WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
-24%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
212 € 279 €
Voir le deal

Partagez

Never want to put my feet back down || Yevgeniya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptySam 27 Mai - 11:51

Ainhoa était seule chez elle, vêtue d'une chemise de son mari. Il y avait son odeur dessus et il était hors de question pour elle de la retirer. Elle ne l'avait pas enlevée depuis des jours. La brune n'était plus que l'ombre d'elle même. Ainhoa se laissait tout bonnement et simplement aller. Elle n'était capable de rien, elle ne voulait rien faire, elle ne voulait pas sortir. Juste rester dans ce canapé, dans cette vieille chemise et s'apitoyer sur son sort. Elle ruminait, elle avait aussi vu le fantôme de son mari et ça l'avait aussi foutu en l'air.
C'était les mêmes, il n'y avait rien pour différencier David & Anton, sauf que l'un était mort et l'autre son parfait fantôme. Ainhoa avait cru à une vaste blague et finalement était tombée dans les pommes. La vétérinaire restait donc cloitrée chez elle avec la ferme intention de ne rien faire du tout. Elle n'avait pas le courage, pas l'envie de faire quoi que ce soit. La brune entendit la sonnette et râla un peu. Elle fronça le nez et comme ça sonnait avec insistance, elle n'avait pas le choix que d'aller ouvrir. Ainhoa soupira un peu avant d'ouvrir la porte et tomba nez a nez avec Ivya sa meilleure amie.

- Hey... Entre...


La brunette ferma la porte derrière la jeune russe et se pinça les lèvres. Elle prit tout doucement sa meilleure amie dans ses bras. La brune lui fit un petit sourire et la regarda avant de l'emmener sur le canapé et de la laisser s'asseoir. Dire qu'elle allait bien était un doux euphémisme, elle préférait d'ailleurs ne rien dire.

- comment vas tu ?

Elle laissa Yevgeniya s'asseoir avant de venir s'allonger et poser sa tête sur les genoux de la jeune russe.

- Il... me manque... C'est horrible.



La demoiselle n'avait pas envie de se plaindre, mais il fallait que ça sorte. Elle mit mieux le plaid sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyMer 31 Mai - 12:34

Le deuil, Yevgeniya connait. Cependant, à la mort de sa mère, la jeune femme, alors âgée de 21 ans n'a pas vraiment eu le temps de pleurer. Sa mère décède, son père rentre en Russie, alors elle se retrouve seule avec ses trois frères, mais ne tarde pas à déménager de peur que ces derniers attendent d'elle qu'elle prenne le rôle de la matrone. Non, la blonde n'a jamais vraiment eu le temps de pleurer sa mère. Au lieu de ça, elle a ravalé ses émotions, s'est mise à la prostitution, a déménagé à Tenby. Elle passe le temps comme elle peut. Elle prend la vie comme elle vient.
A présent, c'est sa meilleure amie qui vit l'expérience du deuil et pour qui elle se sent désolée. Chaque personne vit la perte d'un proche à sa façon, alors elle ne sait pas vraiment comment réagir, elle tâtonne, pour voir comment Ainhoa s'en sort, elle fait en sorte d'être présente pour elle, sans pour autant l'envahir. Elle décide donc qu'il est temps de lui rendre visite, aujourd'hui, parce qu'elle s'inquiète pour elle, mais aussi pour l'aider à aller mieux.

Ainhoa et David… Ils étaient mignons ensemble. Yevgeniya ne croit pas au grand amour, pourtant, quand elle était avec eux deux, elle se mettait à rêver d'une relation aussi proche avec un homme. Ils auraient pu lui faire croire à ces comtes de fées, mais la mort foudroyante de David est venue remettre de l'ordre dans les pensées de la petite blonde. C'est malheureux. Une tragédie, même. Elle hésite quelques secondes devant la porte de sa meilleure amie, puis se met à sonner avec insistance. Elle sait qu'elle est à la maison, alors elle ne va pas s'en aller parce qu'elle n'a pas de réponse de prime abord.
 « Salut toi. » Dit-elle quand elle l'aperçoit enfin. Elle l'enlace tendrement et se laisse emmener dans le salon. « Ca va bien, merci. » De toute évidence, sa meilleure amie ne va pas mieux. Elle souffre de la perte de David et c'est normal. Yevgeniya hésite encore, est-ce qu'elle doit lui retourner la question ? Oui, elle le doit. « Et toi, comment tu te sens ? » C'est important de demander ces choses-là.
La Russe s'assoie sur le canapé et Ainhoa s'allonge, pose sa tête sur elle avant de lui faire une confidence. Yevgeniya se pince les lèvres, mal à l'aise face à la détresse de son amie. Elle lui caresse les cheveux d'un geste mécanique et doux tandis qu'elle se dit qu'elle est bien contente de ne jamais avoir été amoureuse. « Oui… Je sais. » Elle le sait, elle pouvait le sentir en s'approchant de la maison de la jeune femme. Son regard balaie la pièce et elle remarque que tout lui rappelle David. Ca doit être dur pour Ainhoa… Très difficile.  « Est-ce que… Est-ce que tu as essayé de faire un peu de tri… Dans ses affaires ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptySam 10 Juin - 0:12

