AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, petit village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Mais ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama aussi ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, février 2020
5°C/11°C ♣ L'hiver est bien installé, et Tenby le subit de plein fouet. Il y a même eu un peu de neige, même si elle n'a pas tenu bien longtemps. Ce qui est sûr, c'est que le vent et la pluie sont partis pour durer, et qu'il va encore faire froid un moment.
♣ Avez-vous entendu ? Il parait que le suspect de l'incendie s'est échappé et qu'il se cache dans le village. Certains veulent se terrer chez eux pour se protéger, d’autres veulent l’attraper eux-mêmes, on dirait que tout le monde devient fou. En attendant, le suspect court toujours et personne n’a de solution ! Que devrions-nous faire ? C'est effrayant...Venez donner votre avis ici.
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225.99 €
Voir le deal

Partagez

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : bltmr
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 25
POINTS : 90
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) U2slLot
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyJeu 26 Déc - 19:27



Emma Collins
22 ans ♣ Etudiante en littérature ♣ Célibataire ♣ A Tenby depuis seulement quelques jours
douce - effacée - souriante - créative - altruiste - émotive - fragile - peu sûre d'elle - attentionnée - lunaire.


Mrs Lloyd veut connaître votre petite personne et vous invite donc à discuter autour d'une tasse de thé. Puisque cela tient lieu de présentation, n'hésitez pas à aborder toutes les thématiques, anecdotes qui vous semblent importantes pour comprendre le personnage. Les réponses peuvent être présentées sous forme de RP et chacune doit comporter un minimum de 50 mots. Vous pouvez effacer ce paragraphe avant de poster.


« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »
Des rideaux d’un goût douteux, une tapisserie florale surchargée, une odeur indéfinissable de... de quelque chose. De vieille personne, peut-être. Assise tout au bord du fauteuil dans lequel elle s’enfonçait à moitié, Emma sourit en attrapant la tasse de thé que la vieille dame lui tendait. Elle souriait toujours, Emma, même si à l’intérieur son cœur se brisait, même si son sang bouillonnait, elle souriait. Comme pour dire tout va bien ! Je vais bien. Et c’était vrai, si on lui demandait, c’était toujours ce qu’elle assurait. Elle allait bien, elle était heureuse. Avec toute l’énergie du désespoir, elle pouvait vous l’assurer en regardant dans les yeux. « Non, je ne suis pas quelqu’un d’important. Je suis même tout l’inverse » assura-t-elle à voix basse, avec une douceur infinie. Elle n’était personne, à peu de choses près. Elle n’avait rien fait d’exceptionnel dans sa vie, elle n’était pas comme ces héroïnes que l’on voyait, à la télévision ou dans les journaux, celles qui se battaient pour un monde meilleur, celles qui changeaient le monde, celles qui sauvaient des vies. Emma, elle n’était pas comme elles. Même pas comme Penny, celle qui avait longtemps été son modèle. « En fait, je viens d’arriver, je ne connais pas grand monde ici. Tenby... Je ne savais pas où aller, alors je suis venue ici » elle marqua une pause pour faire légèrement tournoyer sa minuscule cuillère dans la tasse. « Mais vous connaissez peut-être ma sœur, Penny Collins ? Elle, je suis sûre qu’elle est connue, ici »

« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »
Emma aurait aimé parler de quelqu’un d’autre. De sa sœur ou d’une autre femme encore, de l’une de ses héroïnes de livres, ceux-là même dans lesquels elle plongeait avec délectation, dans lesquels elle pouvait se perdre pendant des heures. L’espace d’une seconde, elle devenait une autre, elle s’appelait Elizabeth, Mary, Scout, Jane, Lyra, Anne, et tant d’autres. Elle se perdit dans les méandres de son esprit, avant de se rendre compte que Mrs Lloyd lui parlait, à elle, Emma Collins, et non à l’une de ses héroïnes préférées. « C’est une jolie ville, en tout cas, je crois que je vais m’y plaire. Je ne suis pas difficile, puis je m’entends avec tout le monde. Je ne causerai pas de problèmes, c’est promis » elle jeta un coup d’œil vers l’assiette de biscuits mais déclina poliment. Elle ne mangeait pas beaucoup, Emma. On la regardait généralement de travers, une blondinette maigrichonne qui mangeait à peine ce qui se trouvait dans son assiette, mais qui arrivait toujours à changer de sujet, à faire comme si de rien n’était, comme si ce n’était pas grave. « Je viens de manger, merci » mentit-elle en buvant une gorgée de thé. « Et puis, ça ne peut pas être pire que Swansea » rajouta-t-elle. Swansea, son paradis devenu son pire cauchemar. Pas forcément la ville la plus jolie du pays... et d’ailleurs, Emma ne voulait pas en parler, elle ne voulait même pas y penser. Si elle avait fui, c’était pour une bonne raison, pas question de ressasser le passé.
Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »
Ses projets. En avait-elle, des projets ? Elle manqua de répondre qu’elle avait déjà l’intention de rester en vie, ce serait déjà une bonne chose, mais ce n’était sûrement pas la réponse attendue. Elle hésita, elle ne savait pas quoi répondre. Elle était venue à Tenby dans l’espoir de se concentrer sur le présent, pas de craindre ni le passé ni le futur. « J’étudie la littérature à l’université, j’ai toujours aimé lire, vous voyez ? C’est ma passion. Alors après le lycée, je suis allée à la fac. J’aime étudier » expliqua-t-elle. Mais elle n’avait encore aucune idée de ce qu’elle avait l’intention de faire, après ça. Ni même si elle arriverait au bout de son cursus, si elle obtiendrait son diplôme. Aujourd’hui, après tout ce qui était arrivé, elle n’était plus sûre de rien. « Mais Swansea... c’est loin, maintenant. Je ne sais pas si je pourrai continuer à faire les allers-retours » ni le courage, ni la motivation. Une crainte presque irrationnelle de retourner dans cette ville, de croiser les mêmes gens, de revivre les mêmes souvenirs. Pas question, plutôt mourir. Mais elle n’avait pas le choix, elle ne savait pas ce qu’elle pouvait faire d’autre. Emma, elle n’avait jamais eu envie de grandir, elle aurait préféré rester enfant. Alors continuer d’aller à l’école, c’était comme continuer d’être une enfant. « J’aimerais bien trouver un petit boulot ici, à Tenby. Dans une librairie, peut-être ? Ou la bibliothèque. Pour gagner un peu d’argent » Emma n’avait jamais couru après l’argent, mais c’était quand même bien pratique, pour vivre. C'était important, même si elle aurait préféré vivre dans ses rêves. Des rêves, Emma en avait des tas. Voyager, faire le tour du monde, être aimée, voir sa famille réunie, voler parmi les étoiles, devenir une écrivaine renommée, cultiver un jardin secret, comme Mary dans l'un de ses romans favoris, parler aux oiseaux, devenir un oiseau. Des rêves fous, parfois. Des rêves à la hauteur des mondes qu'elle s'inventait jour après jour, des mondes où il faisait bon de vivre. A part ça, elle ne voulait pas réfléchir, car réfléchir serait trop douloureux. Elle préférait se laisser vivre, se dire que ce serait plus facile ainsi. « Je ne vais pas partir maintenant, alors que je viens à peine d’arriver. Et puis... j’irais où, sinon ? » elle n’avait plus personne, Emma. Plus personne à part Penny, et même ça, elle n’était pas sûre que ce soit acquis. C’était peut-être cela, sa plus grande peur, finalement. De se rendre compte qu’elle n’était personne, qu’elle ne comptait pour personne.

« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.
Emma grimaça devant la question de Mrs Lloyd. Elle avait l’impression d’être à l’une de ces soirées familiales, avec une tante que l’on voyait une fois par an et qui bombardait les jeunes de questions indélicates, en se penchant au-dessus de la table en souriant d’un air carnassier. Et alors, les études ? Le permis, c’est pour quand ? Et les amours ? Emma parvenait toujours à échapper à de telles questions. Et même quand on insistait, même quand on lui disait Allez, une belle jeune fille comme toi, ça doit avoir le monde à ses pieds. Emma bottait en touche, elle répondait par une plaisanterie, disait que ce ne serait pas pratique, d’avoir tant de monde à ses pieds, pour masquer le fait qu’il n’y avait personne. Et qu’elle n’avait envie qu’il n’y ait personne. Elle se perdait dans ses romans d’amour, dans ses films d’amour, elle avait l’âme d’une grande romantique, mais elle ne se laissait pas aimer, elle refusait d’aimer. Car quand elle le faisait, cela tournait mal. Elle n’était pas certaine d’avoir déjà aimé, Emma. L’amour véritable, celui que l’on voyait dans les livres, celui qui faisait chavirer le cœur. Après tout, si elle ne s’aimait pas elle-même, comment pouvait-elle aimer ensuite ? Elle avait déjà eu des petits copains, avant, quand elle était encore jeune, insouciante. Mais n’ayant jamais eu de véritable modèle, ne pouvant se reposer sur sa mère pour ça, ça ne se passait jamais bien. Elle s’attachait trop vite, croyant aimer quand ce n’était pas le cas, devenant immédiatement trop dépendante, trop fragile. Passant d’une extrême possessivité par peur d’être de nouveau abandonnée à une indifférence feinte, quand elle avait l’impression que cela devenait trop sérieux. Et encore aujourd’hui, surtout aujourd’hui, elle continue. A vouloir absolument trouver quelqu’un à aimer, alors qu’elle devrait d’abord commencer à s’aimer elle-même. A se perdre dans les bras d’un parfait inconnu le temps d’une nuit, sans le dire à personne, en étant un peu honteuse, à multiplier les conduites à risque, peut-être un peu. Tout ça pour se sentir vivante. Tout ça pour se sentir aimée, au moins un peu. Des problèmes, Emma en avait des tas. Des problèmes dans sa tête, des problèmes avec la nourriture, des problèmes avec les hommes. Et pourtant, comme face à cette bonne vieille Mrs Lloyd qui attendait une réponse, elle répondait toujours en riant « Rien à déclarer, ça va » et dans un sens, c’était exact. Rien à déclarer, ça va.

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »
Proche de sa famille. Bon sang, cette vieille dame avait le don pour mettre les deux pieds dans le plat, comme personne. Quiconque connaissait un peu Emma savait que la famille était un mot maudit, le genre de mot qu’il ne fallait pas prononcer si vous ne vouliez pas la voir se fermer telle une huître, ou alors répondre quelque chose comme la famille, ce n’est pas très important. Et voilà que Mrs Lloyd débarquait avec ses gros sabots et son sourire angélique. Emma aurait pu lui faire avaler son thé par le nez, sa maudite tasse en porcelaine avec, si seulement elle n’avait pas été aussi polie, aussi aimable. « Je l’ai été, à une époque » répondit-elle seulement. A une époque, oui, mais seulement à une époque. Avant que Penny ne parte, en fait. Tout avait mal commencé, tout ne pouvait donc que mal finir, aurait-elle pu répondre à cette question. Elle prit quand même une profonde inspiration, parce qu’elle avait été bien peu loquace jusque-là, elle qui pouvait parfois être bavarde quand elle se sentait en confiance, quand elle avait envie de parler. Mrs Lloyd allait finir par croire qu’elle n’avait rien à dire, qu’elle était inintéressante... ce qui était peut-être le cas, encore une fois. Tout se rejoignait toujours. « Je n’ai jamais vraiment connu mon père, en tout cas je ne m’en rappelle pas. Ma mère... ma mère a tenté de le retenir par tous les moyens, mais ça n’a pas marché, alors j’ai grandi avec elle et puis ma sœur, Penny. Je vous en ai déjà parlé. En fait, ça aurait pu être une famille typique, mais ça ne l'a finalement pas du tout été » elle rêvait de savoir ce que Mrs Lloyd pensait de sa grande sœur, mais de toute évidence, la vieille dame ne lui dirait rien. Et Emma ne précisa pas que parmi les nombreux moyens employés par sa mère pour retenir son père, il y avait elle. Quoi de mieux qu’un enfant pour sauver un couple, sur le papier le plan semblait idéal, aux yeux de la mère. En pratique, comme on pouvait s’y attendre, cela échoua. Ton père aurait pu rester, je suis sûre qu’il aurait pu rester. Si tu avais été différente. Emma ignorait ce qu’elle entendait par-là. Sa mère elle-même l’ignorait, quand elle se lançait dans de tels reproches, elle avait un peu trop bu, elle ne savait pas ce qu’elle disait. Mais ces réflexions étaient coutumières, si bien qu’Emma finit par le croire, comme elle croyait toujours ce que sa mère disait. Que si elle avait été différente, plus jolie, plus intelligente, plus forte, son père serait resté. Et sa mère aurait cessé de lui en vouloir, sa mère aurait accepté de l’aimer tout le temps. Emma avait vite compris, à la différence des autres mères à l’école qui vouaient un amour inébranlable pour leurs enfants, que sa propre mère aimait Emma par intermittence. Tu aurais pu faire un effort, il serait resté. Ses yeux se remplirent de larmes. Si tu n’es pas sage, Emma, personne ne t’aimera. Sa mère l’aimait, pourtant, Emma en était persuadée. Elle avait juste une drôle de façon de le montrer.

