AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
Le Deal du moment : -15%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
75.99 €

Partagez

Paradise City | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 696
POINTS : 1635
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyMer 27 Mai - 17:17

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

D’humeur à ressentir des frissons d’adrénaline, Megan avait organisé une journée spéciale. Et qui mieux qu’un ami au moins aussi fou qu’elle pour la suivre dans tous ses délires. L’étudiante avait prévenu Danny qu’elle viendrait le chercher à dix heures tapantes sans préciser ce qu’elle avait réservé comme surprise. Il valait mieux l’avertir à l’avance parce qu’il n’était généralement pas levé de si bon matin. De son côté, elle venait de se réveiller enjouée sur un air de Queen, We Will Rock You. Son père s’était absenté du week-end et Megan avait donc la villa familiale pour elle toute seule. La jeune femme repoussa ses draps et sauta hors du lit. Elle fila ensuite sous la douche où elle continua de chanter joyeusement puis elle termina de se préparer. Il était temps d’aller s’amuser. La brune choisit scrupuleusement les clefs de la voiture dont elle avait besoin, elle emporta deux ou trois bricoles et elle descendit ensuite dans le garage. Attentive, elle démarra le véhicule en douceur tandis que la porte électrique se relevait. Megan sortit la voiture, activa la fermeture du garage et elle prit la route. Le trajet qui la séparait de la maison de Danny ne durait que deux minutes mais la jeune femme ne passa pas inaperçue. Le moteur vrombissant de la Ferrari Italia 458 résonna dans les rues du voisinage dans un délicieux bruit qui n’était pas s’en rappeler celui d’une F1. Ancien pilote de renom, son père avait de beaux modèles de voiture dans son immense garage dont ce magnifique modèle rouge aussi bien adapté pour la conduite de route que pour circuit.

Voiture de luxe sportive développée avec la contribution de Schumi, la 458 était propulsée par un moteur V8 atmosphérique dont la puissance était incomparable. L’aérodynamique légère était conçue pour atteindre des vitesses élevées supérieures à 300km/h. Doté d’aides électroniques à la conduite, le véhicule offrait également un intérieur en cuir chic et confortable. De par sa hauteur basse et ses fonctionnalités de commande intégrées au volant, elle se rapprochait beaucoup d’une F1. Un vrai bijou. Comme si le bruit de la voiture rutilante n’était pas suffisant, Megan appuya sur le klaxon et baissa la vitre. « ALLEZ GRANGER, ON SORT DE SON LIT !! » La petite Julliard allait probablement s’attirer les foudres des autres membres de sa famille s’ils étaient présents mais elle s’en fichait du moment que la surprise pour Danny était bonne. Ce n’était pas la première fois que Megan pilotait un des joujoux de Max mais elle l’avait toujours fait en présence de son père ou dans un contexte encadré à l’instar de cette journée qu’elle avait été invitée à passer avec Ducati sur circuit. C’était donc une première sans l’influence du producteur ou d’un constructeur automobile. La jeune femme avait hâte de pouvoir reprendre la route et de pousser l’engin. Elle avait en effet d’autres surprises en réserve.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : doom days & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1875
POINTS : 5471
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny 13c435d98cfd154780915d2469ab29b46171465a
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyLun 1 Juin - 16:23


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


La vie semblait reprendre son cours, même si une maladie de merde est en train de ravager le monde. Lily est revenue à la maison, Kee semble aller de mieux en mieux mais surtout, j’ai rendu la monnaie de leur pièce au pire sponsors que j’ai eu. Qui plus est, en très bonne compagnie. Rajoutons le fait que je viens de recevoir un message de Meg qui m’entraîne dans je ne sais quoi et tout va pour le mieux. Les questions sur l’avenir, j’y répondrais quand il le faudra, j’ai déjà un présent assez chargé. J’ai évité de sortir à une quelconque fête aujourd’hui et j’ai déjà activé un réveil pour ne pas que la brune me casse la tête alors qu’elle m’avait prévenue de l’heure à laquelle elle viendrait. Malgré ma légère rancœur, parce qu’elle est devenue légère avec le temps, j’ai dit à Lily de venir à la maison ; quitte à se faire une autre soirée bouffe et netflix, autant que ce soit avec quelqu’un d’autre qu’un membre de ma famille … Ou seul. Elle n’est restée que deux bonnes heures, partant vers minuit. J’ai encore regardé quelques trucs après et me suis endormi vers 2 heures du matin, comme un type des plus dépriment.

