WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
-29%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 15ADA05
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Partagez

The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai Empty
MessageSujet: The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai   The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai EmptyMar 20 Juin - 21:54

A demi-allongée sur la table d’examen de l’obstétricien, Spencer caresse doucement son ventre, qui commence à former une jolie petite bosse. Elle attend le médecin et aussi le futur papa pour ce qui va être sa première échographie. Prenant son mal en patience, elle sourit et parle au bébé, comme elle en a l’habitude depuis qu’elle sait qu’il est là, dans son ventre à grandir et à se développer. La rouquine rayonne littéralement. L’année avait été difficile  pour elle mais désormais tout semblait oublié. L’amour qu’elle éprouvait pour son futur enfant lui redonnait goût à la vie. Elle avait retrouvé l’espoir. L’espoir d’un futur radieux, d’une vie longue et paisible. Ce bébé n’avait pas été prévu au programme mais il était finalement un heureux accident. Le plus heureux de tous. « Bonjour mon amour. » Elle relève la tête, sans cesser de sourire. Il n’y avait qu’une personne qui pouvait distraire la Evans de ses roucoulades pour son bébé. Une personne qu’elle aimait au moins autant que le petit être qui grandissait dans son ventre... Le futur papa. Kainoa vient déposer un baiser sur ses lèvres, passant un bras autour de ses épaules et elle se blottit contre lui. « Tu arrives juste à temps, le docteur ne va pas tarder. » Il n’y avait pas de reproches dans sa voix. Bien au contraire, elle était contente qu’il ait pu se libérer pour être à ses côtés aujourd’hui. C’était un jour important. Aujourd’hui pour la première fois, ils allaient voir leur bébé. Spencer ne pouvait pas attendre, ni même contenir son excitation. C’était un moment, elle le savait, dont elle se rappellerait toute sa vie. Même s’il y avait pour le moment, un petit stress. Celui de savoir si tout allait bien pour le bébé et si la grossesse n’était pas à problème… Après tout, son ex-mari avait déjà mis quelques bonnes raclées à Spencer…

Elle chasse vite cette idée, bien décidée à ne pas laisser le passé entacher l’avenir.   « Ils ne t’ont pas fait trop de problème au travail pour que tu sortes plus tôt ? » Le Baxter était encore dans sa première année de travail et ce n’était pas évident pour lui d’avoir du temps libre… Kainoa a à peine le temps de répondre que le médecin fait son entrée dans la pièce. « Madame Evans, bonjour. » Dit-il avec une énergie qui plait d’emblée à Spencer. Une fois qu’on mettait de côté, l’immense joie qu’elle ressentait, il apparaissait qu’elle avait quelques appréhensions. Elle avait besoin d’être rassurée et le choix de l’homme qui allait suivre sa grossesse était donc capital. « Vous devez être le papa ? » Demande t-il ensuite en se tournant vers Kai. Il fait tout de même preuve de prudence. Il devait avoir l’habitude des situations peu conventionnelles… Spence laisse son futur mari répondre, défaisant sa robe portefeuille pour que l’examen puisse commencer. Elle ne commençait à plus rentrer dans ses fringues et avait adopté cette dernière avec un grand plaisir. Elle s’y sentait plus à l’aise… Après quelques questions d’usage, l’obstétricien se prépare, en même temps que son matériel avant de donner le signal de départ que les deux futurs parents attendent avec impatience. « Prêts ? » La rouquine hoche la tête tandis que Kai la relâche pour lui permettre de bien s’allonger. Elle retient toutefois sa main dans la sienne, bien décidée à vivre pleinement chaque moment de cette première échographie avec lui… Elle sent un liquide froid couler sur son ventre et comme Kainoa, elle a soudain les yeux rivés sur l’écran, retenant son souffle dans l’attente que l’image apparaisse enfin à l’écran.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai Empty
MessageSujet: Re: The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai   The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai EmptyVen 23 Juin - 3:59


