WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

Partagez

let's get together and feel alright. (rhys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyJeu 28 Mar - 0:30


blake's family
this time, i'll stay


J'entre sur la scène et je fais face aux trois producteurs que j'ai un peu de mal à voir à cause de la lumière. Ce n'est pas grave, je réussis mes monologues aussi bien seule qu'avec les regards plantés sur moi. Salut, je suis Erin Blake. dis-je en leur offrant mon plus beau sourire. Je les entends murmurer, presque sûre qu'ils se souviennent d'avoir déjà entendu ce nom et ce prénom. Ma fierté s'en porte encore mieux et c'est des plus confiantes que je vais pouvoir attaquer mon audition. Romeo et Juliette est un classique dans lequel j'ai déjà joué et même si ça ne m'emballe pas plus que ça de le refaire à nouveau, je me dis qu'il faut que je passe par là pour pouvoir recommencer à zéro dans ma bonne vieille petite Europe. Allez, j'inspire un bon coup et me plonge totalement dans une Juliette désemparée. Viens douce nuit, viens vite amoureuse au front noir, donne moi mon Romeo. Et quand je mourrai que tu le prennes et l'éclates en petites étoiles, dès lors, il embellira tant le visage du ciel que tout l'univers sera amoureux de la nuit, et que nul ne pourra plus adorer l'aveuglant soleil. Le manque et la tristesse sont les émotions les plus présentes et j'ai fais du bon travail, je le sais. Je les entends m'applaudir tous les trois et je crois même voir des sourires victorieux se dessiner sur leurs visages. C'est gagné, j'en suis sûre. Ils me sortent les grands discours habituels et finissent par me dire qu'ils doivent encore en voir quelques unes. Tu parles. Bon, je n'ai pas le choix non plus que de respecter et de retourner dans les loges en attendant que toutes ces pseudos comédiennes passent aussi leurs auditions. J'en discute pour chipoter à mon téléphone, envoyer quelques messages, jouer avec les réseaux sociaux. Je tombe sur une nouvelle qui m'excite totalement, en parle à mon grand frère et profite de ce petit échange pour le faire venir ici. Je l'ai à peine vu depuis que je suis revenue et même si ça m'embête de le reconnaître, j'ai besoin de passer un peu de temps avec lui.

Tenby. Je me souviens de toutes ces raisons qui m'avaient poussées à partir même si j'aimais cette ville du plus profond de mon coeur. Je voyais tellement plus grand, tellement plus de tout. Et non, Londres ne me convenait pas assez. J'avais besoin de m'éloigner et de vivre ma propre vie ; comme si le fait d'avoir été abandonné et adopté me montrait que je n'avais pas pu faire mes propres choix, car les gens passent leur temps à décider ce qu'il y avait de mieux pour moi. Rien de mal, évidemment, mais quand on est une ado, on a juste envie de savoir qui on est et ce dont on est capable. J'ai un peu l'impression de retomber dans cette époque, ici, à auditionné dans un petit théâtre pour un rôle basique. Mais ça fait du bien de remonter le temps parfois, j'aimais beaucoup cette douce jeune fille innocente que j'étais en sortant de Julliard. Je suis sortie de mes rêveries quand ils me rappellent sur scène, m'annonçant la nouvelle à laquelle je m'entendais. Merci à tous. J'évite les scènes basiques, me contente d'un simple sourire pour exprimer ma joie. C'est cool, mais c'est tout. Je salue très vite les autres comédiens, fais la connaissance de mon Roméo pour qu'on puisse s'échanger nos numéros pour s'entraîner. Et petit à petit, je vois le monde s'en aller. Je finis seule au milieu de la scène, bien heureux qu'une personne extérieur s'occuper de fermer le théâtre. Je m'assois pile au milieu et observe ma nouvelle maison. Hit me baby one more time ! fredonnais-je en claquant des doigts. J'aurais pu continuer la chanson mais un bruit me sort des mes rêveries. Rhys ? demandais-je, à moitié effrayée. Il faut dire que même si ce théâtre ouvert m'arrange, n'importe qui pourrait rentrer et s'occuper de moi. Mais non, je peux me rassurer en voyant la chevelure blonde de mon frère apparaître dans mon champs de vision. Ma parole, t'es bien plus attiré par Britney que ce que je pensais. finis-je par dire, explosant presque de rire.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyDim 7 Avr - 9:42

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alright

Enfants, Rhys et Erin avaient eu une relation fraternelle tout ce qu’il y avait de plus normale au sein de la grande famille recomposée des Blake. Mais ensuite, Rhys était parti pour l’université avant de se terrer à Londres sans voir sa famille pendant des années tandis que sa sœur avait entrepris de voyager aux quatre coins du monde pour se construire une carrière. La distance n’avait pas seulement été géographique. Ils avaient cessé de se donner des nouvelles petit à petit. Leur lien s’était vite distendu et après, même en faisant l’effort de s’appeler, ils n’avaient plus grand-chose à se dire… Depuis que Rhys était revenu à Tenby, ils s’étaient revus un peu lors des passages d’Erin en ville mais leurs échanges demeuraient compliqués. Surtout qu’en fait, ils se voyaient essentiellement pour les évènements importants réussissant la famille. Baptême, mariages, enterrement… Enfin, pas tous les évènements. Car en août, Rhys avait épousé Lizzie mais sa petite sœur n’avait pas assisté à leur mariage. Le blond en gardait une certaine rancune. Jusqu'à là, il s’était interdit d’en vouloir à Erin pour quelque chose qu’il avait lui-même fait, c'est-à-dire, creuser la distance entre eux, mais là, il avait l’impression qu’un pas supplémentaire avait été franchi par la rousse. Comme si elle ne s’embêtait même plus à cacher son désintérêt pour leur relation, comme si c’était anodin de ne pas être là pour un des jours les plus importants de la vie de son grand frère….

Alors, très logiquement, lorsque sa cadette commence à lui envoyer des textos plein de smileys enthousiasmes, voir affectueux et truffés de références au passé, Rhys a du mal à comprendre ce changement de ton. Certes, Erin avait toujours eu un petit côté fantasque mais là c’était un peu fort de vouloir le faire monter au théâtre de Swansea en plein milieu de la journée alors qu’il avait deux enfants dont il devait s’occuper. Pourquoi ça serait à lui de devoir faire des efforts ? Pourquoi devait-il céder à ses fantaisies alors qu’elle n’avait même pas fait l’effort de venir lorsque lui, lui avait demandé ? Et pourtant… Il est présentement au volant de sa voiture, en train de se diriger vers le théâtre, se coltinant pour la énième fois un trajet qu’il n’effectue déjà que trop au quotidien. Pourquoi ? Sans doute, parce que lui n’avait pas le courage d’admettre qu’ils étaient en train de devenir guère plus que des étrangers l’un pour l’autre… Ou au contraire parce qu’il avait une lueur d’espoir sur une possible amélioration de leur relation ? Ou peut-être parce qu’au fond, Erin restait sa petite sœur et il n’avait pas envie de gâcher la surprise qu’elle semblait avoir concocté ? Encore, qu’il est plutôt de mauvaise humeur quand il pousse enfin la porte du théâtre et il risque sérieusement de doucher son enthousiasme.

