AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

welcome to our house. (keelin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Daniel M. Granger
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Keelin, Lenny)
RAGOTS PARTAGÉS : 1714
POINTS : 4917
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
welcome to our house. (keelin) 0060632fc1d78b70d135c9f21b9c5caa226177c7
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

welcome to our house. (keelin) Empty
MessageSujet: welcome to our house. (keelin) welcome to our house. (keelin) EmptyJeu 9 Jan - 2:40


keelin & daniel
don’t call someone brother or sister
if you don’t give them enough
respect or always have their back.


Le monde est flou autour de moi, il bouge parfois tellement qu’il me donne des nausées. Je reprends mes vieilles habitudes .. Je sors, je bois, je danse, je drague. Je me suis perdu pendant quelques mois, j’ai même changé. J’ai pété un plomb, j’ai pris un coup sur la tête. Mais là je suis de retour, prêt a redevenir le connard que j’étais, le temps d’une soirée. Je crois que nous sommes dans une boite hors de la ville et c’est le meilleur début d’année que j’ai vécu depuis longtemps. Mec, à six heures! me dit un de mes potes, pointant dans la bonne direction. Une belle brune, des yeux verts perçant, une robe à ras des fesses, un corps presque trop parfait. Je n’ai pas couché avec une inconnue depuis bien trop longtemps, c’est le moment de faire le grand saut. Je n’ai pas le total contrôle de mon corps, encore moins celui de ma tete ; c’est comme si je suivais le spectacle de loin, comme si j’avais été hypnotisé. Je me suis avancé, j’ai souri, on a dansé. J’ignore exactement combien de temps nous sommes restés au milieu de la piste, j’ignore combien de verres nous sommes allés chercher. Reviens avec moi. lui chuchotais-je à l’oreille. Elle ne prend même pas la peine de se décoller, me mettant seulement sa langue dans sa bouche en guise de réponse. Parfait, plus que parfait. Il a fallu que j’engloutisse des litres d’alcool pour me redonner du courage, mais le plan se passait à merveille. Daniel Granger le retour, version 2.0.

La route jusque chez moi n’est pas bien longue mais je remercie le ciel de ne pas être tombé sur la police. Je la trouve un peu collante, elle qui ne lâche pas mon bras alors que je suis en train de conduire. On ne se lache plus, on ne se lâchera sûrement plus avant demain. On passe difficilement la porte d’entrée, mais je sens à la chaleur que nous sommes à l’intérieur. Je la débarrasse de sa veste. T’es tellement ... Belle, sexy ? Des centaines d’adjectifs me passent par la tête mais je n’ai ni le temps ni l’envie de tous les dire à voix haute. Elle envoie ma veste à l’autre bout du hall et laisse ses mains baladeuses faire leur travail. Pas besoin de te ... Elle avance, je recule. J’entends un bruit de fond mais je me dis que c’est peut être la pluie ou les voisins qui se lâchent. Sauf que je suis loin de la vérité, je suis juste en train d’établir mon scénario idéal pour que tout se déroule comme j’en ai envie. Il faut que la jolie brune me lâche pour que je revienne sur terre. Merde, Keelin ! Je fais un bond en arrière, pose une main sur ma poitrine, sentant mon rythme cardiaque accéléré par la peur. Quelques jours, ça fait déjà quelques jours qu’elle est revenue à la maison et je ne m’y fais toujours pas. J’ai presque toujours vécu seul ici et la seule personne qui est restée assez longtemps … On a fini par devenir plus proche. Avoir ma sœur ici, c’est presque comme avoir un de mes parents ; c’est bizarre et gênant. Je serais mal à l’aise si j’avais vu Kee embrasser, de cette manière, un de ses copains, je ne l’aurais plus jamais regardée de la même manière. Deuxième porte à gauche, je te rejoins. dis-je à la jeune femme, juste avant de la regarder partir. Je me retourne vers Kee et m’installe à ses cotés, rigolant au point d’en avoir mal au ventre. Je crois que je ne pourrais jamais me faire à ta présence ici. Je m’affale dans le fauteuil, le trouvant encore plus confortable que d’habitude. Mais je me relève assez vite, curieux sur un point. C’est toi qui est debout tard ou c’est moi qui suis rentré trop tôt ? finis-je par lui demander, histoire que je sache si je suis désespérant ou si mon aînée a un soucis.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    I mean, you know how it is. You chase a bottle of sleeping pills with a bottle of Jack Daniel's and life's never the same, no matter how many times you try to tell people it was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
Keelin Harper
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John.
RAGOTS PARTAGÉS : 495
POINTS : 1459
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
welcome to our house. (keelin) Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : En procédure de divorce avec un homme vil. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs. Elle tente de se reconstruire.
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


welcome to our house. (keelin) Empty
MessageSujet: Re: welcome to our house. (keelin) welcome to our house. (keelin) EmptySam 11 Jan - 18:35


keelin & daniel
don’t call someone brother or sister
if you don’t give them enough
respect or always have their back.