Je crois qu’il ne m’était plus arrivé de me lever avant 10 heures depuis longtemps. Je suis directement allé sous la douche pour tenter un réveil en douceur mais ça ne donne pas grand-chose. Au contraire, l’eau très chaude me donne seulement envie de me rendormir. J’ai à peine le temps de m’habiller que j’entends des klaxons venant de l’extérieur ; elle me prévient qu’elle vient pour une certaine heure et elle réveille tout le quartier juste pour m’emmerder. Je vais la tuer. murmurais-je, surtout pour moi. Je descends à toutes vitesses dans la cuisine et rempli un mug d’une bonne grosse dose de café noir. Bénie soit Keelin d’être encore à la maison. Je sors de la maison avec un large sourire. IL EST 10H DU MAT, ARRÊTE DE GUEULER. criais-je assez fort pour que le voisinage m’entende aussi. C’est que je n’ai toujours pas digérer ces voisins qui appellent les flics juste parce que ma musique allait un peu trop fort à leur goût. Ma voix n’était pas encore prete pour ça, je suis obligé de tousser un gros coup pour récupérer ma gorge. Je m’approche de la voiture, pose mes bras sur la fenêtre ouverte. T’es pire qu’une gueule de bois en fait. Ce ne serait pas une bonne journée sans une bonne vanne pour commencer. C’est un peu ça, c’est comme si je venais d’aller dormir il y a deux heures seulement. Je bois quelques gorgées de café avant d’admirer la voiture.  Ferrari 458, avec la totale bien évidemment. Je suppose assez rapidement que c’est un des joujous de son père. Joli joujou. dis-je d’ailleurs, traduisant mes pensées. Je connais les marques, mais les particularités, c’est une autre histoire. Comme toutes voitures du genre, je suis presque sur que le bruit, quand on la pousse, est magique. Le coffre doit etre minuscule et pas de place à l’arrière, nous laissant un merveilleux espace pour nous installer. D’ailleurs, après avoir fini mon café et déposé le mug sur ma boite aux lettres, j’ouvre la portière et m’assois sur le siège. C’est encore mieux que ce que j’avais imaginé. Alors, tu m’emmène où ? finis-je par lui demander, alors que la brune a déjà enclencher le contact.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 696
POINTS : 1635
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyDim 7 Juin - 14:19

