WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -47%
Trottinette électrique Mi Electric Scooter ...
Voir le deal
240 €

Partagez

Let's get the party started | Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptySam 11 Jan - 18:47

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'


Cette année débutait différemment de l’année précédente pour Dylana. Pour commencer, Ainhoa avait quitté Tenby dans l’espoir de faire le deuil de son mari et ne donnait que peu de nouvelles. La Meylir s’était aussi réconciliée avec Trystan et elle travaillait désormais avec son frère. La brune qui désespérait de voir la situation changer depuis son retour avait vu ses souhaits s’exaucer au cours des mois précédents. La jeune femme se reconstruisait progressivement une vie dans la petite ville galloise même s’il lui manquait la grande vie qu’elle menait quand elle partait en voyage : grosses fêtes, amusement, adrénaline… Heureusement, elle s’était liée d’amitié à des personnes qui lui permettaient de continuer à s’amuser comme avant. Même si elle s’était calmée, elle avait toujours besoin de ressentir ce frisson de temps à autre. Aujourd’hui ne faisait pas exception.

C’était parti pour toute la nuit. Comme elle avait sa journée de libre le lendemain, Dylana avait proposé à Liam de sortir pour s’amuser jusqu’au petit matin. Elle avait de la chance : il était libre pour une fois, entre ses concerts et ses obligations professionnelles. Le batteur était donc venu la chercher vers 21h et ils s’étaient rendus dans un des bars branchés de Swansea pour boire et pour danser. « Ah j’adore cette musique ! » Souffla-t-elle après quelques verres, alors qu’une des chansons de Gwen Martins* passait. « Ce n’est pas ton amie ? » Cette artiste avait monté en flèche l’année précédente et ses musiques entrainantes restaient dans la tête. Dylana s’amusa et dansa avec Liam un bon moment.

Essoufflée, elle proposa ensuite de retourner vers le bar pour aller chercher à boire. Comme souvent, la brune remarqua tout un tas de nana qui essayait de le coller dès qu’elle se rendait près du comptoir. Certes, il était une célébrité souvent accostée mais elle avait parfois l’impression que si elle n’était pas en sa compagnie, il s’amuserait tout autant. Dylana se trompait sans doute mais elle se montait vite la tête parfois. Ici, l’alcool n’aidant pas, elle exprimait une petite possessivité intérieure qui ne lui était pas coutumière. Même si la jeune brune n’avait pas la prétention d’être si importante, elle aurait crû tenir une petite place différente après leur week-end en Suisse, pas juste celui de la bonne copine avec qui sortir une fois par semaine. Elle en gardait de tellement bons souvenirs qu’elle en était revenue légèrement différente. Ressentant un petit pincement au cœur à cette pensée, elle tenta de la chasser et commanda deux boissons au barman, qui la reluquait bien aussi depuis le début de la soirée même si elle ne l’avait pas encore remarqué. Chacun exerçait son petit effet… « Un rhum coca et une tequila. » Demanda-t-elle par-dessus le brouhaha ambiant.  

*autopromotion bonjour Let's get the party started | Liam 985144465

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptySam 18 Jan - 0:39


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


La fin d’année avait été chaotique. Il y a eu les fetes, les cadeaux à aller chercher, les derniers concerts, les dernières interviews et les personnes à aller voir dans les 4 coins de l’Angleterre. J’ai l’impression de n’avoir fait que courir sans profiter un minimum … Mais je suppose que la base est remplie, j’ai fait plaisir à tout le monde et je ne me souviens que de la moitié de ma soirée de nouvelle année. Je suis fatigué en fait, je pense que je devrais me payer quelques jours sur une plage et au soleil pour respirer un peu. C’est l’esprit ailleurs que je rentre dans le bar de Swansea avec Dylana. Elle m’avait appelé pour qu’on puisse sortir et je n’avais pas le coeur de lui dire non, je ne l’ai pas vue depuis longtemps et je devais admettre qu’elle me manquait quand même un peu. Hein ? dis-je en me tournant vers la jeune femme. Je n’ai entendu que la moitié de ce qu’elle disait. La musique de fond me dit quelque chose et ça ne mets que quelques secondes à se lier dans ma tête. Ah oui c’est elle. ajoutais-je, plus enjoué cette fois. Je me sens comme un mauvais ami pendant un moment, j’ai à peine suivi la sortie de son album, me contentant surtout de prendre des nouvelles par Nate. La musique lui donne des envies et la voilà qui m’emmène sur la piste de danse pour se déhancher. D’habitude, j’attends d’avoir bu pour me lâcher autant mais je crois que la fatigue agit de la même manière que quelques verres. J’ignore combien de temps nous sommes rester sur la piste avant de nous diriger vers le bar. Ne parlez pas toutes en même temps les filles, je ne comprends rien. Des filles en ont profité pour s’approcher et elles parlent tellement vite que je n’arrive pas à comprendre. J’aime bien avoir de l’attention de la part des autres, moi qui suis souvent en retrait derrière ma batterie. La soirée promettait réellement d’être bonne.

Mais tous ces cris et toutes ces questions me pèsent déjà. C’est marrant d’avoir plein de filles comme ça autour de toi mais surtout quand elles dansent ou même quand elles te répètent trois milles fois que t’es un des plus beaux garçons qu’elles connaissent. Je me rends compte, en plus, que j’ai délaissé ma cavalière de la soirée. Dyl ..? demandais-je en détournant le regard, m’interrompant assez vite. Elle s’est éloignée, surement fatiguée de passer au second plan dans une soirée qu’elle voulait juste pour nous. Pendant quelques secondes je m’en veux, je me dis que je n’ai pas été sympa. Mais ça ne dure qu’une minute, grand maximum. Pris par un courant de jalousie, je vois limite rouge pendant qu’elle discute avec le barman. Je vois. Colère que je ravale assez vite parce que un, j’ai fait pareil et deux, elle n’est pas à moi. J’oublie toutes ces filles qui m’entourent, j’oublie leurs cris incessants et la vision des deux me fait horreur. Je n’ai rien contre le fait que la brune voit d’autres personnes, c’est meme le principe de base de notre relation, mais je n’apprécie pas le fait qu’elle le fasse devant moi. C’est plus facile de se faire à l’idée quand on ne le voit pas que on la sous les yeux. Je suppose que ça doit être pareil pour elle … Et si en fait c’était un jeu ? Elle me cherche pour se venger, me provoque sous mes yeux pour pouvoir me faire enrager. Eh ! Au risque de te déranger, tu pourrais me servir un autre verre stp ? J’aurais voulu me mettre la main sur ma bouche pour cacher cette grosse bêtise qui vient de sortir. Le ton était si hautain … Mais au moins, j’ai été plus ou moins poli.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptySam 18 Jan - 16:17

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'

