AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

I'm only human after all | Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyDim 16 Fév - 20:46

Malgré la présence de Penny à ses cotés dans son lit, Stan ne parvient à trouver le sommeil. Depuis l'incendie qui a ravagé une partie de son épicerie il y a quelques jours, les nuits de l'écrivain sont ponctuées de cauchemars, ou plutôt de flashbacks loin d'être agréables. Il ne pensait pas qu'un simple incendie raviverait autant de souvenirs douloureux chez lui. Il croyait avoir réussi à passer au-delà de tout ça, mais il faut croire que ce n'est pas le cas. Il a toujours pensé qu'éviter de ressasser le passé l'aiderait à l'oublier, mais visiblement ça n'a fait que l'enfouir dans un tiroir bien au fond de son esprit. Tiroir qui s'est rouvert, et que Stan a bien du mal à gérer. Il n'aime pas se sentir vulnérable, et quand il repense à tout ce qu'il s'est passé durant son adolescence, il a l'impression de l'être. Voir sa maison brûler sous ses yeux, ça laisse des marques. Surtout lorsqu'on apprend que sa mère qui se trouvait à l'intérieur n'a pas pu être secouru à temps pour être sauvée… Avec les années, Stan a réussi à mettre de côté la culpabilité qu'il a pu ressentir pour aller de l'avant, et pensait s'en être définitivement débarrassé. Mais vu toutes les images et pensées qui ressurgissent dans sa tête depuis quelques jours, il doit se rendre à l'évidence qu'il s'est trompé.

Persuadé que le problème vient simplement de l'état de son épicerie, Stan se dit que dès qu'elle sera de nouveau opérationnelle tout rentrera dans l'ordre et il retrouvera le sommeil sans mal. Pas besoin de parler de ses états d'âme à qui que ce soit, il peut gérer tout seul, il en est convaincu. De toute façon, il n'a pas vraiment le choix s'il veut éviter d'ébranler l'image qu'il s'évertue à donner à tous les habitants de Tenby. Alors pour s'occuper l'esprit, il décide de passer à l'action. Au lieu de rester allongé à se torturer l'esprit, il décide de se lever - le plus discrètement possible pour ne pas réveiller Penny - et se rendre à l'épicerie pour commencer à la remettre en état. Maintenant qu'il a envoyé son dossier à l'assurance, il peut commencer à faire du tri et commencer à remettre de l'ordre, et le plus tôt sera le mieux. Il traverse rapidement les rues désertes du bourg - ce qui l'arrange bien - pour se rendre dans le petit commerce. Il n'est pas trop à plaindre dans son malheur puisque seule une petite partie de l'épicerie a été touchée, et avec un peu de chance il devrait pouvoir reprendre son activité d'ici quelques mois. N'empêche que la vision d'une partie des rayonnages calcinés quand il entre dans l'endroit lui fait mal au cœur. Cette épicerie n'a pourtant pas une grande importance à ses yeux, alors il faut qu'il se ressaisisse. Pour cela, il ne tarde pas à passer à l'action en tentant de faire le tri parmi les produits pour voir lesquels peuvent être récupérés.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyMar 18 Fév - 20:35

If only I'd have known
you had a storm
to weather


Tu avais toujours eu le sommeil léger. Sans doute parce que durant toute ton enfance, tu ne t’étais jamais sentie en sécurité au domicile familiale. Et aussi parce que tu avais passé quelques nuits dans des endroits bizarres quand tu avais quitté ce dernier… Mais même aujourd’hui, alors que tu étais adulte et que tu passais la plupart de tes nuits en sécurité, dans les bras de Stan, ça t’était resté. Et c’était précisément pour cela que tu pouvais dire, qu’en ce moment, ton petit ami ne dormait pas beaucoup. Tu le sentais éveillé dans le noir, pour ne pas dire tendu. Tu avais aussi perçu qu’il s’était glissé quelque fois hors du lit, sans doute pour ne pas te réveiller. Au début, tu ne t’étais pas inquiétée. Tu avais essayé de lui laisser un peu d’espace depuis que tu lui avais une crise de jalousie plutôt pathétique l’autre jour. En plus, ta discussion avec Lloyd t’avait ouvert les yeux sur la nécessité de faire un peu confiance tout en laissant son jardin secret à l’autre… Sauf que l’épisode s’était répété plusieurs nuits et qu’à chaque fois, les absences de ton amoureux duraient de plus en plus longtemps. Plusieurs fois, tu t’étais réveillée, la place à côté de toi vide, les draps froids. Tu avais même fini par comprendre qu’il n’allait pas simplement boire un verre d’eau à la cuisine en entendant un beau jour la porte d’entrée claquer discrètement. Il se rendait quelque part la nuit, régulièrement, et il  n’y avait pas fallu plus pour que ta bonne vieille paranoïa se réveille. Il fallait que tu saches où il allait, ce qu’il faisait.

