AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
-15%
Le deal à ne pas rater :
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil intellectuel de ...
5.95 € 6.99 €
Voir le deal

Partagez

rudimentary relation. (leia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : doom days & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny)
RAGOTS PARTAGÉS : 1852
POINTS : 5374
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
rudimentary relation. (leia) 0060632fc1d78b70d135c9f21b9c5caa226177c7
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
rudimentary relation. (leia) Empty
MessageSujet: rudimentary relation. (leia) rudimentary relation. (leia) EmptyLun 4 Mai - 1:00


leia & danny
There's no limit to how complicated things
can get, on account of one thing always
leading to another.


J’aurais aimé me dire que ça venait de la machine à lessiver, ou même des produits. Mais je devais me rendre à l’évidence et affronter la vérité en face : plus de sport, beaucoup de malbouffe, d’alcool et de clopes. J’ai pris du poids. Je ne parle pas de 25 kilos, non, je parle de deux ou trois kilos qui commencent à devenir gênant. Je n’aurais jamais cru me retrouver dans ce genre de situation. Mon adn m’a toujours été favorable en plus du reste et voilà qu’il me laisse tomber. J’aurais voulu sauter dans la chambre d’un de mes frères et sœurs, ou même de Lily, mais je garde mes foutues conneries pour moi. Qu’est ce que je vais faire, rentrer et leur demander si je suis gros ? Pour finir vexer parce qu’ils vont me dire oui, ou hésiter et ne plus parler à personne. On se croirait dans un épisode de Friends. Bon, assis dans mon lit, je me décide à aller acheter des vêtements un rien plus large, parce que j’aime être à l’aise. La famille, tous occupés. Lily, je n’ai pas envie de faire un trop gros pas vers elle ; si je lui pardonne trop vite, elle pourrait se remettre à partir sans me donner de nouvelles. Elle a besoin d’une petite leçon. Et Megan, elle m’a oubliée. Sûrement bien trop occupée avec ce fameux mec qui, quand je lui disais qu’elle l’aimait bien. Elle me répondait nooooooon. Tu parles. Enfin voilà, je me retrouve seul pour une virée shopping. On dirait que je m’apprête à faire une thérapie anti dépression, c’est presque pathétique. Tant pis. J’enfile des vêtements, me fait un brin de toilette, arrange mes cheveux et me voilà dehors, bien parti pour faire le tour des rares boutiques de Tenby. Je commence par celle que je préfère.

Sauf qu’en fin de compte, je vois un peu trop de choses qui me plaisent. Je sais que mon dressing va finir par exploser, mais tant pis. Et si d’habitude, j’achète sans rien avoir essayer, j’ai assez de temps pour le faire aujourd’hui. Je me balade dans les rayons et prends ce qui me tape à l’œil, passant des jeans au blazer, du simple au plus sophistiqué. Je n’ai pas de style particulier, j’aime les beaux vêtements qui me tape à l’œil et qui ont une matière agréable. Je crois finir dans la cabine au bout d’une grosse demi heure et je suis obligé d’utiliser tous les portes manteaux à l’intérieur pour pouvoir tout pendre. Je commence avec les pantalons mais plus je les enchaîne, moi j’arrive à savoir si j’aime bien ; j’ai l’impression d’être une fille en pensant comme ça, insatisfaite et incapable de savoir si ça lui va ou non. J’ouvre le rideau et recule, histoire de me regarder dans le miroir, mais de loin. Sauf qu’en me tournant sur moi même, j’aperçois une tête que je connais assez bien. Oh. Oh, sérieusement ? Dans le genre réplique à la con, on ne fait pas mieux. C’est bizarre et compliqué avec Leia, mais pas au point d’être à la limite de la gène. Daniel Granger n’est pas gêner, il a la tête haute et honte de rien. On a toujours l’un ou l’autre meilleur ami qui est prêt à tout pour toi … Leia, c’était celle de Lenny. Passé de cette très jeune fille avec qui j’ai couché à celle qui est à la limite des menaces de mort. J’aimais bien Leia, sa passion comme son intelligence, mais dernièrement, avec ce qui s’est passé avec la Griffiths, c’était compliqué. Salut, Leia. La politesse, on fait comme on peut. J’évite de croiser son regard et tente au mieux de me concentrer sur ce pantalon que j’essayais. Et pourtant, j’ai l’impression de sentir son regard qui reste sur moi. Je décide de mettre fin à ces bêtises. Si tu comptes me sauter dessus, pour littéralement me tuer comme tu l’as déjà dit, j’aimerais que ce ne soit pas avec des vêtements que je n’ai pas encore acheté. finis-je par dire, juste avant de retourner dans ma cabine. Je ferme le rideau et j’espère que ça suffit, parce que je n’ai pas envie de subir un énième affrontement, encore moins dans un magasin.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


rudimentary relation. (leia) 482748114:
 