Pendant que Liam était occupé à parler au groupe de filles qui l’avait entouré, Dylana avait vidé sa tequila et avait commandé une nouvelle boisson tout en échangeant quelques mots avec le barman. Atout charme en tenue de soirée, la brune voyait directement si elle plaisait ou non à un homme et celui en face d’elle se rinçait clairement les yeux. Après tout, qu’est-ce qui lui interdisait d’en profiter pour flirter un peu pendant que Liam prenait du bon temps avec d’autres juste sous ses yeux ? La jeune femme avait sa fierté mal placée et son mauvais caractère. Plutôt que de lui dire comme une grande personne que ça l’ennuyait cette situation, elle s’abandonnait à un petit jeu malsain susceptible de se retourner contre elle. Et puis, lui dire des choses la rendrait vulnérable et lui montrerait qu’elle commençait à s’attacher à lui. Or, elle s’était déjà trop souvent ouverte et l’avait regretté au point d’en avoir le cœur brisé. Même si ce n’était pas pareil dans le cas présent, Dylana cherchait absolument à se protéger et à ne pas commettre les mêmes erreurs. L’attachement provoquait des attentes chez l’autre et c’était à proscrire absolument. Elle n’aspirait qu’à s’amuser, c’est d’ailleurs pourquoi Liam et elle ne s’étaient jamais rien promis et ne se demandaient jamais des comptes. Dans une forme de respect mutuel, ils s’amusaient énormément tous les deux sans se prendre la tête et le côté léger de leur relation leur avait aussi permis d’être des amis l’un pour l’autre dans les moins bons moments, comme lorsqu’il lui avait remonté le moral en Suisse quand elle gérait des problèmes avec son frère. Pour cette raison, Dylana devait faire de son mieux pour préserver cette bonne dynamique entre eux mais c’était difficile de faire comme si cette situation de voir Liam dragué par d’autres filles sous ses yeux ne l’atteignait pas. De son côté, le barman ne suffisait pas à la distraire. De toute façon, il devait continuer à assurer son travail en même temps alors il l’abandonna pour servir d’autres personnes au moment où Liam la rejoignit enfin en demandant un verre d’un ton sec.

Dylana plongea son regard dans le sien, cherchant à sonder si quelque chose l’avait contrarié. Si elle devait deviner, elle dirait qu’il n’avait pas apprécié le flirt du barman envers elle. « Je t’ai commandé un rhum coca pendant que tu t’amusais à élargir ton fan club. » Répondit posément la brune afin de ne pas trahir sa propre humeur. Elle lui indiqua le verre d’un signe de tête et engloutit une deuxième tequila d’affilée. Difficile de jouer les fâchées contre lui quand il regardait avec ses yeux à la faire chavirer. Elle devait vraiment faire attention à ne plus se laisser gouverner aussi facilement par le désir qui lui embrasait le corps dès qu’il l’effleurait ou qu’il la regardait. En général, c’était mauvais signe pour la suite de la soirée. Dire qu’elle n’avait même pas encore beaucoup bu. « Alors, laquelle de ces charmantes jeunes femmes t’a donné envie de fuir ? Tes tympans avaient l’air d’apprécier le doux son de leurs cris en pamoison. » Dylana dévoilait finalement et indirectement le sentiment qu’elle avait ressenti et lui demandait laquelle de ces inconnues amourachées l’avaient soudainement aidé à se rappeler de l’option Meylir. 

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyVen 24 Jan - 22:58


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


Passons au dessus de ce petit moment de faiblesse, passons au dessus de ce moment à la con où j’ai presque l’air jaloux .. Si je pouvais. Je déteste être comme ça, je déteste faire partie de ces gars qui ne supportent rien. L’engagement n’est plus pour moi depuis longtemps et me voilà en train de faire une crise parce que je la vois draguer sous mes yeux. En plus, je fais pareil. Merci. dis-je alors que je suis revenu près de la brune. J’espère qu’elle n’a pas cru que je lui parlais à elle, sinon la soirée serait définitivement foutue. Je bois une gorgée de mon verre. Très franchement toutes. Ne laissons pas la rancune prendre le dessus, c’est inutile. Puis c’est aussi inutile de mentir en disant que ces filles sont géniales alors que bon, j’ai l’impression qu’un de mes tympans a été percé. Je n’aime pas la façon d’être de la Meylir, je n’aime pas cette question qui est aussi mauvaise que mon comportement de tout à l’heure. J’ai envie de mettre ça sur le compte de la fatigue, mais je ne peux pas totalement. Mais que veux-tu, c’est la rançon de la gloire. Bon, c’est vrai que j’ai l’habitude, ça arrive de plus en plus souvent. Comme moi qui fait le malin d’ailleurs, qui joue les rocks stars. Puis ce n’est pas comme si tu t’embêtais. J’allais te présenter et les laisser bien tranquillement et quand je me suis retourné, t’étais déjà loin. C’est Dylana qui a commencé, c’est elle qui est partie simplement parce que des filles sont arrivées près de moi. Elle savait ce que c’était de me fréquenter, elle savait que je pourrais me faire accoster dès que nous sortons, c’est pas maintenant que ça doit commencer à la déranger. Je crois que c’est ça qui m’énerve le plus, le fait de prendre dans la figure alors que dans le fond, je n’avais rien demandé.

Je finis mon verre d’une traite, peu désireux de continuer cet interrogatoire qui commence à me gêner. Je suis venu pour passer une bonne soirée, pas pour me prendre la tête avec des conneries. Alors je vais y retourner. Elles sont prête à m’offrir des verres, à m’offrir leurs corps, à danser jusqu’au bout de la nuit et ce, sans poser de questions. Ou juste des questions stupides style c’est quoi ta couleur préférée ou qu’est ce que j’utilise comme shampoing.Et te laisser tranquille avec ton serveur. Vu qu’on ne se dit pas les choses en face, comme deux adultes, on fait les choses à fond. Je passe au dessus du bar, prends la première bouteille que j’arrive à avoir et me sers un shot. Puis un deuxième, puis un troisième. J’ai besoin de quelques verres pour ne pas me souvenir que j’aurais du rester chez moi et prendre du repos. Je me lève de mon tabouret. Tu peux venir quand tu as fini. finis-je par lui dire, enchaînant avec un petit clin d’œil. Un sourire et je rejoins le petit groupe en délire que j’ai laissé tout à l’heure sur une piste de danse qu’elles ont improvisées.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyVen 21 Fév - 20:42

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'

Liam avoua franchement que ces filles lui tapaient sur les nerfs avant de se raviser. Il lui reparla de sa célébrité comme si Dylana avait besoin d’une piqûre de rappel. « Oui, c’est tellement dur d’être connu. » Ironisa-t-elle sur le même ton. Le brun essaya alors de l’accuser d’être partie avant qu’il puisse la présenter. La jeune femme n’aimait pas la tournure que prenait cette discussion ni ses insinuations. « Tu avais l’air déjà bien occupé, je ne voulais pas te déranger et attendre sagement à côté. » Ou comme une idiote pendant que monsieur prenait son bon temps de la soirée. Liam n’était pas responsables des filles qui l’abordait intempestivement et il ne pouvait pas les repousser violemment pour ne pas ternir sa réputation de rock-star sympathique. Néanmoins, il y avait un minimum de respect quand il était accompagné et Dylana en avait marre qu’ils soient constamment interrompus. Le duo n’avait pas non plus eu l’idée du siècle en venant dans un endroit aussi fréquenté, mais le batteur ne faisait rien pour arranger la situation. En tout cas, s’il en avait eu l’intention, il l’avait bien rangée au placard.

