AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

sometimes, fate is taking over ♦ Kalani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Sam 3 Mai - 23:17

Elle n'aurait jamais dû venir. Elle n'aurait jamais dû venir et pourtant, elle se trouvait là, vêtue d'un short en jeans, d'un tee-shirt et d'une paire de chaussures confortables, un sac à dos sur son épaule gauche. Ses cheveux bruns étaient noués en une tresse qui retombait contre sa nuque et elle se mordit la lèvre après s'être assurée que les portes de sa voiture étaient bel et bien verrouillées. Ainsi perdue au milieu de nulle part, elle avait l'impression d'être seule au monde et elle resserra un peu la lanière de son sac sur son épaule avant de lever la tête vers la cime des arbres. Elle avait roulé plusieurs kilomètres avant de décider de s'arrêter non loin du point de rendez-vous, était tout de même ravie de voir que le soleil était au rendez-vous.

Deux jours auparavant, elle avait reçu un message de la part de Kalani. Le jeune homme l'invitait à venir le rejoindre, lui confirmait qu'il avait parlé à Eirlys et qu'ils s'étaient mis d'accord pour annuler le mariage. Ce n'était pas tellement clair dans le message, mais Evie avait su lire entre les lignes; il lui donnait un ultimatum. Si elle lui posait un lapin, si elle l'abandonnait seul au milieu des arbres et des ruisseaux, il comprendrait qu'elle n'avait pas voulu venir. Elle savait que c'était exactement ce qu'elle aurait dû faire et quelques heures seulement avant de partir, son choix était fait. Elle avait rompu avec lui pour une raison toute particulière et ce même argument tenait encore la route, à quoi bon tenter le diable ? C'était sans compter sur son impulsivité. Rapidement, elle avait mis quelques vêtements dans son sac, tout ce dont elle avait besoin pour passer une nuit ou deux en pleine nature - au cas où - et elle avait refermé la porte de son appartement sans un mot, sans un regard en arrière. Elle n'avait préféré avertir personne puisqu'elle savait que ses amis et sa famille auraient tenté de la décourager, de l'empêcher d'aller le retrouver, ne serait-ce que pour préserver son coeur.

Et voilà qu'elle se trouvait fraîchement débarquée au milieu de la forêt, tout près de leur point de rencontre. Ils étaient déjà venus ici, des années auparavant, mais Evie se souvenait plutôt des instants et un peu moins de l'endroit. Pourtant, comme une automate, elle prit la direction qui lui semblait être la bonne, poussée par l'instinct. Elle ne mit que quelques minutes avant d'apercevoir la silhouette penchée et visiblement concentrée sur quelques bouts de bois placés en pyramide. Une tente était déjà montée un peu plus loin et elle s'approcha silencieusement de Kalani, jurant intérieurement contre ce manque de volonté qui la faisait toujours craquer.

« Tu as besoin d'aide ? » demanda-t-elle avec un petit sourire lorsqu'il releva la tête vers elle. Elle s'était promis de ne pas venir, de ne pas retomber là-dedans, mais elle n'avait pas pu s'y tenir. Kalani était toujours aussi séduisant et l'air frais de la forêt semblait lui avoir fait beaucoup de bien. Elle déposa son sac sur le sol avant de se rapprocher de lui, un petit sourire aux lèvres. « Tu es là depuis longtemps ? » demanda-t-elle sans le quitter des yeux, soudain un peu nerveuse.


Dernière édition par Evie Baxter le Ven 27 Juin - 4:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Lun 5 Mai - 8:04


Une tente. Un sac de couchage. Des couvertures. Des vêtements. Une trousse à pharmacie. De l’eau. De quoi survivre pendant quelques jours… Kalani finit de déballer toutes ses affaires et il en profita pour regarder s’il n’avait rien oublié. Une fois encore, sa grande sœur Heaven l’avait aidé à tout emballer. C’était toujours elle qui l’aidait à préparer ses affaires pour les voyages professionnels, elle l’avait aussi aidé cette fois-ci. Le jeune homme avait beau avoir vingt-cinq ans, il avait toujours besoin d’une présence comme celle de sa grande sœur. Il avait prévenu son père qu’il s’absentait quelques jours et n’avait pas donné le moindre détail. De toute façon, il avait bien droit à quelques jours de congés… Après tout, s’il devenait le big boss un jour, il en prendrait quand il voudrait !

Mais maintenant, Kalani n’était même plus certain qu’il reprendrait l’affaire familiale. Qu’avec ce qui venait de se passer, il resterait encore l’héritier Yale. Non qu’il en pleurerait, remarque… Officiellement, le futur homme d’affaires avait voulu profiter d’un dernier moment de célibat, en s’isolant un peu. Se changer les idées, ça lui ferait du bien. Prendre un peu l’air. Mais officieusement… Officieusement, ce n’était qu’une manière de plus de fuir ses responsabilités. Officieusement, il était là, paumé en pleine forêt, parce qu’il avait besoin de faire le point sur sa vie, de réfléchir un peu et de savoir s’il pouvait encore avoir de l’espoir pour l’avenir. Il avait besoin de s’éloigner de son père, de son travail, de ce monde qui était le sien. Eirlys et lui avaient pris une décision. L’approche du mariage les stressait de plus en plus et ils s’étaient finalement mis d’accord : ils ne pouvaient décidément pas se marier. Après, pour l’annoncer à leurs parents respectifs, c’était autre chose… Ils avaient décidé d’attendre encore quelques jours. Ils faisaient l’autruche, en somme. Repousser le moment tant redouté.

