AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

find my way back to you + erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptySam 28 Mar - 19:13



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


Le jour que toute la famille Blake attendait était enfin arrivé. Aujourd’hui, Erin revenait de Londres après sa période de confinement. Au grand soulagement de Rhys, elle ne présentait aucun symptôme après une semaine et pouvait regagner le Pays de Galles, moins touché que la capitale. Certes, le hall de la gare de Swansea était moins bondé et vivant que d’ordinaire mais pour rien au monde, le Blake aurait raté le retour de sa petite sœur. Pendant longtemps, ils avaient été deux étrangers l’un pour l’autre, appliquant à la lettre la formule « loin des yeux, loin du cœur » mais heureusement, cette époque était révolue. Le frère et la sœur s’étaient rapprochés, se rappelant tous les deux de l’importance de la famille. Et certes, Rhys était habitué à ce que sa sœur loin, mais là compte tenu du contexte habituel, il avait besoin de se dire qu’elle était là, en sécurité avec eux. Et bien heureusement, c’était imminent. Le train d’Erin est en effet annoncé dans 5 minutes, et fébrile, le blond va sur le bon quai pour l’accueillir. Il comptait bien la serrer dans ses bras de toutes ses forces, tellement il s’était inquiété pour elle. Tant pis pour ces fameuses « mesures de distanciation sociale », il avait besoin de relâcher la pression… Dans ses mains, il tient un bouquet de tournesols, souhaitant que leur jaune vif remette un peu de gaieté dans leurs vies, après ces longues journées d’angoisse. Bon en tant qu’actrice, Erin recevait souvent des fleurs mais il espérait quand même que l’attention la réconforterait…

Dans un tintamarre bruyant, le train de sa cadette finit par arriver en gare et lorsque les portes s’ouvrent, la foule déferle sur le quai, dans un ballet échevelé. Une scène qui se reproduisait en permanence dans toutes les gares du monde et pourtant, elle avait toujours une saveur particulière pour celui qui attendait quelqu’un. Rhys ne fait pas exception, cherchant les traits familiers de sa sœur dans la masse. Et ils n’avaient beau avoir été séparés qu’une douzaine de jours, la joie l’étreint tout de même lorsqu’enfin, il aperçoit un reflet de cheveux roux. Un sourire naît sur son visage et à partir de ce moment là, plus rien d’autre ne compte que de rejoindre Erin. Il crie son nom, plutôt que d’attendre que la foule se disperse, essayant d’arriver près d’elle. « Erin ! »  Il joue des coudes pour ce faire, ne s’arrêtant que lorsqu’il peut l’envelopper dans ses bras. Il referme ses derniers autour de son dos, a peine gêné par le sac de voyage qu’elle a sur l’épaule. Il la serre contre lui, exactement comme il avait prévu de le faire. Elle était là, et c’était tout ce qui comptait. « Oh bordel… Je suis tellement soulagé. Tu es bien mieux ici. A la maison. » Dit-il en guise de salutation. Rhys avait toujours eu un petit côté drama queen, et aujourd’hui, il ressortait clairement. Il a même un geste tendre qu’il n’avait pas eu depuis des années, il dépose baiser sur sa joue, tournant légèrement la tête. « Tu vas bien ? » Demande t-il anxieux, ne la libérant pas pour autant, même s’il meurt d’envie de l’examiner pour le vérifier par lui-même. Il voulait savoir, aussi bien physiquement que mentalement. Après tout, elle venait de passer une semaine seule dans une chambre d’hôtel, inquiète d’être potentiellement contaminée… « Anne et Charles m’ont fait une vie pour pouvoir venir te chercher avec moi mais j’ai dû dire non. Ils sont allés à l’école et on ne sait pas s’ils sont porteurs ou pas… » Dit-il ensuite pour expliquer l’absence du reste de la fratrie et gommer un peu son émotion…  
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyMar 31 Mar - 1:59


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Mes yeux s’écarquillent, mon sourire s’élargit. C’est négatif ? C’EST NEGATIF ! criais-je à travers la chambre. Le téléphone est toujours à mon oreille, je dois sûrement lui avoir brisé un tympan. Je saute partout, danse ma victoire. C’est du bonheur, le vrai. Une dose d’émotion en plus qui me fait craquer, je finis par fondre en larmes. La pression, c’est fini. Le confinement, c’est terminé. Après quelques appels, j’ai l’autorisation de rentrer à la maison ; je dois juste sauter dans le premier train, fin de matinée. J’étais simplement venue à Londres rendre visite à des amis, j’en ressors avec la pire expérience du monde. J’envoie un message à tout le monde, mes parents, mon frère, Jesse, Lenny … Je n’ai pas la force de les appeler, les larmes coulent encore toutes seules. Je me décide à prendre un bain pour respirer un peu. J’enchaîne en faisant mes valises, prépare des habits pour demain et m’endors devant une bête comédie qui passait à la télévision. Je suis dans le train pour rentrer à la maison avant que je n’ai pu dire ouf ; la seule consigne était de porter un masque et des gants. Et je suis arrivée tellement vite à Tenby que je me suis à peine rendu compte du trajet.

J’entends une voix à travers la foule, une voix que je pourrais reconnaître entre milles. Rhys ! hurlais-je à travers la foule. Je traîne ma valise, mais je ne peux pas m’empêcher de courir, bousculant l’une ou l’autre personne sur mon passage. Mais quand je l’aperçois, c’est comme une bouffée d’air frais. Je laisse mon bagage sur place et cours littéralement dans les bras de mon grand frère. Tu m’as tellement manqué … Vous m’avez tellement manqué. J’avais l’habitude de ce sentiment, loin d’eux depuis un moment. Mais c’est en vivant des jours comme les miens, coincé dans une petite pièce, à se demander si tu as attrapé un virus qui pourrait te tuer en moins de deux, tu te rends vraiment compte de la valeur de ta famille. Je sers Rhys si fort que j’ai l’impression que je vais l’écraser ; mais je ne m’inquiète pas, il est costaud le grand frère. Bien depuis que j’ai appris que mon test était négatif, mieux depuis que je suis sorti de ma chambre, à merveille depuis que j’ai posé le pied au Pays de Galles. C’est ça, exactement ça. Des montagnes russes de sentiments qui jouent avec mes nerfs et mon corps. De cette façon ça à l’air déjà si dur, ma réalité est encore pire. Plus jamais je ne veux avoir à vivre ça, plus jamais je ne veux être aussi loin de ma famille aussi longtemps. Fini les conneries.

OMG, ils m’ont tellement manqué ... Ces deux petites bouilles adorables, leur énergie, leurs sourires, c’est la dose de positivité dont j’ai besoin pour la journée. Attends, quoi ? Je n’avais fais attention qu’à la moitié, comme d’habitude. J’étais tellement concentré sur le fait qu’ils n’étaient pas là que j’en avais presque oublié la raison. Mais ça ne dure pas longtemps. Pas possible ! Tenby devait être épargnée ... C’est ma petite ville, mon berceau, mon endroit rassurant. Je sais que ce truc court vite, j’imaginais juste une sorte de barrière protectrice ou de dôme comme dans les Simpson. La réalité est loin d’être aussi parfaite, j’aurais du m’en douter. Je te jure, je vais tuer le ou les petits malins qui ont transmis ça à mes merveilleux petits neveux. Parole de … Je sais pas quoi. Je n’ai jamais fait les scouts, je ne vais pas me mettre à jurer comme eux. Ça a failli me tuer pour moi, ça va me tuer de me poser les questions pour mes neveux. Et Rhys, le pauvre Rhys qui doit gérer ça en tant que père … J’ai de la peine pour lui, vraiment. Je m’accroche à son bras, traînant ma valise de l’autre main. Je respire un grand coup et je calme mes hardeurs, je ne suis pas sure que mes humeurs l’aident en ce moment. Je suis crevée et j’ai hyper faim. On va manger quelque chose ? finis-je par lui demander, ne lui lachant plus le bras.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyVen 3 Avr - 16:26



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you

« Tu m’as tellement manqué … Vous m’avez tellement manqué. » La voix d’Erin est étouffée tandis qu’elle se blottit contre Rhys mais il entend clairement ce qu’elle dit quand même. « Toi aussi, tu m’as manqué… Tu nous a manqué à tous. » Il prononce ses mots sincèrement. Le temps où les longues absences de sa sœur le laissaient indifférent était révolu. Maintenant, il avait besoin d’elle, elle était nécessaire à l’équilibre de sa vie… Et il s’en rendait d’autant plus compte vu le contexte habituel. A la fin, que la famille soit en bonne santé, c’était tout ce qui comptait… Erin répond aux questions de son frère, sans pour autant se détacher de lui. Elle allait bien, beaucoup mieux depuis qu’elle avait été dépistée négative, comme elle le lui explique avec son humour habituel. « Je suis ravi aussi que ce test soit négatif crois-moi… Et oui, c’est vraiment bien que tu ais pu rentrer. » Son soulagement était palpable, tout comme celui de la principale intéressée. Surtout que Erin venait de la rassurer sur son état physique mais aussi mental, grâce à ce trait d’humour qui lui était si caractéristique. « Oui, et en plus, tu n’as pas l’air d’être devenue folle dans le processus, ce qui est une bonne nouvelle…. Enfin, tu as toujours été un peu cintrée quand même mais tu vois ce que je veux dire.. » Le Blake se met à taquiner sa cadette, le signe que lui aussi commençait à se sentir mieux…

