AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

« Mon incroyable anniversaire »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Sam 28 Juin - 0:16

Romeo lança un regard suspicieux à Asher qui leur tournait le dos. Certes, il doutait fortement que le chargé de communication le dénonce s’il venait à apprendre son trafic, mais la paranoïa était une question de survie, dans le métier. Par chance, celui-ci semblait bien occupé à préparer sa cuite, et ne regardait pas dans leur direction. Les risques qu’il soit en train d’écouter étaient faibles, à moins que ce type soit un loup-garou ou un truc dans le genre. Mais c’était la vraie vie, pas Teen Wolf, et à son âge avancé, Asher avait sans doute l’ouïe déficiente, ils étaient tranquilles. Hernandez hocha donc la tête en silence et sorti un petit pacson de son sac.
Se rapprochant d’Eirian comme s’il allait l’enlacer, il le posa dans sa main et replia ses doigts avec douceur. « Surtout vas-y doucement », murmura-t-il à son oreille. Habituellement, il se moquait de ce que fichait sa clientèle avec sa drogue ; plus ils en prenaient, mieux c’était, et ce n’était pas son problème s’ils en crevaient. Mais là, c’était un peu différent ; pas que la santé d’Eirian l’intéresse d’une quelconque manière, mais il ne voulait pas que la super fête promise à son meilleur ami soit gâchée par une overdose dont il aurait pu être responsable. D’autant que cela ramènerait invariablement les flics, et qu’il faudrait à nouveau faire disparaître les preuves. Ouais, c’était vraiment trop d’emmerdes et d’argent foutu en l’air, elle serait donc gentille de contrôler un peu ses doses.

Il recula, constatant avec soulagement qu’Asher ne les regardait toujours pas. Il se mit alors à parler normalement, comme si rien ne s’était passé. « Et du coup c’est qui cette copine, je la connais ? » Il essayait d’avoir un ton dégagé, mais il ne pouvait pas empêcher la curiosité d’éclairer ses yeux. C’était plus fort que lui, quand ça parlait de fille inconnue, ça réveillait son instinct de chasse. Une sale habitude, il le concédait, mais qui commençait étrangement à s’estomper. Souriant, il entreprit quelque mélanges d’alcool ; une vodka limonade pour Matthew, à laquelle il pensait ajouter un ingrédient secret ; une vodka orange pour Penny, qu’il comptait bien fournir discrètement en alcool puisqu’il savait qu’elle n’était pas réellement enceinte ; et une tequila sunrise qui n'avait pas encore de destinataire précis - mais on parlait d'un cocktail alcoolisé, son espérance de vie n'excédait sans doute pas celle d'un poulet dans un KFC.

Mais il se tourna soudainement vers Eirian et Asher, un air de chiot battu adoucissant ses traits. « Dites, ça vous embêterai d’aller chercher les cubis de rosé dans le garage, pendant que je finis les mélanges ? Je nous vois mal descendre ces foutus escaliers quand on aura tous trois grammes dans chaque bras. » Quiconque connaissait le spécimen savait que la sécurité des invités était le cadet de ses soucis… Ce qui l’était un peu plus, en revanche, c’était la virginité de son meilleur ami. Qu’est-ce qui pouvait être un plus beau cadeau que de le déflorer, pour fêter ses vingt-deux ans, sérieusement ? Et Romeo, dans sa grande bonté, était prêt à donner un coup de pouce ; mais il avait besoin d’être seul, pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Sam 28 Juin - 13:28


Ce qui lui parut un moment très court avait pourtant dû durer plus de quelques secondes. Mais à vrai dire elle n'y pensait pas vraiment... Elle se demandait seulement si, avec un peu de chance les gens ne l'avait pas vu et si elle allait pouvoir partir incognito. Cet espoir fut réduit à néant par une jolie jeune femme qui la fit sursauter, comme si elle avait quelque chose à se reprocher. Ce qui n'était pas le cas. Enfin si on ne prenait pas en compte sa presque élaboration d'un plan pour s'enfuir.

« Je... Euh. Thelma. »

Elle ponctua ses quelques mots d'un sourire pour éviter de paraître malpolie. La jeune femme paraissait sympathique mais Thelma était toujours sur la réserve avec de nouvelle connaissance. Ceci dit, maintenant qu'elle habitait à Tenby elle allait devoir faire un effort pour se mêler à la foule. Cette ville était petite, elle finirait de toute façon par connaître tout le monde. Autant dire qu'il valait mieux qu'on l'apprécie même si elle se garderait les jugement qu'elle portait.

« Tu ne viens pas avec les autres ?»

Thelma tourna la tête vers l'endroit qu'Addie semblait désigner et acquiesça. Si il le faudrait bien... Mais le plus tard serait peut être le mieux.

« Si, si... Enfin. A part Matthew, je crois que je ne connais personne ou sinon de vue. Disons que je suis un peu intimidée. »

Pendant qu'elle discutait une nouvelle tête, qu'elle ne connaissait pas plus, était arrivée et le groupe semblait s'être éclaté. Matthew était parti danser avec une belle blonde qui avait l'air d'être enceinte... Vraiment? De lui?
Deux ou trois personnes étaient en train de se préparer des coktails, laissant le pasteur ( le seul dont sa tête lui revenait vraiment) presque seul et nu comme un ver. Ce qu'elle n'avait pas vu lorsqu'elle était arrivée.

« Et toi? Tu, euh, connais beaucoup de personnes, ici? Je propose qu'on aille déranger les tourtereaux sur la piste, histoire de ne pas passer pour des personnes malpolies... »


Sans attendre l'approbation d'Addie elle commença à avancer vers la piste de danse et pris une grande inspiration avant d'interpeller le couple.

« Hey! Désolée, si je dérange. Mais... Joyeux anniversaire, Matthew! »

Puis avisant la jolie blonde, elle lui adressa un sourire en tendant sa main.

« Je suis Thelma. On ne se connait pas, je crois?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Dim 29 Juin - 8:30


No one could ever know me.


