AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

so you're a tough guy + charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : faith (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2802
POINTS : 4148
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
so you're a tough guy + charlie 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyDim 5 Juil - 11:05



So you're a tough guy. Like it really rough guy... but I'm the bad guy, duh..  I do what I want when I'm wanting to. My soul so cynical. I'm that bad type. I'm only good at bein' bad, bad


Cela fait quelques jours que j’ai envoyé des SMS à Fiona pour lui dire que je passerai la voir mais jusqu’à maintenant, je n’ai pas trouvé le temps de le faire. Je travaille beaucoup en ce moment et je réalise finalement que si je veux tenir ma promesse dans un délai raisonnable, il va falloir que je créé l’opportunité moi-même au lieu d’attendre qu’elle se présente. J’effectue donc quelques transactions avec mes collègues, sacrifiant mon samedi matin mais après quelques négociations, c’est dans la poche, je suis libre pour la soirée. J’hésite à envoyer un SMS à Fiona pour l’avertir mais après quelques secondes de tergiversations, je décide de prendre le risque et de lui faire la surprise de ma visite. Je vais aussi chez le petit caviste au centre, acheter une bonne bouteille de vin blanc français. Je sais que c’est le pêché mignon de la blonde et je me dis qu’elle a bien besoin d’un petit remontant après les deux grosses épreuves qu’elle vient de traverser. C’est aussi pour ça que je ne pouvais pas attendre trop longtemps pour la voir, je tiens à lui exprimer mon soutien quand c’est encore le moment. Et je ne vais pas nier que de mon côté, la perspective d’une soirée entre fille n’est pas pour me déplaire…

A 18h30, je sonne donc chez la Miller, croisant les doigts pour qu’elle soit chez elle et que ma surprise ne tombe pas à l’eau. Je suis plutôt optimiste car il y a l’air d’avoir quelqu’un dans la maison et d’ailleurs la porte d’entrée s’ouvre rapidement quand je sonne. « Surprise ! » Je claironne, levant légèrement la bouteille pour compléter mon effet. « J’ai pensé qu’on pourrait l’ouvrir et se raconter nos malh… » Je me coupe toute seule dans mon élan parce que ce n’est pas Fiona qui se tient dans l’encadrement de la porte mais son frère aîné Charles. Je le sais parce que Fiona nous a présentés lorsque Charles est revenu en ville. « Oh Charles ! Salut. » Je lui adresse un grand sourire, la surprise passée. Parce que même si j’étais légèrement déçue que Fiona ait déjà de la visite, je ne pouvais pas dire que c’était une mauvaise surprise de tomber sur son canon de grand frère. Bien au contraire. Il m’a fait forte impression la première fois que je l’ai vu et la deuxième fois ne dément pas cela… Bien au contraire. Ils avaient vraiment un bon ADN dans la famille, c’était presque injuste. « Ça va ? Tu reprends tes marques à Tenby ? » Que je lui demande, me rappelant ce que Fiona m’avait dit à propos de son retour un peu surprise. Même si au fond, j’avais retenue la seule information qui m'intéressait à son sujet : il était divorcé. « Je débarque un peu à l’improviste mais je vois que Fiona a déjà a de la visite. Je lui fais juste un petit coucou et je vous laisse tous les deux ensuite ? » Que je propose après une brève hésitation. Je ne vais tout de même pas m’imposer auprès des deux même si honnêtement l’envie ne m’en manque pas…

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
so you're a tough guy + charlie 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Charles Miller
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Charles Miller

TON PSEUDO : Wanguard, COM
TES DOUBLES : Max, Abe et John
TON AVATAR : Tom Hardy
TES CRÉDITS : COM
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Lexia + Fiona + Terri (A venir : Sam) (4/4)
RAGOTS PARTAGÉS : 139
POINTS : 412
ARRIVÉE À TENBY : 20/04/2020
https://66.media.tumblr.com/031650c70fa54621d5535184527c832d/f5ec6a636fa0f36a-7a/s400x600/880b33b92565e9be9b223eb7e9d54cf7a1eec12a.gif
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans (12 mars 1982)
CÔTÉ COEUR : Fraichement divorcé. Une fille, Jill.
PROFESSION : Commissaire, dirigeant le poste de police de Tenby. Ex-agent du MI6, mis au placard par sa hiérarchie.
REPUTATION : Quel brave garçon, je dirais même quel homme brave ! J'ai toujours apprécié et admiré les Miller et il n'en fait pas exception, que ce soit avec sa carrière ou avec sa famille. Quant à son retour dans cette ville, je pense que c'est le bon moment, que nous ne sommes jamais de trop pour aider Tenby a récupérer son calme. Je ne doute pas du fait que Charlie va se fondre dans la masse rapidement et m'en réjouis d'avance.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyDim 5 Juil - 18:23


