AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

safe and sound + emma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyDim 29 Mar - 12:15

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

Pour la énième fois de la soirée, tu fais le tour de la maison, t’arrêtant à chaque fenêtre dans l’espoir de voir apparaître Emma au coin de la rue. Il commençait à se faire tard et pourtant ta petite sœur n’était toujours pas rentrée… Certes, elle était majeure et pouvait aller et venir comme elle voulait mais quand même… En plus, ça ne lui ressemblait pas de ne pas être à la maison à cette heure-ci. Cela faisait plusieurs semaines qu’Emma s’était installée chez toi et tu avais pu remarquer qu’elle avait une routine assez rôdée. Elle passait du temps hors de la maison à chercher du travail mais sinon, elle avait des soirées très calmes, tu avais l’impression qu’elle passait son temps à lire. Bref, ce qu’il se passait aujourd’hui était inhabituel et plus les minutes passaient, plus ton stress augmentait. A plusieurs reprises, tu avais hésité à lui envoyer un texto, sans toutefois passer à l’action. Vos rapports étaient toujours très étranges, plutôt distants et tu ne savais pas ce qu’elle penserait d’une telle initiative. En fait, tu ne savais pas ce qu’elle pensait tout court, et c’était bien ça le problème. Ta cadette était devenue un mystère pour toi et tu n’avais aucune idée de comment faire avec elle. D’une manière générale ou pour ce soir…

Un quart d’heure s’écoule encore et toujours pas d’Emma. N’y tenant plus, tu sors sur le perron. Tu as conscience que cela ne la fera pas arriver plus vite mais tu devenais folle à l’intérieur… Toujours aucune trace de la blondinette… Tu s’assieds sur la balancelle sous le porche, scrutant l’asphalte. Le printemps n’arrive que timidement, alors tu t’empares du plaid posé sur le dossier, l’enroulant autour de tes épaules. L’air frais te fait du bien… Les rues ne sont pas aussi calmes que d’ordinaire, tu entends des éclats de voix venir du centre-ville. Etrange… Enfin, bientôt une silhouette familière apparaît au coin de la rue et tu peux à nouveau respirer. Cette attente plein d’anxiété pouvait enfin prendre fin, Emma rentrait à la maison. Elle pousse le portillon du jardin, gravit les marches. Tu ne sais pas si elle t’a vu dans l’obscurité ou si elle va passer à côté de toi sans rien dire mais toi, tu ne te prives pas de l’interpeller. « Il est tard… Je commençais à me demander où tu étais passée… » Tu n’arrives pas à dire à voix haute que tu t’es inquiétée. Les vieux mécanismes de défense qui revenaient… En plus, maintenant qu’elle est là, en chair et en os, ton élan de panique te paraissait presque déplacé, voir ridicule. « Ça va ? Tu as passé une bonne soirée  ? » Demandes-tu, désireuse d’engager la conversation, de voler quelques instants de sa présence avant qu’elle ne retourne dans sa chambre. Avant que vous redeveniez deux étrangères, cohabitant simplement sous le même toit.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyMer 1 Avr - 10:54


Safe and sound
penny & emma collins
Après ce qui était arrivé, Emma n’avait plus qu’une idée en tête. Elle voulait rentrer chez elle, elle devait rentrer chez elle. Enfin, ce n’était pas vraiment chez elle, c’était chez Penny mais Emma n’avait plus vraiment de maison, alors elle n’allait pas faire la difficile, surtout pas en cette soirée tragique. Elle était allée rejoindre la foule par curiosité, dans l’espoir de se rendre utile, de montrer qu’elle était volontaire – qu’elle voulait s’intégrer, envers et contre tout. Progressivement, elle prenait ses marques, elle s’habituait à cette nouvelle ville, à cette nouvelle vie. Mais la ville ne voulait pas d’elle, d’une étrangère au visage un peu trop angélique pour être honnête et voilà que ça avait failli recommencer. Elle l’avait lu dans leur regard, cette même haine qui brillait dans le regard de son beau-père, cette rage incontrôlable et l’espace d’une seconde, elle avait cru que les habitants se rueraient sur elle pour réclamer vengeance, pour la dénoncer. Heureusement, il avait fallu quelques esprits un peu plus lucides que les autres pour que cela n’arrive pas, pour la sauver. Mais chez sa mère, il n’y avait aucun esprit lucide, elle n’avait pas été sauvée. Alors elle s’était sauvée, elle-même, ce qu’elle aurait dû faire depuis le début. Elle marchait vite, courait même parfois, le corps tremblant tout entier, en jetant régulièrement des coups d’œil pour s’assurer qu’elle n’était pas suivie. Mais la rue plongée dans la pénombre était déserte.

En arrivant aux abords de la maison de sa sœur, elle ralentit pour retrouver un rythme cardiaque normal, se recoiffa légèrement, s’essuya les yeux. Elle ne voulait pas montrer combien elle était atteinte par ce qui venait de se produire, elle qui s’était promis d’être forte dès le premier jour. Elle prit une profonde inspiration et poussa le portillon pour s’engouffrer à l’intérieur, espérant que Penny dormait déjà. Elle s’apprêtait à gravir les quelques marches quand une voix familière la héla. Elle sursauta tant qu’elle poussa un léger cri et fit volte-face pour dévisager sa sœur. On aurait dit qu’elle venait de voir un fantôme, littéralement. « Penny ? Pourquoi tu m’attendais ? » elle n’avait pas de compte à lui rendre, elle n’avait pas à justifier de ses sorties, après tout. Pourtant, elle était encore trop bouleversée pour pouvoir facilement donner le change, ça ne serait pas crédible. Et Penny ne la lâcherait sûrement pas en la voyant dans cet état. Elle aurait pu assurer que tout allait bien et monter s’enfermer dans sa chambre, mais ça ne l’aurait avancé à rien. Et en réalité, elle avait surtout besoin de débriefer ce qui était arrivé, d’en parler à quelqu’un, même si ce n’était que sa sœur. Elle hocha courageusement la tête et tenta de sourire, même si ça sonnait faux. « J’avais juste envie d’aider » expliqua-t-elle. « Mais ils ont cru… ils ont dit que c’était moi. Qui avait allumé l’incendie » elle n’était pas certaine que Penny comprenne, tout se mélangeait dans sa tête, beaucoup trop pour réussir à formuler une pensée cohérente. Mais au moins, elle en parlait.  
mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptySam 4 Avr - 18:28

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

Emma pousse un petit cri de surprise quand elle entend ta voix sous la porche. Bien involontairement, tu lui avais fait peur. Sauf que l’expression qu’affiche ta petite sœur quand elle fait volte-face va bien au-delà de celle de quelqu’un qui aurait eu une petite frayeur. Son regard exprime une angoisse qui a l’air bien plus profonde. Et mauvais pressentiment que tu éprouves est renforcé quand elle prend la parole. « Penny ? Pourquoi tu m’attendais ? » Le ton de sa voix, cette attitude défensive… C’était bizarre. Elle avait l’air coupable, comme si tu venais de la surprendre en train de faire quelque chose d’interdit. Tu plisses les yeux pour mieux la distinguer. Elle avait beau essayer de te sourire, elle avait la mine chiffonnée, les joues rougies, le souffle pas tout à fait régulier. Comme quelqu’un qui venait de courir ? Avant que tu n’ais pu décider d’une réponse, elle reprend la parole, alignant des mots qui n’ont pas beaucoup de sens pour toi, même mis bout à bout. « J’avais juste envie d’aider… Mais ils ont cru… ils ont dit que c’était moi. Qui avait allumé l’incendie » Tu ne comprends pas quoi mais tu comprends qu’il s’est passé quelque chose. Et ça va bien au-delà de l’intuition. « Qui a cru ça ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Demandes-tu, perdue.