Il doit cependant annoncer à leur tata gâteau que les jumeaux ne prendront pas part aux réjouissances, ce qui ne manque pas de la décevoir, bien sûr. Pire, elle s’insurge, pensant que Tenby était épargnée et que de toute façon, elle allait tuer les petits malins qui avaient contaminés Charles et Anne. Rhys laisse échapper un petit rire et la relâche enfin. Il l’écarte doucement de lui, la tenant tout de même au niveau des coudes à bout de bras, la regardant dans les yeux. « Du calme, tigresse… Je n’ai pas dit qu’ils étaient malades ou que qui ce soit ici était contaminé. C’est juste une mesure de précaution comme les enfants sont des porteurs sains et qu’ils se contaminent plus vite dans les écoles. Tu les verras dès qu’on sera certains qu’ils n’ont rien. » Il ne voulait pas lui faire la leçon mais il prenait très au sérieux les recommandations sanitaires. Il voulait que sa famille soit en sécurité avant tout. Ses parents aussi étaient désappointés de ne pas pouvoir voir les petits mais il ne voulait pas prendre le moindre risque. « Mais pour le moment, je peux t’assurer qu’ils vont très bien. Ils débordent d’énergie même. Un trop plein d’énergie en fait. Lizzie leur fait la classe à la maison, et je peux te jurer qu’elle a une patience d’ange ! » Ajoute t-il pour achever de rassurer la rouquine. Il lui donnera autant de détails qu’elle voudra mais ils ne peuvent tout de même pas rester sur ce quai de gare à l’infini. Ils se mettent donc en route, Erin s’accrochant au bras de son frère. « Donne-moi ton sac et ta valise, je vais les porter jusqu’à la voiture. » Dit-il, prévenant. Il s’apprête à demander à sa sœur ce qu’elle veut faire pour le reste de la journée, ayant lui-même déjà une idée en tête, mais elle le devance. « Je suis crevée et j’ai hyper faim. On va manger quelque chose ? » Clame t-elle avec sa franchise habituelle. « Bien sûr… Tu veux manger quoi ? » Dit-il hilare. Elle lui avait vraiment manqué. Il propose ensuite son idée. « Tu sais l’Angleterre et l’Irlande sont déjà en confinement, c’est une question de jours, voir d’heures avant que ce soit pareil pour le Pays de Galles… Tu n’as pas envie qu’on s’accorde une dernière journée de liberté ? On pourrait aller à la plage de Barafundle. Manger des Fish and Chips et peut-être même faire un peu de surf si le temps s’y prête… comme quand on était petits ! »
 
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyLun 6 Avr - 2:20


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Dans mon univers de petite princesse, il y a des choses que j’aime et d’autres que j’aime moins. Dans ce monde, tout est noir ou tout est blanc … C’est un endroit sympa dans lequel s’enfermer de temps à autre, c’est un monde dans lequel je me suis enfermé pendant que j’étais à l’hôtel. Je me suis créer mes petites histoires devant des films, pensait à la vie là bas pour éviter de penser à celle que je vivais. C’était génial. Dans cette vie, un de mes rêves est que mon prince charmant me prenne dans ses bras et ne me laisse plus jamais. J’avais perdu tout ça en perdant Jesse et j’avais perdu espoir. Jusqu’à aujourd’hui. Parce que dans la réalité, dans ma réalité, les bras de mon grand frère m’ont largement manqué. Il me serre tellement fort que j’en ai la respiration coupée et j’en fais de même. Je n’ai pas envie qu’il me lâche, je ne veux plus jamais qu’il me lâche. Ce lien si précieux que j’avais perdu et que j’ai retrouvé, le lien le plus important de ma vie. Je ne quitterais plus jamais mon frère. Je crois que s’ils avaient su à quel point je suis une vraie teigne, ils m’auraient lâchés plus tôt. Je sais que c’est important, mais je voulais être coincée chez moi. dis-je en plantant un baiser sur sa joue. L’humour, comme d’habitude. Mais plus j’y repense, plus j’ai juste envie d’en rigoler et de tout tourner au ridicule. Ce que je fais d’ailleurs en rassurant Rhys sur mon état mental mai aussi physique. Eh ! criais-je en tapant mon frère, un peu vexée. Mais je me calme vite, parce qu’il a raison. Ok, t’as raison. ajoutais-je en rigolant cette fois. Et encore, je trouve même que cintrée, c’est un adjectif plutôt léger face à certaines de mes crises. Tu devrais faire gaffe quand même, tu ne devrais pas énerver une folle furieuse qui a été enfermée une semaine. finis-je par dire, toujours en rigolant.

Je vois à sa tête que quelque chose cloche, je comprends quand il m’explique ce qu’il se passe avec les jumeaux. J’écoute à moitié, évidemment, et je m’emballe de suite. On ne touche pas à mes petits neveux, on leur refile pas un virus à la con qui gâche la vie de tout le monde. Je me promets de régler son compte à celui qui leur a fait ça quand il me calme une bonne fois. J’expire un bon coup, me sentant un peu idiote. Ah, d’accord. répondais-je très calmement. Je ne m’y connais pas là dedans, alors disons que je n’ai pas envie de jouer les malines en faisant l’inquiète ou en me disant que ça ira de toutes façons. Parce qu’en plus, j’ai trois millions de questions qui me traversent l’esprit et il n’a vraiment pas besoin de ça. Heureusement que t’étais là, j’aurais pu faire des dégâts. ajoutais-je en rigolant, histoire de détendre l’atmosphère. Mais c’est que c’est vraiment compliqué. J’espère que ça ira … Enfin, je ne sais pas ce qu’on doit dire dans ce genre de cas. Tout ira bien ? On n’en sait rien et il ne vaut mieux pas faire des promesses … Ce domaine est tellement inconnu, qu’on ne peut rien dire sans savoir. Rhys enchaîne rapidement et m’explique qu’à coté de ce risque sanitaire, les jumeaux sont en pleine forme. Lizzie leur a même fait la classe à la maison. Cette fille est un ange. Un ange très courageux. dis-je en rigolant. J’ai toujours admiré cette femme, un vrai exemple à suivre. Surtout si elle a fait la classe à ces deux petits monstres qui ne lui ont pas rendu la tache facile. Merci. dis-je alors qu’il me prend ma valise, pendant que nous marchons vers la voiture.

Bonne question. Je mangerais bien des frites … Sur une pizza avec des pates. Oh non, je ne peux pas lui dire ça, il me prend déjà pour une folle. Surtout si j’ajoute mon hamburger au calcul. Sal******. murmurais-je, surtout pour moi même. Une vraie connerie. Mais pas besoin d’en débattre plus longtemps, meme toute seule … On va déjà assez nous en parler comme ça. Je veux, je veux ! Du poisson, des frites et du surf. Ajoutons au cocktail un bon soda, quelques bières et le tour est joué ; on peut se la jouer comme avant c’est vrai, mais on peut rendre la version plus adulte. T’es vraiment le meilleur. Tu m’as manqué. Non, pas manqué comme quelqu’un que je n’ai pas vu depuis des jours … Lui, notre relation, ce que nous avons toujours été, c’est ça qui m’a manqué et je suis tellement heureuse de pouvoir retrouver mon grand frère, mon protecteur. Un cadeau béni des Dieux pour ce qui pourrait etre notre dernière journée de liberté, comme il la si bien dit. Alors dis moi, est-ce que j’ai du rattrapage à faire ? Raconte moi ce qui se passe dans cette ville. J’ai eu des nouvelles de ma famille, j’ai beaucoup discuté avec Jesse mais pour le reste, je n’ai pas entendu grand-chose. J’aime bien me tenir au courant, savoir ce qu’il se passe, savoir s’il y a une grosse rumeur dont il faut etre au courant. Mais en y réfléchissant, je me demande pourquoi je demande ça à Monsieur parfait. En fait je ne sais pas pourquoi je te demande ça, tu as arrêté de jouer les commères depuis longtemps, monsieur le papa bien rangé. ajoutais-je tout aussi vite, rigolant joyeusement.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyMer 8 Avr - 18:25



