AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
-35%
Le deal à ne pas rater :
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 Compact (via ODR ...
241.99 € 369.69 €
Voir le deal

Partagez

Torch song | Savie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Max Julliard
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Max Julliard

TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding - Abel Griffiths - Charles Miller
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Torch song | Savie H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2791
POINTS : 4358
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Torch song | Savie Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Sa dernière copine l'a plaqué. Il est libre comme l'air, et malheureux comme les pierres, aussi.
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il parait qu'il sortait avec Yevgeniya Vassilievitch et qu'elle lui volé trente mille livres...vous y croyez, vous ? En tout cas, il a repris ses fêtes et ça n'a pas arrangé son caractère de chien !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyDim 29 Mar - 23:49


It's getting late in the game to show any pride or shame
I just burn a little brighter now, burn a little brighter now

Chaque rendez-vous à l'hôpital est une appréhension. Max a mis beaucoup de temps à se remettre, en fait, et même maintenant, les conséquences de l’accident se font encore parfois sentir : aussi l’équipe médicale le suit toujours avec attention. Si son rapport avec eux et en particulier avec Savannah Cartwright s’est grandement amélioré après sa sortie, il a toujours un peu peur. Qu’on lui dise qu’il fait une rechute, ou que ça va mal et qu’il faut l'hospitaliser de nouveau. Plus encore, il a toujours un peu peur de parler de son accident avec Savie. Ce n’est pas qu’il n’a pas confiance, il a appris au fur et à mesure du temps qu’elle était professionnelle et discrète, et son humour le fait rire. Mais la chirurgienne est aussi une des seules personnes à savoir ce qu’il en est vraiment de l’accident. Max n’a pas tellement envie d’en reparler, même s’il sait qu’il y a plus de sollicitude que de jugement chez la blonde. Malgré tout, ça reste un sujet difficile.

Il attend sagement dans le couloir de l’hôpital, mais Maximilian doit bien l’avouer : il ne fait clairement pas le fier. Les nouvelles qui parviennent du monde entier à cause de cette saleté de virus lui font même assez peur : il a appris avec stupeur qu’il faisait partie des personnes à risque - avec une comorbidité, comme ils disent en ce moment partout dans les médias, puisqu’il est désormais classé comme cardiaque. Autour de lui, ça court et ça s’agite. Tout le monde a un masque, et il a l’impression de déranger et d’encombrer pour rien les urgens, lui qui vient pour une simple visite de contrôle...Pourtant, Max essaie d’être raisonnable. Il a fini de nouveau à l’hôpital après Halloween après avoir inhalé de la fumée : il a voulu aider, mais mal lui en a pris, car être cardiaque, avec des difficultés respiratoire n'est pas réellement compatible avec le fait de jouer les héros. Même maintenant, alors qu'il va mieux, il est souvent fatigué, même s’il a pu reprendre une vie à peu près normale. Il se tient, c’est vrai, aux consignes avec application. C'est peut-être ça qui joue.

Quand Savannah vient finalement le trouver, elle a l’air débordée. Tenby n’est pas un gros hôpital, et Max en sait assez pour voir la catastrophe qui s’annonce, surtout avec les annonces tardives du gouvernement. Il a été presque plus responsable qu’eux en annulant sa tournée, même s’il en est profondément attristé. Il se lève gentiment pour la saluer. “Vous allez bien, docteur ? Je crois que je n’ai jamais vu autant de gens courir ici.” Essayant d’être pragmatique, Max ajoute pensivement, d’un ton interrogateur : “Vous voulez que je revienne à un autre moment ? Je vais plutôt bien, en ce moment, je comprendrais que je ne sois pas prioritaire.” De nouveau, un sourire, et ce qui ressemble à une tentative de justification. “Je n’essaie pas de me défausser, parole d’honneur.”

_________________

Summertimesadness I was sinking, but now I'm sunk, and I was drinking, and now I'm drunk. Your songs remind me of swimming but somehow I forgot...

