WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -44%
Baskets Nike Air Max 90 à moins de 80€ (du ...
Voir le deal
78.48 €

Partagez

Chirurgie feat Jaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyVen 17 Jan - 17:53

X
Jaya & Mohana
Mohana avait rapidement trouvé une place au sein du service de chirurgie esthétique, elle possédait un CV assez prestigieux ainsi que plusieurs lettres de recommandation. Le fait de ne pas trouver de poste ne lui avait même pas effleuré l’esprit lorsqu’elle était arrivée dans cette ville, elle avait démarché le plus gros hôpital de la ville voisine et elle avait fait en sorte d’avoir une place. Elle n’était pas le genre de femme à qui on pouvait dire non.

Puis l’hôpital manquait d’une chirurgienne capable de donner une image moderne au service de chirurgie esthétique. Son collègue était un vieux médecin juste bon à faire les opérations de base. Il ne se creusait pas le cerveau pour améliorer ses techniques d’opérations se contentant de faire ce qu’on lui avait appris il y a déjà cinquante ans.

Tout le contraire de Mohana qui suivait régulièrement des formations, qui demandait des robots toujours plus perfectionnés. Une grosse partie de son travail était bien entendue d’opérer, mais également de se former. Elle assistait à des formations, assistait à des colloques et séminaires. D’ailleurs elle en animait également, au fil des années, elle avait acquis une certaine renommée dans le monde de la chirurgie esthétique.

Toutefois aujourd’hui elle devait opérer une patiente, une opération assez complexe. Ce qui la réjouissait d’avance, elle adorait les défis et prouver ses capacités. Puis elle faisait partie des meilleurs donc elle pouvait se permettre de prendre des risques.

Elle avait pour habitude de garder toujours les mêmes personnes autour d’elle lorsqu’elle opérait. Elle détestait les gens qui hésitaient ou pire encore qui ne savaient pas faire leurs boulots. Mais parfois elle n’avait pas le choix, elle devait se contenter de ce qu’il y avait. Et parfois, il n’y avait pas le personnel qu’elle souhaitait de disponible donc elle devait faire avec les moyens du bord. Comme c’était le cas actuellement, l’une des infirmières qui ne travaillaient d’habitude jamais pour elle et Mohana avait vite compris.

Mohana perdit vite patience et avec son caractère, elle ne prit pas de gant quand elle vira cette incapable de sa salle d’opération exigeant qu’on lui trouve une remplaçante immédiatement. Et un prénom lui vient immédiatement en tête, sa propre demi-sœur qui certes faisait honte à la famille, mais elle savait bosser au moins. L’opération continua en attendant l’arrivée de sa demi-sœur, Jaya n’avait de toute façon pas le choix. Quand Mohana voulait, Mohana obtenait.

C’était encore le cas aujourd’hui vu que Jaya franchit les portes du bloc. Bienvenue ! Tu remplaces l’autre qui est une incapable. Avec quelques mots, Mohana lui expliqua sa place puis retourna à son opération concentrée sur sa tâche. Elle était douée dans son job et elle le prouvait encore lors de cette opération.

Son collègue ne pouvait pas faire l’opération qu’elle était en train de faire par exemple, opération qui se déroulait parfaitement bien malgré l’interruption temporaire à cause de cette incapable que Mohana avait dû virer de sa salle. Mais il y avait encore quelques heures de chirurgie avant de finir puis de voir le résultat dans quelques mois.

B-Ever


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyMar 21 Jan - 19:50

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

« Jaya, il faut que tu viennes, ta sœur est en train de péter un plomb au bloc. » Tu regardes ta collègue, interloquée. « Je ne suis pas sûre que me voir la calmera, si c’est vraiment le cas. » Dis-tu placidement. Tes relations avec Mohana étaient plus compliquées que jamais. Bien évidemment, ta collègue ne comprend pas ta réponse et insiste. « Non, tu ne comprends pas… Elle a spécifiquement demandé que tu viennes l’assister sur une opération. Apparemment, elle a besoin que tu remplaces une infirmière qu’elle a viré de son bloc. » Tu fermes les yeux, prise d’un léger vertige. A partir du moment où ta sœur aînée avait pris un poste au Tenby Cottage Hospital, tu t’étais bien doutée que vos chemins allaient finir par se croiser. Déjà les gens avaient été très prompts à vous rapprocher comme sœurs… Mais franchement, tu n’avais jamais imaginé que tu finirais au bloc avec elle. Et encore moins que ça serait elle qui en ferait la demande. Tu pensais sincèrement qu’elle te trouvait incompétente dans absolument tous les domaines… C’est même presque trop de pression. Tu n’as guère envie d’y aller. Après tout, qu’est-ce qui te garantissait qu’elle n’allait pas te virer toi aussi si tu ne faisais pas l’affaire ?

Et pourtant, une dizaine de minutes, préparée et stérilisée, tu pousses la porte du bloc avec tes coudes pour entrer. Tu n’avais pas envie certes, mais on ne laissait pas tomber sa famille. Et d’une manière générale, quand on était une infirmière lambda comme toi, on ne désobéissait pas à l’ordre d’une chirurgienne sous peine d’en voir sa carrière grandement affectée. « Bienvenue ! Tu remplaces l’autre qui est une incapable. » Ton aînée t’accueille avec son tact légendaire et te brieffe sur l’opération ainsi que le rôle que tu auras à tenir. Tu hoches la tête, fermement. Tu n’alais pas le nier, ça te faisait bizarre de la voir en tenue pour opérer. « Compris… Tu peux compter sur moi. » Mohana se remet au travail et tu regardes ses mains virevolter avec adresse autour de son patient, manier des instruments chirurgicaux complexes et donner des ordres d’une voix assurée. Elle était totalement dans son élément et c’était plutôt fascinant à regarder. Tu ne te déconcentres pas pour autant, gardant ton attention focalisée pour répondre à la moindre de ses demandes. Scalpel, fil 2.0, compresses, ciseaux, … Tu lui passais chaque élément qu’elle te demandait le plus adroitement et le plus rapidement possible. Le rôle d’une infirmière de bloc était toujours sous-estimé et pourtant il revêtait une large importance… En fait, tu te demandes même si tu peux carrément anticiper les demandes de Mohana comme tu le fais parfois avec Savannah. « Tout va bien ? Tu opères depuis combien d’heures ? Dis-moi si tu as besoin de quelque chose pour toi. » Demande t-elle quand elle a l’impression que le moment est pertinent pour parler. Parfois les chirurgiens étaient obligés de se désaltérer à la paille ou de manger quelque chose pour rester en forme et ne pas représenter un danger pour le patient… « Elle a fait quoi ma prédécésseuse au fait ? » Autant le savoir pour ne pas reproduire la même erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyJeu 23 Jan - 22:55

X
Jaya & Mohana
Mohana savait reconnaître le talent chez les autres, même lorsqu’il s’agissait de sa demi-sœur. Mohana savait qu’elle était douée de ses deux mots et qu’elle maîtrisait son métier. Et vu qu’elle aimait avoir autour d’elle les meilleurs, elle devait bien admettre que sa sœur avait sa place dans cette salle. Curieuse comme elle était, Mohana s’était renseigné sur le travail de sa sœur, sur ses ententes et ses mésententes au sein de l’hôpital. Pas pour surveiller ses moindres faits et gestes, mais plutôt par curiosité. Puis elle devait bien admettre qu’elle était curieuse de savoir ce que les gens au sein de l’hôpital pensaient du travail de la famille Patel.