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


« Aië… Non mais tu viens d’avouer toi-même que tu étais une teigne… J’avais pas besoin d’illustration. Je te croyais sur parole. » Le soulagement passé, Rhys avait peu à peu laissé tomber sa cape de grand frère protecteur pour devenir le grand frère qui embêtait sa sœur, commençant à taquiner Erin. Et l’effet avait été immédiat. Il s’était récolté une fameuse bourrade ainsi que quelques menaces bien corsées. Amusé, il surjoue la douleur et la peur, se massant le bras avec une mine de martyr. « Et tu as raison… Je ne devrais pas t’énerver et encore moins passer la journée avec toi, tu es trop dangereuse. » Il fait mine de s’éloigner avant de rapidement revenir vers elle. « Ah non, en fait, je prends le risque. » Dit-il hilare. Mais il devait bien reconnaître qu’avoir passé autant de temps toute seule dans une chambre d’hôtel ne devait pas avoir été une partie de plaisir. Lui aussi aurait pu facilement perdre la boule. Il aurait été une boule de frustration et d’impatience, comme Erin… La frustration et l’impatience accumulées, c’est peut-être d’ailleurs ce qui explique la réaction disproportionnée de la petite rousse lorsque Rhys lui raconte pourquoi les jumeaux ne sont pas venus. Mais lorsque le Blake lui dispense des paroles rassurantes, elle s’apaise vite, l’air même un peu penaude. « J’espère que ça ira … Enfin, je ne sais pas ce qu’on doit dire dans ce genre de cas. » Dit-elle ensuite, l’air toujours un peu inquiète. Il hausse les épaules. « Si je pense que c’est tout ce qu’on peut dire de toute façon… On a plus qu’à espérer que ça ira et à les surveiller attentivement. »

Le frère et la sœur louent d’ailleurs la patience d’ange de Lizzie, qui s'occupaient des jumeaux, tandis qu’ils vont à la voiture. « Oui de toute façon, c’est pas un scoop… Elle ne m’aurait jamais épousé sinon. » Dit-il pour clore le sujet. Il propose ensuite son idée à Erin pour la journée, provoquant son enthousiasme. « Je veux, je veux ! » Déjà quand ils étaient gosses, elle accueillait ce genre de proposition avec le même enthousiasme. « T’es vraiment le meilleur. Tu m’as manqué. » Ajoute t-elle ensuite. Il lui avait déjà soufflé à l’oreille à quel point elle lui avait manqué, il ne relève donc pas pour ne pas retomber dans le sentimentalisme. En revanche, il retrouve ses vieilles habitudes de frimeur. « Ouais, je sais, le meilleur. Best of the best. Tu as vraiment de la chance d’avoir un frère comme moi. » Ils arrivent à la voiture. Rhys charge les bagages d’Erin dans le coffre et ils se mettent en route. La plage où ils comptent aller se trouve à une vingtaine de minutes de route. Il ose supposer que l’estomac de sa petite sœur tiendra le temps du trajet… Ils sont à peine partis qu’Erin s’enquiert des potins et autres évènement croustillants qu’elle aurait pu manquer durant son absence. « Et après, c’est moi la commère… » Dit-il en roulant des yeux. Mais il s’esclaffe vite face aux insinuations de sa cadette. « En vérité tu te trompes. Les potins, c’est justement tout ce qu’il reste dans ma vie de papa bien rangé. C’est ma dose de bonheur de la semaine. Je ne vis que pour le prochain scandale. » Dit-il alors en exagérant, comme s’il savait si bien le faire. Il reste attentif à la route mais ne se prive pas d’accéder au vœu de sa passagère et lui dresse un bref tableau des évènements de la semaine passée. « Bon alors le truc qui fait le plus jaser, c’est toujours cette histoire d’incendie. Les gens veulent toujours savoir qui a fait ça. J’ai entendu dire qu’ils ont organisé une sorte de chasse à l’homme. Je ne sais pas exactement comment ça s’est fini, mais apparemment, il y a eu du grabuge… Sinon que te dire ? Il paraît que la nana des Unamed se tape son garde du corps et aussi que Mrs Lloyd a raté sa dernière permanente. Je n’aimerai pas être la coiffeuse responsable… » Il laisse quelques secondes à Erin pour digérer tout ce qu’il vient de lui apprendre avant de contre attaquer avec une question. « Mais tu sais c’est quoi les potins qui m’intéressent le plus little sist’ ? C’est ceux qui concernent ta vie amoureuse à toi… » Dit-il malicieusement. Et elle sait très bien quelle question va suivre mais il la pose quand même. « Tu as parlé à Jesse pendant que tu étais à Londres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyMar 14 Avr - 0:55


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Je parle des plus sérieusement, comme souvent et, comme d'habitude, il arrive à le retourner contre moi. Méchant. Je lui tire la langue, faussement vexée. Mais il la dit lui même, j'ai avoué avoir été une teigne depuis toujours, je ne pouvais pas totalement lui en avoir d'en rigoler. Même si j'avoue que j'aurais préféré qu'il soit doux et sympa en me disant que ça allait. Mon grand frère continue les bêtises et j'en viens à le frapper gentiment. Quoi ? demandais-je, stupéfaite. Idiote, comme s'il allait te faire ce genre de coup. Je l'ai déjà assez frappé pour la journée alors je vais rester avec mes grimaces. T'es vraiment con quand tu veux. Et mes insultes. C'est tellement bon de retrouver cette vieille relation fraternelle, que je ne suis même pas un petit peu fâchée par tout ce qui s'est dit. De toutes façons, sur le chemin, on change vite de sujet. Mes neveux potentiellement malades me met dans tous mes états. Ok, mais tu me tiens au courant. De toutes façons je me connais, je lui poserais la question presque tous les jours. Ou a Lizzie s'il ne répond pas. D'ailleurs, on finit par parler de la demoiselle et du courage dont elle peut faire preuve dans sa famille. Je ne vais pas te contredire sur ce point la. Je l'adore mon frère, mais j'en arrive encore à me demander comment il a pu marier une femme pareille. Limite, s'il m'avait dit qu'il mariait sa copine là ... J'ai oublié son nom mais en bref, ça m'aurait semblé moins bizarre. On arrive à sa voiture quand il me propose un plan parfait. Je saute partout et lui fait des compliments. Je n'en peux plus de toi. finis-je par dire, juste avant de rentrer dans la voiture.

Sur la route, je lui demande s'il est arrivé quelque chose de spécial en ville. Mais moi je l'assume haut et fort ... Bon, peut être pas si fort que ça. Commère, moi ? Non pas du tout. Enfin si, j'ai toujours aimé savoir ce qui arrivait, à qui ça arrivait. Ironique quand on sait qu'à New York, je détestais être prise en grippe par les paparazzis et me voilà limite à leur place. Soit. Mais autre chose m'interpelle. Waow, je ne savais pas que t'en étais arrivé à ce point là. On aime bien exagérer dans la famille, voir même se faire passer pour des victimes et pourtant, je n'ai pas l'impression qu'il plaisante. Ca m'inquiète, parce que j'ai l'impression qu'il n'est plus autant satisfait par sa vie de famille. Mais je me rassure en me disant que la fatigue et l'inquiétude ont joués un sale rôle dans cette conversation. Je détends l'atmosphère comme je peux. Tu devrais te refaire ton trip de Las Vegas, mais sans te marier cette fois. Je me souviens encore du jour où il m'a raconté tout ce qu'il a fait, je n'en croyais pas mes yeux. C'était l'époque où on discutait encore beaucoup et j'ignorais que mon grand frère était capable de faire ça. Peu de temps avant son mariage en plus. Rhys me raconte ensuite tout ce qu'il sait. Un chasse à l'homme ? Mais les gens ici ils se prennent pour des supers héros. Et pour la rockstar ... Je me demande si je ne devrais pas engager un garde du corps. Stupeur, rigolade, mes émotions sont partagées face à toutes ces nouvelles. Parfois, je me dis que Tenby est aussi animée que les grandes villes. Et bien tu sais ce que ça me fait dire ce truc de permanente ? On récolte ce que l'on sème. finis-je par dire, morte de rire. Cette vieille finit par payer sa curiosté malsaine.