On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. ⊹ Ce que je peux être bon des fois, ah je vous jure. Je faisais comme si je n’entendais rien du tout. Comme si je ne m’occupais que de ma boisson. Mais mon vieux Romeo, c’est toi le naif là. Ne penses-tu pas que je puisse faire deux choses à la fois ? Ce qui veut dire : me préparer ma boisson tout en écoutant une conversation derrière moi ? Eh non, je n’ai pas encore atteint l’âge pour porter un support auditif. Mon audition va très bien. Lorsque j’entendis mon ami conseiller à la « belle-sœur » d’y aller doucement, je compris encore plus rapidement. Quel con ce Romeo. Il ne veut pas faire son business autre part ? Vendre son truc à d’autres personnes que je ne connais pas ? Je n’allais rien lui dire à lui. Puis de toute façon, ça faisait déjà bien longtemps que je soupçonnais des trucs à son sujet. Seulement je fermais les yeux, et les oreilles. Il est jeune, et si c’est sa façon de s’amuser tout en gagnant du fric, well. Il s’en voudra lui-même, lorsque la police l’arrêtera ou qu’une de ses clientes fassent une overdose. Comme Eirian par exemple. Ma boisson terminée, je restais droit comme un piquet, faisant mine de regarder les autres invités. Ainsi que les nouveaux arrivants. Bien, que j’attendais surtout ma Léoline. Je souhaitais qu’elle arrive au plus vite, mais cela c’était avant que je la prenne en flag. J’envoyais un texto à ma chérie pour lui dire de prendre son temps en fin de compte. Puis je me retournais vers Romeo et Eirian, l’air de rien. Je leur souris. Mon regard dans celui d’Eirian, je tentais toujours de trouver un moyen de lui prendre son truc, tout en la sermonnant un peu. Mais pas devant Romeo. Ni devant quiconque en fait. Romeo répondit à mes prières. Merci, merci. Je pris Eirian par le bras, tout en disant à Romeo. « Mais bien sur mon pote. On fait ça de suite. » Je savais que j’allais me faire détester par Eirian. Mais je préférais encore que ce soit la blonde qui me déteste au lieu de sa sœur. Parce que oui : elle m’en voudrait atrocement si elle apprenait que j’étais au courant et que je n’avais rien fait. Une fois dans la maison, à l’abri des regards, je tendis ma main à Eirian. Mais celle-ci fit mine de ne rien comprendre. « Allez, je sais que t’es pas aussi blonde que ça. Tu me l’as trop bien fait comprendre. Tu sais ce que je te demande, alors donne-moi ! » Je savais très bien que ça n’allait pas être une partie facile avec celle-ci, mais je n’allais pas lâcher l’affaire aussi facilement. « Soit ça reste entre nous. Soit, je raconte tout à Léoline, mais aussi à la police. Je serais capable de tout dire sur Romeo même si c’est mon pote, juste pour te protéger. Ton choix. » Et ma main était restée tendue vers elle. Elle allait d’ailleurs le rester tant que je n’aurais pas la marchandise en main, pour la foutre dans les toilettes avant de tirer la chasse d’eau. Oui, je sais ce que je fais. Elle allait penser que je ne sais pas m’amuser. Tant pis. Il faut qu’elle apprenne à s’amuser autrement qu’à foutre sa vie en l’air.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Dim 29 Juin - 17:26

    La jeune femme à laquelle je venais de m'adresser sembla coincée dans ses pensées, comme si mon arrivée ne lui faisait ni chaud ni froid. J'avais presque fini, par croire qu'elle n'allait pas me répondre, quand j'entendis finalement le son de sa voix. « Je... Euh. Thelma. ». J'avais franchement l'impression de la déranger, et je me demandais si j'avais fait le bon choix en allant vers elle. Toutefois elle m'offrit un petit sourire, peut-être que j'étais simplement parano.
    Un peu étonnée de la voir en retrait, et pas avec les autres, je lui demandais ce qu'elle faisait. Elle regarda le groupe d'invités déjà arrivés que je venais de désigner, et acquiesça. « Si, si... Enfin. A part Matthew, je crois que je ne connais personne ou sinon de vue. Disons que je suis un peu intimidée. » La distance qu'elle semblait placer entre elle et les autres était donc de la timidité ? Je comprenais, j'avais longtemps été timide, quand j'étais gamine. « C'est l'occasion de rencontrer du monde ». Je ne connaissais pas grand monde moi non plus, et j'appréhendais un peu le déroulement de la soirée. Mais si je voulais être une amie exemplaire pour Matthew, je devais être là. Absolument. « Et toi? Tu, euh, connais beaucoup de personnes, ici? Je propose qu'on aille déranger les tourtereaux sur la piste, histoire de ne pas passer pour des personnes malpolies... ». Elle n'attendit pas que je lui réponde, et prit la direction de la piste de danse. Je la suivais donc, ravie de ne pas être la seule à vouloir les déranger. « Quelques unes, mais pas la majorité à mon avis ». On était arrivées à hauteur du couple, et je serrais Matthew dans mes bras une fois que Thelma l'eut salué. « Joyeux anniversaire Matt ! C'est vraiment magnifique, ta maison est métamorphosée ». J'avais un peu de mal à croire qu'il était à l'origine de tout ça, mais c'était vraiment extra. Je me tournais alors vers la jolie blonde, à qui je collais la bise. « Penny je suis vraiment contente de te voir, comment vas-tu ? Pas trop fatiguée ? ». Je posais la main délicatement sur son ventre, nous commencions à plutôt bien nous connaitre. C'était sa grossesse qui nous avait rapprochées, et je considérais donc que mon geste n'était pas déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Lun 30 Juin - 7:46


No one could ever see me.