Alors cette nuit, tu passes à l’action. Cette nuit, en l’entendant te quitter, tu lui laisses quelques minutes d’avance, puis tu te lèves à ton tour. Tu regardes par la fenêtre quelle direction il emprunte, puis tu passes un grand manteau par-dessus ta nuisette, sautant dans un jean, dévalant les escaliers. Tu enfiles une paire de bottes, te lançant à sa poursuite. Dès que tu tournes au coin de votre rue, tu vois à nouveau sa silhouette, s’éloigner en direction du centre-ville. Tu restes donc à distance respectable, commençant une véritable filature. Tenby n’est pas bien grande et vous arrivez vite à destination. Et là, tu comprends vite que tu avais encore été bien trop paranoïaque. Pas de rendez-vous galant en train de l’attendre sous un lampadaire, pas de liaison secrète, juste son épicerie calcinée… Stan reste quelques instants devant le bâtiment, avant de rentrer dedans. Est-il pensif, accablé ? Tu te rends compte que tu n’en sais rien, que vous n’avez pas parlé de l’incendie depuis longtemps… Tu t’étais occupé de Lloyd mais visiblement tu avais délaissé Stan car quelque chose le préoccupait et tu ne savais pas quoi. Ça t’embête de ne pas savoir quoi. Alors tu cèdes à ton envie d’aller le voir, de lui parler, même si cela revenait à admettre que tu l’avais suivi et que tu risquais à nouveau de passer pour une psychopathe… Tant pis, trop tard pour réfléchir, déjà tu l’appelles d’une voix douce en franchissant ce qui avait été un jour le seuil de l’épicerie. « Stan… » Tu portes ta manche sur ton nez, choquée par l’odeur qui subsiste alors que tout a brûlé depuis quelques mois. Tu slalomes parmi les débris, essayant de suivre à la lumière de ton téléphone pour le retrouver. Tu finis par le voir, en train de trier des boîtes des denrées qui semblaient avoir survécues au sinistre. « Stan… Qu’est-ce que tu fais ? Il est si tard… » Demandes-tu, pointant légèrement l’évidence. Tu ne comprenais pas pourquoi il avait besoin de faire ça, maintenant… Il était si secret parfois…  Tu continues à te rapprocher de lui mais tu butes contre un rayonnage calciné, faisant tomber des formes indéfinies au sol. Tu esquives tant bien que mal puis tu t’arrêtes, mal à l’aise, ayant encore plus l’impression de violer son intimité.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyLun 24 Fév - 22:40

Stan aurait dû être plus vigilant. Il sait que Penny a tendance à avoir les yeux et les oreilles partout, alors c’était sans doute la sous-estimer de penser qu’il pouvait s'éclipser la nuit sans qu’elle s’en rende compte. Peut être que ses états d’âme ont fait baisser sa vigilance sans qu’il le réalise… En tout cas, il ne se méfie pas vraiment lorsqu’il traverse le village pour retrouver son épicerie. Après tout, il n’a rien de honteux à cacher… Il est simplement très pudique lorsqu’il s’agit de parler de son passé, alors il fait toujours le maximum pour ne jamais avoir à l'évoquer. Il parait que les épreuves sont souvent plus faciles à traverser lorsqu’on est bien entouré, mais Stan lui préfère souvent garder ses problèmes pour lui. Parce qu’il fait très difficilement confiance aux gens, et aussi parce qu’il pense toujours être capable de gérer sans l’aide de qui que ce soit.

Éclairé à l’aide d’une simple lampe baladeuse de chantier, Stan s’occupe du rayonnage du fond de l’épicerie, qui a subi le plus gros des dégâts. Il n’entend pas les bruits de pas de Penny, et c’est donc sa voix derrière lui qui le fait sursauter. Il ne s’attendait pas à la voir ici, encore moins à cette heure ci, alors forcément il est surpris. Il n'est pas prêt à répondre à des questions au milieu de la nuit, mais il n’a plus vraiment le choix. “Je… J’arrivais pas à dormir alors je suis venu ici pour me changer les idées et faire quelque chose d’utile tant qu'à faire… ” Explique l’écrivain, en espérant que sa réponse suffise à rassasier la curiosité de la blonde. Il s’approche d’elle pour éviter qu’elle se casse la figure en essayant de le rejoindre avant de reprendre la parole. “Mais toi, qu’est ce que tu fais là ? Tu m’as suivi ?” L’interroge Stan, ayant du mal à comprendre comment il peut se retrouver face à elle ici et maintenant. Est ce qu’elle a fait une nouvelle crise de parano et l’a suivi pour le prendre la main dans le sac avec une autre fille ? En tout cas, elle ne semble pas énervée comme l’autre soir où elle lui avait fait une scène, et ça aide Stan a ne peut pas se braquer et rester calme.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyMer 26 Fév - 21:18