And it's a long way down
When you're the wrong way 'round
And now it's all too much

Les journées de Charlie sont bien remplies, entre l’accident de Trystan qui a conduit à l’hospitalisation de son beau-frère, et des dégradations dans une boutique du centre-ville. Charles avait peur de s’ennuyer, mais ça le tient occupé et l’empêche de trop déprimer. Il lui semble aussi qu’avec ces affaires, progressivement, il gagne du crédit au commissariat. Avec des horaires fixes, en plus, il a pu se permettre de garder la maison de sa sœur, ce qui permet à Fiona de prendre soin de son fiancé.

D’ailleurs, quand il entend la sonnette retentir, il se dit que la visite est plutôt pour elle que pour lui. « Oui, c’est pour quo…» Sur le perron, il tombe nez à nez avec une jeune fille enthousiaste. « Tiens, Lenny, salut. » Fiona lui a présenté Eleanor comme la sœur de son colocataire, parti depuis, il n’est donc pas vraiment surpris de la trouver ici. Le commissaire a l’impression d’une gamine perdue, affublée d’une famille pas facile. Il sait que sa sœur l’apprécie, à la manière d’une amie ou d’une sorte de petite sœur qu’elle protège, alors il se laisse un peu aller à parler : « On fait aller. Je me disais que j’allais avoir une vie calme, mais apparemment, les gens ont décidé que ça allait devenir la ville du crime. Au moins ça m’occupe. Tu as vu que le magasin de sport avait été vandalisé ? » Un instant, le flic a repris le dessus, pas longtemps. Juste histoire de savoir s’il peut gratter des informations. Charlie sait pour les TIG de la jeune fille, mais ne compte rien en dire – il sait faire la distinction entre une vraie délinquante et quelques erreurs sans importance. Du moins le croit-il. Toujours histoire de faire la conversation, il hausse les épaules, et demande gentiment en retour :  « Enfin, peu importe, comment ça va de ton côté ? » Ce n’est pas une enquête, il n’a pas de raisons (à tort) de soupçonner Lenny, et en dehors du boulot, il n’aime pas qu’on le perçoive uniquement comme un flic dont on se méfie. Une fois reposé l’uniforme, il est juste Charlie, pas le commissaire Miller.

Lenny lui demande ensuite si elle peut voir Fiona, ce qu’il avait deviné, et il se retrouve à s’excuser – il aurait dû expliquer les choses plus tôt. « Ah, c’est qu’elle n’est pas là ce soir, je garde juste la maison. Elle est partie chez Trystan pour quelques jours, le temps qu’il se remette. »  Croyant deviner une moue légère de déception chez la petite Griffiths, il propose :  « Elle revient la semaine prochaine, vendredi je pense. Si tu veux, je lui dirai que tu es passée. » Hésitant un instant, il finit par ajouter : « Tu veux entrer deux minutes quand même ? Je t’offre un verre ? Tu ne seras pas venue pour rien, comme ça. » C’est poli. Ça se fait. Voilà ce qu’il se dit, jugeant aussi que si Fiona a donné une chance à cette gamine, il peut le faire aussi. Il s’écarte d’ailleurs pour la laisser passer, remarquant avec un rire : « Au fait, tu as le droit de m’appeler Charlie, hein. Je sais que j’ai presque l’âge d’être ton père, mais personne ne m’appelle Charles à part le procureur de la Couronne. » Sans aucune arrière pensée, ni réaliser que son amabilité le perdra.