Mohana faisait briller son nom de famille, elle apparaissait dans des grandes revues médicales et pas seulement celle en rapport avec la chirurgie esthétique. Mohana voulait être la meilleure et finalement sa sœur devait également être la meilleure. Elle ne voulait pas que le nom Patel soit traîné dans la boue à cause des mauvaises actions de ses membres. Le père de Mohana surveillait peut-être les autres membres, Mohana s’était donné comme mission de le faire avec ses frères et sœurs. Elle était peut-être extrême vu qu’elle ne pouvait malheureusement pas les manipuler.

Mohana accueillit sa sœur avec des phrases assez simples, mais sans aucun tact comme d’habitude. Elle disait les choses sans passer par des détours à la con, ça n’avait aucun intérêt. Mieux valait dire les choses clairement et faire en sorte que la situation soit bien comprise. Mohana ne fit pas attention à sa sœur recommençant à opérer son patient. Elle était concentrée sur son travail, faisant attention à chacun de ses gestes pour être la plus efficace possible en laissant le moins de trace possible sur le corps de son patient.

Sa sœur reprit la parole pour lui demander ce que sa prédécesseuse avait fait de mal. Quand je demande un scalpel avec une lame de dix, je ne veux pas un scalpel avec une lame de sept. Chaque geste compte dans la chirurgie, je n’ai pas le temps de lui refaire une formation. Et nous ne sommes pas là pour prendre le thé donc remets-toi au boulot. Elle lui lança une autre instruction prenant l’instrument que lui tendit sa sœur avant de se remettre à opérer. Mohana avait une forte tolérance à la douleur, elle pouvait tenir plusieurs heures d’opérations malgré les courbatures et les jambes lourdes et autres maux bien spécifiques des chirurgiens.

Le boulot est bientôt terminé, vous ne devez plus que tenir plusieurs heures. Pour elle ce n’était pas compliquée, ce n’était peut-être pas le cas de tout le monde. Mohana en avait conscience, mais elle s’en moquait royalement. Elle ouvrait la voie à une amélioration de leur compétence, leur apprenait autre chose. Vu qu’il s’agissait d’un hôpital public, elle ne pouvait pas faire sa propre équipe et donc ne pouvait pas fixer des primes.

Elle voulait les meilleurs et autant elle était franche et sans tact quand elle faisait une critique, autant elle l’était également lors d’un compliment. Elle ne congratulait pas ses équipes pour rien, ils savaient qu’un compliment de la bouche de Mohana était vrai et sortait de son cœur. L’ambiance au bloc n’était pas tellement bavarde, mais certaines infirmières chuchotaient entre elles, sans que cela ne gêne Mohana pour le moment.

B-Ever


.


Dernière édition par Mohana Patel le Sam 8 Fév - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptySam 1 Fév - 12:33

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

« Quand je demande un scalpel avec une lame de dix, je ne veux pas un scalpel avec une lame de sept. Chaque geste compte dans la chirurgie, je n’ai pas le temps de lui refaire une formation. » Mohana te répond avec sa franchise habituelle quand tu oses lui demander ce qui s’est passé avec l’infirmière que tu remplaces. Il était vrai que c’était une erreur grossière. Un peu trop grossière même. L’infirmière en question avait-elle stressé face à ta sœur ? Ça ne serait pas surprenant. Que Mohana le veuille ou non, sa réputation la précédait et continuait à s’établir ici alors que son caractère se dévoilait. Cela avait peut-être été trop de pression pour la pauvre femme… Par contre, vous étiez bel et bien un hôpital universitaire, donc la formation faisait justement partie intégrante du quotidien des chirurgiens… Mais ça, tu te gardes bien de le dire, ne voulant pas que ton aînée pense que tu lui cherchais des poux pendant son opération. Et tu fais bien de taire, comme te le prouve la réplique cinglante qui arrive juste après. « Et nous ne sommes pas là pour prendre le thé donc remets-toi au boulot. » BIM. BAM. BOUM. Personne ne savait te remettre en place comme ta sœur et elle le démontre après, repoussant tes propositions, pourtant attentionnées et t’ordonnant de te taire.

Mortifiée, tu n’as donc pas d’autre choix que de te remettre effectivement au boulot. Derrière leurs masques, tu vois quelques infirmières esquisser des sourires moqueurs. Tout le monde savait que vous étiez sœurs mais tu savais que cela intriguait tout le monde. Comment la douce et attentionnée Jaya pouvait être la sœur de ce dragon de chirurgien ? Personne ne comprenait et tout le monde spéculait sur la nature de votre relation… Sauf que le questionnement était désormais terminé, l’ensemble du bloc venait d’avoir une démonstration éclatante de la vérité. Tu n’avais pas de traitement de faveur. Au contraire, Mohana était aussi dure que possible avec toi, voir plus dure qu’avec les autres… « Le boulot est bientôt terminé, vous ne devez plus que tenir plusieurs heures. » Annonce t-elle ensuite. Tu te gardes bien de dire quoi que ce soit. Plus aucun mot ne sortirait de ta bouche désormais. Tu n’allais pas lui donner d’autre occasion de t’humilier. Tu pensais sincèrement qu’on pouvait opérer et échanger quelques remarques, les nombreuses chirurgies que tu avais menées avec Savannah en étaient la preuve et que parler ne rendait pas quelqu’un moins professionnel mais si tel était la conviction de Mohana, tu la respecterais. Tu allais simplement faire ton travail, lui passant le bon matériel au bon moment, répondant à ses consignes le plus rapidement possible. Rien de plus. Et surtout, tu allais tenter d’ignorer le chuchotement des autres infirmières qui savouraient visiblement ton humiliation comme il se devait. Bien sûr, ça serait long, car comme l’avait annoncé ta sœur, il restait quelques heures mais tu ne lui ferais pas le plaisir de faiblir ou de te laisser atteindre par la critique. Tu serais forte, inébranlable et d’une redoutable efficacité. Rien de plus, rien de moins. Toi aussi tu pouvais tenir de longues heures sans crampes, sans plaintes ou quoi que ce soit. Elle n’allait pas tarder à découvrir qu’elle n’avait pas le monopole de la résistance.
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptySam 8 Fév - 23:14

X
Jaya & Mohana
Mohana avait conscience de la réputation qu’elle possédait, elle savait qu’elle était connue pour avoir un sacré caractère et pour être très exigeante. Une réputation qui ne la dérangeait pas et même qui lui plaisait. Elle préférait être craint et respectée que moquer et sous-estimer. Elle ne laissait personne lui marcher sur les pieds, personne remettre en doute ses compétences.