Le théâtre est désert. A une exception près. Assise en tailleur au milieu de la scène, Erin, car c’est bien elle - sa chevelure flamboyante était facilement reconnaissable – semble chantonner. Et Rhys n’a pas besoin de se rapprocher beaucoup pour reconnaître l’air qu’elle fredonne. Britney, encore et toujours. Il s’avance de quelques pas, descendant les marches dans les gradins pour aller à la scène. Se faisant, il fait craquer une marche, tirant sa sœur de sa transe. « Rhys ? » Demande t-elle, légèrement stressée. Sans doute à l’idée de se faire choper par une de ses connaissances en train de chanter de la pop cheap. « Oui, c’est moi. Je suis là comme demandé. » Dit-il d’une voix, pour le moment, relativement neutre. Il s’avance encore, distinguant à présent le visage amusé de sa sœur. La réplique qui suit l’est tout autant. « Ma parole, t'es bien plus attiré par Britney que ce que je pensais. » Dit-elle hilare. Rhys ne devrait sûrement pas être agacé mais il l’est. C’est tout ce qu’elle trouve à lui dire alors qu’il vient de faire une heure de route pour ses beaux yeux ? Encore et toujours, la vie n’était qu’un jeu pour elle. Elle continuait son délire, faisant sa petite mise en scène, ne se souciant pas de ses contraintes à lui ou même de son manque d’envie de plaisanter sur cette foutue chanteuse de pop. Mais il parvient à garder son calme, étant plus froid que désagréable. « Et ben, y en a au moins une qui s’amuse… Et n’essaye pas de reporter ta fixette sur Britney sur moi, c’est clairement toi qui est obsédée. Tu es au courant qu’elle est totalement has-been, hein ? D’ailleurs, cette idée de comédie musicale est sacrément osée. C’est un pari risqué. » Il arrive près de la scène, mettant ses clés de voiture dans sa poche. Finalement, il est bel et bien en train de doucher son enthousiasme. Il ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin. « Bon si on arrêtait les blagues et si tu me disais plutôt cette chose que apparemment, tu ne pouvais pas me dire à Tenby ? J’ai pas beaucoup de temps en plus, je travaille bientôt. »

Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyMer 10 Avr - 0:25


blake's family
this time, i'll stay


Fredonner au bord de cette scène a quelque chose de très agréable. J'ignore comment l'expliquer avec des mots mais c'était comme si j'avais une foule devant moi ... Sans l'avoir. Je suis bien plus à l'aise, chante des bêtises, des trucs ringards, des conneries, ces choses qui m'emmènent quelques années en arrière, alors que la vie était nettement moins compliquée. Une adolescente à la recherche de l'amour, une jeune adulte qui cherche sa voie, des chemins qui semblent tracé et qui l'ont été jusqu'ici. Car à part ma carrière, maintenant, je n'ai plus rien. Mon frère me sort de mes rêveries mais il est moins sympa que ce que j'avais espéré. Eh, oh. Si tu ne voulais pas venir il fallait le dire au lieu de m'agresser. ne tardais-je pas à lui répondre, arcquant un sourcil. C'est quoi son problème ? Il joue les supers gentils par SMS pour se décharger en arrivant devant moi. Je sais que dans la famille, on a des tendances lunatiques, mais j'ignorais que c'était à ce point là pour Rhys. T'es chiant putain. Je lève les yeux au ciel, agacé. Il m'agace, il m'énerve, il me donne envie de crier à travers tout le théâtre. Il est chiant à me taper tous ces reproches d'un coup alors que mes intentions étaient bonnes, pour une fois. Bon, un peu égocentriques, mais bonnes quan même. Oui elle est ringarde, oui elle est has been mais j'étais tellement effrayée à l'idée de te parler que j'ai utilisé le seul truc avec lequel on a rigolé. crachais-je presque, dégoûté. Il trouve ça normal, que j'ai peur de parler à mon propre frère ? Que j'en arrive à lâcher des conneries simplement parce que je stresse ... Et je ne raconte jamais de bêtises. Il peut dire que je ne vois que par mon nombril, mais lui aussi, en fait de même ; il ne me connait pas.

Il faut que je me calme, il faut que j'arrête de vouloir lui balancer les pires horreurs simplement parce qu'il m'a vexé. Je suis plus intelligente, plus mature et plus ... Moins gamine capricieuse quoi. Il m'a fallu quelques années de souffrance à Broadway pour que ça arrive, quelques années à oublier ma famille, mais ça en valait la peine. A moitié, en tous cas. Je commence à faire les cents pas, regardant à peine l'homme qui me sert de frère. Bon, on va pas s'envoyer toutes les pics du monde pendant des heures. Je vais me dépêcher de te dire ce que je voulais dire, vu que tu es si pressé. lui dis-je, ironique. J'aurais fini par comprendre s'il était vraiment occupé, je ne suis pas débile. Et à la place, le Blake est venu et m'en fait le reproche. Bon, ce n'est pas ce que j'espérais comme ambiance, mais je vais devoir faire avec. C'est beau ce qu'on fait tous les deux, à se parler comme si rien n'était à travers nos téléphones. A s'envoyer de jolis messages, à poster des photos sur instagram. C'en est presque ridicule, mais ça me semblait tellement naturel sur le moment que je n'ai pas bougé de suite. Je t'ai dis de venir ici pour qu'on soit sur mon terrain pour une fois, que je sois plus à l'aise. Et parce que tout ce que je veux dire, je ne me sentais pas capable de prononcer les mots simplement assis dans un fauteuil. C'est un truc qu'on a accumulé il y a un bout de temps et les mots simples ne résoudront pas ces différents. Il en faut tellement plus. Un truc s'est cassé entre nous depuis un moment maintenant et j'en suis en partie responsable. Alors je vais commencer ... Il faut mettre les choses en face, arrêter de se cacher derrière des sourires et des rires. Je me met droite, écarte les jambes et prend une grande inspiration, comme si j'allais commencer un superbe monologue. Rhys. Je suis désolé. T'es une des personnes les plus importante au monde et je n'ai pas été foutue de te choisir toi plutôt que ma carrière. finis-je par dire, chuchotant presque les mots. Mais posé là, au milieu de la scène, je me rends compte que ça sert à rien de faire la génée parce que mon frère a de toutes façons tout entendu. J'ai toujours considéré que faire des excuses est un signe de faiblesse mais en même temps, je me dis que c'est un signe de maturité. Me voilà, dans un endroit qui m'est cher, à tenter de me mettre à genoux pour que, enfin, ça puisse s'arranger avec Rhys.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyJeu 18 Avr - 21:03

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alrigh
t

Eh, oh. Si tu ne voulais pas venir il fallait le dire au lieu de m'agresser. » Dès que le frère et la sœur commencent à discuter, le légendaire et très mauvais caractère des Blake ne tarde pas à ressortir des deux côtés. « Ben tu vois, moi quand tu me demandes de venir quelque part, je le fais. Même si j’ai pas envie ou mieux à faire. » Réplique donc Rhys, face à cet accueil qui n’en est pas un, ramenant encore et toujours le sujet de son mariage sur le tapis. « Mais c’est sûr qu’entendre ce genre de réplique à deux balles ne risque pas de me faire changer d’état d’esprit. » Il n’avait pas beaucoup de patience et c’était pareil en face. Erin finit même par lâcher un tonitruant « T’es chiant putain » avant de réagir au quart de tour, défendant ensuite sa foutue Britney comme si en plaisantant à son propos, Rhys avait insulté toute leur famille sur quinze générations. Il préfère ne pas répliquer à propos de la pop star, se concentrant sur le reste de ce que sa sœur avait dit. « Ah ouais, maintenant t’es effrayée de me parler ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre… » Elle a l’air dégoûté et il doit adopter une expression similaire. Qu’elle dise qu’elle était effrayée de lui parler le dérangeait profondément. Certes, c’était dans les habitudes dramatiques de la rousse, qui était 100% actrice et 100% Blake, il ne fallait jamais l’oublier mais là elle allait quand même fort. Et il n’en fallait pas plus pour vexer le blond. « On a nos différents mais je ne suis pas un monstre… » Glisse t-il, ne pardonnant pas l’emploi du mot « effrayée »

Pourtant Erin ne semble pas l’avoir fait venir ici simplement pour se battre avec lui. Même si elle le fait sur un ton ironique qui déplaît fortement à Rhys, elle annonce la fin de la querelle, lui expliquant qu’elle a vraiment quelque chose à dire. Ou pas, car elle ne tarde pas à lui rechercher des poux. Fallait s’accrocher pour suivre parfois. « C'est beau ce qu'on fait tous les deux, à se parler comme si rien n'était à travers nos téléphones. » Le Blake-Mathesson hausse les épaules. « C’est toi qui t’es mise à blaguer comme si rien n’était… Je t’ai répondu par politesse mais je n’ai jamais été dans le délire… Je t’avoue que je me demande bien ce que tu essayes de faire à raviver nos souvenirs d’enfance communs et à faire comme si tout allait bien… Qu’est-ce que c’est de la nostalgie ? » Ce n’était pas méchant, juste sincère. Leur relation avait été distante pour ne pas dire inexistante depuis des années. C’était de leurs fautes à tous les deux donc Rhys n’avait donc jamais blâmée sa cadette pour ça. Mais par contre, il ne voyait absolument pas l’intérêt de feindre la proximité avec quelques sms rigolos ou une fausse complicité sur Instagram…