Mais Emma a l’air d’avoir du mal à reprendre ses esprits. Doucement, pour ne pas la brusquer, tu te lèves et va près d’elle. Après une brève hésitation, tu passes un bras autour de son épaule. Peut-être qu’elle repousserait ce geste de réconfort émanant de toi, la sœur qui avait déserté, mais pour le moment, tu avais l’impression qu’elle avait besoin d’être consolée. Et tu serais un cœur de pierre de ne pas tenter de le faire. « Viens t’asseoir près de moi… On va discuter. » Tu l’amènes doucement vers la balancelle, la faisant asseoir à tes côtés. Puis pour faire bonne mesure, tu prends le plaid dans lequel tu étais encore enroulée il y a quelques instants, avant de le déposer sur ses épaules à elle. Tu voudrais la serrer contre toi aussi mais pour le moment, tu n’oses pas. « Tu peux me parler tu sais… » Ajoutes-tu pour l’inciter à se confier tandis que ton cerveau tourne à toute allure. Tu essayes de donner du sens aux bribes d’informations qu’elle avait lâchées. Finalement, tu avais peut-être une vague idée de ce qu’il avait pu se passer. L’incendie. Toute la ville ne parlait que de ça en ce moment. Mais que voulait dire Emma quand elle avait parlé d’aider ? « Je t’attendais parce que j’étais inquiète… » Finis-tu par avouer. Peut-être que si tu te montrais plus ouverte, cela encouragerait ta sœur à en faire de même ? « J’ai entendu des cris, on aurait dit qu’il y avait de l’agitation vers le port… Et puis, ça ne te ressemble pas de rentrer tard. » Tu essayes de faire taire ton angoisse pour ne pas la brusquer, de lui parler posément mais tu devais bien le reconnaître, depuis qu’elle était réapparue dans ta vie, tes instincts protecteurs se réveillaient. Tu avais juste envie de savoir qu’est-ce qui l’avait mis dans cet état pour aller ensuite trouver les coupables…

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyMer 8 Avr - 11:34


Safe and sound
penny & emma collins
Comme c’était à prévoir, Penny ne comprenait pas les propos décousus d’Emma. L’aînée s’approcha de la cadette et prudemment, lui passa un bras sur son épaule pour l’entraîner afin de l’asseoir et docilement, Emma la suivit. Elle n’était pas en état de protester, de la repousser, au contraire, elle avait besoin d’un contact humain, elle avait besoin de cette chaleur dont elle avait trop souvent manqué, autrefois. Sa mère n’était pas la femme la plus maternelle qui soit, de toute évidence, mais Emma avait arrêté de s’en étonner. Trop longtemps elle avait attendu un quelconque geste de la part de cette femme qu’elle aimait tant, et elle attendait encore aujourd’hui. Emma se recroquevilla sur le banc tandis que sa grande sœur l’enroulait dans le plaid et ce geste, ce simple geste pourtant anodin, arracha un frisson à la blondinette. C’était sûrement pour cette raison qu’il lui était arrivé, pas souvent mais parfois, malgré toute sa candeur, de se perdre dans les bras d’un homme, seulement pour ça, seulement pour ce contact qui lui faisait cruellement défaut. Enfin, ça c’était avant, quand elle vivait encore chez sa mère, quand elle n’avait rien d’autre à faire puisque personne ne s’en préoccupait, de toute manière. Penny avoua l’avoir attendue par inquiétude et Emma leva finalement les yeux vers elle. Quelqu’un s’inquiète pour toi. Quelqu’un, pour une fois. « Oui, j’étais là-bas » avoua-t-elle, un peu penaude. « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais… ils disaient qu’un suspect s’était échappé, il aurait allumé un incendie, je crois et… je me suis dit que si je participais, si je les aidais, je m’intégrerais mieux » c’était logique, mais elle réalisait combien son raisonnement avait été idiot.

Mais s’intégrer, pour cette jeune femme si peu sûre d’elle et timide, c’était compliqué. Invisible, elle passait bien souvent sans qu’on ne la voit, elle ne criait pas beaucoup, elle murmurait plutôt, et dans un monde habitué à aller très vite, à entendre seulement ceux qui le voulaient vraiment, on avait tôt fait de l’oublier. « Mais ils ont compris que j’étais nouvelle, ils ne m’avaient jamais vu avant alors ils ont dit, ils ont pensé… que c’était moi qui avais allumé l’incendie. Alors que je n’étais même pas encore là quand c’est arrivé, je ne sais même pas pourquoi ils m’ont accusé sans aucune preuve, j’essaie de comprendre, mais… » mais elle en était incapable. Il n’y avait pas à comprendre en réalité, c’était simplement parce qu’elle était nouvelle. Et les gens se méfiaient de la nouveauté, elle le savait, la nouveauté effrayait. Et la peur était le début de la haine, elle en avait fait les frais ce soir-là. « Ils ont commencé à s’énerver, à se rapprocher. J’ai cru, j’ai vraiment cru qu’ils allaient… » elle se recroquevilla un peu plus sur elle-même, serra davantage le plaid contre elle. Leurs regards. Elle ne pouvait oublier leurs regards posés sur elle, cette rage, cette haine, presque du dégoût… ce regard qu’elle aurait préféré ne jamais revoir, jamais. Elle se mordit la lèvre et souffla d’un ton à peine audible « Ici non plus, les gens ne m’aiment pas » cruel constat, et pourtant Emma n’était pas vraiment étonnée. Elle voulait construire une nouvelle vie ici, à Tenby, mais de toute évidence le schéma se reproduisait, elle était condamnée à le revivre encore et encore. Parce que l’on pouvait fuir à l’autre bout de la terre, que pouvait-on face à sa conscience ?

mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyMar 14 Avr - 21:42

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

Tu es soulagée que Emma ne te repousse pas. Mais en même temps, tu n’es pas certaine qu’elle remarque les gestes que tu as pour elle, vu comme elle a l’air perturbée… La pauvre petite frissonne littéralement dans tes bras. Tu continues donc à les garder autour d’elle. Elle t’avoue alors qu’elle était effectivement au port. Pour participer à une espèce de chasse à l’homme dont la cible était l’homme impliqué dans l’incendie de l’église. Tu te fais violence pour ne pas l’engueuler. Surtout qu’elle t’avoue aussi que si elle s’était mêlée à la foule, c’était essentiellement pour s’intégrer. Tu fermes les yeux, atterrée. Tu réalises combien tu as été négligeante avec elle… Tu avais voulu lui donner de l’espace mais c’était plutôt comme si tu l’avais abandonnée… Soudain tu es en colère contre toi-même et le monde entier. Et cela ressort sous le reproche que tu fais à la blondinette. « Tu n’aurais pas dû y aller. Ce n’était pas nécessaire de se mettre en danger comme ça… » Tu pousses ensuite un soupir, essayant de te calmer. En vain. «  Il ne faut pas se fier aux apparences. Ce n’est pas parce que les gens ont l’air gentils ici qu’ils le sont vraiment. Tenby a beau avoir l’air idyllique, c’est aussi merdique qu’ailleurs ici… Regarde la réaction stupide qu’ils ont eu juste parce qu’il ne te connaissait pas… Tous des idiots. Il n’y a rien  à comprendre, ils sont juste stupides… »