Pendant ce temps, Kalani avait décidé qu’il avait besoin d’un genre de break. Il fallait qu’il réfléchisse. Mais il n’avait pas réfléchi bien longtemps… Même s’il n’était pas tout à fait prêt à assumer les conséquences, comme un homme, l’héritier Yale savait que c’était la bonne décision. Et dans les minutes qui suivaient, il avait envoyé un sms à Evie. Une dernière tentative. Il lui avait expliqué la situation. Si elle venait, il restait de l’espoir pour eux deux. Sinon, il faudra qu’il admette que c’était bel et bien fini… C’était angoissant, mais il le fallait. En attendant une réponse, Kalani finit de s’installer. Le montage de la tente fut quelque peu laborieux, mais il finit par y parvenir et il rangea toutes ses affaires. C’était Heaven qui l’avait déposé là. Dans la forêt, à la sortie de la ville, Windmill Park Wood. Des emplacements étaient réservés aux campeurs. Le jeune homme se souvenait parfaitement qu’il était déjà venu avec sa famille, plus petit.

Assis devant sa tente, Kalani était perdu dans ses pensées, se demandant si elle viendrait ou non. La grande question. Il avait peur de connaître la réponse. Devant lui, il avait placé des bouts de bois en pyramide, mais il n’était pas censé faire de feu… Il jouait avec tout ce qu’il trouvait. Jusqu’à ce que des bruits de pas lui fassent relever la tête. Aussitôt, son visage s’éclaira d’un immense sourire. Il se leva précipitamment. « Je… Non, pas vraiment. Juste besoin de toi. » Elle était venue avec son sac, qu’elle venait de déposer. C’était bon signe ! « Pas longtemps, non. » Il avait presque aussitôt sauté sur l’occasion de lui demander de le rejoindre, alors… Cédant à une envie irrépressible, Kalani s’approcha d’Evie et l’attrapa pour la serrer contre lui. « Merci d’être venue… »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Lun 5 Mai - 21:45

« Oh d'accord. Je me disais qu'un homme d'affaire comme toi avait peut-être un peu de mal avec les feux de camps. » le taquina-t-elle doucement en jaugeant du regard la petite pile de bois. Elle savait Kalani extrêmement débrouillard, mais elle ne pouvait s'empêcher de blaguer un peu lorsque l'occasion se présentait à elle, ne serait-ce que pour détendre un peu l'atmosphère. Ce n'était pas la faute de Kalani si elle était autant nerveuse, elle en prenait conscience, et elle était persuadée que son anxiété s'évanouirait lentement au fil des heures passées en sa compagnie. Elle ignorait la principale raison qui la mettait dans un tel état psychologique, mais elle en connaissait plusieurs qui devaient jouer sur son humeur. Elle était heureuse de le revoir, bien sûr, elle avait toujours été contente de se trouver avec lui, mais elle savait aussi qu'il avait des attentes particulières à son égard et elle n'était pas certaine de pouvoir les combler. Elle sentait son coeur papillonner, fébrile à l'idée de le savoir désormais séparé, mais sa tête poursuivait un but très différent, un peu moins noble. En effet, si elle avait d'abord pensé rester chez elle et ne pas venir, elle ne pouvait en vouloir qu'à sa tête. Elle savait qu'elle serait déçue, elle savait qu'elle aurait du mal à confronter la bonne humeur et la sagesse - et l'amour ? - de Kalani puisqu'elle était persuadée de ne rien pouvoir lui offrir de plus que ce qu'ils avaient présentement, mais elle était venue quand même et ça, elle ne le devait qu'à cette partie de son coeur qui ne l'avait jamais vraiment oublié.

Elle hocha la tête, un peu surprise lorsqu'il lui confirma n'être arrivé que depuis peu. « Et tu as eu le temps de tout faire ça ? » demanda-t-elle, impressionnée.

Sans vraiment s'y attendre, elle se retrouva plaquée contre lui alors qu'il la serrait dans ses bras. Elle ferma les yeux quelques secondes, profita de la chaleur de son corps contre le sien et de l'effluve agréable de son cou et de sa personne en général. Elle ne mit que quelques instants avant de lui rendre son étreinte, entoura son cou de ses bras pour le serrer contre elle. Lorsqu'il se dégagea en la remerciant, elle se mordit légèrement la lèvre en baissant les yeux, une fraction de seconde. « Pour être tout à fait honnête, je n'avais pas l'intention de venir. » murmura-t-elle avant de relever les yeux vers lui, accrochant ainsi son regard azuré aux prunelles pâles du jeune homme. « Et puis je me suis rappelé tes guimauves grillées sur le feu. Et aussi ta capacité toute particulière à attirer les ratons laveurs en oubliant d'éloigner les poubelles. » Taquine, elle effleurait doucement ses doigts du bout des siens sans jamais le lâcher des yeux. Elle n'avait pas mis longtemps avant de se sentir de nouveau à l'aise avec lui, mais elle devait faire un petit effort supplémentaire pour se montrer un peu plus détendue qu'elle ne l'était en réalité. Encore une fois, il lui rappelait qu'il avait besoin d'elle et elle ne savait pas trop comment faire face à ce genre d'aveu. Elle avait rompu avec lui quatre ans auparavant et ce, malgré tout ce qu'il avait pu lui dire pour tenter de la retenir. Et c'était exactement pour cette raison qu'elle aurait dû ne pas venir. Parce qu'elle allait dormir avec lui s'il l'invitait à passer la nuit ici. Parce qu'elle ne savait pas comment lui dire non. Parce qu'elle n'avait pas envie de lui dire non.