Et en parlant de curiosité, voici celle d'un frère qui veut savoir ce qui se passe dans ma vie. Ah. Il sort tout seul, comme un petit cri. On dirait que je me moque ou que je veux cacher quelque chose. Je n'ai jamais été très gênée de parler de ma vie personnelle avec des amis, mais la famille, ça m'a toujours semblé bizarre. Tu te rends compte que ça reste bizarre de parler de ça avec toi ? dis-je en traduisant mes pensées. Sauf que je dois arrêter de jouer les petites filles. On était déjà proches mais depuis que je suis rentrée, on l'est encore plus. Rhys est ce qui se rapproche le plus d'un meilleur ami. Je ... Oui, on a énormément parlé. finis-je par admettre, les joues rougissantes. En fait, j'étais au téléphone avec lui dès que je ne l'étais pas avec ma famille. Fais pas cette tête, je sais à quoi tu penses. Mais je ne saurais même pas te dire ce qu'il en est vraiment. ajoutais-je en le tapant légèrement, souriant largement. Je sais à quoi il pense, il se dit que c'est fait et que nous sommes reparti. Sauf que je n'en sais rien et que ça me prend déjà assez la tête comme ça. Tu m'explique comment je suis censée détourner la conversation maintenant ? Je ne peux pas demander des nouvelles de la vie amorueuse de mes neveux. finis-je par dire, morte de rire cette fois.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyJeu 16 Avr - 21:50



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


« Méchant. T’es vraiment con. J’en peux plus de toi. » Les gentillesses continuent de fuser entre le frère et le sœur. Quand ils étaient lancés, ils étaient lancés. Un peu trop peut-être, parce qu’après, ils n’arrivent plus à faire la différence entre ce qui est sérieux et ce qui ne l’est pas. Ainsi quand Rhys dit qu’il ne vit que pour le prochain scandale, que c’est sa seule dose d’adrénaline de la semaine, Erin semble le prendre au sérieux. « Waow, je ne savais pas que t'en étais arrivé à ce point là. » Dit-elle l’air sensiblement peinée pour lui. Elle va même jusqu’à lui suggérer de repartir à Las Vegas à condition qu’il ne se marie pas. Rhys lui jette un bref coup d’œil, interloqué par son ton et sa soudaine inquiétude.   « Mais enfin, Erin, je plaisantais… Tu l’as compris, ça, non ? » Il pensait sincèrement qu’il avait suffisamment exagéré pour que ce soit évident. Il ne pensait pas qu’il aurait à clarifier cette blague. Mais bon dans le doute, il le fait quand même. Sur un ton léger mais avec un peu de sérieux puisqu’il ne faisait que dire la vérité. « Je te l’ai déjà dit et je ne mentais pas pour sauver les apparences ou un truc du genre. Devenir papa est la meilleure chose qui me soit arrivée après mon mariage avec Lizzie et j’adore ma vie. Je plaisantais. Je ne suis pas une actrice primée comme toi qui voyage partout mais crois-moi, ma vie doit être aussi trépidante que la tienne parfois… Je n’ai pas le temps de m’ennuyer. » Du coup, il avait l’impression qu’elle jugeait sa vie comme ennuyeuse si elle interprété sa plaisanterie de la sorte et il ne savait pas quoi en penser. Alors il refait une blague pour chasser ce malaise qui s’installait que sur une spéculation erronée. « Du coup, je n’aurai pas le temps de retourner à Vegas même si je le voulais. Et de toute façon Lizzie me laisserait pas faire… Ni avec Daniel, ni avec personne… »

Erin commente ensuite les potins qu’il lui a livrés et il rebondit à son tour. « Ils sont surtout très cons. » Dit-il quand elle dit que les gens se prennent pour des super-héros. En revanche, il est d’accord pour le coup de la permanente. « Karma is a bitch. » Dit-il en ricanant. Quant à cette histoire de garde du corps, il ne laisse pas la réflexion se perdre. « Ah ouais, comme ça tu veux un garde du corps sexy aussi ? Pas très sympa pour Jesse ça. Ni pour moi, tu sais bien que je casserai la gueule du premier qui te fait des misères. Et avec joie en plus. » Cependant le Blake n’a pas besoin de cette plaisanterie pour parler de Jesse avec sa sœur. Pas de chichi entre eux et il ne se gêne pas pour aborder frontalement le sujet avec elle. Sauf qu’elle a l’air embêtée, justement. « Tu te rends compte que ça reste bizarre de parler de ça avec toi ? » Dit-elle en se tortillant un peu sur son siège. Lui se contente de hausser les épaules. « Pourquoi ? Parce que je suis ton grand frère ou parce que Jesse est mon pote ? » Il fait les questions et réponses tout seul. « Parce que moi je te parle bien de Lizzie et ça fait bien longtemps que je vous ai dit que ça ne me dérangeait pas vous deux… Je ne te demande pas d’entrer dans les détails, je veux juste savoir où vous en êtes, surtout avec ce que tu viens de vivre… » Heureusement au final, Erin ne se fait pas trop prier pour parler…

Elle explique à Rhys qu’effectivement, elle avait beaucoup parlé avec Jesse même si elle ne saurait pas dire où ils en étaient vraiment. Elle rougit joliment en le faisant mais pour une fois le blond ne la taquine pas à ce sujet. Enfin, il pousse quand même un cri de douleur digne d’une fillette lorsqu’elle le frappe, sans doute pour faire diversion. « Aïiiiie mais ne me ne frappe pas ! Et non, tu ne sais même pas à quoi je pense. » Dit-il faussement vexé. Mais il prend un ton plus sérieux pour continuer. « Déjà si vous avez parlé, il y a du progrès et ça me suffit. C’est tout ce que je voulais savoir. Après c’est sûr qu’avec plus d’infos, je pourrai peut-être t’éclairer sur ce qu’il ressent mais si tu ne veux pas parler, c’est ton droit... » Il marque un très bref temps d’arrêt, redevenant malicieux. « De ton côté, c’est plutôt évident qu’il te fait toujours autant d’effet vu comme tu viens de réagir. » Elle souriait et lui aussi. Au fond, tout ce qu’il voulait, c’est qu’elle soit heureuse… « Tu m'explique comment je suis censée détourner la conversation maintenant ? Je ne peux pas demander des nouvelles de la vie amoureuse de mes neveux. » Il rit de bon cœur à cette remarque, admirant au passage les intonations dramatique de la rouquine. « Tu serais surprise de connaître la richesse de leur vie amoureuse… Charles a une amoureuse depuis qu’il va à l’école et Annie est une future briseuse de cœurs.… Mais bon, de toute façon, tu n’a pas vraiment besoin de détourner la conversation, on arrive dans 5 minutes, ce qui veut dire que j’aurai bientôt la bouche pleine de fish and chips et que je ne pourrai plus t’embêter avec ça. » Et puis, il ne ferait pas le gros lourd si elle ne voulait pas en dire plus, il parlerait d’autre chose et puis voilà. Ou alors… « Ou alors, tu peux mettre le CD que j’ai gentiment préparé pour toi. On pourra chanter comme des casseroles sur le Spice Girls et on ne sera plus obligés de parler du tout. » Fut un temps, Erin avait utilisé ce groupe qu’ils adoraient plus jeunes pour renouer avec lui et il l’avait repoussée. Maintenant, il faisait amende honorable.  
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyDim 19 Avr - 2:14


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Je me sens de plus en plus débile.
Je ne sais pas ce que j'ai cru, je ne sais jamais ce que je dois croire dans ce genre de situation. Mais au fil de la conversation, j'ai cette horrible impression de l'avoir vexé et j'ai horreur de ça. J'ai mal interpréter ses mots, pris trop au sérieux une blague. Il le dit lui même, il est loin de l'acteur que je suis. Qu'est-ce que j'en sais moi. lâchais-je en rigolant, tentant de me convaincre que ma bourde n'est pas si énorme que ça. Raté. Je l'écoute, d'une oreille attentive cette fois. Je devrais peut être tenter de m'expliquer, histoire que mon frère ne me prenne pas pour une folle. Je sais que tu es heureux et que tu t'amuse, il n'empêche que c'est normal que je puisse te croire quand tu dis que les rumeurs sont les seuls trucs trépidants ... D'adultes. C'est un monde tellement inconnu. Nous avons certes grandi dans une belle et grande famille, mais s'imaginer à la place du parent, ce n'est pas la même chose. Je ne sais pas ce qui est drôle ou non, je ne sais pas ce qui est trépidant ou non. Et si j'ai envie de le savoir pour pouvoir enfin le comprendre, j'espère quand même que ça arrivera bien plus tard. Je peux la comprendre. dis-je quand il parle de son expédition aux USA. J'aurais quand même voulu être là pour voir ça. Pardon, je n'aurais pas dû si mal interpréter ce que tu m'as dit. finis-je par dire, baissant légèrement la tête, gênée.

Je n'aurais jamais cru, même en ayant grandi ici, que je ferais partie de ces personnes qui s'intéresse à la vie des autres, aux rumeurs qui courent. Mais me voilà en train de discuter de tout ce qui se raconte en ville avec Rhys, ne voulant pas rater une seule miette. Il m'explique plein de trucs et quelques uns retiennent mon attention, comme cette fameuse chasse à l'homme. On a plus qu'à espérer que personnes ne soit blesser. Comme toute personne plutôt normale, je me mets à imaginer toutes sortes de scénarios catastrophes, impliquant accidents ou qui sait, impliquant le fameux coupable qui fait encore plus de mal. Je ne souhaite du mal à personne, mais j'espère que je n'en connais aucun qui y participe. J'enchaîne avec l'histoire du garde du corps et me met à fantasmer sur le même genre d'histoire. Enh ça va. Ca existe les fantasmes. Et heureusement. Mais comme il dit, je n'ai pas à m'en faire, Jesse est plus canon que n'importe quel garde du corps et Rhys, bien plus efficace. Je suis extrêmement bien entourée. Mais c'est trop mignon ce que tu viens de dire. finis-je par dire, traduisant mes pensées. Souriant largement, je lui pince même la joue affectueusement. J'ai vraiment le meilleur des grands frères.