Mais tu ne prolonges pas cette belle leçon de cynisme plus longtemps que nécessaire, préférant te concentrer sur un autre aspect de ce qu’elle vient de te révéler. « Tu aurais dû aussi me dire que tu te sentais seule… J’aurai pu m’arranger pour passer plus de temps avec toi… Ou te présenter des gens de ton âge… » Cependant, au final, tout cela n’était pas important à côté de la belle frayeur que ta petite sœur avait eue. Tu comprends vite qu’elle est vraiment ébranlée par ce qu’il vient de se passer. « Ils ont commencé à s’énerver, à se rapprocher. J’ai cru, j’ai vraiment cru qu’ils allaient… » Plus elle raconte, plus tu réalises à quel point elle avait dû avoir peur. Tu sens ton cœur se serrer en l’entendant buter sur les mots, en l’entendant essayer de décrire la scène d’horreur qu’elle avait vécu. « Chuut… C’est fini maintenant. » Pendant un bref moment, la tendresse prend le dessus sur la colère et tu attires la blondinette contre ton épaule pour la réconforter, frictionnant la couverture de tes mains pour la réchauffer et la consoler. « Ma pauvre chérie… Tu as dû avoir tellement peur. » Tu voudrais la rassurer, lui dire que tout ira bien, que personne ne la blessera plus de la sorte, que tu la protégeras mais vu comme tu viens de lamentablement échouer, tu t’abstiens. Tu ne te sentais pas à la hauteur. Et la sensation ne fait que s’accentuer quand elle ajoute une phrase qui te fait tout aussi mal au cœur que les précédentes. « Ici non plus, les gens ne m’aiment pas » Tu ne peux pas lui crier ton amour à toi. Elle ne te croirait pas… « C’est parce qu’ils ne te connaissent pas encore… » Tu inspires profondément, croyant déceler quelque chose dans son sous-entendu. « Pour le reste… Si tu parles de maman, il ne faut pas le prendre personnellement… Elle est incapable d’aimer. A part peut-être sa petite personne… » Elle n’était plus une petite fille. Elle pouvait désormais entendre ce genre de choses.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyLun 20 Avr - 11:32


Safe and sound
penny & emma collins
Quand Penny lui fit remarquer, sous un reproche déguisé, qu’elle n’aurait pas dû se mêler à la foule, Emma se redressa légèrement. « Pourquoi ? En quoi c’était mal de vouloir aider ? » elle ne voyait pas quel était le problème, dans le fond. Enfin, si, elle le voyait maintenant, après coup. Mais au contraire, c’était une bonne chose de vouloir s’intégrer, de vouloir donner un coup de main, de montrer son intérêt pour cette ville… Mais elle avait eu tort, de toute évidence. Penny semblait le penser, en tout cas. Il ne fallait pas se fier aux apparences lui disait sa sœur, ce qu’Emma ne pouvait qu’admettre. Ce n’était pas la première fois qu’elle se faisait avoir, ça ne serait sûrement pas la dernière. Trop naïve, trop idéaliste pour un monde comme ça. « Pourtant, tu restes… » murmura faiblement Emma en dévisageant sa sœur avec suspicion. Oui, Penny restait dans cette ville, alors qu’elle venait d’affirmer que sous ses airs idylliques, cette ville était aussi merdique qu’ailleurs. Peut-être avait-elle trouvé quelque chose qui la faisait rester, d’une manière ou d’une autre. Et peut-être qu’Emma trouverait finalement quelque chose, elle aussi. Pourtant, la blondinette finit par secouer la tête. « Non, non, tu ne comprends pas… Je n’ai pas dit que je me sentais seule, ce n’est pas ça » ou peut-être un peu, mais elle ne voulait pas l’admettre devant sa grande sœur. Elle ne voulait pas s’imposer davantage, ne voulait pas que Penny en fasse plus, et de toute façon, qu’aurait-elle fait ? Elle avait sa vie, maintenant. Longtemps Emma en avait été le centre, autrefois, quand elle était enfant. Aujourd’hui, elle admettait plus facilement être seulement un genre de… de note en bas de page, rien de plus.

Mais Emma ne voulait pas de pitié, surtout pas. En d’autres circonstances elle se serait levée pour s’éloigner, préférant fuir cette conversation qui prenait un tournant qui ne lui convenait pas, mais elle n’en avait pas la force, elle se sentait trop las, et son cœur battait encore trop fort, elle était bien sous cette couverture, et surtout, elle avait trop besoin de ce contact humain, de la chaleur de sa sœur. Elle se laissa donc aller contre l’épaule de Penny et elle ferma les yeux, luttant pour retenir ses larmes. Depuis combien de temps n’avait-elle pas connu un geste aussi anodin que celui-ci ? Elle avait eu peur, oui, une peur terrible, viscérale, mais cette peur n’était rien en comparaison de la précédente, de celle qu’elle vivait presque en permanence quand elle vivait encore à Swansea. Emma sourit tristement quand sa sœur lui assura que c’était seulement parce qu’ils ne la connaissaient pas, ils ne l’aimaient donc pas. La blonde aurait voulu lui répondre que non, ce n’était pas le cas, même quand on la connaissait, on ne l’aimait pas. Sinon, les gens ne seraient pas partis les uns après les autres, ils ne l’auraient pas abandonnée, elle qui n’avait rien demandé à personne. Comment pouvait-on aimer et faire souffrir quelqu’un en même temps ? Comment était-ce possible ? « Je sais » dit-elle finalement avec amertume. Avec le temps, elle avait fini par admettre que sa mère était… particulière. « Mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle a toujours été comme ça, je veux dire… Pourquoi les gens font des enfants si c’est pour ne pas les aimer ensuite ? » elle poussa un soupir. Dans le fond, elle connaissait la vérité, elle savait pourquoi elle était née, pour que son père reste. Et sa mère ne la détestait pas, non, c’était encore plus compliqué que cela. Elle ne l’aimait tout simplement pas, elle avait toujours eu de l’indifférence pour sa plus jeune fille, une indifférence teintée de mépris, souvent. Mais Emma en était certaine, si un jour elle avait des enfants, elle les aimerait d’un amour inconditionnel et sans limites, pas seulement à mi-temps, pas seulement quand elle en avait envie.      

mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyDim 26 Avr - 18:42

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

« Ce n’est pas mal de vouloir aider… Mais parfois, il faut penser à soi en premier. La société nous fait croire que c’est mal d’être égoïste c’est faux. Personne n’est mieux placée que toi pour veiller sur tes propres intérêts. » La tournure que prend la conversation prouve que Emma et toi, vous n’avez pas la même vision de la vie en général. Pendant un moment, tu lui envies cette innocence qu’elle a réussi à conserver malgré l’enfance pourrie qu’elle a eue mais très vite, tu laisses à nouveau ton cynisme s’exprimer parce que tu réalises qu’elle n’ira pas loin dans la vie si elle continue comme ça… Tu lui décris la ville telle qu’elle est à tes yeux, la vraie nature des gens. Tu vois bien que tu la choques mais tu n’édulcores pas tes propos pour autant. « Oui, je reste… Parce que comme je te l’ai dit, c’est pas mieux ailleurs. Le truc, c’est de ne pas se voiler la face. » Cependant, il est vite clair que tes leçons de vie ou tes pseudos sages conseils n’ont pas l’air de réconforter Emma. Au contraire, ta sœur semble encore plus bouleversée et finit par s’opposer à toi. « Non, non, tu ne comprends pas… Je n’ai pas dit que je me sentais seule, ce n’est pas ça » Tu ne recules pas devant cette rebuffade. Au contraire, tu y vois une occasion. « Alors explique-moi si je ne comprends pas… Parle-moi Emma… Je déteste cette distance entre nous. »