La brune n'arrivait plus a pleurer, comme si elle n'avait plus de larmes a force. Elle passait son temps cloitrer chez elle et n'avait aucune envie d'en sortir. Il y avait eut le choc de la nouvelle qui l'avait laissée sans voix. Très vite le travail de deuil avait commencé, enchainant rapidement sur le dénie et le marchandage et la colère. Elle aurait préférer largement partir a sa place. Voilà la conclusion qu'elle s'était faite. La tristesse - enfin la dépression - était pleinement là et Ainhoa se laissait simplement aller avec la ferme intention de retrouver son époux.
Ca faisait un petit moment qu'on ne lui avait pas poser la question d'Yevgeniya, un vrai " comment vas tu ? " en somme parce que personne n'avait osé. Ainhoa prit quelques temps avant de répondre, laissant passer un ange et même un deuxième.

- franchement ? Vide...


C'était comme si on lui avait arracher le coeur sans anesthésie. C'était une douleur tellement vive qu'Ainhoa était incapable d'avoir des mots précis. Elle n'avait plus celui qui lui réchauffait le coeur, elle n'avait plus son amour, ses bras. Elle avait le droit a toutes ses affaires et ses souvenirs. La dernière question de la russe lui brisa un peu plus le coeur, non ça c'était hors de question.

- Non et c'est hors de question...


La brune ne pouvait pas, elle pouvait pas jeter tous ces souvenirs. Elle ne pouvait pas se détacher, c'était les seules choses qui lui restait de David. Voir les affaires de David disparaitre ça voulait aussi dire qu'il n'y avait plus de déni possible, c'était accepter la réalité : que David ne reviendrait jamais et pourtant... Elle avait vu un fantôme en chair et en os. Un coup du Destin surement, elle avait assez mal pris la blague.

- Je pensais qu'il n'avait plus de famille... Je pensais être sa seule famille... Il m'a menti... J'ai...

Elle marqua un temps de pause avant de doucement reprendre.

- j'ai rencontré son frère...jumeaux...
murmura-t-elle.

Ainhoa avait cru et s'était plantée en beauté. L'espoir avait repointé le bout de son nez le temps d'un instant et le s'était aussi vite envolé quand elle avait compris que ce n'était pas son mari mais la copie conforme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyDim 11 Juin - 18:21

Yevgeniya pose la question à son amie et la réponse qu'elle obtient ne la surprend guère. Au moins, Ainhoa a le mérite d'être honnête avec sa meilleure amie. De toute façon, ce n'est pas comme si elle pouvait dissimuler son état à son amie. La Russe soupire doucement, triste de voir la brune aussi mal. Elle fait de son mieux pour ne pas la brusquer, pour être présente et pour l'aider à faire son deuil, même si malheureusement, cette période rappelle des souvenirs douloureux à la jeune femme. Elle n'en parle pas, garde encore une fois son ressenti pour elle et concentre toute son énergie pour Ainhoa. Elle lui caresse les cheveux, doucement, lui offre ce petit contact dont on a tant besoin quand on ne ressent plus rien, quand on est vide à l'intérieur, quand plus rien n'a d'importance.
L'artiste hoche la tête quand la brunette lui dit que c'est hors de question de faire le tri dans les affaires de son mari décédé. Aussi, elle se mord l'intérieur de la joue parce qu'elle remarque à quel point il sera difficile pour Ainhoa de se reconstruire. Elle déteste voir son amie comme ça, mais pour l'heure, elle ne peut pas y faire grand chose.  Yevgeniya comprend qu'il s'agit d'une étape difficile, elle-même a d'ailleurs eu beaucoup de mal pour trier et ranger les affaires de sa mère après son décès. Mais elle se souvient que c'était pour le mieux, surtout qu'ils avaient pu se faire un peu d'argent avec ses frères en vendant des vêtements qui n'allaient à personne ou encore quelques bijoux qu'elle ne s'imaginait pas porter. Elle s'était gardée quelques souvenirs, trois ou quatre... Et vraiment des objets auxquels sa mère était attachée, mais pas plus.
 « Il le faudra, pourtant, ma belle... Pas tout, bien sûr, tu gardes le plus important, mais tu pourrais peut-être donner les vieux vêtements qu'il ne portait plus depuis des années... Ca pourrait être utile à d'autres. Et je peux t'aider, tu sais que je suis là pour toi. » Qu'elle dit avec précaution pour ne pas braquer la jeune femme et la retourner contre elle.