« Alors, je ... C'est vrai ce que tu m'as dit ? Pour toi et Eirlys ? » demanda-t-elle simplement, comme si la réponse qu'il allait lui fournir n'avait pas vraiment d'importance. Elle aurait aimé se dire que ça ne changerait rien, qu'il soit encore avec elle ou non, mais elle savait bien que ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Mer 7 Mai - 0:57


« Je pensais en faire un, mais… Je sais pas, c’est censé être interdit, ici, non ? J’préférerais qu’on m’interdise pas de séjour ici, j’aime bien cet endroit… » Si Kalani aimait bien cet endroit, c’était pour des raisons bien particulières. D’abord, il était déjà venu camper là, enfant. Oh, pas très souvent… Chez les Yale, le camping, sans plus ! Il leur fallait un sacré minimum de confort alors ils préféraient largement prendre des vacances à l’hôtel. Mais le peu de souvenirs que l’aîné des garçons Yale avait gardé de cette forêt lui mettait encore du baume au cœur aujourd’hui. Il avait toujours aimé s’amuser dans la nature, en plein air. Il avait toujours bien travaillé à l’école, la preuve, il avait réussi à obtenir un doctorat dans l’une des meilleures universités des Etats-Unis. Mais sinon, le travail de bureau… Très peu pour lui, à vrai dire. C’était exactement ce qu’il faisait, pourtant. Non, cette forêt lui rappelait les bons moments passés avec sa famille, quand il était encore gamin, insouciant, qu’il s’entendait bien avec son père. Il se rappelait d’une fois où il s’était perdu avec son petit frère dans les bois, Drystan devait avoir quatre ans et lui huit. Qu’est-ce qu’il s’était fait ramasser, en retrouvant finalement la tente familiale ! Pourtant, aujourd’hui encore, ça le faisait rire. « Faut croire que j’ai pas tout à fait perdu la main… » Plus tard, le jeune homme avait gardé d’autres souvenirs de cet endroit. Quand ils étaient au lycée et même plus tard, alors qu’il revenait en vacances, c’était ici qu’il venait avec Evie dès qu’ils voulaient s’échapper un peu tous les deux. Dès que ça devenait trop dur de s’entendre dire tous les jours qu’ils n’étaient décidément pas faits pour rester ensemble. Dès qu’ils avaient besoin de se voir uniquement tous les deux, bien loin d’un environnement malsain. Kalani se rappelait des nuits passées à la belle étoile, des promenades en pleine nature, de l’impression de former une famille avec elle. C’était sans doute pour ça qu’il avait choisi cet endroit quand il avait voulu faire le point sur sa vie et son avenir. Le même endroit où ils avaient l’habitude de s’installer, tous les deux. Un endroit symbolique chargé de souvenirs.

« Je comprends. » Kalani venait juste de libérer Evie de l’emprise de ses bras et elle lui avait avoué qu’elle ne voulait pas venir au départ. Elle plaisanta ensuite sur ses capacités à être un bon campeur. Un sourire se dessina sur les lèvres de l’héritier Yale, d’autant plus qu’elle effleurait doucement ses doigts. Il avait une envie folle de l’embrasser, vraiment. Pourtant, il fallait qu’il se retienne. Prenant une profonde inspiration, Kalani passa un bras autour des épaules de la brunette et l’entraîna un peu plus loin, près d’un étang. Là, il s’assit et l’invita à faire de même à côté de lui. Relevant la tête, les yeux dans le vide, il commença à lui raconter ce qui s’était passé un peu plus tôt dans la matinée. « Ça doit être le fait que la date approche vraiment, mais… Je sais pas, on panique, on stresse de plus en plus en ce moment. Et ce matin, on a discuté. Vraiment. Cartes sur table. On s’est répété tout ce qu’on s’était déjà dit… On s’entend bien… Y’a pire comme mariage… Et tout et tout… Mais c’est pas ce qu’on veut. On peut pas se marier et on s’est mis d’accord là-dessus. C’est pour ça que j’suis venu là… Faire le vide dans ma tête… Réfléchir… Une pause pour mieux rebondir. » Le jeune homme posa une main hésitante sur le genou de celle avec qui il avait passé cinq ans de sa vie. « C’est toi que je veux, c’est toi que j’ai toujours voulu… » Il jouait gros et il le savait, mais il n’en pouvait plus, tout simplement.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Mer 7 Mai - 16:36

« Ça ne nous avait pas empêché d'en faire un, la dernière fois ... » Il y avait longtemps déjà qu'ils étaient venus ici tous les deux, mais Evie s'en souvenait encore. C'était difficile d'oublier les moments passés avec Kalani tellement elle s'était sentie bien avec lui, mais elle avait grandi, pris en maturité aussi, si bien qu'elle avait l'impression de se leurrer quant-à un futur possible pour eux. Elle était venue le rejoindre parce que la forêt lui manquait, parce qu'elle avait envie de s'évader un peu du petit village de Tenby, mais aussi et surtout parce qu'il lui manquait. Pendant cinq ans, ils n'avaient pas seulement été en couple; ils avaient aussi été les meilleurs amis du monde et même si Evie avait plusieurs autres amis, le perdre n'avait pas été facile. Ils s'étaient plus ou moins éloignés depuis, tentaient de s'éviter au maximum afin de calmer le jeu, mais ces dernières semaines s'étaient révélées fortes en émotions contradictoires. Elle n'avait jamais vraiment cessé de l'aimer, mais elle s'était résignée à le laisser partir, si bien qu'elle ne savait plus trop comment prendre les révélations du jeune homme lorsqu'il lui disait qu'il pensait toujours à elle, qu'il l'aimait encore, qu'il avait besoin d'elle ...

