WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -50%
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
Voir le deal
29.99 €

Partagez

Family can be complicated [Judith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyDim 16 Déc - 10:22


Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten.

Les liens du sang - ou du cœur - sont parfois compliqués. Ed ne pouvait s'empêcher de le penser. Même si Judith n'était plus la femme de Max, pour l'ancien militaire, elle était toujours de la famille. C'était toujours la mère de Megan après tout. Ne serait-ce que pour cette seule raison, il n'aurait jamais pu lui tourner le dos. Ed aimait et vénérait son frère en quelque sorte, mais parfois, ce dernier faisait un peu de la merde...

Il avait été surpris de voir le fils de Judith venir lui demander de trouver qui était son père. Et là, Ed s'était trouvé un peu comme un couillon, sans savoir quoi dire au garçonnet. Sa requête était légitime, après tout, il avait bien le droit de savoir qui était son père. Mais il ne voulait pas que sa mère le sache. Edwin avait coupé la poire en deux en disant qu'il allait voir ce qu'il pourrait faire. Après tout, c'était presque son neveu. Néanmoins, il n'avait pas pu garder ça secret. Il ne pouvait pas ne rien dire à son ex-belle-sœur.

Alors il l'avait invitée à boire un café, histoire de pouvoir discuter tranquillement des questions que se posait l'enfant. Edwin n’était jamais vraiment à l’aise avec les enfants. Il n’avait pas vu grandir le sien et se retrouvait à devoir recoller les morceaux alors que ce dernier était en pleine crise d’adolescence et avait visiblement l’intention de lui faire payer ses absences passées. En bref, il n’était pas vraiment un modèle de paternité. Même s’il aimait son gosse. Il fit un petit signe pour interpeler Judith lorsqu’elle arriva au café. Il se leva pour la saluer et l’inviter à s’installer à sa table.

« Comment vas-tu ? Bon, je te rassure, ce n’est rien de très grave, hein. C’est juste que Simon m’a pris de court. »

Il sourit.

« Ce gamin est sacrément intelligent pour son âge… Enfin. Il voudrait que je retrouve son père. iL ne voulait pas que je t’en parle, mais j’ai préféré le faire. »

C'était plus à la mère du garçon de lui en parler. Ceci dit, si elle voulait qu'Edwin s'en charge, il n'y voyait pas forcément d'inconvénient. Il était bien placé pour savoir à quel point les relations humaines pouvaient être compliquées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyDim 23 Déc - 20:32

Les semaines s’enchainent à une vitesse folle et Judith à hâte d’arriver aux vacances pour pouvoir enfin souffler. Pour le moment, elle a dû mal à ne pas se laisser dépasser par le boulot, et rentre souvent tard pour finir tout ce qu’elle a à faire. Elle a l’impression de passer plus de temps avec les enfants des autres au lycée qu’avec ses propres enfants, et cela la contrarie un peu. Mais elle tente de garder en tête qu’elle vit une des périodes les plus chargées de l’année et qu’une fois les vacances arrivées, elle devrait retrouver un rythme plus correcte. Et puis, elle a la chance d’avoir des enfants compréhensifs puisque Megan va même jusqu’à préparer le dîner quand Judy rentre tard et Simon est étrangement calme ces temps ci. En plus, la rousse a un frère en or qui adore sa nièce et son neveu, et il a d’ailleurs proposé d’emmener le petit au cinéma aujourd’hui. Il a dû se rendre compte de la fatigue de Judy et songer que cela ne lui ferait pas de mal d’avoir son samedi après-midi pour se détendre. Il a vu juste puisque la mère de famille n’a pas hésité longtemps avant d’accepter la proposition de son cadet.