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

Un Danny qui ne serait pas ronchon, ne serait pas son pote habituel. Il lui rendit la courtoisie en gueulant au moment d’arriver près de la voiture. C’est qu’il n’aimait pas qu’on le bouscule de si bon matin le Granger mais Megan avait bien sûr une bonne raison d’être venue le chercher de si bonne heure. Elle avait prévu un programme sympa pour la journée, un programme qui impliquait une voiture de luxe sportive. Ce n’était pas tous les jours que le commun des mortels pouvait se promener dans une telle Ferrari. De toutes les marques de voiture que possédait son père, la petite Julliard était tombée amoureuse du caractère à l’italienne, d’autant que ce modèle lui rappelait le merveilleux voyage qu’elle avait fait avec son père l’été précédent. « JE GUEULE SI JE VEUX D’ABORD. » Explosant de rire, la brune en rajoutait des tonnes, juste pour énerver les voisins chieurs de Daniel. Elle se rappelait de ces débiles qui avaient emmerdé son pote en appelant les flics pour tapage nocturne. Un café à la main, il s’approcha de la voiture et lui glissa qu’elle était pire qu’une gueule de bois. Elle rit de plus belle. « Je le prends comme un compliment quand on sait comme on adore se mettre la tête à l’envers. » De toute façon, il était rare qu’elle prenne mal quelque chose. Daniel admira le véhicule le temps de terminer son café et il prit ensuite place à côté d’elle en étendant ses jambes. « Et oui, on va bien s’amuser aujourd’hui. » Il lui demanda ensuite où elle l’emmenait et elle ne créa de suspens inutile. « Je t’emmène au circuit de Pembrey, on en a pour une heure de route, peut-être moins si je pousse. J’ai privatisé les lieux entre 11h et 12h, d’où ce départ matinal. » Expliqua-t-elle brièvement, fière de sa petite surprise. Bonjour la montée d’adrénaline. En principe, Daniel n’avait pas froid aux yeux alors elle espérait qu’il serait emballé par le programme. Avait-elle utilisé son privilège de « fille de » ? Totalement. Megan n’en avait pas honte. « On va pouvoir tester ce qu’elle a dans le ventre. » Lui aussi s’il s’en sentait l’envie, pourquoi pas. Même si les deux amis trainaient souvent ensemble, Megan ne lui avait jamais fait profiter des voitures de son père. Il y avait un début à tout. La petite Julliard n’avait plus spécialement envie d’être cette petite fille sage et trop raisonnable. Elle aurait pu emmener Daniel sur des circuits plus prestigieux mais ils étaient tous plus éloignés et auraient nécessité un week-end d’organisation. Megan avait donc choisi celui qui offrait les plus belles perspectives en termes de tracé dans les environs. « Tu verras, c’est un sacré challenge mais c’est jouissif. » Il faudrait repousser ses limites, rester concentré sur la route, aborder les virages intelligemment. C’était tout le défi justement. La jeune femme avait déjà eu l’occasion de rouler sur ce circuit car elle avait hérité de la passion de son père pour la vitesse et le pilotage même si elle n’était pas aussi assidue. « Des pilotes comme Jenson Button, Kimi Raikkonen et Sébastian Vettel sont venus s’y entraîner. » Tous les trois avaient notamment été couronnés champion du monde de F1 au cours de leur carrière… tout comme son père qui avait aussi remporté des prix. Ils ne rouleraient donc pas non plus dans le bled paumé du Pays de Galles. « Prêt ? » Sur ces mots, Megan redémarra le moteur tandis que le son vrombissant des cylindres résonna dans la rue. Elle roula prudemment jusqu’à la montée sur l’autoroute et alluma la musique, lançant une playlist entrainante qu’ils appréciaient tous les deux. « Alors quoi de neuf ? » Si Megan avait organisé cette journée, c’était aussi pour retrouver son pote qu’elle n’avait pas vu depuis un moment. Avant, ils passaient le plus clair de leur temps ensemble mais la petite Julliard avait beaucoup trainé chez son père à composer de la musique – plus ou moins en secret – et elle restait énormément chez Fred aussi maintenant. Quant à Danny, il avait été pas mal occupé de son côté d’après ce qu’elle avait compris lors de la soirée improvisée avec Eleanor. S’engageant sur un terrain un peu plus glissant, Megan osa demander des nouvelles d’une personne en particulier. « Paraît que Lily est revenue. »

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : doom days & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1875
POINTS : 5471
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny 13c435d98cfd154780915d2469ab29b46171465a
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyJeu 18 Juin - 1:48


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


Je finis mon café et m’installe sur le siège passager après qu’elle ait encore hurlé. C’est pour rire et je ris, mais j’ai un mal de crane qui persiste et c’est atroce. Plus que quelques minutes et je suis sur que ça passera tout seul avec la caféine. T’es plus mignonne quand même. Qu’une ou plusieurs bouteilles d’alcool. Une insulte ou un compliment ? On s’en fou, c’est juste marrant. Juste pas quand tu hurles. ajoutais-je, rigolant cette fois. Elle me fait le programme de la journée et franchement, je pense qu’on pouvait pas rêver mieux. Tranquille. Enfin .. T’attends quoi pour pousser ? demandais-je, surtout pour l’embêter. C’est ce que j’aime chez Megan. C’est quelqu’un d’organisé et prévoyant, tout mon contraire. Et elle prend toujours le temps de bien faire les choses pour les autres, pour moi. Tu sais comment me parler. dis-je en rigolant. Je crois comprendre ce qu’elle veut dire, sans pour autant le savoir vraiment. Enfin, je me fais des idées et au lieu de poser des questions, je préfère garder la surprise pour plus tard. J’ai conduis de belles voitures, rapides ; j’ai d’ailleurs eu quelques belles amendes, mais je n’ai jamais conduis sur un vrai circuit. Ou même accompagné quelqu’un. Une expérience en plus à gagner. Plus qu’à espérer que ça ne m’inspire pas sur les routes de notre petite ville. Ooooh, je connais les mecs que de noms, mais je suppose que ça vaut le coup. Regarder des voitures de courses faire des tours de terrain ne m’a jamais vraiment attiré, j’avais l’impression de perdre un temps précieux. Mais ces noms, très connus, me font comprendre que l’endroit où l’on va est un truc assez génial et assez professionnel. J’oublie parfois que mon amitié avec la jeune femme me fait souvent sortir des trucs que je connais. C’est rafraichissant.

