AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
Le Deal du moment : -11%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez

every day's a chance to fight (Fiona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Lizzie Mathesson-Blake

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : every day's a chance to fight (Fiona)  CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3023
POINTS : 4867
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyVen 17 Avr - 11:23


« Mamaaaaaaaan ! Charlie a coupé les crins d’Hermione. Mamaaaaaaan. » Anne pleure tandis que Lizzie, déconfite, devant son ordinateur est en train de devenir religieuse et prie pour que ses élèves n’aient pas entendu la débâcle qui se joue derrière elle. « C’est toi qu’a commencé ! T’as marché sur Monsieur Patate ! » Les lèvres pincées et le regard direct en direction, la petite blonde se demande comment se sortir de cette situation. Clairement, il est important qu’elle fasse preuve d’autorité envers ses enfants, car sinon, comment les élèves auxquels elle enseigne à travers l’écran la respecteront ? La webcam est allumée, et elle était présentement en train d’expliquer à ses élèves avec détails l’importance du duel entre le chevalier Danceny et le Vicomte de Valmont dans les Liaisons Dangereuses. Elle s’était perdue dans ses explications avec un enthousiasme non-feint jusqu’à ce que ce que ses enfants lui remettent les pieds sur terre. Lizzie aperçoit les jumeaux apparaître sur l’écran, l’un avec Monsieur Patate dans les mains et l’autre avec le poney renommé Hermione pour une raison évidente. Ne souhaitant pas que ses élèves soient témoins d’une scène - même s’ils sont en âge de comprendre que la situation peut mettre n’importe qui à cran - Lizzie se met à genoux et chuchote à l’oreille de ses enfants. Elle doit trouver les mots justes car ceux-ci repartent sans se faire prier, un sourire d’ange sur le visage. En effet, leur promettre des cinnamon roll après leur sieste s’ils se calment fonctionne à la perfection. Aussi, ils doivent tous les deux profiter du temps qu’il leur reste avant la sieste pour écrire une lettre d’excuse. Charles traîne un peu des pieds, mais Lizzie ne le rappelle pas à l’ordre pour autant. Elle termine le cours qu’elle donnait sur la plateforme en ligne et rappelle à ses élèves qu’ils peuvent lui écrire en cas de questions. « Très bien. C’est tout pour aujourd’hui. Je reste disponible par e-mail en cas de besoin, alors n’hésitez pas et prenez soin de vous. » Elle coupe la vidéo et met les jumeaux au lit. Ils liront leurs “lettres” quand ils se réveilleront pour le goûter.

Pour l’heure, Lizzie n’a pas encore le temps de se reposer. L’heure sur sa montre indique qu’elle n’est pas en retard sur son programme, mais qu’elle ne doit pas pour autant traîner si elle veut pouvoir accueillir Fiona dans de bonnes conditions. Elle prépare la pâte pour les petits desserts qu’elle a promis aux jumeaux et elle fait du rangement dans la salle de jeux.

Quand la copine blonde frappe à la porte - Lizzie avait prévenu Fiona qu’il fallait éviter la sonnette aux heures où les petits faisaient la sieste - l’enseignante vient d’enfourner ses pâtisseries et de faire bouillir de l’eau. « Fiona ! Toujours à l’heure, entre. Je suis contente que tu sois là, j'ai l'impression que ça fait une éternité que nous ne nous sommes pas vues. » Elle invite son amie à l’intérieur de la maison et lui sourit chaleureusement. Clairement, ça fait du bien à la tatouée de voir d’autres personnes que ses enfants et ses lycéens. « J’étais justement en train de faire chauffer de l’eau. Qu’est-ce que je te sers ? Thé ? Café ? Quelque chose de plus rafraîchissant, peut-être ? » S’enquit-elle en entrant dans la cuisine. « J'ai des roulés à la cannelle dans le four, ils seront prêts d'ici  une demie heure, mais en attendant, je peux toujours te proposer des muffins au chocolat que j'ai fait hier si jamais l'envie t'en dis. » L'invitée n'a pas le temps de dire quoi que ce soit que l'enseignante a déjà sorti toutes les pâtisseries faites maison préparées ces deux derniers jours. Il reste même des parts de son gâteau d'anniversaire, célébré quelques jours plus tôt.  

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

every day's a chance to fight (Fiona)  994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Miller
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Fiona Miller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo-59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline ; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Charles - Appel Trys - Appel Charles.