Ainhoa surprend cette fois sa meilleure amie quand elle reprend la parole en évoquant la famille de feu David. Yevgeniya fronce les sourcils à cette nouvelle et se stop dans ses caresses, les yeux écarquillés. Alors ça, c'est une nouvelle inattendue. David, un menteur ? David, avec un frère jumeau ? La Russe se retient de dire à la veuve qu'elle aurait dû s'en douter, que tous les hommes sont des menteurs, que l'honnêteté n'est qu'un leurre, mais elle n'en fait rien. Son travail l'a rendu amère avec les hommes parce qu'elle sait à quel point ils ne sont pas dignes de confiance. Elle ravale son amertume et se concentre plutôt sur sa surprise. Un frère jumeau ?
 « Un jumeau ? » A la façon dont Ainhoa insiste, c'est certainement que la ressemblance doit être troublante. Yevgeniya imagine alors se retrouver face à cet homme qui ressemble comme deux gouttes d'eau à l'homme qu'elle vient d'enterrer. Quelle horreur.  « Oh mon dieu... Je n'imagine même pas quel effet ça a dû te faire. Ma pauvre. » Elle n'en revient pas, tente d'imaginer la douleur lancinante de la Seiffeld en le voyant.  « Et... Tu lui as parlé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyDim 18 Juin - 0:13

Le simple fait de mettre de l'ordre dans les affaires de David était perçu comme si on lui demandait de déplacer des montagnes et ça Ainhoa n'en était pas capable. Elle savait que la russe voulait tout simplement l'aider, mais c'était encore bien trop frais et elle n'était même pas sure de savoir quoi donner. Elle fronça le nez doucement et ajouta dans un murmure.

- Merci... Mais pas encore... Je peux pas...


La simple idée de se séparer de ses objets lui donnait la nausée, mais elle devait se rendre à l'évidence, un jour ou l'autre il le faudrait.
Encore une fois, Ainhoa surprend sa meilleure amie et a même un léger sourire triste. Elle aurait peut être du l'appeler après avoir quitter le monsieur mais elle avait eut beaucoup trop d'émotions et était partie ce coucher. Elle se mordit la lèvre doucement.

- oui jumeau... il lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Je crois qu'il a juste les cheveux un peu plus court c'est tout.


La vétérinaire laissa Yevgeniya encaisser l'information avant d'ajouter.

- David a couper les ponts avec sa famille... Mais il aurait pu me le dire au lieu de les enterrer... Après je sais pas bien ce qu'il s'est passé, mais... je comprends qu'il me l'ai caché, il avait une autre vie ici... Mais j'espère que ce sera la dernière chose que je découvrirais.


Si elle avait parler à Anton? Elle avait même mieux. Elle eut un léger sourire de nouveau.

- Je crois que je me suis complètement ridiculisée oui ! J'ai ouvert la porte, j'ai cru a un fantôme et je suis littéralement tombée dans les pommes. Je me suis réveillée dans ses bras et je l'ai vraiment pris pour David alors je l'ai embrassé... Jusqu'à ce que je prenne une douche froide quand il m'a avouer être son frère jumeau...


Elle se mordit la lèvre.

- Je crois qu'il a décidé de rester a Tenby, il voudrait en apprendre plus sur la vie de son frère.


Ca faisait mal à Ainhoa de voir le fantome de son défunt mari. Elle n'avait pas pu s'empêcher de l'observer sous toutes les coutures, ça lui faisait mal au coeur mais du bien en même temps. C'était un autre David.

- c'est douloureux de le voir, mais en même temps... Ca me fait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyMar 20 Juin - 23:39