Je la regarde. Je n’attends que ça. Avec ce genre de voiture on a qu’une envie, c’est de voir jusqu’où elle peut aller. La brune me le demande un peu tôt et attend d’entrer sur l’autoroute pour enfin démarrer. Si c’est déjà jouissif en mode co pilote, je n’imagine même pas ce que ça doit être derrière le volant. La routine. Fin, à part que tu en faisais moins partie. Je lui donne un petit coup de coude, un sourire se dessinant sur le bout de mes lèvres. Un futur incertain, mais un présent qui reprend son cours peu à peu, des habitudes qui reviennent, mais sur un ton plus léger. Je devrais peut être lui parler de mon coup avec Lenny … Plus tard. Je suis sur tu batifolais. ajoutais-je, tentant de lui tirer les vers du nez. Ce n’est en rien un reproche, on a beau faire des discours sur les potes qui passent avant les copines, ça ne m’a pas, de temps en temps, empêcher de les oublier pour aller passer du bon temps. J’aime juste avoir raison. Oui ... J’ignore pourquoi je ressens une espèce de malaise à parler d’elle à la Julliard. J’ignore si c’est parce que j’ai le même genre de relations avec les deux ou simplement parce que je tiens le secret de la rousse entre les mains. Je décide de passer au dessus et de dire quelques mots sur ce fameux retour. De toutes façons, on a un long trajet et c’est ça ou un silence un peu gêné. Je n’ai jamais de silence gêné. Elle a débarqué chez moi avec des tartelettes aux fraises et un grand sourire. Je l’aurais bien tué, mais j’ai mangé avant. ajoutais-je, rigolant à moitié. L’histoire d’amour que j’entretiens avec mon estomac n’est un secret pour personne et la Carter avait utilisé ça contre moi. Il n’y a pas grand-chose à dire tu sais, à part que c’est bizarre. finis-je par dire, levant les épaules. Elle est revenue depuis quelques semaines maintenant et j’ai encore du mal, du mal à me dire qu’elle fait partie de mon quotidien de nouveau, du mal à continuer de lui en vouloir, du mal avec le fait qu’elle ait été enceinte. Des trucs que j’ai pas envie de cacher à Megan et en même temps, je ne peux pas trahir Lily et tout raconter comme si rien n’était. Je les aime bien toutes les deux, mais j’ai encore la preuve qu’il faut que j’arrête d’avoir autant de copines, ça ne m’apporte que du stress.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 696
POINTS : 1635
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptySam 27 Juin - 22:20

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

« Tu vas encore m’entendre hurler quelques fois aujourd’hui, je préfère te prévenir. » Un petit rire s’échappa des lèvres de Megan, elle était effectivement tout excitée à l’idée de pouvoir pousser sur le champignon. Elle expliqua ensuite le programme de la journée à Danny qui sembla apprécier la surprise. « Bientôt, bientôt. » La petite Julliard lui cita les noms de grands pilotes de F1 qui étaient venus s’entrainer sur le circuit où elle l’emmenait. Elle avait dévoilé une partie de la surprise mais pas complètement. Megan démarra et poussa la voiture dès qu’elle rejoignit l’autoroute. Le moteur ronronna bruyamment et lui donna l’impression d’être sur un champ de courses. « On s’y croirait. » Elle s’enquit ensuite des dernières nouvelles dans la vie de Danny mais il ne lui raconta rien de particulier. Sur le ton de l’humour, il souligna simplement qu’elle en faisait moins partie. « Je suis sûre qu’il s’est passé plein de choses… Mais tu aimes faire ton homme mystérieux. » Megan lui rendit son sourire, puis tira la langue comme une gamine quand il essaya de lui tirer les vers du nez sur ses batifolages. « Parce que toi, tu jouais au scrabble pendant tout ce temps ? » Elle n’avait ni confirmé, ni nié. La petite Julliard avait retourné la question par une habile pirouette.