Oh elle avait certainement un surnom bien horrible de la part du personnel soignant, mais ils devaient tous admettre qu’elle faisait partie des meilleures et c’était le plus important. La reconnaissance, l’admiration des personnes autour d’elle, mais surtout de sa famille était sa raison de vivre. Elle ne supportait pas d’être dans la médiocrité et assumait sans soucis le fait d’avoir une réputation de dictatrice.

Si le fait d’être dictatrice lui permettait d’être reconnu pour ce qu’elle était, à savoir la meilleure dans son domaine. De toute manière, elle savait très bien que les femmes libres, ambitieuses n’étaient pas bien vues dans ce monde. Sa volonté de réussir, son ambition était mal vu. Lorsqu’une femme disait en public qu’elle souhaitait être la meilleure puis qui affirmait à juste titre l’être quand elle y parvenait était souvent vue comme orgueilleuse. Contrairement à un homme chez qui ce trait de caractère serait admiré et complimenté.


Mohana n’était pas conne, elle savait que la place était chère surtout en tant que femme. Elle avait connu trop de macho, vu trop de porte se fermer pour se faire une quelconque illusion. Une femme chirurgienne gagnait sa place par son talent, mais aussi avec son caractère. Les paternalistes qui voulaient lui expliquer comment opérer était nombreux, surtout dans cet hôpital. Ce qui expliquait également son équipe majoritairement féminine. Elle ne supportait pas qu’on lui dise comment faire son boulot et c’était le cas de beaucoup d’hommes même lorsqu’il n’était que de simple infirmier.

L’opération continua tranquillement, Jaya faisait un bon boulot en lui passant le matériel rapidement, parfois même sans qu’elle n’ait besoin de lui demander. Elle n’ignorait pas les messes basses des autres infirmières, mais elle n’allait pas défendre sa sœur comme une chienne de garde. Jaya était assez grande pour taper du poing sur la table, assez grande pour ne pas se faire marcher sur les pieds. Sauf que ce n’était pas le cas, on craignait peut-être Mohana et son caractère, mais au moins on la respectait. Jaya n’avait pas l’air d’être respectée dans cet hôpital.


Enfin si, elle était respectée par ses semblables, les mères Théresa bis qui voyait le bien partout et qui apportait des gâteaux pour leurs collègues ou se sacrifiait à la place de celles qui refusaient les heures supplémentaires. Mais elle n’avait pas le respect des reines de la basse-cour, enfin c’était l’impression de Mohana. Les infirmières qui régnaient en haut de la hiérarchie étaient certainement des garces, mais elles régnaient sur cette partie du personnel et elles ne faisaient pas de cadeau au mère Théresa bis.

Le monde professionnel n’était qu’un vaste jeu de pouvoirs surtout dans un hôpital. Certaines places étaient prisées, notamment celle de faire certains gestes chirurgicaux vers la fin de l’opération. Un honneur que Mohana accordait également à son personnel, toujours celle qu’elle jugeait la.e méritant.e. Elle n’avait pas encore pris de décision, mais elle commença à y réfléchir en voyant l’opération touchée à sa fin après plusieurs heures.

Une opération qui touchait à sa fin et qui la poussa à tendre les instruments à la plus méritante selon elle. Je dois admettre que tu es douée pour ma plus grande surprise, tu me termines ça et je ferais en sorte que tu sois plus souvent dans mon bloc. De toute manière, ce n’est pas avec la blonde que tu t’amélioreras.

B-Ever


.


Dernière édition par Mohana Patel le Ven 21 Fév - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyDim 16 Fév - 20:03

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

Comme tu te l’es juré, tu ne prononces plus un mot lors de l’opération. Les secondes, puis les minutes, et enfin les heures défilent donc dans le plus grand silence. Tes membres commencent à s’endolorir, la sueur coulent sur les fronts et les articulations se font douloureuses mais personne ne fait mine de flancher. Et surtout pas toi. Tu empêches tes pensées de vagabonder, ne les focalisant que sur une seule chose : le bon déroulé de l’opération. Tu essayes donc de travailler avec précision et efficacité, et surtout de ne penser à rien d’autre. Et cela a l’air de fonctionner. Ou du moins, tu ne reçois aucune remarque acerbe de ton chirurgien en chef de sœur et cela ne peut être que bon signe. En effet, tu connaissais suffisamment bien Mohana pour savoir que si quelque chose lui déplaisait, elle l’aurait déjà dit… L’issue de l’opération se profilait donc sans qu’aucun autre évènement notable ne soit survenu. Sauf que c’est précisément au moment où tu penses cela que l’impensable se produit. Mohana se retourne soudainement vers toi. « Je dois admettre que tu es douée pour ma plus grande surprise, tu me termines ça et je ferais en sorte que tu sois plus souvent dans mon bloc. De toute manière, ce n’est pas avec la blonde que tu t’amélioreras. » C’est tellement irréel que tu n’y crois presque pas mais elle est bien en train de tendre les instruments qu’elle a en main.

Le sang bat dans tes oreilles. C’était un sacré honneur qu’elle te faisait mais elle allait vite le regretter si tu restais plantée là comme une idiote. Tu t’empares donc des instruments, sentant l’adrénaline pulser dans tout ton corps. Jamais tu n’avais terminé une chirurgie. Même avec Savannah. Tu venais d’atteindre un nouveau point charnière dans ta carrière. A toi d’en faire un succès plutôt qu’un échec…Tu prends donc une grande inspiration, te mettant en position. Ta main tremble légèrement lorsque tu essayes de l’approcher du patient mais au moment où elle touche son corps, elle s’affermit. Tu te mets donc au travail, sachant que Mohana veille au grain. Et même si cette idée te mettait légèrement la pression, tu savais qu’elle était là en cas de problème. Sauf que de problèmes, il n’y a pas l’air d’en avoir. Les constantes vitales restent stables et tes sutures te paraissent tout à fait convenables. Lorsque tu as terminé, tu t’écartes légèrement pour que Mohana vérifie. Tu attends son verdict, le cœur battant. Petite Jaya s’étaient envolée.