Complices de mauvaise foie, ils s’envoyèrent des piques à peine voilée. Puisqu’il trouvait la Meylir de mauvais poil (sans l’avouer aussi directement) et bien occupée auprès de son serveur, il décida de retourner en charmante compagnie. Elle était saoûlée et elle n’avait plus envie de prendre de gants ou de passer au dixième plan quand ils sortaient ensemble alors, puisque la star du jour préférait aller s’amuser, elle n’allait pas le retenir contre son gré telle une fan en chaleur. Fini de courir après des mecs qui s’en fichaient royalement ou de s’afficher devant eux. Dylana lui avait en avait déjà bien trop dévoilé en lui faisant comprendre que la situation l’avait fait chier et au lieu de la jouer cool, il en remettait une couche. Parfait, elle savaiit à quoi s’en tenir maintenant. « Profite bien avec tes nanas hurleuses et dégoulinantes d’amour. » Répondit-elle dans un sourire aussi faux que magnifique.  Et ne compte pas sur moi pour jouer les plantes vertes. « Venir quand j’ai fini ? Fini quoi au juste ? » Lui demanda-t-elle pour que le batteur aille au bout de sa pensée. Elle ne voulait pas se prendre la tête avec lui mais elle n’arrivait pas à s’en empêcher, Dylana était impulsive et il l’avait mouchée. D’accord, ils ne se devaient rien mais un minimum de respect quand ils étaient ensemble au même endroit, était-ce trop demander ? Elle avait l’impression qu’il se foutait complètement de sa gueule et qu’il retourne à nouveau vers ces femmes, c’était comme s’il cherchait à l’humilier un peu plus. « Je ne sais pas à quoi tu joues. T’as peut-être l’habitude d'avoir toutes ces femmes qui te courent désespérément après mais je ne suis pas l’une d'elle, Liam. Tu me connais assez maintenant. Si c'est la facilité que tu cherches, les nunuches qui hochent la tête sans rien dire et qui disent amen à tout, tu as raison d'aller les trouver. Bonne soirée. »

De mauvaises interprétations et de quiproquos en démesure, ils se séparèrent sur ces mots. La jeune femme porta un nouveau verre de tequila à ses lèvres et quitta le bar puisque le serveur était retourné travailler et prendre la commande d’autres clients. Elle ne s’infligerait pas d’observer Liam en subissant sans rien dire pendant que monsieur s’amusait, et surtout elle avait sa fierté de femme. Sociable en soirée, elle tomba sur un groupe de mecs plus loin qui parlait football, son sport de prédilection puisqu’elle en pratiquait petite, et se joignit aux conversations sur les grandes équipes actuelles, captant ainsi leur attention. Enivrée par la tequila, la jeune femme s’enfonça ensuite sur la piste de danse et elle commença à bouger au rythme de la musique. Libératrice, la danse l’aida à évacuer les mauvaises émotions et à chasser la frustration. Alors que Liam dansait non loin entouré de plusieurs filles, un des mecs de la bande d’amateurs de foot la rejoignit pour danser avec elle.
 

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyMar 3 Mar - 1:43


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


La mauvaise foi à l’état pur, que ce soit de mon coté ou du sien. J’ai cru partir quelques minutes seulement mais à voir la tête de Dylana, j’ai duré un peu plus longtemps. Ce n’est pas la mort en soi, surtout qu’elle semblait en bonne compagnie avec le brun ténébreux qui sert au bar. Mais je me dis que je vais passer au dessus des bêtises et être simplement content d’être en compagnie de la plus jolie fille du bar, qui plus est une avec une voix normale. Qui ne crie pas quoi. Eh, arrête de te foutre de moi ! dis-je en rigolant, avant de boire une gorgée de mon verre. J’étais vraiment de bonne volonté, à essayer de garder cette humeur bonne enfant mais plus la jeune femme en rajoute, plus elle m’énerve. L’alcool et la fatigue jouant sur mon humeur de plus en plus grincheuse, je commence à monter le ton et à devenir désagréable. Arrête aussi de faire comme si je te demandais d’être la cinquième roue du carrosse. Mais ça ne te coûtait rien d’attendre 5 minutes que je finisse. C’est vrai quoi. Oui, c’était plus long que prévu. Oui, j’aurais pu la présenter et préciser que j’étais avec elle. Mais non, je n’ai pas voulu. Je voulais être gentil, sympa avec tout le monde histoire qu’on soit tous satisfait mais comme à chaque fois que j’essaie, je finis toujours par me planter. J’aurais du le savoir, à toujours essayer avec Lula et Nate. Je finis mon verre d’une traite, définitivement sur les nerfs. Tu savais à quoi t’attendre en me fréquentant, encore plus en m’emmenant dans ce genre de bar. Je ne vais pas ignorer mes fans simplement pour le plaisir de madame. Si j’avais oublié pourquoi je ne m’engage pas avec les femmes, je viens d’avoir une bonne piqûre de rappel. finis-je par dire, ne la regardant pas dans les yeux.

Une pique et puis l’autre. C’est chacun son tour et ça vole assez haut, encore mieux que tout à l’heure. La Meylir était déterminée à me faire passer une mauvaise soirée et décidé à ne pas que ça arrive, je me dis qu’il faut mieux que je rejoigne la bande de gamines hurleuses. Au moins elles en ont pour moi et pas pour des serveurs à la con. C’est sûrement la remarque la plus égocentrique que j’ai pu lâcher. Et j’ai beau penser que je suis le pire connard de la planète, il n’empêche que je ne veux pas faire marche arrière et admettre ma défaite. Je peux être gentil, sympa, tendre, serviable, veiller sur mes amis mais quand tu me cherches, surtout quand j’ai bu, tu finis par me trouver. Et ce soir, je ne dois surveiller personne alors je me lâche. Ton cirque. Et quand tu seras de meilleure humeur aussi. Je ne la rejette pas, loin de là. Je rêve de ce scénario où ça s’arrête et où elle me dit qu’on a été con. Dans mon rêve, elle m’emmènerait même dans les toilettes pour me faire payer ce qui s’est passé ce soir. Mais malheureusement, on ne vit pas dans mes jolis rêves. Tu parles tu parles, mais j’ai un peu de mal à t’entendre. Byyyyyye ! Les piques je peux encore supporter. Je peux même dire que ça m’amuse. Mais les grands discours plein de moral sur qui je suis, pour qui je me prends, je m’en passe totalement. J’ignore combien de temps ça a duré, me contentant de parler en même temps qu’elle et de m’éloigner, histoire de ne pas tout péter ici.