_________________

- DREAMING OF A REVOLUTION -

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : faith (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2802
POINTS : 4148
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
so you're a tough guy + charlie 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyMar 7 Juil - 21:08



So you're a tough guy. Like it really rough guy... but I'm the bad guy, duh..  I do what I want when I'm wanting to. My soul so cynical. I'm that bad type. I'm only good at bein' bad, bad


Une fois la surprise provoquée par ma visite imprévue, passée, le frère de Fiona me salue à son tour et répond à ma question sur son adaptation en ville de manière totalement inattendue. Il m’explique en effet que sa reprise est plus agitée que prévu et me parle… du magasin de sport que j’ai vandalisé la semaine dernière avec Danny. « Wow. » Je ne m’y attendais pas à celle-ci et je perds mes moyens pendant un instant. Tout à coup, j’ai chaud, très chaud, la panique monte et tout se bouscule dans mon cerveau. C’est seulement là que je me rappelle qu’il est flic. Merde, merde et remerde. La paranoïa monte aussi. Est-ce qu’il me parlait à dessein du magasin ou est-ce que c’était totalement au hasard ? Dans le doute, j’essaye de sauver les apparences. « Oh oui, je crois que j’en ai entendu parler… C’est un peu ça le problème avec Tenby, si on se fie aux apparences, on a l’impression que c’est tranquille mais c’est aussi agité qu’ailleurs. Tu sais sans doute qu’on a eu un pyromane juste avant que tu arrives. » Bien sûr qu’il le sait puisque sa sœur a failli en être victime mais il me faut une diversion de toute urgence. Car malgré cette pirouette, j’ai beaucoup de mal à retrouver mes esprits. Mon cœur bat toujours aussi vite et j’ai l’impression que le mot « COUPABLE » se lit sur mon front… S’il est aussi perspicace qu’il en a l’air, il a dû remarquer mon changement d’état. Je décide donc de me couvrir quand il me retourne ma question et me demande comment je vais.

« Oh et bien… En fait, je ne me sens pas très bien. Je ne sais pas si c’est le chaud ou la fatigue mais tout d’un coup, je ne suis vraiment pas bien. » J’essaye de faire au mieux la fille au bord du malaise, me demandant encore dans quel merdier je suis en train de me fourrer. Parce que pour couronner le tout, Charles m’explique que Fiona n’est pas là et qu’elle ne reviendra que vendredi. « Oh oui… D’accord. Merci. » Je réponds l’esprit ailleurs quand il me propose de lui dire que je suis passée, toujours déstabilisée. Ce qui suit me surprend tout autant car il me propose d’entrer pour boire quelque chose. Je sais que ça serait raisonnable de dire non et de partir le plus vite possible si son idée est de me cuisiner mais avec le numéro que je viens de faire, ça ne serait pas crédible du tout. « Oh et bien oui. Je crois qu’un peu d’eau pourrait me faire du bien. » Je lui emboîte le pas. Je devrais me focaliser sur l’essentiel, c'est-à-dire ne pas traîner en compagnie du flic qui enquête sur mon propre délit mais j’ai le regret de dire que mon esprit s’égare dangereusement. Parce que ce flic que je trouve plus que canon vient de me proposer un verre en sa compagnie et me propose même de l’appeler « Charlie ». Est-ce que finalement, j’avais plus de chances que ce que j’imaginais ? Je rigole face à sa proposition. « D’accord, Charlie mais bon je suis sûre que tu es plus cool que mon père. Et bien mieux conservé si vous avez vraiment le même âge.  Mais j’en doute. » Je reprends du poil de la bête, distillant ce petit compliment pour voir son effet. Peut-être même que si je recouvrais un peu de sang-froid, je pourrai essayer de grappiller des infos à propos de ce que la police sait du saccage de la boutique… Mais chaque chose en son temps. Il faut que je le jauge un peu avant.

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
so you're a tough guy + charlie 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Charles Miller
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Charles Miller

TON PSEUDO : Wanguard, COM
TES DOUBLES : Max, Abe et John
TON AVATAR : Tom Hardy
TES CRÉDITS : COM
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Lexia + Fiona + Terri (A venir : Sam) (4/4)
RAGOTS PARTAGÉS : 139
POINTS : 412
ARRIVÉE À TENBY : 20/04/2020
https://66.media.tumblr.com/031650c70fa54621d5535184527c832d/f5ec6a636fa0f36a-7a/s400x600/880b33b92565e9be9b223eb7e9d54cf7a1eec12a.gif
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans (12 mars 1982)
CÔTÉ COEUR : Fraichement divorcé. Une fille, Jill.
PROFESSION : Commissaire, dirigeant le poste de police de Tenby. Ex-agent du MI6, mis au placard par sa hiérarchie.
REPUTATION : Quel brave garçon, je dirais même quel homme brave ! J'ai toujours apprécié et admiré les Miller et il n'en fait pas exception, que ce soit avec sa carrière ou avec sa famille. Quant à son retour dans cette ville, je pense que c'est le bon moment, que nous ne sommes jamais de trop pour aider Tenby a récupérer son calme. Je ne doute pas du fait que Charlie va se fondre dans la masse rapidement et m'en réjouis d'avance.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptySam 18 Juil - 1:22