Mais au lieu de se prélasser dans son canapé comme certains l’auraient sans doute fait, Judith profite plutôt de cette liberté pour aller courir. Elle n’a pas trouvé meilleur moyen que le sport pour relâcher un peu la pression, et cela se confirme encore aujourd’hui puisqu’elle revient chez elle un peu moins tendue. Après une bonne douche et une tenue propre enfilée, la rousse quitte à nouveau la maison, pour une activité plus calme cette fois ci. En effet, Edwin lui a proposé qu’ils se retrouvent pour boire un café ensemble, et la proviseure enfourche donc son vélo pour braver le froid et rejoindre leur lieu de rendez vous, tout en se demandant si son ex beau frère avait quelque chose derrière la tête. Elle espère qu’il ne se passe rien de grave concernant Meg, ni Max d’ailleurs… Enfin, elle essaye de ne pas se faire de film inutilement et tente de se convaincre qu’il avait juste envie de discuter de tout et de rien avec elle, comme au bon vieux temps.

Elle entre dans le café et repère rapidement le Julliard, qu’elle salue avec le sourire avant de s’asseoir à sa table. “Ça va et toi ?” Demande-t-elle naturellement avant d’être rassurée en l’entend dire qu’il n’y a rien de grave. Elle est ensuite étonnée d’entendre le prénom de son fils. “Simon ? Qu’est ce qu’il a fait ?” L’interroge-t-elle en se retenant d’ajouter “encore” à la question. Parce qu’elle sait que son fils à tendance à être assez turbulent et fait pas mal de bêtises… Malgré son jeune âge, il a déjà un sacré caractère, et ce n’est pas toujours simple à gérer pour Judith. Le serveur passe à leur table et Judith commande distraitement un café avant d’écouter la suite. Elle ne peut cacher sa surprise en entendant les paroles d’Edwin. Bien sûr, elle se doute que son fils se pose des questions à ce sujet, mais elle n’avait pas imaginé qu’il puisse aller en parler directement au détective… Surtout qu’il n’a pas tenté d’aborder le sujet avec elle récemment. “Je suis désolée…” Souffle-t-elle naturellement, songeant à la situation embarrassante qu’a dû vivre Edwin. “Tu fais bien de me le dire en tout cas, je vais essayer d’en reparler avec lui…” Ajoute la mère de famille. Après tout, c’est à elle de répondre aux questions de son fils. Le problème, c’est qu’elle ne peut pas lui dire grand chose puisqu’elle n’a aucune idée d’où se trouve son géniteur. “Tu lui as répondu quoi ?” L’interroge-t-elle ensuite avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyMar 22 Jan - 22:06


Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten.

Ed espère ne pas avoir été trop alarmant dans son message à son ex-belle-soeur. Mais c'est difficile d'écrire un message qui ne soit pas trop alarmant quand grosso modo il n'y a que quelque chose comme "il faut qu'on parle", à dire.

« Je vais bien, merci. »

Il la rassura avant de lui annoncer que c'était à cause de ce petit futé de Simon qu'il l'avait appelée au secours (ou presque au secours, en fait). Venir le trouver pour lui demander de retrouver son père, eh bien, il fallait y penser.

« Ce n'est pas grave. J'aime bien ce gamin, mais il me semblait important que tu sois au courant. »

Il valait mieux que Simon et Judith en parlent entre eux. De toute façon, il se voyait mal fouiner dans la vie de Judith. Quand il s'agissait d'inconnus, il n'avait pas de problème de déonthologie. Mais Judith, c'était un peu sa famille quand même.

« Que j'essayerais de voir ce que je pourrais faire, mais qu'il valait mieux qu'il voit ça avec toi. Parce que ce n'était pas "bien" de faire ce qu'il faisait. Mais que j'en parlerais avec toi quand même pour qu'il ait une vraie réponse. »

Même si le gamin n'était pas son neveu, Edwin le considérait en tant que tel. Il ne pouvait pas vraiment le voir comme un inconnu et même s'il y avait désormais un "ex" devant sa relation avec Judith, eh bien, c'était quand même la famille.