Malgré la mauvaise volonté de Rhys, Erin persiste tout de même dans ses explications, lui spécifiant  qu’elle l’avait fait venir en terrain familier pour se sentir « plus à l’aise ». Encore une fois, il trouve qu’elle y va fort mais la laisse exprimer son ressenti. Jusqu’à ce qu’il soit obligé de la couper pour un démenti important. « Un truc s'est cassé entre nous depuis un moment maintenant et j'en suis en partie responsable. Alors je vais commencer ... » « Comme je l’ai dit et comme tu viens de le rappeler, un truc s’est cassé entre nous oui… Mais je ne peux pas te laisser dire que tu es responsable. Je le suis tout autant que toi. Il faut être deux dans une relation. » Il se comportait parfois comme un abruti entêté plein de mauvaise foi mais vraiment, jamais il ne dirait que c’était de la faute d’Erin si leur relation était au point mort. Ils étaient deux à être partis aux quatre vents et à avoir cessé de se soucier l’un de l’autre… Sauf que la rousse semble avoir son speech tout prêt dans sa tête et a l’air prête à le débiter jusqu’à la fin. Elle se met carrément en scène, adoptant une certaine posture, rejetant ses cheveux en arrière, comme si elle allait débiter du Shakespeare.

« Rhys. Je suis désolée. T'es une des personnes les plus importante au monde et je n'ai pas été foutue de te choisir toi plutôt que ma carrière. » Ce n’était pas du Shakespeare finalement mais ça pouvait avoir le même impact émotionnel. Le Blake se sent déboussolé, ne s’attendant certainement pas à recevoir des excuses en bonne et due forme. Surtout que murmurées, elles sont plus percutantes, presque bouleversantes… Puis, il se rappelle que sa sœur est une actrice et cette fois-ci, il fait quelque chose d’un peu méchant. Il applaudit. Littéralement.  Ses mains claquent l’une contre l’autre, brisant le calme du théâtre. « Bravo ! Non mais vraiment. C’est encore plus convaincant que la première fois où tu m’as fais le coup ! » Parce que oui, ce n’était pas la première fois. Lorsqu’Echo était tombée dans le coma avant de mourir, une scène du genre avait eu lieu. Bouleversés par le décès de leur aînée, ils avaient parlé de l’importance de la famille, du besoin de reconstruire leur lien et bla bla bla. Erin avait annoncé vouloir rester à Tenby plus souvent. Et Rhys l’avait crue. Puis Jesse et elle, avaient cassé et surprise, l’oiseau s’était à nouveau envolé. Broadway, Mama Mama Mia et à nouveau la distance entre le frère et la sœur. Mais cette fois-ci, il ne se ferait pas avoir. « C’est moi qui suis désolé mais je ne vois pas d’où ça sort tout ça… Qu’est-ce que tu essayes de faire, Erin ? Je ne suis pas important pour toi, ne nous mentons pas.  Ou en tout cas, ça fait longtemps que je ne suis le plus. Et tu sais quoi ? C’est pas grave. Pas besoin de t’excuser. Ne te culpabilise pas pour moi. On vit très bien l’un sans l’autre. Franchement, je ne suis pas fâché mais arrête de me faire ce genre de plan, tu n’es pas obligée, vraiment. Tu n’as pas à choisir ou quelque chose du genre. »
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyMar 30 Avr - 0:30


blake's family
this time, i'll stay


Je reste bouche bée. Ok, celle là ... Je te l'accorde. Elle est bien lancée, elle fait mal, mais il a raison. Il m'a demandé de venir à son mariage et je ne l'ai pas fais, tandis que lui n'hésite pas à faire un déplacement, alors qu'il s'occupait de mes neveux, juste pour mon bon plaisir. C'est sûr qu'il est du bon côté de la balance. Oui non. Pas effrayé dans le sens tu vas m'étrangler, c'est simplement que c'est ... Très personnel et c'est ça qui m'effraie. Je sais exprimer mes sentiments, dire quand j'aime, hurler mon amour, gueuler ma colère, pleurer ma tristesse ... Mais admettre des erreurs et tenter de réparer ce qui est cassé, c'est beaucoup plus difficile. Loin de moi l'idée de le faire passer pour un monstre, c'est juste que c'est un tout qui m'effraie. C'est que t'as ton caractère quand tu veux. Je le dis sur le ton de l'humour, car je ne peux pas me permettre ce genre de remarque alors que ce caractère, comme je l'appelle, est le caractère typique d'un Blake qui se respecte. C'est juste que d'habitude, je me débrouille pour être en position de force et là, je ne le suis pas du tout. C'était vraiment une connerie de faire ça dans ce théâtre, comme si un simple lieu pouvait rendre la situation plus facile. Mais reviens sur terre ma pauvre Erin.

Je baffouille un peu, prends un peu trop de direction différentes pour que j'arrive même à suivre ce que je raconte. Il me faut quelques secondes pour me remettre les idées en place et partir dans la direction que je souhaitais. Je crois ... commencais-je, sans savoir quoi dire. Il aime me poser des colles, c'est pas possible. Je ne sais pas, j'avais juste envie de voir si c'était complètement foutu ou de voir si on était capable de ... Faire comme si on était encore des frères et soeurs. Et voir si on avait perdu toute notre complicité ? Si je l'ai fais pour ça, je suis une vraie idiote parce que ce genre de choses, ça ne revient pas tout seul. Mais quelle idiote, je ne suis pas possible quand je veux. Non, je ne sais pas ce qui m'a pris en fait. J'admets difficilement l'évidence mais bon, je ne peux pas me rendre encore plus bête que je ne le suis déjà. J'ignore en fait pourquoi j'ai tant voulu à faire comme si rien n'était, on est pas dans un putain de film où tout le monde oublie tout et vite. La vraie vie, ça fait bien plus mal. C'est bon à entendre. finis-je par dire en souriant. J'ai cru pendant une seconde que la discussion partait dans la bonne direction. Je me suis bien trompée. Car au fur et à mesure que j'avance dans mon discours, lui avance dans le sien. Et c'est loin d'être des réjouissances.

Il est vexant, il est de plus en plus vexant. Et méchant, qui plus est. C'est dur de rester forte et de marbre, je sens mes yeux s'humidifier de colère et de tristesse. Bien sûr que non je ne vis pas bien sans toi, espèce de débile. criais-je à moitié en larme. J'ai mis la main devant ma bouche, ébahie par les mots sortis de ma bouche. C'est bien les derniers qui devaient l'être. Mais tu sais quoi ? Je ne vais certainement pas pleuré pour toi. T'es encore capable de me dire que je joue juste la comédie. lui dis-je en essuyant mes larmes, reniflant une dernière fois pour couper court à mon élan. J'allais te dire encore tout plein de trucs mais je vais éviter. J'allais te confier que cette année avait été horrible, que j'ai dû me faire plaquer et manquer le plus grand évenement de ta vie pour me rendre compte que je ne suis qu'un égoïste. J'allais te confier que j'allais tout faire pour me rattraper, que je me rachèterais enfin ... Ca ne sert plus à rien que je sois debout, planté comme une idiote, mes jambes manquant de crouler sous l'émotion. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti ça. Je me pose en indienne au bord de la scène. Mais bon, c'est du déjà entendu, c'est ça ? Ou alors je dois sûrement bien imiter le personnage d'un des films pourris que tu aime regarder. J'affiche un sourire ironique, manque presque de rire tellement tout est devenu ridicule. Histoire de ne pas lui laisser le temps de dire quelque chose, j'enchaine directement. T'es pas un monstre c'est vrai. T'es bien pire. Tu touche où ça fait mal simplement parce que t'as été blessé. Mais tu sais quoi ? Prends moi pour la mauvaise si ça peut t'aider à te sentir mieux, fais moi passer pour la méchante malhonnête je m'en fou. J'en ai marre. crachais-je presque, passant de Rhys au fond de la salle. Vas-y, casse toi maintenant, je n'ai plus rien à te dire. finis-je par dire, ne daignant même plus le regarder. Je me lève même et prends la direction du fond, histoire que les larmes qui ruissèlent sur mes joues soient rien que pour moi. Hors de question de lui donner une quelconque satisfaction ou un moyen de se moquer de moi. A partir d'aujourd'hui, famille ou pas, je ne me permettrais plus jamais d'être faible à nouveau.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyDim 5 Mai - 11:51