« Pas du tout, même. » avoua-t-elle en riant légèrement, jaugeant la tente du regard. Tout semblait en ordre, il n'avait définitivement pas perdu la main.

Un sourire timide s'égara sur ses lèvres lorsqu'il lui dit qu'il comprenait et elle baissa légèrement les yeux sur ses doigts qui effleuraient les siens. Elle n'était pas vraiment certaine qu'il puisse saisir toutes les nuances et toutes les interrogations qui se bousculaient dans sa tête, mais elle sous-estimait sans doute un peu les capacités du brun. Depuis toujours, il lui donnait l'impression de savoir toujours exactement ce qu'elle pensait alors qu'elle ne lui donnait pas plus d'indices que ça. Il fallait donc croire que la jeune femme n'avait pas tellement changé au fil des années qui s'étaient écoulées depuis leur rupture, elle était toujours aussi aisément cernée. Elle peinait aussi à mentir et sa franchise devait certainement faciliter les choses. Parfois, elle avait même l'impression qu'il la connaissait un peu mieux qu'elle-même. Elle le suivit sans protester lorsqu'il l'entraîna tout près de l'étang, frémit au contact de son bras contre son épaule. Tout se mélangeait dans sa tête et dans son coeur, mais lorsqu'elle prit place à ses côtés, elle se promit de se laisser aller et de ne plus réfléchir. Elle était ici parce qu'elle en avait envie, elle devait donc faire un effort pour s'abandonner à l'instant présent. Tant pis, elle n'aurait qu'à tout remettre en question plus tard.

Elle releva les yeux pour l'observer lorsqu'il se mit à parler, le laissa tout lui expliquer sans l'interrompre. Ainsi donc, ils avaient brisé leurs fiançailles, pour de vrai. Elle ne savait pas quoi dire pour le rassurer, n'avait jamais su quoi dire dans ces moments-là puisqu'elle n'y connaissait pas grand chose en amour, en mariage et en vie à deux. Elle était restée longtemps avec Kalani, mais ils n'avaient jamais habité ensemble. Depuis, elle n'avait eu personne d'autre dans sa vie puisqu'elle préférait s'amuser sans réfléchir, effrayée à l'idée d'ouvrir encore une fois son coeur.

Elle baissa les yeux sur les doigts de Kalani qui entouraient son genou, sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine à ses paroles, lourdes de sens. « Kal ... » Elle se mordit la lèvre, immobile. Elle savait qu'elle ferait une grosse bêtise si elle bougeait. Elle passa une main dans ses cheveux, tremblante, tenta de reprendre contenance alors que les battements de son coeur s'étaient brusquement accélérés. « Tu sais ce que j'en pense ... La situation n'a pas changé, je ... » Son père était toujours là, à guetter le moindre faux pas de son fils et elle ne pouvait certainement pas se permettre de ruiner leur relation. Kalani le savait, mais il n'avait jamais compris ce que ça pouvait faire d'être celle ou celui que les parents de l'autre n'aimaient pas. Il ne pouvait pas comprendre puisque n'importe quel parent voudrait voir sa fille marier un homme comme Kalani, mais c'était différent pour Evie. Elle n'avait pas grand chose à lui offrir; elle n'avait pas beaucoup d'argent, elle avait un métier correct, mais sans plus. C'était difficile de lui expliquer et elle avait déjà essayé tellement de fois.

Lentement, ses doigts se posèrent sur ceux de Kalani, toujours sur son genou. Elle avait besoin de savoir qu'il était là, malgré elle. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Dim 15 Juin - 1:56


Kalani avait l’impression d’être dans un rêve. Un de ces rêves qu’il avait souvent fait. Dans lequel il retrouvait Evie, bien sûr. Un rêve dans lequel les barrières sociales n’auraient pas existé. Dans lequel rien ne les empêchait de vivre leur amour au grand jour, au vu et au su de tous. Combien de fois n’avait-il pas espéré ça ! La sentir auprès de lui. Pouvoir poser la main sur elle, effleurer la douceur de sa peau. C’était trop beau pour être vrai… Le jeune homme avait longtemps hésité avant de l’appeler, mais que pouvait-il faire d’autre ? Oublier l’amour de sa vie ? Il le savait, il le savait qu’il n’y était jamais vraiment parvenu. La petite bulle d’espoir n’avait jamais vraiment explosé. La petite flamme d’espoir avait continué à brûler, discrètement. Tout ça, c’était juste une confirmation de ce qu’il redoutait, au fond.