Réemménager chez ses parents après les fêtes avait été bizarre. Keelin ne vivait plus dans la maison familiale depuis des années mais ils avaient tellement insisté à Noël pour qu’elle ne reste pas seule avec son taré d’ex-mari dans la nature, qu’elle avait accepté de revenir après le tourbillon de la nouvelle année. En effet, peu avant le réveillon, la jeune femme avait enfin raconté à ses parents ce qui s’était réellement passé et ce qui expliquait sa séparation. Choqués, ils avaient eu du mal à entendre ce que leur fille avait traversé. Le père Granger avait failli aller casser la gueule de Drew, tout comme la même envie avait pris à Daniel quand il avait appris la nouvelle plus tôt dans l’année. Cependant, maintenant que Keelin avait enfin réussi à faire signer les papiers du divorce à son mari grâce à l’aide de Thomas, la jeune femme ne voulait plus d’histoires. Elle souhaitait mettre tout ceci derrière elle alors que la procédure était lancée. L’accord passé entre les époux et l’agent de police était de ne pas divulguer ce qu’il avait fait et ne pas le poursuivre pour ses crimes à condition qu’il se tienne loin d’elle. Il s’en tirait à bon compte mais au moins il laissait désormais Keelin tranquille. Et elle pouvait enfin reprendre sa vie en main. L’enseignante avait donc repris le travail et quitté son logement temporaire pour revenir chez les Granger depuis quelques jours. Ses parents étaient repartis pour leur carrière et elle se retrouvait avec son plus jeune frère dans la maison. Rien n’avait vraiment changé de ce côté.

Quand elle rentra ce jour-là, après une réunion tardive au conseil municipal, Daniel était déjà sorti. Il continuait à vivre sa vie et elle n’était pas là pour changer ses habitudes. Profitant d’être le seul membre de la famille à la maison, la brune se prépara un en-cas et se posa devant une série, passant la soirée en compagnie du dalmatien qu’elle avait adopté à Noël. Après plusieurs épisodes, elle éteignit la télévision et monta dans sa chambre dans l’espoir de s’endormir sous peu. Keelin se retourna dans son lit pendant longtemps et se réveilla en sursaut alors qu’elle avait enfin réussi à sombrer. La jeune femme rencontrait toujours des difficultés à trouver le sommeil en raison de ses cauchemars nocturnes. Désormais bien réveillée, elle décida de descendre et de terminer sa saison plutôt que de continuer à regarder vainement le plafond. Installée devant l’écran de télé dans le salon, elle lança la suite de l’épisode qu’elle avait abandonné plus tôt. A peine une poignée de minutes plus tard, Keelin entendit un cliquetis dans la porte d’entrée, puis des pas lourds et un bruit sourd. Le retour de son frère dans la maison se faisait aussi discrètement qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. « Daniel, c’est toi ? » Demanda-t-elle pour s’assurer qu’il s’agissait quand même de son cadet et non pas de son horrible ex-mari. Pas de réponse. Keelin mit son épisode sur pause et se leva pour aller à sa rencontre. « Daniel ? Mais… » Elle tomba nez-à-nez sur l’étudiant en train d’embrasser goulûment ce qui devait être sa conquête du soir. Quelle vision d’horreur ! Mal à l’aise, l’enseignante recula d’un pas pour essayer de quitter les lieux sans se faire remarquer et chasser cette image de sa tête. Si ça n’avait tenu qu’à Daniel, il aurait croqué cette fille sur le champ, sauf qu’il se rendit soudainement compte de la présence de sa sœur…

Il sursauta et s’éloigna de la brune dans ses bras comme si elle avait attrapé la peste. Confuse, Keelin chercha à partir au plus vite. « Ne… vous arrêtez pas pour moi. Faites comme si je n’avais rien vu… » Elle partit dans le salon et se demanda si elle devait monter dans sa chambre ou carrément partir de la maison, c’était horriblement gênant. Un éclat de rire retentit alors dans son dos alors que Daniel la rejoignait. « Il faudra bien pourtant. » Répondit-elle en souriant. Au moins, il le prenait sur le ton de la rigolade. Elle aussi avait été jeune et avait dû trouver des astuces pour rencontrer des mecs sans avoir les parents sur le dos mais entre un frère et une sœur, c’était juste… encore plus bizarre. Hyperactif, il s’assit dans le fauteuil pour se relever aussitôt. Il sentait l’alcool à plein nez… Une question très « importante » semblait le tarauder par rapport à l’heure à laquelle il était rentré. « Non, il n’est pas tôt. C’est moi qui n’arrivais pas à dormir. » Elle indiqua la télé d’un signe de tête. Merci Netflix pour les longues nuits d’hiver. « Tu… Où est ta copine ? » Demanda-t-elle alors, en constatant que la fille n’était plus là.


AVENGEDINCHAINS

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas

welcome to our house. (keelin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center :: Residences :: Esplanade-