Mais en parlant de mon ex petit copain, il se montre des plus curieux sur ma vie personnelle. Et je dois avouer que si je parle de tout avec Rhys, j'ai du mal à parler de mes sentiments profonds pour un homme. Euh ... Les deux. Parce que c'est mon frère, qu'il est protecteur et que c'est bizarre. Parce que c'est un de ses amis et que dans le genre cliché, on ne fait pas mieux. Je suis autant mal à l'aise parce que j'aimerais parler que parce que je me sens obligé de le faire. C'est vrai. C'est juste que je ne suis même pas sûre des réponses à tes questions. C'est vrai qu'il m'a toujours confié plein de choses sur sa relation avec Lizzie, c'est vrai qu'il m'a toujours dit être content pour nous. Je l'observe un long moment et je finis par le frapper amicalement, parce que je sais ce qu'il pense après mes réponses. Arrête de faire genre je t'ai fais mal. Ou alors, j'ai plus de force que ce que je pensais. Je respire un grand coup et je me lance ; il a raison, il pourra peut-être m'aider à y voir plus clair. Je me fais des idées depuis que nous sommes parti en Amérique du sud ... Où je l'ai embrassé. Il était tellement adorable, t'aurais dû voir. Mais pour ne pas replonger dans un vieux nous qui ne marchaient pas, nous avons décidés d'être amis, avec quelques limites. Je déglutis difficilement, je me dis que cette idée, c'est de pire en pire. Après les bons moments qu'on a passé, j'ai encore du mal à comprendre comment j'ai pu accepter ce genre de deal. Sauf que ça marche de moins en moins. De mon côté. ajoutais-je, traduisant mes pensées. Mais à nouveau, je ne peux parler que pour moi. Je n'ai jamais pu l'oublier ... finis-je par dire, l'esprit vaguant à travers les paysages qui défilent.

Et à vouloir détourner la conversation, j'y arrive légèrement. Connaissant les parents, je m'étais dis que mes neveux étaient des petits enfants bien sages sans particularités. Je m'étais bien trompée. Une, seulement ? Avec sa bouille, elles devraient toutes être à ses pieds. Son petit sourire farceur, ses jolis yeux. La beauté, c'est de famille, il devrait en profiter. Même si bon, il aura largement le temps plus tard de briser tous les coeurs qu'il veut. Pareil pour la petite. C'est bien ma nièce ça. ajoutais-je, avec fierté. Elle me rappelle tellement moi cette petite que des fois, ça me fait peur. Elle passe sûrement trop de temps avec moi  ... C'est ce que mon frère dira si je lui dis ce que je pense.  Ne dis pas ça. Je ne savais pas comment en discuter avec toi, c'est pour ça que j'ai fais l'idiote. Admettre ses erreurs pour pouvoir avancer dans la bonne direction. Erin 2.0. Ca m'a fait du bien de lui parler, de retrouver notre véritable complicité d'avant pour me soulager de quelques poids. Et je peux assurer que notre relation est à nouveau des plus fortes quand il me parle du CD qu'il a pris. OMG. Je saute littérallement sur mon siège en applaudissant. J'ouvre sa boite à gants et met le CD dans le lecteur. Je suis sûre qu'il m'a pardonné maintenant. Mais t'as tout préparé. C'est juste le meilleur retour que j'aurais pu imaginer ; du temps avec mon frère aujourd'hui, du temps avec un ami demain. Je suis véritablement gâtée par la vie, sans savoir si je le mérite vraiment. J'entame la chanson de ma douce voix. IF YOU WANNA BE MY LOVEEEER. Jusqu'au refrain où je hurle. Nos oreilles doivent être dans un état pitoyable. YOU GONNA GET WITH MY FRIENDS. Je saisis son bras, toujours en hurlant, et pose ma tête sur son épaule. Je bafouille le reste des paroles, ne sachant trop ce qu'elles racontent. Regarde, on chante tellement bien que le soleil a fini par sortir. finis-je par dire, pointant  du doigt les quelques rayons qui traversent les nuages.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptySam 25 Avr - 18:50



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


« Pardon, je n'aurais pas dû si mal interpréter ce que tu m'as dit. » Erin est soudain penaude face au mouvement d’humeur de Rhys et ce dernier se calme aussitôt. Son caractère susceptible était bien son plus grand défaut et si pour le moment, les années et sa nouvelle paternité n’arrivent pas à le gommer, sa sœur avait la bonne réaction en ne lui faisant pas remarquer qu’il s’emballait pour pas grand-chose. Au contraire, elle venait de calmer le jeu de manière définitive. « Pardon aussi, je sais pas pourquoi je l’ai si mal pris… Je sais pourtant que tu n’es pas du genre à juger les gens. » Ainsi se dissipait le seul nuage qui aurait pu obscurcir cette belle journée. Enfin, il y a un dernier truc qu’il tient à dire à sa petite sœur. « La vie d’adulte n’est pas si ennuyeuse que ça tu sais… C’est des idées toutes faites qu’on se fait quand on veut rester libres et sans attaches… Mais tu peux être marié, avoir des enfants et vivre en banlieue sans pour autant t’ennuyer… Il faut sortir des clichés de temps en temps. » Il ne le rajoute pas pour lui faire la leçon mais simplement en guise de conseil pour ne pas qu’elle se charge d’appréhensions inutiles si jamais c’est ce qui lui faisait peur à l’idée de modifier son mode de vie à elle. Encore que tout ça n’était qu’une question de choix et ça, Erin le savait très bien… Ils se font ensuite une petite détente en plaisantant sur les ragots de Tenby et le fantasme du garde du corps mais malgré sa légèreté, Rhys en profite pour glisser à sa petite sœur que même si elle a Jesse, il sera là pour elle. Elle qualifie cette déclaration de « trop mignonne », lui pinçant affectueusement la joue. Il roule des yeux mais il est content car ils étaient définitivement à nouveau en bons termes. Le Blake est vraiment soulagé de ne pas avoir définitivement plombé l’ambiance pour leurs retrouvailles.

Ils se font ensuite plus sérieux pour parler des amours d’Erin et de Jesse. La principale intéressée avoue qu’elle est gênée à l’idée de parler de tout ça avec son frère mais surtout qu’elle n’a pas forcément les réponses à ses questions. Il va renoncer à insister – surtout qu’elle le frappe pour évacuer son stress – quand elle finit finalement par se confier. Elle lui explique l’Amérique du Sud, un baiser volé, une amitié avec des limites de plus en plus difficiles à respecter pour elle… Il écoute attentivement, guère surpris. D’ailleurs quand Erin conclut en disant qu’elle n’avait jamais vraiment oublié Jesse, il hoche la tête. « Je m’en doutais… Ça se voit que tu l’as dans la peau. » Il l’avait toujours vu. Peut-être même avant elle lorsque Jesse était simplement son pote et elle la petite sœur qui crushait dessus… Il médite un instant ce qu’elle vient de dire. Pour lui, il était évident que ces deux là devaient finir ensemble mais il savait par expérience que c’était pas toujours simple et que parfois l’amour ne suffisait pas. La preuve, leur couple avait déjà échoué une fois alors qu’ils s’aimaient. Il y a toutefois un autre conseil qu’il a envie de donner à Erin, la preuve du chemin qu’ils avaient fait tous les deux. Il pouvait discuter de sujets si importants à cœur ouvert. « Je vais encore faire le grand frère lourd avec mes conseils et mes avis de vieux sage mais si tu n’arrives pas à respecter les limites que vous vous êtes fixés, tu dois en tirer les conclusions qui s’imposent... La vie est courte, on vient d’en avoir un rappel avec ce qu’il est en train de se passer… Si tu l’aimes, tu devrais foncer. Tu devrais lui dire. Même si tu as peur des conséquences. Même si tu as peur que ce ne soit pas la bonne chose à faire. Même si tu as peur que ça cause des problèmes. Tu devrais lui dire. Vraiment. »