Quel choc ça doit être de se rendre compte que son âme-soeur décédée a un son portrait craché qui se pavane quelque part en ville. Yevgeniya n'arrive pas à se mettre à la place de sa meilleure amie et très franchement, elle n'en a pas vraiment envie. Elle laisse Ainhoa s'expliquer sur ce qu'il s'est passé et elle hoche la tête quand elle en apprend un peu plus sur l'événement. La Russe n'écarquille même pas les yeux quand la brune lui avoue qu'elle a même embrassé le frère de son mari. Après un tel choc, la confusion est facilement atteinte, en fait, et c'est certainement ce qu'il s'est passé dans le cas de sa meilleure amie. Elle reste silencieuse un temps, continue de caresser les cheveux de la brune pour lui assurer sa présence.
 « Ca n'a rien de ridicule, Ainhoa… Avec le choc que ça a dû te faire… C'est compréhensible. » Le seul regret de Yevgeniya, c'est de ne pas avoir pu être présente pour sa meilleure amie lors de ce moment fort. « J'aurais voulu être avec toi pour te soutenir. » Dit-elle finalement, parce qu'elle est vraiment affectée parce que la Seiffield est en train de vivre.
Cependant, Yevgeniya prend note de cette rencontre et surtout de ce que dit son amie : ce fameux frère jumeau envisagerait de rester sur Tenby. C'est bon à savoir pour ne pas croire qu'elle tombe nez à nez avec un fantôme comme ça l'a fait à Ainhoa. Evidemment, Yevgeniya serait moins touchée par une hypothétique rencontre, mais elle ne sait pas comment elle aurait réagit si elle était tombée nez à nez avec cet homme sans savoir qu'il s'agissait du frère de David. David, elle l'aimait bien. Elle trouvait que c'était un homme bien et ils formaient un joli couple avec Ainhoa, alors du moment qu'il faisait le bonheur de sa meilleure amie, c'est tout ce qui lui importait.
Enfin, la confession finale de la jeune femme n'est pas très surprenante non plus. Quel mal y a-t-il à profiter de cet homme qui peut l'aider à faire son deuil.
« Je veux bien te croire… Et dis toi qu'il n'y a aucun mal à ça. » Cependant, il reste un petit quelque chose que Yevgeniya se doit d'ajouter, même si ça risque de blesser la jolie brunette. « Juste… N'oublie pas qu'il s'agit de son frère, et pas de David. » Dit-elle pour ne pas retrouver sa meilleure amie embourbée dans une relation malsaine.
Suite à ces confessions, l'artiste décide de se lever pour remuer un peu sa meilleure amie. Elle lui adresse un triste sourire, et elle la regarde, sans la chemise de David, toute frêle, alors elle s'inquiète. « Ca fait combien de temps que tu n'as pas mangé, ma belle ? » Elle lui demande, mais elle est quasiment certaine que Ainhoa sera incapable de lui donner une réponse, alors elle se met en marche dans la cuisine et fait comme si elle était chez elle. « Je vais te préparer quelque chose, ok ? Mais en attendant, je vais te faire une bonne tasse de thé. » Parce qu'on essaye toujours de faire croire que le thé peut résoudre tous les problèmes. Je mets de l'eau de la bouilloire et quelques minutes plus tard, j'apporte une tasse fumante sur la table basse.  « Tiens, bois moi ça, s'il te plait.  »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyJeu 22 Juin - 22:37

Ainhoa n'avait aucune envie de bouger et là justement elle se sentait bien en compagnie de Yevgeniya, elle avait fini par tout lui raconter et ce n'était pas non plus sans conséquences. Ainhoa se rendit compte que la russe avait juste affreusement raison Anton n'était pas David et ne le serait surement jamais. Mais comment faire son deuil quand on tombait nez a nez avec la photocopie parfaite de son défunt mari. Elle sourit tendrement a sa meilleure amie.

- Merci Yevgeniya... J'aurais préféré aussi...


La brune lui fit un petit sourire encore, c'est vraiment une amie qu'elle avait là.

- oui.. faut pas que je l'oublie, mais je crois que ça va pas être simple...


Parce que non, ça ne l'était pas. Ainhoa se demandait si le Destin allait encore l'embêter longtemps. La question de Ivya prit un peu la véto au dépourvue, elle prit d'ailleurs le temps de réfléchir avant de répondre.

- Je... euh hier je crois ...


A vrai dire elle ne s'en souvenait pas, elle n'en avait presque aucune idée. Elle se laissait complètement aller et ce n'était pas vraiment top. Ainhoa regarda Yvya.

- Merci... tu restes manger avec moi alors ?


Parcce que bon, rester toute seule pour manger ça ne lui disait que moyennement. La brune fini par se redresser et se lever aussi.

- je vais t'aider...


Non elle ne voulait pas que la russe fasse tout, elle avait beaucoup fait déjà. Elle la suivie jusqu'a la cuisine et serra un peu la chemise contre elle, elle avait limite froid. Ainhoa se pinça un peu les lèvres.

- et toi alors ? Comment vas tu ? On a assez parler de moi...


Parce qu'elle avait aussi besoin d'être là pour miss Vassilietch.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyVen 30 Juin - 13:48

Yevgeniya est décidée à faire à manger à Ainhoa. Quoi préparer ? Elle n'en a encore aucune idée, et elle se laissera guider par le contenu des placards et du frigo. Assurément, ça ne sera rien de très élaboré, mais la Russe a confiance en son instinct tellement elle a passé de soirées à cuisiner pour le reste de sa famille avec presque rien. Chez les Vassilievitch, à l'époque où elle était à Swansea et où ils vivaient encore tous ensemble, il n'y avait pas beaucoup d'argent, mais Yevgeniya trouvait toujours le moyen de ruser et de parvenir à ses fins. Quoi qu'il en soit, elle ferait n'importe quoi pour les gens qu'elle aime, et Ainhoa est bien présente sur cette courte liste.
Debout, elle va dans la cuisine et fait bouillir de l'eau pour servir une bonne tasse de thé à sa meilleure amie. Cette dernière déclare vouloir aider, mais l'artiste secoue la tête, ne tenant pas à ce que la Seiffield se dérange alors qu'elle ne va pas bien. « Non non, pas la peine. » Qu'elle dit en vain parce que la brunette est déjà là, dans la cuisine, prête à aider. « Et oui, pas de problème, je reste manger avec toi. » Elle la gratifie d'un sourire sincère, même si elle n'a pas vraiment envie de manger quoi que ce soit. Elle va se forcer pour Ainhoa, parce qu'il faut bien qu'elle montre l'exemple et peu importe si elle avait l'intention de ne rien manger de la journée pour garder son ventre bien plat pour le rendez-vous qu'elle a ce soir avec son client très rigide.

