AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

best things come from bad ideas + danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : myself + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Les Griffiths - Daniel
RAGOTS PARTAGÉS : 2565
POINTS : 3464
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
best things come from bad ideas + danny Tumblr_pif6gpsum61qzm76wo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

best things come from bad ideas + danny Empty
MessageSujet: best things come from bad ideas + danny best things come from bad ideas + danny EmptyDim 24 Nov - 11:47

@Daniel M. Granger a écrit:

   
il me fallait une Bonnie Rolling Eyes bien obligé What a Face
REVE. c'est trop tard, tu m'as lancé maintenant best things come from bad ideas + danny 2520669607 d'ailleurs, j'arrive  best things come from bad ideas + danny 784935647

Je repose mon téléphone avec un petit rire incrédule. C’était du Danny tout craché, ça. Apparemment, notre réconciliation et notre temps passé ensembles en TIG avait renvoyé notre relation à ce qu’elle était avant tout le drama qui avait suivi : une relation légère, complice, où on enchaînait les bêtises en duo. Car cette histoire de faire croire qu’on avait mis le feu tous les deux à l’Eglise, ce n’était rien d’autre que ça, une farce douteuse dont il avait le secret. C’était du même niveau que la fois où il avait fait un strip-tease déguisé en Père Noël ou la fois où il s’était marié avec son pote à Vegas. A chaque fois, je faisais mine d’être exaspérée mais au fond, je trouvais ça follement amusant. Et aujourd’hui, ça l’était encore plus parce que j’avais enfin acquis l’autodérision qu’il me manquait auparavant… D’ailleurs, prise d’une inspiration soudaine, je suis tout à coup décidée à lui prouver qu’il n’est pas le seul à pouvoir faire des blagues douteuses… Je me mets donc à préparer ma farce, courant partout. Je me dépêche, ne sachant pas combien de temps j’ai, avant qu’il ne débarque pour de bon... Je cours chercher une couverture que j’étale soigneusement sur le sol du salon, mettant la table basse contre le mur pour dégager le passage. Je fonce dans ma chambre, raflant toutes les bougies que je peux, les allumant et les disposant tout autour de la couverture. Je vais ensuite chercher de la belle vaisselle, des grands verres à vins et des assiettes que je dispose soigneusement sur la couverture. Je complète l’illusion en mettant une bouteille de vin là au milieu et aussi quelques mets. Et voilà, en quelques minutes, j’avais dressé un vrai simulacre de pique-nique romantique aux chandelles.

Cependant, comme je suis une fille joueuse, je pousse le détail à son maximum. Je mets un best off des meilleures chansons d’amour de la dernière décennie en fond sonore et je décide même de me changer. Exit mon sweat et mon jean, je  passe une jolie robe de dentelle bleue et je coiffe mes cheveux toujours blonds en une natte romantique. Malgré ma précipitation, tout ça prend du temps, et j’ai à peine passé un élastique au bout de ma tresse que la sonnette de la porte d’entrée retentit. Daniel était là. Maintenant, c’était à moi de jouer… Le décor ne suffisait pas, il allait falloir que je déploie mes talents d’actrices pour lui faire croire que j’avais à nouveau des sentiments pour lui et que je l’avais attiré chez moi pour un dîner romantique. Mais j’ai confiance en moi… Je vais donc ouvrir au Granger. « Bonsoir toi… » Que je dis, lui adressant un sourire de fille pâmée rien qu’en le voyant. Ce n’était pas difficile, vu que je l’avais déjà fait par le passé. « Entre… » Il s’exécute et dès qu’il est dans le couloir, je me penche vers lui pour qu’il respire le parfum dont je venais de m’asperger et dépose un baiser sur sa joue. Avant de m’emparer d’autorité de son manteau, le faisant glisser de ses épaules. C’était la gêne totale mais justement, le but était de voir jusqu’à où je pourrai pousser la blague. « Mon coloc a une garde à l’hôpital, alors je me suis dit qu’on pourrait profiter de l’appart avant d’aller dans les bars. Je nous ai préparé un petit quelque chose. » Réprimant un sourire machiavélique, car je le connaissais suffisamment pour savoir qu’il allait être terrifié, je le conduis dans le salon. « TAAAAADAAAA ! » Que je fais lui dévoilant ma petite mise en scène. « Installe-toi… Je vais nous chercher un tire-bouchon. Tu veux du vin ou tu préfères du champagne ? » Sa tête n’avait pas prix mais je ne faisais que commencer…

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Daniel M. Granger
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Richard)
RAGOTS PARTAGÉS : 1697
POINTS : 4836
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016
best things come from bad ideas + danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : cold heart.
PROFESSION : plus d'escrime, plus d'université ... il est privé du premier tandis qu'il a complètement oublié le deuxième. mais qu'est-ce que ce gamin va faire de sa vie?
REPUTATION : discret vous avez dit ? j'ai l'impression qu'il revient sur le devant de la scène, comme avant. on la vu sortir de chez les flics récemment, sûrement le début de la fin. au fait, quelqu'un a vu Riley ? c'est peut-être ça qui la fait dériver.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

best things come from bad ideas + danny Empty
MessageSujet: Re: best things come from bad ideas + danny best things come from bad ideas + danny EmptyLun 9 Déc - 0:32


lenny & danny
never underestimate the power
of bad ideas. they must be
refuted again and again.