Torch song | Savie 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Savannah H. Cartwright
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Savannah H. Cartwright

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Max + Fred + Abe

Terminés: Jaya + Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda + Max + Adriel + Muiredach
RAGOTS PARTAGÉS : 4546
POINTS : 1419
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014
Torch song | Savie Tumblr_inline_mfh1w6UOvv1rz9nm8
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Apès son escapade en France on a cru qu'elle lacherait du leste mais que nenni !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyJeu 9 Avr - 0:45

Je ne sais pas pourquoi, mais c’est aujourd’hui que tout le monde a décidé de prendre la tangente. Certains soignants ont flippé face à la menace imminente du virus et ne se sont pas présentés à leur poste. Tout est en stand-by. Certaines de mes interventions – non prioritaires – ont été reportées pour éviter les patients de venir à l’hôpital. Qui sait ce qu’ils y chopperaient comme bactéries… J’avais confié Amélia à ma mère il y a deux jours en pensant que je rentrerais le soir mais… vu le boulot qu’il y avait, j’avais planté ma tente dans une des chambres d’internes pour la nuit.

Quand je vois Max devant la porte d’une des salles d’examens, je fais demi-tour tout de suite. Pourquoi ? Si seulement j’en ai une putain d’idée… Je viens d’envoyer un patient en réanimation avec peu d’espoir qu’il en ressorte. Ma mère m’a envoyé un SMS pour me dire que Rachael est atteinte de ce fichu virus et qu’elle la garde avec elle tant que ça ne s’aggrave pas. Et Amélia est coincée chez Aldaric, pour couronner le tout. J’ai besoin d’un moment pour reprendre contenance. Je vais rendre visite à un patient en phase post-op pour vérifier que tout va bien. Professionnelle, je lui énumère les consignes qu’il devra respecter lors de son retour à domicile. Il ne bronche pas, pose quelques questions, et voilà la visite terminée. Je me sens d’attaque pour voir Max. “Vous allez bien, docteur ? Je crois que je n’ai jamais vu autant de gens courir ici.” J’esquisse un sourire. Oui, c’est un jour de grande affluence. « C’est que tu n’es jamais venu lors du marathon annuel de l’hôpital ! » Imaginer des coureurs en tenue de sport, au départ des urgences, me fait rire. La scène serait ubuesque et surtout dans les couloirs de l’hôpital. « Je plaisante, il n’y a pas de marathon dans l’hôpital sauf pour sauver des vies. » Je le fais entrer rapidement dans la salle d’examen et me dirige vers l’évier afin de me laver les mains. Il me dit qu’il peut revenir à un autre moment étant donné qu’il va bien en ce moment. Je ris devant son essai de se justifier. « Oui je suis certaine que tu aimerais être ailleurs qu’ici. Mais il vaut mieux faire un petit contrôle, hein ?! » Vu tout ce qu’il a traversé, Max pourrait bien replonger à n’importe quel moment. J’ai été agréablement surprise de sa remise en question, la rééducation n’a pas été simple pour lui mais je dois dire qu’il s’en sort bien.

Je vais m’asseoir sur ma chaise, étend les jambes sous le bureau et soupire de bonheur. Cela faisait un moment que je ne m’étais pas assise. « Bon alors, quoi de neuf ? » je demande avec familiarité afin de détendre l’atmosphère.

_________________


☽☽ Tournes toi vers le soleil, et l'ombre sera derrière toi !

   
Revenir en haut Aller en bas
Max Julliard
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Max Julliard

TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding - Abel Griffiths - Charles Miller
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Torch song | Savie H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2791
POINTS : 4358
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Torch song | Savie Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Sa dernière copine l'a plaqué. Il est libre comme l'air, et malheureux comme les pierres, aussi.
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il parait qu'il sortait avec Yevgeniya Vassilievitch et qu'elle lui volé trente mille livres...vous y croyez, vous ? En tout cas, il a repris ses fêtes et ça n'a pas arrangé son caractère de chien !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyJeu 16 Avr - 23:34


It's getting late in the game to show any pride or shame
I just burn a little brighter now, burn a little brighter now