And it's a long way down
When you're the wrong way 'round
And now it's all too much

Peut-être que Charlie ne devrait pas tout ramener à son boulot s’il veut s’intégrer un peu, mais en même temps, c’est Tenby, et Lenny Griffiths n’a pas l’âge d’être dans son cercle d’amis. Autant dire que les sujets de conversations sont limités. Et qui cracherait sur l’occasion d’avoir des informations ? L’occasion est trop belle, et puis ce n’est pas un interrogatoire  : il est juste le frère de Fiona, à l’instant où il parle, de quoi inciter Lenny à la confidence. Mais vu sa réponse, elle n’a pas l’air de savoir quoique ce soit. « Oui, je sais. C’est pour ça que tu venais voir Fiona, je suppose ? Elle ne va pas trop mal, ne t’en fais pas. » Sa sœur n’a pas la vie facile, en ce moment, entre l’incendie et l’accident de Trystan. Charlie est heureux qu’elle soit entourée et que Lenny vienne la voir. C’est peut-être cette sympathie pour la démarche de la jeune femme qui lui fait manquer sa réaction et il n’insiste pas :  « Enfin, on finira bien par les retrouver, je ne pense pas qu’on ait affaire à des criminels de classe internationale… »

Par politesse, il fait un peu la conversation, demandant des nouvelles de la jeune femme et proposant de prévenir Fiona. Par contre, le coup du malaise, ou presque, Charlie ne s’y attendait pas. « Oh. »  Souffle-t-il. Est-ce qu’il marche et panique un peu ? Évidemment. Il est gentil : c’est son plus gros défaut. « Mais ça va aller ? C’est vrai que tu es un peu pâle… » S’inquiète-t-il.  « Allez viens, tu vas t’assoir un peu. » Ajoute-t-il gentiment, posant une main sur l’épaule de la jeune fille pour l’inciter à entrer, comme il l’a proposé.  « Sans vouloir vexer quiconque, je crois que ce n’est pas très difficile d’être plus cool que ton père. » Badine-t-il. Ce n’est pas vraiment une critique : tout le monde sait que Abe Griffiths a un sale caractère, et il plaint Eleanor d’avoir une telle famille. Guidant Lenny vers le salon, il continue à la couver d’un œil inquiet, trop distrait pour saisir la portée du compliment : « Mais t’ennuie pas à être gentille avec moi, j’ai pas de mérite, c’est juste ma formation. » Puis, essayant de prendre les choses en main : « Je vais aller te chercher un verre d’eau. Installe-toi comme tu veux. »

« Tiens. Quelque chose de solide ne te fera pas de mal. Tu as mangé il y a longtemps ? » Fait-il en lui tendant ledit verre d’eau, et quelques gâteaux apéritifs pour aller avec. « Ça a l’air d’aller un peu mieux, je me trompe ? » Il se penche vers Lenny, la scrutant avec toujours le même regard inquiet et induisant involontairement une certaine proximité entre leurs visages. « Tu as repris des couleurs, c’est bien. On aurait dit que tu avais vu un fantôme, tout à l’heure. » Il se laisse ensuite tomber sur le canapé à côté d’elle, essayant de dédramatiser : « Tu ne me fais pas un malaise sans prévenir, hein ? Je ne suis pas sûr d’être très au point sur les premiers secours, ni très doué en ce qui concerne le bouche à bouche. »  Avec un sourire, il ouvre la bière qu’il s’est ramené pour lui, plaisantant : « Je ne suis pas sûr que ça rentre dans la définition classique des soirées agitées, mais bon, on a le droit d’innover. »

_________________

- DREAMING OF A REVOLUTION -

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : faith (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2802
POINTS : 4148
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
so you're a tough guy + charlie 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyVen 31 Juil - 21:14



So you're a tough guy. Like it really rough guy... but I'm the bad guy, duh..  I do what I want when I'm wanting to. My soul so cynical. I'm that bad type. I'm only good at bein' bad, bad