RAGOTS PARTAGÉS : 2679
POINTS : 5851
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_numfe7n3B61qlt39u_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (02-08-1989)
CÔTÉ COEUR : Son coeur appartient à Trystan.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : La pharmacie a récemment échappé à une tentative d'incendie et son compagnon vient d'avoir un terrible accident en mer. Il semblerait que le sort continue de s'acharner contre eux.

every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyVen 17 Avr - 16:27

You and I must make a pact
We must bring salvation back
Let me fill your heart with joy and laughter
Togetherness, girl, is all I'm after
Whenever you need me, I'll be there

Fiona enfouit le visage dans la crinière de Feu de Joie et lui caressa l’encolure. Le cheval désormais âgé de cinq ans avait bien grandi si bien que la jolie blonde avait pratiquement terminé de le débourrer. Force tranquille, son destrier bai n’avait pas développé de nature craintive si bien que la pharmacienne pouvait l’emmener partout en balade sans redouter un sursaut à chaque pas. Cavalière confirmée, la jeune femme prenait toujours autant de plaisir à s’occuper de son cheval. L’équitation avait été une véritable thérapie pour elle après son amnésie, mieux que les visites chez un psy. Elle avait trouvé sa passion et n’avait plus arrêté. Après une dernière caresse, Fiona termina de lui retirer l’harnachement qu’elle avait utilisé et le rentra dans l’écurie. Elle quitta ensuite le manège et regagna sa maison où elle prit une douche rapide et enfila une tenue de ville. Cette après-midi, la pharmacienne rendait visite à une amie proche, une amie qu’elle se réjouissait de revoir. Avant de partir, Fiona emballa le cadeau qu’elle lui avait acheté à Swansea à l’occasion de son anniversaire et elle le glissa dans son sac. Elle marcha ensuite jusqu’à la maison de Lizzie et frappa doucement à la porte conformément aux instructions de l’institutrice. En effet, les petits bouts Mathesson faisaient leur sieste quotidienne à l’heure de sa visite.

Son amie lui ouvrit rapidement, s’écarta de l’entrée et l’accueillit chaleureusement. « Hey ! Je suis contente de te voir aussi, c’est vrai que nous ne nous sommes pas vues depuis un moment. » La blonde suivit une Lizzie enthousiaste dans la cuisine. « Du thé, volontiers. » Elle déposa ses affaires sur une chaise et constata que son amie restait une incorrigible pâtissière. En même temps, l’enseignante avait un public de choix à la maison et elle aimait bien gâter ses enfants, prunelle de ses yeux. « Wow ! Tu n’arrêtes jamais. C’est le paradis du bonheur pour les enfants ici. » Répondit-elle en souriant. Les deux jeunes femmes partageaient ce même goût pour la cuisine, Fiona trouvait relaxant de se mettre derrière les fourneaux, même si elle n’avait pas fait de la pâtisserie une spécialité comme Lizzie. Il leur arrivait d’ailleurs d’échanger par téléphone pour se donner des astuces ou s’entraider lors de préparations compliquées. Fiona avait déjà appelé Lizzie en catastrophe pour rattraper une sauce délicate un soir où elle recevait des invités. « Tu me prends par les sentiments ! Qui serait assez sot pour décliner un de tes succulents muffins ? Je me ferai un plaisir d’y goûter. Merci. » Pendant que son hôtesse avait le dos tourné, la pharmacienne sortit le paquet qu’elle avait emballé de son sac. « En parlant de gâteau… Joyeux anniversaaaaaire ! » Lança-t-elle d’une voix enjouée, pas trop fort cependant pour ne pas réveiller les enfants. Elle tendit le cadeau à une Lizzie surprise. Fiona n’avait bien sûr pas oublié de la gâter : le présent consistait en un kit de broderie pour elle ainsi que des entrées au parc aquatique pour toute la famille. 30 ans, ça se fêtait ! « Tu viens de passer un sacré cap, ma vieille ! » Ajouta-t-elle en riant, l’affublant d’un surnom affectueux. Un cap que Fiona avait aussi franchi quelques mois auparavant.  