Pas de soucis pour venir. En soi, Max n’aime pas l’hôpital, c’est vrai, mais il a fait des efforts pour se remettre. Le mental joue indubitablement. Il a voulu se remettre, voulu avancer. C’est parce qu’il a toujours eu cette volonté de fer que malgré tout, il a toujours plus ou moins gardé ses addictions sous contrôle : ce n’était même pas vraiment des addictions, juste un palliatif à la douleur qu’il ressentait du fait de la perte de Melody, et quand Max en trouvait des meilleurs, comme la musique, ils passaient au second plan. Ca n’a jamais été vraiment efficace, et peut-être qu’il n’a jamais cherché non plus à s’abrutir assez fort pour oublier totalement la douleur. Parce que ressentir cette douleur, c’était tout ce qu’il restait de Melody. Le problème, ce n’était pas vraiment l’accident ou la drogue, non, c’était une question de mental. Une fois réalisé qu’il ne voulait pas gâcher sa vie, ni mourir, ni faire du mal aux autres, à ceux qu’il aime, encore une fois, c’était sans doute plus facile de progresser à ce niveau là.

Évidemment, c’est une histoire assez lourde, qu’il n’a pas envie non plus d’imposer aux autres. Tout le monde a ses propres problèmes. Max se demande d’ailleurs comment Savannah Cartwright fait pour garder la forme. S’il subissait une seule journée, à voir tout ce qu’elle voit, il aurait déjà envie de se flinguer, alors quand il la voit débarquer avec le sourire, il est admiratif. Savie a toujours été comme ça avec lui, malgré son historie, malgré sa déprime et son histoire si particulière. Au final, Maximilian a fini par l’apprécier. Il faut le dire, elle force assez le respect. Il sait que son caractère n’est pas facile, même s’il ne pense pas être un méchant garçon. C’est simplement qu’il a subi trop de choses pour ne pas être devenu farouche au premier abord. « Mouais, je crois que vous courrez tous assez comme ça, votre marathon, vous devez le faire en quelques jours rien qu’en bossant. » Il plaisante, mais c’est vrai, et encore une fois teinté d’admiration. Il faut avoir un sacré mental pour bosser dans les hôpitaux, surtout vu l’état de la NHS. « Je me rassure en me disant que plus j’y met de la bonne volonté, plus vite ça passera. » Il hausse les épaules avec bonhommie, mais ne cherche pas du tout à nier qu’il préférerait être ailleurs qu’ici. Savannah le sait aussi bien que Max. Il préférerait être chez lui, c’est totalement irrationnel (personne ne lui fera de mal à l’hôpital), mais il a l’impression constante de voir un peu de pitié chez le monde médical.

Au moins, sur ce point, le caractère de Savie le change. Elle ne se laisse pas faire, elle ne le prend pas en pitié, elle fait juste le boulot. Peut-on dire qu’ils sont proches ? Assez pour se tutoyer, sans doute. Max n’irait pas jusqu’à amis, mais assez pour qu’il remarque qu’elle a l’air épuisé. « Je crois que c’est la première fois que j’ai l’air en meilleure forme que toi. Je crois que la prochaine fois c’est moi qui vais finir par te conseiller de lever le pied. » Hélas, au vu de la situation actuelle, ça risque d’être compliqué, Max le sait. Autant répondre directement à la question. « Plutôt bien. » Répond-il instinctivement, avant de réfléchir. En fait, pour la première fois, il ne minimise pas. « Je suppose que c’est plus évident quand on ne joue pas les héros pendant un incendie alors qu’on se remet de problèmes de santé comme les miens. » Le sourire est large. Ne serait-ce sa tournée qui a été décalée, Max se dirait que tout est au beau fixe. « Non, bon, sérieusement… ça va pas mal. Je pense qu’il faudrait que j’arrête de fumer, mais bon, c’est difficile d’arrêter. Mais je vois bien que je suis beaucoup plus essoufflé quand je passe la journée en studio à bosser et à fumer cigarettes sur cigarettes, alors que je fais pas grand-chose. Pas de douleurs, sinon. » Il y a une dernière précisions importante qu’il doit faire, mais c’est plus personnel et moins facile à expliquer. « Je vois…je vois un psy aussi. C’est…ça aide. »

_________________

Summertimesadness I was sinking, but now I'm sunk, and I was drinking, and now I'm drunk. Your songs remind me of swimming but somehow I forgot...