Dernière édition par Daniel M. Granger le Jeu 14 Mai - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leia Bloodshire
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Leia Bloodshire

TON PSEUDO : Tinker
TON AVATAR : Ester Exposito
TES CRÉDITS : poesie cendrée
TA DISPONIBILITE RP : 3/3
RAGOTS PARTAGÉS : 72
POINTS : 96
ARRIVÉE À TENBY : 19/04/2020
rudimentary relation. (leia) 14ybckw
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 hivers
PROFESSION : étudiante en médecine
rudimentary relation. (leia) Empty
MessageSujet: Re: rudimentary relation. (leia) rudimentary relation. (leia) EmptyLun 11 Mai - 22:41


leia & danny
There's no limit to how complicated things
can get, on account of one thing always
leading to another.


Shopping ! J'ai une une excellente note à mon examen, je mérite un petit cadeau. Oui, d'accord, toute excuse est bonne pour m'offrir quelque chose. Parfois, je me fais offrir. Surtout par les hommes, vous vous en doutez bien. Certains seraient prêts à tout, c'est amusant.
Je me jette un dernier regard dans le miroir, il me manque une touche de rouge à lèvres. Nude, je suis me fait un maquillage léger. Il va très bien avec mon look casual mais classe. Dommage que ma chérie travaille. Je lui prendrais quelque chose ! J'ai envie de la gâter.
Voilà, je suis fin prête. Je file.

Je fais plusieurs boutiques avant de tomber sur ce qu'il me faut. J'hésite sur la couleur. Je prends les trois dans ma taille et direction les cabines. Pourquoi y-a-t-il foule aujourd'hui ? Impatiente, je passe le temps en échangeant des texto. Enfin, mon tour, je file et essaye le modèle rouge. Une superbe robe près du corps, sensuelle, glamour, pas du tout provocante et pourtant elle fera fonctionner l'imagination des hommes, d'un homme j'espère. Je ne me vois pas assez bien dans le petit miroir de la cabine alors je sors pour profiter des immenses miroirs. Sur qui je tombe alors ? Daniel avec sa bouche en cul de poule. Comme s'il avait vu un fantôme. Est-ce que je le stresse ? L'idée me vole un sourire en coin.

Salut Daniel.

Il fuit mon regard. Je pouffe doucement et il file en m'attaquant gentiment. Si il pense m'esquiver si facilement, il me connait mal. Je tire le rideau de sa cabine et entre sans gêne. Sa tête alors qu'il allait déboutonner le pantalon me fait rire. Je baisse les yeux sur ses jambes, et non l'entre jambes. Puis le regarde.

Ne le prend pas. Je t'ai vu de dos et il ne met pas tes fesses en valeur.


Je jette un œil aux autres vêtements sur les cintres.

Granger, tu as besoin d'aide on dirait. Oh ne me regarde pas comme ça, je ne vais pas te tuer. Pas maintenant.

Je lui fais un clin d’œil et passe la tête de l'autre côté du rideau. Je hèle un vendeur. Le temps qu'il arrive je prends l'un des pantalons pour lui tendre.

Vous auriez le même en coupe moins skinny. Mon ami a pris un peu de poids.

Il me dit qu'il va voir et je me retourne vers Daniel avec ce petit air moqueur qu'il n'a pas du oublier.

Alors, quoi de neuf ?


AVENGEDINCHAINS

_________________

Heart
HEART
HEAD

Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : doom days & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Lily, Leia, Lenny)
RAGOTS PARTAGÉS : 1852
POINTS : 5374
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
rudimentary relation. (leia) 0060632fc1d78b70d135c9f21b9c5caa226177c7
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
rudimentary relation. (leia) Empty
MessageSujet: Re: rudimentary relation. (leia) rudimentary relation. (leia) EmptySam 16 Mai - 0:40


leia & danny
There's no limit to how complicated things
can get, on account of one thing always
leading to another.