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alright

« Oui non. Pas effrayé dans le sens tu vas m'étrangler, c'est simplement que c'est ... Très personnel et c'est ça qui m'effraie. Et c'est que t'as ton caractère quand tu veux. » Erin s’était empressée de corriger la mauvaise interprétation que Rhys avait faite de ses déclarations, provoquant un apaisement momentané. Certes, dire à quelqu’un d’aussi susceptible que le Blake qu’il avait mauvais caractère n’était pas l’idée du siècle mais heureusement pour sa cadette, le principal intéressé préféra pour le moment se focaliser sur le reste de ses dires plutôt que de se vexer. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien vouloir lui dire de « si personnel » ? Justement, ils s’étaient tellement éloignés l’un de l’autre qu’ils ne se racontaient jamais de trucs intimes ou privés… « Je crois ... Je ne sais pas, j'avais juste envie de voir si c'était complètement foutu ou de voir si on était capable de ...» Erin est vraiment en difficulté, elle bafouille, ce qui ne lui arrive jamais en temps normal. D’ordinaire, Rhys ne l’aurait pas laissée se débattre comme ça et aurait essayé de voler à son secours mais là, il ne bouge pas un cil. Comme il l’avait dit, il ne tomberait pas dans le panneau une nouvelle fois. Il avait eu son lot de déceptions pour plusieurs années, désormais, il se protégeait. « Honnêtement, je ne pense pas qu’on le soit… » Dit-il, ayant l’impression de deviner ce qu’elle essayait de dire.

Et évidemment, ce n’est pas la réponse qu’elle attendait. Tout comme à ce qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il traite sa « bouleversante » confession comme une nouvelle performance de sa part. Donc évidemment, elle réagit très mal. « Non, je ne sais pas ce qui m'a pris en fait. » Ses yeux brillent dans la pénombre et Rhys a très vite la confirmation qu’elle est en train de pleurer lorsqu’elle se remet à crier par-dessus ça d’une voix brisée. « Bien sûr que non je ne vis pas bien sans toi, espèce de débile. Je ne vais certainement pas pleurer pour toi. T'es encore capable de me dire que je joue juste la comédie. » Les faux applaudissements du blond l’avait vraiment blessée et il commençait à en éprouver une vague sensation de malaise. Il n’avait pas voulu être volontairement méchant mais vraiment, il avait du mal à acheter le soudain éveil de conscience de sa sœur sur leur relation. Sauf que maintenant, il se disait que c’était difficile de feindre une telle douleur, même pour une actrice. Car effectivement pour la première fois depuis leur vie d’adulte, Erin avait l’air vulnérable face à lui. Elle enchaîne d’ailleurs, avec ce qui ressemble à un mea culpa, lui expliquant qu’elle avait passé la pire année de sa vie mais que cela lui avait permis de se rendre compte à quel point elle avait été égoïste. Qu’elle voulait arranger les choses.

Ses mots trouvent enfin un impact en Rhys qui est en train de reconsidérer sa position. Hélas, elle enchaîne sans lui laisser le temps d’en placer une et les aveux touchants sont bientôt remplacés par des mots pleins de colère et de ressentiment. « T'es pas un monstre c'est vrai. T'es bien pire. Tu touche où ça fait mal simplement parce que t'as été blessé. Mais tu sais quoi ? Prends moi pour la mauvaise si ça peut t'aider à te sentir mieux, fais moi passer pour la méchante malhonnête je m'en fou. J'en ai marre. Vas-y, casse toi maintenant, je n'ai plus rien à te dire. » Il tressaille sous l’insulte. Erin venait de lui donner une preuve en béton armé qu’elle ne le connaissait pas. Sinon, elle ne lui aurait pas parlé comme ça. Parce que la susceptibilité de Rhys est légendaire et il ne lui en faut pas plus pour démarrer au quart de tour. Lui aussi pouvait crier. « NON MAIS TU TE FOUS DE MA GUEULE ? TU ME DIS DE ME CASSER APRES M’AVOIR FAIT FAIRE UNE HEURE DE ROUTE ? Mais tu crois quoi ? Je ne suis pas ton chien ! Putain ! » La rousse se barre d’ailleurs dans le fond de la salle, lui tournant le dos, l’obligeant à continuer à crier pour se faire entendre. « C’est moi qui te fais passer pour une mauvaise alors que tu viens de me dire que je suis pire qu’un monstre ? Non mais tu t’entends parler ? T’es qu’une putain de menteuse ! Tu dis que tu veux recoller les morceaux mais tu abandonnes au bout de deux minutes. Tu n’es même pas ouverte à la discussion… Tu ne veux pas arranger les choses entre nous. Sinon, tu ne me parlerais pas comme ça. Sinon, tu ne me rentrerais dedans comme ça. Tu dis que je blesse les gens quand ils me blessent mais tu viens de faire exactement pareil.» Il n’a pas fini. Tant pis s’il risque l’extinction de voix, il continue à s’égosiller. « T’es qu’une putain d’égoïste aussi, hein. Tu ne penses qu’à toi et tes petits sentiments. Ma réaction t’a blessée ? Et ben pense à moi comme j’ai été blessé aussi quand tu m’as juré d’être là après la mort d’Echo et que tu t’es rebarrée quand même. Tu viens toi-même d’avouer que tu t’es rappelé que tu avais une famille simplement parce que tu as passé la pire année de ta vie. Je suis quoi pour toi ? Une lubie ? De temps en temps, tu te dis, tiens si j’essayais de recoller les morceaux et après, quand tu en as marre, tu repasses à autre chose ? Ben tu sais quoi, je préfère qu’on ait une relation distante plutôt que de me faire des espoirs pour rien. » Putain, il n’en revenait pas. Dire qu’il avait failli se laisser attendrir à un moment. Heureusement qu’elle lui avait craché qu’il n’était qu’un monstre, ça lui avait redonné le sens des réalités. « Méfie-toi du pouvoir de tes mots… Tu veux vraiment que je parte maintenant ? Parce que si oui, je vais accéder à tes souhaits. Mais alors là, je te préviens, ce n’est pas un semblant de relation qu’on aura, c’est plus rien du tout. »

Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyLun 20 Mai - 22:52


blake's family
this time, i'll stay


J'aurais dû m'y attendre, j'aurais dû savoir que ça ne se passerait pas comme je l'aurais voulu. J'ai trop eu en tête la citation l'espoir fait vivre, ou je me suis simplement dit que nous étions capable, qu'il était capable de me pardonner. Oh. Que répondre de plus ? En quelques secondes, Rhys m'a fait comprendre qu'il était simplement venu pour me faire plaisir et que tout ce que je souhaitais était impossible. Ok, normal. J'ai essayé, ça n'a pas marché. Et j'aurais voulu en resté là mais mon égo en a pris plein la figure et se lance dans une énorme tirade pleine de larmes et de méchancetés. Je me lance, joue avec les mots, lui balance des vérités que je ne pense pas spécialement ; parce que c'est comme ça, tu me blesse, je me lance sur les faiblesses. Il y a tellement d'ironie dans ce que je raconte, parce que la moitié des reproches que je lui fais, ce sont mes propres défauts. Tant pis.
J'arrive au bout, le souffle presque coupé, choqué de voir où nous en sommes. Je lui ai dis que j'ai dû en baver pour me rendre compte de ce que j'ai réellement fait, je me suis confiée sur des sentiments profonds, j'ai ouvert mon coeur ... Mais je le sens, c'est pour rien. J'abandonne, je baisse les bras trop vite, je m'enfuis, les larmes aux yeux. Je l'entends crié derrière moi. Arrête de gueuler, merde ! criais-je aussi fort que lui. Mais la voix du blond passe par dessus et je me demande même si mes mots sont arrivés jusqu'à lui. Dans les coulisses, je reste de marbre, écoutant les mots qui sortent de la bouche de mon grand frère. C'est dur, c'est tellement dur. Ca coule tout seul sur mon visage et je dois tout faire sècher avant de remonter sur la scène de nouveau, histoire de lui montrer que je l'ai entendu, que je veux faire des efforts. J'abandonne vite, mais je peux être très déterminée. Reste, je t'en supplie. murmurais-je, lui faisant face à nouveau. J'essaie de ne pas lui donner le temps de partir et je vais dans sa direction. Je passe la partie escaliers et je descends de la scène en sautant.