Torch song | Savie 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Savannah H. Cartwright
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Savannah H. Cartwright

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Max + Fred + Abe

Terminés: Jaya + Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda + Max + Adriel + Muiredach
RAGOTS PARTAGÉS : 4546
POINTS : 1419
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014
Torch song | Savie Tumblr_inline_mfh1w6UOvv1rz9nm8
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Apès son escapade en France on a cru qu'elle lacherait du leste mais que nenni !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyMar 12 Mai - 2:34

Max n’imagine pas sur quel sujet il me lance en rebondissant sur le marathon. Il faut savoir qu’en temps habituel, un marathon équivaut à 42 kilomètres et des poussières. Le producteur pense que c’est ce que je ferais en quelques jours en bossant, alors j’ouvre mon application podomètre et lui montre mon téléphone portable : j’ai marché un marathon en deux jours sans m’en rendre compte. Enfin… mes pieds s’en sont rendus compte. Surtout que je fais partie de ces gens qui puent des pieds et pas qu’un peu. Je pourrais asphyxier n’importe qui après une journée de boulot. « Tu as totalement raison là-dessus ! Pas besoin d’un tapis de course, le boulot c’est mon cardio perso. » Et toc ! Max devrait faire du cardio aussi, mais sincèrement je ne suis pas certaine que ce soit dans ses priorités. Il a déjà raccroché à pas mal de choses après sa dernière hospitalisation. Son mode de vie n’est certes, pas des plus sains, mais il est déjà beaucoup moins dangereux que celui qu’il avait avant. « Je me rassure en me disant que plus j’y met de la bonne volonté, plus vite ça passera. » Et de la bonne volonté, il en met ! « Ne t’inquiètes pas, je ne vais pas garder ta vieille carcasse plus de temps qu’il ne le faut. C’est pas le moment de traîner ici. » Après ça je pourrais sans doute me reposer un peu en salle de garde. D’ailleurs Max ne manque pas de remarquer les cernes qui entourent mes yeux. « Si je lève le pied, tu lèves le pied aussi, deal ? » lui proposai-je, à moitié sérieuse. Ça pourrait être un bon compromis.

Je suis rassurée de savoir que Max va « plutot bien » selon ses propres dires. Héros d’un jour, il a de nouveau été hospitalisé suite à l’inhalation de fumées toxiques. Je n’ai jamais été si abasourdie que le jour où les urgences m’ont appelée pour que je vienne checker Max. Abasourdie et… fière, en quelque sorte. « T’as voulu jouer au pompier pour impressionner les filles ? » dis-je en riant. Détente et bonne humeur sont les maîtres mots dans ce bureau, cela change de la façon dont la journée à débuté et c’est rassurant. En revanche quand il me dit qu’il fume cigarettes sur cigarettes lorsqu’il est au studio, je me cognerai bien la tête contre l’armoire en grommelant des insanités. « Sérieusement, tu as beaucoup avancé depuis la première fois qu’on s’est vus. Je ne pensais pas franchement que ton hygiène de vie changerait à ce point là… » Positiver, c’est la règle numéro 1. Si on engueulait toujours nos patients, ce serait trop facile pour eux d’abandonner. « Seulement la cigarette… c’est la prochaine étape. Tu pourrais peut-être la remplacer par autre chose quand tu es au studio ? Souvent ce sont des chewing gum ; est-ce que tu veux essayer ? »

Il me parle enfin de ces consultations avec un psy, butant sur les mots. Ça n’a pas dû être facile pour lui d’en parler. « Oh, c’est bien ! Tu as déjà eu plusieurs séances ? » je demande à voix basse. Ce n’est pas facile au premier abord, mais une fois qu’on a sauté le pas ça devient plus facile les séances suivantes. Pour la plupart des gens en tout cas, or Max est loin des codes de la société.