Non, décidément, Kalani n’aurait jamais pu laisser passer sa chance. Elle pouvait refuser de venir, bien sûr. Elle pouvait venir et le raisonner. Elle pouvait être plus réaliste que lui. Mais il fallait qu’il sache à quoi s’en tenir. Avec des « si », on pouvait refaire le monde, mais… Mais voilà, l’héritier Yale n’avait pas envie de se retrouver avec des regrets toute sa vie. Marié à une femme qu’il n’aimait pas de tout son cœur. Avec des enfants qui en souffriraient peut-être. Une vie qu’il n’avait pas choisie, en somme. Non, s’il restait quelque espoir, aussi infime soit-il, Kalani devait tenter le tout pour le tout… Ou passer le restant de ses jours à se demander si les choses auraient été différentes s’il s’était un peu bougé. Certes, il était un peu tard. Mais mieux valait tard que jamais, non ?

Et puis, c’était déjà une bonne chose qu’elle soit là, n’est-ce pas ? Bien sûr, Evie lui résistait, elle lui opposait encore des arguments. Pourtant, Kalani la connaissait suffisamment pour savoir que si elle ne ressentait plus rien du tout, elle ne serait tout simplement pas venue. Alors il devait bien rester quelque chose, non ? Lentement, les doigts d’Evie se posèrent sur ceux du jeune homme. Ce dernier sentit les battements de son cœur s’accélérer. Tout n’était pas perdu… « Je sais. » Il ferma les yeux pendant quelques secondes avant de les rouvrir. Il voulait profiter de chaque instant précieux où il pouvait la voir, l’admirer. « Mais… Mais les années ont passé. De l’eau a coulé sous les ponts depuis. On a grandi, tous les deux, on a mûri. » Kalani inspira profondément. « Et surtout… Surtout, je n’ai pas envie d’une vie comme celle-là. Il fait vraiment peur quand il s’y met, je te l’accorde… Mais mon père finira par l’accepter. Après tout, lui-même a épousé une jeune femme qui n’avait que très peu de moyens, tu te souviens ? Il s’est battu pour elle, pour qu’on accepte leur union, mes grands-parents étaient bien obligés de céder… C’est ce que je veux faire pour toi aussi. Tout ce qu’il faudra… » Il posa son autre main sur la joue de celle qu’il aimait encore tellement fort. Ce contact lui faisait un bien fou.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Lun 16 Juin - 1:55

Assise à ses côtés, la jeune femme baissa les yeux quelques secondes seulement lorsqu'il releva les siens. Elle n'avait pas le droit de fuir son regard de la sorte et elle plongea à nouveau son regard dans le sien en se mordant légèrement la lèvre, effleurant de ses doigts la main de Kalani posée sur sa cuisse. Elle savait qu'il n'appréciait pas son discours et surtout, elle tentait de se convaincre coûte que coûte qu'elle avait raison, qu'ils ne pourraient jamais être ensemble parce que c'était trop compliqué. Elle voulait surtout protéger son coeur parce qu'elle se rappelait assez bien à quel point elle avait souffert lorsqu'elle avait dû mettre un terme à leur relation. Elle avait dressé une barrière autour de son coeur, avait enfermé ce petit organe au coeur d'une boîte qu'elle refusait encore d'ouvrir et pourtant, elle prenait peu à peu conscience du fait qu'elle se fissurait doucement, au fil du temps. Parce qu'on ne pouvait pas enfouir à jamais les sentiments. Parce qu'ils finissaient forcément par réapparaître, par ressurgir.

« Je sais ... » Bien sûr qu'ils avaient grandi. Elle s'était forcée à l'oublier, des années auparavant, mais elle n'avait tout simplement pas habitude à ce qu'on la fasse passer en premier plan. Toute sa vie, Evie avait été la grande soeur, celle qui prenait soin des plus petits et qui remplaçait un peu la maman. Avec Kalani, elle avait appris à le laisser mener la danse, elle avait appris à lui faire confiance et elle l'avait laissé guider ses pas. Il l'avait toujours fait passer en premier, trop souvent peut-être puisqu'Evie n'avait jamais vraiment pu lui rendre la pareille. Elle l'avait follement aimé, mais elle avait d'autres obligations. Lui, il avait des parents pour prendre soin de lui et des autres. Elle, elle n'avait personne.

La suite de ses paroles fit battre son coeur plus vite alors qu'elle secouait légèrement la tête de gauche à droite, tentant désespérément de lui dire silencieusement de ne pas le faire, de ne pas continuer sur ce terrain-là. Il lui avait déjà raconté tout ça et pourtant, avec le recul, elle comprenait maintenant où il avait voulu en venir. C'était possible d'avoir un avenir à deux et c'est ce qu'il tentait de lui faire comprendre depuis des années - c'est même surtout ce qu'il n'avait jamais cessé de lui rappeler - mais trop jeune pour bien saisir ce qu'il lui disait, elle avait préféré faire la sourde oreille, s'était enfermée dans un cocon rassurant, en sécurité. Et maintenant ... Maintenant, c'était différent. Le père de Kalani l'avait effrayée et elle avait préféré ne pas l'énerver, ne pas chercher à bousculer ses convictions. Il lui avait fait peur et elle avait préféré mettre un terme à sa relation avec son fils, même si elle l'aimait de tout son coeur. Pour lui, pour qu'il soit heureux et qu'il n'ait pas à choisir.