Reste ! Penny, s’il te plaît. Un cri presque déchirant, un cri désespéré. Le cri de celle qui était encore une enfant, au moment du départ de sa grande sœur, son roc, son phare dans la tempête. Avec Penny, Emma ne se sentait jamais abandonnée, inintéressante, laide. Au contraire, Penny l’embellissait, Penny avait toujours un mot pour la faire rire et un mot pour lui remonter le moral, Penny était la personne la plus extraordinaire et la plus merveilleuse qu’elle ait pu connaître dans sa jeune vie. Mais un jour, comme son père avant elle, elle partit. « Ce sont des choses qui arrivent » dit-elle à l’adresse de Mrs Lloyd, qui ne devait pas comprendre puisqu’elle n’était pas dans sa tête. « Les gens partent. Ils veulent construire une vie ailleurs » une vie loin d’Emma, de toute évidence. Elle serra un peu les poings en repensant à ce souvenir encore vif dans sa mémoire ; elle avait détesté Penny, à ce moment-là. Ce fut sûrement à cette époque qu’elle comprit que l’on pouvait aimer et haïr quelqu’un de manière égale, avec tant de force qu’on en avait mal, mal au cœur, mal à l’âme. Car dès lors, il n’y avait plus personne dans la vie de l’enfant qui devenait une adolescente, plus personne pour la consoler quand elle pleurait, plus personne pour lui dire qu’elle était jolie, plus personne pour la féliciter de ses bonnes notes et plus personne pour la réprimander (un peu) quand elle avait envie de faire des trucs d’ado, comme faire le mur, suivre un garçon, boire un peu trop. Plus personne, jamais. Seulement une mère un peu trop portée sur la boisson qui très souvent, ramenait un homme différent à la maison, un homme qu’Emma ne connaissait pas, qu’elle n’avait pas à connaître, en théorie. Un homme qui n’était bien souvent qu’une ombre, de passage. Ou alors il ne restait que quelques semaines, quelques mois, jusqu’à ce qu’il parte ou que sa mère le mette à la porte, pour une raison ou pour une autre. Emma ne s’en mêlait pas, elle menait sa propre vie à côté. Ses livres, c’était son échappatoire, quand le reste ne suffisait pas. Car dans le monde des livres, elle existait. Cet univers-là était un royaume et elle en était la reine. Elle lisait, elle notait tout dans un carnet, dans lequel elle écrivait de petits textes, des critiques de livres, des idées diverses. Pas un journal intime, pas vraiment du moins. Emma n’avait pas envie d’écrire sur sa vie, elle souffrait déjà bien assez de la vivre. « Finalement, c’était un mal pour un bien. Si je n’avais pas eu une telle famille, je n’aurais pas développé une telle passion pour la lecture, pour l’écriture. Vous voyez ? » reprit-elle en riant presque. Et, forcée de se forger une carapace, elle n’en avait pas été malheureuse pour autant. Comme elle ne pouvait plus se reposer sur sa famille, elle avait trouvé des amis, des petits copains, elle n’avait pas vécu complètement coupée du monde non plus. Plus personne ne s’intéressait à elle, alors elle pouvait faire ce qu’elle voulait, en un sens. Depuis toutes ces années, elle se répétait que ce qui lui arrivait était une chance. Alors avec le temps, elle avait fini par y croire. De toutes ses forces, de toute son âme.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »
Les ultimes paroles de Mrs Lloyd n’inquiétèrent guère Emma. Non pas qu’elle savait qu’elle ne tomberait pas dans le piège, au contraire, naïve comme elle était, elle finirait certainement par se faire avoir par ces fameuses personnes, mais plutôt parce qu’elle avait toujours été habituée à ne rien dire, à garder le silence. A être une statue – la Statue Emma, comme elle aimait s’appeler étant jeune. « Ne vous inquiétez pas, je n’ai rien à cacher » murmura-t-elle. Une fille tranquille, une fille qui n’avait jamais rien fait de mal, ni maintenant ni jamais. Ou plutôt, au contraire, elle devait avoir fait beaucoup de choses de mal. Sinon, son père ne serait pas parti, sinon sa mère ne l’aurait pas si mal aimée, sinon le dernier copain de sa mère n’aurait pas levé la main sur elle, une fois, deux fois, plus encore, dans un accès de colère, dans un accès d’ivresse, en lui disant Tout est de ta faute ! Des mois. Cette voix dans sa tête. Ce secret qui rongeait son cœur, peu à peu, qui la faisait s’éveiller en sursaut au beau milieu de la nuit, qui la faisait craindre une main levée, qui faisait briller une étrange flamme dans son regard. Non, Emma n’allait pas courir après les secrets des autres, elle avait déjà trop à faire avec les siens. Elle devait déjà mener une guerre sans merci avec sa propre conscience. Elle n’allait pas en parler, elle l’avait juré en son âme et conscience, elle ne voulait embêter personne avec toute cette histoire. Et après tout, qui cela intéresserait ? Depuis toujours, sa mère lui répétait qu’elle devait être sage, calme, qu’elle ne devait pas être embêtante.  Maman, je t’en prie, maman aime-moi, rien qu’un peu, rien qu’une fois. Aujourd’hui, tandis qu'elle se levait pour prendre congé de la vieille dame, elle ignorait comment les choses tourneraient, elle ignorait de quoi son avenir serait fait. En débarquant à Tenby avec seulement un sac sur le dos, en sonnant à la porte de Penny elle ne savait pas si sa soeur serait heureuse de l’accueillir. Sa seule certitude, c’était bien celle-ci ; elle ne dirait rien, à personne. Ses textes, sa liberté, elle les garderait pour elle. Ces quelques lignes écrites à la va-vite, sans réfléchir,
dans son petit carnet qui ne la quittait jamais. Emma pleure ses souvenirs oubliés pleure âme déchirée pleure si longtemps pleure toujours. Emma pleure le toboggan qui ne glisse plus et les bosses sur le front, le sable dans les chaussures et les papillons virevoltant au vent, Emma pleure de ne pas la voir de ne pas se souvenir, d’être invisible d’être inexistante d’être jugée. Emma pleure aujourd’hui son corps frissonne et ses yeux rougissent les cicatrices explosent et le cœur saigne d’avoir trop pleuré. Emma pleure de croire qu’elle ne répondra pas qu’elle a déjà oublié qu’elle est lâche ou qu’elle est morte. Emma pleure des autres, d’être folle d’avoir voulu voler jusqu’au ciel d’avoir voulu toucher les étoiles.
Elle ne parlerait pas de ses problèmes, pas une seule seconde, d’aucun d’entre eux. Et ce ne serait pas de sa faute, puisque ce n’était pas Emma qui cachait ses secrets au monde, c’était le monde qui ne voulait pas des secrets d’Emma.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?