Yevgeniya fouille dans la cuisine, à son aise et elle attrape des ingrédients ça et là le temps de trouver une idée pour confectionner un bon petit plat. Rien de bien brillant ne lui vient en tête et elle décide finalement de se lancer dans une quiche aux légumes. Les plats à base de pâte sont toujours les plus simples et les plus pratiques : il suffit de garnir de légumes, de fromage etc. et le tour est joué une fois que la tarte est enfournée. « Une quiche aux légumes, ça te va ? » De toute façon, ce n'est pas comme si la blonde laissait le choix à sa meilleure amie. Elle se met alors en marche tout en répondant à la question de Ainhoa concernant sa vie. « Oh et bien moi ça va, écoute... Trystan n'est pas trop difficile à vivre donc la colocation se passe plutôt bien. De toute façon, j'ai toujours vécu avec mes trois frères et mon père, donc je n'appréhendais pas vraiment, j'ai l'habitude des hommes. » C'est surtout le garçon qui doit avoir du mal avec elle et cette pensée la fait sourire. « Et puis... J'arrive à retrouver un peu le temps de peindre, donc pour ça, je suis assez contente. » Un point essentiel pour la Vassilievitch qui considère son art comme un des points les plus importants de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyVen 7 Juil - 23:53

Ca faisait des jours qu'Ainhoa n'avait rien mangé de très consistant. Elle buvait du thé, picorait quand vraiment la faim la tenaillait, mais pas de vrai repas. Elle laissa Yevgeniya préparer de quoi manger, ça sentait vraiment bon. Elle leva un peu le nez et regarda la jeune russe et lui fit un petit sourire pour la remercier.

- C'est parfait ! T'es vraiment trop adorable...


La brune sorti du coup deux assiettes, et pris sa tasse de thé.

- Mh, heureusement que ça se passe bien... Parce que sinon, j'ai de la place à la maison... Et tu serais vraiment la bienvenue !


Ca ne dérangeait pas de l'héberger Ivya si jamais ça ne se passait pas bien. Elle regarda son amie.

- C'est une super nouvelle ça que tu recommences a peindre, tu me montreras ? Tu peints quoi en ce moment ?


Ainhoa était du genre curieuse et ne se privait pas avec la demoiselle. La quiche sentait vraiment très bon et ça donna l'eau à la bouche de la veuve. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti ça.

- j'ai hate de gouter ce que tu as préparer...


Elle entendit son ventre se mettre a gargouiller et se mit a rougir, assez gênée. Elle trempa ses lèvres dans le thé, ça la réchauffa un peu d'en boire.

- Tu vas vendre tes peintures ?


C'était une question comme une autre après tout, elle savait que Ivya ne gagnait pas des milles et des cent alors peut être qu'elle en achèterait un de ses tableaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyJeu 13 Juil - 23:37

Yevgeniya voit le visage de la brune s'éclairer à la vue du repas qu'elle prépare et elle s'en réjouie certainement plus que nécessaire. Au dessus de son fourneau, elle n'a rien d'une chef étoilée, mais elle se débrouille pas mal et elle étale un peu tout sur la pâte avant de la mettre au four quelques minutes. « T'es gentille, mais ne t'en fait pas, ça se passe bien avec ton cousin et l'avantage c'est que comme on a des horaires décalées, on ne se dérange jamais vraiment. »
L'un travaille quand l'autre dort et inversement. Ainsi, ils ne se croisent pas très souvent avec Trystan et elle peut continuer de vivre sa vie tranquillement. Car la proposition d'Ainhoa, aussi convenable soit elle, elle ne pourrait pas l'accepter. Elle ne voudrait pas mentir à la Seiffield plus que nécessaire et elle aurait du mal à gérer ses clients en vivant avec sa meilleure amie. En fait, elle se demande comment la jeune femme réagirait si elle venait à apprendre le métier de la Russe. Est-ce qu'elle la rejetterait ? Est-ce qu'elle l'a jugerait ? Evidemment...
Personne ne peut s'empêcher de juger, surtout quand il s'agit d'une pute.
Finalement, le sujet se porte sur ses peintures, et il n'en faut pas plus pour que Yevgeniya ait des étoiles dans les yeux. Peindre... Qu'est-ce qu'elle aime ça, c'est comme si jamais elle ne pourra renoncer à ses pinceaux et à sa passion pour l'art.  « Avec grand plaisir ! Pour le moment, j'essaye de me peaufiner sur les pièces avec des détails donc la toile que je fais en ce moment, c'est un poan. » Ses peintures,
elle pourraient en parler pendant des heures, mais elle se retient parce qu'elle sait que tout le monde ne trouve pas beaucoup d'intérêt à son talent et à ce qu'elle en fait.
« J'espère que ce sera bon. Ce sera prêt d'ici une dizaine de minutes, je pense. » Dit la blonde en ouvrant le four pour vérifier où en est la cuisson de la quiche. Voilà de quoi laisser le temps à la brune de finir son thé tranquillement, sans se presser. « Oui, j'aimerais bien les vendre. Peut-être pas toutes, parce qu'il y en a certaines auxquelles je suis attachée, mais oui, j'aimerais en vendre quelques unes. Surtout que dans le cas contraire, on risque de très vite ne plus avoir de place dans le salon, en fait. » Rigole-t-elle, car bien sûr, elle n'a pas les moyen de se payer un garde meuble dans lequel elle pourrait entreposer ses petites merveilles et elle doute que Trystan accepte que son salon devienne l'entrepôt de la jeune femme.. « Et puis là, avec l'été, il y a quelques mariages dans le coin et du coup, on m'a embauché pour faire des sculptures sur glace. » La sculpture sur glace, peut-être son second hobby favori, et dans lequel elle excelle, peut-être même plus que dans la peinture.
L'odeur de la quiche en train de cuire se fait de plus en plus forte, alors ensemble, les deux amies terminent d'installer la table et la Russe ajoute d'une voix guillerette. « Je crois qu'on va enfin pouvoir manger. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyDim 16 Juil - 19:14