Jetant un énième coup d’oeil à sa montre, Kainoa pressa le pas. Il refusait d’être en retard. C’était plus qu’une question de principe, plus qu’une question de respect, plus que son désir habituel de ne pas faire attendre les autres. Non, aujourd’hui, c’était particulier. Aujourd’hui, Spencer faisait une échographie à une l’hôpital. Or, pour le jeune homme, il était hors de question de ne pas être présent, et pas seulement parce qu’il voulait prendre ses responsabilités. Il voulait être auprès de sa fiancée, il voulait voir leur bébé… D’ailleurs, ce désir était grandissant, s’accompagnant d’une pointe d’impatience et d’une bonne dose d’excitation. Il aurait voulu poser un jour de congé, mais ce n’était pas possible. Alors il s’était débrouillé pour partir plus tôt que d’habitude. Il aurait dû ressentir de la fatigue, mais il n’y avait pas de beaucoup de place pour autre chose que la joie. Enfin, il restait quand même un peu d’appréhension… Et si le médecin détectait quelque chose qui n’allait pas ? Rien qu’à cette idée, Kai en devenait malade d’inquiétude. Mais il s’efforçait alors de se raisonner, en se disant qu’il était tout bonnement inutile d’angoisse pour quelque chose d’hypothétique. D’ailleurs, il ne voulait pas que Spencer puisse sentir cette peur sourde qui sommeillait en lui, ce qui était une raison supplémentaire pour la faire taire. La future maman était tellement radieuse que le moindre risque de ternir son bonheur devait aussitôt être écarté. « Bonjour, rayon de soleil. » Il s’approcha, effleurant les lèvres de la jeune femme avant de passer un bras autour de ses épaules. Tandis qu’elle se blottissait contre lui, il posa une main sur son ventre. « Bonjour à toi aussi, mon joli bébé… » Il parlait moins à son enfant à naître que Spencer ne le faisait, mais c’était aussi quelque chose qu’il aimait, comme s’il essayait de construire déjà un lien avec lui. Raison de plus pour ne pas manquer ce rendez-vous, quoi qu’il en coûte. « Non, ça va, mon boss est père de famille, alors il peut comprendre… J’ai négocié un peu, mais c’est plutôt bien passé. Au pire, j’aurais fugué. » Bien entendu, il plaisantait. Maintenant qu’il allait se marier et fonder une famille, le Gallois avait encore plus besoin d’un travail stable et relativement bien payé. Son enfance difficile faisait qu’il avait d’autant plus envie que sa femme et son enfant ne manquent de rien.

« Oui, c’est moi le papa. » Le médecin venait d’entrer et Kainoa se sentait un peu nerveux. Après les questions qui devaient être habituelles, il regarda avec une certaine appréhension le liquide froid être étalé sur le ventre de sa bien-aimée. C’était un grand moment, il le savait… Il planta ses yeux sur l’écran, attendant avec impatience de voir son bébé. Il entendit d’abord les battements d’un coeur et il eut l’impression que le sien s’arrêtait dans sa poitrine. Par réflexe, sans lâcher la main de Spencer, il rapprocha son visage de l’écran. Le médecin pointait du doigt l’image qui s’était formée, donnant quelques explications. L’émotion saisit le Baxter, sans qu’il puisse se l’expliquer précisément. C’était tellement plus qu’une simple échographie… C’était son bébé. Leur bébé. Son visage reflétait l’émerveillement le plus pur tandis qu’il se tournait vers la rousse. Il aurait voulu dire quelque chose qui reflèterait sa joie, mais il avait l’impression de ne pas pouvoir aligner deux mots et encore moins une phrase correcte. Alors il se contenta de resserrer sa main dans la sienne, comme si c’était sa manière à lui de partager son émotion. « Vous voulez connaître le sexe du bébé ? » La réponse des futurs parents fut affirmative. Ils en avaient déjà discuté et leur décision était prise, depuis Paris, quasiment depuis que Spencer lui avait annoncé l’incroyable nouvelle. « C’est une fille » annonça le médecin avec un sourire. « Oooh ! » Une exclamation s’était échappée de la bouche de Kai. La surprise se mêlait à la joie. Au fond, peu importait, leur bonheur aurait été le même. Mais en apprenant que son bébé était une fille, il ressentit quelque chose de difficile à décrire. Aussitôt, il se pencha à nouveau vers sa fiancée. « Tu te rends compte ? On va avoir une fille… Une petite princesse » souffla-t-il, déposant un baiser sur son front. Ils vivaient ensemble un moment unique et, si l’astrophysicien avait eu l’impression qu’ils étaient aussi proches qu’il était possible de l’être ces derniers temps, il se trompait. Ils continuaient à se rapprocher, partageant quelque chose d’exceptionnel qui resterait à tous les coups gravé dans leur mémoire. Quelque chose de très précieux, non plus à deux, mais à trois. « C’est formidable » murmura-t-il, tandis que le médecin poursuivait son examen. « Rassurez-nous, il n’y a rien d’anormal, docteur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai Empty
MessageSujet: Re: The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai   The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai EmptyLun 26 Juin - 21:34