Poussant un peu plus sur l’accélérateur, elle se reconcentra sur la route tout en évoquant le retour de Lily dont elle avait entendu parler. Voilà que Danny lui cachait des choses. Il ne l’avait même pas prévenue par écrit et ne l’avait pas évoqué non plus quand elle lui avait demandé de ses nouvelles. Megan ne savait pas comment elle devait le prendre. Elle ne se prenait pas la tête pour de telles futilités d’ordinaire mais ça l’attristait de constater qu’en plus de moins se voir, ils ne se confiaient plus l’un à l’autre. Peut-être parce qu’il avait retrouvé sa meilleure amie perdue justement ? Danny reconnut que la rousse était rentrée et qu’elle était venue les bras chargés de pâtisseries. Megan esquissa un sourire en imaginant la scène. « Ton ventre te perdra. On pourrait te faire la pire crasse du monde, que tu pardonneras pour le plus divin des desserts. » Elle pouffa de nouveau, il avait tendu le bâton pour se faire battre. En réalité, l’humour servait à cacher les interrogations qui l’avaient traversée. « Mais donc, ce n’était pas tant la routine que ça… » Simple constat. Danny ressentait une sensation bizarre de l’avoir retrouvée. « J’imagine comme c’était bizarre oui. Elle débarque chez toi sans prévenir après avoir disparu sans donner de nouvelle pendant longtemps… Il y a de quoi se poser des questions. Elle t’a donné une explication pour son départ et son silence radio ? » Megan dépassa une voiture plus lente et resta sur la bande de gauche pour ne plus être gênée par les autres conducteurs.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : doom days & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny, Megan, Emma)
RAGOTS PARTAGÉS : 1875
POINTS : 5471
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Paradise City | Danny 13c435d98cfd154780915d2469ab29b46171465a
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyVen 3 Juil - 0:45


meg & danny
take me down to the paradise city
where the grass is green and the girls are pretty


Le mal de tête s’efface enfin. Tu sais que j’aime bien t’entendre crier tant que c’est pour les bonnes raisons. Je la taquine, étouffe un rire pour ne pas encore plus la déconcentré. Il n’y a pas de mal à un léger flirt, surtout quand on connaît notre passif. Puis si on a pas l’esprit aussi mal tourné que moi, on pourrait simplement penser que je parle du fameux circuit qu’on allait faire ; un cri de joie, c’est bien plus sympa qu’un cri de réveil. Des cris de réveil. Tu rigoles, je suis un livre ouvert. La ville entière connaît ma vie sexuelle. répliquais-je alrs qu’elle tentait de retourner mes affirmations contre moi. Elle n’a pas tort dans le fond, l’homme mystérieux est un truc que j’aime faire mais à coté, je manque souvent de discrétion. Enfin soit, ma vie a réellement été moins animée que ce que pourrait penser la Julliard. Mais il me faudra tout pour pouvoir la convaincre. Mais pour une fois c’est toi la coquine parce que moi, j’ai surtout joué au scrabble avec Netflix. J’aurais pu glisser Keelin dans la phrase, mais j’avais peur que ça sonne un peu trop bizarre et de regretter immédiatement ma petite blague. Je pourrais toujours lister les séries et toute la bouffe que j’ai engloutie en deux ou trois mois. Megan est douée, mais elle ne m’aura pas. T’as pas nié. finis-je par dire, la fixe une demi seconde, complètement convaincu qu’elle a un mec à ses pieds. Et je parierais sans hésiter sur ce fameux Fred. Quand je dis que je sens ces choses là, ce n’est pas une blague.