_________________


☽☽ Tournes toi vers le soleil, et l'ombre sera derrière toi !

   
Revenir en haut Aller en bas
Max Julliard
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Max Julliard

TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding - Abel Griffiths - Charles Miller
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Torch song | Savie H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2791
POINTS : 4358
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Torch song | Savie Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Sa dernière copine l'a plaqué. Il est libre comme l'air, et malheureux comme les pierres, aussi.
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il parait qu'il sortait avec Yevgeniya Vassilievitch et qu'elle lui volé trente mille livres...vous y croyez, vous ? En tout cas, il a repris ses fêtes et ça n'a pas arrangé son caractère de chien !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyLun 1 Juin - 23:12


It's getting late in the game to show any pride or shame
I just burn a little brighter now, burn a little brighter now

Plus le temps passe, plus Max apprécie Savannah Cartwright. Il a toujours aimé les gens avec du caractère, et dans un autre contexte, ils auraient sans doute pu être amis : il ne s’entend jamais si bien qu’avec les gens qui ne s’en laissent pas compter, ayant lui-même un caractère exubérant et excentrique. Il faut avoir du caractère, en fait, pour lui faire face, l’interpeller quand ses démons prennent le dessus – parce qu’il en a besoin. C’est sans doute parce que Savie a réussi à le convaincre d’écouter et de changer qu’il la respecte. Ca, et une certaine dose d’humour, bien trempé et bien manié. Il se laisse faire, Max, parce que c’est mérité, un peu, et que c’est vraiment drôle, ensuite. Même si ce n’est pas autant qu’il compte se laisser faire. « Eh, je ne suis pas si vieux que ça…gamine. » Joueur, répondre l’amuse, et il est à deux doigts de lui tirer la langue. Le producteur restera sans doute éternellement un gamin – l’âge, c’est dans la tête. Au moins, il est content de savoir que ça ne prendra pas trop de temps : pour ça aussi, Max est comme un enfant, et les hopitaux lui font peur, ils lui rappellent ses propres échecs, aussi. Mais il a fini par comprendre qu’il était entre de bonnes mains avec Savannah. Elle est compétente, et finalement, il admire et il est toujours impressionné par son investissement et sa force de caractère – le marathon qu’elle fait sans s’en rendre compte le montre. Bref : ils ne sont peut-être pas amis, mais c’est assez pour que Max s’inquiète pour elle, toujours en plaisantant. « Est-ce que c’est un deal ou du chantage, ça, docteur ? » Pourtant, il est sincère. Savie a l’air aussi fatigué que lui est enthousiaste à l’idée de rester longtemps à l’hôpital, mais il sait bien que le repos n’est pas vraiment une option pour elle. « Je suis déjà un peu au repos forcé. Toutes les sorties d’albums et tournées sont annulées ou reportées. Pour l’instant, j’ai l’avantage. » Ça déprime un peu Max, mais bon, c’est l’occasion ou jamais de poursuivre ses progrès.

Et des progrès, il en a fait, même si clairement, Maximilian aurait vite tendance à oublier ses problèmes de santé – il s’est toujours vu, et il l’a été un moment, comme une force de la nature. Il ne peut s’en prendre qu’à lui-même, même si les épisodes dépressifs qu’il traverse et les mécanismes auto-destructeurs que sa souffrance génère ne sont pas sa faute. Cela dit, il ne récupère pas trop mal, même si Savie a raison : il est trop tôt pour jouer les héros. Max sourit d’ailleurs en retour : « Même pas, c’étaient juste les voisins de mes parents, je ne pouvais pas ne rien faire…j’ai juste oublié que si je n’étais pas pompier professionnel, c’est qu’il y avait une raison. » Il ne manque pas d’humour envers lui-même, Max, il faut juste qu’il soit assez en confiance pour faire preuve d’auto-dérision. « Mais j’espère que tu es impressionnée quand même. » Y a-t-il une ambiguïté dans ce qu’il dit ? Peut-être, peut-être pas. Ivy est distante avec lui depuis un moment, et il ne sait pas quoi penser. En d’autres circonstances, peut-être qu’il draguerait effectivement Savannah Cartwright…là, Max est sans doute simplement un peu perdu.

