AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

Partagez

Unapologetic | Eleanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : awona (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2777
POINTS : 4085
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
Unapologetic | Eleanor - Page 2 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Unapologetic | Eleanor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unapologetic | Eleanor Unapologetic | Eleanor - Page 2 EmptyVen 19 Juin - 18:09



I'm curious for you, you caught my attention. This was never the way I planned. Not my intention. I got so brave, drink in hand. Lost my discretion. It's not what, I'm used to. Just wanna try you on


C’est à peine si j’ose la regarder mais du coin de l’œil, je vois Megan restée figée, interdite face au point final très brusque que j’avais mis à notre baiser. Et pourtant, au bout de quelques secondes, je la vois s’animer à nouveau et faire un effort pour suivre la mascarade que je suis en train de mettre en place. Je jouais à faire comme s’il ne s’était rien passé et contre toute attente, elle me suit. « En effet ! Tu seras encore un peu plus badass pour la prochaine soirée. Je lève mon verre à ça aussi. » Tout à l’heure, j’avais fini par avouer à voix haute à quel point je le trouvais cool. « J’essaie » Avait-elle répondu modestement. Mais non, elle faisait bien plus que cela. Il fallait vraiment posséder un grand altruiste pour faire passer mes émotions avant les siennes. Parce qu’en la repoussant si brusquement, j’avais dû la blesser, voir pire l’humilier et pourtant, elle ne fait aucune remarque. Dire qu’elle m’avait souhaité de ne plus souffrir à l’avenir… Je me sens vraiment mal. Et pourtant, elle n’insiste pas, ne réclame aucune explication malgré la pauvreté de mes excuses. C’était remarquable. Comme à peu près tout ce qui se rattachait à elle en fait… Pas étonnant que Fred soit amoureux d’elle… « Je lèverai bien mon verre aussi mais il est vide. » C’est ce qui arrive quand on le boit cul sec… Ma réponse ne sert à rien d’ailleurs mais je ne sais plus quoi dire, l’esprit en ébullition, la sensation de ses lèvres encore sur les miennes…

Forcément, le jeu est fini. Megan se lève et va chercher de l’eau. Je la regarde faire, perdue. Je suis encore toute retournée par ce qu’il vient de se passer, par ce baiser aux saveurs inédites pour moi. Je me rends compte que malgré la culpabilité que font naître mes relents d’éducation chrétienne, j’avais adoré l’embrasser. Et peut-être que s’il n’y avait pas eu Fred, j’aurai même laissé l’expérience aller plus loin… Je n’avais jamais ressenti d’assurance pour une fille avant la Julliard mais maintenant, je me posais plein de questions. Et surtout, je m’en voulais de créer un tel malaise alors que ce baiser, nous l’avions voulu tous les deux et qu’il n’avait été rien d’autre que terriblement agréable…   « Quand je disais que ce garçon a été un profond crétin d’accepter ce stupide pari… » Et voilà, encore une gentillesse que je ne méritais pas ! Je crois que c’est ce qui me fait basculer et arrêter ma comédie grotesque. Megan était une fille bien, elle ne cessait de le prouver, je lui devais mieux. Je pousse un soupir. « C’est moi la sombre crétine… Je suis désolée… Vraiment. Je ne voulais pas souffler le chaud puis le froid… ça ne me ressemble pas. Je me suis… laissée emporter. » Je me relève avec difficulté, avec un équilibre précaire qui me rappelle mon taux d’alcoolémie. Mais en même temps, c’est sans doute ce dernier qui me donne le courage d’être un peu plus franche, un peu plus explicite. « Comme je l’ai dit, tu es une fille super et… Fin, je ne voudrais pas que ça crée de malaise entre nous... Je ne regrette rien mais… c'est juste pas possible pour moi... » Je me rends compte que j’ai envie de lui faire comprendre que je ne regrettais pas ce baiser mais que je ne pouvais pas y donner suite pour une raison indépendante de ma volonté. Hélas, ça revenait à trahir Fred… Je vais vers elle, près du plan de travail. « Je vais passer à l’eau aussi… Je crois. » L’alcool avait bon dos parfois… « Et je pense que je ferai mieux d’aller dormir aussi… Tu m’en veux pas, hein ? » Je ne pouvais pas aller me coucher sans cette certitude car je détestais vraiment blesser les gens et elle ne le méritait absolument pas.