Je sens de l’amertume et de la déception dans sa voix lorsqu’elle met le sujet de Lily sur la table. Je crois qu’elle s’attendait à ce que je m’étale sans aucun soucis mais je ne meurs pas d’envie de parler de la Carter. J’aime beaucoup discuter avec Megan, mais ce que je préfère c’est tous ces trucs que l’on fait sans trop se prendre la tête et là j’ai l’impression de l’avoir poussé à bout. Enfin soit, je finis par lui en parler, expliquant comment la rousse est revenue dans ma vie. Sa remarque sur mon rapport avec la nourriture est aussi drôle que vexante. J’ai pas dit que j’avais pardonné, juste que je l’avais laissé rentré avec ses tartes. Mais oui, je l’ai laissé s’installer à coté de moi dans mon lit, la touchant même au niveau du visage ou de la jambe, comme une preuve d’intimité retrouvée. Je dois me rendre à l’évidence, je pourrais facilement me faire acheter avec de la bonne nourriture. Mais oui tu dois avoir légèrement raison. Parce que bon, dans le fond, j’ai quand même tenu le coup. Sa situation était compliquée, elle n’a pas eu le choix, mais j’ai du mal à croire qu’à notre époque, tu n’arrives pas à avoir un téléphone ou un ordinateur pour envoyer un message rassurant. Compliqué. Y a ces filles qui font parties du quotidien même quand on les voit plus ... Et les routines que nous avions avant reviennent au galop, comme si rien ne s’était passé. Elle a débarqué dans ma chambre après un an, Megan est venue me chercher après presque deux mois et pourtant, c’est comme si rien n’avait changé quand je suis avec les deux jeunes femmes.

Elle a raison sur tous les points, comme si elle avait fini par lire dans mes pensées. Oui c’est bizarre de filer comme ça pour réapparaître plus tard, mais quand on a les explications, on comprends mieux. J’hésite encore avec sa question, mais tiens le coup et bafouille deux trois trucs. Oui et non, c’est assez compliqué. Je regarde par la fenêtre, observe la voiture que la brune dépasse, bien trop lente pour une autoroute. Je t’expliquerais mais pas aujourd’hui. Une promesse que je tiendrais, quand tout sera plus clair pour moi. Ma relation avec la rousse, la nouvelle à avaler, comment gérer ça, ce sont des choses que je dois faire seul, sans l’avis ou les conseils de personne. Et pour être sur que tout continue dans la joie et la bonne humeur, je relance la conversation sur une aventure vécue il y a peu. Je dois avouer avoir oublié un petit truc. Je ne voyais pas trop comment le glisser dans la conversation, le moment idéal est là. Tu n’as pas entendu parlé du magasin d’équipements sportifs qui s’est fait vandalisé ? Et bien c’était moi. finis-je par lui confier, non sans une certaine pointe de fierté dans la voix.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


Paradise City | Danny 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Paradise City | Danny A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 696
POINTS : 1635
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny EmptyAujourd'hui à 11:18

I've been looking for a driver who is qualified
I'm a fine-tuned supersonic speed machine
Got a sunroof top and a gangster lead
So step inside and ride, ride, ride

Dans un sourire, Megan leva les yeux au ciel lorsque Danny la taquina sur ses cris. Comme un chat qui retombait sur ses pattes, il avait toujours réponse à tout. Elle essaya alors de savoir comment il avait occupé son temps puisque les deux amis ne s’étaient pas vu récemment. Megan trouvait que Danny jouait aux garçons mystérieux dernièrement, une affirmation qui se confirmerait plus tard dans la conversation. Cependant, il marqua un nouveau point quand il rappela qu’il n’était pas toujours le mec le plus discret en ville surtout concernant ses conquêtes. « C’est vrai que tu as eu ton lot de rumeurs et de convoitises. Mais c’est très calme en ce moment. » Par rapport à la vie qu’il menait avant, elle n’avait absolument rien entendu. De toute façon, Megan osait croire que s’il lui était arrivé un truc important, il l’en aurait informée, puisqu’ils se disaient à peu près tout. Son temps, il l’avait donc principalement passé devant Netflix à mater les séries. « Eh ben ! Qui êtes-vous ? Rendez-moi Danny, qu’en avez-vous fait ? » Elle aussi s’amusait à le taquiner. Le Granger souligna alors qu’elle n’avait pas nié ses batifolages. « Ni confirmé. » Megan n’avait pas très envie de parler de Fred pour le moment. Confuse, elle ne se sentait pas prête à admettre qu’elle aussi commençait à s’attacher. Heureusement, Danny n’insista pas. Pour l’instant. « Si tu veux tout savoir, j’ai enfin dit à ma mère que j’avais arrêté les cours depuis Noël et logiquement j’ai raté mon année. » Expliqua brièvement Megan. Si elle avait effectivement passé beaucoup de temps chez Fred, elle avait aussi eu d’autres préoccupations. Elle rejoignait le club des doubleurs, à cause de son désintérêt. « Je ne sais pas encore ce que je ferai à la prochaine rentrée. En attendant, je traine chez mon père à faire de la musique… Oui, ça me plait bien. » Max avait tout le matériel chez lui – carrément un studio au sous-sol de la villa – et elle en profitait pour travailler dedans quand le producteur s’absentait. Megan avait toujours refusé de jouer devant lui. En résumé, elle était paumée dans sa vie actuelle et comprenait ce que Danny traversait puisqu’il avait également délaissé ses cours et avait été rejeté par ses sponsors de l’escrime. Il était dans une période creuse aussi. « Alors tu vois, c’est super passionnant. » En vrai, Megan pourrait lui en raconter des choses croustillantes mais elle les gardait dans son jardin secret pour le moment.