_________________

Avant toi
J'avais pas de raison, mon âme sœur ▬ tu sais le monde ne tournait pas rond, j'avais les mots mais pas la chanson, tu sais l'amour, tu sais la passion, avant toi, je n'avais rien, avant toi, on ne m'a pas montré le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Lizzie Mathesson-Blake

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : every day's a chance to fight (Fiona)  CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3023
POINTS : 4867
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyMer 22 Avr - 22:49


Ça fait du bien d’avoir du temps pour soi, pense Lizzie, tandis qu’elle prépare deux tasses de thé fumantes. L’odeur du thé lui apporte réconfort et elle cramponne le mug des deux mains, juste le temps de humer la bonne odeur de bergamote tout en se réchauffant le corps et l’esprit. Elle prépare un plateau sur lequel trônera un subtil mélange de toutes les pâtisseries faites maison qu’elle a en stock, puis qu’elle portera jusqu’au salon. Lizzie a beau adorer la cuisine et c’est assurément la pièce dans laquelle elle passe le plus de temps en dehors de sa salle de classe, mais pour papoter, elle juge qu’elles seront mieux installées dans le salon. « Tu l’as dit ! Surtout depuis que les enfants ne vont plus à l’école, on passe notre temps à cuisiner et même Charles semble apprécier. Il m’a aidée à faire des falafels le week-end dernier, c’était excellent. » Lizzie se rend compte qu’elle peut vite accaparer la conversation pour parler de ses enfants et décide de se taire avant d’embrayer sur la purée d’amande divine préparée par Anne… Et que dire du sorbet de fraise… Elle secoue la tête, reprend ses esprits et quitte son rôle de maman le temps de quelques minutes.

Lizzie se retourne avec le plateau dans les mains, mais se voit dans l’obligation de le reposer sur la table en découvrant les cadeaux de son invitée. Émue, la blonde ne s’attendait pas à ça en invitant Fiona chez elle. « Oh Fiona ! Tu n’aurais pas dû, c’est vraiment trop gentil, merci beaucoup ! » Des étincelles dans les yeux, l’enseignante découvre avec joie un kit de broderie et des billets pour le parc aquatique de la région. Avec les beaux jours qui approchent, Lizzie s’imagine avec une facilité déconcertante en train de broder dans son jardin, les jambes étendues sur une chaise longue ou au parc aquatique, à s’élancer dans tous les toboggans avec sa jolie famille. Elle serre son amie dans ses bras pour lui démontrer sa reconnaissance et elle sourit de plus belle. « J’adore ! Merci, vraiment. » Et elle est sincère. Fiona est une amie merveilleuse, ça, Lizzie n’en a jamais douté, et il est certain qu’elle ne méritait pas les horreurs qui lui sont arrivées. Heureusement, tout semble enfin rentrer dans l’ordre pour la pharmacienne et la jeune maman ne peut souhaiter que davantage de bonheur à son amie. Ensemble, elles se dirigent dans le salon, où elles pourront parler plus librement sans craindre de réveiller les petites terreurs. Sans pouvoir se retenir, la tatouée lâche un soupir de soulagement lorsque ses fesses atteignent l’assise du canapé. Ça fait du bien de se poser. Prendre du temps pour soi, une règle si importante, mais si difficile à suivre quand on est une mère inquiète comme elle. « Trente ans… Un sacré cap, en effet. Très franchement, je ne vois plus le temps passer, surtout depuis que Rhys est revenu dans ma vie. Quel effet ça t'a fait, ce cap ? » Les dernières années ont été très (trop) remplies pour Lizzie, mais elle s’est remise de chaque épreuve du mieux qu’elle pouvait, toujours avec l’aide et le soutien de Rhys. Il est vrai que le retour de ce dernier ne fut pas une mince affaire et que quiconque ayant assisté à leurs retrouvailles violentes et brutales n’aurait jamais pu imaginer qu’ils finiraient ensemble, mariés, avec des enfants. Surtout pas Lizzie. Comme quoi, il est impossible de prédire l’avenir. Pensive, la Mathesson-Blake boit une gorgée de son thé et s'attaque à un muffin entièrement mérité.  « Et dis-moi, je suis une hôte épouvantable ! Pardonne moi. Comment vas-tu ? » Se reprend-elle en réalisant qu'elle n'avait même pas demander à son invitée cette question des plus basiques, trop préoccupée par ses gâteaux et ses boissons. Quelle honte.  

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

every day's a chance to fight (Fiona)  994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Miller
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Fiona Miller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo-59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline ; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Charles - Appel Trys - Appel Charles.

