WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
-37%
Le deal à ne pas rater :
Disque Dur Externe – WD Elements™ – 1To – USB 3.0
49.99 € 79.63 €
Voir le deal

Partagez

(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes Empty
MessageSujet: (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes   (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes EmptyVen 17 Mar - 9:35




      Hope et Kainoa
       La leçon de cuisine.

   
D
eux fois. Voilà déjà deux fois qu’Aurora se permet de venir me voir au studio de danse ou je travail. Déjà deux fois que je l’envoie promener en lui demandant de ne plus revenir. J’essaye de faire la petite voix dans ma tête qui me rappelle un célèbre proverbe, jamais deux sans trois. Personne ne peut m’en vouloir de ne pas vouloir la voir. Cette fille à fichue ma carrière de danseuse en l’air ! Et à cause d’elle, j’en suis réduite à être un vulgaire professeur, ça ne me plait pas. Je n’ai aucune envie de la voir, ni de lui parler. Je veux simplement l’oublier, et je ne risque pas d’y arriver, si elle déboule dans le studio la bouche en cœur, comme si rien de tout ça n’était arrivé. J’ai donc quitté l’école de danse ou nous avions jadis été élève et à grandes enjambées, je marche sur le trottoir bien décidée à mettre le plus de distance possible entre nous. Au début, je l’entends m’appeler et je me mets à courir. La douleur se réveille dans ma jambe, une année à beau être passé depuis l’accident, je ne suis pas encore totalement remise. Au bout de quelques minutes, comme je ne l’entends plus. Je n’entends plus rien excepté le bruit de ma respiration, et pour cause, je suis essoufflée. Je m’arrête deux minutes, le temps de reprendre mon souffle et je me penche en avant, car j’ai un point de côté. Les couleurs dansent devant mes yeux. Je n’ai rien avalé depuis ce matin et ma course à réveiller mon appétit, bien que je me sente nauséeuse. Lorsque je me sens mieux, je me redresse d’un bon et reprends ma marche, sauf que, je ne fais pas attention et je bouscule copieusement un homme arrivant en sens inverse. A quelque chose près, il semble avoir mon âge. « Désolée ! » je bredouille. Son visage ne m’est pas inconnu, je suis partie de Tenby pendant très longtemps, cela ne fait guère plus de quelques mois que je suis de retour et j’essaye de puiser dans mes souvenirs. Je suis presque certaine d’avoir été à l’école avec lui, mais je ne me souviens pas de son prénom.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes Empty
MessageSujet: Re: (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes   (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes EmptySam 17 Juin - 7:58


Les sourcils légèrement froncés, Kainoa tripota machinalement le vieux sac en bandoulière qu’il possédait toujours. Il en avait acheté un nouveau plusieurs mois auparavant et pourtant, il avait presque l’impression de se sentir perdu sans ce sac qui l’avait fidèlement accompagné pendant des années. Il l’avait suivi à la fac, au cours de ses nombreux déboires… Et aujourd’hui encore, il n’avait pas pu s’empêcher de le prendre, tandis qu’il faisait avait quasiment la sensation d’avoir fait un bond dans le passé. Parce que ce qu’il venait de faire, c’était un peu la routine durant toutes ses années d’étude. Il donnait des cours particuliers à des collégiens, à des lycéens, voire à d’autres étudiants qui étaient parfois plus âgés que lui. Bien entendu, aujourd’hui, la situation était différente. Il avait un travail stable et relativement bien payé ; il n’avait donc plus besoin de donner des cours particuliers. S’il l’avait fait, c’était seulement pour donner un coup de main au petit frère d’un de ses potes de longue date. Il n’avait pas voulu accepter de rémunération… Pas parce qu’il pouvait se permettre de jeter l’argent par les fenêtres, mais plutôt parce qu’il trouvait que ce n’était pas forcément correct, un peu comme s’il avait bossé au noir (ce qui lui rappelait un peu trop de mauvais souvenirs de jobs encore moins légaux). Mais il avait bien compris que les personnes concernées s’arrangeraient pour le remercier autrement. Pour le moment, il allait se contenter de rentrer tranquillement chez lui.