Since you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with make it through all the best with someone who always laughs at even when I'm at my worst, I'm best with you. Yeah! I'll be there for you. 'Cause you're there for me too. ⊹ musiiiiiiiiique Je m’étonnais moi-même. Si on m’avait dit que je viendrais à poil à l’anniversaire de Matthew, je me serais foutu de la gueule de la personne. Mais il faut croire que je me lâchais totalement ici. De quoi changer un peu les idées reçues sur les Pasteurs, à toutes ces personnes. Oui, un Pasteur ça peut se mettre à poil, mais ça a aussi un bel engin. Oui, oui, les gens, la nature m’a bien faite. Lorsque j’écoutais les gens me « complimenter » sur mon audace, je relevais encore plus la tête. Fier de moi. Au moins je faisais un petit effet, et on se rappellerait de moi. Bien que je ne voulais pas voler toute la vedette à mon ami Matthew. Après tout, c’est son anniversaire à lui. Mais comme un débile, je n’avais rien pris comme vêtements. Je m’étais baladé totalement nu de chez moi à ma voiture, et de ma voiture à chez Matthew. Qu’est-ce que j’avais dans ma tête ? Je pensais réellement que j’allais rester comme ça toute la soirée ? Il faut croire. Un peu tête en l’air que je suis. Je me dirigeais vers les boissons, et j’y restais trois bonnes minutes. Le temps de me choisir quoi boire. Ou pas. Je ne suis pas très bon côté boissons. D’ailleurs, plus de la moitié qui était exposé, je ne connaissais pas. Voyant que je n’allais pas avancer comme ça, je me mis à faire la plouf. Et ça tombait sur de la vodka. Ah bah merde. Je regardais aux alentours, voire qu’est-ce que je pourrais prendre avec. Soit Matthew avait mal fait son truc, soit je ne voyais rien, mais la vodka je n’allais pas la prendre toute seule. Je finis de nouveau à faire la plouf pour choisir une autre boisson. Priant pour tomber sur du soda. Whisky. Je regardais autour de moi. Personne ne m’avait vu faire ce choix de hasard. Heureusement. Ceci dit, j’hésitais encore à faire ce mélange. Mais allez, pourquoi pas. Ça ne peut pas être si dégoutant que cela. Je mis donc la moitié de vodka, et l’autre de whisky. Mon verre prêt, je retournais vers les autres invités. Et là j’aperçus Addie. Cool. Je m’avançais vers elle. Qui parlait à une autre fille d’ailleurs. « Salut Addie. » Je lui fis un sourire. Puis enfin je me décidais à gouter à mon verre, mais à peine une gorgée prise que je recrachais le tout. Devant les deux jeunes filles. Super classe. Je les regardais, pour enfin m’excuser « Désolé, mais c’est dégoutant. Ne gouter jamais de la vodka au whisky. Euuurk. » Peut-être un signe pour me dire que ce soir je ne dois pas boire. Comme n’importe quel soir d’ailleurs. J’allais reposer ce verre, pour m’en prendre un autre, avec cette fois-ci un simple coca-cola. Ah ça, au moins, je ne risque pas de ne pas aimer. J’adore ça : le coca. Je retournais vers les deux jeunes filles. Oui je squattais, mais je l’aimais bien Addie. Depuis notre dernière conversation un peu bizarre. Alors qu’elles décidèrent de s’avancer vers la piste de danse pour saluer le couple, je me retirais un peu. Faire un peu profil bas. Bien que ce soit assez difficile en étant totalement nu. A ce moment-là, je reçus un sms de Léoline me demandant si j’étais vraiment à poil. Je jetais mon regard vers Asher. Ah quel pipelette cet homme. A croire que même les gens qui ne seront pas présents ce soir, sauront que j’étais en tenue d’Adam. Coool, je suis deviens Famous. Une musique un peu plus rythmée se fit entendre, et alors là, je voulus danser. Je m’avançais vers la piste de danse et me mit à danser, comme un petit fou. Avant de faire renverser mon verre de coca sur… Penny. Oups. Je la regardais. « Désolée belle demoiselle… » Je me mis à lui faire de l’air sur elle, tout en soufflant. Non non Nikolas, ça ne va pas s’enlever comme ça. « … C’est peut-être un signe pour que vous vous mettiez en tenue d’Eve, avec moi. » Mais qu’est-ce que tu fous Nikolas ? T’oublies que c’est la copine de Matthew ou quoi ? Je regardais Matthew, avec une petite tête. Oups. Pour me rattraper un peu, je criais « TOUS A POIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIL » Je lâchais mon verre qui était du coup vide, et je me mis à danser, les mains en l’air. Sûr qu’il avait que du coca dans ce coca ? Pas sûr..


Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Mar 1 Juil - 19:41

Ce que Eirian voulait, c’était passer une bonne soirée, le genre qu’elle ne s’était pas offerte depuis un long moment déjà. Et oui, cela signifiait boire trop, danser jusqu’à avoir mal aux pieds, discuter avec des gens dont elle ignorerait le nom, et éventuellement prendre un ou deux cachets d’ecstasy histoire de rendre le tout plus facile. Elle ne s’autorisait ce genre d’écart qu’une ou deux fois par an, guère plus. Un peu comme la plupart des gens de son âge, imaginait-elle. C’était donc assez naturellement qu’elle avait demandé à Romeo si on pouvait trouver cela à Tenby : il y vivait et était du genre fêtard. Elle ne doutait pas qu’il connaisse quelques personnes capables de lui en fournir – en plus d’autres choses, certainement. Bien entendu, elle était loin de se douter que c’était plus lui qui fournissait en drogues une grosse partie de la ville. Alors qu’elle lui parlait, elle ne prêta pas attention à Asher qui, pour elle, était toujours occupé à draguer la blonde bien gaulée. De toute manière, elle avait pris soin de rester suffisamment évasive pour qu’une oreille indiscrète ne puisse pas comprendre de quoi elle parlait. Quand Romeo s’approcha pour lui glisser un petit sachet dans la main, elle poussa le vice jusqu’à passer une main autour de son épaule, l’enlaçant franchement, pour lui répondre à l’oreille :

« Toujours. »

Elle s’écarta avec un sourire et attrapa son portable, qu’elle avait posé sur la table juste à leurs côtés. Juliette avait déjà répondu à son texto et lui promettait d’essayer de venir rapidement. Vérifiant rapidement qu’on ne la regardait pas, Eirian glissa les deux objets qu’elle tenait en main dans son sac à mains, avant d’assouvir la curiosité de Romeo.

« Elle s’appelle Juliette. Tu la connais peut-être, elle bosse à l’animalerie ? » Elle attrapa son verre avant d’ajouter en guise de taquinerie : « Mais t’as pas une copine, toi ? »

Elle haussa les épaules – ses histoires de couple ne la concernait pas – et commença à retourner vers le jardin, bien décidée à danser. Sauf que la voix de Romeo la retint une nouvelle fois, en les accostant, Asher et elle. Ne cherchant pas à savoir pourquoi, soudainement, il fallait remonter des cubis, la blonde hocha la tête. Mais elle n’eut pas le temps de reposer son verre que son charmant beau-frère lui agrippait le bras pour l’entrainer à sa suite. Une fois dans un couloir, loin de la fête, il se stoppa net puis tendit une main vers elle, comme pour réclamer quelque chose. Pendant une brève seconde, Eirian espéra qu’il y avait un sens caché là-dedans, un autre coup de la casserole qu’elle ne comprenait pas. Parce qu’il ne pouvait pas être au courant, ni avoir rien vu ou entendu, bordel. Seulement, les paroles qu’il lui adressa lui ôtèrent tout doute possible. Une colère sourde s’empara de la demoiselle et elle croisa les bras contre sa poitrine : pour qui il se prenait, au juste ? Il n’était ni son père, ni son frère et il lui avait fait clairement comprendre qu’il ne l’appréciait pas le moins du monde. Alors pourquoi ne pouvait-il pas juste lui ficher la paix ? Elle hésita un court instant à juste se barrer de cette fête dès qu’elle aurait récupéré son sac. Mais elle ne voulait pas causer de scandale ce soir : c’était après tout l’anniversaire de Matthew. Et elle était prête à parier que c’était aussi vrai pour Asher. Surtout qu’elle aurait bien aimé savoir ce qu’il aurait raconté à tout ce beau monde ! Elle envisagea aussi de faire allusion à la blonde avec qui elle l’avait deviné très tactile, un peu plus tôt. Mais elle préférait garder cette carte dans son jeu encore un peu – au cas où il se montre trop insistant, par exemple ? Au lieu de ça, elle préféra jouer l’appâter en sortant quelque chose qu’elle avait coincé un peu plus tôt dans l’élastique de sa jupe improvisée. Elle lui tendit un petit sachet tout en déclarant :

« Tu parles de ça ? C’est juste de la beuh, pas besoin d’en faire un drame ! Et je doute que Léo s’offusque pour ça, surtout quand on sait où j’ai trouvé de quoi fumer mon premier pétard… » ricana-t-elle.