Tu ne supportais plus ces silences, ces non-dits. La situation n’avait pas beaucoup évoluée depuis qu’elle était revenue et ça te tuait qu’elle soit là sous ton toit, si proche et pourtant si loin. C’était ton sang, et pourtant vous agissiez comme deux étrangères…. Le fait qu’elle soit revenue dans ta vie avait provoqué un véritable tsunami de tes sentiments en toi, faisant remonter ceux que tu avais enfouis il y a bien longtemps.  Tu l’aimais cette petite sœur, la voir sous tes yeux tous les jours te le rappelait. Tout comme ça te rappelait à quel point tu avais merdé en la laissant derrière toi. A présent, les remords et la culpabilité te submergeaient, te rattrapant après toutes ses années… Et au final, tu as l’air d’une hypocrite en critiquant ta mère alors que toi aussi, tu l’as blessée, Emma. Peut-être plus, parce que toi, tu lui en avais donné de l’amour avant de le lui reprendre… Pourtant, tu t’obstines à continuer à la serrer contre toi et à essayer de la consoler, comme si tu n’avais pas perdu ce privilège en désertant sa vie du jour au lendemain… « Peut-être qu’au début, elle a pensé qu’elle en serait capable… De nous aimer. Et que quand on a été là… Et bien, ça a été trop tard… » Bancale comme explication. Surtout que comme Emma, tu penses à la vraie raison de tout ça. Emma avait été le bébé sauvetage, celui censé garder votre père à la maison. Tu te mords la lèvre, ne sachant pas comment apaiser ce chagrin là. Deux parents et une sœur qui vous faisaient défection, il y avait de quoi devenir folle. Mais garder le silence serait criminel aussi. Alors tu dis ce que tu as sur le cœur, au risque de te faire rejeter. « Mais honnêtement… Je te mentirai si je te disais que je la comprenais… Moi j’étais une gamine difficile, je lui tenais tête et j’étais méchante mais toi… Toujours adorable, des bonnes notes, un cœur en or, tu lui cédais le moindre de ses caprices… Et puis, je ne vois pas comment on ne peut pas t’aimer. Il y a quelque chose qui ne va pas avec elle et c’est tout… » Sa tête est toujours sur ton épaule, alors tu lui caresses les cheveux gentiment. « J’aimerai te dire que ça, elle, notre enfance, ça ne nous définira pas et pourtant… L’indifférence, ça laisse autant de traces que l’amour parfois… »

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptySam 2 Mai - 14:45


Safe and sound
penny & emma collins
Penser à soi en premier. Emma n’avait jamais vraiment su ce que cela voulait dire, elle avait le cœur sur la main, elle avait toujours voulu aider. Toute sa vie, elle avait été prête à s’effacer, à faire ce que sa mère et ce que les autres attendaient d’elle, pour espérer continuer de plaire et d’être aimée. Pour être digne de leur amour, supposait-elle, il lui fallait faire ce qu’ils souhaitaient. Ce qu’ils voulaient qu’elle soit, même si cela signifiait renoncer à certains principes. Et maintenant, tout se mélangeait dans son esprit, elle avait l’impression qu’une partie de sa vie avait été bâtie sur un mensonge. Ce n’était qu’une illusion, mais longtemps l’illusion avait été belle. Elle haussa les épaules quand Penny lui assura que personne n’était mieux placé qu’elle-même pour veiller sur ses intérêts. De cela, elle n’en était pas certaine. Elle avait toujours eu l’impression de ne pas savoir ce qui était bon pour elle, d’avancer dans le flou perpétuel. Comment les autres faisaient pour avoir l’air si sûrs d’eux, de leur vie ? Pour avancer dans cette dernière avec une assurance qui la dépassait ? « Alors c’est pour ça que t’es partie. Parce que t’as pensé à toi avant tout » conclut-elle, songeuse, en se mordillant la lèvre. Pas un reproche, pas vraiment, mais juste une constatation. Emma commençait à comprendre l’incompréhensible, elle commençait à percevoir les enjeux de cette lutte, ce tiraillement qui avait dû être celui de Penny. Aujourd’hui, en tout cas. A l’époque, la décision avait peut-être été plus facile. Elle hocha gravement la tête. Ne pas se voiler la face. Le truc préféré d’Emma, de toute évidence.

Et Penny lui demanda de lui expliquer ce qu’elle ne comprenait pas, puisqu’Emma assurait que ce n’était pas la solitude qui broyait son cœur actuellement, pas tout à fait. Elle hésita, ne savait pas quoi lui dire, comment lui dire. C’est juste que je crève de peur d’être toute seule, de compter pour personne, parce que j’sais bien que c’est ça, je sais que j’compte pour personne. Pas suffisamment, en tout cas « C’est juste… Je voulais faire quelque chose d’utile. Parce que sinon, je me rendrais compte que j’ai pas ma place ici non plus et je sais pas… je sais pas ce que je deviendrai, parce que ma place n’est pas là-bas non plus, elle est nulle part. J’ai pas ma place dans ce monde, tu comprends ? » sans doute exagérait-elle un peu, elle était encore trop perturbée par ce qu’elle venait de vivre. Emma s’agitait maintenant, et ses yeux se remplissaient de larmes. Il fallait que ça sorte, il fallait qu’elle dise enfin les choses pour, peut-être, enfin s’apaiser. Pour avancer et accepter que son passé était révolu, mais que son avenir restait encore à écrire. L’évocation de leur mère n’allait certainement pas l’aider à se calmer, bien au contraire. Peut-être au début, sa mère avait pu les aimer. Penny, en tout cas. Pas Emma, jamais Emma. Celle-ci hocha la tête, tâchant de se raccrocher à cette idée qui n’était décidément pas réconfortante. Elle se redressa brusquement, quittant l’étreinte chaleureuse des bras de sa sœur, tandis que celle-ci caressait ses cheveux. Toujours adorable, toujours des bonnes notes, un cœur en or. Oui, c’était elle, ce devait être elle autrefois. Et même adolescente, malgré tout, elle avait tâché de le rester même si elle grandissait.  « Mais même ça, ça n’a pas suffi » déplora-t-elle. « J’aurais aimé que ce soit différent » elle se laissa retomber sur le banc, comme résignée. Oui, elle l’aurait tant aimé, elle aurait voulu crier sa colère et sa haine, mais elle n’avait plus de voix. Et maintenant, c’était trop tard, tout ça était foutu, tout ça ne reviendrait plus.   

mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyMer 6 Mai - 13:37

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

« Alors c’est pour ça que t’es partie. Parce que t’as pensé à toi avant tout » Aïe, tu ne l’avais pas vue venir celle-là. Tu étais là, à expliquer ta philosophie de vie à Emma quand celle-ci l’avait retournée contre toi. Tu aurais dû anticiper pourtant. Mais avec ta petite sœur, tu étais souvent plus dans l’émotion que dans le calcul… Tu encaisses le coup. Tu savais qu’elle ne l’avait pas dit pour te blesser. Ce n’était juste pas dans sa nature. Tu prends une inspiration. « Oui. » Avoues-tu avec franchise. Ce n’était pas la peine de mentir. Finalement, c’était peut-être même mieux d’aborder le sujet frontalement. Mieux valait des moments inconfortables que des non-dits. Et aussi qu’Emma puisse dire ce qu’elle a sur le cœur. Ce n’était que comme ça que vous pourriez sauver votre relation. « Mais j’aurai dû attendre que tu sois capable de te débrouiller seule avant de partir. » Ajoutes-tu après un instant de réflexion. Ce n’était pas courant pour toi d’admettre tes torts mais tu devais bien ça à ta petite sœur. « Je ne mentais pas quand je te disais que te laisser derrière avait été mon plus grand regret. Surtout quand on voit qu’au final, je n’ai rien accompli de plus ici qu’à Swansea. » En ce moment, tu faisais beaucoup d’introspection et  les conclusions auxquelles tu parvenais, ne te plaisaient pas forcément…