Je ne me l’hôte pas de la tête, obsédé par l’idée de tourner le regard et la voir se trémousser devant un type. Je me maudis, de longues minutes, de me prendre la tête pour des conneries. Je n’ai plus envie de discuter, je n’ai plus envie de boire … Alors que la brune s’approche d’une bande de débiles profonds, alors que l’alcool, la colère et la jalousie me montent à la tête, j’emporte la première fille que je peux attraper et je l’emmène vers l’espèce de piste de danse. Elle se déhanche contre moi si fort que j’ai presque l’impression qu’il y a du mouvement en bas. Je dois attendre quelques secondes pour voir que la jeune femme est dans la même position que moi, non loin. Je l’observe furtivement de temps à autre, le rouge me montant aux joues. Je continue la partie, joue mes cartes. Une de mes mains reste sur sa hanche, l’autre monte vers l’épaule. Je dégage les cheveux de son cou, y dépose de langoureux baisers. Plan parfait. J’ai pas à connaître le nom de cette fille et elle me laissait son corps à disposition pour pouvoir rendre folle la Meylir. Je remonte jusque sa joue et finis par poser mes lèvres sur les siennes. Elle se retourne et on se laisse aller dans un moment de chaleur intense. J’ose ouvrir les yeux à un moment et je jurerais l’avoir vu nous observer, nous regarder. Je suis à deux doigts de lui faire un doigt d’honneur mais je me retiens, parce que j’ai quand même un minimum de fierté dans cette histoire d’enfant gâté.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptySam 14 Mar - 13:50

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'

Chacun avait sa fierté et son caractère. La petite incompréhension entre eux prit donc rapidement des proportions malheureuses. Liam et Dylana ne s’étaient jamais pris la tête. Ils sortaient ensemble, s’amusaient et repartaient dans les mêmes délires. La brune connaissait la situation de célébrité adulée du batteur et elle avait toujours composé avec celle-ci. Lui faisait aussi attention à ne jamais l’abandonner longtemps mais il devait jouer le jeu de la personnalité abordable. Tout cela faisait partie de l’ordinaire. Pourtant, la brune n’avait pas réussi à le supporter aujourd’hui. Il y avait quelque chose en elle qui l’avait poussée à le lui reprocher. Et ce n’était pas passé auprès du batteur. Il l’avait d’abord pris d’un ton léger, puis il avait rejeté sa remarque acerbe et la conversation s’envenimait désormais.

Ils passaient beaucoup de temps ensemble quand il était à Tenby et Dylana le considérait au moins comme un ami en plus d’être son amant, à tel point qu’elle lui avait un jour confié des choses sur sa vie qu’elle n’avait jamais déballé à personne à l’exception d’Ainhoa, par exemple sur les difficultés de la relation avec son frère, son histoire de famille compliquée. Lors de leur week-end en Suisse, elle l’avait eu pour elle tout seule pendant un week-end et elle avait un peu trop apprécié ces moments. Ce séjour avait cristallisé de bons souvenirs, resserrés leurs liens d’une certaine façon et peut-être que la confusion s’était un peu installée dans la tête de la jeune femme, car même si la brune gardait beaucoup de choses pour elle et qu’elle essayait de paraître détachée, il lui était difficile de ne pas s’attacher à une personne qu’elle appréciait beaucoup et qu’elle fréquentait depuis un moment. Mais à force de déceptions dans son passé, Dylana avait voulu se protéger, elle ne voulait pas s’attacher et elle s’était construit une carapace. Et cette carapace avait permis de maintenir cette relation cool et sans engagement. Le problème était qu’elle commençait à s’attacher un peu plus, inconsciemment et insidieusement. Et voilà qu’elle manifestait des sentiments qui ne lui étaient pas coutumiers comme le manque d’attention.

Alors, elle avait réagi comme une débile, avec sa fierté mal placée. Oui, aujourd’hui, il l’avait involontairement blessée et elle avait rejeté cette colère sur lui sans lui expliquer réellement les raisons. Elle avait laissé parler une forme de jalousie causée par cette confusion qu’elle ne savait pas encore décrire et qui se retournait finalement contre elle. Non seulement, il ne se passerait probablement jamais rien de plus que ce qu’ils partageaient actuellement mais en plus, plus douloureux encore, elle avait l’impression, par sa réaction et son comportement, qu’il se foutait complètement d’elle, qu’elle ne représentait absolument rien pour lui. Dylana exagérait sans doute, froissée dans son amour propre, mais c’était ce qu’elle imaginait et c’était dur de l’encaisser sur le coup. Elle avait cette fâcheuse habitude de remettre en question toute une relation sur une simple dispute.

Il avait l'air complètement détaché. Et pourtant, il aurait réagi avec indifférence complète si c’était le cas, or l'énervement restait une réaction quand même. Elle le saoulait avec ses réflexions. En effet, elle l’avait tout autant énervé que l’inverse par ses remarques car elle ne l’avait pas épargné. Il le lui rendit finalement bien en lui disant d’arrêter de se poser comme la cinquième roue du carrosse et en lui rappelant qu’elle connaissait les règles du jeu en le fréquentant. Pire, il ajouta qu’elle venait de lui rappeler pourquoi il ne voulait pas s’engager. Cette phrase la blessa un peu plus et la marqua au fer rouge. Il venait d’insinuer qu’elle représentait tout ce qu’il cherchait à fuir ou que des hommes comme lui cherchaient à fuir des femmes comme elle était présentement. C’était terriblement dur à entendre mais elle l’avait aussi poussé dans ses retranchements. Si elle, elle avait oublié pourquoi elle ne voulait plus s’ouvrir aux hommes l’espace d’une seconde, il venait aussi de le lui rappeler durement. Et il n’avait pas tort non plus quand il souligna qu’elle l’avait emmené dans ce bar. Il avait accepté son invitation et les deux amants auraient très bien pu passer la soirée tranquillement chez lui ou chez elle. Et bim.

La discussion s’empira toujours plus, Liam continuait de lui rabâcher les oreilles avec ce serveur alors qu’il accordait toute son attention à ses fans chéries. Qu’il aille donc les retrouver, puisque Dylana l’énervait tellement. C’était un vrai dialogue de sourd. Le Liam gentil et bienveillant était aussi capable de se montrer très dur. A la fin, il ne l’écoutait même plus. Après l’avalanche de reproches entre l’un et l’autre, ils partirent finalement chacun de leur côté, frustrés par cette tournure de soirée catastrophique. Chacun trouva du réconfort auprès d’autres fréquentations.