If only I'd have known
you had a storm
to weather

Stan est forcément surpris de te voir débarquer à sa suite, et c’est ce que tu peux lire sur son visage lorsqu’il se retourne pour te faire face. Il semble hésiter à répondre à ta question, mais il finit par le faire. “Je… J’arrivais pas à dormir alors je suis venu ici pour me changer les idées et faire quelque chose d’utile tant qu'à faire… ” Il confirme ainsi ce que tu avais deviné à propos de ses insomnies. Par contre le reste ne colle pas. On ne venait pas ramasser les débris d’un incendie en pleine nuit « pour se changer les idées ». Il était clairement préoccupé par quelque chose… Cependant, avant que tu ne puisses trouver une manière de le faire remarquer avec tact, il te pose à son tour une question. Une question tout à fait légitime. “Mais toi, qu’est ce que tu fais là ? Tu m’as suivi ?” Il n’y a pas d’agressivité dans sa voix et pour autant, tu sens bien qu’il est tout à coup soupçonneux, voir mécontent. « Oui, je t’ai suivi. » Dis-tu sans une once d’hésitation. Il ne servait à rien de le nier alors que c’était si évident. Tu t’étais dévoilée, en faisant ça, montrant encore une fois que tu n’avais pas tout à fait le comportement innocent d’une serveuse de petit patelin. Tu l’avais filé sans qu’il ne le remarque et c’était franchement un talent louche…

Soudain, le monde autour de toi gagne en luminosité, tandis que Stan se rapproche de toi, emmenant une lampe de chantier dans son sillage. Tu es sensible à ce geste, car cela signifie que même s’il est fâché que tu l’ai suivi, il ne veut tout de même pas que tu te blesses… Dès que c’est possible, tu te rapproches de lui, saisissant son bras. « Mais uniquement parce que j’étais inquiète pour toi… Je voulais comprendre ce qui n’allait pas… Et te trouver ici, à cette heure ci alors que c’est dangereux et que tu pourrais te blesser… et bien ça me conforte dans mon intuition. » Tu le regardes, voulant qu’il décèle ta sincérité. Tu ne mentais pas. Si tu n’avais pas été aussi inquiète pour lui, tu aurais fais demi-tour devant la supérette et il n’aurait jamais su que tu avais été là. « J’ai bien vu que tu ne dormais pas beaucoup en ce moment… Que tu faisais des cauchemars… Que ça n’allait pas.» Enfin, si c’était lié à l’incendie, qui avait eu lieu il y a quelques mois déjà, tu avais mis bien trop de temps à t’en rendre compte et peut-être que pour cela, tu lui dois des excuses. Surtout que tu es loin d’imaginer que c’est tout un pan d’un douloureux passé qui est revenu le hanter. « Je suis désolée… Avec ce qu’il est arrivé à Lloyd, je n’ai pas été très présente pour toi… Mais je suis là, maintenant. Tu peux me parler. » Ta main quitte son poignet pour se glisser dans la sienne. Votre relation avait été un peu chaotique récemment, entre tes mensonges, l’accident de Lloyd et votre manque de confiance mutuel l’un en l’autre mais ce soir, tu ne jouais pas. Tu voulais juste l’aider.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyMar 3 Mar - 22:53

Stan sait généralement bien gérer les imprévus et se sortir des situations délicates grâce à ses belles paroles et sa capacité à mentir aussi facilement qu’il respire. Mais cette nuit, avec la fatigue accumulée et face à Penny, il n’y parvient pas. En même temps dans un couple, c’est sans doute pas mal aussi de se dire la vérité de temps en temps… C’est encore difficile à admettre pour l’écrivain, mais de toute façon aucun mensonge ne lui vient à l’esprit pour expliquer la raison de sa venue ici. Il donne donc une explication courte mais sincère sur la situation, avant de retourner la question à la blonde. Il pourrait lui faire une scène sur la confiance au sein de leur couple pour détourner l’attention mais il n’a pas envie de se disputer maintenant, il n’en a pas la force. Elle assume de l’avoir suivi, et Stan se demande comment elle a pu tromper sa vigilance au point qu’il ne l’aperçoive pas… A croire qu’elle a de l’expérience en filature… Mais il n’a pas trop le temps de réfléchir sur ce sujet puisqu’elle reprend la parole pour lui expliquer les raisons de son acte.

Stan est surpris par le discours de Penny, lui qui pensait avoir réussi à cacher son malaise se rend compte qu’il s’était trompé. Il a sans doute trop vite oublié que la blonde est au moins aussi observatrice que lui et qu’elle est douée pour déceler ce que les autres veulent cacher. “T’as pas à être désolée, vraiment. Il faut pas que tu t’inquiètes pour moi, y’a rien de grave.” Tente-t-il de la rassure avec sincérité. Il se doute que cela ne fonctionnera pas s’il ne donne pas plus d’explications à sa petite amie, alors il ajoute. “Cet incendie, ça a fait remonter des vieux souvenirs de mon adolescence qui sont plus compliqués que je pensais à gérer… Mais quand cet endroit sera remis en état, tout devrait rentrer dans l'ordre.” Tente de se convaincre l’écrivain. Après tout, il a réussi à surmonter pas mal de moments difficiles, alors il n’y a pas de raison que ces cauchemars lui gâchent la vie encore longtemps.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyDim 8 Mar - 21:18