Tu aimerais aussi savoir ce qu’il y a dans la tête d’Emma mais tu vois bien qu’elle a du mal à se livrer. Même quand tu lui demandes de t’expliquer ce qu’elle ressent vraiment, tu sens qu’elle ne te dit pas tout. Parce qu’il y a ce long silence, qui te paraît bien plus éloquent que tous les mots. Elle te cache quelque chose, ta certitude sur ce point grandit de jour en jour… Mais en même temps, pourquoi elle aurait envie de se confier à toi ? Cependant, elle finit quand même par te donner quelque chose. Elle t’explique qu’elle a besoin de se faire une place ici, de se faire une place quelque part car elle a l’impression de ne pas appartenir à ce monde. Tu sens une nouvelle fois ton cœur se serrer. Parce que c’est un aveu très grave. « Je suis désolée que ce soit ce que tu ressens… ça doit être horrible. » Dis-tu, plutôt maladroitement. Contre toi, tu as l’impression que ses épaules sont secouées de petit tremblement ? Etait-elle en train de pleurer ? Tu te mords la lèvre, à cours de mots ou d’idées pour la réconforter. Et pourtant, il faut bien essayer. « Tu es encore si jeune… C’est peut-être normal que tu sois si perdue… Mais tu as toute une vie devant toi à construire… Il ne faut pas que tu renonces juste parce que tu as eu un mauvais départ… » En disant cela, tu fais la connexion avec ce que vous veniez de dire sur votre mère. Finalement, aussi désagréable que ce soit, tu dois bien admettre que c’est à cause du comportement de cette dernière, mais aussi du tien, qu’Emma doit éprouver ce qu’elle éprouve. Comment pouvait-elle avoir l’impression d’avoir sa place dans le monde alors qu’elle pensait que vous ne l’aimiez pas ? Elle quitte d’ailleurs l’étreinte de tes bras, comme si elle remarquait seulement qu’elle avait accepté des marques de tendresse de ta part. Ça fait mal, mais encore une fois, tu ne l’avais pas volé. Et il n’y a qu’une seule réaction que tu peux avoir. Pour une fois, tu devais faire passer son ressenti avant le tien. « Tu sais… Je suis contente que tu ais choisi de venir ici lorsque tu es partie de chez maman… Je me dis que c’est l’occasion de… d’une seconde chance. On pourrait essayer de tout recommencer… Et si tu acceptes, je ferai tout pour que tu te sentes bien ici, à Tenby. Je pourrai t'aider à trouver ta place. » Proposes-tu le cœur battant.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyMar 12 Mai - 9:02


Safe and sound
penny & emma collins
Penny admit que c’était pour cette raison qu’elle était partie, parce qu’elle avait pensé à elle avant tout et Emma hocha la tête. Elle n’était nullement surprise, elle venait d’en émettre l’hypothèse. Penny avait peut-être eu raison, peut-être que c’était ainsi que les gens normaux pensaient, songea Emma. Elle, elle avait toujours eu l’impression d’être un peu en décalage, un peu trop rêveuse, un peu trop ailleurs, un peu trop différente. Elle ne raisonnait pas de cette façon. Elle n’avait pas appris à raisonner de cette façon. Penny lui assura qu’elle aurait dû attendre qu’elle soit en âge de se débrouiller toute seule, que la laisser derrière elle avait été son plus important regret. La gorge nouée d’Emma ne lui permit pas de répondre, pas même un vague Je m’en remettrai, parce qu’elle n’en était même pas sûre. Et en même temps, c’était trop tard aujourd’hui. Elle essayait d’imaginer ce qu’aurait été sa vie si elle était partie avec Penny, si elle n’était pas restée avec sa mère et cette succession d’hommes dans sa vie, des hommes auxquels la mère s’accrochait désespérément quand la fille ne voulait bien souvent même pas leur adresser un regard, parce qu’elle avait bien trop peur de s’attacher alors qu’elle savait qu’il y en aurait bientôt un autre et qu’il faudrait tout recommencer. Sa sœur semblait tellement mal et encore une fois, paradoxalement, Emma culpabilisa de nouveau d’être responsable de son chagrin. Après tout ce qui était arrivé, elle arrivait quand même à ressentir une telle culpabilité. Décidément, il y aurait du travail. « Je te crois » souffla-t-elle du bout des lèvres. Et puis elle s’emballa, s’agita, avoua qu’elle n’avait de place nulle part. Pas là-bas, de toute évidence pas ici non plus. Alors où ? Y avait-il un endroit au monde qui saurait l’accueillir dignement ?

Penny voulait lui remonter le moral. C’était peut-être normal qu’elle soit perdue, elle était encore jeune après tout. Jeune et pourtant, elle avait l’impression d’être déjà vieille, d’avoir vécu plusieurs vies en une. Elle laissa échapper un léger rire dans ses larmes, rire qui ressemblait davantage à un hoquet. « J’ai vingt-deux ans. Et ma vie n’a été qu’une succession de mauvais départs » quel constat ! Cela aurait presque pu être drôle. Parfois, il y avait eu de belles choses. Dire qu’elle avait été malheureuse de bout en bout n’était pas vrai, elle avait connu de brefs moments de joie, de brefs moments de lumière dans l’obscurité. Pas souvent, mais c’était arrivé, avec ses amis parfois. Avec les garçons auxquels elle s’accrochait, un peu comme sa mère d’ailleurs, qu’elle croyait aimer parce que de toute façon, elle n’était pas certaine de savoir vraiment ce que le mot amour voulait dire. Et puis elle releva les yeux vers sa grande sœur. Penny était heureuse qu’elle soit venue ici en quittant leur mère, et ainsi elles pourraient tout recommencer. A Tenby. Même si les années avaient passé, même si Emma n’était plus l’enfant de jadis. Penny voulait l’aider à trouver sa place dans ce monde, dans cette ville. Si elle sentit une vague de soulagement la submerger, son cœur demeurait oppressé. Car il restait un point, un point d’une importance capitale, à élucider. « Et si… Et si tu rencontrais quelqu’un et que tu voulais vivre avec lui ? Et qu’il ne voulait pas de moi, pas d’autre personne dans votre maison… dans votre vie ? Où est-ce que j’irai, alors ? » parce que cela avait toujours été sa crainte. L’une de ses craintes. Comme si un cœur ne pouvait aimer plusieurs personnes à la fois, comme si une âme ne pouvait choisir entre plusieurs âmes. Prenant une profonde inspiration pour calmer les battements de son cœur et pour sécher ses larmes, elle reprit « Maman disait ça, parfois. Autrefois. J’avais treize ou quatorze ans et elle avait rencontré cet homme, un ingénieur, je crois » pourquoi elle spécifiait son métier, elle n’en avait aucune idée. Comme si un tel détail était important. « Mais il ne voulait pas d’une femme avec des enfants alors maman avait dit qu’elle pourrait me mettre en pension, que ce n’était pas un problème… que je n’étais pas un problème. Mais le type est parti avec une autre avant que je sois inscrite dans cette pension » est-ce qu’elle aurait été plus heureuse là-bas ? Est-ce qu’elle aurait dû laisser sa mère l’envoyer dans un tel endroit, alors même que les pensionnats austères hantaient certains de ses romans préférés de leur image négative, effrayante ? « J’ai pas envie que ça recommence » mais cette fois, bien sûr, Emma n’irait pas en pension. Elle voulait seulement partir d’elle-même, quand elle serait prête.

mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyLun 18 Mai - 21:15

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

« Je te crois » Soudain ces trois petits mots te paraissent les plus importants du monde. Tu n’en reviens même pas qu’Emma ait fini par les prononcer. Mais c’était bien réel. Pour la première fois depuis qu’elle était revenue dans ta vie, vous veniez de faire une avancée, une vraie avancée. Bien entendu, cela ne signifiait pas qu’elle te pardonnait mais au moins, elle pensait enfin que tu étais sincère dans tes regrets… Et comme tu l’avais si souvent espéré, vous aviez enfin une vraie discussion. Enfin, tu savais ce qu’il se passait dans la tête de ta petite sœur… Le problème, c’est que son mal-être est plus profond que tu l’avais imaginé. Et que les paroles réconfortantes que tu lui dispenses semblent bien vaines en réponse. « J’ai vingt-deux ans. Et ma vie n’a été qu’une succession de mauvais départs » Que répondre à cela ? Ce constat était effectivement bien triste pour elle, qui était si jeune. Soudain, une peur nouvelle naît dans ton cœur. Tu ne voulais pas qu’Emma devienne cynique et résignée comme toi. Tu ne voulais pas qu’elle arrête de croire. Pas tout de suite. Elle avait encore la vie devant elle, tu n’en démordais pas. « Tu ne peux pas renoncer… Pas si tôt. Tu dois continuer à croire que le meilleur est à venir. 22 ans… Ce n’est rien du tout… Tu peux faire encore tellement de choses… » Tu as envie qu’elle réussisse là où toi tu as échoué. Soudain, tu es prête à tout pour ça. Tu vas l’aider, tu vas tout faire pour que Tenby devienne sa maison, qu’elle s’épanouisse. Oui, tu peux le faire, si elle t’en donne l’opportunité. Tu en es tellement convaincue, que tu finis par lui demander cette seconde chance, à voix haute.

Elle ne rejette pas franchement l’offre. Mais elle est sceptique. Et si tu rencontrais quelqu’un ? Quelqu’un qui ne voulait pas d’elle ? L’abandonnerais-tu à nouveau ? Tu comprends vite que sa question ne sort pas de nulle part car elle te raconte une mauvaise expérience avec l’un des innombrables mecs de votre mère, qui comme toujours avait fait le mauvais choix, ce qui ne manque pas de réveiller tes habituelles bouffées de haine à son égard. Elle avait littéralement qualifiée sa fille de problème, décidée à l’envoyer le plus loin possible pour pouvoir tranquillement se faire sauter par ce qui devait être un voyou. Quelle égoïste. Quel monstre ! Mais tu te calmes vite devant la détresse qu’Emma laisse toujours apparaître un peu plus. « J’ai pas envie que ça recommence » Dit-elle d’une toute petite voix, te fendant le cœur une nouvelle fois. Tu réalises alors à quel point ta réponse doit être déterminante. « Je ne suis pas comme elle… Si j’ai bien une ambition dans la vie, c’est de ne pas lui ressembler. Encore plus avec ce que tu viens de me raconter. C’est immonde ce qu’elle t’a fait. Tous ces hommes qu’elle a fait venir dans nos vies… C’est impardonnable. » Dis-tu avec une froide colère, horrifié par ce que tu venais encore de découvrir. Tu te tournes vers Emma pour essayer de toutes tes forces de la convaincre. « Je suis déjà avec quelqu’un et ça n’a absolument pas pesé dans ma décision de t’accueillir… Mais admettons qu’il me tente de me forcer à choisir… Je pense que ça serait fini pour lui. Je ne pourrai pas aimer un homme qui me demande d’abandonner ma famille. » Heureusement, Stan s’était montré conciliant quand tu l’avais informé qu’Emma était en ville. Il savait ce que c’était d’avoir des problèmes de famille et de toute façon, vous ne viviez pas ensemble, ce qui simplifiait les choses. « Et puis par-dessus tout… J’ai déjà fait l’erreur de ne pas te choisir une fois. Je ne recommencerai pas. Je suis sérieuse avec cette histoire de seconde chance. Cette fois-ci, c’est toi qui passeras en premier. Tu mérites qu’on te choisisse. Que je te choisisse. Et peut-être que maintenant tu as l’impression que je te fais des promesses pour te consoler. Que tu penses que je ne vais pas les tenir. Et tu en as le droit… Je m’en fiche si tu ne me crois pas maintenant. Tout ce que je te demande, c’est du temps pour te prouver que je ne mens pas. A partir d’aujourd’hui, je vais prendre soin de toi. Ça ne recommencera pas. Je te le promets. »

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyJeu 21 Mai - 15:43


Safe and sound
penny & emma collins
Renoncer. Ce mot résonne longtemps dans l’esprit embrumé d’Emma qui se demandait ce qu’il signifiait vraiment. Renoncer. Un mot qui signifiait tant, un mot tellement fort, bien trop fort pour la jeune femme. Elle ne renoncerait pas, non, elle n’avait pas d’autre choix que de continuer à avancer, que de vivre encore. Parce qu’elle aimait la vie, en dépit de tout. Celle-ci n’avait pas été tendre avec elle, elle n’avait pas bien commencé et n’avait même pas bien continué, et pourtant Emma n’en était pas triste ou en colère, elle n’en voulait à personne, pas même à leur mère, ou pas totalement. Elle avait le cœur trop bon pour en vouloir à quiconque et elle pardonnait avec une facilité déconcertante, parce qu’elle avait déjà assez à faire pour nourrir une quelconque rancœur envers quelqu’un. Penny lui assura qu’elle pouvait encore faire plein de choses et elle secoua la tête. « Mais quoi ? Je… Je ne sais pas ce que je pourrais faire. Je ne sais pas dans quoi je suis douée… » dans pas grand-chose, elle devait bien se rendre à l’évidence. Elle n’avait jamais eu de notes extraordinaires à l’école, n’avait jamais été douée en quoi que ce soit. Elle aimait écrire, certes, mais elle n’avait pas assez confiance en elle pour montrer ses écrits à quiconque. Et il n’y avait rien d’autre. Elle poussa un soupir. Sans doute était-elle douée ailleurs, il n’y avait pas de raison… elle n’était pas plus nulle qu’une autre, dans le fond. Mais elle l’ignorait encore, parce que jamais personne ne lui avait dit qu’elle pouvait le faire, qu’elle était capable. Alors elle s’était construite toute seule, sans l’aide de personne. « J’aurais tant aimé être comme toi » admit-elle enfin dans un souffle. Penny, son modèle. Depuis toujours et pour toujours, probablement, même si les années avaient passé, même si elle l’idéalisait encore sûrement un peu trop, à la manière d’une enfant. Elle aurait voulu avoir sa beauté, sa force, elle aurait voulu être comme elle.