Alors qu’elle bougeait sur la musique pour oublier cette soirée, un des mecs de la bande à qui elle parlait la rejoignit et ils se déhanchèrent ensemble sur le rythme, dansant langoureusement collés serrés. La vue de Liam dans les bras d’une nana allumeuse ne lui avait pas échappé mais elle essayait de ne pas le fixer et de chasser cette image de sa tête. Les cartes s’abattaient car au lieu de simplement s’amuser, ils cherchaient surtout à se rendre jaloux. Leur danse devenait de plus en plus caliente. Le mec posa ses mains sur les hanches de la brune et la rapprocha encore en peu plus de lui. Au moment de se retourner vers lui, la Meylir leva le regard vers un Liam qui embrassait cette harpie. Putain, juste sous ses yeux. Dégoutée, elle détourna rapidement le regard pour ne pas qu’il se rende compte qu’elle le regardait à ce moment précis – bien qu’il l’ait vu l’observer justement – et ne se retint pas pour lui rendre la courtoisie. Voyant rouge, elle réduisit la distance entre le mec et elle, et elle l’embrassa. Agréablement surpris, le gars posa délicatement une main dans sa nuque et prolongea l’intense baiser. Elle reprit son souffle et du coin de l’œil, elle jura que le batteur les avait aussi regardés. Œil pour œil, dent pour dent. La partie venait d’entrer dans une nouvelle étape.

Après avoir repris son souffle, le mec posa de nouveau ses lèvres sur les siennes et se montra plus entreprenant en la serrant plus proche contre lui et en continuant de danser langoureusement avec elle. La brune se montra ouverte dans un premier temps puis elle réfréna les assauts de leurs baisers. Le type n’était pas désagréable, la Meylir passait même un bon moment mais en fait, elle se rendit compte qu’elle n’avait plus envie de jouer à ce jeu malsain. Elle n’avait pas envie de se taper une aventure ce soir et faire comme si de rien était. Cette connerie lui prenait plus la tête qu’elle ne voulait l’admettre et elle ne voulait plus s’abaisser à ce comportement. Ce n’était pas elle. Bien sûr, elle était impulsive et se laissait guider par ses émotions mais elle ne souhaitait pas ressembler à cette femme qu’elle devenait ce soir. Si Liam ne voulait plus la voir et préférait s’amuser avec des pétasses, libre à lui. Prise à son propre jeu, elle n’avait plus envie de rajouter de l’huile sur le feu ni de supporter cette scène sous ses yeux. « Je vais prendre l’air. » Lâcha-t-elle donc abruptement au mec qui dansait avec elle. « Maintenant ? » Répliqua-t-il, étonné. « Oui. » Dylana hocha la tête et lui adressa un signe pour qu’il ne la suive pas. Elle avait besoin d’être seule. Il maugréa un juron contre cette femme lunatique. Vu le revirement incompréhensible de la jeune femme, elle venait de griller ses chances auprès du type mais elle n’en avait rien à faire. Comme dit, elle fuit le spectacle qui se jouait non loin d’elle et sortit prendre l’air pour retrouver ses esprits. Dehors, sous la nuit étoilée, Dylana alluma une cigarette et tira plusieurs coups. La fumée envahit ses narines et ne l’aida pas à oublier les images dans le bar. A croire que Liam était imprimé dans ses rétines ce soir.

 

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyLun 23 Mar - 1:40


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


Une belle tournée. Certes longue et fatigante, mais qu’est ce qu’on s’est amusé. Je me souviens de ces petites gouttes de sueurs qui coulaient sur mon front pendant les shows, des solos improvisés de mes deux copains, du public qui chantaient nos chansons avec nous. Il y avait ce stress d’avant spectacle, qui retombe juste après. On se donnait le temps de se détendre un peu en sortant, en visitant. Une tournée, c’est un tout et tu dois être prêt mentalement et physiquement si tu veux t’en sortir. Et même si j’ai plus qu’apprécier faire tout ça, même si les deux idiots vont me manquer, je n’ai jamais été aussi content de rentrer à la maison. Au revoir le mental de fer, au revoir les journées bourrées d’adrénaline, il ne reste que le calme et la tranquillité de cette ville. Ou presque. Parce que recevoir un message de Dylana, ce n’est pas la totale tranquillité que j’espérais. Mais ce n’est pas grave, rien ne vaut quelques verres avant de passer du bon temps au fond d’un lit. Si seulement tout s’était déroulé de cette manière.

Je n’ai été que quelques fois dans ces situations où je me permets de perdre la tête, de péter les plombs. Je prends toujours sur moi d’habitude, me saoulant ou fumant à petite dose, histoire de pouvoir veiller sur Nate, sur Lula, sur les autres, sur moi même. Je n’ai pas atteint la dose maximale, mais l’adrénaline fait le travail. Provocation pure et dure, moment peu glorieux. Bêtise humaine, ou simplement bêtise masculine. Il suffit d’une bande de filles complètement folle pour me transformer en fou furieux. Elles ne sont pas laides quand j’y repense, mais je les regarde à peine. Tout ce que j’entends, tout ce que je vois, c’est elles en train de sauter dans tous les sens, me hurlant un bon nombre de questions sur le groupe. Et en me racontant à quel point j’étais bien plus canon qu’à la télévision ; je ne sais pas comment je dois le prendre d’ailleurs. Puis je m’en fou parce qu’à un moment, tout ce que je vois, c’est Dylana avec cette bande de gros muscles sans cervelles fan de football. Provocation, à son tour. Un point de chaque coté, je dois faire le prochain mouvement. Incapable de réfléchir correctement, j’en prends une au hasard et on va sur la piste de danse. Collés, serrés, la totale. Elle aussi s’amuse avec un qu’elle a tiré au hasard, le plus débile de tous vu sa face. Collés, serrés. C’est chaud, le rouge nous monte aux joues avec l’alcool mélangé aux pas de danse endiablés. Le baiser, le baiser de la mort. Une bouche qui se plaque contre une autre, la danse est ailleurs cette fois. C’est moi qui commence à embrasser la fille, la brune me suit avec son crétin. Je l’observe, elle m’observe. On ne peut pas faire pire, ou alors on devrait disparaître de nos champs de vision. Et ça, ce n’était même pas envisageable.