[***]

Ce n’est que plus tard, quand tu te laves les mains dans le sas à côté de la salle opératoire que tu réalises ce qu’il venait de se passer et quels compliments ton ainée t’avait adressée. Ses mots résonnent dans tes oreilles. D’ailleurs, tu reviens là-dessus quand elle vient à son tour occuper l’évier à côté du tien.  Maintenant que vous étiez hors de la salle de l’opération, tu avais le droit de parler. « Tu sais, si je suis aussi douée, c’est grâce à Savannah. Avant elle, j’étais avec un vieux chirurgien qui était tout sauf pédagogue mais depuis que j’opère avec Savannah, j’ai beaucoup progressé. » Tout à l’heure, tu étais bien trop choquée par le cadeau qu’elle t’avait fait pour défendre ton mentor mais à présent, ta loyauté envers la blonde s’exprimait… « Parce que j’ai entendu quand tu as dis que j’étais douée…. Tu n’as sûrement pas fait exprès mais… En plus, il y avait des témoins alors tu ne pourras pas nier qu’un jour dans nos vies, tu m’as fais un compliment. » Tu oses la taquiner, toute euphorique que tu es. Mais tu retrouves vite ton sérieux. « Merci de m’avoir laissée finir en tout cas… C’était… incroyable. »
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyVen 21 Fév - 18:25

X
Jaya & Mohana
L’opération se déroulait très bien, la personne sur la table d’opération réagissait bien et même si l’opération était assez compliquée de base, Mohana parvenait à s’en sortir sans aucune difficulté. Les cas trop banals ne l’intéressaient pas, elle n’avait parfois pas le choix d’en faire, mais souvent elle privilégiait les opérations à risque ou demandant des capacités techniques importantes. Elle refilait les cas les plus simples à l’autre chirurgien qui était encore de la vieille école ou n’importe quelle personne sachant faire le job. Elle n’avait pas non plus tous les droits au sein de l’hôpital, mais sa venue avait été encouragée par la direction et elle avait pu se permettre de mettre quelques conditions en place.

Sans être encore hyper connu, son nom circulait dans le milieu de la chirurgie plastique et certains patients venaient de loin pour avoir la chance de passer sous son bistouri. Amenant des patients à l’hôpital qui rapportait de l’argent, elle considérait que la direction de ce même hôpital pouvait bien céder à quelques caprices. Notamment le fait de choisir ses équipes et de refuser des personnes surtout vu la personne qu’elle était en train d’opérer. Ce n’était pas un membre du gouvernement, mais c’était quelqu’un d’important et surtout de riche.


C’est pour ça qu’elle ne pouvait pas se permettre de faire n’importe quoi, la vie du patient et surtout sa carrière en dépendait presque. Mais elle laissa l’opportunité à Jaya de finir l’opération, bien entendu elle resta sur son dos lui prodiguant des conseils ici et là pour qu’elle s’améliore. L’opération terminé, Mohana souffla avant de faire son discours habituel. Très bon travail, vous m’avez donné satisfaction. Ensuite elle donna son point de vue sur le travail de chaque personne reconnaissant les bons et les mauvais points.

Elle ne s’expliqua pas sur sa décision de confier l’opération à sa sœur, elle n’avait de compte à rendre à personne. Une fois dans le sas, elle écouta sa sœur reprendre la parole avant de rouler des yeux. Génial, tu es passé du tricycle aux petites roues. Elle n’est pas la meilleure et si tu veux devenir la meilleure, tu dois passer l’étape des petites roues. Mais j’admets que pour le basique, elle est douée. Et pour faire de la charité également, enfin c’est important tu me diras.

Elle jeta la tenue qu’elle avait portée lors de l’opération avant de regarder sa sœur. Je ne dis pas le contraire, tu devies du droit chemin bien trop souvent, mais je dois admettre que tu fais bien ton travail. Enfin de ce que j’en ai vu, ne t’attends pas à un traitement de faveur à cause de notre lien, je serais tout aussi intransigeante avec toi. Je ne suis pas là être là pour être sympa.

Mohana ne faisait pas dans la dentelle, elle n’était pas gentille juste pour avoir bonne conscience. Elle préférait vivre en accord avec elle-même plutôt que de jouer un rôle. Comme je te l’ai dit, tu seras avec moi pour les prochaines opérations, assures-toi d’être à l’heure. Et ne t’en fais pas pour la direction, je m’en charge et j’obtiens toujours ce que je veux. Un haussement d’épaules plus tard, elle termina ses activités dans le sas de sortie et s’apprêtait à sortir ne sachant pas si sa sœur allait la retenir ou non.

B-Ever


.


Dernière édition par Mohana Patel le Dim 8 Mar - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyLun 2 Mar - 21:05

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

Avec ta sœur qui scrutait tes gestes et vérifiait l’état du patient, tu t’étais sentie suffisamment confiante pour finir l’opération, sachant qu’en cas de problème, elle serait prête à prendre la suite. Cependant, l’opération s’était terminée sans complications, le rythme cardiaque et les constantes du patient étant restés stables et Mohana finissant par complimenter toute l’équipe. « Très bon travail, vous m’avez donné satisfaction. » Ce compliment général se transforme en compliment direct et personnel à ton égard quand vous vous retrouvez en tête à tête toutes les deux. Pendant un moment, tu te demandes même si tu ne t’es pas égarée dans un de tes rêves. Tu n’allais pas le nier, tu avais souvent imaginé des situations diverses où tu parvenais à obtenir l’approbation de ton aînée, chose ô combien difficile. Et pourtant, aujourd’hui, la réalité avait rencontré la fiction. Malheureusement, dès que tu reprends la parole, tu sembles casser l’ambiance car tu vois ta sœur rouler des yeux. Apparemment, tu n’avais quand même pas perdu ta faculté à l’agacer dès que tu ouvrais la bouche. Et en défendant Savannah, tu l’avais clairement agacée. « Génial, tu es passé du tricycle aux petites roues. Elle n’est pas la meilleure et si tu veux devenir la meilleure, tu dois passer l’étape des petites roues. Mais j’admets que pour le basique, elle est douée. Et pour faire de la charité également, enfin c’est important tu me diras. » Le mépris transperce ses propos, et le sous-entendu comme quoi Savannah te faisait la charité en te prenant sous son aile. Ça te rend triste d’entendre ça et tu ne répliques rien. Tu avais appris que ça ne servait à rien de discuter avec ta grande sœur. Et puis tu voulais vraiment pas te disputer avec elle alors qu’elle t’avait offert une si belle opportunité aujourd’hui…