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
Unapologetic | Eleanor - Page 2 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Unapologetic | Eleanor - Page 2 A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 696
POINTS : 1635
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Unapologetic | Eleanor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unapologetic | Eleanor Unapologetic | Eleanor - Page 2 EmptySam 27 Juin - 18:37

Watch me all night
I move under the light because I understand
That we all need love, and I'm not afraid
I feel the love but I don't feel that way

De par l’esprit de certains membres de sa famille, Megan avait appris à prendre des histoires comme celles de ce soir avec légèreté. Ce n’était pas la première fois qu’elle se prenait un râteau ni la dernière. Bien sûr, la sensation n’avait rien d’agréable et piquait la fierté mais elle réussissait à prendre du recul et du détachement à la vitesse de l’éclair. Les prises de tête, très peu pour elle. Encore plus en matière de sentiments. Elle ne cachait pas les siens quand elle s’attachait à une personne et ne redoutait pas d’adresser les trois mots aux gens auxquels elle tenait mais elle s’était érigé une carapace pour ne pas tomber amoureuse et donc ne pas souffrir comme son père après quatre ou cinq mariages foireux. Cette carapace fonctionnait autant pour fuir l’engagement que pour des situations semblables à celle de ce soir où elle s’était ouverte à Eleanor, avait vu la porte ouverte, s’était engouffrée dedans et avait été surprise de la voir se refermer aussi vite. Oui, elle l’avait senti cette ouverture alors ce n’était pas exactement comme si elle s’était fait des films ; la jeune femme s’était simplement rétractée pour des raisons qui lui appartenaient. Regret, valeurs familiales, raideur à embrasser une fille, Fred. Peu importe, Megan n’avait nullement envie d’agrandir le malaise en lui demandant des comptes. Peut-être parce que ses propres motivations n’étaient pas des plus pures non plus. Elle était certes indéniablement attirée par Eleanor et elle aurait probablement poussé l’expérience plus loin parce que c’était dans la nature de la Julliard de s’amuser et de réfléchir seulement après aux conséquences. Que serait devenu son lien par rapport à Eleanor ? Et celui avec Danny qui - bien qu’il le niât devant tout le monde – tenait à la Griffiths à sa façon tordue ? Et celui avec Fred qui lui avait avoué ses sentiments ? Elle l’aurait très certainement blessé et pourquoi ? Pour une attirance et pour se convaincre qu’elle n’était pas en train de s’attacher à lui plus qu’à tous ceux qui l’ont précédé ? A l’heure actuelle, Megan n’avait pas encore ouvert les yeux, parce qu’elle sombrait dans l’inconnu total. Tout ceci était assez nouveau pour elle. Nouveau et bizarre. Aussi bizarre que la situation actuelle. Elle avait quitté les bras de Fred en début de soirée et se retrouvait dans ceux d’Eleanor à la fin de la nuit. L’alcool ne justifiait pas tout en effet. Elle était jeune, elle s’amusait, mais l’insouciance connaissait aussi ses limites. Il était peut-être temps de retourner dans la chambre de l’infirmier et d’aller dormir.

Terminant son verre d’eau, toujours aussi gênée par l’étrangeté du moment, Megan se tourna vers Eleanor qui avait repris la parole. Elle était navrée d’avoir été tentée et puis d’avoir changé d’avis. « C’est rassurant de savoir que je ne me suis pas imaginée des choses… Mais on ne va pas en faire toute une histoire. Tu n’as pas envie et je le respecte. » La colocataire de l’infirmier se releva avec difficulté et tint à préciser qu’elle ne regrettait pas ce qui s’était passé, et qu’elle appréciait Megan mais que ce n’était juste pas possible pour elle. « A cause de Fred ? » Demanda tout de même Megan, pour être certaine d’avoir bien compris sa raison principale. « Il faut que je redescende un peu avec tout cet alcool mais ça passera. Tout le monde a déjà fait des choses bizarres après avoir bu. Il n’y aura plus de malaise demain. » La petite Julliard n’avait pas besoin de se mettre la tête à l’envers pour aborder une fille mais elle n’aurait probablement pas tenté sans l’ouverture d’Eleanor et cette ouverture était en grande partie causée par l’alcool. La Griffiths n’aurait jamais envisagé d’embrasser une fille en étant sobre. C’est ce que Megan pensait en tout cas. Ce qui serait encore plus bizarre serait de retrouver les bras de l’infirmier au petit matin mais la jeune femme préféra ne pas se projeter aussi loin. Elle se resservit un autre verre d’eau, qu’elle vida à grandes gorgées tandis qu’Eleanor l’imita en prenant de l’eau aussi. « Non, je ne t’en veux pas. Et je vais suivre le conseil que tu t’es donné et aller dormir aussi. Le réveil va être dur pour la gueule de bois. » La petite Julliard n’avait plus envie d’en reparler et elle espérait qu’Eleanor garderait cette histoire pour elle. Megan ne s’en rendait pas encore compte mais la colocataire de Fred leur avait peut-être bien rendu service en la repoussant, même si au passage, l’ambiance était retombée comme un soufflet. Bientôt, elle ressentirait une petite pointe de culpabilité qui lui démontrerait qu’elle n’était pas si indifférente à son beau Suédois. « Bonne nuit. » Sur ces mots, Megan attrapa son téléphone et quitta la cuisine.


