AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une journée qui commence bien | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fredrik Hadsen
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 818
POINTS : 2215
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Une journée qui commence bien | Megan Empty
MessageSujet: Une journée qui commence bien | Megan Une journée qui commence bien | Megan EmptyLun 2 Déc - 23:29

Depuis la rentrée, les mois s'enchaînent sans que Fred n’ait le temps de le voir passer. La fin d’année arrive à grand pas, et pour l'étudiant c'est synonyme de partiels. En plus, avec l’incendie qui a touché Tenby dernièrement, l'infirmier avait plus la tête à aider les victimes qu’à réviser. Mais maintenant que tout est pratiquement rentré dans l'ordre, il doit se mettre au boulot s’il veut assurer son semestre. Il passe donc la majorité de son temps libre à réviser des cours, et la météo maussade l’aide à rester concentré. Cela dit, il se permet de faire une pause lorsque Megan lui propose qu’ils se voient. Il l’invite naturellement à venir prendre l’apéro chez lui - ce qui ne risque pas de déranger sa coloc puisqu'elle s'est absentée pour le week-end, apéro qui donne suite à dîner et finalement, une nuit particulièrement agréable.

Le soleil commence à peine à se lever lorsque Fred ouvre les yeux. Son horloge biologique ne semble pas vouloir lui laisser faire la grasse matinée. Sa chienne non plus cela dit, puisque elle lui fait la fête à peine sorti de la chambre. Il lui sert ses croquettes puis la laisse sortir dans le jardin avant d’aller prendre une douche. Mais il est encore sous l’eau lorsqu’il entend sonner avec insistance à la porte. Souhaitant éviter de réveiller Megan, Fred sort de la douche en vitesse et accroche simplement une serviette autour de sa taille avant d’aller voir ce qui se passe. Il ouvre la porte et se retrouve nez à nez avec sa voisine hystérique qui lui fait un scandale parce que sa chienne trainerait dans la rue et aurait attaqué son chihuahua. L’animal, à présent dans les bras de sa maîtresse, a l’air plus apeuré par les cris de la harpie que blessé par une quelconque attaque… De toute façon, il n’a pas le temps de s’expliquer que la voisine repart d'elle même en pestant qu’elle n’a pas de temps à perdre aujourd’hui mais qu’elle n’en restera pas là.

Dans un soupir atterré, Fred fait quelques pas dans la rue pour repérer sa chienne et constate qu’elle s’est effectivement échappée du jardin. Par chance, elle est suffisamment bien éduquée pour revenir lorsqu’il l’appelle, et le jeune Hadsen peut donc rentrer s’habiller. Ou pas. La porte a claqué sans qu’il s’en aperçoive, et il constate avec effroi qu’il se retrouve enfermé dehors. Alors qu’il s’acharne en vain à tenter d'ouvrir cette porte, sa chienne a la bonne idée de mordre un bout de la serviette qui sert de seul vêtement à Fred, ce qui la fait glisser par terre. Il n’a même pas le temps de le ramasser que Nymeria part en courant avec le bout de tissu dans la gueule, le laissant nu comme un ver devant sa porte d’entrée. Evidemment, la chienne ne semble plus entendre le rappel de son maître cette fois… Peu désireux de rameuter tout le quartier, l’étudiant résigné change finalement de stratégie et fait plutôt le tour de la maison pour entrer par derrière. Mais bien sûr, la baie vitrée du salon est verrouillée. Cependant la vision de la fenêtre de sa chambre lui donne une lueur d’espoir : Megan peut lui ouvrir. L’idée qu’elle le voit dans cette posture assez ridicule ne l’enchante pas, mais c’est toujours mieux que d’appeler sa coloc ou son père pour récupérer le double des clés… Et puis de toute façon il n’a pas son téléphone. Il prend donc une poignée de gravillons dans son allée en jetant un œil autour dans l’espoir que personne ne l’ai repéré, puis retourne dans le jardin et commence à lancer un à un les petits cailloux à la fenêtre de la chambre en espérant que Megan n’ait pas le sommeil trop lourd.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Une journée qui commence bien | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2).