Mais perdu dans ses pensées, aussi distrait qu’à l’accoutumée, il se heurta à une jeune femme marchant en sens inverse. Il esquissa automatiquement une grimace, espérant ne pas lui avoir fait mal. « Excusez-moi… » C’était toujours son premier réflexe lorsqu’une bousculade avait lieu. Il n’avait pas l’habitude de s’énerver facilement et, visiblement, il n’était pas non plus face à quelqu’un qui avait envie de faire des reproches. « Ne vous en faites pas. Vous n’avez rien ? » Après tout, elle était bien plus fine que lui. Et alors qu’il s’attarder sur ses traits pour détecter la moindre trace d’une quelconque douleur, Kai se rendit compte qu’ils lui étaient vaguement familiers (ou du moins, qu’ils l’avaient été à une époque). Il avait une relative bonne mémoire des visages et des prénoms, ce qui pouvait s’avérer très utile. Sauf qu’en la circonstance, il avait du mal à situer plus précisément la jeune femme. Néanmoins, il esquissa un sourire timide. « Je crois qu’on s’est déjà vus, je me trompe ? » Quelques secondes plus tard, son visage s’éclaira. « Au lycée, n’est-ce pas ? Hope ? » Il espérait vraiment ne pas la confondre avec quelqu’un d’autre, sans quoi il se sentirait extrêmement embarrassé. Mais c’était ce que ses souvenirs lui soufflaient, d’autant plus que la jolie brune n’avait pas vraiment changé. Il ne l’avait plus vue depuis très longtemps, mais sa bouille restait la même. « Kainoa, tu te souviens ? » demanda-t-il, en lui tendant une main. Il n’aurait pas été étonné que ce ne soit pas le cas… Cela remontait à plus d’une décennie.

(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes 9848650 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes Empty
MessageSujet: Re: (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes   (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes EmptyDim 25 Juin - 10:30




      Hope et Kainoa
       La leçon de cuisine.

   
E
n cas de bousculades, c’est toujours la même chose, tout le monde s’excusent ; sauf dans le cas où les deux personnes sont impulsives et là tout le monde s’insultent ; bien que dans ce cas précis, ce soit moi la seule responsable. J’étais tellement occupée à mettre le plus distance possible entre Aurora et moi, que je n’ai vraiment pas fait attention ou je marchais. J’ai de la chance, l’homme que j’ai télescopé aurait pu mal le prendre et m’envoyer sur les roses. Je l’aurais mérité, bien que je ne sois pas de taille à subir des remontrances. Le fait qu’Aurora soit de retour en ville me chamboule bien plus que je ne voudrais l’admettre. Je suis déboussolée, parce que je ne sais pas ce qu’elle me veut. Des excuses ? Je n’en veux pas. Des excuses n’effaceront pas ce qu’elle a fait. Cette fille a brisé ma carrière, elle a brisé ma vie et elle voudrait que je lui pardonne ? Je n’en suis tout simplement pas capable. Il me demanda alors si je n’avais rien et sa voix, me sortit de mes sombres pensées. Cette voix, je la connaissais. Je ne l’avais pas entrentendue depuis de très nombreuses années, depuis que j’étais partie en fait, mais je m’en souvenais. C’est drôle, en ce moment, je passais mon temps à tomber sur des vieilles connaissances. Gabriel, Aurora, Spencer et maintenant, Kai. Qui sera le prochain sur la liste ? Ceci dit, Aurora, je préférerais la retirer de cette liste, mais là n’est pas la question. « Je n’ai rien, merci ! » lui dis-je, sans pour autant faire le moindre commentaire, d’une part, parce qu’il n’était pas exclu que je me sois trompé sur son identité et d’autre part, parce qu’il pouvait ne pas se souvenir de moi. Je n’étais pas une fille populaire. J’étais la danseuse rêveuse. Mais, je me trompais, il m’avait reconnue lui aussi, je n’avais donc pas rêvé. Rien imaginer. « Oui, c’est bien moi ! » lui dis-je en souriant. Finalement, fuir cette traitresse d’Aurora m’aura conduite à revoir un ancien camarade d’école avec qui je m’entendais bien. « Bien sûr que je me souviens de toi ! » lui dis-je, toujours avec le même sourire.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes Empty
MessageSujet: Re: (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes   (Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes Empty

Revenir en haut Aller en bas

(Kaipe#1) Des retrouvailles percutantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-