La conversation reprend vite un tour médical, en tout cas plus ou moins. Max essaye bien de faire des efforts, et il a plutôt réussi jusqu’à là. La cigarette, il n’est pas persuadé de pouvoir. Si c’est une aberration sur le plan médical ? Il s’en rend bien compte, mais c’est sa plus vieille addiction, mais aussi celle dont il se rend le moins compte que c’en est une. Et il a du mal à accepter qu’on lui enlève. « Je vais avoir un sale caractère pendant des jours, tu sais ça ? » Remarque-t-il d’ailleurs, essayant de faire figure, mais trouvant des prétexte. « Je sais qu’il ne faudrait pas, mais tout le monde fume en studio, c’est difficile de résister… » Comme Savannah le regarde toujours avec insistance, il sent cependant qu’il est coincé, et mal à l’aise, il finit par admettre : « Je peux essayer. » C’est le problème de Max : pour ça comme pour le reste, il est dans la négociation permanente. Souvent c’est entre lui et lui, mais ça peut vite agacer les autres.

Il faut de la patience pour qu’il parle, qu’il soit en confiance. Là, il l’est, un peu, parce que Savannah ne l’a jamais jugé. Il est un perdu, aussi, avec cette histoire de psy. Le producteur secoue la tête, cherchant ses mots. Le sujet est difficile, pour lui, il le sera toujours, peu importe à quel point il a l’impression qu’il va dans le bon sens. « J’ai dû le voir quatre ou cinq fois, maintenant…il dit que mon projet d’album est une bonne idée, et je crois que ça m’aide aussi. » Il est pensif : indubitablement, Max va mieux. Au moins, il n’a plus envie de se foutre en l’air, et il a l’impression d’avoir un but. « Peut-être que c’est trop tôt pour le dire...j’ai l’impression de progresser enfin. Elle est avec moi, et je pense à elle mais…ça va. » Autrement dit, il est un peu en paix avec le souvenir de Mel. Conscient qu’il s’étale, Max revient à sa réserve naturelle : « Pardon, tu n’as peut-être pas envie d’entendre le détail de mes histoires, et peut-être pas le temps pour non plus…qu’est-ce qu’on fait, comme examens, aujourd’hui ? »

_________________

Summertimesadness I was sinking, but now I'm sunk, and I was drinking, and now I'm drunk. Your songs remind me of swimming but somehow I forgot...

Torch song | Savie 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Savannah H. Cartwright
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Savannah H. Cartwright

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Max + Fred + Abe

Terminés: Jaya + Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda + Max + Adriel + Muiredach
RAGOTS PARTAGÉS : 4546
POINTS : 1419
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014
Torch song | Savie Tumblr_inline_mfh1w6UOvv1rz9nm8
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Apès son escapade en France on a cru qu'elle lacherait du leste mais que nenni !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie EmptyMar 30 Juin - 1:47

Le ton est humoristique le temps que nous nous échangeons les nouvelles. C’est agréable de parler de repos, si il en prends, j’en prends aussi. Deal. « Quel genre de médecin je serais si je faisais du chantage à un patient ? » fais-je avec un faux air de désapprobation. « C’est un deal. Si je veux être un bon médecin, il faudra que je t’encourage à prendre soin de toi. Ce qui m’oblige à prendre soin de moi si on a ce deal. Au moins je ne culpabiliserais pas quand je serais sur la plage à faire bronzette. » Je me mets à rire avec bonheur en pensant à cette ingénieuse stratégie. Reste plus qu’à ce qu’il accepte. Ce n’est qu’un détail, non ?