C’est même mieux que ça. Elle semble décider à te former durablement. Par contre, ça sera selon ses conditions et elles sont très claires. « Ne t’attends pas à un traitement de faveur à cause de notre lien, je serais tout aussi intransigeante avec toi. Je ne suis pas là être là pour être sympa. » Tu encaisses, la tête haute tandis qu’elle quitte sa tenue de chirurgien. « Je ne veux surtout pas de traitement de faveur. Je veux que tu me traites comme n’importe laquelle de tes infirmières… Même si je sens que de toute façon, tout le monde va jaser sur le fait que j’ai opéré sous tes ordres… On va dire que c’est parce que je suis ta sœur. » Et pour toi qui détestait être le centre de l’attention, tu savais que ça n’allait pas être très plaisant. Tu soupçonnais Mohana de savoir encaisser les ragots la tête haute, tu n’avais pas sa force…En tout cas, ton aînée continue à te faire savoir qu’elle a pris sa décision. « Comme je te l’ai dit, tu seras avec moi pour les prochaines opérations, assures-toi d’être à l’heure. Et ne t’en fais pas pour la direction, je m’en charge et j’obtiens toujours ce que je veux. » Tu sens ton cœur s’emballer en comprenant qu’elle était vraiment sérieuse. Tu hoches la tête avec ardeur. « Oui promis. Je ne te décevrai pas. Je veux vraiment progresser. » Tu n’osais pas dire « devenir la meilleure » comme elle, car ta modestie t’en empêchait mais tu étais vraiment déterminée. D’ailleurs, quand tu vois ta sœur avec une main sur la porte, prête à partir, tu n’hésites qu’un bref instant avant de tenter de la retenir. « Mo… Attends. » Dis-tu en utilisant instinctivement le surnom que tu lui attribuais dans votre enfance. Même si vous étiez au boulot, tu n’allais pas lui donner du Docteur Patel alors qu’il n’y avait en plus, personne autour de vous… « Merci. » Dis-tu sobrement, comprenant qu’elle n’aimait pas trop quand tu en faisais trop, justement… Tu hésites aussi avant de continuer mais tu es saisie par l’impulsion du moment. « Est-ce que tu crois… Qu’on pourrait commencer tout de suite ? Que tu pourrais me remontrer la technique que tu as utilisée tout à l’heure pour faire le raphie ? » Après tout, le personnel hospitalier n’était pas encore venu nettoyer le bloc, et tous les instruments étaient encore là. Mais tu tempères vite ta demande, te rendant compte qu’elle est un peu égoïste. « Enfin pardon, tu viens d’opérer pendant des heures, tu es sûrement fatiguée… On peut aller prendre un café sinon. Enfin, si tu as le temps bien sûr. » Tu avais envie de prolonger votre moment les deux, vu que pour une fois, vous ne vous battiez pas….
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyDim 8 Mar - 16:59

X
Jaya & Mohana
Mohana n’avait pas le compliment facile mais ce n’était pas un monstre non plus. Elle n’était pas la vilaine sorcière qui dévorait les gens dans son appartement, elle savait reconnaître le travail bien fait et les qualités des gens autour d’elle. Elle n’était pas si horrible, elle avait juste tendance à dire tout ce qu’elle pensait, que ce soit négatif ou positif d’ailleurs. Et sa sœur n’eut pas longtemps ses faveurs sen défendant cette chirurgienne que Mohana connaissait de vue. Elle ne lui avait jamais parlé et ne cherchait pas à le faire. Mohana ne mélangeait guère boulot et amitié tout simplement parce qu’elle n’hésitait pas à écraser les autres pour être la meilleure.

Elle ne faisait pas de mauvais coup et n’était pas vicieuse, mais elle était impitoyable. Donc elle n’avait guère d’ami.es dans cet hôpital et elle ne s’en portait pas plus mal. Mais sa sœur avait l’air d’apprécier cette chirurgienne, ce qui fit lever les yeux au ciel à Mohana. Elle n’était pas là pour entendre mère Theresa vanter les mérites de son amie qui restait une chirurgienne médiocre à ses yeux. Passant à autres choses, elle l’avertit qu’elle n’allait pas lui faire de cadeau, ce qui avait l’air de soulager sa sœur qui lui parla des bruits de couloir.

Je me moque des bruits de couloir, si tu es nulle, tu dégageras tout aussi vite. Je pense que ma réputation n’est plus à faire dans cet hôpital, pour la tienne tu te démerdes. Mohana n’avait jamais été protectrice avec sa sœur, c’était parfois même le contraire. Elle aimait pousser sa sœur à bout afin de voir ce qu’elle pouvait faire et au fond Mohana ne lui avait jamais pardonné la situation entre ses parents. Puis elle avait un besoin viscéral d’être la favorite de leurs pères et n’hésitait absolument pas à discrètement rapporter les mauvais gestes de sa sœur à son père.

Elle n’y allait jamais frontalement, leur père détestant les rapporteuses et les capricieuses, mais la brune était plus maligne et savait tirer ses épingles du jeu pour continuer à briller. Dommage pour la petite sœur qu’elle écrasait parfois sous le talon de ses escarpins. D’ailleurs cette dernière lui assura vouloir progresser et qu’elle n’allait pas la décevoir. Tu dois devenir la meilleure, pas seulement progressé et ne parles pas trop vite. En effet, Mohana était rapidement déçue des gens tout simplement parce qu’elle mettait la barre tellement haute que peu de monde y parvenait.

S’apprêtant à quitter la pièce, elle fut surprise d’être rappelée par sa sœur qui demanda à Mohana de lui enseigner une technique qu’elle avait utilisée lors de son opération afin de presque immédiatement s’excuser de sa demande. Arrête de te laisser marcher dessus, tu veux un truc, tu le prends.

Pour montrer à sa sœur qu’elle acceptait sa demande, elle s’équipa à nouveau de gant s’habillant plus légèrement et moins protocolairement vu qu’il n’y avait plus de patient en salle et que cet endroit allait être nettoyé dans peu de temps. Donc les risques de contaminations étaient inexistants, mais autant se mettre en tenue au minimum. Bon tu te dépêches ? Une fois en salle, elle alla d’un côté de la table et laissa sa sœur s’installer. Bon ce n’est pas compliqué, c’est une pratique assez basique une fois que tu comprends le truc. Mohana se lança dans des explications n’hésitant pas à reprendre laissé sa sœur faire les opérations. Elle lui touchait juste les mains lorsqu’elle devait lui montrer un bon geste.

Elle n’avait pas vraiment accepté par envie de se rapprocher de sa sœur, mais former quelqu’un à devenir lui plaisait. Contrairement à ce que l’on pouvait croire, elle n’était pas une mauvaise formatrice, mais vues son côté intimidant, peu de personnes osaient lui demander. Recommence cette étape, ce n’est pas bien fait et tu recommenceras jusqu’à y arriver même si on doit y passer la nuit.