Puis Emma lui posa cette question qui lui brûlait les lèvres, qui l’inquiétait terriblement. Et si Penny rencontrait quelqu’un, si elle voulait vivre avec cet homme, où irait Emma ? Elle n’aurait pas dû se poser une telle question, après tout, elle était majeure ! Elle était indépendante, elle pouvait mener la vie qu’elle voulait. Mais Emma n’avait pas l’impression ni d’être majeure ni d’être indépendante, quand bien même elle l’aurait adoré, ce n’était pas le cas. Pas encore, en tout cas. Penny assura qu’elle ne voulait pas ressembler à leur mère, que ce qu’elle avait osé leur faire était impardonnable. Emma haussa les épaules. « Alors… tu ne lui pardonneras jamais ? » la question était bizarre, elle en avait conscience. Une question qui n’attendait pas vraiment de réponse finalement, et elle aurait voulu avoir autant de certitudes que Penny. Aurait voulu avoir une telle colère, et pourtant, elle n’arrivait pas à être en colère contre sa mère. Elle était seulement triste, elle sentait seulement son cœur se briser en repensant à leur mère, à tout ce qui était arrivé. Maman, je t’en prie, maman aime-moi, rien qu’un peu, rien qu’une fois. Cette phrase qu’elle se répétait à la manière du refrain d’une chansonnette un peu trop entêtante. « Comment il s’appelle ? Celui avec qui tu es ? » demanda-t-elle avec une curiosité enfantine. Elle se mordilla la lèvre alors qu’une mince sourire venait soudain éclairer son visage encore mouillé de ses larmes. Elle n’était pas jalouse, au contraire. Elle aimait les belles histoires d’amour, Emma, et elle avait toujours imaginé que sa sœur avait rencontré le prince charmant, alors elle n’était pas déçue, au contraire. Elle écouta ensuite les paroles de sa sœur, n’osant l’interrompre alors que son cœur battait à tout rompre. De nouveau, ses yeux se remplirent de larmes mais cette fois il ne s’agissait pas de larmes de tristesse, au contraire. Tu mérites qu’on te choisisse. Elle en avait rêvé, de ces mots, et même si elle avait toujours du mal à y croire, même si elle ne voulait pas se bercer d’illusions comme d’habitude, parce que la chute en serait d’autant plus rude, elle ne pouvait pas rester insensible au discours de Penny. Celle-ci voulait seulement du temps, rien d’autre que du temps. « Oui… oui, d’accord » accepta-t-elle finalement. De toute façon, Emma n’avait rien d’autre à faire, elle n’avait nulle part où aller, alors elle ne perdait pas grand-chose à rester ici. Et pourtant elle avait peur, elle crevait de peur à l’intérieur de réaliser de nouveau qu’elle était indésirable, qu’elle était un fardeau pour sa sœur comme elle l’avait été pour leur mère. Cette fichue peur qui ne partirait sûrement pas de sitôt, qui mettrait sûrement des mois, voire des années, avant de se dissiper enfin. Si elle partait un jour. Malgré le choc de la soirée, elle se sentait un peu mieux, juste un peu. « Tu peux me parler de lui ? Cet homme que tu aimes… » elle avait envie d’avoir plus de détails. Envie d’entendre la voix de sa sœur, encore et encore. Une profonde fatigue la submergea soudain, le contrecoup de tant d’émotions contradictoires d’un seul coup, sans doute, alors elle se pelotonna de nouveau sur le banc, contre sa sœur, la couverture toujours sur ses épaules. Un moment de répit, enfin. Comme une trêve dans cette lutte sans merci qu’elle menait pour exister aux yeux de quelqu’un. J’espère. J’espère y arriver.  


mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyLun 25 Mai - 17:48

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

« Mais quoi ? Je… Je ne sais pas ce que je pourrais faire. Je ne sais pas dans quoi je suis douée… » Emma t’écoute attentivement et peut-être même qu’elle a envie de te croire mais elle reste dubitative. Tu ne lui en veux pas. Tu es bien consciente que la profonde crise qu’elle semble traverser ne peut pas se résoudre avec quelques bonnes paroles. Il faudrait de la patience. De l’amour. Du soutien. Toutes ces choses dont vous aviez longtemps été privées… « J’aurais tant aimé être comme toi » Ajoute t-elle face à ton mutisme, dans un aveu qui doit lui coûter. « Oh mais tu sais… Nous ne sommes pas si différentes l’une de l’autre… Moi aussi quand j’ai quitté Maman, je n’avais rien… Pas d’argent, pas de projet, pas de passion…. Juste de l’ambition. » En vérité, si la Penny actuelle pouvait rencontrer sa version plus jeune, elle lui donnerait d’ailleurs quelques conseils de sagesse pour une évasion plus réussie… Enfin, la Penny actuelle est assez mature pour faire l’aveu de ses échecs afin d’encourager sa petite sœur, ce qui est déjà pas mal...   « Et je ne suis pas un exemple non plus…Ce que je fais depuis quelques années, c’est de la survie… Je n’ai pas réussi autant que je le voulais… Tu sais encore récemment, j’ai connu un gros échec. Un projet qui me tenait à cœur et qui n’a pas abouti… Et ça m’a franchement donné envie de baisser les bras. Heureusement, j’ai une personne formidable dans ma vie qui m’a convaincue de ne pas le faire. Qui m’a rappelé que j’étais intelligente et que je ne devais pas me réduire à cet échec. Que ce n’était pas grave de se tromper… Que d’autres opportunités viendraient et que j’arriverai à les saisir… »

Tu aimerais bien réussir à être cette personne pour Emma même si c’est un peu prématuré de l’imaginer vu comme vos retrouvailles sont aussi récentes que fragiles… « Tout ce que je dis, c’est qu’aucun chemin n’est linéaire… Il faut juste s’accrocher. » Tu ne veux pas avoir l’air de lui faire la morale. Car tu ne peux pas dire à quel point tu es heureuse que vous puissiez avoir cette conversation, échanger ces confidences. Comme si vous appreniez à vous connaître à nouveau. D’ailleurs, une fois n’est pas coutume, tu fais preuve d’une grande franchise dans chacune des réponses que tu lui donnes. Y compris quand elle te demande si tu allais pardonner votre génitrice un jour. « Je ne pense pas… Encore que je me poserai peut-être la question si elle faisait preuve un jour de repentir mais je pense qu’elle en est littéralement incapable… Et puis, tu sais cette personne dont je te parlais à l’instant… Il s’appelle Lloyd. Et il me rappelle chaque jour ce que c’est d’aimer ses enfants inconditionnellement. Comme une mère ou un père devrait le faire. Et quand je vois à quel point, c’est important de se sentir aimé comme ça, je lui en veux encore plus de nous avoir privées de ce sentiment. » Tes pensées envers votre mère seront peut-être trop guerrières pour la douce Emma mais ce soir, tu jouais carte sur table. La franchise ne semblait pas trop mal vous réussir pour le coup…

A vrai dire, la réalité dépasse tes espérances quand Emma te fait comprendre qu’elle est disposée à attendre un peu, à rester, à te laisser essayer d’être la grande sœur qu’elle mérite. A toi de te montrer digne de la chance qu’elle te laissait. Parce qu’elle faisait preuve d’une bien plus grande générosité de cœur que toi. La preuve, elle… Elle acceptait de te pardonner. Touchée, et incroyablement heureuse, tu la serres de plus belle de ton bras, te penchant pour déposer un baiser dans ses cheveux, tandis que le poids de sa tête s’alourdit sur ton épaule. Le signe qu’elle baissait la garde ? En tout cas, toi tu le fais définitivement en acceptant de répondre à sa question et de lui parler de Stan. Même si bien sûr, tu lui raconte la version conte de fées du truc. « Stan… Il s’appelle Stan. C’est le voisin. Tu l’as déjà croisé, je crois ? J’avoue qu’on s’est faits un peu discrets depuis que tu es arrivée, je ne voulais pas te mettre mal à l’aise… Après, on ne vit pas ensemble de toute façon… Nous deux, on a traversé pas mal d’épreuves alors on est prudents, on prend notre temps. On se comprend sur ça. Je m’étais jurée de prendre mes distances avec les hommes avant de le rencontrer mais il est tellement… Fin, voilà je suis tombée amoureuse de lui. Je comptais te le présenter de toute façon. Il est écrivain… Vous devriez bien vous entendre. » Dis-tu affectueusement.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : stellaire (av)
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 92
POINTS : 569
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
safe and sound + emma IbhyXOY
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (18 août)
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyDim 31 Mai - 20:01