« Ecoute, je ne sais pas pourquoi tu n'en as jamais parlé avec lui, et de toute façon, je ne te jugerais pas. Vu ma relation avec Owain, ce serait l'hôpital qui se fout de la charité. Mais je pense qu'il est suffisamment grand et intelligent pour comprendre. »

Ceci dit, il pouvait comprendre l'envie de le protéger, c'était tout à fait normal.

« Et ce n'est vraiment pas un caprice. C'est déjà un vrai petit homme. »

Et la crise d'adolescence promettait d'être terrible.

« Il était quand même un peu vexé que je veuille t'en parler, mais j'ai réussi à le raisonner. En lui disant que parfois, les relations entre adultes étaient un poil plus compliquées. »

C'était pas peu dire de manière générale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyJeu 14 Fév - 22:27

Judith a parfois l’impression d’être à côté de la plaque avec son fils, ou du moins de ne pas réussir à le comprendre aussi facilement qu’elle pouvait le faire avec Meg au même âge. Peut être parce qu’il n’est pas vraiment du genre à exprimer ses sentiments, ou qu’il a trop de fierté pour confier ses préoccupations à sa maman… Pourtant, c’est ce que font les enfants en général non ? Judith est déçue qu’il n’ait pas osé lui en parler, et elle est bien décidée à évoquer le sujet avec lui ce soir pour essayer de comprendre les raisons de ce comportement.

“T’as bien fait de lui dire ça.”
Songe la rousse en entendant la réponse d’Edwin. “T’as sans doute raison. Je crois que j’ai jamais parlé de ça avec lui parce que j’espérais pouvoir gagner un peu de temps en attendant qu’il me pose lui même des questions… Mais le plus gros problème, c’est que même si je le voulais, j’ai pas vraiment de réponse à lui apporter puisqu'Aidan s’est barré du jour au lendemain y’a huit ans et que j’ai aucun idée de ce qu’il devient depuis…” Explique Judith en toute franchise. Elle a toujours eu confiance en Edwin, elle le considère encore comme quelqu’un de sa famille, et elle ose donc lui confier son problème alors qu’elle n’a clairement pas l’habitude d’aborder ce sujet avec qui que ce soit.

“J’imagine bien sa bouille contrariée quand tu lui as expliqué ça.” Ajoute la proviseure dans un fin sourire à la dernière remarque du Julliard. Elle tente de dédramatiser un peu la situation, même si elle sait que l’histoire du père de Simon risque de lui poser des problème pendant encore un bon bout de temps. Elle s’imagine déjà son fils à l’adolescence, en train de lui reprocher de ne pas avoir fait d’effort pour qu’il puisse garder du lien avec son géniteur… Elle espère se tromper, et qu’il comprendra. Après tout, elle n’y est pour rien si Aidan n’a pas assumé sa paternité, elle aussi aurait aimé qu’il reste plutôt que de la planter toute seule avec un bébé dans le ventre…

“Dis moi… Si jamais j’ai besoin de retrouver Aidan et que je m'en sors pas, est ce que tu penses que tu pourras me filer un coup de main ?” Ose-t-elle finalement demander après une petite hésitation. Elle n’a pas envie de donner trop de boulot à Edwin, mais elle se dit que Simon réussira peut être mieux à faire une croix sur son père s’il le rencontre et comprend que ce type n’en a rien à faire de lui… Judy n’a jamais essayé de savoir ce qu’il devenait après son départ inattendu de Tenby, alors n’a pas vraiment idée de la difficulté de la tâche. Si ça se trouve, elle pourra facilement retrouver sa trace sur les réseaux sociaux ? Ou pas… Auquel cas l’aide d’Edwin serait bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyDim 10 Mar - 17:42



Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten.

Edwin n'aime pas les situations où il se retrouve le cul entre deux chaises. Comme avec Judith et son fils. Il se débrouillait comme il pouvait dans ces situations là, mais clairement, ce n'était pas du tout simple.

« Eh bien, j'imagine que tu peux lui dire ça, en reformulant un petit peu, peut-être. »

Futé comme il l'était, le gamin comprendrait suffisamment. Enfin, l'ancien militaire l'espérait.