If only I'd have known
you had a storm
to weather

Malgré le peu de luminosité, tu scrutes les traits familiers de Stan, à la recherche des réponses aux questions que tu te poses. Sauf que tu as l’impression qu’il essaye de te les dissimuler. Tout ce qui transparaît, c’est cette lassitude qui ne lui ressemble définitivement pas… Tu essayes donc de nouer le dialogue, de le faire parler de ce qui le tourmente. Tu te remets même en question, t’excusant de ne pas avoir été plus attentive. Mais il ne s’engouffre pas dans cette brèche que tu viens d’ouvrir. “T’as pas à être désolée, vraiment. Il faut pas que tu t’inquiètes pour moi, y’a rien de grave.” Tu restes muette, te doutant qu’insister ne serait pas une bonne idée. Tu commençais à le connaître. Il avait sa fierté. Il n’était pas du genre à s’épancher sur ses problèmes et venait de te signifier plus ou moins une fin de non recevoir… En plus d’être typiquement masculin, c’était typiquement Stan… Tu ne peux cependant pas lui jeter la pierre pour cette attitude. Toi aussi, tu passais ton temps à te cacher derrière une armure... C’est ce qui faisait les fondations de votre couple étaient si fragiles, tout n’était qu’apparences. Et si au début, ça t’allait très bien, tu ne sais pas si maintenant, tu n’as pas envie de plus…

Ton silence doit être plus éloquent que tu ne le penses car il semble pousser Stan à reprendre la parole. “Cet incendie, ça a fait remonter des vieux souvenirs de mon adolescence qui sont plus compliqués que je pensais à gérer… Mais quand cet endroit sera remis en état, tout devrait rentrer dans l'ordre.”   Cette révélation, car s’en est une, continue à te rendre muette. Il t’avait confié quelques uns de ses drames, son divorce, la perte de son enfant mais tu ignorais qu’il avait connu un traumatisme alors qu’il était encore plus jeune. « Tu ne m’en as jamais parlé… » Ce n’est pas dit sur un ton de reproche, juste sur un ton pensif. Pour une fois, vous n’étiez pas en train de vous disputer. Au contraire, il était temps que vous commenciez à agir comme une équipe… Tu tentes d’en savoir plus d’une voix douce. « Quand tu parles de souvenirs… Est-ce que… ca t’es arrivé à toi personnellement ? » Comprenant qu’il ne servait à rien d’y aller trop frontalement, tu réprimes les autres questions qui te brûlent les lèvres. Surtout qu’il y avait mieux que les mots pour exprimer ta compassion. « Je vais t’aider. A deux, ça sera plus vite réglé. » Tu lâches sa main, pour t’agenouiller dans les débris, déterminée à l’aider à déblayer. Tu veux lui montrer qu’il n’est pas seul.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyLun 9 Mar - 19:42

Depuis longtemps, Stan a pris l’habitude de faire parler les gens sur leurs vies plutôt que de parler de la sienne. Il trouve cela beaucoup plus simple, et plus instructif - notamment pour alimenter son roman. Lorsqu’il livre des détails sur sa vie privée, il a peur d’être jugé, ou que les gens utilisent ces informations contre lui un jour ou l’autre. En fait son problème, c’est sans doute de penser que tout le monde est comme lui… Alors sa première réaction face à l’inquiétude de Penny est de nier, faire en sorte qu’elle ne s’inquiète pas. Sauf qu’il sent bien qu’il n’arrive pas à la convaincre. Alors il fait l’effort de lui en dire un peu plus, parce qu’il sait que s’il reste trop secret avec elle, leur couple ne pourra jamais fonctionner.

“J’en parle jamais… ça sert à rien de ressasser le passé.” Explique-t-il quand Penny semble surprise qu’il ne lui en ai jamais parlé. C’est une partie de sa vie qu’il aimerait bien oublier, alors forcément il ne l’évoque jamais, et le nombre de personnes au courant des événements de son adolescence se comptent sur les doigts d’une main. Il se demande si c’est une bonne idée de parler de ça à Penny, mais maintenant qu’il a évoqué ses souvenirs, il n’a plus vraiment choix. S’il refuse de parler, elle serait capable d’aller fouiller elle même pour en savoir plus, et l’écrivain préfère éviter. “Ouais… Quand j’avais 15 ans une nuit, ma maison a brûlé. J’aurai dû y être, mais j’avais fait le mur pour aller voir des copains, et quand je suis revenu, il était trop tard… J’ai perdu ma mère dans l’accident.” Explique Stan, serrant les dents pour éviter de se laisser dépasser par ses émotions. Cette nuit là a été le début de l’enfer pour lui. Son père qui plonge dans l’alcool et qui devient violent, sa soeur et les cicatrices qu’elle gardera à vie, les années années passées en foyer suite à l’intervention des services sociaux… Tout cela lui semble loin aujourd’hui, et il estime que ses épreuves lui ont finalement donner de la force, mais il se rend compte que c’est toujours compliqué pour lui d’en parler.