Je lâche la bouche de la sangsue après une éternité. Mais alors que j’ai fermé les yeux une demi seconde, la brune en a profité pour filer. J’ai un stress pendant un moment mais je remarque assez vite le gars qui l’accompagnait. Elle a du partir … Merde, on a abusé quand même. On s’était toujours promis d’être sans prises de tête et là, nous nous sommes rattrapés en une soirée. Et le pire dans tout ça, c’est que je m’en veux. Je ne devrais pas m’en vouloir, mais j’ai un fond bien trop gentil. Je laisse la fille sans un mot, fini le verre que j’avais déposé sur la table et m’en vais, à mon tour. Si elle partait simplement à cause d’un incident comme celui-ci, c’est peut être qu’on a fait le tour tous les deux. Oh. Mais elle est là, devant moi. L’esprit ailleurs, une clope dans la bouche. Je pense avoir manqué le coche, ne pas me souvenir l’avoir déjà vu fumer. Je l’observe, longuement. Heureusement qu’elle est de dos, je suis sur que je me serais pris une flopée d’insultes si elle me voyait en train de l’observer. Je n’ai pas envie de m’approcher, de me prendre des insultes, qu’on s’excuse l’un l’autre ; le whisky n’agit jamais très bien sur moi. J’arrête de réfléchir et je fonce. J’avance d’un pas déterminé et je la prends par le bras. Je la sens se débattre légèrement, je resserre alors le contact. Je l’emmène jusque la voiture, la coince vers la portière et la regarde droit dans les yeux. Je n’aime pas les provocations, je réagis toujours mal à ça. On en a encore la preuve ici. Je déteste m’en prendre plein la figure quand j’essaie de faire plaisir à tout le monde. Oui je sais, c’est moi qui ait commencé. Et si tu t’attends à des excuses tu risques d’attendre longtemps. Mais je dois l’avouer que oui, j’ai été le premier con dans l’histoire. Ma fierté me fait ravaler mes excuses et je sais que ce sera pareil du coté de la brune. Alors on arrête de perdre notre temps à se prendre la tête et on profite, parce que je préfère rentrer chez moi sinon. Ne me demande pas pourquoi, mais toute cette histoire ça m’a excité. Et j’ai quelques idées pour qu’on se rattrape, si ça te dit. finis-je par dire, me penchant pour prendre possession de son cou.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyDim 29 Mar - 13:19

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'

Dylana tira un nouveau coup sur sa cigarette en se remémorant rapidement le film de la soirée. Ils s’étaient vraiment pris la tête pour des bêtises. Pourquoi avait-il fallu qu’elle réagisse par rapport à un groupe de filles qui l’abordait alors qu’elle ne relevait pas d’habitude ? Pourquoi avait-elle aussi voulu sortir au lieu de trainer chez lui si elle était énervée à la moindre occasion ? La brune ne se l’expliquait pas vraiment ou plutôt elle rejetait sa confusion parce qu’elle préférait ne pas en prendre conscience. Tout ce qu’elle savait était qu’elle n’avait pas envie de retourner dans cette boîte, assister au spectacle sous ses yeux et en remettre une couche. Dylana irait se commander une bouteille d’alcool au bar et la viderait jusqu’à oublier cette dispute et toutes les images de cette soirée. Cette option lui paraissait la meilleure. Soudain, alors qu’elle terminait sa clope, elle entendit un léger bruissement derrière elle. Le temps qu’elle réalise ce qui se passait, Liam lui avait empoigné le bras. « Eh ! » S’écria-t-elle en se débattant à ce contact. Il l’entraina jusqu’à la voiture et la coinça entre la portière et lui. La Meylir ne comprenait pas ce qui se passait, se demandant pourquoi il était sorti et surtout où était sa conquête de la soirée. Il l’avait probablement plantée dans la boîte car elle ne l’aperçut pas derrière lui. Alors que voulait-il ? Raviver leur prise de tête ? Le batteur la fixa droit dans les yeux et lui balança qu’il réagissait mal aux provocations. Parlait-il de ses piques ? De son tête-à-tête avec le serveur ? De la danse collée serrée ? Ils s’étaient tous les deux rendus les coups !

En réalité, Liam faisait un pas envers elle. Il l’avait vu sortir et peut-être qu’il avait compris que cette histoire l’avait blessée. Même si ni lui ni elle ne s’excuserait, fierté oblige, il reconnut avoir commencé et surtout elle constatait qu’il avait arrêté quand il s’était rendu compte qu’elle avait disparu. Dylana devait admettre qu’un vrai connard aurait continué sans se soucier de savoir où elle était partie. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je n’arrive pas à te sortir de ma putain de tête. » Et voilà. Par ces mots, la Meylir lui avait en partie avoué la raison pour laquelle elle lui avait pris le chou. Elle non plus ne s’excuserait de ressentir les choses de la façon dont elle le ressentait. Elle avait été bête de réagir comme elle l’avait fait et ça ne se reproduirait pas mais c’était ainsi. Ni lui ni elle ne pouvait revenir en arrière et reprendre ce qui avait été dit. Il lui souffla alors que toute cette histoire l’avait excité et lui avait donné quelques idées. Liam n’avait pas son pareil pour l’émoustiller et il commença à embrasser son cou bien décidé à la rendre folle avec ses idées. Il n’en fallut pas davantage pour que la flamme du désir s’éveille en Dylana. « De bonnes idées, j’espère. » Comment oublier le scénario catastrophique de cette soirée en deux secondes ? En réécrivant la suite de l’histoire ! Leur prise de tête avait fait monter l’adrénaline en eux et leur attirance ne demandait qu’à s’exprimer au travers de leurs envies et leurs étreintes passionnelles. La jeune femme se mordilla la lèvre tandis que Liam descendait dans son cou. N’y tenant plus, elle remonta légèrement son visage et l’embrassa ardemment. Elle se décala légèrement de la voiture pour ouvrir la portière derrière elle. Peut-être valait-il mieux s’éloigner un peu de ce parking trop bondé pour ne pas tomber sous les regards indiscrets des gens de la boîte.  

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyMar 7 Avr - 15:04


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


Le scénario de la soirée ressemble à un mauvais film pour adolescent. Je serais le bad boy qui n’en a rien à faire de rien, elle serait cette fille venue d’ailleurs, mystérieuse, qui se lâche comme elle peut. Je n’ai pas envie de faire tout le scénario, encore moins de me remémorer tout depuis le début. J’envoie à la merde ces conneries, j’envoie cette fille au placard pour aller la retrouver, ma petite brune qui semble déjà loin. J’ai un peu trop bu mais ce n’est pas grave, j’ai juste à contrôler mes idées pourries pour ne pas aggraver la situation. Quand je la vois avec sa clope dans la bouche, je suis content qu’elle ne soit pas partie loin ; la prochaine fois, on ne sort pas et on reste chez moi, bien tranquillement. Chut. murmurais-je. Elle ne l’a pas entendu et heureusement. Je vais juste que ma voiture et je la plaque contre. La vérité, rien que la vérité. J’éclate et je lui dis tout, n’y allant pas par 4 chemins. Et je ne m’excuserais pas.

Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je n’arrive pas à te sortir de ma putain de tête. Je déglutis difficilement, parce que je n’arrive pas à savoir ce que je dois comprendre dans ce qu’elle me dit. C’est peut être l’alcool qui me fait voir ou comprendre des choses complètement absurdes. Mais je dois voir une certaine évidence devant moi et comprendre que si, ces mots sont sortis de sa bouche. Les choses étaient claires entre nous, depuis le début. Elle a eu le cœur brisé et moi, j’ai décidé de ne pas m’engager dans quoi que ce soit depuis mon mariage foireux. Puis bon, ce n’est pas comme si j’avais le temps de gérer une relation. Je l’aime bien Dylana, je l’aime beaucoup. Mais tout ça, ça me fiche la trouille. J’ai peur parce que je ne suis pas prêt, même si je sais que les signes n’ont pas forcément été dans le même sens. Il y a une différence entre de la jalousie qu’il y a entre un couple et la jalousie par manque de considération. Puis deux personnes qui s’aiment vraiment ne joueraient pas à se chercher de la sorte, c’est beaucoup trop malsain. Arrête de te faire des idées Liam, ce n’est sûrement pas ce que tu penses. Enfin, je l’espère.

On va oublier cette bêtise et se concentrer sur le point important. Comme je l’ai précisé, cette histoire m’a comme qui dirait légèrement excité et l’alcool en plus, je suis incapable de contrôler mes hormones. Ou mon engin qui se remue déjà dans mon pantalon. Sa peau m’appelle, son corps me crie presque au secours. Mes lèvres s’emparent de son cou, joueuses, et savent exactement ce qu’elles doivent faire. C’est bon, c’est si bon. Évidemment. Pas un mot de plus, je suis bien trop occupé ailleurs. Elle est à deux doigts de craquer, je sens son corps perdre le contrôle, comme je l’avais prévu. La brune lève enfin le visage et nous nous embrassons. Le rouge me montent aux joues tandis que nos lèvres jouent ardemment les unes avec les autres, nos langues aussi. Mes mains sont baladeuses, j’ai envie de lui enlever tous ces vetements et de la prendre là, sur la voiture. Mauvaise idée de mec qui a trop bu. La Meylir semble d’ailleurs avoir lu dans mes pensées, la voilà ouvrant la portière arrière pour que nous nous glissions sur la banquette arrière. Crois le ou non, je ne l’ai jamais fait à l’arrière. dis-je en rigolant, entre deux baisers. Elle se couche sur le dos, je me mets au dessus. Mes lèvres passent des siennes à son cou, à sa poitrine. J’ignore si sur le moment, c’est d’elle dont j’ai vraiment besoin ou simplement de contact physique. Jeu de merde, belle récompense. ajoutais-je, rigolant légèrement.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dylana Meylir
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - soapflaws ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Alex.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka) - Liam - Annif Lula - Liam rdv enchère (2) - Trystan (4) - Liam (3) - Hôpital Trys.


RAGOTS PARTAGÉS : 687
POINTS : 2468
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
Let's get the party started | Liam Tumblr_inline_np0k501Lta1tuh1ni_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Travaille avec son frère depuis peu, gère l'aspect touristique de l'entreprise
REPUTATION : Il semblerait qu'elle se soit décidée à rester après ce retour fracassant. Etonnant pour cet électron libre qui ne tient pas en place.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyMer 15 Avr - 19:55

Pick your body up and drop it on the floor
Let the rhythm change your world
You know we're running shit tonight
Grab somebody, drink a little more
Dance the night away and keep on rockin'

A l’instar de Liam, Dylana avait beaucoup bu pourtant elle ne mettrait pas ce qu’elle avait dit sur le compte de l’alcool. La jeune femme s’était jetée dans le gouffre et avait levé le voile sur sa confusion. Pas besoin de chercher plus loin. Liam ne s’arrêta heureusement pas sur ses mots et continua la lancée de ses baisers dans son cou. Oui, il avait de très bonnes idées ! La brune laissa échapper un soupir de contentement et captura ses lèvres dans un baiser incandescent. Tous les sens de Dylana s’éveillaient. Ils s’embrassèrent de plus en plus ardemment tandis que la jeune femme ouvrit maladroitement la portière derrière elle. Elle avait envie de lui arracher ses vêtements, de sentir sa peau contre la sienne et qu’ils se fassent l’amour sauvagement, à l’image de ces amants maudits dans une série bien connue qui se retrouvaient après vingt ans de séparation. Elle l’avait laissé avoir du pouvoir sur elle, bien plus que ce qu’elle croyait. Elle ne réalisait pas encore ou bien elle choisissait tout simplement d’en faire abstraction, toujours est-il que le problème était là. La décision qui lui paraissait la plus adaptée pour le moment était de céder à ses envies, parce que dans tous les cas, elle était sûre de n’éprouver aucun regret sur ce point-là et de vivre une fin de soirée inoubliable.


L’excitation à son paroxysme, Dylana s’allongea sur la banquette arrière et attira Liam contre elle. Entre deux baisers, il précisa n’avoir jamais testé l’arrière d’une voiture, ce qui arracha un sourire à la Meylir. « Il faut bien une première fois à tout. Et on aura une première fois ensemble parce que moi non plus. » L’air de rien, ce détail l’amusait et la déconcentra une fraction de secondes. Il reprit alors l’assaut de ses baisers et descendit dans son cou. Il ajouta une plaisanterie mais cette fois Dylana était concentrée sur le moment présent. Elle glissa ses mains en dessous du T-shirt de Liam et le lui enleva en lui caressant le haut du corps. Le contact de sa peau chaude contre la sienne la fit frissonner. Elle entreprit ensuite de déboutonner le bouton du pantalon du batteur. L’espace exigu de la voiture ne rendait pas la tâche facile mais risquer de se faire surprendre donnait un côté encore plus excitant au moment. Serrés l’un contre l’autre, ils se débarrassèrent de leurs vêtements. Les lèvres de Dylana retrouvèrent ensuite celles de Liam, le cœur de la brune battait à coups redoublés. Elle s’abandonna alors au jeune homme, le laissant prendre un peu plus possession d’elle. Le corps en fusion, les pulsations de la brune s’alignèrent sur les siennes, les liant d’une seule et même façon l’espace d’un instant. Liam l’emmena au septième ciel.

