WHISPERS DOWN THE LANE ✿
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
Avez-vous entendu parler de la foire d’automne ? Je crois que c’est la Mairie qui a mis ça en place. Je me réjouis de voir tout cela : il y a des animations pour les enfants, des stands d’artistes, je crois qu’ils vont monter une pièces de théâtre aussi. Sans compter que les commerçants et restaurateurs locaux proposent de bonnes choses à manger…Il y a toujours quelque chose à y faire, peut-être que ça vous plairait. Retrouvez le résumé détaillé de l’intrigue ici !
Tenby, novembre 2020
8°C/11°C ♣ Alors que l’hiver s’approche à grands pas, l’automne s’est bien installée et la pluie balaye régulièrement Tenby. Le fameux brouillard anglais se fait de plus en plus fréquent, alors que les pêcheurs espacent leurs sorties en mer. Quelques tempêtes sont à prévoir, ne vous promenez pas trop en front de mer par grand vent !
La foire fait l’objet de toutes sortes de rumeurs…Tout cela va être riche en événements. C'est toujours une telle joie de voir de l'animation à Tenby, en plus Et puis on a besoin de souffler un peu après toute cette histoire d'incendie... Et vous, allez vous y faire un tour ? Donnez votre avis ici !
Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Partagez

Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Empty
MessageSujet: Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia   Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia EmptyVen 3 Mar - 18:18

Declan n’était pas un grand bavard, sans dire qu’il était totalement fermé et taciturne, on pouvait aisément affirmer qu’il ne parlait pas énormément, surtout de lui, de ses états d’âme, de ce qui le touchait, ça, il le taisait. Parce qu’il n’aimait pas s’étaler, parce qu’il pensait toujours qu’il y avait pire que sa situation à lui, parce qu’il n’en avait pas envie, tout simplement. Il y avait pourtant une personne qui en savait beaucoup, bien plus que tous les autres. Une personne à qui il parlait sans appréhension. L’une de celles qu’il avait été le plus heureux de pouvoir retrouver à Tenby lorsqu’il était venu s’y installer il y avait déjà un an. Lexia, celle qu’il pouvait peut-être le plus qualifier de meilleure amie, parce que si elle savait presque tout de lui, lui n’était pas en reste non plus. Ils se connaissaient depuis des années et même si leur relation était faite depuis toujours de rencontres furtives le temps de quelques jours, de vacances d’été ou de passage en coup de vent, entre deux avions, ils avaient réussi à conserver ce lien, indéfectible et fort. Depuis un an on ne pouvait pas dire qu’ils profitaient plus de la présence de l’autre, chacun avait sa vie bien établie, ses habitudes, Declan devait prendre ses marques dans cette ville qu’il ne connaissait plus, il avait l’hôpital qui lui prenait un temps monstrueux. Alors ils se voyaient quand ils pouvaient, sans forcément chercher à ce que ça soit trop peut-être pour ne pas prendre le risque de s’étouffer l’un l’autre et ça fonctionnait très bien comme ça. Aujourd’hui pourtant Declan était en repos, il avait deux jours pour lui après une garde d’un  nombre d’heures incalculables. On ne pouvait pas dire qu’il était totalement relevé de ses fonctions, en tant que directeur de l’établissement il n’avait jamais de répit total, il devait toujours rester sur le qui vive au cas où on aurait besoin de lui, son téléphone toujours sur lui, mais pour l’instant il avait pu profiter d’une nuit au sommeil réparateur et s'apprêtait à aller déjeuner avec Lexia dans un nouveau restaurant du centre ville. C’était plutôt exceptionnel qu’ils puisse se voir en journée, que leurs emplois du temps s’accordent, alors c’était une occasion à ne pas rater. Il était midi passé, ils avaient rendez-vous pour midi trente, mais Declan se perdait encore dans le dédale des vieilles rues, à croire qu’il n’y avait jamais vécu… Mais tout gamin on ne le laissait pas s’y promener seul et aujourd’hui il avait bien d’autres choses à faire que de faire du shopping lorsqu’il avait du temps libre. Il était donc en avance, à tourner pour essayer de se repérer, espérant tomber par hasard sur la devanture du restaurant ou même sur son amie, heureusement le temps était clément pour une fois. A force de tourner en rond il s’installa au pied d’une fontaine imposante et attendit tranquillement lorsqu’il vit arriver face à lui une tête brune bien connue. Lexi ! J’ai cru que j’allais finir par me perdre pour de bon cette fois-ci… Il n’était pas fier de lui mais elle le connaissait assez pour en rire. Tu vas bien ? Le restaurant est loin d’ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Lexia Weston
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin, Dylana & Megan
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - angie ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Charles (2).