« Oh, je suis sûr que tu l'as connais par coeur cette bouille-là. »

Il se demandait si Owain avait déjà eu le même genre d'air buté. Il ne s'en souvenait pas vraiment. C'était comme si entre le temps où il avait vu son fils tout juste né et le moment où il était revenu à la vie civile, tout avait fusé à une vitesse monstre, sans guère laisser de traces dans sa mémoire.

« Bien sûr que tu peux compter sur moi. »

Après tout, c'était son métier désormais, de retrouver des gens, comme ça. Il n'y voyait absolument pas d'inconvénient.

« ça ne vaut pas uniquement pour ça, d'ailleurs, j'espère que tu le sais. Si tu as besoin de quoi que ce soit, et que je peux aider, il n'y aura jamais de soucis. »

Il trouvera toujours du temps ou une façon d'aider sa famille et ses amis. C'est limite inscrit dans ses gênes et à peu près tout le monde doit le savoir à force.

« J'ignorais que ça avait été aussi houleux que ça avec Aidan. »

Enfin, il n'était pas le meilleur juge des sentiments humains, loin de là. Mais dans ses souvenirs, ils avaient plutôt l'air heureux ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] EmptyJeu 21 Mar - 23:51

Apprendre les questionnements de son fils replonge Judith dans des souvenirs qu’elle tentait vainement d’oublier depuis plusieurs années maintenant. Elle est vraiment tombée sous le charme d’Aidan quand elle l’a rencontré. Elle avait l’impression qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, et qu’enfin elle avait le droit de retomber amoureuse. Elle lui avait donné sa confiance, et a été sur un petit nuage durant les quelques mois passés avec lui. La chute a donc été d’autant plus difficile pour elle. Elle a beaucoup souffert de l’abandon d’Aidan, et l’idée que son fils en souffre également la met aujourd’hui encore en colère. Malheureusement, la rousse ne peut pas faire grand chose pour améliorer la situation. Tout ce qu’elle peut faire, c’est expliquer la vérité à Simon et compenser comme elle peut l’absence de son père en lui donnant tout son amour.

“Oui, je crois que c’est ce qu’il reste de mieux à faire.”
Approuve-t-elle à la remarque d’Edwin. Bien sûr qu’elle tentera au mieux de mettre les formes pour que la pilule soit moins difficile à avaler pour le petit garçon, même si dans tous les cas la situation reste la même…

“Malheureusement oui.” Acquiesce la mère de famille dans un sourire concernant la bouille de son fils. Il a toujours été très expressif, et c’est plutôt facile de savoir quand quelque chose le contrarie. Ce qui est plus compliqué en général, c’est l’aider à résoudre ses problèmes… “Merci.” Ajoute-t-elle lorsqu’Edwin lui fait savoir qu’elle pourra toujours compter sur lui. Elle ne doute pas de sa sincérité à ce sujet, elle sait qu’il est toujours prêt à aider les autres.

“Je sais pas si on peut dire houleux… Tout allait bien jusqu'à ce qu'il parte lâchement sans prendre le temps de s’expliquer, donc il nous a épargné la dispute de rupture dans un sens. Je suis sûre qu’il avait trop peur de ne pas en sortir vivant pour tenter le coup.” Ironise Judith. En réalité, elle n’a jamais eu de pulsion meurtrière, mais elle n’en était pas si loin quand ce type lui a brisé le coeur en la laissant de débrouiller seul avec leur gosse qui grandissait dans son ventre… “Et puis, je ne suis pas la seule de nous deux qui a une vie personnelle un peu compliquée… Je suppose que les choses n’ont pas toujours été simple pour toi non plus avec Owain et sa mère...” Fait remarquer la jeune femme, n’ayant pas envie de se faire passer pour une victime devant un homme qui est aussi passé par des épreuves difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Family can be complicated [Judith] Empty
MessageSujet: Re: Family can be complicated [Judith]   Family can be complicated [Judith] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Family can be complicated [Judith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-