« Soit tu m'aimes à la folie, soit tu aimes mon compte en banque. » Il tenait mon coeur comme son arme, quand il n'y avait plus de balles, mes yeux n'avaient plus de larmes. Je crois que Bonnie et Clyde est sûrement un des seuls livres que j'ai pris plaisir à étudier les quelques fois où je me suis rendu à l'université. C'était marrant de nous comparer à eux avec Lenny, surtout après cette folle rumeur selon laquelle je pourrais être l'instigateur de l'incendie de cette ville. Quelle belle connerie, mais rien d'étonnant de la part des voisins. Et je suis content d'avoir délirer en emmenant la blonde avec moi, ce qui va me permettre d'enfin faire une vraie sortie entre potes, à boire jusqu'à ne plus se souvenir de rien. La première depuis ma jolie blessure à la tête. Soit. Je lance mon téléphone sur le canapé et monte me changer pour enfiler un truc un peu correct. Un pull et un jeans fera l'affaire, surtout avec ces températures qui baissent. Il ne me faut que quelques minutes avant de finir dehors au volant de ma voiture. Et quelques autres minutes avant de me retrouver devant la porte de la Griffiths. Le sourire qu'elle m'adresse en ouvrant la porte est intriguant, mais pas au point de m'inquiéter. Qu'est-ce qui me vaut un accueil si chaleureux ? demandais-je en rigolant, souriant largement. Je m'exécute et rentre dans son appartement. Elle se penche pour me faire la bise sur les deux joues et j'en profite pour humer son doux parfum. Un sentiment de déjà vu s'empare de moi. J'aime son parfum, j'ai toujours aimé son parfum et je ne sais pas à quoi elle joue en s'approchant de moi de la sorte. Merde, arrête de te faire des idées Dan, tu deviens totalement paranoïaque. Heureusement, la jeune femme me sort de mes idées tordues. Ca tombe bien, je meurs de faim. Ce n'était pas mon plan de base, mais celui là me convient tout autant.

Par contre, ce n'était vraiment pas ce à quoi je m'attendais. Je me disais qu'on se ferait un plateau télé tranquille juste avant de partir, pas un picnic aux chandelles. Je crois que je n'étais pas si paranoïaque que ça quelques minutes plus tôt, elle me drague. Mais enfin ... Je ne pensais pas que réconciliation signifiait qu'on redeviendrait ... Comme ça. C'est ce qui nous a séparer tous les deux. Et puis ces dîners romantiques, c'est loin d'être ma tasse de thé. Mais qu'est-ce que ... Je ne sais pas ce qu'elle cherche, je ne sais pas à quoi elle joue. J'ignore quelle expression traverse mon visage, mais je suis sûr que j'éclaterais de rire si je pouvais me voir. Je reste debout, bouche bée devant ce spectacle. Je ... Aucun mot ne veut sortir de ma bouche ou en tous cas, une phrase complète. J'ai envie de prendre mes jambes à mon cou pour éviter de subir un dîner comme ça, pour éviter de craquer à nouveau et en même temps, ce n'est pas très poli. On vient de se rabibocher avec Lenny, je n'ai pas envie de tout gâcher simplement par peur. Je m'installe, sceptique, curieux. Au moins, je saurais ce qui se trame réellement dans la tête de la jeune femme. Euh ... Du vin ... Je suppose. Je suppose que c'est la boisson qu'il faut dans ce genre de dîner. Puis j'ai vraiment, vraiment besoin d'un verre pour faire passer ça. Qu'est-ce que tu nous a préparé ? demandais-je, jouant nerveusement avec mes doigts. Je suis bien installé, je me sens plutôt bien ... Et ça me fiche la trouille. Quand elle revient avec mon verre, j'en vide déjà la moitié. J'espère que c'est un truc consistant parce que vu les endroits où je t'emmène après, il faudra bien qu'on résiste. Je me souviens d'une soirée où je suis allée avec des potes et je n'avais pas mangé, je n'ai jamais été aussi malade de ma vie. Je t'assure, c'était pas beau à voir. Bafouiller, trop parler, ce n'est pas du tout un bon signe. Reviens à toi Danny, tu ne vas pas te laisser emporter par cette soirée bizarre. Si ça se trouve, la Griffiths te fait juste une mauvaise blague, histoire de te faire payer tout ce que tu lui a fais subir ces dernières années. Je suppose qu'on verra. Avec quelques verres de vin, peut-être que la réponse arrivera même plus vite.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    Civil disobedience is not our problem. Our problem is civil obedience. Our problem is that people all over the world have obeyed the dictates of leaders and millions have been killed because of this obedience. Our problem is that people are obedient all over the world in the face of poverty, starvation, stupidity, war and cruelty. Our problem is that people are obedient while the jails are full of petty thieves and the grand thieves are running the country. That’s our problem.
Revenir en haut Aller en bas

best things come from bad ideas + danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences :: Greenhill Avenue-