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max.
RAGOTS PARTAGÉS : 594
POINTS : 1030
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Une journée qui commence bien | Megan Tumblr_inline_pgapwiWngb1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Une journée qui commence bien | Megan Empty
MessageSujet: Re: Une journée qui commence bien | Megan Une journée qui commence bien | Megan EmptyMer 25 Déc - 22:04

Ces dernières semaines, Megan avait grandement décroché de ses cours. Elle repartait bien sûr à Swansea chaque fin de weekend pour donner l’illusion devant ses parents mais elle se désintéressait des études. Perdue, la jeune femme remettait tout en question et les notes de la brillante étudiante qu’elle était avaient chuté. Si la brune ne se reprenait pas très vite en main, elle allait louper son semestre et être reconduite en deuxième session à la fin de l’année universitaire. Ses professeurs commençaient à se montrer soupçonneux à l’égard de ce changement soudain de comportement et d’assiduité dans le chef de la petite Julliard. Dans le cas où Megan ne réussirait pas ses examens, l’un d’entre eux alerterait sûrement ses parents. Après tout, elle n’était pas n’importe qui dans l’école. Il lui deviendrait alors difficile de cacher ses doutes sur son avenir.

Le weekend venu, la jeune femme eut envie de se détendre et de penser à autre chose. Elle se retrouva chez Fred qui l’avait invitée pour prendre l’apéro. De fil en aiguille, elle passa la soirée et la nuit chez lui. Plongée dans un sommeil profond, elle n’entendit pas l’étudiant se lever et sortir de la chambre au petit matin. Confortablement emmitouflée sous la couette, à voguer dans des rêves confus, elle n’entendit même pas la sonnette de la porte d’entrée retentir avec insistance. Les minutes s’égrenaient et Megan vivait toujours dans son monde endormi où elle se prenait pour une championne de surf sur les plages australiennes, certainement en raison du film qu’ils avaient regardé la veille et qui traitait de cette discipline. Soudain, un bruit vint perturber le calme de la chambre. Un bruit retentissant et répétitif. La jeune femme se retourna dans le lit et essaya de se glisser sous plus de couches de couverture. Non, elle ne voulait pas se réveiller et quitter son rêve ensoleillé.

A nouveau, des bruits successifs résonnèrent. Megan repoussa finalement la couette et ouvrit un œil. Le son semblait venir de l’extérieur. Quelque chose heurtait la fenêtre de la chambre de façon répétée. Un coup d’œil à sa droite indiqua à la brune que Fred n’était plus dans le lit. Elle écarta la couverture, enfila sa nuisette et partit voir avec une mauvaise volonté qui s’amusait à la fenêtre. Un pigeon idiot qui se cognait la tête ? Il n’y avait pas d’oiseau en vue. Tout à coup, un caillou vint frapper contre la vitre, la faisant sursauter. Voilà donc l’origine des bruits. Megan ouvrit la fenêtre et découvrit alors un spectacle inattendu. « Noooon ! J’hallucine ! » Fred, nu comme un ver, dans le jardin. « Mais enfin, qu’est-ce qui t’arrives ? Tu as eu une crise de somnambulisme ou tu te la joues naturiste dans le jardin ? » La brune ne lui connaissait pas de tels problèmes ou penchants selon l’une ou l’autre hypothèse mais elle n’arrivait pas à trouver d’autre explication rationnelle à cette drôle de vision matinale. « Je te préviens, si c’est une invitation à te rejoindre, je la décline. » Chacun son délire, mais se balader les fesses à l’air dans Tenby, très peu pour elle.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Fredrik Hadsen
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 818
POINTS : 2215
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Une journée qui commence bien | Megan Empty
MessageSujet: Re: Une journée qui commence bien | Megan Une journée qui commence bien | Megan EmptyJeu 9 Jan - 19:41

C’est fou comme on peut rapidement passer d’une soirée particulièrement agréable à une matinée horrible. C’est ce qu’est en train d’expérimenter Fred bien malgré lui lorsque tôt le matin, il a déjà le droit de se faire crier dessus par une hystérique et se retrouve complètement nu dans son jardin sans pouvoir revenir à l'intérieur… Il se résigne à tenter de réveiller Megan à coup de petits cailloux sur le carreau de sa chambre, songeant qu’il pourrait difficilement vivre un début de journée plus humiliant… Enfin, il faut relativiser, il a haut moins la chance que la rue soit quasiment déserte à cette heure ci et il y a donc peu de chance que quiconque ait pu assister à ce spectacle inattendu.