Roulant à vive allure sur l’autoroute, la petite Julliard évoqua alors le retour de Lily puisque la nouvelle avait fait le tour de la ville. Elle taquina d’ailleurs Danny sur sa gourmandise et sur la façon dont on pouvait s’en servir pour l’amadouer. Il n’apprécia cette remarque qu’à moitié et rétorqua qu’il ne l’avait pas pour autant pardonnée. « Oh arrête, c’est presque pareil. » Megan n’en démordait pas. Il pouvait appeler ces retrouvailles comme il voulait, il n’avait pas repoussé Lily quand elle était revenue, l’accueillant sous prétexte qu’elle était venue les bras chargés de desserts. Au final, ça le regardait lui. Pourquoi le prenait-elle ainsi ? Megan n’en savait rien à vrai dire. Peut-être parce qu’elle s’étonnait de la capacité de Danny à passer l’éponge aussi vite, peut-être parce qu’elle se rendait compte que Lily lui avait manqué et que, dans un élan protecteur, elle redoutait un nouveau départ de la Carter qui toucherait son ami. Le Granger ne s’attachait pas facilement. Il ne fallait pas jouer avec ses sentiments. Toutefois, Megan songea que la rousse devait avoir donné une bonne raison sur sa disparition à Danny pour qu’il accepte son retour aussi facilement. Il le lui confirma à demi-mot mais il n’avait pas le cœur d’en parler maintenant. « D’accord. » Megan non plus n’était pas du genre à insister, alors elle mit ses interrogations de côté et se reconcentra sur la route.

Danny lui confia ensuite une autre anecdote. Il lui rappela ce magasin de sport qui avait été vandalisé, des dégâts dont il était l’auteur. La brune ouvrit de grand yeux écarquillés. « Noooon ! » S’exclama-t-elle. Megan esquissa un grand sourire, pas tellement surprise des frasques de son meilleur pote mais elle se demandait quelle mouche lui avait soudainement piqué. Ses sponsors lui avaient tourné le dos depuis des mois alors quel avait été l’élément déclencheur de cette descente ? « Wow. Excellent ! Faut vraiment pas t’embêter toi. » Ajouta-t-elle en rigolant. « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » Maintenant qu’il avait commencé son histoire, Megan voulait plus de détails. Comme la petite Julliard avait bien poussé sur le champignon, ils arrivèrent ensuite rapidement au circuit. Dans l’enceinte, la jeune femme – qui connaissait déjà le chemin – arrêta la voiture près des stands et invita Danny à la suivre. « Voilà, on va pouvoir s’en donner à cœur joie. Mais d’abord, petite question pour savoir comment tu aimerais mieux vivre l’expérience. Tu viens rouler avec moi et puis on échange nos places dans la voiture ou tu préfères avoir la tienne tout du long  ? » Megan avait déjà de l’expérience (merci papa, ancien pilote pro) et elle avait l’autorisation de rouler sans encadrement mais elle ne savait pas comment Danny se débrouillait à très grande vitesse, c’est pourquoi elle lui posait la question. De son côté, elle pousserait la Ferrari, c’était pour cette raison qu’elle était venue avec ce modèle. Et c’était une sacrée expérience de rouler avec quelqu’un d’habitué.


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Paradise City | Danny Empty
MessageSujet: Re: Paradise City | Danny Paradise City | Danny Empty

Revenir en haut Aller en bas

Paradise City | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: An old country song-