Je ... tentais-je de commencer, me perdant dans le regard presque haineux de mon frère. Je ... Et merde, je vais encore les chercher longtemps, mes mots ? J'ai la bouche sèche, j'ai envie de me gratter partout, ma tête risque d'exploser à tout moment. Je suis désolé. réussis-je à dire, enfin. Ce n'est pas en bafouillant que j'allais réussir à me sauver. Pour tout ce cirque, d'abord. Je n'aurais pas dû faire cette espèce de mise en scène et j'aurais dû ... Je ne sais pas ce que j'aurais dû faire mais oui, je suis consciente que tout ça, aujourd'hui, c'était inutile. Je ne suis pas douée pour les excuses ou pour devenir quelqu'un d'autre. Et il pourrait m'aider ? Je ne crois pas. Les excuses, c'est un problème de famille. Pour le reste, c'est mon problème à moi, obligée d'en faire des tonnes pour parler d'un truc. Je crois à chaque fois que ça va marcher en plus mais à la fin, c'est sur moi que ça retombe. Et je recommence, encore et encore mais parce que ça me ressemble, pas parce que je suis débile. Erin Lylou Blake dans toute sa splendeur. Les reproches que je viens de te faire, c'était n'importe quoi. Tu l'as dis, j'ai tout reconnu avant. Je manque de ravaler de travers, parce que c'est horrible d'admettre mes fautes une deuxième fois. Surtout que la première, je l'ai dit tellement naturellement que j'ai à peine eu le temps de m'en rendre compte. J'inspire une grand coup, ravale ma salive et finit enfin par ce que je voulais réellement dire. C'est tellement plus facile, d'un coup. Je ne te demande pas de me pardonner, je sais que c'est très difficile de le faire depuis que je me suis enfuie après la mort d'Echo. Mais je te demande de me donner une chance, une dernière chance. Je veux apprendre à réellement te connaître, passer du temps avec toi, avec les enfants, avec ma belle soeur ... Je te jure que j'ai dis adieu à Broadway et que je reste ici, je te jure que je vais faire des efforts pour devenir une meilleure personne. finis-je par lui dire, m'appuyant contre le morceau de bois juste derrière moi, le coeur battant à la chamade. Je tente un dernier coup, parce que j'ai réellement envie que notre relation change, mais je sais qu'il pourrait m'envoyer bouler en quelques secondes. C'est ça qui me stresse, cette peur d'un énième rejet dont je ne suis pas sûre de survivre cette fois.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyDim 26 Mai - 21:13

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alright

Erin lui avait bien demandé d’arrêter de gueuler mais Rhys n’accède pas à son souhait. Au contraire, il reprend de plus belle, criant ce qu’il a sur le cœur. Et même si c’est violent, ça lui fait du bien, comme si un poids s’ôtait de sa poitrine. Lui-même n’avait pas réalisé qu’il avait autant de choses sur le cœur concernant sa relation avec sa sœur… Et finalement sa tirade n’a pas qu’un effet cathartique puisqu’elle fait aussi revenir la rousse sur scène. « Reste, je t'en supplie. » Dit-elle d’une toute petite voix, désormais dépouillée de sa colère et de son mépris. Elle descend les marches qui les séparent, se plantant en face de lui pour reprendre le fil de leur discussion. Elle semble clairement ébranlée par leur dispute et Rhys ne la brusque pas d’avantage, même quand elle met du temps à trouver ses mots. Cependant, elle fait bien de prendre le temps de chercher ces derniers car quand ils sortent enfin de sa bouche, ils s’avèrent être parfaitement choisis. Enfin, ils sonnent comme convaincants aux oreilles de son frère. « Je suis désolée. Dit-elle, cette fois-ci, sans mise en scène, ni intonations dramatiques. Et la simplicité est payante dans ce cas. Elle développe un peu, expliquant qu’elle est désolée pour la mise en scène mais aussi pour les reproches qu’elle vient de lui faire, reconnaissant que ceux-ci pouvaient paraître hypocrites venant de sa part. C’est déjà très courageux de sa part de dire tout ça mais elle va plus loin.

« Je ne te demande pas de me pardonner, je sais que c'est très difficile de le faire depuis que je me suis enfuie après la mort d'Echo. Mais je te demande de me donner une chance, une dernière chance. Je veux apprendre à réellement te connaître, passer du temps avec toi, avec les enfants, avec ma belle sœur ... Je te jure que j'ai dis adieu à Broadway et que je reste ici, je te jure que je vais faire des efforts pour devenir une meilleure personne. » Rhys a un très mauvais caractère. Mais ce n’était pas pour autant un type méchant et malgré tout, il aime sa sœur. Et l’apparente sincérité dont elle fait preuve le convainc de lui donner une nouvelle chance et ce même s’il est toujours étreint par la peur d’être une énième fois déçu. Il s’ouvre enfin, en même temps qu’il ouvre les bras. « Et ben voilà… C’est plus facile quand tu me dis les choses simplement… Viens-là. » Dit-il simplement, lui aussi, attirant sa sœur dans ses bras. Il la serre contre lui doucement pour la consoler. La pression retombait doucement de chaque côté. « Moi aussi, je suis désolé… Je ne voulais pas être méchant ou te faire pleurer… » Dit-il maladroitement. Comme tout mec qui se respecte, il un peu effrayé par les larmes féminines. Encore plus quand il en était la cause.

Il finit par relâcher sa cadette, l’entraînant à sa suite pour qu’ils puissent s’asseoir sur le bord de la scène et reprendre calmement la discussion importante à laquelle ils ne pouvaient pas couper. « Passons sur ce début catastrophique pour parler de l’essentiel… » Dit-il en guise d’introduction, glissant là qu’il acceptait ses excuses pour la mise en scène et les reproches. « Ce que j’essayais de te dire tout à l’heure, c’est que je ne comprends pas ce qui a changé… Ça m’inquiète ce que tu me dis quand tu dis que tu as fais tes adieux à Broadway. Je sais combien c’est important pour toi… Et je ne veux pas que tu renonces à ce qui te motive dans la vie pour moi. Je ne veux pas que tu te sentes amère dans quelques années. » C’était confus et ça pouvait même paraître contradictoire mais en fait, ça l’était tout autant dans sa tête. « Ce que j’essayais de te dire c’est qu’on a pas à se mettre dans une position où je dois te pardonner. Et que toi, tu n’as pas à renoncer à ta passion pour me prouver que tu mérites une seconde chance… C’est que j’ai sans doute maladroitement exprimé, je me suis habitué à notre relation distante. Quand je pense à nous deux, je suis triste qu’on en soit là mais je n’ai pas d’amertume à ton égard parce que c’est de notre faute à tous les deux. » Il plante son regard dans le sien, essayant de lui faire comprendre la pureté de ses intentions et aussi de mieux faire passer le message que la première fois. « Puisqu’on est dans l’honnêteté, je dois t’avouer que malgré ça, j’ai été réellement blessé que tu ne viennes pas à mon mariage. Je crois que c’est ce jour là que j’ai réalisé qu’on voulait dire si peu l’un pour l’autre. Et ça a été difficile de le digérer. Vraiment. Alors ce que je tiens à dire, c’est que ça me rendrait heureux que ça change mais que cette fois, j’ai vraiment besoin que ce soit une démarche sincère. Je n’ai pas envie de laisser encore des plumes.. .Mais je dis ça pour toi aussi, j’ai pas envie que tu fasses tout ça pour de mauvaises raisons. Sinon ça ne marchera pas. Encore une fois. » Voilà, enfin, il avait réussi à exprimer ce qu’il ressentait d’une manière pas offensante. Erin pensait-elle vraiment qu’elle pouvait mener une vie loin des projecteurs à Tenby ? Elle avait toujours clamé le contraire pourtant, et c’était ce nouvel état d’esprit qui perturbait son frère plus que tout.

Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyDim 2 Juin - 0:48


blake's family
this time, i'll stay


L'émotion est tuante, comme la rancoeur. Le mélange des deux est explosifs, comme on a pu le voir il y a quelques minutes. On s'est déjà disputé avec le Blake, mais je crois que ça n'a jamais été aussi violent que ça. C'est d'ailleurs le premier truc qui me touche, avant ses mots. Et lui, comme presque toujours, il se concentre sur la partie ou je finis totalement malheureuse. C'est ce qui fait de lui un adulte, aujourd'hui. J'ai un bon exemple. Il me prend dans ses bras, tentant de faire arrêter mes larmes. La simplicité ? Il faut que tu me redonnes la définition. Je rigole, joyeusement, nerveusement. Je le serre si fort contre moi que j'ai l'impression qu'il pourrait s'envoler à tout moment. Ou même changer d'avis. Tracasse, c'est la fatigue. Je ne me suis pas encore remise du décalage horaire. Moi, émotive ? Bien sûr que oui. Sauf que je suis incapable de le reconnaître et tout le monde le sait. On en rit souvent d'ailleurs, à tel point que s'en est un jeu. La fatigue, ça fait longtemps que je ne connais plus ce mot ... Mais c'est vrai que le décalage horaire est encore perturbant, même si ça fait quelques semaines que je suis là. Ca doit être un tout, ça finira sûrement par se calmer quand j'aurais régler mes différents avec tout le monde. Merci ... Je l'ai tellement blessé en faisant la débile que je suis plus qu'heureuse qu'il ait le courage de passer au dessus. J'ai envie de dire que j'aurais fait pareil, mais cette promesse semble impossible. On ne peut rien assurer tant qu'on a rien vécu.

Il me lâche et m'emporte vers le bord de la scène, histoire qu'on s'y installe. Je balance les jambes, avant, arrière, avant, arrière. Je les regarde bouger, gênée, intimidée, heureuse. Un mélange d'émotions qu'il est difficile de tenir en même temps qu'une discussion aussi sérieuse. Non, non, ne t'inquiète pas pour ça. Je tente de le rassurer, mais je sais que le brun demandera plus qu'une simple phrase pour lui assurer que tout va bien. Je comprends tout à fait qu'il en faut plus, je m'en rends bien compte maintenant. C'est tout un processus réfléchi, ce n'est pas une décision que j'ai pris à la hâtive. Je sais, c'est bizarre de ma part mais oui, il m'arrive de réfléchir de temps en temps. Ca commence par nous qui coupons les ponts, on ajoute ma rupture avec Jesse ans le lot et boum, le début du processus commence. On pense qu'on va s'y habituer mais ça n'arrive jamais. Puis on perd le goût des répétitions, de ses fréquentations. Et enfin, le mal du pays qu'on a jamais ressenti vient te gifler en plein visage. J'ai continué ma vie tout un moment en faisant le pour et le contre. Et un jour, je me suis retrouvé dans l'avion, les journaux annoncant mon retour au Pays de Galle, ma maison vendue, les vieux contacts supprimés. Broadway n'est pas ce qui me motive, c'est le théâtre. J'avais été attiré par les paillettes et tout le tralala mais ce n'est pas ce qui compte. Ce n'est plus ce qui compte. Bien sûr que ça a compté. La popularité, les journaux, être reconnu dans la rue ... Se faire traiter comme une star d'Hollywood et avec le même salaire. J'ai commencé par l'étude et puis j'ai fini avec la comédie, tout la bas. Mais à un moment, il faut se rendre compte que le plus important, c'est l'amour du jeu. Je l'ai, largement. Alors maintenant, je peux faire du théâtre n'importe où. Ce qui compte, c'est que j'en fais. Ne te tracasse pas, j'ai compris. Je renonce juste aux USA ... Mais comme on dit, on est jamais mieux que chez soi. Bon, je ne dirais pas ça pour l'instant, mais c'est en travaux. Mais j'ai compris, j'ai compris ses bonnes intentions et ce qu'il attend de moi.

Ses yeux se plantent dans les miens, je maintiens son regard et écoute chaque mots sortant de sa bouche. Sa sincérité est touchante, il ferait un bon comédien. Je crois que c'était la décision la plus égoïste de mon existence. répondais-je, sans bouger. Mais c'est trop, je suis incapable de le regarder et de faire comme si ce n'était rien, comme si ne pas avoir été là à son mariage n'était qu'un petit détail. Je m'éloigne même, chipotant aux sièges juste devant nous. Je ne vais pas essayer d'expliquer mon choix ou même tenter ... Parce que j'ignore encore ce qui m'a fait faire ça. Fin si, je sais, mais je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête de mettre une foutue pièce de théâtre avant ton mariage. L'appel des paillettes, de la super pièce, de la popularité, d'un agent qui sait se montrer convaincant. Mais bordel, c'était le jour le plus important de sa vie. Je voudrais m'excuser, dire que je regrette, sauf que ça ne changera pas ce que j'ai fait. Il faut que j'arrête de toutes façons, parce que je deviens pathétique et larmoyante dès que j'en fais. C'est pour les faibles. Et tu as beau t'en vouloir, ça ne change pas la connerie que tu as fait. Ou je pourrais t'assurer que je serais présente au prochain, mais ce serait de très mauvais goût. Je tente de détendre un peu l'atmosphère, mais ce n'est pas génial. Je crois que j'ai rarement été aussi sincère ... Et c'est grâce à toi. Il n'y a que lui pour me faire réagir de la sorte, pour me faire pleurer de la sorte, pour me faire parler de la sorte. Nous ne sommes pas lié par le sang mais le fait d'avoir grandi ensemble nous a donné des dizaines de points communs. J'ai besoin d'un Rhys dans ma vie, histoire de pouvoir rester les pieds sur terre. Je t'assure, je te jure ... Cette fois, je reste. finis-je par lui dire, souriant largement, parlant des plus sérieusement. Je n'ai rien là bas, j'ai tout ici et c'est tout ce qui compte.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyMar 4 Juin - 19:06

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alright

Erin s’accroche à Rhys, le serrant fort contre lui. Il s’emploie à la consoler du mieux qu’il peut, voulant effacer le chagrin qu’il avait lui-même causé. Ils étaient comme ça, les Blake. Ils faisaient tout intensément, les disputes comme les réconciliations. Leur humeur pouvait changer en l’espace de quelques secondes car ils avaient tendance à se laisser aller à l’émotion qui dominait chez eux. Or, malgré la colère qu’ils avaient ressentie l’un envers l’autre, ils s’aimaient tout de même et finalement, c’est ce qui l’avait emporté. Ils oubliaient de faire preuve de rancune. « Après réflexion plus approfondie, je crois que je ne serai pas un bon prof de simplicité… » Riposte le Blake une fois qu’ils se sont un peu calmés et que sa sœur se justifie en disant qu’elle a oublié la définition même de la simplicité. Oui, ils étaient deux grosses drama queens même s’ils le nieraient probablement jusqu’à leurs morts. D’ailleurs, Erin attribue ses larmes à la fatigue et au décalage horaire, ce qui fait naître un sourire moqueur sur les lèvres de son frère. Ils savaient tous les deux parfaitement à quel point elle était émotive et d’ordinaire, Rhys l’aurait taquinée sur le sujet mais aujourd’hui, il n’en fait rien. Car il voit la discussion sérieuse dont ils ont besoin se profiler après leur étreinte et il compte bien profiter de l’apaisement de leur conversation pour la mener à bien. Tout ne pouvait qu’aller mieux, maintenant que les émotions négatives avaient été exprimées.

