AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, petit village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Mais ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama aussi ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, février 2020
5°C/11°C ♣ L'hiver est bien installé, et Tenby le subit de plein fouet. Il y a même eu un peu de neige, même si elle n'a pas tenu bien longtemps. Ce qui est sûr, c'est que le vent et la pluie sont partis pour durer, et qu'il va encore faire froid un moment.
♣ Avez-vous entendu ? Dimka Vassilievitch a été libéré de l’hôpital psychiatrique, où il avait été interné à cause de sa schizophrénie. Ce n’est pas rassurant de le savoir en ville, non ? Je me demande ce qu’il faut faire…Venez donner votre avis ici.
-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal

Partagez

Small Talks. Big Talks + Fred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : myself (vava + gif profil) serpentine queen (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 1/3
En cours : Daniel - Fred
RAGOTS PARTAGÉS : 2632
POINTS : 3649
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
Small Talks. Big Talks + Fred 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred EmptyMar 18 Fév - 20:33



Je rentre du ciné tard ce soir, fourbue, détestant pleinement ce petit boulot de merde. Et ce même si je devrais être ravie de l’avoir gardé malgré ma phase TIG… Je mets la clé dans la porte d’entrée, essayant de ne pas faire trop de bruit. En général, Fred dort lorsque je rentre de mon service. Sauf que pour une fois, j’ai la surprise de voir la lumière allumée dans le salon. « Honey, je suis à la maison. » Je crie alors d’une voix de faussette, essayant de faire une mauvaise imitation de femme mariée. La coloc avec Fred c’était vraiment chouette, on ne cessait de gagner en complicité et je savais que je pouvais me permettre ce genre de blagues débiles sans y réfléchir deux fois. J’enlève mon manteau et mes chaussures et je le rejoins dans le salon. Je le découvre dans le canapé, en train de jouer à la console. « Coucou, ça va ? Tu as passé une bonne journée ? » Je lui demande sur un ton bien plus normal. J’avais prévu d’aller me coucher parce que demain matin, j’enchainais avec mon second taf mais voir Fred debout me fait hésiter. Parce que lui aussi jonglait entre son job au supermarché et ses études d’infirmier et parfois, on ne faisait que se croiser pendant plusieurs jours. Là, c’était l’occasion de passer un peu de temps avec lui… « Je suis surprise de te voir encore debout ! Tu n’arrives pas à dormir ? » Que je demande sur le ton de la conversation.

Puis j’amorce mon incrustation en règle.   « Tu me mets en joueur 2 ? » Il m’avait initié aux joies de Call Of Duty et je devenais doucement mais sûrement accro. Normalement, je n’aimais pas les jeux qui prônaient la violence mais celui-ci… Et bien, il me détendait. Je fais un passage à  la cuisine avant de m’affaler sur le canapé à ses côtés. Je me prends une bière dans le frigo. « Tu veux une bière ? » Je crie depuis la cuisine incapable de me rappeler si j’avais vu quelque chose posé sur la table basse du salon. Puis une fois que j’ai eu sa réponse, je retourne vers lui. Il avait préparé une partie, nous deux en équipe contre des ordinateurs. On commence à jouer, je sirote ma bière entre les interludes, et enfin, je me détends un peu après cette soirée de merde. En fait, je suis à fond dans le jeu. Malheureusement, notre petite équipe n’arrête pas de se faire descendre. On joue mal. Pour moi, c’est normal car je suis encore novice mais Fred est normalement le plus chevronné des deux. Sauf que là, il a l’air… ailleurs. Ça plus son heure de coucher tardive me rendent suspicieuse. « Dude… Je ne veux pas être offensante mais tu joues mal quand même. » Je le charrie plutôt que le confronter directement. Je commençais à suffisamment le connaître pour savoir que la deuxième option était une mauvaise idée.

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
Small Talks. Big Talks + Fred 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Fredrik Hadsen

TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

Megan ~ Lenny
RAGOTS PARTAGÉS : 856
POINTS : 2335
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Re: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred EmptyJeu 20 Fév - 23:31

Il est pas loin de 21h lorsque Fred arrive chez lui, fatigué de sa journée. Etre indépendant financièrement lui demande un rythme de vie pas toujours évident à tenir. Aujourd’hui par exemple, malgré une sale journée de stage à l’hôpital, il a dû enchaîner avec son emploi de caissier jusqu’à la fermeture du supermarché ; quelques heures qui lui ont paru une éternité puisque les clients s’étaient visiblement passés le mot pour être relous… Heureusement, il peut toujours compter sur l’accueil chaleureux de Nymeria lorsqu’il rentre à la maison. Bien sûr, Lenny lui réserve toujours un bon accueil elle aussi, mais ce soir elle travaille et finira sûrement bien plus tard que lui. Avec leurs horaires un peu particuliers à tous les deux, ils ne font que se croiser ces derniers temps…