RAGOTS PARTAGÉS : 2679
POINTS : 5851
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_numfe7n3B61qlt39u_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (02-08-1989)
CÔTÉ COEUR : Son coeur appartient à Trystan.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : La pharmacie a récemment échappé à une tentative d'incendie et son compagnon vient d'avoir un terrible accident en mer. Il semblerait que le sort continue de s'acharner contre eux.

every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyJeu 23 Avr - 19:47

You and I must make a pact
We must bring salvation back
Let me fill your heart with joy and laughter
Togetherness, girl, is all I'm after
Whenever you need me, I'll be there

Dans la cuisine, Fiona écoutait Lizzie parler de ses enfants et de leurs succès. C’était toujours un plaisir d’entendre la jeune maman s’extasier fièrement sur Charles et Anne. L’institutrice ne l’ennuyait jamais, au contraire. Il était réjouissant de voir cette famille soudée surtout après les difficultés qu’elle avait connue. « Des falafels ? Mmm. Tu vas en faire de vrais petits chefs. » Quand elle écoutait Lizzie, Fiona se surprenait parfois à partager un sentiment maternel. Avait-elle envie d’avoir des enfants un jour ? Elle ne s’était plus réellement posé la question depuis des années, le temps qui avait été nécessaire pour se reconstruire, mais pourquoi pas dans un avenir relatif. Pour l’instant, la blonde profitait de la vie au jour le jour, avançant dans sa relation sans fixer de projets aussi sérieux tel que celui-ci.

Pendant que Lizzie avait le dos tourné, occupée à disposer des pâtisseries sur le plateau, Fiona sortit un cadeau de sa cachette pour son amie – à croire que sortir un cadeau de son sac était devenue une nouvelle habitude dernièrement ou tout simplement un hasard du calendrier – et elle lui tendit le paquet. Ni l’une, ni l’autre n’avait jamais fait de grande effusion. Fiona avait voulu discrètement faire plaisir à Lizzie et la jeune maman accueillit chaleureusement le présent. Pas question d’oublier cette année particulière. « Bien sûr que si ! J’y tenais. » Le vrai cadeau pour la Miller se traduisait par les étincelles dans les yeux de son amie. Elle s’était rappelée de sa nouvelle passion pour la broderie et une sortie en famille ravirait toute la petite bande de la maison. « Avec plaisir. » Répondit la pharmacienne lorsque l’institutrice la serra dans ses bras. Les deux jeunes femmes se dirigèrent ensuite dans le salon et Fiona s’assit à côté de Lizzie dans le canapé. La Mathesson-Blake revint sur ce fameux cap de la trentaine. « Tu as une vie de famille bien remplie ! Quel effet ? Je me suis surtout dit que je ne pourrais plus me servir de l’excuse de la jeunesse dans certains cas, que j’étais passée de l’autre côté de la barrière. » Celle des adultes. Réponse assez déprimante, mais c’était dans la tête en réalité. Dans la vingtaine, la société nous considérait comme des entre-deux, plus tout à fait des adolescents, pas encore des adultes complètement accomplis. C’était peut-être le plus gros changement qu’elle avait perçu. « C’est surtout psychologique. On doit se faire à l’idée. Rien ne nous empêche de rester aussi jeunes d’esprit. » Ajouta-t-elle en riant. Tentée, Fiona se pencha pour prendre un des délicieux muffins de son amie. « J’en ai déjà mangé mais qu’est-ce qu’ils sont bons. Me donneras-tu enfin le secret de ta recette ? »

La discussion repartit ensuite de plus belle lorsque la blonde lui demanda comment elle allait en utilisant une drôle de formule. « Mais non, où vas-tu chercher ça ? » S’exclama la Miller. Elle se concentra ensuite sur la question de Lizzie. « Plutôt bien je dois dire. Beaucoup de boulot à la pharmacie, j’aime autant être occupée. Et tout se passe bien avec Trystan, on avance doucement. » Oh oui, elle était sur un petit nuage. Lizzie connaissait bien entendu toutes les grandes lignes de leur histoire : leur passif, leur séparation, leurs retrouvailles. Cependant, Fiona n’avait pas encore raconté à son amie qu’il lui avait proposé d’emménager chez lui et qu’elle avait pour l’instant freiné l’idée. « Et toi alors ? » Bien sûr, la jeune maman avait évoqué ses enfants mais qu’en était-il pour le reste ?
 