Ainhoa se sentait bien mieux avec la présence de Ivya, elle ne put s'empêcher de lui offrir un petit sourire. Bien sur que la véto n'était pas au courant du vrai métier de la russe, mais elle était sa meilleure amie, et elle ne la jugerais pas si elle l'apprenait. De plus, elle essayerait surtout de l'aider. Ainhoa eut un petit sourire.

- C'était une solution si jamais... Mais n'oublie pas que ma porte te sera toujours ouverte...


Elle était complètement sérieuse, et jamais elle ne pourrait lui fermer la porte quoi qu'il arrivait. La jeune veuve eut un nouveau sourire en l'entendant parler de ses peintures, elle aimait l'art et ça ne la dérangeait absolument pas de l'écouter même pendant des heures. Le fait qu'Ivya lui en parle mettait au moins un peu de vie dans celle d'Ainhoa.

- Oh.. tu me le monteras ? Je suis sure qu'il est magnifique...


La brune essayait d'imaginer le salon de l'appartement rempli de tableau et un Trystan assez mécontent. La brune eut un léger sourire et se laissa aller, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas sourit comme ça.

- Alors, tu m'en vendras une ?


La demoiselle eut un nouveau sourire, elle savait que ça devait être magnifique. C'était une véritable artiste.

- Oh, tu me montreras les photos de tes sculptures ?


Elle aurait aimer qu'Ivya le fasse a son mariage, mais elles ne se connaissaient pas à l'époque et puis elle s'était marié en plein hiver. David et elle avaient envisagé de renouveler leurs vœux et d'invités tous leurs proches. Mais ils n'avaient pas vraiment eu le temps d'en reparler et ça brisa un peu le coeur de la brune en y repensant.

- J'aurais... fait appel a toi si.. on avait renouvelé nos voeux avec David... Mais on a pas eut le temps... D'en reparler


Ainhoa prépara la table, et eut un sourire à la demoiselle ça sentait trop bon et là son estomac criait famine.

- Mh... ça sent vraiment trop bon...


La veuve s'installa avec sa meilleure amie et servit la russe et se servit ensuite. Elle commença a manger.

- Mh c'est délicieux... Vraiment...


Elle aurait pu manger n'importe quoi en fait.

- T'as pas peur la nuit à la réception? Parce que j'imagine que t'es toute seule... En tout cas, perso je serais un peu flippée... Je sais pas comment tu fais...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyLun 24 Juil - 9:36