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah - Manhunt (Incendie - sujet commun) - Charles (1) - Hôpital Trystan (5).
RAGOTS PARTAGÉS : 815
POINTS : 2988
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Empty
MessageSujet: Re: Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia   Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia EmptyMar 7 Mar - 22:51


Lexia rentra éreintée de son travail, où elle avait presté la moitié de la nuit et la matinée, pourtant elle ne comptait reporter le déjeuner qui l’attendait pour rien au monde. Aujourd’hui, la brune allait retrouver un de ses plus vieux amis, pour ne pas dire le plus proche d’entre eux, dans un nouveau restaurant qui avait ouvert en ville. La jeune femme fila sous la douche et en ressortit peu de temps après afin de s’apprêter pour le rendez-vous. Même si la flic ne faisait jamais de grand chichis, elle n’aimait pas partir de chez elle en complète touriste. Fin prête, Lexia attrapa son sac et ses clefs avant de sortir de chez elle. La douce adrénaline qui coulait dans ses veines à l’idée de le retrouver avait suffi à la réveiller. Declan et elle ne se voyaient pas très souvent au vu de leurs emplois du temps respectif, en particulier de celui du directeur de l’hôpital qui était toujours très occupé jusqu’à des heures innommables. Chaque rencontre promettait donc d’être riche en nouveauté et d’être un vrai plaisir aussi. La brune marcha d’un pas rapide en direction du centre de Tenby. Elle sortait plus fréquemment dans les pubs du coin en présence de ses collègues ou de son neveu, quasiment du même âge qu’elle. Lexia découvrirait donc aussi ce lieu tout nouveau. Au bout de quelques minutes de marche, elle arriva sur la petite place où se trouvait la fontaine de Tenby et tomba sur Declan assis à son pied. « Hey ! Tu te retrouves dans les dédales de ton hôpital mais tu perds ton chemin dans Tenby ? » Demanda-t-elle en rigolant tout en le saluant au passage. Il lui demanda ensuite de ses nouvelles et s’informa également quant à la proximité du restaurant. « Tout va bien comme toujours et toi ? » La policière marqua une pause et réfléchit quelques instants sur la direction à prendre. « Non plus très loin. C’est plus court par ici. » Indiqua-t-elle la rue à leur droite. Elle entraîna Declan jusqu’au lieudit. Ils rentrèrent ensuite à l’intérieur et furent installés à la table réservée. « A force d’avoir testé les différents restaurants de Tenby, on pourra devenir les critiques culinaires de la ville. » Lâcha-t-elle sur un ton léger. Lexia regarda un instant la décoration des lieux assez sympa et cosy, elle avait l’impression de se retrouver dans une forme de vieux saloon américain, version restaurant toutefois, le thème sortait pas mal de l’ordinaire. La jolie brune se concentra ensuite un instant sur la carte et proposa de prendre l’apéritif maison au préalable de leur repas. Elle parcourut le menu assez rapidement et choisit un plat qui lui plairait sans doute avant de reposer la carte sur la table. Ce qui l’intéressait vraiment était de parler avec Declan, pas s’attarder sur le menu. « Alors, pas trop dures, les dernières séances ? » Il lui racontait parfois des anecdotes sur ces moments en tant que pédiatre et non pas seulement en tant que directeur. C’était le meilleur côté de son métier, aux yeux de la jeune femme.