“T’es pas obligée tu sais, tu dois avoir sommeil.” Fait-il remarquer, touché par sa proposition. Il ne lui en voudrait pas si elle décidait de rentrer ; contrairement à lui qui bosse au ralenti depuis l’incendie, elle bosse toujours beaucoup et elle a de quoi être crevée. En tout cas, le soutien que semble vouloir lui donner Penny et le léger apaisement que cela provoque chez Stan lui prouve que leur couple n’est peut être pas si superficiel qu’il le pensait, et que l'authenticité a peut être aussi des bons côtés finalement.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyMer 18 Mar - 20:14

If only I'd have known
you had a storm
to weather

Il ne servait à rien de ressasser le passé, comme venait de le dire Stan sauf que celui-ci pouvait très vite revenir vous hanter. Tu ne dis cependant rien, voyant qu’en fin de compte, ton compagnon semblait prêt à te donner quelques détails sur cet incident qui était justement revenu le tourmenter. Il t’apprend alors que lorsqu’il était adolescent, la maison familiale a brûlé et que si lui en était absent, il avait tout de même perdu sa mère dans l’incendie. Tu te mords la lèvre, peinée pour lui mais tu essayes justement de ne pas  poser un regard empli de trop pitié sur lui. Il détesterait cela, tu le savais. Tu sentais déjà à quel point il était tendu. Il faut cependant que tu dises quelque chose et tu choisis soigneusement tes mots. « Je suis désolée… 15 ans, c’est jeune pour perdre sa mère. Ça a dû être très difficile. » Et il y avait très sûrement une seconde dimension à cette tragédie mais il te faut un peu plus longtemps pour que les mots franchissent tes lèvres. « Est-ce que… tu t’es senti coupable d’avoir fait le mur ? Elle était seule cette nuit là ? Ton père n’était pas avec elle ? » Tu t’en veux presque d’énoncer ces questions douloureuses mais en même temps, tu pressens bien que c’est une occasion unique d’en apprendre plus sur l’homme avec qui tu partages sa vie. Ce drame a dû faire de lui celui qu’il était aujourd’hui et tu sais que si tu ne le questionnes pas maintenant, il y avait peu de chances qu’il réévoque le sujet par lui-même un beau jour… « Je comprends mieux ce qui te perturbe maintenant… Merci de me l’avoir dit. »

Tu lui presses tendrement le bras, avant de lui apporter une marque de soutien plus forte en lui proposant carrément ton aide pour déblayer. Et pour ton plus grand bonheur, il ne la refuse pas, même s’il te donne une carte de sortie, soulevant que tu dois avoir sommeil. « Oh tu sais… Une fois que je suis réveillée, j’ai beaucoup de mal à me rendormir… Et je ne me sens pas obligée, je préfère rester avec toi. » Dis-tu, vraiment résolue. Tu voulais vraiment être là pour lui. Tu avais déjà été suffisamment aveugle à sa souffrance comme ça. Tu étais une mauvaise petite amie mais ça… Ce n’était pas un scoop… A voir si tu pouvais t’améliorer. « Je veux t’aider… Peu importe ce dont tu as besoin. »  Tu commences à ramasser les formes indistinctes jonchant le sol, essayant de les identifier en attendant des consignes contraires de Stan. Toutes ces heures de dur labeur ainsi calcinées, ça avait de quoi faire mal au cœur. Oui, tu avais mal au cœur pour lui, ce qui était une sensation plutôt inhabituelle pour toi. Normalement, l’empathie, ce n’était pas ton truc. Mais à force de jouer avec le feu, aka Stan, tu t’étais fait avoir. Tes sentiments envers lui évoluaient dans un sens que tu n’avais pas prévu…. « Tu étais proche de ta mère ? Elle était comment ? » Finis-tu par demander après un petit silence, voulant en savoir plus sur l’enfance du Haverford.

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptySam 4 Avr - 23:33

C’est peut être parce que Stan n’a jamais voulu reparler de ce qu’il s’était passé à l’époque qu’aujourd’hui les événements de son adolescence reviennent le hanter. Peut être qu’il s’est trompé en pensant qu’extérioriser sa souffrance était un signe de faiblesse. Ou pas… Il ne le saura sans doute jamais, puisque les années ont passé, qu’il a appris à vivre avec cette tristesse et cette culpabilité et qu’il a réussi à les mettre de côté pour avancer et faire sa vie. Cependant, il fait l’effort de raconter la vérité à Penny ce soir puisqu’il lui semble que c’est nécessaire. “Ouais, ça a été un peu compliqué…” Admet l’écrivain à la remarque de la blonde. “Nan, mon père était militaire, il était jamais là… Mais y’avait ma petite soeur aussi, ma mère m’avait demandé de m’occuper d’elle, comme d’hab… Heureusement les pompiers sont intervenus à temps pour la sauver.” Explique Stan, toujours avec honnêteté. A l’époque, il était très protecteur avec sa cadette. Avec les parents qu’ils avaient, il a vite dû jouer le rôle de parent de substitution pour elle. Mais en pleine adolescence, ça a fini par être trop de responsabilité pour lui, c’est pour ça qu’il a décidé de faire le mur. Bien sûr qu’il a culpabilisé de ce geste, et c’est d’ailleurs cette culpabilité qui l’a poussé à prendre ses distances avec sa soeur. Il n'est pas capable de prendre soin d’elle, au contraire il l’a mis en danger et elle aurait pu y passer par sa faute, alors c’est sans doute mieux qu’il ait le moins d’influence possible dans sa vie. C’est le raisonnement qu’il a eu, sans doute aidé par son père qui ne s’est pas gêné pour lui répéter que tout était de sa faute…