Il savait de quoi il parlait vu le temps qu’il avait lui-même perdu avec Lizzie. Heureusement, il avait retrouvé son âme sœur et eu son happy ending. Il voulait à présent la même chose pour sa petite sœur… Et plus tard pour sa fille et son fils. Mais pas maintenant comme il le dit à Erin quand elle s’épate que Charles n’ait qu’une seule amoureuse. « Une ça me terrifie bien déjà assez comme ça...  Et oui ta nièce te ressemble de plus en plus… Donc je devrais la surveiller avec plus de vigilance encore. » Dit-il en revenant à ses éternelles taquineries envers la rouquine. Elle s’en offusque pas, c’était comme ça entre eux. De toute façon, à partir du moment où il lui dévoile sa surprise, c’est la fête dans l’habitacle de la voiture. Erin se met à bondir et à applaudir, un énorme sourire illuminant tout son visage. Elle est vraiment contente, impossible de simuler une telle réaction. Rhys est content de voir qu’il a réussit à la surprendre aussi agréablement… Elle met le CD et c’est parti pour une pure séance de karaoké.   « IF YOU WANNA BE MY LOVEEEER. YOU GONNA GET WITH MY FRIENDS. » Au début, le blond écoute sa passagère en rigolant puis finalement, il lui fait l’ultime plaisir de se joindre à elle. Cette complicité qu’ils sont en train de retrouver, il la bénit, il l’embrasse de tout son être. « MAKE IT LAST FOREVER, FRIENDSHIP NEVER ENDS. » Il s’époumone autant qu’elle, se fichant bien de chanter faux. Car oui, il se rappelait très bien des paroles… Puis Erin  vient poser sa tête sur son épaule et c’est uniquement parce qu’il est en train de conduire qu’il ne l’enlace pas en retour. En revanche, il savoure ce geste de tendresse, content que la journée soit aussi belle que prévue. Il avait l’impression qu’ils avaient l’éternité devant eux et c’était bon de le croire.

Ils arrivent hilares à la plage après leur petit concert. Comme prévu, ils mangent leur fishs and chips face à l’océan, une bière à la main, sous un soleil bienveillant, le cœur léger. Tout cela commence vraiment à ressembler à des vacances. Et cette impression s’accentue quand ils constatent que le vent est suffisamment levé pour qu’ils puissent assouvir leurs envies de surf. Ils courent louer matériel et combinaison, pressés de se mettre à l’eau. D’ailleurs, Rhys oublie de se comporter comme un adulte. « Le dernier à l’eau se charge d’expliquer à Maman et Papa pourquoi on a disparu toute une journée alors qu’ils t’attendent avec impatience. » Dit-il en s’élançant vers l’eau, sa planche sous le bras. C’était sa première session de surf depuis l’été dernier et c’était mieux que tout. Bon les débuts sont hésitants et il tombe de sa planche quelques fois sous les quolibets d’Erin mais après, ils arrivent à attraper des vagues et les affaires sérieuses commencent. Rien ne pouvait égaler la merveilleuse sensation de pouvoir et de liberté qu’on éprouvait quand on arrivait à glisser au sommet d’une vague, se sentant le roi du monde pendant quelques merveilleuses minutes d’adrénaline. Ni le fun absolu que représentait cette discipline qu’était le surf… Il espérait juste que ces sensations apaiseraient et feraient disparaître l’angoisse et l’impuissance qu’Erin avait pu ressentir ces dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyVen 1 Mai - 2:48


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Mon frère est un susceptible. J’aurais bien dit que c’était un truc de famille, mais je dois admettre que Rhys l’a développé d’une sale manière. Je me sens mal pendant un moment, parce que j’ai vraiment l’impression de l’avoir vexé et ce n’était pas mon but. Je n’aime pas lui faire du mal, j’en ai déjà fait assez pour toute une vie. J’enchaîne donc à mon flot de paroles inutiles des excuses qui elles, le seront plus. Oh dis, ne te tracasse pas. Ce n’est pas comme si j’avais dis les choses avec tact et délicatesse. Lui est susceptible, moi je peux manquer de tact. Le truc c’est que oui, je ne juge pas du tout ; je connais sa vie, je sais comment ça se passe, mais j’oublie souvent de tourner ma langue dans ma bouche sept fois avant de parler. Je m’autorise à sourire, du coin des lèvres, me rassurant sur une discussion qui commence à s’alléger. Je recommence enfin à respirer correctement. Je te crois, je t’ai toujours cru. Il me le répète, souvent, mais j’ai souvent besoin de l’entendre. A 26 ans, j’ai l’impression d’être loin de toute cette petite vie calme de famille. J’ai tellement bougé et je ne sens pas le fait d’obliger ma famille à en faire de même, juste pas égoïsme. Et laisser les autres garder mes enfants pendant que je suis en tournée, non merci. J’ai travaillé sur moi même quand j’étais avec Jesse parce que je commençais à envisager cette vie calme et tranquille, mais j’ai balayé l’idée quand nous avons rompu. J’ai du mal à trouver une position claire là dedans et c’est pour ça qu’à chaque fois que nous en parlons, je suis incapable de me comporter normalement. Heureusement, je n’ai pas trop le temps de faire un débat interne parce que je dirige la conversation vers les ragots de Tenby, réduisant enfin à néant toutes traces de négativités. Une fois, pas deux.

Mais on est loin de la discussion la plus facile, en fin de compte. Il me demande des nouvelles de ma vie privée et j’ai d’abord du mal à me confier. Ils sont amis, c’est mon grand frère … Et mes sentiments sont confus. C’est dur de répondre à des questions quand je ne suis même pas sure des réponses données. C’est une sensation difficile à faire partir. Au bout d’un moment, au bout de quelques paroles simples et efficaces, je finis par me confier. Bien sur que ça se voit que je l’ai dans la peau. C’est comme si j’avais passé un an à me gratter pour le faire partir mais sans résultats, juste des atténuations. Si la vie avait pu être plus simple et plus sympa avec moi, je n’en serais pas là aujourd’hui. T’es loin d’être lourd big bro. l’interrompais-je rapidement, juste avant de le laisser reprendre. J’aime ses conseils, j’aime entendre ses histoires à lui, souvent inspirantes, qui m’aident à comprendre comment bien agir. Et encore une fois, il a totalement raison. Tu as raison, totalement raison. dis-je en traduisant mes pensées. Je vais le faire … Mais je ne sais pas comment je vais réagir s’il me rejette, encore. Il y a des chances pour que tu finisses par me ramasser à la petite cuillère. Courage et audace, c’est facile. Puis je pense que j’aimerais connaître le fond de sa pensée à lui. Je regarde par la fenêtre, m’imaginant un bon nombre de scénario. C’est vraiment le meilleur en tout point. Pourquoi, tu crois qu’il fait déjà des trucs dans les toilettes de sa classe ? On passe à mes neveux en une poignée de secondes, parce que nous avons toujours été incapable de rester concentré sur une seule conversation. Je le taquine comme il le fait, sous entend des choses qui pourraient lui donner d’horribles images. Je rigole joyeusement face à toutes ses réactions, comme à son minuscule talent pour le chant.

Un petit concert et nous sommes enfin arrivés. C’est tellement bon de manger ce fishs and chips devant l’océan, une bière à la main, que je me demande comment j’ai pu survivre sans ça quand j’étais de l’autre coté de l’Atlantique. Un soleil léger, des conversations agréables, c’est comme des vacances permanentes de vivre ici ; je devrais m’obliger à faire ça au moins une fois par semaine, je pourrais réduire tout ce stress. Tricheur ! Après avoir fini de manger, nous avons attendu un petit peu pour ensuite aller louer tout le matériel nécessaire au surf. Sauf que le truc qui me sert de grand frère a trois ans d’age mental et qu’il se met à courir en faisant un pari débile. Je le suis avec pas mal de retard et évidemment, je n’arrive qu’une demi seconde après lui. Au début, je pense me débrouiller plutôt bien mais un coup d’œil à Rhys et tout est foutu. Je suis tellement morte de rire que je tombe une ou deux fois. Et ensuite, j’ai du mal à me concentrer. Mais quand nous y arrivons enfin, c’est à nouveau le scénario de rêve. Les vagues s’enchaînent et la liberté vient à moi avec facilité. Cette sensation de pouvoir sur l’océan me donne l’impression que je serais capable de relever n’importe quel défi. C’est tout ce dont j’avais besoin aujourd’hui.  Je nage vers mon frère quand le courant est calmé. Attends, ils m’attendent vraiment ? On est mort. J’arrive un peu en retard dans les nouvelles mais c’est seulement maintenant que je me rends compte de la gravité des évènements. Je pensais que les parents m’attendaient pour dîner ou même pour le thé, pas qu’ils avaient prévu une énorme journée pour fêter mon retour. Fin, pas si je trouve la bonne parade. Tu ne te rends pas compte de la chance que tu as. D’avoir gagné et de m’avoir moi ... dis-je en lançant une mèche mouillée vers l’arrière. J’ai un paquet d’excuses différentes et un grand talent pour jouer les pauvres malheureuses. Rhys m’a organisé une des plus belles journées de ma vie, nous sauver est la moindre des choses. Par contre, avec nos débuts, il faudra vraiment qu’on pense à revenir plus souvent. finis-je par dire, explosant de rire à nouveau.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.