« Bonjour, rayon de soleil. » Kainoa avait salué Spencer avec sa tendresse habituelle avant de poser une main sur son ventre pour en faire de même avec le bébé. La rousse le regarde discrètement avec bonheur. Elle savait que la question de la paternité était complexe pour le jeune homme et le voir embrasser son rôle de père malgré ses appréhensions et le fait qu’il ne sentait pas prêt à le devenir l’emplissait d’un amour et d’un respect encore plus puissant pour lui. Sans compter qu’il était toujours dans la première année de son embauche, ce qui rendait encore plus beau le fait qu’il ait tout fait pour venir ici aujourd’hui. Il l’explique d’ailleurs à la Evans, minimisant la chose comme souvent quand il s’agissait de mettre en valeur quelque chose qu’il avait fait. C’était sans compter sa future femme qui ne le laissait plus faire. « Tant mieux alors ! Je suis contente que tu sois là. Merci d’avoir tout fait pour. » Elle respira son odeur dans le creux de son épaule, contente de pouvoir s’appuyer sur cette dernière en toute circonstances. Un sourire amusé naît ensuite sur ses lèvres lorsqu’elle repense aux mots de son futur mari. « Une fugue… Rien que ça ! J’espère que le bébé n’a pas entendu et surtout qu’il n’aura jamais envie de faire pareil un jour ! » Certes, ils avaient le temps avant d’en arriver à une telle extrémité mais Spencer voyait loin. Elle passait beaucoup de temps à imaginer à quoi ressemblerait leur avenir désormais. Sans doute parce qu’il était plus que jamais empli de promesses de bonheur… L’examen commence, ayant le mérite de tirer la rousse de ses pensées tandis qu’elle entend Kainoa confirmer que l’enfant est le sien. La question pouvait sembler idiote mais Spencer imaginait bien que le médecin pouvait être témoin de drôle de situations parfois…

Ce dernier tourne un petit bouton sur un moniteur et soudain la pièce s’emplit du plus beau son qu’elle n’ait jamais entendu. Les battements du cœur du bébé. Amplifiés par les murs, ils résonnent dans toute la pièce comme une douce symphonie. Ils sont rapides mais grâce à tous les livres prénataux qu’elle lit, Spence sait que c’est normal. Elle écoute donc avec bonheur ce boum boum, sentant les larmes lui monter aux yeux. Ça aussi, elle se doutait que ça allait arriver… Puis ce moment de grâce prend de l’ampleur car l’image du bébé apparaît à l’écran. La technologie faisait des merveilles, on distinguait clairement les formes du petit corps. Et puis, l’obstétricien prend le temps de détailler chaque petit membre, en donnant même la taille tandis qu’il balade l’appareil à ultrasons sur le ventre de la rousse. Cette dernière n’en perd pas une miette, de plus en plus émue. Les choses devenaient tout à coup mille fois plus réelles et c’était beau. Vraiment beau… Comme il a les yeux rivés sur l’écran, elle ne voit Kai que de trois quarts mais à un moment, il se retourne vers elle et ils échangent un regard de pure joie. Ils n’avaient pas besoin de mots, ils étaient en train de vivre la même chose... Puis la nouvelle tombe. « C’est une fille » Elle  entend une exclamation de joie s’échapper des lèvres de son futur mari et se dit qu’elle aurait pu pousser la même. Au fond, elle avait une préférence pour une fille, elle aussi. Elle ferme les yeux, imaginant une fillette rousse avec les yeux de Kainoa. « Tu te rends compte ? On va avoir une fille… Une petite princesse » Murmure alors ce dernier avec enthousiasme. « Il y a une possibilité pour que je fasse erreur, cependant. Nous serons plus certains à la prochaine échographie, je pense. » Essaye alors de tempérer le médecin. C’est tout juste si le couple l’écoute. « Oui une petite princesse…ça va être un cauchemar, tu vas tout lui céder. » Rigole la rousse en s’y voyant déjà.  Kai dépose un long baiser sur le front de Spence. Elle ferme les yeux comblée. « Je t’aime. » Murmure t-elle, peu incommodée par la présence du docteur à leurs côtés. C’était leur moment et ils pouvaient bien en faire ce qu’ils voulaient.

« Rassurez-nous, il n’y a rien d’anormal, docteur ? » Le Baxter est heureusement un peu plus terre à terre que la rousse. La réponse à sa question avait de quoi faire frémir mais il était bien normal de la poser… Spencer retient son souffle en attendant la réponse. Elle aurait sans doute croisés les doigts s’ils n’avaient pas été étroitement entremêlés à ceux du futur papa. « Au niveau du bébé, tout est normal. Il ou plutôt elle, semble très bien se développer. Elle est dans la norme pour la taille et comme vous l’avez vu, elle a tous ses orteils. Le rythme cardiaque est bon. » Cette fois-ci, c’est Spence qui cherche le regard de Kainoa. « Tu vois, tout est parfait, on a  bien travaillé ! » Conclut-elle malicieusement. Sauf qu’il y a un léger bémol. Il y avait toujours un petit bémol, Spencer devrait être habitué depuis le temps... « En revanche, pour la maman, la tension est un peu basse. Vous devriez vous reposer, Madame. D’autant plus que j’ai lu dans votre dossier que vous avez participé à une transplantation rénale. Je pense que vous devrez effectuer la fin de votre grossesse sous haute surveillance et peut être même alitée. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai Empty
MessageSujet: Re: The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai   The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai Empty

Revenir en haut Aller en bas

The world is brighter than the sun now that you’re here + Kai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-