Penny le remercie d’avoir partager ces souvenirs avec elle et lui propose son aide pour continuer à faire du tri dans l’épicerie. “Merci.” Répond il avec sincérité quand sa petite amie insiste sur le fait qu’elle ait envie de l’aider. Stan se remet donc au boulot en sa compagnie, jetant les produits brûlés dans un grand sac poubelle pour y voir plus clair dans ce qui était récupérable. “C’était… compliqué. Elle était assez instable et accro aux médocs.” Explique-t-il brièvement. Lorsqu’il était petit, il l’aimait d’un amour inconditionnel bien sûr, mais en grandissant il s’est rendu compte qu’elle était loin d’être une mère idéale et il a eu de plus en plus de mal à garder un lien fort avec elle, puisqu’il lui en voulait de ne pas être comme toutes les mamans de ses copains. “Et toi ? Tu m’as jamais parlé de ton enfance.” Songe-t-il, curieux d’en apprendre plus sur le passé de Penny.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyLun 6 Avr - 19:14

If only I'd have known
you had a storm
to weather

Tu regrettes presque tes questions quand Stan te dresse un tableau peu reluisant de son enfance. Deuil compliqué de sa mère, père militaire absent et culpabilité vis-à-vis de sa petite sœur qui visiblement se trouvait elle aussi dans la maison la nuit de l’incendie. Tu en restes coite quelques instants. Une petite sœur, il avait une petite sœur… C’était bien la première fois que tu en entendais parler. Comme quoi on pouvait partager la vie d’une personne pendant une année entière et ignorer beaucoup de choses à son sujet… Mais maintenant que Stan semble accepter de te parler de cette partie de sa vie, tu ne te prives pas de lui poser plus de questions. « Elle est où cette petite sœur maintenant ? Vous vous êtes éloignés ? Depuis que je te connais, il ne me semble pas qu’elle soit venue te rendre visite… » Ou alors il ne t’en avait pas parlé mais pourquoi cacher l’existence d’un membre de sa famille ? Il y a autre chose que tu as envie de dire par rapport à la confidence qu’il vient de te faire mais tu hésites avant de le faire. Tu ne voulais pas avoir la prétention d’avoir l’air de savoir ce qu’il avait pu éprouver… Et pourtant, les mots franchissent tes lèvres. « Tu as dû te sentir coupable d’avoir désobéi à ta mère cette nuit là en particulier… Mais tu n’étais qu’un adolescent…. C’était normal que tu veuilles plus jouer les baby-sitters… » Pour l’avoir expérimenté toi-même, tu étais à peu près certaine de ce que tu avançais… Finalement, Stan et toi vous aviez bien plus en commun que vous ne pensiez…

Tu apprends d’ailleurs que sa mère était instable et accro aux médocs. De quoi te motiver à arrêter les questions. Car tu comprenais désormais que l’enfance de Stan avait dû être compliquée avant même ce drame qui avait dû frapper sa famille. Cela expliquait sans doute la personnalité complexe de l’homme qu’il était devenu aujourd’hui… “Et toi ? Tu m’as jamais parlé de ton enfance.” Il te retourne l’une de tes questions avant que tu n’ais pu exprimer une nouvelle fois ta compassion. Tu te figes au dessus du sac poubelle que tu es en train de dérouler… Tu ne parlais pas beaucoup de ton enfance non plus en temps normal. Mais ton petit ami venait de se confier à toi avec sincérité alors même qu’il s’agissait d’épisodes douloureux pour lui. Refuser de faire de même n’aurait vraiment pas été correct… Et puis, ton cœur froid venait d’être adouci par ce qu’il venait de te raconter. Pour une fois, la sincérité te paraissait importante. Au lieu de vous diviser, cette rencontre nocturne vous rapprochait et peut-être que vous étiez en train d’avoir la discussion la plus sincère de votre relation… Tu dis donc la vérité, repensant aux conseils de Lloyd qui t’avait dit t’ouvrir progressivement à Stan pour développer la confiance entre vous. « C’était pas beaucoup mieux… Père aux abonnés absents mais il n’avait même pas l’excuse d’être militaire lui. Il s’est barré peu de temps après la naissance de ma petite sœur… Oui, parce que j’ai une petite sœur aussi. Et elle aussi, je la baby-sittais tout le temps… En fait, j’étais obligée de jouer sa mère la plupart du temps parce que la mienne était alcoolique et bon l’instinct maternel, c’est pas ce qui l’étouffait… Du coup, j’ai l’impression de te comprendre quand tu parles de ta mère à toi ou de ta sœur… » Tu essayes d’adopter un ton neutre et détaché mais ce n’est qu’une façade. A l’intérieur, tu bouillonnes face à la gifle de ces souvenirs. « On était pauvres, malheureux… Et c’est pour ça que je ne parle jamais de cette période… J’ai eu beau me barrer, me refaire une vie, j’ai l’impression que ça me collera toujours à la peau. » Tu ramasses des objets inanimés au sol mais c’est machinal, mécanique. « Finalement, on a encore un triste point commun nous deux… Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle… Si on est vraiment conditionnés par nos enfances comme le disent les psys, on est mal barrés… » Au fond, c’était le cas. Il n’y avait qu’à voir l’étrange relation que vous entreteniez. Une relation où les calculs primaient souvent sur les sentiments. Comme si vous vous protégiez de ces derniers…