« Oui, je venais prendre de ses nouvelles. Je m’inquiétais un peu même si elle aussi m’a dit de ne pas le faire. » Ça, ce n’est pas un mensonge, j’étais vraiment venue parce que je m’inquiétais pour Fiona. J’avais juste pas prévu que je me retrouverai confrontée à mon pétage de plomb de l’autre soir comme ça... Et je suis tellement nulle pour cacher mes émotions que je suis obligée d’inventer un nouveau bobard, prétextant un malaise. Et ça a l’air de prendre parce que je vois soudain l’inquiétude sur le visage de Charles Miller. Il va même jusqu’à dire qu’il me trouve un peu pâle, et je remercie ma carnation naturelle de rouquine. « Oui, oui ça va passer… C’est juste un étourdissement… » Que je dis, ne voulant pas trop faire traîner le truc. Mais il pose une main prévenante sur mon épaule pour m’escorter à l’intérieur et je me dis que finalement, je vais peut-être continuer à jouer les faiblardes juste pour avoir son attention. « Je ne peux pas être vexée par la réalité. » Que je réplique ensuite lorsqu’il rebondit sur la remarque à propos de mon père. En revanche, c’est comme s’il avait bien ignoré mon compliment sur son physique et je me demande si c’est volontaire ou pas…

Il me propose ensuite de m’installer pendant qu’il va me chercher de l’eau et je me laisse tomber dans le canapé. Je profite de son absence pour arranger mes cheveux et mon le léger décolleté de ma robe d’été. Finalement, la soirée pouvait encore bien tourner si on ne revenait pas sur cette histoire de saccage… « Merci. C’est vrai que je n’ai pas mangé depuis ce matin, ça doit être ça. » Que je lui dis avec un petit sourire quand je constate qu’il me ramène non seulement de l’eau mais aussi des biscuits salés. Je remarque qu’il s’est pris une bière, ce qui me paraît bon signe, il ne va pas me chasser de sitôt... Il s’enquiert de mon état, se penchant vers moi pour examiner mon visage. Je vrille à nouveau mais cette fois-ci, c’est pour de très bonnes raisons. Sa proximité ne me laisse pas indifférente et il est encore plus canon de près. « Oui, comme j’ai dis, ce n’était rien du tout. Laisse-moi encore 5 minutes, et je te volerai ta bière. » Que je dis malicieusement malgré mon trouble, laissant glisser la remarque sur le fantôme. A mon grand regret, il prend ses distances, se laissant tomber de l’autre côté du canapé. Docilement, j’attrape un gâteau, me tournant sur le côté pour lui faire face, un coude posé sur l’accoudoir, ma tête sur ma main. Je sens mes hormones s’agiter quand il parle de bouche à bouche, même si c’est pour plaisanter. « Tu me donnes presque envie de vraiment tomber dans les pommes pour te voir en action… En plus, après j’aurai une histoire à croustillante à raconter, genre le chef de la police qui a séché ses formations de premier secours. » Je le taquine avec juste ce qu’il faut de sous-entendus, essayant de voir s’il va mordre ou si je dois corser un peu mon jeu… Je ris ensuite à sa plaisanterie même si elle n’est pas si drôle. « Aux soirées agitées et innovantes alors ! » Que je dis en faisant mine de trinquer avec mon verre d’eau. J’essaye de ne pas trop le dévorer des yeux mais ce n’est vraiment pas facile. « Du coup, tu te préparais à une soirée solitaire ? C’est triste parce que même si tu ne m’as toujours pas dit ton âge, je suis pratiquement sûre que tu n’as pas encore celui de rester à la maison le vendredi soir. » Que je dis en allant discrètement à la pêche aux informations. Il me semblait que Fiona m’avait dit que Madame Miller était hors-jeu mais je voulais en avoir le cœur net.


_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
so you're a tough guy + charlie 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Charles Miller
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Charles Miller

TON PSEUDO : Wanguard, COM
TES DOUBLES : Max, Abe et John
TON AVATAR : Tom Hardy
TES CRÉDITS : COM
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Lexia + Fiona + Terri (A venir : Sam) (4/4)
RAGOTS PARTAGÉS : 139
POINTS : 412
ARRIVÉE À TENBY : 20/04/2020
https://66.media.tumblr.com/031650c70fa54621d5535184527c832d/f5ec6a636fa0f36a-7a/s400x600/880b33b92565e9be9b223eb7e9d54cf7a1eec12a.gif
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans (12 mars 1982)
CÔTÉ COEUR : Fraichement divorcé. Une fille, Jill.
PROFESSION : Commissaire, dirigeant le poste de police de Tenby. Ex-agent du MI6, mis au placard par sa hiérarchie.
REPUTATION : Quel brave garçon, je dirais même quel homme brave ! J'ai toujours apprécié et admiré les Miller et il n'en fait pas exception, que ce soit avec sa carrière ou avec sa famille. Quant à son retour dans cette ville, je pense que c'est le bon moment, que nous ne sommes jamais de trop pour aider Tenby a récupérer son calme. Je ne doute pas du fait que Charlie va se fondre dans la masse rapidement et m'en réjouis d'avance.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyMar 18 Aoû - 22:31