N’ayant pas franchement le courage de faire la cuisine, Fred opte pour la solution de facilité et se contente de réchauffer une part de lasagnes végétariennes qu’il restait dans le frigo. Il en profite pour sortir une bière et va se poser dans le salon. Après avoir avalé son assiette et bu quelques gorgées de bière, l’étudiant se laisse tenter par la console de jeux, qu’il n’a pas utilisé depuis quelques jours. Une fois lancé dans sa partie, Fred ne voit pas le temps passer, et c’est finalement le bruit de la porte d’entrée qui le sort de l’ambiance. L’entrée en matière de la rousse ne manque pas de la faire rire et le déconcentre suffisamment pour le faire perdre sa partie en cours. “Tu m’as fait perdre avec tes conneries !” Lui fait-il savoir dans un sourire lorsqu’elle entre dans le salon. “Bof, je suis content qu’elle se termine je dirai. Et toi ?” Répond-il ensuite à sa question. Après ces quelques mois de colocation, ils ont noués une complicité suffisamment forte pour que le suédois réponde franchement à sa question et ne se contente pas d’un faux “ça va” poli, et il espère qu'il en est de même pour Lenny.

“Ouais, je dors pas hyper bien ces derniers temps, alors j’attends d’être vraiment fatigué pour aller au lit.” Explique-t-il avec honnêteté. “Et puis, demain je commence plus tard les cours donc je pourrai peut être faire une mini grasse mat’ !” Songe-t-il en posant sa manette pour finir sa bière. “Ok, mais j’espère que tu t’es entraînée depuis la dernière fois !” La taquine-t-il tout en paramétrant le jeu pour y ajouter une personne. “Je veux bien ouais !” Accepte-t-il la bière en voyant que la sienne était vide. Une fois Lenny installée à côté de lui, il commence à jouer, mais ce n'est pas fameux... “C’est bien à toi de dire ça !” Fait-il remarquer dans une petite moue boudeuse quand sa coloc' lui dit qu'il est nul. Il boit quelques gorgées de bière pour se remettre de leur défaite. “Bon, j’avoue que j’ai pas un niveau de ouf ce soir… Je pense que c’est parce que j’ai pas mis mon jogging spécial soirée jeux vidéo, c’est lui qui me porte chance d'habitude… D’ailleurs, tu l’aurais pas vu par hasard ? La dernière fois que j’ai voulu le mettre je l’ai pas retrouvé dans mes affaires…” Demande-t-il à tout hasard, même s’il se doute que sa superstition n’est pas fondée.

_________________





Small Talks. Big Talks + Fred 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : myself (vava + gif profil) serpentine queen (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 1/3
En cours : Daniel - Fred
RAGOTS PARTAGÉS : 2632
POINTS : 3649
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
Small Talks. Big Talks + Fred 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Re: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred EmptySam 29 Fév - 11:55

Mon irruption dans le salon a causé la défaite de Fred mais lorsqu’il me le signale, c’est avec un grand sourire et non sur un ton râleur. Il m’avoue ensuite qu’il est content que sa journée soit terminée et s’enquiert de la mienne. « Ah dure journée alors ? Pareil, contente d’être à la maison, je suis crevée. Et j’ai encore dû décoller du chewing-gum des sièges. Je déteste mon taf. » La coloc avec le suédois, c’était du bonheur, à tel point que je pouvais parfaitement être moi-même quand je passais la porte de notre maison. Je pouvais dire tout ce qu’il me passait par la tête, sachant qu’il m’écouterait et ne se moquerait pas. Et ça marchait dans les deux sens. Il m’explique d’ailleurs qu’en ce moment, il fait des insomnies, qu’il essaie de se fatiguer vraiment avant d’aller au lit et que de toute façon, il se lève tard demain. La dernière information me fait évidemment réagir. « La chance, je tuerai pour une grasse mat’ ! » Mais ce n’est évidemment pas la seule information que je retiens dans ce qu’il vient de dire. « Comment ça se fait que tu n’arrives pas à dormir ? » J’ose lui demander, m’inquiétant naturellement pour lui.