Elle se mordit la lèvre lorsqu'il glissa les doigts sur sa joue, sentit les battements de son coeur s'accélérer et elle libéra son autre main afin de saisir la sienne, sur sa joue. Délicatement, elle réduisit à néant l'espace qui les séparait afin de capturer ses lèvres, se redressant légèrement afin de prolonger davantage le baiser. Les yeux fermés, elle posa son front contre le sien lorsqu'elle rompit l'instant, son souffle venant cueillir le sien. Une vague déferlante d'émotions venait de s'abattre sur elle, mais elle n'avait pas envie de réfléchir, elle avait simplement envie de profiter de l'instant. « Tu m'as tellement manqué ... » murmura-t-elle malgré elle alors qu'elle resserrait ses doigts contre les siens, effleurant du bout de son autre main la nuque masculine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Jeu 26 Juin - 20:24


Confusément, au plus profond de lui-même, Kalani se disait que c’était surtout une histoire de courage. Le courage de se lever à deux et d’affronter le monde pour vivre leur histoire d’amour. Et si c’était l’occasion ou jamais ? S’il suffisait de provoquer le destin ? Kalani n’y avait jamais cru, mais il se serait raccroché à n’importe quoi pour se donner une nouvelle chance avec Evie. Et s’ils étaient simplement trop jeunes, à l’époque ? Après tout, ils avaient seulement vingt et un ans. Bon, quatre ans de plus, ce n’était pas non plus énorme. Mais quand même… Quand même, ils avaient fait du chemin depuis, chacun de leur côté. Ils avaient mûri, forcément. Ils avaient eu le temps de réfléchir, de voir autre chose, de constater les effets de l’absence de l’autre dans leur vie… Alors est-ce qu’on pouvait vraiment penser que rien n’avait changé ? Non, sûrement pas. Bon, les faits en eux-mêmes n’avaient pas changé… Kalani était toujours l’héritier Yale et leur amour un peu inattendu au départ risquait toujours d’en froisser plus d’un. Mais avec le temps… Avec le temps, ça évoluerait, le jeune homme en était persuadé. Du moins, il avait besoin d’y croire. Et puis au fond, quelle importance ? Kalani se disait souvent que si quelqu’un de son entourage était incapable d’accepter Evie, il n’en valait pas la peine. Son père le premier.

Apparemment, Evie semblait être plus ou moins d’accord avec lui. Bien sûr, elle était toujours un peu réticente ; mais c’était toujours mieux que quelques semaines auparavant, quand il avait trouvé refuge dans son appartement, sérieusement éméché. Au fond, Kalani le savait, il le sentait, qu’elle se laissait aller, peu à peu. Et s’il avait raison ? Et si les choses étaient différentes ? Suffisamment pour tenter quelque chose ? L’héritier Yale avait posé une main sur la joue de la jeune femme. Cette dernière se mordit la lèvre avant de s’emparer de la main de Kalani. Il sentit son cœur s’emballer et, quand les lèvres d’Evie se posèrent sur les siennes, il les emprisonna aussitôt. La main qui était posée sur la joue de la brunette s’aventura dans le cou de celle-ci, puis dans le dos et s’attarda au creux des reins. Une sensation d’ivresse l’envahit, comme quand il avait seize ans et qu’ils échangeaient leurs premiers baisers. Le souffle court, Kalani profita de l’instant présent, le front collé à celui de la femme qu’il aimait. La main qu’elle avait posée sur sa nuque le faisait frissonner. Frissonner de délice. Un immense sourire éclairait son visage, jusqu’aux oreilles. « Si tu savais à quel point la réciproque est vraie… » Doucement, Kalani l’attira à lui, de façon à ce qu’elle se retrouve quasiment sur lui. Il passa un bras autour des hanches d’Evie et posa l’autre dans son cou, avant de se pencher pour lui murmurer à l’oreille. « Tu restes un peu avec moi alors ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Ven 27 Juin - 4:34

La jeune femme se sentit frémir lorsque Kalani laissa glisser sa main contre sa nuque et le long de son dos. Ces sensations-là, elle les avait crues oubliées. Parce qu'elle le connaissait par coeur, lui et la chaleur de son corps, lui et la douceur de ses sourires. Elle cherchait encore son souffle lorsqu'elle posa son front contre celui du jeune homme, se mordit très légèrement la lèvre alors qu'elle le voyait sourire doucement. « Je crois en avoir une petite idée ... » avoua-t-elle délicatement en caressant sa nuque du bout des doigts. Elle avait tenté de l'oublier, ces dernières années, de ne plus repenser à cet amour qui les avait si longtemps réunis et pour lequel elle n'avait pas su se battre malgré tout. Elle avait cru que ses sentiments n'étaient plus, avec le temps, mais elle prenait rapidement conscience qu'ils étaient toujours là, qu'ils s'étaient simplement éclipsés jusqu'à ce qu'ils se retrouvent tous les deux, comme avant. Le jeune homme n'était plus seul dans le coeur de la brune, désormais, et elle refusa de réfléchir aux sentiments qui la liaient à l'animateur de radio pour ne pas détruire l'instant, pour ne pas être celle qui ferait tout foirer, encore une fois.