And it's a long way down
When you're the wrong way 'round
And now it's all too much

A vrai dire, Charles Miller n’a jamais été très bon dragueur, et l’idée même qu’une jeune fille puisse s’intéresser à lui, ça lui passe complètement au dessus. Il en faudrait beaucoup pour qu’il voit autre chose qu’une discussion innocente entre eux. Ce n’est pas qu’il est naïf, c’est simplement que dans son esprit, il est trop vieux pour elle et que ce ne serait pas bien. Il méprise le genre de type qui draguent des gamines alors qu’ils ont facilement vingt ans de plus qu’elles. Et il n’imagine pas qu’il puisse plaire à une jeune femme. Alors s’il ne répond pas, c’est qu’il ne perçoit pas le sous-entendu : pour lui, relever que Abel Griffiths n’a pas l’air aimable et qu’il est facile d’avoir l’air plus avenant et mieux conservé que lui tient du constat. Problème, il ne voit pas non plus à quel point son attitude à lui peut encourager Eleanor et lui faire croire des choses fausses.

Pour Charlie, il s’agit uniquement de rendre service à une amie de sa sœur, et de ne pas devoir gérer un malaise. Il est comme ça, et il a toujours été altruiste, du genre à aider les autres. Heureusement, les choses ont l’air de plutôt bien tourner. Il s’aperçoit aussi que Lenny le fait rire, et il commence à voir pourquoi Fiona l’apprécie. Elle lui plait bien aussi, cette gamine un peu effrontée. Elle lui rappelle sa sœur, qui se moquait gentiment de lui lorsqu’ils étaient enfants. « Eh, ‘tention, on ne dit pas ça au commissaire local, mademoiselle, je ne cautionne pas le vol. » Charlie est un flic sérieux, mais pas le genre à être trop pénible et à tout ramener à son métier de commissaire – du moins, il sait l’utiliser pour plaisanter, au moins. Comme il ne manque pas de répartie, il ajoute, souriant par-dessus sa bière : « Moi qui croyait avoir à faire à une jeune fille modèle. » Vrai, la fille du médecin ultra catholique, on ne s’attend pas à ça de sa part, ni à ce sourire malicieux. Puis, gentiment : « Bon, sérieusement, tu en veux une ? »

Mais se moquer des autres, ce n’est pas juste si on n’a pas un minimum d’auto-dérision. Contrairement à ce que croit Lexia, il n’en manque pas, il suffit juste d’y mettre un peu les formes, et ça passe mieux. Là, Lenny le fait rire – même si, là encore, Charlie ne comprend guère le sous-entendu. « Oh non, tu n’oserais pas, quand même ! » Faussement choqué, il se met à rire. Et rajoute une couche d’ambiguïté sans le vouloir : « Et puis on peut pas faire plus cliché, à part te passer les menottes… »

Pour le reste, il ne voit pas vraiment d’objection ni de raisons pour ne pas la renseigner. « 38 ans. Pas l’âge d’être ton père, mais plus tellement non plus de sortir le vendredi soir. » Non, Jill le tuerait si elle le savait, déjà qu’elle lui en veut… Sans parler du fait que de toute façon, Charlie n’a jamais rien eu d’un fêtard. Déjà, jeune, il ne voyait pas bien l’intérêt des boites. « Ce n’est pas très sérieux pour un père de famille divorcé, de trainer le soir, qu’est-ce que tu en dis ? »  Après tout, dans le genre père minable, elle a l’air d’avoir de l’expérience, Lenny.