Elle passa outre le ton presque insultant qu’il avait utilisé, ainsi que le mépris qu’il lui inspirait pour juste refermer la main sur le sac et récupérer ainsi son bien. Estimant que la conversation était terminée, elle fit demi-tour pour retourner vers le jardin. A présent, il lui faudrait encore plus de distractions pour passer outre la présence de ce fichu Asher ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Dim 6 Juil - 8:03


Siana n’avait jamais vraiment aimé les anniversaires. Enfin si, quand elle était petite… C’était l’occasion idéale pour recevoir des cadeaux et avoir ses parents pour elle toute seule ! En grandissant, les choses avaient bien changé. Non seulement elle passait de moins en moins de temps avec ses géniteurs, mais en plus, elle obtenait d’eux ce qu’elle voulait – surtout de son père, d’ailleurs… Probablement pour apaiser son sentiment de culpabilité. Alors son anniversaire, très peu pour elle. Elle préférait s’amuser avec ses amis en tout temps, tout simplement. Mais quand c’était l’anniversaire de quelqu’un d’autre, ce n’était pas très gentil de ne pas répondre à l’invitation. C’était une occasion comme les autres de sortir un peu. Et puis, c’était Matthew, quand même ! Siana aimait bien le fils Cartwright, depuis toujours. Et sa meilleure amie, Shelley, était forcément là. En plus, Romeo aussi, alors… Raison de plus de venir. Au début, la petite blonde avait un peu hésité. Elle n’aimait pas trop voir Romeo dans les grandes occasions ; ça lui serrait toujours le cœur de ne pas pouvoir l’enlacer et l’embrasser en public. Ils ne pouvaient pas, en revanche, elle le voyait rire avec d’autres filles et ça, c’était dur. Mais Romeo lui avait promis qu’ils pourraient s’éclipser tous les deux pour passer un petit moment ensemble, alors… Oui, elle était faible, elle avait cédé.

Naturellement, ses parents avaient accepté. Les Cartwright, c’était une bonne famille ; ils se connaissaient bien ! En plus, c’était la maison voisine, vraiment pas de quoi s’inquiéter… De surcroît, les parents Pierce avaient une soirée avec des « gens importants » ce soir-là. Ils avaient réussi à se débarrasser facilement de leurs enfants : les frères de Siana se trouvaient chez des copains pour la soirée.

Le thème de la soirée, c’était autre chose. Un costume aztèque. Siana s’était cassé la tête pendant plusieurs jours pour se trouver des habits-comme-il-faut. Elle avait fini par commander quelque chose sur Internet.

Siana se sentait un peu ridicule, habillée comme ça. Mais elle se consolait en se disant que les autres étaient certainement affublés de la même manière. Sur place, elle rangea au réfrigérateur un petit quelque chose qu’elle avait préparé pour Matthew. Il ne voulait pas de cadeau, elle savait qu’il avait tout ce qui était nécessaire alors elle avait décidé de lui faire plaisir en lui concoctant sa pâtisserie préférée. Bien sûr, Matthew pouvait en commander quand il voulait, mais elle tenait absolument à lui emmener quelque chose et c’était ce qu’elle savait faire de mieux. Puis la blondinette rejoignit Shelley, admirant le décor (ils n’avaient rien négligé !), saluant quelques personnes au passage : Matthew bien sûr, Willow, Asher, Nikolas (Nikolas !!!)… Au bout de quelques minutes à peine, Siana remarqua sans peine que Romeo traînait avec une blonde. La blonde qui était arrivée en début d’année, la sœur de Léoline. La jeune fille essaya de ne pas y prêter attention, en vain : elle ne voyait que ça ! Quand elle les vit s’enlacer, elle crut que les yeux allaient lui sortir de la tête : c’en était trop ! Shelley voyait sans doute que sa meilleure amie était sur le point d’exploser. Et elle avait raison ; Siana était à deux doigts de fondre sur eux. Décidant de s’en aller avant de faire une énorme bêtise qui les trahirait à coup sûr, l’adolescente sortit son iPhone pour demander à Romeo de la rejoindre immédiatement dans la chambre de Shelley. En moins de deux, elle y était. Au moins, là, c’était tranquille. Les bras croisés, le regard tourné vers la fenêtre, Siana entendit la porte s’ouvrir doucement. C’était lui, aucun doute possible. Sans se retourner, elle s’adressa à son petit ami, s’efforçant de maîtriser le ton de sa voix. « Tu voulais pas embrasser à pleine bouche la belle-sœur d’Asher, tant que t’y étais ? J’croyais qu’on était censés se voir et toi, tu fricotes avec la première blonde que tu vois ! »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Mar 8 Juil - 3:07

Couchée sur son lit, l'ordinateur posé sur l'oreiller, Jules s'ennuyait un peu. Thunder avait refusé de coopérer et elle avait préféré le laisser tranquille sans prendre la peine d'insister davantage. Qu'il boude dans son box si c'était vraiment ce qu'il voulait ! Elle avait travaillé toute la journée et même si elle était épuisée, elle n'avait pas envie de rester à à ne rien faire. Elle avait pris une douche en rentrant et elle se félicita d'ailleurs pour ça lorsque son téléphone se mit à vibrer. C'était Eirian qui lui demandait de venir la rejoindre alors qu'elle se trouvait à la fête d'anniversaire de l'un de ses amis, visiblement en mode panique. Un sourire étira les lèvres de la rousse alors qu'elle se redressait rapidement sur ses deux pieds, presque étourdie. Elle abandonna le tee-shirt et le mini-short en coton qu'elle portait pour dormir afin d'enfiler une petite robe d'été relativement moulante, sans bretelles, par-dessus laquelle elle enfila un petit blouson en jeans, au cas où. Toujours prête à faire la fête et à s'amuser, Juliette ne disait jamais non à ce genre d'opportunités et elle sourit doucement en se disant que Sohel serait peut-être là. Elle ne connaissait ni Matthew, ni même la majorité des invités sans doute, mais Jules ne se formalisait que très peu de ce genre de choses. Après tout, elle se faisait des amis très vite, ce n'était donc pas un problème pour la rouquine.

Dans l'empressement, elle avait oublié de répondre au message de son amie et elle le fit rapidement afin de lui dire qu'elle arrivait le plus vite possible. Eirian lui confirma l'adresse et Jules ne posa qu'un oeil sur le nouveau sms, occupée à tracer dans le bas de ses paupières de fines lignes noires. Elle ne rajouta qu'un peu de mascara avant de descendre quatre à quatre les marches qui menaient au rez de chaussée « Papa ... ? Tu peux me conduire chez un ami ? C'est son anniversaire et tous mes amis y sont ... » fit-elle doucement en appuyant l'une de ses épaules contre le mur, un petit sourire angélique aux lèvres afin de s'assurer qu'il dise oui. Elle aurait pu lui demander si elle pouvait emprunter la voiture, mais elle avait l'intention de boire; c'était donc plus prudent pour elle de ne pas la prendre et de demander plutôt à son père de l'y emmener.