_________________

the curtains falls
Don't get too close, it's dark inside ▬ i want to hide the truth, i want to shelter you, but with the beast inside, look into my eyes, it's where my demons hide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Empty
MessageSujet: Re: Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia   Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia EmptySam 18 Mar - 15:09

Dire que Declan n'avait pas le sens de l'orientation c'était presque un euphémisme ! Il était réellement mauvais pour se retrouver dans l'espace, imaginez les parcours d'orientation à l'école, une vraie plaie ! Mais il assumait cette particularité, après tout on ne pouvait pas être parfait partout et puis l'opinion générale semblait dire que c'était quelque chose de commun à la gente masculine alors, s'il était dans la moyenne, soit ! Declan sourit à la brune qui ne put, évidemment, s'empêcher de faire un commentaire sur le fait qu'il se soit perdu, il se releva en ouvrant les bras en signe de résignation. Si je te disais que je confonds encore un placard à balais avec les toilettes des hommes et que les infirmières se moquent de moi au moins une fois par semaine tu y croirais ?! Il n'était pas contre un peu d'auto-dérision, de toute façon son cas était désespéré ! Ils se mirent en marche rapidement et Declan suivit son amie qui semblait bien plus au courant que lui du chemin à prendre. Première grasse mat' depuis des jours... des semaines ! Alors oui, tout va bien ! Répondit-il en souriant, cette journée de repos lui était bienfaitrice, même s'il exagérait sur le terme grasse mat', enfin disons que pour lui, dormir plus de huit heures d'affilé  c'était déjà un exploit. Et puis surtout prendre le temps de faire les choses, de traiter ses dossiers en retard devant un bon petit déjeuner en écoutant de la musique. Voir ses amis, enfin avoir un semblant de vie sociale en dehors de l'hôpital, parce que c'était le soucis avec ce genre de job, ne vivre que pour et avec son environnement de travail, voir toujours les mêmes personnes, enfin vous voyez le truc. Une fois assis dans le restaurant, que le médecin trouva charmant, ils pouvaient discuter tranquillement en attendant leur menu. Une fois que l'un ou l'autre aura fait son burn-out il faudra bien qu'il se reconvertisse, c'est vrai ! C'est un bon choix de carrière. Chacun savait que l'autre était un bourreau de travail. On leur apporta rapidement la carte, commencer par l'apéritif maison c'était la base, Declan avait faim, évidemment il allait prendre de la viande, il n'était pas bien difficile de toute façon et puis, tout comme Lexia, ce qui lui importait c'était surtout de passer un bon moment en sa compagnie. En effet, avec elle il n'était jamais avare d'anecdotes sur son métier, sur les enfants, parfois drôles, parfois touchantes, il était passionné et sa façon d'en parler ne laissait aucun doute là-dessus. Et puis parfois c'était aussi un moyen d'évacuer la pression, de mettre des mots sur des situation compliquées, mais toujours avec humour parce qu'il avait horreur de dramatiser les choses, Lexia c'était un peu le sas de décompression, souvent il avait l'impression de l'ennuyer avec ses histoires mais à priori pas tant que ça puisqu'elle en redemandait toujours. Et bien figure-toi que je serais toujours surpris par tout ce que l'on peu trouver dans les narines d'un enfant ! L'autre jour j'ai eu un petit qui s'était coincé les cheveux d'un Playmobile dans le nez... simplement parce qu'il n'aimait pas ceux qui avaient les cheveux blancs. Bon je te dis ça avant de commencer à manger, je suis sympa ! C'était dur de rester sérieux devant lui en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Empty
MessageSujet: Re: Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia   Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia Empty

Revenir en haut Aller en bas

Well I'm as lonesome as the catacombs - Lexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-