Une fois qu’ils sont installés côte à côte sur le bord de la scène, Rhys parvient à exprimer ses inquiétudes et réserves calmement, ce qui incite Erin à faire de même ensuite. Et enfin, elle lui livre des arguments convaincant à propos du changement de vie, qu’elle envisage finalement plus sérieusement qu’il ne l’avait cru dans un premier temps. « Ce n’est pas parce que tu es quelqu’un de spontané que tu ne peux pas prendre une décision sérieuse et réfléchir à tes choix de vie. » Dit-il gentiment lorsque sa sœur utilise l’autodérision pour annoncer qu’aussi surprenant que ça puisse paraître, elle avait pris le temps de réfléchir pour mûrir sa décision. Il n’aimait pas l’entendre se dévaloriser. « Si tu as pesé le pour et le contre, on peut te faire confiance pour décider de ce dont tu as besoin… » Après tout, elle était une adulte maintenant. Rhys faisait bien de s’en rappeler alors qu’il la voyait toujours comme cette gamine aux genoux écorchés… Surtout que ce qu’elle dit sonne comme terriblement mature. Comment elle avait été aveuglée par les sirènes de Broadway, qu’elle renonçait juste aux USA et pas au théâtre et qu’elle comptait ainsi privilégier. « En effet, ça me rassure de t’entendre parler comme ça… » Approuve Rhys lorsqu’elle lui dit de ne pas s’inquiéter. « Si c’est un choix que tu as envie de faire et non un choix que tu es contrainte de faire, c’est différent. Et ça me plaît plus. » Jamais il ne serait assez égoïste pour exiger de sa cadette qu’elle renonce à ses rêves simplement pour lui. Jamais. Et c’est ce sentiment qui avait crée le malentendu initial aujourd’hui.

Enfin ça et cette histoire de mariage qui reste tout de même en suspens. Erin qualifie le fait de ne pas y avoir assisté comme la décision la plus égoïste de son existence. Elle est d’ailleurs incapable de soutenir le regard de son frère en disant cela et détourne le regard, allant même jusqu’à s’éloigner physiquement de lui tant le poids des remords semblent l’assaillir. Elle lui avoue plutôt sobrement qu’elle ne peut pas vraiment lui expliquer ce qui lui est passé par la tête en privilégiant sa première plutôt que son mariage. Rhys pense que leur relation inexistante a facilité ce choix mais il se mord la lèvre pour ne rien dire, la laissant poursuivre. Faire un mea culpa était suffisamment difficile sans être interrompu en plus… « Je voudrais m'excuser, dire que je regrette, sauf que ça ne changera pas ce que j'ai fait. Ou je pourrais t'assurer que je serais présente au prochain, mais ce serait de très mauvais goût. » Ajoute t-elle ensuite. Elle essaye sans doute d’alléger le sérieux de ses propos mais en effet sa plaisanterie est de mauvais goût comme Rhys ne se prive pas de lui faire remarquer. « En effet, c’est très douteux comme blague. Lizzie est la femme de ma vie donc je ne me marierai qu’une fois. La prochaine fois que je remets un costume, c’est pour renouveler mes vœux avec elle. » Cela, ce n’est pas dit sur un ton agressif. Car il apprécie vraiment l’effort qu’Erin est en train de faire et ce qu’elle dit. « Des excuses, c’est un bon début. Je vois bien que tu es sincère quand tu me dis que tu regrettes et je ne vais pas t’en vouloir toute ma vie à cause de ça… Promis. » Oui, il pouvait passer outre. Ne serait-ce pas ridicule de faire culpabiliser Erin d’avoir manqué un moment clé de sa vie si c’était pour la dédaigner une fois qu’elle émettait le souhait d’y revenir ? Il n’avait pas menti en disant qu’elle lui paraissait sincère, ça serait odieux de lui fermer la porte maintenant. Ça ne ferait de lui qu’un être amer et rancunier et ce n’est pas ce qu’il voulait être.

Et cette volonté amène une conclusion favorable à leur confrontation. « Je t'assure, je te jure ... Cette fois, je reste. » Promet-elle en regardant à nouveau Rhys. Et cette fois, l’idée qu’elle déploie ses talents d’actrice pour le convaincre ne traverse pas une seule seconde l’esprit de ce dernier. Elle a juste l’air de se mettre à nu. « D’accord… Je te crois. Et je l’espère vraiment. Ma petite sœur me manque…. » Dit-il en espérant cette fois-ci ne pas être le dindon de la face et en s’autorisant à être un peu vulnérable aussi. Mais de toute façon, il n’avait qu’à attendre et voir… Il tend le bras, serrant affectueusement le poignet de la rousse quelques instants, comme pour sceller cet accord. La confrontation avait été éprouvante mais elle avait permis de désamorcer un important conflit, notamment parce qu’ils avaient mis tous les deux du leur… Et c’est désormais Rhys qui essaye d’alléger l’ambiance. « Bon vu qu’on est sur ton fief malgré tout, tu me fais visiter un peu ? Les coulisses et tout ? » Demande t-il, posant un nouveau jalon à leur relation. Le meilleur moyen de réparer cette dernière était encore qu’ils passent du temps ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Erin L. Blake
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
let's get together and feel alright. (rhys) Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyLun 24 Juin - 21:51


blake's family
this time, i'll stay


Je souris. Ce n'est pas moi qui l'ai dit. dis-je en rigolant. J'apprécie ces petites pics sur nos défauts qu'on peut se faire, comme j'apprécie le fait qu'on a tellement de traits de caractères en communs, sans pour autant être du même sang ; ce n'est qu'un détail de toutes façons. Je n'en sais rien, je crois qu'on a passé tellement de temps à me le répéter que j'ai fini par le croire ... Que j'ai fini par croire que j'étais incapable de prendre une décision correct parce que je ne fais pas la liste des pour et contre. J'ai passé tellement de temps à vivre en mode carpe diem que non, je ne fais pas des listes débiles et je saute sur les occasions directes. Mais si, comme tous les êtres humains, je suis capable de me poser, de réfléchir et de prendre la meilleure décision pour moi. Il fallait juste que je me le rentre dans le crâne, comme beaucoup de choses. Mais oui, tracasse pas. Je le rassure, je souris. Oui, je sais ce qui a de mieux pour moi et c'est d'être en Europe, près de mes proches. Je continue de faire du théâtre en me rapprochant de tout le monde .. C'est le plan parfait ! finis-je par dire, traduisant une partie de mes pensées.

On la fait toujours cette blague, on parle toujours de futur ex ou de connerie du genre pour rigoler. Mais mon frère, lui, il ne rigole pas du tout et me fait remarquer que ce que je viens de dire n'est pas correct. Je rougis légèrement. Ce qui fait que ma blague n'est pas si mauvaise que ça. Renouvellement de voeux, deuxième mariage ... C'est presque pareil. Bon, même moi, je la trouve lourde la blague. Mais il est tellement sérieux quand on parle de sa femme que j'avais envie de rattraper le coup, histoire qu'il ne pense pas que je prends tout à la rigolade à ce niveau. Je tente de nous faire vite passer à autre chose, surtout après la réflexion que je viens de me faire. Tu devrais. Je t'en voudrais à mort si tu ne te pointais pas. Encore faudrait-il que je m'imagine en train de me marier. Je regrette un peu ce que je viens de dire, parce que je ne suis pas dans la situation, je ne l'ai pas vécue et j'émets des hypothèses qui seront peut-être fausses. Fin bon, je suppose qu'on ne va pas remuer le couteau dans la plaie 20 ans. Et qu'on ne va pas me le taper au visage toutes les cinq minutes. Je suppose ... Ce mot qui exprime une trop grosse hésitation à mon goût. Mais bon, je pense que je suis prête à vivre avec cette épée de damoclès au dessus de la tête. Rappelle moi de parler à Lizzie aussi. dis-je surtout pour moi même. Il faut que je m'excuse auprès d'elle, puis que j'essaie de créer un vrai lien avec elle ... Ca ne devrait pas être compliqué vu celui qu'on avait avant mais comme mon frère la si bien dit, tout a changé aujourd'hui, le temps a passé.