Yevgeniya aime beaucoup parler de ses peintures, mais surtout de l'art d'une manière générale. Elle-même, elle ne saurait dire quel est son courant artistique favori tellement de nombreux peintres l'impressionnent. Ainhoa n'a pas l'air ennuyée par ce que raconte la blonde et ça, la Russe sait l'apprécier comme il faut. D'ailleurs, quand la Seiffeld demande à Yevgeniya de lui montrer sa dernière oeuvre qu'elle n'a toujours pas terminé, elle hoche la tête pour lui indiquer que bien sûr, elle lui montrera. Aussi, quand elle lui demande si elle lui en vendra une, il faut quelques minutes à la peintre pour se ressaisir. Elle passe en revue les dernières toiles qu'elle a peinte et qui seraient susceptibles de plaire à le demoiselle. « Oui, bien sûr ! » Même si elle a toujours été avare, elle se rend compte que ce n'est pas l'idée de gagner de l'argent qui l'enchante en vendant une peinture, mais plutôt le fait d'avoir cette peinture affichée quelque part dans la maison de sa meilleure amie. Son sourire s'élargit et elle y réfléchit un peu plus avant de reprendre. « Il faudra que tu viennes voir à la maison, mais je pense avoir une toile qui irait parfaitement dans ton salon. » De par la taille de la peinture, de la couleur qui s'accorderait bien avec la décoration et la couleur du mur.
Et puis quand Ainhoa s'exprime sur son désir de voir des photos de ses sculptures de glace, il n'en faut pas plus à Yevgeniya pour lui sortir son téléphone et le lui tendre pour qu'elle regarde. « En général, les gens demandent des cygnes ou des coeurs... Rien de très recherché si tu veux mon avis. » C'est l'amertume de la jeune femme qui s'exprime, elle qui a du mal à se dire que des couples peuvent s'aimer autant. Et puis, il y a aussi une part de lassitude qui parle parce qu'elle en a un peu marre de devoir sculpter les mêmes formes.
Hélas la Vassilievitch remarque que cette discussion fait du mal à sa meilleure amie, puisqu'elle avoue les projets éventuels qu'elle avait avec David. Yevgeniya lui prend la main, la gratifie d'un sourire triste et se tait car elle ne sait pas quoi ajouter. L'amour, ça n'a rien d'amusant.

Elles se mettent à table en silence et pendant quelques secondes, on ne peut entendre que les couverts dans les assiettes.  « Régale toi ! » Dit-elle en entamant sa part. Elle est satisfaite de voir sa meilleure amie manger et elle sourit quand cette dernière lui dit que c'est délicieux... Certainement qu'elle aurait dit ça pour n'importe quoi vu qu'elle est incapable de se souvenir de la dernière fois où elle a mangé.
« Non ça va... Tu sais, quand tu grandis avec autant de frangins, après tu es parée pour tout et n'importe quoi. Et puis, au final, c'est très calme la nuit. Il y a d'ailleurs pas mal de moment dans la nuit où je m'ennuie plus qu'autre chose. » Elle n'aime pas mentir à Ainoha, mais elle n'a pas le choix. Elle ne veut pas que cette dernière apprenne la vérité et s'il faut mentir pour qu'elle puisse garder son secret intact, alors c'est ce qu'elle fait.  « Et puis l'avantage c'est que c'est bien payé. Comme ça, je peux un peu mettre de côté et j'espère que d'ici l'année prochaine, je pourrais enfin avoir assez pour entrer aux Beaux-Arts. » Oui, là, elle ne ment pas. Et avec cette colocation qu'elle fait avec Trystan, en effet, elle a enfin l'espoir de bientôt pouvoir faire sa candidature pour l'école d'art. « Même si je t'avoue que retourner à l'école l'année prochaine, à plus de 26 ans, ça me fait un peu peur. Tu t'imaginerais, toi, retourner à l'école ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptyVen 4 Aoû - 19:44

La brune ne put s'empêcher de faire un petit sourire à la russe. Elle aimait l'écouter parler de ses oeuvres, et puis surtout Ainhoa savait que c'était une véritable artiste.

- Promis, je viendrais voir ! Comme ça, si tu en as d'autres qui me plaisent je pourrais les voir...


Ainhoa regarda Yvia et fronça un peu le nez, elle se demandait bien ce qu'elle ferait elle comme sculpture... Elle se laissait aller à ses pensées, elle aurait bien voulu renouveler ses vœux avec David et quand elle senti la main d'Ivya sur la sienne ce qui la ramena a la réalité. Elle lui fit un sourire et essaya de se reprendre.

- Tu devrais peut être faire un catalogue ? Je veux dire peut être que les gens ne savent pas vraiment vers quoi ils veulent s'orienter ? Tu as des photos ?


Ainhoa était toujours curieuse quand il s'agissait de ses créations. La jeune veuve regarda ensuite son amie.

-Je vois, du coup, tu as le temps de dessiner. Mais au moins, si c'est pas un travail trop dur et que c'est bien payé tant mieux... Après si jamais t'as pas assez pour l'année prochaine, tu me le dit d'accord ? Je pourrais t'aider financièrement si ça coince ok ? Promets le moi !


Ainhoa était sincère, elle l'aiderait, David et elle avaient une bonne situation après tout et ils avaient des projets à long terme.

- Y'a pas d'âge pour retourner à l'école tu sais... Je suis sure que tu vas assurer, fais toi un peu confiance !