Dernière édition par Erin L. Blake le Lun 4 Mai - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptySam 2 Mai - 18:31



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


Comme prévu, Erin râle parce que Rhys est le premier à l’eau, le traitant de tricheur. Il ne s’en formalise pas. Il sait très bien que s’il n’avait pas lancé ce jeu stupide en premier, sa sœur l’aurait fait quelques instants plus tard. Ils étaient pareils pour ça… En tout cas, le moment de se défouler est venu. Ils prennent toutes les vagues qu’ils peuvent prendre avec plus ou moins de succès. Au début, le Blake a l’impression d’être rouillé mais il retrouve peu à peu ses marques. L’eau est très froide, mais leurs combinaisons les protègent et l’eau fraîche sur leurs visages leur remet les idées en place. Rhys se sent l’âme d’un gamin, s’amusant comme un petit fou dans l’eau avec Erin, ne pensant à rien de sérieux… Cependant au bout d’un moment, une pause s’impose et Rhys reste assis sur sa planche, se laissant flotter face à l’horizon, inspirant le bon air frais. Il est bientôt rejoint par sa patner in crim, qui pagaie vers lui pour se positionner à ses côtés et lui faire un rappel de la réalité. Attends, ils m’attendent vraiment ? On est morts. » Dit-elle, un brin de panique dans la voix, semblant tout à coup réaliser les implications de ce qu’il avait crié tout à l’heure avant d’entrer à l’eau. Elle y réfléchit soigneusement, se disant qu’il y a peut-être une parade, se jetant au passage des fleurs. « Tu ne te rends pas compte de la chance que tu as. D’avoir gagné et de m’avoir moi ... »

Il secoue la tête, ne se laissant pas abuser par son petit numéro de tragédienne. « Alors petit un, c’est ma réplique ça et petit deux, il me semble que c’est toi qui voulait aller manger quelque part parce que tu avais faim. Moi je n’ai fais qu’obéir. Et même si tu vas jusqu’à dire, que je t’ai kidnappée, tu es la kidnappée la plus consentante que je n’ai jamais vu. » Il rigole tout seul de sa blague, appréciant le moment, tout simplement, le soleil et le sel sur sa peau. Et même si elle joue la comédie en jouant les malheureuses, il s’empresse de la rassurer.  « Et oui, tu es leur petite fille chérie, ils vont tout te pardonner. Surtout qu’ils étaient fous d’inquiétude quand tu étais confinée. Tu n’as qu’à jouer sur la corde sensible et ils ne diront rien. Ça va être trop facile, tu ne seras même pas en difficulté. Sans compter que je leur ai quand même fait un texto avant de venir donc ils ne pourront pas dire qu’on a pas prévenu.  » Et puis même s’il se prend un blâme de leurs parents, Rhys s’en fiche carrément. C’est peut-être égoïste mais il ne regrette pas un instant d’avoir volé ce moment avec sa petite sœur, eux qui avaient perdu tant de temps déjà.  Et mieux, il ne regrettait pas la conversation qu’ils avaient eu à cœur ouvert tout à l’heure dans la voiture, à propos de Jesse. Au moins, il savait ce qu’il se passait dans la tête de sa sœur. Ils n’auraient jamais pu se faire toutes ces confidences entourés de toute la famille… Par contre, ils n’avaient pas eu le temps de terminer car ils étaient arrivés à la plage, alors il termine ici, avec l’océan pour seul témoin. « Et puis au pire, je plaisantais, je ne te laisserai pas te débrouiller toute seule, on se serrera les coudes… Tu sais que j’ai toujours tes arrières…  D’ailleurs par rapport à ce que tu me disais tout à l’heure, bien sûr que je te ramasserai à la petite cuillère si ça passe mal avec Jesse. Même si j’espère qu’on n’en arrivera pas là. » Malheureusement en disant cela, il ne savait pas encore à quel point les choses allaient mal tourner entre Jesse et Erin. Pour le moment, il était plein d’optimisme, persuadé que sa cadette devait dire ce qu’elle avait sur le cœur. A ses yeux, mieux valait avoir des remords que des regrets… En tout cas pour sa part à lui, il y a un regret qu’il ne veut absolument pas avoir pour cette journée, à savoir ne pas en profiter à fond. « Alors on se fait encore quelques vagues ou tu as trop peur de la fureur paternelle et maternelle ? » Demande t-il ensuite, taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyMar 5 Mai - 2:08


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


J’aurais voulu avoir l’idée en premier, sauter dans l’eau en le provocant et en le narguant. Mais il a été plus malin que moi sur ce point, un truc de famille. En tous cas, ce passage sur les vagues fait un bien fou et nous remet d’humeur tous les deux. Nous avions besoin de ce genre de sortie, quelque chose qui rapproche surtout quand un membre de la famille a vécu une épreuve comme la mienne. Je voudrais ne jamais quitter cette eau … Ou en tous cas, pas souvent. Mais bien sur, mets moi tout sur le dos. J’ignore même son discours sur le fait que je lui ai piqué sa réplique, rigole parce qu’il met tout sur le dos de ma faim. C’est vrai que quand j’ai envie de nourriture, peu de choses sont capables de m’arrêter. Mais là n’est pas la question, surtout que Rhys enchaîne et je rigole tellement que j’ai du mal à parler, ou même à réfléchir. J’en peux plus de tes conneries. arrivais-je quand même a dire, pliée en deux. Le soleil chatouillant doucement ma peau, je vais dans sa direction et joue les pauvres victimes. Jusqu’à ce que je finisse par me taire pour finir totalement choqué. Mais enfin, tu m’as fais me tracasser pour rien. Un pour tous, tous pour un. Ma main plonge dans l’eau et lui en envoie à la figure. Sauf qu’il est trop loin et je dois plonger les deux mains pour l’atteindre un minimum. L’andouille, il a quand même prévenu les parents et a évidemment oublié de me le dire. Moi qui m’étais fait des films en créant des histoires que je pourrais raconter … Pour rien. Ou en tous cas, je n’aurais pas besoin des cas aussi graves. Merci. finis-je par dire, croisant les doigts de mes deux mains.

Je prends une grande inspiration et ferme les yeux pour profiter du soleil. Tu es vraiment drôle quand tu veux. Peur. Comme si j’avais déjà eu peur des parents. Depuis toute petite, je sais comment jouer avec leurs nerfs ; ce qui a toujours énervé mon frère d’ailleurs. C’est en jouant les bonnes comédiennes devant eux que j’ai compris où était ma place. Quel danger? Moi j'aime le danger! Je me ris du danger, Ahahaaa! J’essaie de faire la voix de Simba, mais ça ne marche pas beaucoup. Je suis bonne pour retenir des lignes, on passera le passage des voix. Mes références sont particulières, mais les Disney, ça marche toujours avec nous. En plus des Spice Girls et de Britney Spears. Je n’ai pas envie que tout ça s’arrête tout de suite. Je baisse légèrement la tête, un peu gênée. J’ai toujours été très expressive, mais c’est devenu bizarre de l’être dernièrement. Comme si j’étais passé à l’age adulte à New York et que je considère qu’en tant qu’adulte, je ne peux me montrer faible. Sauf que c’est pas moi, ça ne me ressemble pas. Alors je relève la tête et souris, parce que le fin fond de ma pensée, c’est que je ne veux pas que ça s’arrête maintenant, parce que j’aime passer du temps avec mon frère. J’en ai besoin. Puis je tiens à prendre cette superbe vague en première. J’anticipe. Pendant que nous discutions, ou plutôt que nous nous envoyions des piques, j’ai aperçu une très belle vague, de loin, qui s’approche de nous. Et maintenant qu’elle est tout prêt, et que mon frère m’a eu tout à l’heure, c’est à mon tour d’avoir un petit moment de gloire. Essaie de me suivre si tu peux. Je lui tire la langue, pour ensuite remettre ma tête dans la bonne direction. Si j’ai eu du mal à tenir debout au début, il ne faut pas que j’en revienne à ce niveau simplement parce que je ne regarde pas où je vais. Gros nul ! criais-je ensuite, juste avant de me mettre debout sur la planche. Je regarde mon frère, de loin et souris. Une dernière partie avant de rentrer à la maison et d’être prise par les parents. De tous les cotés. Je veux encore un peu profiter du Blake.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptySam 9 Mai - 11:15



No distance could ever tear us apart
There's nothing that I wouldn't do
I'll find my way back to you


« Mais bien sur, mets moi tout sur le dos. J’en peux plus de tes conneries. » Erin fait mine de s’agacer devant le grand argumentaire de Rhys mais pour une fois, elle n’est absolument pas crédible dans son interprétation. Car elle n’arrête pas de rire, ce qui contredit sérieusement ses déclarations. Rhys en rajoute alors des couches et des couches, désireux de prolonger ces éclats joyeux le plus longtemps possible. Entendre le rire cristallin de sa petite sœur lui faisait énormément de bien… Sauf que quand il arrive à sa révélation finale, à savoir qu’il avait prévenus leurs parents depuis le début, elle s’arrête tout net de rire, l’air vraiment choquée. « Mais enfin, tu m’as fais me tracasser pour rien. » C’est lui qui se met à rire maintenant mais il ne le fait pas longtemps car la rouquine prépare déjà activement sa vengeance. Soudain, elle l’arrose, plongeant ses mains dans l’eau pour faire tomber des trombes d’eau sur lui. « Eeeeeeh ! Tu as conscience que je suis déjà mouillé et que ça ne sert à rien ? » Proteste t-il mais bien vite, il referme la bouche pour ne pas être mouillé. Il ne lui reste plus qu’une chose à faire : riposter. Ils s’arrosent donc mutuellement comme des gamins, Rhys recommençant à rire à s’en faire mal aux côtes. A u moment, il hésite à renverser Erin de sa planche mais finalement, il s’abstient.