« Hum ... Tu seras sage ? » demanda-t-il en se relevant du fauteuil où il était assis pour mettre les pieds dans ses chaussures, posées non loin de l'entrée. « Promis !! Merci papa ! » Elle lui sauta au cou pour l'embrasser sur les deux joues, sourit lorsqu'il voulut lui ébouriffer les cheveux en esquivant sa main. Ses boucles rousses retombaient sur ses épaules et dans son dos, mais elle n'y prit pas vraiment garde, courut jusqu'à la voiture afin de s'y installer joyeusement. Elle prit conscience, tout à coup, qu'elle n'avait rien apporté, mais son père s'était déjà installé côté conducteur et elle haussa les épaules. Tant pis.

Elle lui planta un baiser sur la joue lorsqu'il arrêta le véhicule devant la maison et elle s'empressa de le quitter pour ne pas qu'il change d'avis. La porte s'ouvrit alors qu'elle s'apprêtait à sonner et on la lui tint toute grande pour qu'elle puisse se glisser par l'ouverture, un sourire aux lèvres. Rapidement, elle chercha des yeux la blonde qui l'avait invitée, se rendit compte, soudainement, que tout le monde était déguisé. Putain, Eirian. Elle leva les yeux au ciel, se mordit la lèvre en tombant nez à nez avec un beau brun visiblement pressé de rattraper une petite blondinette. Coup d'oeil. Sourire en coin. Elle secoua légèrement la tête avant de se diriger vers le jardin, là où elle aperçut finalement la blonde qu'elle cherchait. Elle se dirigea rapidement vers elle et finit par l'entourer de ses bras en déposant sur sa joue un baiser. « T'aurais quand même pu m'avertir que c'était une fête costumée ! » fit=elle en riant alors qu'elle avait désespérément l'impression de ne pas trop être à sa place. « Mais ça va je te pardonne. C'est quoi le nom du beau mec avec les cheveux bruns, le teint un peu basané et des tatouages sur le bras, juste là ? » fit-elle en représentant à l'aide de ses doigts, sur la peau de la blonde, l'endroit où elle avait aperçu le tatouage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Jeu 24 Juil - 19:56

Quelques minutes s’étaient écoulées depuis qu’elle avait discuté avec Asher, pourtant, leur conversation restait fraiche dans la mémoire de Eirian. Si elle gardait ses distances avec son beau-frère, la Kleefin ne pouvait s’empêcher d’avoir l’impression qu’il la surveillait. D’accord, elle avait fait la maligne en face de lui, mais elle aurait certainement déchanté s’il avait vraiment trouvé ce que Romeo lui avait fourni. Et l’idée qu’il puisse encore le faire occupait une bonne partie de son esprit, qui imaginait déjà quelques scénarios catastrophes qui viendraient gâcher l’anniversaire de Matthew et les conduirait, Romeo et elle, au poste de police. Face à une telle perspective, la seule chose qui retenait encore la demoiselle à cette fête, c’était le fait qu’elle avait invité Juliette à l’y rejoindre. Elle ne voulait pas lui faire faux bond et elle espérait aussi que la rouquine réussisse à lui changer suffisamment les esprits pour qu’elles profitent, ensemble, du reste de la nuit. Alors, lorsque Jules vint la rejoindre, c’est avec un sourire sincère que Eirian l’accueillit avant de la serrer dans ses bras. Elle s’était à peine rendue compte que la tenue de son amie faisait tache mais quand celle-ci lui fit la remarque, la blonde s’en voulut aussitôt de ne pas l’avoir prévenue du déguisement imposé. En même temps, elle imaginait mal qui que ce soit avoir la tenue du parfait Aztèque dans sa garde-robe. Fort heureusement, Juliette ne semblait pas lui en vouloir et semblait plus s’intéresser à un mec qu’elle avait croisé en arrivant. La description laissa Eirian un instant sceptique et elle dut balayer l’assemblée du regard pour faire le lien :

« Ah tu parles de Romeo ?! Je te le présenterai si tu veux, mais avant, suis-moi, on va faire en sorte que tu te fondes un peu mieux dans la masse. »

Bien contente de saisir ainsi une opportunité pour s’échapper du jardin, la jeune femme prit Jules par le bras et l’emmena vers l’intérieur, se saisissant de ses affaires au passage. Elle avait omis de lui dire que certains se feraient une joie de réclamer à ce qu’elle se balade nue, conformément à ce que le carton d’invitation demandait, si elle n’était pas déguisée, et que le dit Romeo serait certainement le premier à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Mar 29 Juil - 20:12

Soulagé, Romeo attendit qu’Eirian et Asher sortent de la pièce et jeta un regard autour de lui pour vérifier que personne ne pouvait le voir. Il devait agir vite.
Il se pencha alors pour ouvrir son sac et tira un petit pacson de MDMA dans la doublure du tissu. Soluble dans l’eau, énergisante et désinhibante ; s’il y avait un truc qu’on ne pouvait pas reprocher au dealer, c’était sa connaissance en sa marchandise. Celle-ci était faite pour son meilleur ami : il aurait toujours les idées claires et se souviendrait de tout, mais sa timidité ne serait plus qu’un mauvais souvenir et il aurait assez d’énergie pour faire précisément ce qu’il voulait, toute la nuit. Certes, il y avait aussi des effets indésirables, et beaucoup de gens seraient choqués qu’on puisse se prétendre « ami » de quelqu’un que l’on droguerait sans son consentement. Mais pour Romeo, c’était un véritable cadeau, qu’il faisait, de la Felix Felicis de moldus ; sans compter qu’il était là pour s’assurer que tout se passe bien.

Il versa la poudre dans la vodka-limonade de son meilleur ami, mélangea, et commença à dresser le plateau qu’il comptait apporter aux hôtes de la soirée. Mais une sonnerie dans son sac l’interrompit au moment où il allait l’emporter. Il hésita deux secondes de peur que ce soit pour le travail ; il avait prévenu Demian que cette soirée était importante, mais il pouvait très bien avoir des emmerdes qui l’obligeraient à quitter la fête – autant dire que c’était la dernière chose qu’il désirait. Mais la curiosité l’emporta sur l’inquiétude, et il se décida finalement à ouvrir le message.

C’était Siana, et elle voulait le voir maintenant, dans la chambre de Shelley. Un sourire étira ses lèvres malgré lui. Elle voulait faire ça ici, maintenant ? Cette fille était pleine de surprises, en fait, et l’idée lui plaisait grave ; il avait bien fait d’attendre encore un peu, finalement. Oubliant soudainement le verre rempli d’ecstasy qu’il venait de préparer, il abandonna aussitôt son plateau pour se précipiter dans l'entrée. Là-bas, une jeune femme attira son attention. De longs cheveux roux, des traits fins… C’est qu’elle était carrément mignonne, est-ce que c’était l’amie dont parlait Eirian ? Romeo lui adressa un sourire en coin avant de disparaître à l’étage.