B-Ever


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyJeu 19 Mar - 15:53

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

« Je me moque des bruits de couloir, si tu es nulle, tu dégageras tout aussi vite. Je pense que ma réputation n’est plus à faire dans cet hôpital, pour la tienne tu te démerdes. » Par cette phrase, Mo te fait bien comprendre que tu n’auras ni sa protection, ni son indulgence mais tu t’en fiches pour les deux. Déjà parce que tu ne les attendais pas mais aussi parce qu’au fond, tu sais qu’elle a raison de ne pas te couver. « Ça me va. Je saurai au moins que tu ne me gardes pas par pitié si je ne suis pas à la hauteur. » Quant à cette histoire de réputation, ça te fait juste hausser les épaules. « Ma réputation m’importe peu à côté de l’intérêt de mes patients de toute façon… » Tu n’as pas honte de le dire même si tu sais que tu n’auras pas l’approbation de ta sœur sur ce point. Mais ça, à la limite, tu t’en fichais, tu préférais être en accord avec tes principes que les déliter pour quelqu’un. Membre de la famille ou pas… En tout cas, tu sais que tu viens de t’engager dans quelque chose qui va te coûter beaucoup d’énergie. Une formation avec Mohana allait être exigeante et elle ne cherche même pas à le cacher. « Tu dois devenir la meilleure, pas seulement progressé et ne parles pas trop vite. » Tu hoches la tête pour montrer que tu as compris. En fait, tu commences exactement à comprendre ce qu’elle attend de toi, et c’est pour ça que tu lui fais la requête que tu lui fais. Enfin, ta formulation est encore trop maladroite à ses yeux mais l’essentiel, c’est au moins que tu ais réussi à la prononcer. Tu détestais demander quelque chose normalement…

Ce qui n’est évidemment pas le cas de Mohana. « Arrête de te laisser marcher dessus, tu veux un truc, tu le prends. » Dit-elle sèchement quand tu lui laisses une option pour refuser… Tu secoues la tête, perplexe. Apparemment, tu n’allais pas seulement recevoir des leçons de chirurgie durant ta future formation. Ta sœur semblait prête à t’inculquer aussi un peu de son mordant… Tu crois qu’elle va te planter sur ses bonnes paroles, mais ton aînée remet son équipement et se dirige à nouveau vers la salle d’opération. « Bon tu te dépêches ? » Dit-elle sèchement, sans doute pour balayer la faveur qu’elle est en train de te faire. Tu la suis donc précipitamment, réprimant un sourire… Vous vous mettez au travail, enfin surtout toi. Mohana te laisse prendre les initiatives après t’avoir fourni des explications détaillées. De temps en temps, ses mains viennent aussi corriger les tiennes mais la plupart du temps, elle te guide de sa voix. Tu t’appliques mais cette technique est vraiment complexe, et tu dois éponger ton front à plusieurs reprises tant tu sues. Mais tu n’abandonnes pas. De toute façon, Mo te fait comprendre qu’elle ne te laissera pas faire. «  Recommence cette étape, ce n’est pas bien fait et tu recommenceras jusqu’à y arriver même si on doit y passer la nuit. Tu inspectes ce que tu viens de faire, essayant de détecter ton erreur. « Je ne compte pas arrêter tant que je n’aurai pas réussi… Est-ce que tu penses que je devrai plus serrer les fils ? » Tu répètes inlassablement les gestes mais il y a quelque chose que tu n’arrives pas à faire aussi bien que Mohana. Tu es en difficulté et tu te mets une pression de malade parce qu’elle est en train de regarder, ce qui n’arrange pas du tout la situation. Tu essayes de ne pas craquer cependant, voulant prouver que tu as les épaules pour suivre son enseignement. Mais la détermination ne fait pas tout et quand tes sutures craquent pour la quatrième fois, tu pestes entre tes dents, avouant plus ou moins ton impuissance. « Mais enfin… Je ne comprends pas ce qui ne va pas… J’ai fais toutes les étapes comme tu m’as dit. » Dis-tu un peu trop stressée.
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyJeu 19 Mar - 23:34

X
Jaya & Mohana
Suite aux propos de sa sœur, Mohana hocha la tête avec sérieux. Oh tu me fais pitié parfois, souvent, mais ce n’est pas autant que je te garderais. Et arrête avec tes slogans de mère Théresa, tes patient.es chéries seront les premier.es à te cracher à la gueule ou à porter plainte contre toi en cas d’erreur. N’étant pas un monstre, Mo pouvait être touché par l’histoire d’un.e patient.e et il lui était déjà arrivée d’opérer gratuitement des gens sans assurance santé ou ayant vécu un grave accident. Elle offrait une seconde vie à ces personnes sans demander le moindre sentiment, mais clairement elle ne vivait pas pour eux. Les gens étaient d’un égoïsme sans nom, ils pouvaient t’aduler puis te détester du jour au lendemain.

Bizarrement quand un scandale éclatait, on ne se souvenait pas de toutes les choses positives que la personne avait faites. On la matraquait médiatiquement et judiciairement sans aucun soutien. Les patients étaient certainement les pires, prêts à construire un autel si l’opération se passait bien puis à intenter un procès si quelque chose clochait quelque temps après l’opération. Donc Mohana ne donnait pas d’affection à ses patients qu’elle considérait presque comme des clients.

Suite à la demande de sa sœur, Mohana s’était remise en tenue et avait pris possession du bloc opératoire. Elle n’avait demandé la permission à personne, sans être la propriétaire de cet hôpital, elle s’octroyait des privilèges. Elle n’avait pas peur d’être licencié, son savoir-faire étant trop précieux pour un hôpital comme ça.

Et son travail étant impeccable, sa hiérarchie ne pouvait pas la virer uniquement à cause de son caractère et de son habitude à s’octroyer des salles sans demander la permission. De toute façon, le bloc n’avait pas été encore nettoyé donc aucune opération ne devait être prévue dans l’immédiat. Suite au souhait de sa sœur, Mohana prit place d’un côté de la table d’opération avant de commencer à lui enseigner les gestes pratiques.

La technique étant assez compliquée, Mohana vit sa petite sœur avoir des difficultés sur certains points. Elle essaya de la guider sans s’énerver et même si ça lui coûtait énormément de l’admettre, elle devait reconnaitre que Jaya n’était pas complètement nulle. Cette dernière s’en sortait même plutôt bien, sauf qu’elle finit par bloquer sur une étape. Tu devrais suivre ton instinct, je ne serais pas là pour te tenir la main quand tu devras le faire seul. Puis Jaya n’opérait pas un vrai patient donc la chirurgienne se moquait des erreurs que cette dernière allait commettre.