Le Blake me croit. Et là, tout de suite, c'est tout ce qui compte. Et mon grand frère me manque. Tellement fort que des fois, j'en ai du mal à respirer. C'est maintenant que je me rends compte que cette famille est tout ce qui compte pour moi. Avec plaisir ! Mon fief, je n'aurais pas dit mieux. Il ne sait pas dans quoi il s'embarque en me demandant ça, mais ça me fait tellement plaisir que j'oublie tout le reste pour me concentrer sur sa demande. Par où je commence ? J'ai tellement de choses à lui montrer mais une idée en particulier me vient à l'esprit. Viens d'abord tester un truc ... Va au milieu de la scène. Je lui prends la main, monte les escaliers et je l'emmène à l'endroit où il y a un x gravé au sol. Un x discret, évidemment, le x qui me montre où je dois me placer lors de mon monologue. Je l'emmène jusque là et je lui écarte légèrement les jambes pour que Rhys se retrouve en parfaite position. Oui là, c'est ça. Maintenant ferme les yeux et imagine une foule en délire qui t'applaudit. lui dis-je le plus doucement possible, comme pour lui laisser le temps de se faire à l'idée. C'est qu'on pourrait penser à une séance d'hypnose ce que je fais. Pas mal n'est-ce pas ? demandais-je, tout excitée. J'ignore s'il a ressenti la même sensation que moi, si les frissons l'ont envahi aussi rapidement que moi ... Mais j'avais envie qu'il tente le coup, juste pour voir ce que mon grand frère ressentirait. Bon sinon. Ici, les coulisses ... Et je continue mon tour en lui montrant les coins et les recoins de mon endroit préféré. Je me sens tellement à l'aise pendant la visite, comme si rien n'était arrivé et que je lui faisais une simple visite de mon lieu de travail. Je sais que ça ne va pas durer, j'en suis consciente, mais j'ai envie de profiter de ce peu de temps ou Rhys et moi, on ressemble à une vraie famille et non un truc à reconstruire. Voilààààà ! Bon maintenant, je vais arrêter de te retenir et te laisser rentrer près de mes neveux, ils ont besoin de leur super papa. finis-je par dire, souriant timidement. Il me l'avait dit au début, qu'il devait rester près d'eux et égoistement, je l'avais quand même fait venir. Maintenant, c'est à leur tour.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) EmptyMar 2 Juil - 11:13

But nothing heals the past like time
And they can't steal
The love you're born to find
It'll be alright

« Je n'en sais rien, je crois qu'on a passé tellement de temps à me le répéter que j'ai fini par le croire ... » Visiblement, Erin est en pleine introspection et ce n’est pas facile. Il faut dire que la décision qu’elle est en train de prendre est capitale pour sa carrière et sa vie… « Tu sais que tu es plus que ce que tu laisses paraître… » Dit Rhys pour la rassurer. Mais au final, c’est lui qui a besoin d’être rassuré. Car il a vraiment peur que sa petite sœur abandonne tout ce qui la fait vibrer pour des mauvaises raisons. Mais elle semble sûre d’elle, prouvant qu’elle n’avait pas menti en disant avoir soigneusement pesé sa réaction. « Je continue de faire du théâtre en me rapprochant de tout le monde .. C'est le plan parfait. » Lui répète t-elle avec patience, après lui avoir expliqué que le théâtre à Broadway ne correspondait à sa vision du théâtre à elle. Alors enfin, il décide de lui accorder le bénéfice du doute, de croire à ce retour que plus personne n’espérait. Il fallait juste qu’il se fasse à l’idée qu’il allait avoir sa petite sœur dans le coin et aussi que cette fois-ci, ça ne semblait pas être une lubie… « En effet, c’est un bon plan… » Admet-il, s’autorisant un franc sourire. Car ce plan lui plaisait, bien sûr.

Une réconciliation sincère passe toutefois par l’évocation de tous les sujets douloureux entre eux et ils en viennent à parler de l’absence d’Erin au mariage de Rhys. Il apparaît que les deux Blake ne considèrent pas cette institution avec le même sérieux, car sinon Erin aurait compris que faire des blagues sur son futur divorce avec Lizzie en plus de ne pas être venue à leur mariage n’était pas de nature à adoucir l’état d’esprit de son frère à son égard. Mais comme elle met les pieds dans le plat, il est obligé de lui signifier calmement que ça ne le fait pas rire. Erin essaye alors de se justifier mais lui laisse glisser, ne voulant pas polémiquer d’avantage alors qu’ils avaient déjà fait un si grand chemin vers l’harmonie. D’ailleurs, maintenant qu’il avait dit ce qu’il avait à dire, Rhys accorde son pardon à Erin. Mais cette fois-ci, elle le reçoit avec moins d’émotion. En fait, elle remet son humour douteux sur le tapis car lorsqu’il lui dit qu’il va passer outre, elle dit que dans la situation inverse, elle ne le ferait pas, lui en voulant à mort. Mais au lieu de soupirer, Rhys s’esclaffe. « Les bonnes fées de l’humour et de la diplomatie ont vraiment oublié de se pencher sur ton berceau… Si tu me réponds des trucs comme ça quand je te dis que c’est bon, c’est comme si tu me demandais de te la jouer œil pour œil, dent pour dent et de ne pas me pointer à ton mariage en guise de vengeance. » La petite Blake ne raisonnait vraiment pas comme le reste du monde. Mais elle est sincère et dit aussi qu’elle va parler à Lizzie. Rhys l’espère car il ne veut rien d’autre qu’une famille unie.

Il finit d’ailleurs par avouer qu’elle lui avait manqué malgré tout et il obtient une réponse similaire. Ils décident donc de passer un petit peu de temps ensemble et Rhys demande une visite guidée des lieux. Le visage d’Erin s’éclaire à l’idée et il voit ses yeux briller d’enthousiasme. « Viens d'abord tester un truc ... Va au milieu de la scène. » Elle attrape sa main et le mène à un point bien précis de la scène, lui disant de fermer les yeux, d’imaginer la foule en délire et les applaudissements. Il essaye mais tout ce qu’il ressent, c’est l’impression d’être minuscule. Il réouvre les yeux, regardant la multitude de sièges vides s’étalant devant lui. « Wow, mais comment tu fais pour ne pas avoir le trac ?! C’est super flippant tous ces gens qui doivent te regarder, alors que tu es toute seule sur cette grande scène. » Et encore, elle en avait foulé des plus grandes… « Ça me donne plus le vertige qu’autre chose en fait ! » Dit-il ébahi. Elle le conduit ensuite dans les coulisses, lui en montrant tous les recoins. Elle lui explique ce que chaque endroit signifie pour elle, le temps qu’elle y passe, ses petits rituels… Il y a un petit monde là-derrière et pour le coup, le Blake découvre une facette de sa sœur qu’il ne connaissait pas vraiment. Finalement, il comprenait mieux pourquoi elle l’avait fait venir ici, comme elle l’avait dit, c’était vraiment son univers…

Il la suit donc partout, s’intéressant à tout ce qu’elle lui montre, posant des questions, jusqu’à ce qu’Erin sonne la fin de la récréation dans un sourire timide. « Voilààààà ! Bon maintenant, je vais arrêter de te retenir et te laisser rentrer près de mes neveux, ils ont besoin de leur super papa. » Encore un effort de la part de la rousse, elle l’avait entendu quand il lui avait dit qu’il avait une famille dont il devait s’occuper… Il lui rend son sourire. « Oh je ne vais pas refaire l’aller-retour jusqu’à Tenby alors que je bosse bientôt. Je vais aller au casino tout de suite, comme ça j’aurai un peu d’heures supp à rattraper avec mes petits monstres plus tard. Merci pour la visite et à bientôt. » Il se penche pour une rapide étreinte, déposant un bisou sur sa joue. Les choses allaient s’arranger entre eux, il suffisait d’y croire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
let's get together and feel alright. (rhys) Empty
MessageSujet: Re: let's get together and feel alright. (rhys)   let's get together and feel alright. (rhys) Empty

Revenir en haut Aller en bas

let's get together and feel alright. (rhys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-