Ça y était, elle était prête, elle allait s’offrir à lui ; et rien qu’à y penser, il sentait le désir monter à chacun de ses pas. Sauf qu’en ouvrant la porte, il déchanta aussitôt. Elle était habillée – et visiblement loin d’être d’humeur.
La chute depuis son petit nuage fut plutôt violente ; et il lui fallut un moment pour comprendre où elle voulait en venir. Il ferma la porte, marcha jusqu’à elle d’un pas peu assuré. « Je… C’est… C’est pas ce que tu crois », balbutia-t-il. Qu’est-ce qu’il pouvait lui dire ? « T’inquiètes, bébé, je lui vendais juste de la drogue » ? Non… Non, il ne s’en sortirait pas avec la vérité, et il doutait pouvoir s’en sortir avec un mensonge non plus. Il s’avança jusqu’à la fenêtre où elle était appuyée, tentant vainement de capter son regard. Sa beauté naturelle avait toujours ce drôle d’effet sur lui – comme une panique à l’idée de la perdre. « Siana, je te jure qu’il n’y a rien entre elle et moi… Je la connais pas depuis longtemps et à vrai dire… J’essaye de caser Matthew avec. » Il lui prit la main, un regard inquiet sondant les yeux bleus de la jeune femme. Il espérait que l’explication la convaincrait ; car même si son côté crevard lui disait que c’était pas grave, s’ils rompaient il pourrait aller draguer la jolie rousse, tout le reste de son esprit lui criait qu’il ne voulait pas la perdre, pas maintenant, pas comme ça, ni même jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Mer 30 Juil - 4:45


Siana avait beau adorer Matthew, elle n’avait pas une envie folle de venir à cette fête. Ce n’était vraiment pas contre lui ; simplement, ça devenait de plus en plus difficile pour elle de ne pas pouvoir être vue avec Romeo en public. Et forcément, il était là, c’était lui qui organisait la fête. Heureusement que Shelley était là ; sa seule présence était apaisante. Mais même sa meilleure amie ne pouvait rien faire pour la calmer lorsque la blondinette aperçut son petit ami en compagnie de la sœur de Léoline. En plus, il l’enlaçait comme ça, devant tout le monde, sans vergogne !

Dans la chambre de Shelley, Siana ne pouvait s’empêcher d’y penser. Elle savait que Romeo aimait charmer les femmes, bien sûr. C’était connu, pas besoin d’avoir le QI de Goethe pour comprendre ça ! Mais elle avait espéré que le fait d’être « en couple » le calmerait. Elle avait espéré que ça lui suffirait, de la charmer elle. Elle s’était mis le doigt dans l’œil, sans aucun doute. En même temps, est-ce qu’on pouvait s’attendre à quelque chose d’autre ? On ne changeait pas un mec comme ça. Les personnes qui l’entouraient le lui avaient suffisamment répété. Pourtant, à chaque fois qu’elle voyait son copain un peu trop proche d’une autre fille, elle avait l’impression de recevoir un coup de poing en pleine figure. Elle avait envie de pleurer et en même temps, ça l’énervait. Elle ne voulait pas être faible, pas pour un gars : c’était joliment raté !

Quand la jeune fille commença à faire des reproches au beau brun, il resta sans voix pendant plusieurs secondes. Visiblement, il ne s’y attendait pas. Il ferma la porte et finit par se rapprocher, à petits pas, avant d’ouvrir la bouche. « En plus, tu te moques de moi ? » Il aurait pu lui servir mieux, quand même. Parce que le coup du « c’est pas ce que tu crois », c’était un peu trop… Classique ! Il se rapprocha encore et lui prit la main. Elle retira aussitôt sa main et se tourna vers lui, sans pour autant le regarder, les bras croisés sur la poitrine. « Matthew avec elle, t’es sérieux ? Je trouve que t’as une drôle de façon d’essayer de les mettre ensemble ! » C’était absurde, comme excuse, pourtant… Siana avait l’impression que Romeo n’aurait pas pu trouver ça comme ça, en claquant des doigts, en la voyant dans cet état. Il disait peut-être la vérité ? La petite blonde admettait facilement qu’elle était un peu trop jalouse, mais est-ce qu’elle n’avait pas de bonnes raisons de l’être ?

Enfin, elle leva les yeux vers son petit ami, scrutant ses beaux yeux clairs. « Ok, alors prouve-le-moi. »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Ven 1 Aoû - 20:59

Je suis sorry pour tous les gens que j'ai fait attendre. Si jamais je vous ai oublié dans ma réponse, engueulez moi dites le moi   

En vérité, Matthew avait emmené Penny sur la piste de danse pour s'éloigner du brouhaha. Il ne serait pas assailli d'accolades et de "joyeux anniversaire", les gens montreraient suffisamment de respect pour le laisser en intimité avec sa petite amie. Pourquoi avoir organisé son anniversaire si la présence de tant de gens le mettait mal à l'aise ? Matthew ne connaissait toujours pas la réponse. Manquant d'autorité, il n'avait pas tenu tête très longtemps aux insistances incessantes de son meilleur ami. Romeo avait le don pour enjoliver ses dires, il lui avait vendu du rêve, presque donné envie de le célébrer, cet anniversaire. Bien sûr, Matthew n'était pas de mauvaise foi : il était bien content de constater qu'il connaissait tant de gens, et que toutes ces personnes furent prêtes à se déplacer et à revêtir un costume ridicule pour l'honorer. Cependant il ne pouvait s'empêcher d'appréhender la suite. Se lâcher et ne plus penser à rien ? Impossible. Heureusement, Penny avait le don pour l'apaiser. Il aurait presque pu regretter que leur union soit bidon, elle était une chic fille, intéressante et qui gagnait à être connue. Elle l'utilisait sans vergogne, certes, mais de toute sa vie Matthew n'avait jamais été aussi proche d'une fille, alors il ne se plaignait pas.