Par contre Jaya n’avait pas l’air bien, elle suait comme une vache ce qui rendait Mohana perplexe. Oh elle connaissait la pression, ses études n’avaient pas été un long fleuve tranquille, mais jamais elle n’avait affiché sa détresse ainsi. Sa sœur ressemblait à un chiot qui venait de recevoir un coup de pied. Reprends-toi, on dirait que tu vas te pisser dessus. Ce n’est pas compliqué, utilise ton cerveau si tu en es capable. Parce que son problème n’en était pas vraiment un aux yeux de Mohana, elle avait déjà la solution dans un coin de sa tête, mais elle n’allait pas donner les clefs si facilement à sa sœur. Non. Recommence. Et la chirurgienne comptait bien faire recommencer sa sœur encore et encore jusqu’à ce que cette dernière craque ou y arrive.


Jaya avait plusieurs choix devant elle et sa grande sœur allait voir son caractère. Elle avait déjà été déçue par sa sœur, elle avait déjà ressenti de la pitié à son égard, mais ça ne lui donnait pas envie d’être gentille pour autant. Soit sa sœur faisait les choses bien, soit elles allaient passer la nuit ici. Et c’était plutôt la deuxième option qui allait avoir lieu vu les gestes de l’infirmière. D’ailleurs Mohana poussa un soupir d’agacement avant de lui prendre les instruments des mains. Regarde et imprime dans ce qui te sert de cerveau. Elle fit les gestes nécessaires au bon déroulement de cette technique avec aisance, cette pratique ne lui demandant presque aucun effort intellectuel. Ce n’était pas la technique la plus simple, mais ce n’était certainement pas la pire. Maintenant recommence.

B-Ever


.


Dernière édition par Mohana Patel le Jeu 26 Mar - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyMer 25 Mar - 17:59

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

« Oh tu me fais pitié parfois, souvent, mais ce n’est pas autant que je te garderais. Et arrête avec tes slogans de mère Théresa, tes patient.es chéries seront les premier.es à te cracher à la gueule ou à porter plainte contre toi en cas d’erreur. » Consciemment ou pas, Mohana te casse encore une fois. Peut-être qu’elle avait raison. Ou pas. De toute façon, tu refusais de voir le monde avec autant de cynisme qu’elle. Ce métier, c’était bien pour aider les gens que tu le faisais et le jour où cela changerait n’était pas encore arrivé. Pour toi, Mère Theresa, ce n’était pas une insulte. Au contraire. Tu prenais ça comme un compliment. Mais bien entendu, tu n’en dis rien à ta sœur, ne voulant pas partir dans une nouvelle dispute avec elle. C’était un effort constant de ne pas s’engueuler avec elle mais aujourd’hui plus que jamais, tu t’appliquais, souhaitant vraiment bénéficier de ses enseignements… Vous êtes donc de retour dans la salle d’opération, et tu es loin d’imaginer que cela pourrait causer des ennuis à ton aînée. Non, la pensée sur laquelle tu te focalise, c’est réussir cette procédure qu’elle essaye de t’enseigner. Hélas, il y a une différence entre théorie et pratique et tu te retrouves bientôt en difficulté. Tu bloques sur une étape en particulier.

« Tu devrais suivre ton instinct, je ne serais pas là pour te tenir la main quand tu devras le faire seule. » Tu suis le conseil, essayant de faire le vide dans ta tête. Tu devais le reconnaître, jusque là, Mohana te guidait avec patience. Tu essayes de te concentrer, de trouver un moyen de contourner l’obstacle qui te bloque. « Reprends-toi, on dirait que tu vas te pisser dessus. Ce n’est pas compliqué, utilise ton cerveau si tu en es capable. » Clac, cela brise bien évidemment ta concentration et tu brises le fil que tu étais délicatement en train de tirer à l’aide de tes instruments. Visiblement, tu avais parlé trop vite, Mohana recommençait avec les commentaires rabaissants. Tu tentes d’imaginer que tu as une carapace, qu’ils te glissent dessus. Tu es convaincue que si tu montres le moins signe de faiblesse, elle te tombera dessus en te disant que tu es trop sensible. Tu serres les dents. « J’en suis capable. » Dis-tu fermement. Tu t’accroches, même si tu n’y arrives pas. Et invariablement, la même injonction retentit encore et encore à tes oreilles. « Non. Recommence. »

Et tu recommences. Encore et encore. Jusqu’à ce que ce soit Mohana qui perde patience la première. Avec un soupir très sonore, elle te retire les instruments des mains, non sans attaquer une nouvelle fois tes capacités intellectuelles au passage. « Regarde et imprime dans ce qui te sert de cerveau. » Encore une fois, tu ne relèves pas, préférant en effet scruter le moindre de ses gestes lorsqu’elle refait la procédure sous tes yeux. « Merci de me remontrer. » Dis-tu simplement. Ça a l’air infiniment facile pour elle, et elle est rapide mais tu n’en perds pas une miette. Et soudain, tu comprends ce qu’il t’a manqué. Une torsion de poignet. Une simple torsion mais qui changeait l’angle des pinces et donnait plus d’ampleur au geste. Tu réprimes un sourire. Car quand elle t’ordonnera de recommencer, tu seras prête. L’injonction retentit d’ailleurs une nouvelle fois. « Maintenant recommence. » Tu prends une grande inspiration et tu te lances ; essayant de reproduire à l’identique ce que tu viens de voir. Au moment fatidique, tu fais le même geste que ta sœur. Bon, certes, ce n’est pas aussi souple mais ça fonctionne, cette fois, tout à l’air en place. Mais il n’y a bien sûr qu’un seul moyen de le savoir. Tu attends donc le verdict de ton implacable mentor.
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Mohana Patel
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Semi hiatus (astraea-Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

Chirurgie feat Jaya Tumblr_inline_ohddy7Dbzw1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 109
POINTS : 913
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
Chirurgie feat Jaya Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyJeu 26 Mar - 22:11

X
Jaya & Mohana
Mohana vivait dans le monde réel, un monde où personne ne se faisait de cadeau. C’était encore pire pour une femme surtout qu’il n’y avait pas ou peu de solidarité entre ces dernières. Mo avait conscience de vivre dans un monde où chacun pensait à sa gueule et où les inégalités salariales n’allaient pas disparaître de sitôt.

Donc le côté mère Théresa de sa sœur l’agaçait plus qu’autre chose, elle comme toutes les autres n’allaient recevoir aucun cadeau de la part des hommes ou du système. Elle allait devoir bosser deux fois plus pour une reconnaissance qu’un homme aurait deux fois plus vite et idem d’un point de vue patient. Combien de fois on lui avait demandé quand arrivait le médecin, comme si une femme ne pouvait pas être docteure.

