ça, je suis extrêmement choquée ! J'espère qu'elle sera plus aimable avec ses clients, en attendant, je serai ravie de ne pas la recroiser...Cette Terri a toute sa place chez les Amelia Peabody !

_________________


    Un secret a toujours la forme d'une oreille
Revenir en haut Aller en bas
Terri Greenfeld
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Terri Greenfeld
TON PSEUDO : Maria
TON AVATAR : Rachel Weisz
TES CRÉDITS : aslaug (avatar), sial (signature), tumblr (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Emma, Abel, Sam, Luke, Charlie. (5/5)

RAGOTS PARTAGÉS : 43
POINTS : 202
ARRIVÉE À TENBY : 05/04/2020
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Tumblr_lukueuqWlj1qe6t3vo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 44 ans (2 mars 1976)
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Libraire, ex-chirurgien dans l'armée.
REPUTATION : Elle n'est pas très sociable, et elle n'a pas l'air de trop aimer parler d'elle, c'est dommage, avec son métier...mais surtout, elle est d'une vulgarité sans bornes !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 12 Avr - 17:15

Abel Griffiths a écrit:
La juriste en moi vient d'exploser de rire  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1893062000  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 1893062000


Ravie d'avoir pu te déclencher un fou rire, paye ta déformation professionnelle  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2646503086

Merci encore pour le tuyau sur les fameux tags, tu me sauves la vie  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2940902319 et aussi pour la validation, bien évidemment   y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2068651046

@Emma Collins je t'envoie un MP sous peu pour en discuter, si cela tient toujours   y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2999332436
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins
TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 571
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) EmptyDim 12 Avr - 17:59

Oui bien sûr, avec grand plaisir  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2999332436 Je comptais passer sur ta fiche de liens pour en discuter parce que j'ai quelques idées, mais par MP c'est bien aussi, j'aime recevoir des MP  y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) 2520669607

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
 y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty
MessageSujet: Re: y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)    y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent.  (Terri) Empty

Revenir en haut Aller en bas

y'a des impulsifs qui téléphonent, y'en a d'autres qui se déplacent. (Terri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-