Je reprends mon sérieux en pensant à ce qu’il loupe… « Je suis sincèrement désolée pour tes tournées et tes albums. J’espère que ça pourra vite reprendre… » Si cette période étrange était survenue quelques mois ou quelques années plus tôt, à un moment où Max n’était pas au mieux de sa forme ni de son moral, ça aurait pu lui donner l’impulsion de partir définitivement. Je n’oublie pas ce qu’il m’a confié – avec difficulté – lors de sa dernière hospitalisation. Le décès de sa fille, sa culpabilité, … rien n’est simple. Depuis quelques temps pourtant il reprends du poil de la bête. Sauver ces gens d’un incendie est particulièrement héroïque. Débile, aussi… mais héroïque. J’aimerais dire que j’aurais fait la même chose, sauf qu’on ne sait jamais comment on réagirait dans telle ou telle situation. « Sans déconner, je suis vraiment impressionnée ! » Un petit sourire naît au coin de mes lèvres. Il m’arrive de me demander si je ne suis pas trop familière avec certains de mes patients, surtout Max. En ce moment il est ma bouée de sauvetage dans cette journée de dingue. J’avais presque peur de le voir parce que je savais qu’il me percerait à jour instantanément. Ce pour quoi je suis allée m’occuper d’un autre patient le temps de reprendre contenance. Dans d’autres circonstances je lui aurais peut-être proposé de sortir ensemble deux ou trois fois voir où cela nous menait. Je pense que je me pose trop de questions, là. Revenons à nos moutons cardiaques.

Il entame un monologue dans lequel il parle de son incapacité à arrêter de fumer. Je n’y crois pas une minute et le laisse parler pour le faire verbaliser. Il sait que je ne céderai pas d’un yota et accepte finalement d’essayer. Je passe d’un air sévère à celui de quelqu’un qui a réussi un mauvais coup. « Ce serait génial. Essaie au moins de diminuer un peu, progressivement… je ne te dis pas d’arrêter complètement. Pour l’instant du moins ! Je sais que c’est un de tes petits plaisirs. »

Il n’y a plus une once de rigolade dans l’air lorsqu’il évoque le psychologue qu’il voit. « Ton projet d’album ? » je demande alors qu’il en parle. J’espère qu’il ne m’en a pas déjà parlé parce que sinon cela voudrait dire que j’ai oublié… et ça craindrait, façon de parler. « Peut-être que c’est trop tôt pour le dire...j’ai l’impression de progresser enfin. Elle est avec moi, et je pense à elle mais…ça va. Pardon, tu n’as peut-être pas envie d’entendre le détail de mes histoires, et peut-être pas le temps pour non plus…qu’est-ce qu’on fait, comme examens, aujourd’hui ? » Je l’observe avec admiration, consciente du chemin qu’il a traversé depuis sa tentative de suicide. C’est un peu comme si tout le poids du monde s’envolait de mes épaules. Pourtant le cas de Max n’était pas lourd à porter. Difficile, bien sûr, mais le voir progresser autant est une belle victoire. « Non ne t’inquiètes pas… j’ai le temps. Je ne vais pas tarder à rentrer à la maison, enfin ! Donc je peux passer un peu de temps avec toi sans souci. Tu as fait beaucoup de progrès… sincèrement tu m’épates. Il faut beaucoup de volonté pour ça … » On a beau s’expliquer n’importe quoi ; mourir c’est facile. Ce qui est difficile c’est de vivre.

Je me lève et contourne le bureau pour me poser contre le bord, appuyant une main sur l’épaule de Max. « Mel serait fière de toi, j’en suis sûre. Tu as pu aller sur sa tombe ? Ou c’est trop douloureux encore ? Je ne suis pas sûre de ce que le psy te conseillerait, honnêtement mon champ de compétence n’est pas très large dans ce domaine là. » finis-je par dire.

_________________


☽☽ Tournes toi vers le soleil, et l'ombre sera derrière toi !

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Torch song | Savie Empty
MessageSujet: Re: Torch song | Savie Torch song | Savie Empty

Revenir en haut Aller en bas

Torch song | Savie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: The Outskirts :: Tenby Cottage Hospital-