Enfin sa sœur n’était qu’infirmières donc c’était normal que personne ne s’étonne de sa présence dans une chambre. Les femmes infirmières ne choquaient personne vu que le métier était vu comme un métier de femme. Ce qui agaçait également Mohana qui paradoxalement était dans une association féministe. Elle qui pourtant avait accepté un mariage forcé ou arranger les yeux fermés et qui obéissaient sans broncher aux ordres du paternel.

Mais elle se définissait malgré tout comme féministe et c’est également pour ça qu’elle accepta de former sa sœur. Avec un peu de chance, cette dernière allait avoir un regain de fierté et décider de tenter des études de médecine. Parce que clairement le métier d’infirmière était celui des personnes n’ayant pas réussi médecine.

Sa sœur avait la fâcheuse tendance d’aimer être une moins que rien, elle ne faisait guère briller la famille grâce à sa place ou ses actions. Mais pour le moment, l’exercice était de réussir une technique opératoire assez complexe et sa sœur butait sur un problème. Mohana essaya d’être la plus patiente possible, mais elle finit par perdre patience et reprit les instruments des mains de sa sœur avant de lui montrer comment faire une nouvelle fois.

Sa sœur lui affirma à de nombreuses être capable de faire ce que Mohana lui montrait et bizarrement cette dernière n’en doutait pas. Sa sœur n’était pas complètement débile et d’ailleurs elle finit par comprendre le truc. Elle finit son geste et conclut son exercice sous les yeux de sa sœur aînée avant de reposer les instruments. Il y a encore des améliorations à faire, mais tu t’entraineras encore et encore. On refera le point dans la semaine.

Lui dictant ensuite ce qui n’allait pas, elle prit le temps de pointer du doigt chaque détail. Mais dans l’ensemble c’est du bon boulot, félicitations. Tu as compris le truc du poignet, ça viendra avec de l’entrainement. C’est pour ça que tu dois t’entrainer encore et encore. Le faire en exercice n’est pas la même chose que le faire en vrai. C’est pour ça que tu dois t’entrainer, pour être la meilleure et que je puisse te laisser le faire ensuite éventuellement.

L’exercice étant terminé, Mohana s’éloigna de la table d’opération avant de se diriger vers la porte. Je suis fière de toi, tu n’as pas abandonné. Faire des compliments à sa sœur n’était pas quelques choses de naturel et d’ailleurs Mohana fila vite dans la pièce de préparation pour se déshabiller à nouveau. Elle enleva uniquement sa tenue de chirurgienne bien entendu, elle n’allait pas offrir un strip-tease à sa sœur non plus.

D’ailleurs elle n’offrait de strip-tease à personne étant bien trop pudique pour ça. Idem pour les vêtements trop décolletés ou trop sexy, elle évitait, sauf en présence de son mari et encore. Les personnes chargées du nettoyage de la salle arrivèrent et commencèrent leurs boulots sous les yeux de Mohana qui finit par se diriger vers la sortie. Elle n’allait pas non plus les aider et elle méritait bien un petit café. Sa journée étant presque terminée.

B-Ever


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya EmptyLun 30 Mar - 18:54

Coming together is the beginning.
Keeping together is progress.
Working together is success.

Tu retiens ton souffle mais Mohana finit par te donner son appréciation sur ton travail. « Il y a encore des améliorations à faire, mais tu t’entraineras encore et encore. On refera le point dans la semaine. » Ce n’étaient pas de franches félicitations mais ce n’était pas non plus catastrophique. Mieux, c’était constructif car ta sœur prend le temps de te montrer quels points il faut améliorer et pourquoi. Tu prends très soigneusement des notes dans ta tête pour être sûre de ne rien oublier avant de lui répondre. « Oui, j’imagine que pour la perfectionner, il faut des heures et des heures de pratique… Je vais la refaire autant de fois que possible. » Dis-tu, toujours bonne élève. Et tu ne prenais pas cet engagement à la légère. Il allait falloir que tu trouves comment t’entraîner, car prendre le matériel de l’hôpital était exclu mais ce n’était pas l’astuce qui te manquait. Tu étais prête à faire des sutures sur des bananes ou du carton s’il le fallait… En tout cas, Mohana te confirme que tu avais compris le truc du poignet mais que seul l’entraînement pourrait effectivement t’aider. Elle te rappelle aussi que pratiquer « pour de faux » est très différent d’une véritable opération et que tu dois garder ça en tête si un jour, elle te laisse le faire sur un de ces patients. Tu hoches la tête, l’imaginant très bien. Tu étais déjà assez abasourdie comme ça par l’idée qu’elle envisageait vraiment de te le faire faire sur un patient un jour…

« Mais dans l’ensemble c’est du bon boulot, félicitations. Je suis fière de toi, tu n’as pas abandonné. » Tu ne t’attendais pas à ce qu’elle ajoute quelque chose et encore moins des félicitations. Ou une quelconque notion de fierté. Tu pensais honnêtement que jamais, tu ne pourrais lui inspirer un tel sentiment… Et aussi, tu t’es dit que tu t’étais convaincue que tu avais cessé de rechercher son approbation. Et pourtant, son compliment te va droit au cœur. Tu en rougirais presque de plaisir. « Merci… » Bredouilles-tu encore, sous le choc. Mais tu n’es même pas certaine qu’elle t’entend, déjà en train de quitter le bloc opératoire. A travers la vitre, tu la vois enlever sa tenue de chirurgienne. Tu ranges un tout petit peu avant de la rejoindre, ne voulant pas que vos exercices donnent du travail supplémentaire aux agents d’hygiènes chargés de nettoyer le bloc. Puis tu rejoins ton aînée dans le sas, quittant toi aussi quelques vêtements, histoire d’être seulement en blouse. Cette histoire de café te trotte toujours en tête mais tu n’oses pas le proposer une seconde fois à Mohana. Tu ne veux pas qu’elle croit que tu la harcèles, non plus… Et puis, elle devait avoir envie de tranquillité après avoir fait des heures supp pour t’enseigner. Sans compter que pour une fois, tu voulais vraiment finir sur une note positive avec elle. « Bon, je file. Merci encore pour aujourd’hui. Bonne soirée. A demain. » Tu lui adresses un petit geste de la main avant d’aller dans les vestiaires de l’hôpital pour prendre une douche. Tu venais de vivre une garde et un moment riche en émotion, tu avais définitivement besoin de rentrer chez toi et de prendre un peu de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Chirurgie feat Jaya Empty
MessageSujet: Re: Chirurgie feat Jaya   Chirurgie feat Jaya Empty

Revenir en haut Aller en bas

Chirurgie feat Jaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-