En tout cas, il accepte que je le rejoigne pour une partie, me taquinant légèrement au passage. « Un jour, je te battrai à plates coutures et tu regretteras tous ces moments où tu t’es moqué de moi. » Que je réplique faussement offensée. Je fais une petite caresse à Nymeria, achemine les bières jusqu’au salon et vais m’installer à ses côtés. On commence une partie mais on a vite fait de perdre et cette fois-ci, c’est moi qui le taquine. Mais sa répartie ne se fait pas attendre. “C’est bien à toi de dire ça !” « Han ! Donc la dernière fois, quand tu as dis que je faisais des progrès, c’était juste pour me faire plaisir.» J’imite sa petite mine boudeuse. « Mais justement tu es presque à mon niveau, c’est ça qui m’inquiète » Je n’ai pas le temps de bouder très longtemps cela dit, parce qu’il me pose soudainement une question loin d’être anodine. Parce que oui, je savais où était ce jogging, je n’avais juste pas réalisé qu’il était si important pour lui. « Un jogging spécial soirée jeux vidéo qui porte chance ? C’est un vrai truc ça ? Vous êtes graves, vous les mecs. » Que je dis pour essayer de gagner du temps. Mais de toute façon, je ne vais pas mentir à mon coloc, pas après la belle relation de confiance qu’on est parvenus à construire. « En fait, je l’ai prêté à Danny. Il est venu ici l’autre soir et comme ses fringues étaient mouillées, j’ai tapé dans les tiennes… Je ne savais pas que c’était ton jogging préféré, désolée. Je vais lui faire un texto pour pas qu’il oublie de le ramener. Et je te le laverai bien sûr. J’espérais qu’il n’était pas fâché parce que je n’avais vraiment pas pensé à mal. Mais après, je pouvais aussi comprendre que ce n'était pas cool de se faire emprunter ses affaires comme ça.

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
Small Talks. Big Talks + Fred 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Fredrik Hadsen

TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

Megan ~ Lenny
RAGOTS PARTAGÉS : 856
POINTS : 2335
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Re: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred EmptyMer 4 Mar - 23:21

“Bon bah je crois que la journée de la looser est officiellement déclarée. Il nous reste plus qu’à boire une bière pour remonter un peu le niveau.” Suggère Fred, qui en réalité n’avait pas attendu sa coloc’ pour entamer une première bière. Il ne connait pas forcément l’emploi du temps de Lenny alors il ne savait pas s’il la verrait ce soir, mais il est content que ce soit le cas. Ils s’entendent bien tous les deux, et Fred sait que passer un moment avec elle va forcément rendre sa journée un peu moins pourrie. “Je dis ça, mais à tous les coups je vais être réveillé à 7h du mat’ par habitude..!” Songe Fred dans un léger rire en évoquant une grasse matinée. Entre son horloge interne et Nymeria, il y a peu de chances qu’il dorme jusqu’à pas d’heure, mais le fait de ne pas avoir de contrainte est tout de même plaisant. “Ça m’arrive régulièrement en fait… Je cogite beaucoup pour rien et mon cerveau a pas envie de s’arrêter pour me laisser dormir.” Explique l’étudiant dans un haussement d’épaules, fataliste. Il est de nature assez anxieuse, et dès qu’il stresse un peu ou que quelque chose le tracasse, son sommeil s’en ressent. Il aimerait bien prendre les choses avec plus de légèreté et réussir à relativiser, mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

“Un jour… Quand on se retraités peut être…” Songe Fred avant de se mettre à rire. En réalité, il est loin d’être un pro des jeux vidéo, mais il joue suffisamment pour avoir un bon niveau. Meilleur que celui de sa coloc’ en tout cas. “Non, c'était parce que tu étais moins nulle que d’habitude.” Rectifie Fred dans un sourire taquin à la remarque de la rousse. Cela dit, ce soir, il n’est pas beaucoup mieux qu’elle, et ils perdent rapidement. “J’avoue, j’assume qu’à moitié… Mais c’est tellement confortable un jogging, ça met dans des bonnes conditions pour jouer tu vois ?” Fait remarquer Fred, loin de se douter que sa coloc’ y était pour quelque chose dans la disparition du fameux pantalon. L’explication de Lenny lui semble d’ailleurs tellement surréaliste qu’il reste un instant sans voix. “Euh… ok. Je pensais pas qu’on partageait tout à ce point…” Fred n’est pas en colère, mais il est tout de même dérangé par l’idée que sa coloc vienne fouiller dans sa chambre pour se servir dans ses vêtements puisqu’il part du principe que leurs chambres sont un peu leur endroit “privé” à chacun dans cette maison qu’ils partagent. Il boit un peu de bière avant de revenir sur un autre point qui l’intrigue dans ce qu’a dit la rousse. “Comment ça se fait qu’il était mouillé ?” Demande-t-il par curiosité. “En tout cas, un jogging c’est un choix assez tue-l’amour, tu voulais lui faire comprendre qu’il se passerait rien entre vous ou quoi ?” Ajoute l’étudiant dans un fin sourire amusé pour amener un peu de légèreté, et aussi pour tenter de suivre un peu la vie sentimentale de sa coloc, du moins si elle souhaite partager ça avec lui.