_________________

Avant toi
J'avais pas de raison, mon âme sœur ▬ tu sais le monde ne tournait pas rond, j'avais les mots mais pas la chanson, tu sais l'amour, tu sais la passion, avant toi, je n'avais rien, avant toi, on ne m'a pas montré le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Lizzie Mathesson-Blake

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : every day's a chance to fight (Fiona)  CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3023
POINTS : 4867
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyDim 26 Avr - 22:48


Le cap de la trentaine est très intéressant et Lizzie réalise qu'elle n'a même pas pris le temps de digérer l'étape qu'elle vient de franchir. C'est un sacré cap, avait dit Fiona et elle avait entièrement raison. Lizzie sourit en repensant à ses dix-huit ans, loin de s'imaginer les tournants qu'allaient prendre sa vie. À cette époque, elle savait déjà avec certitude qu'elle voulait recouvrir son corps de tatouages (elle avait déjà commencé), qu'elle voulait devenir institutrice et qu'elle voulait avoir des enfants. Toutefois, ce n'est pas parce qu'elle savait qu'elle en voulait qu'elle pensait en avoir deux à l'âge de trente ans. Finalement, elle a coché pas mal de choses de sa bucket list et ce sentiment la rassure. Au final, toutes les choses qu'elle a achevées sont bien plus importantes que toutes les choses qu'elle n'a pas accomplies. Avant de partir dans une introspection trop profonde, l'enseignante se concentre sur son invitée. « Oui, je comprends ce que tu dis, l'excuse de la jeunesse. » Intérieurement, Lizzie se félicite de ne jamais avoir été trop fétârde car quand elle entend les témoignages de ses amis qui disent décuver beaucoup plus difficilement, maintenant la trentaine passée. « Exactement ! Et puis, avec un peu de chance, le cap des trente ans m'aidera à passer un peu mieux après des parents de mes élèves qui me trouvent trop jeune. » Elle lève les yeux au ciel, se maudissant un instant d'avoir pensé à ses vautours qui l'empêchent de faire son travail correctement, parce qu'ils redoutent un nouveau cas Richard Lyon + une étudiante. Même si la Mathesson-Blake peut comprendre les inquiétudes des parents, elle n'a pas envie de leur prouver ad vitam aeternam qu'elle n'a rien à se reprocher et que ses relations avec ses élèves sont strictement liées à leur éducation scolaire.  « Hors de question ! Si je dévoile mon secret, qu'est-ce qui me dit que tu passeras encore venir en manger ici ? » Elle gratifie son amie d'un clin d'oeil, jouant la carte de l'espièglerie, tout simplement parce qu'elles le peuvent encore.  

Enfin, Lizzie s'enquit des nouvelles de la pharmacienne et elle est soulagée d'apprendre que les choses semblent bien avancer pour elle aussi. Que de bonnes nouvelles en cette belle journée. Lizzie est ravie. Son sourire s'agrandit et elle reprend une bouchée de son muffin suivit d'une gorgée de thé avant de reprendre. « Je suis très heureuse de l'entendre ! Ça me fait plaisir pour toi. Toutefois, fais attention, on ne sait jamais dans quoi on met les pieds. Rhys et moi étions censés y aller doucement quand j'ai finalement récupéré la garde des jumeaux. Et voilà qu'au bout de quelques mois de relation… Nous devenions parents ! » Liz s'esclaffe. Elle est tellement heureuse que Rhys n'ait pas pris peur face à la situation, tellement heureuse qu'il soit resté à ses côtés, à endosser des responsabilités qui n'étaient pas les siennes. « C'était intense… » Dit-elle, davantage pour elle que pour Fiona. Pensive, elle se dit de répondre à la pharmacienne avec honnêteté à la question qu'elle venait de poser. « Mais je ne regrette rien… D'ailleurs… Nous sommes en pleine discussion avec Rhys… On aimerait agrandir notre famille. » Elle annonce cette nouvelle on ne peut plus séreuse à Fiona, les yeux pétillants de joie, mais voilés par une certaine inquiétude. « Le problème c'est que nous ne sommes pas d'accord sur la marche à suivre. Il voudrait passer par une nouvelle adoption alors que moi… J'aimerais essayer de retomber enceinte. » Elle hausse les épaules, dévoilant à son amie ses envies et ses questionnements les plus profonds des derniers mois.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

every day's a chance to fight (Fiona)  994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Miller
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Fiona Miller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo-59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline ; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Charles - Appel Trys - Appel Charles.