_________________

- DREAMING OF A REVOLUTION -

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : faith (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2802
POINTS : 4148
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
so you're a tough guy + charlie 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyMar 25 Aoû - 18:37



So you're a tough guy. Like it really rough guy... but I'm the bad guy, duh..  I do what I want when I'm wanting to. My soul so cynical. I'm that bad type. I'm only good at bein' bad, bad


« Eh, ‘tention, on ne dit pas ça au commissaire local, mademoiselle, je ne cautionne pas le vol. » Cette fois-ci, je me dépêche de sourire rapidement, histoire de dissimuler l’effet que ça me fait de l’entendre parler de vol. Bien sûr, il plaisante. Mais ça me rappelle juste que je suis en train de jouer avec le feu. Mon bon sens me crie d’arrêter d’ailleurs. Mais je crois que j’en suis incapable. Encore une fois, j’ai envie de transgresser les limites, de prendre des risques, de me sentir vivante. Surtout que j’ai l’impression que le Miller est réceptif à mon jeu et que le flirt monte en intensité. « Moi qui croyait avoir à faire à une jeune fille modèle. » Finit-il par dire, laissant s’installer une ambiguïté qui n’est pas pour me déplaire. Mon sourire mutin ne me quitte plus. « Il ne faut pas se fier aux apparences… » Mes sous-entendus sont de moins en moins subtils et millimètres par millimètres, je m’emploie à abolir la distance entre nous. « Bon, sérieusement, tu en veux une ? » Demande t-il ensuite en revenant sur cette histoire de bière. Je fais preuve d’audace. « Sérieusement, je veux celle-ci maintenant. » Et sans crier garde, je tends le bras pour lui piquer sa bière et en boire une longue gorgée. Je le fixe ensuite, le défiant de faire quelque chose.

Et peut-être que le résultat pourrait dépasser mes espérances. Car il se met tout à coup à parler de me passer les menottes, et mon imagination s’emballe. Sans parler de mes hormones. Cette fois-ci, j’ai eu les signaux que j’attendais alors je passe aux choses sérieuses. « Cliché mais sexy quand même… Peut-être que j’aurai rien contre…. » Que je dis en penchant la tête, continuant à le dévorer des yeux. Bon encore une fois, tout était question de contexte. Je ne voulais pas qu’il me les passe après avoir découvert que je vandalisais les boutiques de Tenby quand même… J’apprends ensuite qu’il a 38 ans, ce qui ne me refroidit absolument pas. A vrai dire, je le contredis même quand il dit que c’est trop vieux. « L’âge n’est qu’un chiffre, ce qui compte c’est l’état d’esprit. » En disant ça, je parle bien sûr de sa remarque sur le fait de sortir le vendredi soir mais je prêche aussi clairement pour ma paroisse… Car je prévois de passer à l’attaque de manière imminente. Surtout qu’il me confirme que son mariage est terminé. « Et être divorcé, c’est une raison de plus pour t’amuser. Ta vie n’est pas terminée. » Et comme il m’a demandé mon avis ouvertement, je vais tout au bout de ma pensée. « Et si tu veux que je te dise toute la vérité, moi par exemple, je te trouve canon. Et si je te croisais dans un bar, un vendredi soir, je te draguerai sûrement… » Je ne mentais pas. La maturité, c’était attrayant, aussi attrayant que son physique, ses muscles, son humour… J’insiste même. « A vrai dire, ça m’a traversé l’esprit la première fois qu’on s’est rencontrés… Et ça me traverse l’esprit là, tout de suite. » Je joins le geste à la parole, basculant de son côté du canapé pour poser mes lèvres sur les siennes sans plus me poser de questions que ça, cédant à l’attirance que j’avais eue pour lui dès le premier regard. Cela faisait bien longtemps que je n’étais plus prude. Et quand je voulais quelque chose, je faisais tout pour l'avoir. 

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
so you're a tough guy + charlie 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Charles Miller
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Charles Miller

TON PSEUDO : Wanguard, COM
TES DOUBLES : Max, Abe et John
TON AVATAR : Tom Hardy
TES CRÉDITS : COM
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Lexia + Fiona + Terri (A venir : Sam) (4/4)
RAGOTS PARTAGÉS : 139
POINTS : 412
ARRIVÉE À TENBY : 20/04/2020
https://66.media.tumblr.com/031650c70fa54621d5535184527c832d/f5ec6a636fa0f36a-7a/s400x600/880b33b92565e9be9b223eb7e9d54cf7a1eec12a.gif
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans (12 mars 1982)
CÔTÉ COEUR : Fraichement divorcé. Une fille, Jill.
PROFESSION : Commissaire, dirigeant le poste de police de Tenby. Ex-agent du MI6, mis au placard par sa hiérarchie.
REPUTATION : Quel brave garçon, je dirais même quel homme brave ! J'ai toujours apprécié et admiré les Miller et il n'en fait pas exception, que ce soit avec sa carrière ou avec sa famille. Quant à son retour dans cette ville, je pense que c'est le bon moment, que nous ne sommes jamais de trop pour aider Tenby a récupérer son calme. Je ne doute pas du fait que Charlie va se fondre dans la masse rapidement et m'en réjouis d'avance.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie EmptyVen 4 Sep - 23:58