Je lui ai donné satisfaction. Je le vois à sa tête et ça m’énerve, ça m’énerve de m’être laissé effrayé ou je ne sais quoi. La saluant des plus rapidement, envoyant par la même occasion une jolie petite pique, je finis par vite rentrer dans ma cabine. Je commence à déboutonner mon pantalon quand Leia finit par me rejoindre. Mais qu’est ce que ... Je ne prends même pas la peine de le rattacher ou même de finir ma phrase. Elle a décidé qu’elle viendra, qu’elle m’emmerderait alors elle ira jusqu’au bout. Et très franchement, je n’ai pas envie de créer une crise dans un magasin. Tu sais que ce genre de trucs peut porter à confusion ? Je baisse les yeux, remarque à quel point elle est proche. Si ça avait été une fille comme ça, je sais comment la suite se serait déroulé, parce que, je dois l’avouer, c’est toujours une espèce de fantasme de le faire dans une cabine d’essayage. Je souris en entendant la suite, ses conseils. C’est vrai que tu les connais … Non mais qu’est ce que je fais putain. Une fois, une fois j’ai craqué pour cette fille mais maintenant, c’est terminé. J’ai encore un minimum de respect pour Lenny, ou même pour la Bloodshire, pour jouer sur les deux plans. Ce qui est sorti de ma bouche est naturel chez moi, un truc un peu racoleur que j’aurais été capable de dire à la vendeuse qui passait toujours près des cabines. Woaw, t’es de bonne humeur aujourd’hui. C’est vrai que ça a commencé avec ce qui ressemblait à un compliment, mais ça a fini avec le fait qu’elle me fasse comprendre que mes goûts vestimentaires étaient horribles. Vraiment ? Je n’étais pas du genre coquet, mais je n’imaginais pas que c’était à ce point là. Je panique quelques secondes, mais au fond, je m’en fiche. J’aime bien ce que j’ai choisi, c’est ce qui compte.

Sauf qu’elle continue de se mêler et que moi, je ne dis rien, me contentant de faussement bouder.  Tu sais ce qu’il te dit le gros ? Bon, c’est vrai que ce n’est pas clairement le mot qu’elle avait utilisé, mais il faut croire que j’étais un peu trop sensible sur ce sujet pour en rigoler. Je n’aime déjà pas faire du shopping, si je dois en plus me coltiner une fille qui me fait remarqué ce genre de chose, en plus de vouloir littéralement m’assassiner … Bref, ce n’était clairement pas mon jour. T’as vraiment de la chance d’être une fille. murmurais-je, surtout pour moi même. Je fais le malin, m’énerve, mais je n’en aurais pas fait tellement plus. Peut être que je l’aurais secoué un peu, ce mec qui m’a cherché et si j’étais vraiment dans un mauvais jour, je l’aurais balancé en hurlant dans tout le magasin. C’est perturbant de voir à quel point elle n’est pas perturbée alors qu’elle est rentré dans ma cabine. Elle est pire que moi en fait.  A part qu’une folle furieuse est rentrée dans ma cabine ? Ça va. Je suis plus amusé cette fois, visiblement capable de comprendre que si je ne la balance pas de mes propres mains, la blonde ne bougera pas. Moi non plus, je ne fais aucun mouvement. J’aimerais m’habiller et même si d’habitude ça ne me gène pas, je n’ai pas envie de le faire si je ne suis pas seul. Et toi ? Je lui aurais bien dis que ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu. Je lui aurais aussi bien dit que je me demandais si elle avait menacé d’autres personnes ou si je reste son exception. Un nombre incalculable de piques mais rien. A la place, je me contente de reculer, de m’appuyer contre le mur et de croiser les bras. T’es toute seule ? Je croyais que les filles ça ne faisait pas de shopping toute seule. finis-je par dire, souriant largement.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.


rudimentary relation. (leia) 482748114:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

rudimentary relation. (leia) Empty
MessageSujet: Re: rudimentary relation. (leia) rudimentary relation. (leia) Empty

Revenir en haut Aller en bas

rudimentary relation. (leia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: Historical Center :: Shops-