Alors qu'ils dansaient sobrement, le ventre proéminent de la jeune fille les empêchant d'exécuter toute prouesse, ils furent brièvement interrompus par Thelma et Addie. Après les avoir salué et remerciés pour leurs présents, Matt les laissa s'éloigner pour se concentrer sur Penny. Leur bulle aurait presque pu être romantique, si elle n'était pas remplie que de vent. Un vent que la jolie blonde lui souffla en pleine figure, le ramenant à la réalité, trop vite à son goût. « Mais de quoi tu parles ? » Il ne joua pas longtemps la carte de l'innocence, Penny était bien maligne et il ne fut pas surpris qu'elle ait remarqué son malaise vis à vis d'Eirian. « C'est compliqué, disons qu'il s'est passé quelque chose, mais c'est un peu la honte au final du coup je suis partagé entre l'éviter et lui parler » lui souffla-t-il au creux de l'oreille en se rapprochant d'elle. Que les gens autour l'entendent parler d'une autre fille à sa petite amie n'était pas une bonne idée. Il baissa les yeux, penaud. La musique reprit de plus belle, Matt jeta un oeil au DJ qui ne se sentait plus. Pour une fois il ne le blâma pas, ce genre de conversation n'était pas sa tasse de thé, et puis il trouvait parfois Penny trop franche à son goût. L'ambiance enjouée électrisait la foule, de plus en plus de gens les avaient rejoint, si bien qu'un accident arriva et sa petite amie se retrouva noyée de rhum coca. « Oh c'est pas vrai » Il se précipita sur Penny, comme si elle était en sucre et risquait de fondre. « Mais Niko t'es déjà bourré ou quoi ! » Il rit gentiment mais n'obtint pas de réponse, le jeune homme avait déjà regagné la danse. « Viens je t’emmène dans la salle de bains nettoyer tout ça, sinon j'irai emprunter une robe à une de mes soeurs » On ne pouvait pas dire que Matt jouait mal son rôle. Il excellait dans le faux petit ami. Attrapant la main de Penny, il la guida jusqu'à l'étage mais trouva porte close. « Ben ? » Il appuya plusieurs fois sur la poignée mais la pièce semblait verrouillée de l'intérieur. Pas bien sûr de vouloir voir ce qui s'y tramait, il toqua néanmoins. Au pire, si c'était vraiment glauque, la maison comptait d'autres salles de bains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Spencer, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©perséphone & emmastonedaily & lolipops
TA DISPONIBILITE RP : Libre 0/3
En cours : Gwen - Lloyd - Andrew
A venir : Eirian
RAGOTS PARTAGÉS : 3775
POINTS : 3509
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : Elle se remet de sa deuxième rupture avec Sean et s'est promis qu'on ne l'y reprendrai plus.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Mais peut être plus pour longtemps.
REPUTATION : Elle a un peu perdu de son éclat ces derniers temps, non ?



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Lun 4 Aoû - 16:22

Penny et Matthew continuait de danser, paisiblement. Leur petit business avait donné naissance à une bonne entente surprenante et la blonde se surprenait à apprécier ce petit moment. Loin de l'exubérance de certains invités et de Romeo qu'elle devait prétendre ne pas connaître, elle pouvait être elle-même. Matthew savait qui elle était, et n'attendait rien d'elle par conséquent. Bien entendu, il ne connaissait pas l'intégralité de la duplicité de la Collins, imaginant qu'elle était réellement enceinte mais c'était déjà pas mal. D'une manière générale, les membres de la famille Cartwright réveillaient les meilleurs côtés de l'escroc qu'elle était. Il semblait d'ailleurs que c'était le cas pour d'autres personnes. Sans surprise, le faux petit ami de Penny avait beaucoup d'amis, qui venaient les saluer tour à tour sur la piste de danse. Loin d'être agacée par ces interruptions, Penny les trouvaient plaisantes. Non seulement Matthew devait se sentir populaire, mais elle même agrandissait sa liste de contacts et de connaissances à Tenby. Bien qu'elle connaissait déjà une des deux brunes qui étaient en train d'approcher. Ces dernières saluèrent son cavalier avant de s'adresser à elle. « Je suis Thelma. On ne se connait pas, je crois?» Penny serra la main de la dénommée Thelma sans réfléchir. Il s'agissait de la jeune femme qu'elle avait trouvé ravissante quelques instants auparavant. « Enchantée Thelma, moi c'est Penny. Comment vous vous connaissez Matthew et toi ? » Il ne s'agissait nullement d'une jalousie malvenue, mais plutôt de curiosité envers la brune qui semblait très douce. Et peut être une dose de calcul... Ne ferait-elle pas une vraie copine idéale pour Matt ? Mais avant qu'elle n'ait pu creuser la question, Addie s'était avancée pour lui faire la bise avant de poser une main audacieuse sur son ventre. « Penny je suis vraiment contente de te voir, comment vas-tu ? Pas trop fatiguée ? » Penny adressa un sourire qui ressemblait plus à un rictus à l'anglaise. Naturellement, elle n'appréciait guère qu'on touche son ventre étant donné que celui-ci était composé de mousse plutôt que de chair mais avoir un geste de recul aurait été encore plus flagrant. « Moi aussi Addie... J'ai l'impression que ça fait une éternité... Je vais très bien. C'est grâce à Matthew, il est au petits soins avec moi. Et toi ? Tout va bien ? »

Toutefois, une fois qu'ils furent à nouveau seuls, le couple ne put pas reprendre leur danse aussi tranquillement que précédemment. Sans doute parce que fidèle à elle-même, Penny avait lâché une bombe, posant exactement la question à laquelle sa victime n'avait pas envie de répondre. Mais le temps qu'ils avaient passé à faire semblant d'être amoureux avait porté ses fruits, car après quelques instants de réticence, Matthew lui répondit, murmurant dans son oreille. Visiblement, l'affaire était aussi importante qu'elle l'avait imaginé. C'est compliqué, disons qu'il s'est passé quelque chose, mais c'est un peu la honte au final du coup je suis partagé entre l'éviter et lui parler » Leurs messes basses leur donnaient l'air plus complice que jamais et Penny afficha un sourire réjoui comme si Matthew venait de lui raconter une excellente plaisanterie. Toutefois, il y avait du sérieux dans sa voix quand elle chuchota à son tour. « D'accord... mais au final, tu auras encore plus de remords si tu ne fais rien. L'éviter ne fait peut être que rendre le truc plus bizarre. » . Elle devait avouer qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait, elle n'en dit donc pas plus. Ils furent de toute façon interrompus par l'invité qui se baladait nu, qui non content d'exposer ses parties intimes à l'air, venait de renverser copieusement sa boisson sur elle. Elle poussa un long soupir agacé tandis que Matthew prenait les choses en main. Toujours aussi attention, il lui prit la main l'entraînant loin de la piste de danse. « Viens je t’emmène dans la salle de bains nettoyer tout ça, sinon j'irai emprunter une robe à une de mes soeurs Le premier réflexe de Penny fut le sarcasme. « C'est adorable chéri, mais je ne pense qu'aucune de tes sœurs n'atteint mon tour de taille... » . Puis la panique la gagna peu à peu tandis qu'elle suivait son faux petit ami. Elle était soudainement très exposée. Si quelqu'un essayait de l'aider à frotter de cette tâche, la supercherie autour de sa fausse grossesse aurait toutes les chances d'être révélée. Elle tenta un peu de ralentir, de dissuader Matthew. « Tu sais, c'est pas grave, ça va sécher... Je vais débrouiller. Ne rate pas ta fête pour moi... » Malheureusement, ils étaient déjà devant une porte. La seule chose susceptible de sauver Penny, c'est qu'elle était déjà fermée. Elle sauta sur l'occasion. « Oh, je ne sais pas qui est là dedans, mais je ne veux pas savoir ce qu'ils font. Allons saluer les autres invités... » A peine avait-elle prononcé ces mots, que la poignée bougea, signe que la porte se déverrouillait...