And it's a long way down
When you're the wrong way 'round
And now it's all too much


La vie est courte et il faut en profiter. Et si on n’est pas insolent et un peu provocateur lorsqu’on est jeune, quand est-ce qu’on peut l’être ? Charlie n’en veut donc pas trop à Lenny Griffiths de son comportement, qui l’amuse, à vrai dire. Elle ne manque pas d’humour ni d’audace, et il n’a pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle lui vole déjà sa bière. « Eh, mais… » Là, ce n’est plus surpris ou amusé qu’il est, c’est déstabilisé, voire mal à l’aise. Charles a toujours été un peu rebelle, il le faut pour faire carrière dans son métier, mais il y a quelque chose qui ne lui plait pas dans l’air de défi de Eleanor Griffiths, comme si elle méditait un mauvais coup. Peut-être qu’il se fait des films. Charlie essaye de se raisonner : ce n’est qu’une ado, tous les ados sont comme ça. Et Lenny a l’excuse d’avoir une famille peu aimante et peu tolérante. On fait ce qu’on peut pour attirer l’attention. Elle essaye de se vieillir un peu et de jouer à l’adulte un peu détachée, ce qui est une posture, selon lui. Alors, il se contente de dire, souriant légèrement : « Tu ne manques pas d’air, dis. »

Il faudrait qu’il revoit son analyse, car il ne commence à deviner que trop tard ce qu’il se passe. Est-ce qu’elle le drague ? Incrédule, Charlie essaye de comprendre. Il n’a pourtant rien fait qui justifierait ça, et puis il est tout simplement beaucoup trop vieux. De plus en plus gêné, il cherche une échappatoire et une explication, que Eleanor lui fournit en levant toute ambiguité, puisqu’elle précise d’elle-même que oui, elle le drague. Le policier se contente d’un : « Ah oui, vraiment ? » Le ton est distrait, sa voix presque étranglée.  Charlie ne sait pas quoi faire, les choses vont trop vite pour lui. Si bien qu’il ne réalise pas immédiatement ce qu’il se passe lorsque la petite Griffiths s’approche de lui. Le commissaire a un mouvement de recul, par réflexe, mais il est coincé. « Qu’est-ce que tu… » Il n’achève pas sa phrase, elle l’embrasse déjà. Il ne la repousse pas immédiatement. Il lui faut un instant pour réaliser ce qu’il se passe et dépasser la surprise. Pour comprendre, tout simplement, ce que signifie ce baiser de la part de Lenny.

Ce n’est pas désagréable, mais Charles n’apprécie pas non plus. A vrai dire, il n’en pense strictement rien. Embrasser une jeune fille, la draguer, c’est inimaginable pour lui. C’est mal. C’est ce constat qui fait sortir Charlie de sa torpeur. Il la repousse de lui aussi qu’il le peut. « Sûrement pas, non ! » S’exclame-t-il d’un ton outré en se levant. Il a besoin de mettre le plus de distance possible entre lui et Eleanor, et il se plante à l’autre bout de la pièce.

« Qu’est…qu’est-ce…qu’est-ce… »
Comme à chaque fois qu’il est sous le coup d’une émotion trop forte, Charles se remet à bégayer. « A quel espèce de moment j’ai pu te faire croire que c’était possible, ça ? » Il hallucine proprement. Il ne comprend pas du tout comment ils ont pu arriver là. « Je couche pas avec des gamines, moi ! » Se sent-il obligé de dire, indigné qu'elle ait pu croire le contraire, alors que ça lui semble pourtant être une évidence. Méfiant et sévère, il précise, histoire que ça soit clair : « Ne refais pas ça. Je te l’interdis, tu m’entends ? »

_________________

- DREAMING OF A REVOLUTION -

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

so you're a tough guy + charlie Empty
MessageSujet: Re: so you're a tough guy + charlie so you're a tough guy + charlie Empty

Revenir en haut Aller en bas

so you're a tough guy + charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: Historical Center :: Residences :: Victoria Street-