Après de longues minutes dans le froid, il est soulagé en voyant enfin le visage de la brune à la fenêtre. Mais, comme il aurait pu s’en douter, elle ne manque pas de se foutre de lui et semble bien se demander comment il en est arrivé là. “Aucun des deux, c’est une longue histoire… La faute de ma voisine et de Nymeria.” Résume Fred, n’ayant pas forcément envie de rester planter là pour raconter les détails de la situation. “Je préférerais plutôt que tu m’invites à rentrer à vrai dire… Je suis enfermé dehors.” Explique l’étudiant dépité, espérant que Megan ne soit pas trop sadique et vienne rapidement lui ouvrir.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Une journée qui commence bien | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2).


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max.
RAGOTS PARTAGÉS : 594
POINTS : 1030
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Une journée qui commence bien | Megan Tumblr_inline_pgapwiWngb1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Une journée qui commence bien | Megan Empty
MessageSujet: Re: Une journée qui commence bien | Megan Une journée qui commence bien | Megan EmptySam 11 Jan - 18:30


Pressé de rentrer, Fred expliqua à Megan l’imbroglio de sa mésaventure qui impliquait sa voisine et sa chienne. La brune ne comprenait toujours pas comment le Suédois blotti contre elle cette nuit s’était retrouvé nu comme un ver dehors au petit matin. Une coutume de son pays d’origine où l’on s’essayait au sauna dans les glaces dont il avait souhaité tester les bienfaits à Tenby ? Il ne servait à rien d’insister, elle n’était pas très bien réveillée. D’ailleurs, la petite Julliard rêvait de retourner s’emmitoufler sous la couette et surtout ne pas mettre un pied dehors comme lui. Cependant, Fred insista pour qu’elle descende lui… ouvrir. Ainsi, il ne s’était pas retrouvé dans une telle situation par délire ou envie naturiste. La porte s’était refermée derrière lui. Voilà pourquoi il l’avait réveillée de si bonne heure.

Cette situation cocasse dont elle comprenait désormais toute l’étendue amusa grandement Megan, bien décidée à le faire mariner un peu. Du coup, elle se réveilla mieux. Pauvre Fred, il était mal tombé. « J’ai droit à quoi, si je viens t’ouvrir ? » Après tout, il l’avait réveillée et maintenant elle devait quitter la chaleur réconfortante de la chambre et se déplacer jusqu’en bas. La requête de l’étudiant-infirmier méritait un encouragement. « Tout ce que je veux ? » Si elle profitait de la situation ? Totalement, c’était juste trop drôle. « Pourquoi pas une petite sérénade ? J’ai toujours rêvé qu’un garçon me fredonne une chanson sous la fenêtre. Je serai peut-être mieux disposée à descendre après. » Et elle pourrait en même temps se rincer les yeux pendant qu’il s’adonnerait à cette activité. S’il connaissait l’adage « pas de bras, pas de chocolat », il pouvait le remanier en « pas de sérénade, bonjour la panade. » N’ayant pas l’intention de bouger d’un iota, Megan s’appuya contre le rebord de la fenêtre. Le temps pressait pour Fred, le quartier n’allait plus tarder à se réveiller et les rues grouilleraient bientôt des habitants matinaux de la localité.


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Une journée qui commence bien | Megan Empty
MessageSujet: Re: Une journée qui commence bien | Megan Une journée qui commence bien | Megan Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une journée qui commence bien | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center :: Residences :: Victoria Street-