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyDim 3 Mai - 23:26

En racontant son histoire à Penny, les émotions de Stan sont confuses. D’un côté, en se livrant de cette manière, il se sent vulnérable et songe même qu’il aurait mieux fait de raconter un mensonge de plus pour faire croire qu’il a eu une enfance sans histoires… Et de l’autre, il doit admettre qu’arrêter de jouer un rôle et lâcher prise est apaisant. Il ignore cependant si raconter tout cela l’aidera à retrouver le sommeil… Il espère que ce sera le cas, et que Penny gardera ces confidences pour elle puisqu’il n’aime pas que les gens en sachent trop sur lui. “Je l’ai pas revu depuis des années, donc je sais pas où elle est mais il y a peu de chances que tu la rencontres un jour.” Répond-il à la question de la blonde. C’est lui qui a fait le choix de couper les ponts avec Lily une fois qu’il est sorti de foyer à sa majorité, mais cela ne l’empêche pas de se demander régulièrement ce qu’elle est devenue. Il ne le saura sans doute jamais, et il voit cela comme une sanction méritée après le mal qu'il lui a fait en ne la protégeant pas comme il aurait dû le soir de l’incendie. “Mon père n’était pas vraiment de ton avis… Je crois que c’est seulement quand je me suis éloigné de lui que j’ai réussi à faire mon deuil et aller de l’avant…” Penny avait vu juste, il avait évidemment culpabilisé de ne pas avoir été dans la maison ce soir là, c’est d'ailleurs ce qui l’avait poussé à couper les ponts avec sa soeur. Quant à son père, Stan a longtemps voué une colère immense contre lui, cet homme qui l’a accusé de tous les maux et qui n’a pas hésité à s’en prendre physiquement à lui pour le punir de ce qu’il avait, comme si ce n’était pas déjà assez dur.

Se rendant compte qu’il a en déjà beaucoup - trop - dit sur son enfance peu reluisante, l’écrivain décide de retourner la question à Penny, espérant peut être que la conversation repartirait sur une note plus positive. Mais c’est finalement loin d’être le cas. Le Stan manipulateur habituel se serait réjoui d’apprendre tous ces détails sur la vie de la blonde mais ce soir, la sincérité de leur discussion lui inspire plutôt une réelle compassion. Surtout lorsqu’il réalise que leurs enfances ont tant de points communs, ce dont il était loin de se douter. “Je suis désolé… J’aurai préféré qu’on ait pas ce point en commun.” Répond-il avec honnêteté. “Moi je suis convaincu que c’est pas notre enfance qui détermine qui on est et ce qu’on va devenir, et je pense qu’on en est tous les deux la preuve.” Tente de se convaincre Stan. Certes, il a forcément été marqué pour son vécu, mais cela ne l’a pas empêché de réussir sa vie et de devenir un homme équilibré qui n’a pas hérité des tares de ses parents. Enfin, équilibré, ce n’est peut être pas tout à fait vrai vu son côté manipulateur et son manque général d’empathie, mais ça il ne s’en rend pas vraiment compte.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Lula, Alex, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © avengedinchains & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Emma/Stan
I'm only human after all | Penny Tumblr_opt0vjvoJc1rha7t0o2_r2_400 "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 5079
POINTS : 6075
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan.
PROFESSION : Elle a plaqué son boulot de serveuse pour devenir l'agent artistique de Liam.
REPUTATION : Attendez, la petite blonde fragile qui vient d'arriver en ville, c'est sa sœur ? C'est trop bizarre, elle ne nous a jamais parlé d'elle...

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptySam 9 Mai - 18:12

If only I'd have known
you had a storm
to weather

“Je l’ai pas revu depuis des années, donc je sais pas où elle est mais il y a peu de chances que tu la rencontres un jour.” Tu comprends désormais mieux pourquoi tu n’as jamais entendu parler de la sœur de Stan avant aujourd’hui. Apparemment, leur relation était compliquée. Et en entendant cette affirmation sans appel comme quoi tu ne la rencontreras pas de sitôt, tu réalises aussi  qu’il ne faut peut-être pas essayer d’en savoir plus. Le problème, c’est qu’aucun des sujets que vous abordez ce soir n’est simple. Parce que le sujet du paternel Haverford semble être tout aussi sensible. Ton petit ami t’avoue en effet à demi-mots que son père rejetait la responsabilité de l’incendie sur lui et l’avait empêché de faire son deuil pendant très longtemps. Tu te mords la lèvre, imaginant le désespoir que le jeune Stan avait dû alors ressentir. « Peut-être que c’est ça qui t’empêche de dormir depuis que l’épicerie a brûlé… Peut-être que ça te renvoie à ces mauvais souvenirs avec ton père…. Toute cette culpabilité… » Tu n’aimais pas jouer les psys du dimanche mais il ne fallait pas un doctorat pour se dire que c’était peut-être lié… Stan avait peut-être encore l’impression de décevoir son père en ayant perdu son héritage ? Le magasin dans lequel il avait mis tant d’énergie ? Tu étais bien placée pour savoir que les enfants maltraités émotionnellement avaient tendance à rechercher tout de même l’approbation parentale et que c’était cela qui les détruisait en fait à petit feu…