***
**

Blottie contre lui dans la voiture, à moitié rhabillée, Dylana tentait de retrouver une respiration normale. Ils venaient de partager un moment magique et elle redoutait de briser le silence par des paroles futiles après ce flot d’émotions intenses. Avec du recul, la jeune femme songea que Liam l’avait suivie dans chacune de ses folies : celle de foutre le bazar à un gala de charité, de faire croire à la presse qu’ils étaient ensemble, de la suivre en Suisse pour un week-end agréable… Pourquoi risquer de gâcher tout ceci à cause de disputes stupides ? Serait-elle capable d’oublier sa confusion ? Il le faudrait. Dans le silence de cette nuit, cette prise de conscience n’effleurait pas encore la Meylir. Pas encore car l’euphorie qui l’habitait l’empêchait de briser leurs retrouvailles après cette privation si longue. Il était revenu après des jours de tournée et elle n’avait plus envie de se prendre la tête. Ce serait grotesque, après tout, parce qu’elle savait déjà où tout cela les conduirait. Pourtant, l’audace des mots qu’elle avait prononcé avant leur envolée dans la voiture n’avait d’égal que l’autodestruction qu’elle créait dans sa vie. Elle avait toujours tout fait foirer. Quand elle avait abandonné son frère, quand elle s’était mis ses meilleurs amis à dos, quand elle avait offert ses sentiments à un homme qui avait eu peur de cet engagement, quand elle avait tenté d’oublier sa peine dans les bras d’un autre et contrarié Liam au passage, quand elle s’était pris la tête avec Ainhoa. Elle finissait toujours par casser ce qui fonctionnait dans sa vie ou ce qui la rendait plus heureuse et légère. Alors non. Elle se refusait à briser leur amitié, dernier rempart stable de sa vie, comme elle avait foiré tellement d’autres choses avant. Non, pas cette fois. Elle tenait à leur relation bizarre. Finalement, Dylana se résigna à briser le silence. « Wow… On devrait se prendre la tête plus souvent ! » Lança-t-elle sous forme d’humour. « Je rigole. » Elle avait utilisé un ton léger cette fois et sans arrière-pensée. La soirée n’était plus aussi pourrie. « On ferait bien de bouger, on va finir par se faire repérer. » Ajouta-t-elle, rieuse, alors que des gens commençaient à sortir en masse de la boîte.



 

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Liam C. Wilson
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : schysophrenic & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo. (lily, lula)
RAGOTS PARTAGÉS : 843
POINTS : 2009
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
Let's get the party started | Liam 4ff04e3e3fd649f09e121b521df3fe916ce08ab1
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : ah ces rocks stars. celui là semble être le normal de la bande, mais j'attends encore le jour où il me prouvera le contraire.

Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam EmptyJeu 23 Avr - 2:51


dylana & liam
sipping her drink and laughing
at imaginary jokes
as all the signals are sent
her eyes invite you to approach


Il n’y a pas dix milles façons de se rendre compte qu’on s’est comporté comme un idiot. Je l’ai réalisé vite, mais ma fierté a pris le dessus sur tout le reste. Si au moins ce pot de colle avait été plus jolie, plus agréable et surtout, si elle embrassait bien, j’aurais pu me dire que cette soirée n’avait pas été totalement perdue. C’est peut être parce que je n’avais pas ce besoin de devoir veiller sur Nate ou sur Lula que je me suis laissé aller. Enfin soit, il faut que j’arrête d’essayer de trouver des raisons ou des excuses pour ce petit jeu stupide que j’ai entrepris avec la brune ce soir. A la place, je l’ai suivie quand elle est sortie, je l’ai emmenée vers ma voiture et j’ai mis fin à tout. Pas d’excuses évidemment, bien trop fier et de son coté non plus. Le physique prend le dessus comme à chaque fois, même si elle me fait peur avec des paroles qui semblent si légères, si facile à entendre habituellement ; sauf dans ma situation. Et je me rends compte que ma soirée a été une perte de temps quand sa peau, si parfaite, appelait mes lèvres en manque. Je passe partout, que ce soit sur ses lèvres, dans son cou, sur sa poitrine légèrement exposée. Je lui explique que j’ai de belles idées pour la suite, elle ne se montre pas réticente une seule seconde. Que du contraire, Dylana m’embrasse avec passion et ouvre même la porte arrière de la voiture. La soirée prend une tournure très surprenante, mais pas du tout désagréable.

En fait, c’est tout petit la banquette arrière d’une voiture. Enfin, quand tu veux coucher avec quelqu’un. Alors que Dylana m’entraîne à l’arrière, moi au dessus, le moment de se déshabiller est assez compliqué. Oh et bien, je me réjouis de partager ça avec toi alors. C’est amusant de partager une première fois, surtout ce genre de première fois. Si j’ai pris le dessus jusqu’ici, c’est elle qui mène la danse lorsque je referme la porte, maladroitement. Je fonds totalement sous ses baisers dans mon cou ; elle me connaît, elle connaît les endroits qui me font chavirer. Elle tire mon tshirt et se débrouille au mieux avec mon pantalon. C’est ça que je me disais,  avec l’arrière peu pratique. Je la débarrasse de ses vêtements à mon tour et je me rends compte que dans tout ce truc un peu bizarre, on peut au moins se dire qu’il nous sera difficile d’être plus proche l’un de l’autre. Sa peau est si proche, si chaude, c’est si excitant. Et en un instant, nos corps ne font plus qu’un et nos respirations s’alignent. Pour la énième fois.

****

Blotti l’un contre l’autre, nous prenons chacun le temps de récupérer un rythme cardiaque normal. C’était bon, vraiment bon. A se demander si on est bien ensemble seulement quand on fait des conneries. L’histoire au gala de charité, le faux couple, l’escapade en Suisse, ce soir … L’impulsivité est au cœur de notre amitié avec ses petits plus. Ce n’est pas le moment de penser à tout ça, même s’il n’y a jamais de bon moment pour remettre en doute un lien. J’aime beaucoup ce qu’on vit, il ne faut pas que j’aille plus loin. Pardon ? lui demandais-je, faussement choqué. Mais je n’arrive pas à garder mon sérieux longtemps. Je rigole, je trouve aussi que ce serait marrant. Mais pas tout le temps. Pas tout le temps parce que mes nerfs sont déjà tous les jours mis à rude épreuves pour qu’en plus, ça arrive à un moment où je suis censé me détendre. Je dois par contre avouer que la récompense derrière est assez appétissante, de quoi donner envie de temps à autre. Je l’embrasse tout doucement. Oh oui, tu as raison. Il ne nous en fallait pas plus pour nous motiver. On finit de se rhabiller tous les deux et on prend place sur les sièges de devant. Je dois faire un dernier raccord avant de pouvoir prendre le volant et vérifier qu’au niveau alcool, ça va aussi. Tout semble bon pour moi. On va rentrer chez moi. dis-je en démarrant la voiture. Je sors rapidement du parking pour éviter de devoir le faire en même temps que tout ce monde qui vient de sortir. Lula n’est pas là et je suis impatient d’entrer dans le deuxième round. finis-je par dire, lui jetant un coup d’œil amusé.

FIN.


AVENGEDINCHAINS

_________________

head in the dust ♒︎ Love is the voice under all silences, the hope which has no opposite in fear; the strength so strong mere force is feebleness: the truth more first than sun, more last than star.
©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Let's get the party started | Liam Empty
MessageSujet: Re: Let's get the party started | Liam   Let's get the party started | Liam Empty

Revenir en haut Aller en bas

Let's get the party started | Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-