Elle se redressa légèrement lorsqu'il l'attira contre lui, posant l'une de ses jambes entre les siennes en appuyant sa tête contre l'épaule masculine. Délicatement, elle redressa le visage vers lui afin de plonger ses prunelles azurées dans le creux des siennes, les battements de son coeur s'étant brusquement accélérés, bien malgré elle. « Je peux rester jusqu'à demain ... » avoua-t-elle sans le lâcher des yeux, insinuant donc qu'elle pouvait dormir avec lui cette nuit là, s'il en avait envie. Elle ne savait pas ce qui lui avait pris de venir jusqu'ici, mais maintenant qu'elle était là, elle n'avait plus envie de partir. Seuls tous les deux au beau milieu de nulle part, elle savait depuis toujours que c'était une mauvaise idée, mais elle était venue le retrouver malgré tout, persuadée que le destin était derrière tout ça, même si elle n'y croyait pas et n'y avait jamais cru. Elle n'eut que quelques centimètres à franchir pour déposer un baiser dans le creux de son cou, se retourna légèrement afin de poser ses genoux de chaque côté des cuisses du jeune homme afin de pouvoir l'embrasser à nouveau avec beaucoup plus d'aisance. Et beaucoup plus d'ardeur. Malgré le short et le tee-shirt qu'elle portait, elle avait chaud, tout à coup, et elle sentit toute une ribambelle de frissons défiler le long de sa colonne vertébrale alors qu'elle entourait son visage de ses mains pour l'embrasser encore. Ses jambes se resserrèrent autour des siennes et elle mordilla doucement la lèvre inférieure de Kalani, les yeux fermés.

« Arrête-moi, Kal ... » Tremblante contre lui, elle vint entrelacer ses doigts aux siens, enfouit son visage dans son cou pour y déposer une myriade de petits baisers.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Ven 25 Juil - 5:14


Kalani avait l’impression d’être dans ses rêves les plus fous. Après tout, peut-être qu’Evie était l’incarnation de tout ce qu’il avait toujours désiré. Oublié, son fameux statut, oubliées, les vieilles querelles avec son père, oubliés, tous les obstacles qu’ils n’avaient pas réussi à surmonter tous les deux. Dès l’instant où il avait posé la main sur la jeune femme, Kalani avait mis tout le reste de côté – peut-être même involontairement. Même s’il avait voulu rester maître de lui-même, de ses pensées, de ses sentiments, il n’aurait pas pu. Il se demandait même comment il avait fait pour tenir quatre longues années sans sa présence, sa voix rassurante, ses caresses, ses baisers… C’était bien simple, plus rien d’autre n’existait. Rien que le fait qu’elle l’ait rejoint prouvait quelque chose aux yeux du jeune homme : que tout n’était pas perdu, qu’il restait encore un espoir, aussi infime soit-il, que leur histoire n’était finalement pas terminée. Son imagination s’était mise à vagabonder, irrésistiblement, comme du temps où ils étaient ensemble et faisaient plein de projets d’avenir. Ces derniers temps, avant de se rendre à l’évidence, l’héritier Yale avait bien essayé de construire un futur avec celle qu’on lui avait imposée, Eirlys. Ils avaient essayé ensemble, en réalité. Mais ça ne paraissait pas normal, c’était… C’était étrange, tout simplement, ça passait mal. Avec Evie, c’était tellement… Tellement naturel !

Elle le rendait fou, c’était aussi simple que ça. Kalani ferma les yeux en inspirant profondément, savourant pleinement le parfum de sa bien-aimée. Elle venait de lui dire qu’elle pouvait rester jusqu’au lendemain et rien n’aurait pu le rendre plus heureux. Bien sûr, elle n’avait pas dit qu’elle comptait rester une semaine, mais… Un jour, une nuit, c’était tellement mieux que rien ! Il aurait donné n’importe quoi pour pouvoir passer un peu de temps avec elle. Son visage s’éclaira d’un rare sourire. Un sourire jusqu’aux oreilles, reflétant toute la joie qu’il éprouvait. La belle brune s’était bien installée contre lui et il l’attira encore plus près de lui. Ses baisers devenaient plus passionnés, comme s’il voulait rattraper le temps perdu et en profiter un maximum avant que vienne le moment fatidique où ils se quitteraient. Au lieu de l’arrêter, comme elle le lui avait demandé, Kalani laissa libre cours à ses sentiments, enfin, pour la première fois depuis si longtemps. Il l’embrassa longuement, prenant à peine le temps de respirer. Ses mains se faisaient plus aventureuses, cherchant leur chemin sous le T-shirt d’Evie. La serrant contre lui, il finit par la soulever délicatement pour l’emmener dans la tente avec lui. Il comptait bien profiter de chaque instant qu’elle lui offrait.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Dim 27 Juil - 23:53

Elle lui avait demandé de l'arrêter parce qu'elle savait qu'ils ne pouvaient pas faire ça et que la réalité finirait bien par les rattraper. Parce que l'espace d'un instant, elle s'était sentie bien, mais elle savait que ça ne durerait pas. Elle retrouvait son amour d'autrefois, le laissait l'embrasser et répondait à ses baisers, à ses caresses aussi. Elle se sentit frémir lorsqu'il glissa ses doigts sous son tee-shirt afin d'effleurer sa peau, se pressa davantage contre lui alors qu'elle ne réfléchissait plus. C'était un automatisme, c'était un instinct qu'elle n'avait pas perdu et elle noua ses bras autour de son cou pour se maintenir lorsqu'il la souleva, le coeur en miettes. Elle voulait lui dire non, elle voulait lui dire de la déposer au sol parce qu'elle devait partir, mais elle n'eut pas le courage de le faire, enfouissant simplement son visage dans son cou. Elle le laissa faire lorsqu'il la laissa glisser sur le petit matelas à l'intérieur de la tente, accueillit ses lèvres contre les siennes lorsqu'il se positionna sur elle, sans néanmoins lui rendre son baiser. L'image de l'animateur de radio s'était imposée à elle lorsque Kalani avait emprisonné ses lèvres et elle prenait tout à coup conscience de la complexité de la situation. Il avait abandonné sa fiancée pour elle, mais si elle se trouvait désormais dans ses bras, c'était parce qu'elle le connaissait trop bien, parce que c'était facile et parce qu'elle l'avait tellement aimé.