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Trystan & Alex
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : awona (vava l) myself (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Abel - Leia - Lily- Charles
RAGOTS PARTAGÉS : 2777
POINTS : 4085
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
Unapologetic | Eleanor - Page 2 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Enchaîne les petits boulots pour survivre. Bosse actuellement à Baker Street la journée et au cinéma le soir. Elle fait aussi du dépannage au Three Mariners parfois.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Unapologetic | Eleanor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unapologetic | Eleanor Unapologetic | Eleanor - Page 2 EmptyMer 1 Juil - 9:20



I'm curious for you, you caught my attention. This was never the way I planned. Not my intention. I got so brave, drink in hand. Lost my discretion. It's not what, I'm used to. Just wanna try you on


Megan finit par se retourner pour me regarder et je constate avec soulagement qu’il n’y a aucune trace d’animosité dans son regard. Seule la gêne persiste. Et pourtant la jeune femme fait en sorte de se concentrer sur le positif. « C’est rassurant de savoir que je ne me suis pas imaginée des choses… » Dit-elle franchement. Je suis contente d’avoir au moins pu éclaircir ce point pour elle. C’était en effet un peu moins humiliant de se dire qu’il y avait eu une attirance réciproque et non pas qu’on s’était emballé pour rien… « Mais on ne va pas en faire toute une histoire. Tu n’as pas envie et je le respecte. » Ajoute finalement la petite Julliard. Ce qui est aussi décontracté que mature. Je hoche la tête, toujours fascinée par cette personnalité plutôt rare chez les gens de notre âge. « Ok… Ouf alors. » Je bredouille me sentant toujours aussi bête. Je voudrais ajouter quelque chose, genre « J’apprécie » mais ça sonne vraiment bizarrement. Alors je me tais. Surtout que je suis bientôt prise au dépourvu par la question suivante de la rousse. « A cause de Fred ? » Aïe, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me demande cette précision aussi directement. Mon dilemme du jour revient au triple galop… Une part de moi voulait protéger les confidences de Fred tandis qu’une autre considérait que je devais plus ou moins la vérité à Megan vu la situation dans laquelle je venais de nous mettre…

« Oui… Même si vous n’êtes pas en couple, je ne veux pas rendre les choses bizarres… » Finis-tu par dire le plus succinctement possible. Je tais les sentiments de Fred pour elle et essaye de la jouer décontracté à mon tour. Surtout que Megan me trouve tout à coup des excuses, me rappelant que nous avions beaucoup bu et que tout le monde faisait n’importe quoi lorsque l’alcool était impliqué. Elle jure qu’il n’y aura pas de malaise entre nous et je hoche la tête avec conviction, continuant à vider des verres d’eau à ses côtés. J’ai envie de dire un truc pour détendre l’atmosphère, du genre que je la trouverai toujours jolie demain après avoir dessaoulé et qu’au moins, je n’aurai pas les regrets qu’on peut avoir lorsqu’on se rend compte que le mec qu’on a ramené la veille est beaucoup moins canon à la lumière du jour et de la sobriété mais évidemment, je me tais. Elle me confirme qu’elle ne m’en veut pas alors je ne vais pas pousser ma chance en ayant l’air de flirter à nouveau. Je ravale donc ma blague stupide et lui souhaite la bonne nuit car elle me dit qu’elle va se coucher. « Ouaip, blame it on alcohol… Mais tant mieux alors… Et c’est vrai que je n’ai pas hâte d’être demain pour la gueule de bois… Bonne nuit. » Elle quitte la cuisine. Pour ma part, je bois encore un peu d’eau, perdue dans mes pensées et dans l’analyse de ce qu’il venait de se passer. Puis je lui emboîte un quart d’heure plus tard, fatiguée et confuse. Mais Megan pouvait se rassurer, je garderai le secret et je ne la mettrai pas dans l’embarras.  

SUJET TERMINE

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
Unapologetic | Eleanor - Page 2 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Unapologetic | Eleanor - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unapologetic | Eleanor Unapologetic | Eleanor - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Unapologetic | Eleanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-