Tu finis d’ailleurs par raconter ton enfance à toi à Stan. Pour la première fois, tu ne lui mens pas sur ta biographie. Sans doute parce que tu es convaincue qu’il vient lui aussi de te dire la vérité. Et aussi sûrement parce que plus votre relation s’ancre dans le temps, plus la frontière entre manipulation et sentiments s’estompe… Evidemment, il réagit avec la compassion qui s’impose quand tu as fini ton récit. « Je suis désolé… J’aurai préféré qu’on ait pas ce point en commun. » Tu hausses les épaules, te remémorant des mensonges que tu lui avais servis auparavant. « Bah, ça ne fait qu’un de plus… dans le registre du triste. » Vous étiez en effet censés avoir tous les deux perdus un enfant et avoir été plus malmenés par vos exs…. Cependant Stan est décidé à se montrer moins fataliste que toi. « Moi je suis convaincu que c’est pas notre enfance qui détermine qui on est et ce qu’on va devenir, et je pense qu’on en est tous les deux la preuve. » Tu te relèves soudainement, laissant tomber ton sac poubelle et tes gants. « Tu sais quoi ? Tu as raison… C’est cliché mais on ne devrait pas laisser nos passés nous définir. » Tu vas vers lui tandis qu’il se remet debout. Tu poses une main réconfortante sur sa joue, plongeant ton regard dans le sien. Ce soir, tu te sentais plus proche de lui que jamais. « Cette épicerie, on peut la reconstruire de A à Z si c’est ce que tu souhaites… Ou alors on peut nettoyer les dégâts et trouver un moyen de s’en débarrasser si tu veux en finir avec ce lien qui te rattache à ton père… On fera comme tu voudras. Comme je te l’ai dit, je suis avec toi. Et il faut qu’on se tourne vers le futur. » Tu te penches pour l’embrasser, espérant que cette virée nocturne et votre discussion avaient un peu apaisé son esprit visiblement tourmenté. « Et si on rentrait à la maison ? » Lui dis-tu gentiment, te blottissant contre lui. Cette fois-ci, la fatigue commençait à te gagner pour de bon.


Spoiler:
 

_________________

 
These violent delights have violent ends. And in their triump die, like fire and powder. Which, as they kiss, consume
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
I'm only human after all | Penny ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny EmptyDim 24 Mai - 19:19

Spoiler:
 

A force de garder pour lui une grande partie de sa vie privée, c’est un véritable flots d’informations qu’il offre à Penny sans vraiment s’en rendre compte. Il faut dire que l’évocation de sa famille pourrait suffire à écrire un roman… Alors il évite de trop rentrer dans les détails de son enfance, qui ne servirait sans doute qu’à raviver la douleur que représentent encore certains souvenirs. “C’est possible oui…” Admet Stan suite à la remarque de Penny. En y réfléchissant, ses insomnies étaient sans doute liées à cet incendie puisqu’elles étaient apparues peu de temps après. L’écrivain est c’est sans doute trop impliqué pour en être conscient mais dans le fond, voir l’héritage de son père disparaître en partie sous les flammes n’a fait qu'ancrer dans la tête de Stan qu'une fois de plus, il n’a pas été à la hauteur et n’a pas été là pour réagir à temps.

Penny parle à son tour de son enfance, qui semble avoir eu la même saveur que celle de l’écrivain. Un triste point commun, et comme le fait remarquer la blonde ce n’est théoriquement pas le premier puisqu’ils sont censés avoir perdu tous les deux un enfant… En tout cas, ces révélations prouvent à Stan que Penny est particulièrement bien placée pour le comprendre.

“Merci.” Répond Stan avec sincérité en prenant la main de Penny dans la sienne. “Il faut que j’y réfléchisse, je… Je sais pas trop ce que je veux faire.” Admet le Haverford à propos de l’avenir de l’épicerie. Lui qui est d’habitude si sûr de lui a du mal à savoir quelle décision prendre concernant cet héritage, et il lui faudra certainement un peu de temps pour peser le pour et le contre. “Oui, allons-y.” Acquiesce-t-il lorsque Penny propose qu’ils rentrent. Peut être que cette conversation l’aidera à y voir plus clair et à retrouver le sommeil ? Il l’espère.

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

I'm only human after all | Penny 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

I'm only human after all | Penny Empty
MessageSujet: Re: I'm only human after all | Penny I'm only human after all | Penny Empty

Revenir en haut Aller en bas

I'm only human after all | Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-