RAGOTS PARTAGÉS : 2679
POINTS : 5851
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014
every day's a chance to fight (Fiona)  Tumblr_inline_numfe7n3B61qlt39u_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (02-08-1989)
CÔTÉ COEUR : Son coeur appartient à Trystan.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : La pharmacie a récemment échappé à une tentative d'incendie et son compagnon vient d'avoir un terrible accident en mer. Il semblerait que le sort continue de s'acharner contre eux.

every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  EmptyVen 1 Mai - 16:40

You and I must make a pact
We must bring salvation back
Let me fill your heart with joy and laughter
Togetherness, girl, is all I'm after
Whenever you need me, I'll be there

« Tu as toujours des problèmes avec les parents de tes élèves ? » Les débuts de Lizzie dans l’école n’avaient pas été de tout repos. Frileux à l’idée qu’une jeune enseignante reprenne la place après l’épisode de son prédécesseur, les parents s’étaient montrés défavorables à son engagement. La blonde avait dû faire ses preuves encore plus que dans une situation traditionnelle. Depuis, Fiona pensait qu’ils s’étaient calmés. En cuisine en tout cas, Lizzie ne devait plus démontrer l’étendue de ses talents. La magie opéra lorsque la pharmacienne goûta au muffin et lui demanda le secret de sa recette. Taquine, son amie ne comptait pas lever le voile du mystère sinon Fiona ne viendrait plus. « Sottises ! Tu trouveras un nouveau dessert dont tu as le secret. » Les deux jeunes femmes s’adressèrent un clin d’œil complice avant de s’échanger des nouvelles.

La Miller expliqua que tout se passait bien à la fois à son travail et surtout avec Trystan. Au début, elle n’osait pas trop en parler de peur de « casser » la belle dynamique entre eux mais maintenant elle ne cachait plus son bonheur de l’avoir retrouvé. Quand elle ajouta qu’ils avançaient doucement, Lizzie l’avertit des surprises que la vie pouvait lui réserver. Elle qui pensait prendre son temps avec Rhys, avait finalement récupéré la garde des jumeaux et ils étaient devenus parents avant même de pouvoir se projeter. Fiona n’était pas contre l’idée d’avoir des enfants un jour mais ce n’était pas dans les projets immédiats. Par contre, elle comprenait ce que Lizzie voulait dire et elle lui confia alors ce qui lui occupait l’esprit depuis sa dernière soirée avec le marin. « Oui, tout peut aller très vite et on ne sait pas toujours ce qui nous attend… Pour tout te dire, il m’a proposé d’emménager avec lui et j’ai remis à plus tard… Je ne me sentais pas prête. J’ai toujours envie de le voir et d’être avec lui alors la réponse aurait dû être logique, mais je ne sais pas, j’ai eu un frein. » Expliqua-t-elle brièvement. Entre la crainte de perdre ses repères actuels, de ne pas savoir comment elle allait réagir en vivant dans un endroit qu’elle avait connu par le passé… Tout était vite devenu confus dans sa tête et elle avait fait un pas en arrière. Ce frein ne remettait nullement en cause les sentiments que Fiona avait pour lui, juste qu’elle n’avait pas dit oui maintenant.

De son côté, Lizzie lui décrivit comment sa relation avec Rhys avait rapidement évolué et elle ne regrettait pas la manière dont ça s’était passé. A présent, le couple songeait à agrandir la famille. « Oh mais c’est une merveilleuse nouvelle ! » S’exclama Fiona. Toutefois, ils ne s’entendaient pas sur le sujet : le Blake privilégiait l’adoption tandis que la Mathesson préférait retomber enceinte. Les sourcils de la pharmacienne se froncèrent légèrement. « Je comprends ton désir de vouloir porter un enfant mais n’est-ce pas trop dangereux pour toi ? Si j’ai bon souvenir, les médecins le déconseillaient… » Les deux amies se parlaient toujours franchement et Lizzie avait malheureusement déjà connu une triste histoire à ce niveau-là. Loin dans l’idée de Fiona de contrarier le beau projet de l’enseignante, mais elle se demandait s’il était judicieux de prendre ce risque, par rapport à elle et par rapport au reste de sa famille aussi.

 

_________________

Avant toi
J'avais pas de raison, mon âme sœur ▬ tu sais le monde ne tournait pas rond, j'avais les mots mais pas la chanson, tu sais l'amour, tu sais la passion, avant toi, je n'avais rien, avant toi, on ne m'a pas montré le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

every day's a chance to fight (Fiona)  Empty
MessageSujet: Re: every day's a chance to fight (Fiona) every day's a chance to fight (Fiona)  Empty

Revenir en haut Aller en bas

every day's a chance to fight (Fiona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: Historical Center :: Residences :: Victoria Street-