Ainhoa ne doutait absolument pas qu'Yevgeniya allait réussir, elle avait énormément de talent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptySam 5 Aoû - 17:42

Les deux jeunes femmes s'entendent sur la venue de la Seiffield à la maison pour voir les différents tableaux et au moins, Yevgeniya se dit qu'il s'agira d'une visite dont elle n'aura pas forcément à prévenir Trystan étant donné qu'il s'agit de sa cousine. Aussi, son amie lui conseille de créer un catalogue avec les différentes sculptures possibles et elle hoche la tête, trouvant un intérêt indéniable à cette idée. « Oh mais oui, c'est une bonne idée ! En plus, ça aidera les moins imaginatifs. » Elle lève les yeux au ciel. Parce que oui, elle en a assez de sculpter des cygnes, des coeurs, et des cygnes face à face qui forment des coeurs... Assez c'est assez. Et elle se dit qu'elle devra prendre le temps de lister tout ce qu'elle est capable de réaliser. « J'en ai quelques unes, oui. Ca devrait faire l'affaire. » Et s'il faut, elle prendra des photos de toutes ses nouvelles oeuvres à partir d'aujourd'hui. Ou du moins, de celles qu'elle réalise le mieux et qu'elle sait inratables.
Une fois qu'elles sont à table, Ainhoa et Yevgeniya se retrouvent à parler boulot, et comme d'habitude, la Russe doit mentir à sa meilleure amie. Ca la gêne... Car si en général, elle a très peu de morale avec les gens, Ainhoa fait partie des rares personnes que Yevgeniya considère comme chère à son coeur. Aussi, elle est gênée quand la Seiffield lui propose de l'argent en cas de besoin pour l'année prochaine. L'artiste la gratifie d'un sourire et hoche la tête, même si elle sait qu'elle ne voudrait pas de l'argent de son amie. Elle n'aime pas se sentir redevable et c'est exactement ce qui se passerait si elle devait prendre l'argent d'Ainhoa. « On verra si jamais... Mais ça me gênerait trop, je le sais d'avance. » Elle avoue finalement... Et dire qu'il n'y a pas beaucoup de choses qui l'a gênent en temps normal. « Mais merci d'être là. » Surtout que d'ici l'année prochaine, Yevgeniya ne saura pas où elle en sera financièrement. Depuis le décès de sa mère, c'est un peu à elle de s'occuper de tout... Et quand bien même, elle a quitté la demeure où ses frères vivent, c'est elle qui prend en charge quelques factures parce qu'ils sont trop occupés avec leurs malversations... Mais ce n'est rien à côté de l'argent qu'elle donne à son père en Russie. Elle le fait par bonté d'âme... Parce que pour sa famille, elle est prête à se saigner, et c'est d'ailleurs un peu ce qu'elle fait. « J'espère que tu as raison. Et j'aimerais bien être aussi confiante que toi. » Qu'elle se met à rigoler parce qu'elle n'a jamais vraiment aimé l'école... Mais pour les Beaux-Arts, elle a l'espoir que les choses soient différentes.
Doucement, Yevgeniya termine son assiette et regarde l'heure sur son téléphone. Sa visite va bientôt devoir se finir si elle ne veut pas être en retard pour aller à Swansea. « Il va falloir que je te laisse... Ca va aller, toi ? Tu veux qu'on se voit demain matin quand je rentre de Swansea ? On se prendra un petit-dej et je te montre les peintures, comme ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   EmptySam 12 Aoû - 0:12

Ainhoa était contente de pouvoir aider sa meilleure amie. Elle lui offrit même un petit sourire.

- Puis tu ne feras pas que des cygnes et des coeurs comme ça... Je suis sure que tu vas faire un album magnifique !


La vétérinaire ne doutait pas un instant des capacités de la russe.

- Tu sais, je préfère te faire un prêt pour que tu puisses entrer dans une école qui reconnaitra ton talent, plutôt que tu n'y rentres jamais et que tu sois déçue pour toujours... Sache que ça me gêne pas...


Puis avec l'assurance de David, elle allait toucher beaucoup d'argent. De l'argent qu'elle ne dépenserait surement jamais. Elle travaillait, gagnait bien sa vie et se suffisait vraiment alors donner un coup de pouce à Iyva était envisageable. Elle termina a son tour doucement mais surement son assiette.

- Ne t'en fais pas pour moi, ça va... Et d'accord, vers 7 h 30 ? Je veux pas te retarder pour ta mise au lit, j'imagine qui tu te couches tôt pour pouvoir enchainer... Je viendrais avec des viennoiseries... Bon courage pour le boulot et surtout... fait attention et soit prudente sur la route...


Ces derniers mots, elle les avait dit à David au téléphone avant qu'il ne prenne la route. Mais Ainhoa essaya de chasser cette pensée et se redressa doucement pour raccompagner sa meilleure amie. Après l'avoir regarder partir, elle referma la porte à clé, grattouilla la tête du chien et alla faire la vaisselle. La visite d'Yevgeniiya lui avait fait grand bien, elle fini par aller prendre une douche, enfila une chemise propre de son défunt mari et ce coucha dans leur lit, une première depuis sa disparition. Bien sur, elle ne pu s'empêcher de pleurer une nouvelle fois et ne s'endormit qu'une fois à bout de forces.


Fin de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty
MessageSujet: Re: Never want to put my feet back down || Yevgeniya    Never want to put my feet back down || Yevgeniya   Empty

Revenir en haut Aller en bas

Never want to put my feet back down || Yevgeniya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-