TON PSEUDO : loupiote ; TON ÂGE : 26 ans ; TON PERSONNAGE EST : un scénario de Penny Collins  Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114 ; CONNEXION : 5/7j environ, difficile à dire ; DOUBLE-COMPTE : non ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? je me souviens plus, cela fait très longtemps ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? tout me paraît très bien pour le moment  Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 107879552 ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Elle Fanning</span> is Emma Collins


Fiche © Whispers down the lane
Bannière © Poon



Dernière édition par Emma Collins le Lun 30 Déc - 12:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Jenkins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Lloyd Jenkins

TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs & Luke.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥ & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Penny & Muire. (2/2)
Richard à venir.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 11lS8up
RAGOTS PARTAGÉS : 10289
POINTS : 5580
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) B41fdd4d9bbcf2c3aa480b76216fc6767339ad11
ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante ans.
CÔTÉ COEUR : Plus d'un an après le décès de sa compagne Aloy, toujours écorché vif, Lloyd essaie de se reconstruire tant bien que mal.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea, sociologue & papa à plein temps.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyJeu 26 Déc - 20:14

Bienvenue par minou Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114
J'ai hâte d'en lire plus sur Emma après ce magnifique début Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1536745378
Très très très très très bon choix de scénario Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1408016949 faut que tu me réserves un lien Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 897107186
Si tu as la moindre question, le staff est là pour toi Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114

_________________

How the most dangerous thing is to love

Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Keelin, Lenny, John)
RAGOTS PARTAGÉS : 1758
POINTS : 5013
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 0060632fc1d78b70d135c9f21b9c5caa226177c7
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyJeu 26 Déc - 23:24

    Très belle plume Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2366061714
    Bienvenue parmi nous Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114 Très bon choix de scénario Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2520669607
    N'hésite pas si tu as des questions !

    Nos gamins ont le même âge, ça sent le joli lien Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2646503086

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Lula # Andrew # Penny
RAGOTS PARTAGÉS : 675
POINTS : 1519
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyVen 27 Déc - 16:59

Bienvenue parmi nous ! Très bon choix de scénario Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2034844114

_________________

Wicked

game


 
Cool:
 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3946842816:
 

Revenir en haut Aller en bas
Max Julliard
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Max Julliard

TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2643
POINTS : 4108
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyVen 27 Déc - 17:52

(Re ?) Bienvenue ici si je comprends bien Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2520669607

Bon courage pour ta fiche, j'aime beaucoup ton style en tout cas Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : bltmr
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 25
POINTS : 90
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) U2slLot
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyVen 27 Déc - 20:18

@Lloyd Jenkins merci beaucoup Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278 avec grand plaisir pour le lien, j'irai lire ta fiche dès que possible Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3641361694

@Daniel M. Granger merci du compliment Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 994868865 et oui, j'ai carrément craqué pour la douceur du scénario, il est magnifique ! Pareil, avec plaisir pour le lien, je suis contente de voir des personnages jeunes avec qui lier ma petite Emma Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1978679470 (et surtout s'ils ont un point commun avec la littérature, le lien est doublement obligé Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 970745308) Douglas est un super choix en tout cas, je l'ai toujours beaucoup aimé Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1633843052

@Stan Haverford merci à toi Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2999332436

@Max Julliard non c'est la première fois que je m'arrête par ici, mais cela fait longtemps que je passe sur le forum, attendant le bon moment pour m'y inscrire, voilà qui est chose faite Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3884905051

Merci encore à vous quatre I love you
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2).