_________________





Small Talks. Big Talks + Fred 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Eleanor Griffiths

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : myself (vava + gif profil) serpentine queen (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 1/3
En cours : Daniel - Fred
RAGOTS PARTAGÉS : 2632
POINTS : 3649
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
Small Talks. Big Talks + Fred 4bEUCc0
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Re: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred EmptyMar 17 Mar - 16:24

« Tu m’as eue au mot « bière » de toute façon. » Je plaisante, bien entendu. Même sans alcool, passer du temps avec Fred était déjà une bonne façon de balayer cette journée de loosers, comme il l’a parfaitement bien surnommée. On parle donc de nos petits soucis et mon coloc m’en dit un peu plus sur ses insomnies. Il m’explique qu’il a parfois trop de trucs en tête pour réussir à trouver le sommeil. « Je vois… C’est chiant… J’imagine qu’il n’y a pas grand-chose à faire contre ça, en plus. » A part peut-être prendre des somnifères mais ce n’était pas vraiment une super solution… Je le regarde pensivement tandis qu’il a l’air de se faire fataliste. « C’est marrant, je ne te voyais pas comme un anxieux… Tu as des choses qui te font cogiter en particulier en ce moment ? » Je pose la question au cas où il a envie de se confier, sans craindre d’être indiscrète. On se parlait de plus de plus de toute façon… « En tout cas, si ça peut aider, je me ferai particulièrement discrète demain matin. Tu pourras essayer de te rendormir au cas où. »

S’en suivent des taquineries sur mes talents de gameuse, mais je ne prends pas la mouche. Les piques de Fred sont parfaitement justifiés. Je suis plutôt nulle, il ne faut pas se leurrer. « Je nous imagine tellement vieux et décatis en train de jouer à des jeux vidéos, ça serait drôle. » Ça voudrait aussi dire que notre relation aurait traversé les années, ce qui ne serait pas pour me déplaire. J’avais appris à apprécié mon coloc à sa juste valeur. Je deviens donc particulièrement vigilante à comprendre ce qui le dérange quand cette histoire de jogging arrive sur le tapis. Il reste en effet un peu interdit, avant de faire une déclaration plutôt étrange. “Euh… ok. Je pensais pas qu’on partageait tout à ce point…”   Je comprends qu’il soit embêté, j’aimerai pas qu’on me pique mes affaires comme ça. Surtout celles auxquelles je suis attachée. Je fais donc un me culpa. « Je suis désolée… Je l’avais sorti de la machine pour le plier dans la journée, alors je savais qu’il était dans le panier de linge propre… Je t’avoue que je l’ai pris sans réfléchir … »

En plus, maintenant Fred veut savoir pourquoi Danny était mouillé, ce qui risque d’entraîner une nouvelle confession peu reluisante. Mais je ne veux pas lui mentir. « On a fait les cons… une bataille d’eau dans la salle de bain. On est jamais très mature lui et moi quand on est ensemble. » Je grimace, gênée. Certes, j’avais tout nettoyé mais bon, ça pouvait légitimement énerver mon coloc’, qu’on ruine la salle de bain. Il essaye néanmoins de détendre l’atmosphère avec une question humoristique. “En tout cas, un jogging c’est un choix assez tue-l’amour, tu voulais lui faire comprendre qu’il se passerait rien entre vous ou quoi ?” Je ris face à ce trait d’esprit. Et puis, c’était une très bonne question. « Ben tu sais, Danny et moi, c’est un peu compliqué. Enfin, ça l’est toujours en fait… J’ai eu longtemps des sentiments pour lui et maintenant que c’est passé, on essaye d’être amis mais ça n’est pas évident de le faire sans aucune ambiguïté compte tenu de notre passé… Surtout que je lui avais fait une blague débile juste avant, allant dans le sens contraire… Donc finalement le jogging, c’était peut-être un message inconscient pour chasser tout malaise, oui. » Que je dis, contente de pouvoir me confier à quelqu’un à propos de cette relation si particulière dans ma vie.

_________________

 

+ “DO YOU THINK THERE’S A RIGHT TIME FOR TWO SOULS WHO GOT IT WRONG THE FIRST TIME?  CAN WE START AGAIN ? MAKE IT BETTER ?  ”
Small Talks. Big Talks + Fred 9UsDlGS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Small Talks. Big Talks + Fred Empty
MessageSujet: Re: Small Talks. Big Talks + Fred Small Talks. Big Talks + Fred Empty

Revenir en haut Aller en bas

Small Talks. Big Talks + Fred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences :: Greenhill Avenue-