« Kal ... » Ses doigts s'étaient accrochés à ses épaules pour le repousser légèrement et des larmes s'étaient mises à couler sur ses joues alors qu'elle secouait légèrement la tête. Elle s'était redressée un peu afin de fuir la chaleur de son étreinte, frémit lorsque leurs regards se croisèrent. « J'aime un autre homme. » En un murmure, elle savait qu'elle venait de briser le coeur de Kalani et les larmes coulaient sur ses joues sans qu'elle ne sache les retenir. Elle avait ramené ses jambes contre sa poitrine, sans le regarder, passa une main contre son front avant d'enfouir son visage dans ses mains, l'espace d'une fraction de seconde. « Je peux pas lui faire ça. » murmura-t-elle en effaçant d'un revers de main les larmes qui coulaient le long de ses joues. « Et je peux pas te faire ça à toi non plus. » Parce qu'elle n'avait jamais voulu lui faire du mal, en vérité, mais lui donner un faux espoir serait pire encore et elle refusait de s'en prendre à lui.

Sans vraiment lui laisser le temps de parler, la jeune femme se dirigea vers l'entrée de la tente et sortit. Elle avait l'impression d'étouffer, mais en réalité, seule la proximité lui faisait mal. Elle ne s'était pas vraiment rendue compte de ce qu'elle faisait, mais elle avait profité de l'amour qu'il pouvait lui porter, simplement parce qu'elle était incertaine face à ses propres sentiments et ça, elle ne pourrait jamais se le pardonner. Elle s'était laissée aller par instinct, par habitude aussi, même si leur relation s'était terminée un peu plus de quatre ans auparavant. Elle s'était abandonnée l'espace de quelques minutes aux bras de son ancien fiancé, regrettait maintenant son geste alors qu'elle récupérait son sac à dos, les larmes aux yeux, le coeur encore tremblant. Qu'est-ce qu'elle avait encore fait ... ? La vue brouillée par les larmes, l'esprit embrumé par l'aveu, elle resta là, immobile. Elle devait rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani Mer 30 Juil - 3:50


Le jeune homme s’était laissé entraîner par des sentiments grisants, par la passion. Il ne pensait à rien d’autre, rien d’autre qu’à sa joie de retrouver Evie et à l’impression qu’il pouvait enfin se consacrer rien qu’à elle. Impression bénie, après quatre longues années de séparation, des fiançailles arrangées et un sursaut de conscience. Il se sentait bien, dans tous les sens du terme.

Voilà pourquoi, quand elle l’arrêta, il fut complètement déboussolé. Qu’est-ce qui se passait ? Bien entendu, il la lâcha aussitôt, désorienté, désappointé. Voulait-elle des explications supplémentaires ? Il était allé « trop vite en besogne », il s’en rendait compte à présent. Mais ce qu’elle lui sortit à ce moment-là dépassa tout ce qu’il aurait pu imaginer, y compris dans ses cauchemars les plus fous. Les yeux lui sortaient de la tête. Il n’aurait pas pu être plus surpris et plus… Plus déçu. Par une simple phrase, quatre mots. Elle aurait pu lui arracher le cœur et le découper en petits morceaux qu’elle ne lui aurait pas fait plus de mal. Choqué, meurtri, Kalani ne trouva rien à répondre. Que pouvait-il dire ? Il arrivait trop tard, elle avait fait son choix et il devait le respecter. En même temps, il s’attendait à quoi ? Quatre ans, elle avait bien eu le temps de refaire sa vie !

L’héritier Yale détourna la tête. Il ne pouvait plus la regarder, c’était trop dur. En quelques instants, ses rêves les plus fous venaient de se casser la figure. D’un état de plénitude totale, il était passé à… Ça. Comme le loser qu’il avait toujours été. « Excuse-moi, je savais pas. » Il se leva, les yeux fixés sur le sol. Elle rangeait ses affaires. Sans doute allait-elle le rejoindre. Les yeux de Kalani s’embuaient, inévitablement. Il ne pouvait pas pleurer devant elle, non, non, tout sauf ça ! Lentement, il sortit dans la tente, se retournant simplement pour ajouter. « Appelle-moi si tu retrouves pas ton chemin. » En réalité, il avait envie de tout sauf d’entendre sa voix, mais il ne pouvait quand même pas l’abandonner si elle se perdait en pleine forêt.

Sans plus prolonger le supplice, le jeune homme quitta la tente et s’éloigna de plusieurs mètres. Il marcha, marcha, marcha. Il avait besoin d’être seul, seul avec sa douleur. Il voulait hurler, se frapper la tête contre un arbre, jeter des cailloux partout. Il n’aurait jamais imaginé qu’on puisse ressentir une telle douleur, une telle impuissance. Les larmes lui brûlaient les yeux et il n’avait qu’une envie, s’endormir pour ne plus penser à rien, pour ne plus rien ressentir.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: sometimes, fate is taking over ♦ Kalani

Revenir en haut Aller en bas

sometimes, fate is taking over ♦ Kalani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-