Safe and sound
penny & emma collins
Emma avoua enfin qu’elle aurait voulu ressembler à Penny. Ce n’était même pas vraiment un secret, depuis toute petite elle l’admirait, elle la prenait pour modèle, et son absence, si elle avait nourri une certaine colère et une rancœur qui lui enserrait toujours le cœur aujourd’hui, avait contribué à faire de Penny une silhouette lointaine mais toujours idéalisée. Un fantôme qui, pourtant, occupait toujours les pensées d’Emma. Elle n’en parlait pas, bien sûr. Leur mère n’en parlait jamais non plus, à la fin du moins. Leur mère ne parlait plus de grand-chose de toute façon, elle semblait vouloir enterrer à jamais certaines personnes. Ceux qui partent de leur plein gré ne méritent pas que l’on pense à elles, disait-elle avec dédain. Pour cette raison, elle ne parlait plus ni de Penny ni du père des filles, mais tous deux continuaient pourtant de les hanter. Tous deux continuaient d’exister, dans les murs de la maison et même au-delà, dans leurs esprits, dans leurs rêves. Emma le savait, ceux qui partaient vivaient encore, alors elle se raccrochait à ça. Et maintenant, Penny lui assurait que toutes deux n’étaient pas si différentes, puisque quand elle-même était partie, elle n’avait rien. Comme Emma. Mais elle, elle ne savait guère si elle avait de l’ambition, c’était encore trop flou dans son esprit. « S’accrocher, oui » confirma Emma, songeuse. Elle aurait voulu lui demander de quel projet sa sœur parlait, mais elle n’osa pas. Encore une fois, elle ne voulait pas trop s’immiscer dans sa vie, ne voulait pas trop s’imposer… mais cela viendrait. Elle voulait y croire.

Ses yeux se remplirent de nouveau de larmes quand Penny avoua ne pas pouvoir pardonner à leur mère. « Je lui en veux » souffla-t-elle soudain. Et un tel aveu, pour Emma, c’était déjà énorme, comme si un grand pas venait d’être franchi. « Je lui en veux tellement mais j’ai peur que… si jamais elle m’appelait, si jamais elle revenait, elle me disait qu’elle était désolée pour tout… J’ai peur de ne pas réussir à être en colère. J’ai pas peur de lui pardonner, mais plutôt… de lui pardonner et de voir qu’après rien n’aura changé. Qu’elle sera toujours la même » et Emma n’était pas naïve à ce point, elle savait que c’était ce qu’il risquait d’arriver. Que si leur mère revenait, lui implorait de lui pardonner, lui disait qu’elle était désolée pour tout ce qu’elle avait fait, pour ce que son dernier compagnon avait fait à Emma, pour la peur et le dégoût et pour les coups et les bleus sur les bras, Emma ne réussirait pas à résister. Parce qu’elle avait besoin de sa mère. Parce qu’elle en avait toujours besoin. Mais les paroles de Penny raisonnèrent dans son esprit et elle finit par les accepter. Un jour peut-être lui parlerait-elle de tout ce qui était arrivé là-bas, un jour avouerait-elle, mais pas ce soir. Et puis elle se laissa aller tout contre sa grande sœur, se sentant soudain extrêmement fatiguée, submergée par une vague qui lui donnait envie de se laisser aller, de s’endormir là, contre l’épaule de Penny. D’abaisser sa garde, pour la première fois depuis son arrivée. Il s’appelait Stan, son compagnon. Le voisin. « Oui, je crois… » Stan. Cela lui disait quelque chose, mais elle ne savait pas exactement. « Non, ça ne me mettra pas mal à l’aise, je t’assure » ou peut-être, elle n’en savait rien. Elle n’avait jamais rencontré de copain de sa sœur, du moins pas qu’elle s’en souvienne, alors elle ne pouvait pas comparer. Ne pouvait pas savoir ce que cela lui ferait. Elle sourit quand Penny avoua être tombée amoureuse de lui et se dit que l’amour, ce devait être un sentiment merveilleux, un sentiment qui pouvait soulever des montagnes. Il était écrivain, ce qui réchauffa le cœur d’Emma. « J’adorerais le rencontrer… » confirma-t-elle, en s’y voyant déjà. Elle avait fermé les yeux, s’endormait doucement.      

mars 2020
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Sur les rayons des bibliothèques
je vis un monde surgir de l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
safe and sound + emma Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5078
POINTS : 6074
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma EmptyDim 7 Juin - 11:03

Just close your eyes
The sun is going down
You'll be all right
No one can hurt you now

Emma semble méditer tes paroles.  A moins qu’elle ne soit tout simplement fatiguée. De ton côté, tu fais pareil et le silence s’installe quelques instants entre vous. Tu n’en revenais pas qu’elle veuille te ressembler. Ça te donnait de l’espoir. L’espoir qu’elle ne te détestait pas totalement… De toute façon, tu commences à réaliser que les sentiments de la blondinette étaient bien plus complexes et nuancés que ce que tu avais imaginé dans un premier temps. A l’instar de ceux qu’elle éprouve pour votre mère. Car au bout d’un moment, elle finit par te faire une confession à ce propos. « Je lui en veux » Finit-elle par avouer, une expression choquée sur le visage comme si elle n’en revenait pas elle-même. Et pourtant, malgré cela, la douce Emma n’est pas certaine de résister à votre figure maternelle si d’aventure, celle-ci venait à essayer de renouer le contact. « Pour que ça vaut… Je ne pense pas qu’elle ferait le premier pas vers toi. Là, elle doit considérer que c’est toi l’ingrate qui lui doit des excuses. » Tu ne prends aucun plaisir à être cynique ou à écraser les espoirs de ta petite sœur mais il te paraissait important de souligner ce point avant de se perdre dans des hypothèses hasardeuses. « Mais bon si c’était le cas… Tu n’es pas obligée d’être aussi catégorique que moi… On a beau la connaître et savoir qu’elle est toxique… ça reste ta mère. Si une part de toi continue à l’aimer, c’est sûrement normal… Et tu n’as pas à culpabiliser pour ça… »

Encore que tu parlais sans avoir tous les éléments en main. Si tu avais su que votre mère avait laissé votre beau-père lever la main sur Emma, ta réaction serait différente. Très différente… Mais pour le moment, vous laissez de côté votre bagage familial et tu parles enfin de Stan à Emma. Le signe que tu étais sincère quand tu avais dit que tu voulais vraiment qu’elle fasse partie de ta vie. Ta petite sœur te jure que ça ne la mettra pas mal à l’aise et qu’elle avait vraiment envie de rencontrer l’homme qui partageait ta vie. Tu souris. « Alors je vais nous organiser ça très vite. Je te présenterai aussi les autres personnes qui sont importantes pour moi à Tenby. Tu vas voir, tu vas finir par te plaire par ici... » Dis-tu convaincue, laissant pour cette fois croire à ta cadette que la vie pouvait avoir des airs de conte de fées. Mais tu n’es pas certaine qu’Emma ait entendu ces derniers mots de toute façon. Tu l’avais sentie s’abandonner de plus en plus contre ton épaule et bientôt, tu n’entends plus que sa respiration régulière. Comme tu l’avais soupçonnée, elle était très fatiguée (surtout après une soirée riche en émotions comme celle-ci), et s’était progressivement laissée bercer par le son de ta voix. Nouveau sourire de ta part tandis que tu disperses un nouveau baiser papillon dans ses cheveux. Ça te faisait du bien de pouvoir la serrer contre toi, de savoir qu’elle avait trouver la confiance nécessaire pour s’abandonner comme ça…  Tu n’as donc pas le cœur à la réveiller. Pas tout de suite en tout cas. Pensivement, tu veilles donc sur son sommeil, continuant à le tenir contre toi, t’assurant qu’elle n’avait pas froid. Votre conversation de ce soir était une belle avancée mais elle te donnait de quoi réfléchir…

SUJET TERMINE

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

safe and sound + emma Empty
MessageSujet: Re: safe and sound + emma safe and sound + emma Empty

Revenir en haut Aller en bas

safe and sound + emma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-