Spoiler:
 

_________________


Roses are red...
Violets are red...
Bushes are red...
Trees are red...
I set your garden on fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Lun 4 Aoû - 22:26


No one could ever know me.


On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. ⊹ A défaut de ne pas avoir encore Léoline à mes côtés, il fallait bien que je m’occupe autrement. En embêtant sa sœur par exemple. Enfin, je ne l’embêtais pas vraiment. Je m’occupais juste d’elle, et de sa santé. Autant j’adore Romeo, mais je sais dans quoi il trempe. Et ce n’est pas légal. Je ne voulais pas de ça pour Eirian. Même si celle-ci me sous-entendait bien vite que son premier joint, elle l’avait trouvé grâce à Léo. Pour le coup, la belle blonde m’avait bien eu. Qu’est-ce que je pouvais dire à ça ? Je la laissais donc filer, pour retrouver ses amis. Mais qu’elle ne pense pas que je vais la lâcher aussi facilement. Peu importe ce qu’a pu faire Léo dans son passé, je comptais bien la mettre au courant pour sa sœur. Même si je parais très rabat-joie. On va en vouloir à Matthew de m’avoir invité. Peut-être. Mais je préfère que tout le monde soit en bonne santé, et que la petite fête de Matthew ne se termine pas à l’hôpital à cause d’une overdose. Quoique je dis cela, mais il y a bien plus de chance pour qu’il y ait un coma éthylique, et pourtant je n’y fais pas plus attention que cela. Tout simplement parce que j’ai confiance aux gens que Matthew a invité. Ils ne sont pas si bêtes que cela pour boire comme des alcooliques, tous autant qu’ils sont. Bien que je dis cela, mais s’il y en a bien un qui risque de boire comme un trou, c’est bien moi. Mais tout va bien, je tiens très bien l’alcool.

D’ailleurs, je rejoins le bar, pour me servir encore un verre. La fête ne faisait que commencer. Avec mon autre verre à la main, je regardais le peuple. Et c’est là que je vis Siana partir quelque part dans la maison. Suivit par Romeo quelques instants après. Quoi ? Les deux ensembles ? Vraiment ? C’est lui son mystérieux mec ? Noooon. Je faillis presque recracher ma gorgée que je venais d’avaler. Je n’y croyais pas. Il devait y avoir une explication à cette visite de la maison par les deux ensembles. Ils faisaient une chasse au trésor, rien que tous les deux. Voilà, ça devait être ça. Et pour le coup, j’étais vexé de ne pas y avoir été invité, à cette chasse au trésor dans la maison. Surtout par deux personnes que j’aime beaucoup. Siana et Romeo. Romeeeeo. Ah mais oui, c’est pour cela qu’elle ne voulait rien me dire sur son amoureux. C’est vrai que ce n’est pas le meilleur homme qu’elle aurait pu se trouver. Vu les affaires dans lesquelles il trempe. Mais après tout, je le connais. Je lui fais confiance pour ne pas faire entrer Siana dans toutes ces embrouilles. Elle aurait quand même pu me le dire cette jeune blonde. Du coup, je restais près du bar, à attendre que les deux redescendent. Pas en même temps. Ils se feraient cramer tout de suite.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire » Lun 4 Aoû - 23:06

Poussant un râle désespéré, Romeo bascula la tête en arrière, se frottant la nuque avec nervosité. C’était bien sa chance ; Siana l’avait surpris à l’un des rares moments où il ne draguait personne, et il se faisait quand même engueuler. Pourquoi s’était-il mis en couple, déjà ? Il l’avait toujours su, que cette fille était un nid à emmerdes. Elle était mineure, son père était un homme important ; leur relation comportait bien trop de risques pour bien trop peu d’avantages à son goût... surtout tout que l’adolescente s’évertuait toujours à jouer les saintes. Oui, ça ne valait pas le coup ; son cerveau le lui criait à chaque fois qu’il y réfléchissait. Pourtant, une autre partie de lui continuait à lutter, lui rappelant que la rupture n’était même pas envisageable ; il ne pouvait tout simplement pas. Il n’avait pas envie d’être obligé de se passer de ses bras, de son rire ; il voulait pouvoir caresser sa peau et parcourir ses lèvres encore un peu ; c’était déjà tellement rare… Il ne pouvait pas faire une croix dessus, aussi stupide que cela puisse paraître.

Les derniers mots de la jeune femme le firent écarquiller les yeux avec effarement. « Quoi ?! Mais comment tu veux que je te prouve ça ?! » Ça lui apprendra à dire la vérité ; il était bien plus doué pour les mensonges, et il aurait sans aucun doute eu plus de facilité à inventer quelque chose de toute pièce. Surtout que Matthew prétendant être avec Penny, les apparences jouaient clairement contre lui. Ses yeux clairs semblèrent chercher une échappatoire dans ceux de la jeune femme avant qu’il ne s’emporte à nouveau. « Tu veux quoi, qu’on aille dans la chambre de Matthew pour retrouver les capotes que je lui ai filé ? Et les comparer aux miennes pour voir si elles viennent du même paquet ?! Non, mieux, tu sais quoi, on n’a même pas besoin d’aller chercher mon paquet pour comparer, si c’est bien les miennes la date de péremption est probablement pas loin d’être atteinte ! » Il criait presque, et son poing s’abattit violemment sur le rebord de la fenêtre avant même qu’il n’en prenne conscience.  

La douleur aigue qui saisit sa main sembla lui faire réaliser son emportement, et la colère céda sa place à l’amertume. Il n’avait pas voulu lui crier dessus comme ça. Il ne voulait pas.

Il recula d’un pas, lui lançant un regard peiné. Pourquoi les choses ne pouvaient-elles pas être plus simples, entre eux ? « Je sais que je suis loin d’être un enfant de chœur et je mérite certainement pas la confiance de quiconque, mais là t’es injuste, c’était qu’une accolade… » Il continua à reculer, atteignant bientôt la porte de la chambre. « Alors si c’est tout ce que tu avais à me dire, j’aimerais bien aller fêter l’anniversaire de mon meilleur pote, si ça te dérange pas. » Sa main se crispa sur la poignée, prête à la tourner. Sa fierté lui intimait d'ouvrir et de partir sur le champ, mais une autre partie de lui, plus forte et presque douloureuse, le força à s'immobiliser un instant avec l'espoir qu'elle le retienne.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Mon incroyable anniversaire »

Revenir en haut Aller en bas

« Mon incroyable anniversaire »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-