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke.
RAGOTS PARTAGÉS : 619
POINTS : 1128
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Tumblr_inline_pgapwiWngb1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyDim 29 Déc - 18:55

Bienvenue jolie plume Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114
Excellent choix de scénario, vous allez bien vous amuser avec Penny Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Penny Collins

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : © loudsilence & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel - Emma - Stan - Liam
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Source "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4942
POINTS : 5455
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyDim 29 Déc - 22:16

Cette fiche est juste PARFAITE Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 107879552 Franchement, j'ai adoré de A à Z, il n'y a pas une virgule à changer Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278 Sérieux, je crois que je pourrais te citer des passages entiers Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1408016949

Comme l'ont dit mes VDD, ta plume est très belle Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 994868865 J'aime la façon dont tu as repris les éléments du scénario mais en faisant tes propres ajouts Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2604326165 Et le passage avec Penny, mon cœur n'était pas prêt Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2366061714 Wow juste wow, je crois que tu es juste la Emma de mes rêves Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 109395170 Vraiment, tu as cerné le personnage en allant au-delà de mes attentes donc c'est avec joie que je valide cette fiche Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3808777377

Du coup, il est un peu tard pour te dire bienvenue mais je le redis, je suis vraiment contente que tu sois parmi nous Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 482748114 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3733958988

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Dimka Vassilievitch

TON PSEUDO : Luche
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Jenesaispas pour le vava
TA DISPONIBILITE RP : Présence Limité
RAGOTS PARTAGÉS : 73
POINTS : 116
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2019
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 14ybckw
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : ex-mécano, dans le flou
REPUTATION : Dim ... Oh mon Dieu, Dimka Vassi machin que je n'arrive jamais à prononcer. Je me demande comment j'ai pu l'oublier aussi facilement, lui qui laisse une fameuse trace dans une ville comme Tenby. En tous cas, rien ne semble avoir changé. Je dirais même que son sale caractère a doublé depuis sa dernière visite. Pas besoin de s'étaler pendant des heures.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyDim 29 Déc - 22:43

Bienvenue parmi nous Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3641361694 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278

_________________

☽☽ You can take your time I'll be on the front porch Keepin' on the light You can see it if you look for it.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Daniel M. Granger

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Keelin, Lenny, John)
RAGOTS PARTAGÉS : 1758
POINTS : 5013
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 0060632fc1d78b70d135c9f21b9c5caa226177c7
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt trois ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyLun 30 Déc - 0:58

    Une autre Collins, quelle bonne idèe. Enfin, je crois ... Penny Collins est plutot quelqu'un de connu dans cette ville et je redoute le moment où la numéro 2 fera son apparition. Emma semble si gentille, si discrète, si sympathique, meme si elle donnait l'impression de vouloir me cacher des choses. Bref, pour l'instant, je suis persuadée que tout ira bien pour elle à Tenby, meme si elle risque de se faire bousculer un peu. On aura le temps de voir si elle suit les traces de la grande ... Ou pas. Bienvenue chez les Miss Marple !

_________________


    Go on and light me like a cigarette, even if it might be somethin' you regret. You got me now, now, now. Swallow me down, down, down, down. I only light up when cameras are flashin', never enough and no satisfaction. Got no shame, i love the way you're screaming my name. Diggin' my grave to get a reaction, changin' my face and callin' it fashion. Got no shame, i love the way you're screaming my name.
Revenir en haut Aller en bas
Emma Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Emma Collins

TON PSEUDO : loupiote
TON AVATAR : elle fanning
TES CRÉDITS : bltmr
TA DISPONIBILITE RP : Présente, totalement dispo
RAGOTS PARTAGÉS : 25
POINTS : 90
ARRIVÉE À TENBY : 20/12/2019
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) U2slLot
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire, le coeur en vrac
PROFESSION : étudiante en littérature à l'université de Swansea
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) EmptyLun 30 Déc - 10:54

Merci pour vos petits mots et pour la validation Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2846326278
Et Penny, merci beaucoup pour les compliments, je suis ravie que cette fiche te plaise et que tout ça colle bien à la vision que tu te faisais d'Emma Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 3833722683 et ce n'est que le début de leurs aventures Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 1668876115 Arrow
Je vais m'occuper de ma fiche de liens, j'ai hâte de commencer à RP parmi vous Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) 2034844114
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty
MessageSujet: Re: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-