Surtout que quand elle a fini de râler, elle le remercie, lui disant qu’il pouvait être très drôle quand il voulait. « Merci, on me le dit tout le temps, tu sais. » Dit-il d’un air faussement ennuyé, jouant les prétentieux. Bon, en vrai il ne savait pas si la dernière remarque était ironique ou pas mais il profite de la trêve. L’esprit d’Erin semble s’être focalisé sur autre chose qu’un sale coup, car elle se lance tout à coup dans une imitation de Simba. Le Blake secoue la tête, mort de rire. « J’avais oublié à quel point c’était bizarre de traîner avec une actrice. » Dit-il pour l’embêter… En tout cas, au bout d’un moment, le Blake est obligé de jouer les raisonnables. Il informe Erin qu’ils ne vont pas tarder à devoir repartir mais qu’ils ont encore un peu de temps si elle veut rester encore un peu. Sans trop de surprise, elle choisit la deuxième option. Et elle repasse en mode taquin, disant qu’elle va doubler Rhys concernant la magnifique vague qui est en train d’arriver. « Essaie de me suivre si tu peux. » Dit-elle d’un air crâne, en allant même jusqu’à lui tirer la langue. Il se prend un gros nul dans les dents aussi, juste avant qu’elle ne se mette à pagayer vigoureusement des bras jusqu’à la vague en question, s’apprêtant à se mettre debout. Il voudrait bien admirer l’exploit mais s’il veut la suivre, comme elle le lui a ordonné, il doit réagir maintenant sinon, il va rater l’opportunité. Il s’élance à son tour, filant sur les traces de la tornade rousse. Il doit reconnaître que cette dernière a eu l’œil car cette vague est juste parfaite…

Erin se retourne, lui faisant un ultime sourire avant de disparaître dans le rouleau. Il saute alors sur sa propre planche, se laissant happer à son tour. Il vacille mais parvient à rester debout. Tout comme Erin qui surfe avec aisance, quelques mètres devant lui. Il arrête alors de réfléchir, se laissant simplement bercer par les sensations. C’est juste génial de finir sur une note positive comme ça, d’avoir la meilleure vague pour la fin. Le frère et la sœur en profitent au maximum jusqu’à ce que le courant se tasse et les repousse gentiment en direction de la plage. « Wow, c’était dément… Tu as l’œil pour repérer les bonnes vagues ! Et tu as vu… J’ai bien suivi. Tu veux peut-être retirer ton « gros nul ? » Dit-il faussement boudeur mais son large sourire démentant cette phrase de râleur. En tout cas, cette fois-ci, il est temps d’être raisonnable et ils commencent  à sortir de l’eau, hilares, ravis, le rose aux joues. Pris par la perfection du moment, Rhys passe un bras autour du cou d’Erin alors qu’ils ont encore de l’eau jusqu’aux genoux et l’attire à lui. « Je t’aime petite sœur. » Dit-il en déposant un baiser dans ses cheveux mouillés. Ça ne sortait pas de nulle part, ces mots, ça faisait longtemps qu’il voulait le lui adresser mais il n’avait pas encore trouvé le bon moment. Voilà qui était fait désormais. Il était réellement content qu’ils se soient réconciliés. Le retour d’Erin et la façon dont ils étaient redevenus proches était la meilleure chose qui lui soit arrivée cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & confusion tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : libre.
RAGOTS PARTAGÉS : 410
POINTS : 816
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
find my way back to you + erin Tumblr_px60mjpNdt1xw38d0o2_r1_540
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : me and my broken heart.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.
REPUTATION : il est difficile de la suivre, la petite erin. elle veut new york, elle n'en veut plus ... pareil pour son petit copain. elle semble malgré tout malheureuse pour l'instant, j'espère qu'elle ira vite mieux.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin EmptyMar 12 Mai - 2:10


rhys & erin
nothing is better than going home
to family and eating good food and relaxing.


Je ne sais pas si je peux etre qualifié de crédule, mais il semble que mes proches aient des facilités à me faire croire tout et n’importe quoi. Tandis que nous rigolions sur le fait que nos parents allaient nous tuer parce que nous n’étions pas rentrés, des envies de meurtres apparaissent quand Rhys se décide enfin à m’avouer qu’il leur avait envoyé un sms. Moi qui m’en voulait de leur faire de la peine, moi qui m’en voulait parce que bon, j’ai quand même poussé Rhys à sortir, voilà que je comprends qu’en fait, il avait tout prévu. L’idiot. Incapable de trouver une bonne vengeance sur le moment même, je me mets à lui balancer de l’eau comme je peux, avec les deux mains. Plus gamin, tu meurs. Rien à faire mon vieux. Je continue, encore et encore, peu importe si mes bras me font mal. J’ai eu peur et je ne comptais pas rester là sans rien faire. Bon, je m’arrête au bout de cinq minutes, je pense qu’il a compris la leçon. Et au pire, je pourrais préparer un truc sur le chemin du retour, un truc bien pire. Ça t’embête et ça me suffit. Pour l’instant. Et dans tout ça, je me suis quand même retrouvé avec pas mal d’eau sur moi, victime non désirée … Mais ça en valait la peine.  Puis maintenant, j’ai envie de profiter du soleil et de son fabuleux contact sur ma peau. J’en profite, en même temps, pour lui dire qu’il peut être drôle quand il le veut. Je n’aurais jamais du, comme à chaque fois. Trop souvent apparemment. finis-je par dire, rigolant tout autant.

Ultime sourire et la vague que j’avais aperçue est à moi. J’ai certes pris de l’avance sur lui mais il n’est pas loin, poussé par sa grande taille et sa force d’homme. Les vagues, de nouveau. Ce sentiment de liberté, une dernière fois. Terminer sur une super note positive en sautant dans tous les sens, jusqu’à ce que ça s’arrête et que l’eau nous ramène près du bord. Merci. On me le dit tout le temps, tu sais. Je répète sa phrase de tout à l’heure, tout aussi amusé. C’est surtout un coup de chance. Mmmmmh, ok. dis-je en faisant d’abord mine de réfléchir, mais je n’arrive pas non plus à rester sérieuse. Puis il fallait l’admettre, pour un père de famille qui ne sortait plus beaucoup, il tient vachement bien la cadence. Pour une fois dans nos vies raisonnables, nous commençons à sortir de l’eau. Mais quand celle ci arrive jusqu’à mes genoux, mon frère passe un bras autour de mes épaules. Moi aussi je t’aime, grand frère. J’ai presque l’impression qu’une petite larme est en train de couler sur ma joue et heureusement que je suis assez trempée pour que Rhys ne le voit pas. Je ferme les yeux, appréciant la douceur de ces mots tandis que je les lui rends de la même manière. Cette relation frère et sœur que nous avions depuis tant d’années est enfin de retour et ne nous quittera plus jamais. Le meilleur grand frère du monde. Une autre étreinte, mais un bisou sur sa joue mouillée en plus. On est pas dans les étalages d’émotions, mais on fait toujours les choses correctement chez les Blake. Je l’ai déçu, je l’ai attristé, j’ai même parfois fais de sa vie un enfer et pourtant, il est là, à m’écouter et à me soutenir. Je n’aurais jamais pu rêver mieux. Allez, faut qu’on y aille pour de bon cette fois. Allons nous faire enterrer vivant. finis-je par dire, tout aussi joyeuses. Non pas parce qu’on avait décidé de sortir un peu avant d’aller voir les parents, mais simplement parce qu’on a prolongé le plaisir. Et nous allons subir les conséquences, peu importe ce qu’elles sont … Ensemble, comme toujours.


AVENGEDINCHAINS


FIN DU RP.

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

find my way back to you + erin Empty
MessageSujet: Re: find my way back to you + erin find my way back to you + erin Empty

Revenir en haut Aller en bas

find my way back to you + erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-