AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, petit village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Mais ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama aussi ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, février 2020
5°C/11°C ♣ L'hiver est bien installé, et Tenby le subit de plein fouet. Il y a même eu un peu de neige, même si elle n'a pas tenu bien longtemps. Ce qui est sûr, c'est que le vent et la pluie sont partis pour durer, et qu'il va encore faire froid un moment.
♣ Avez-vous entendu ? Dimka Vassilievitch a été libéré de l’hôpital psychiatrique, où il avait été interné à cause de sa schizophrénie. Ce n’est pas rassurant de le savoir en ville, non ? Je me demande ce qu’il faut faire…Venez donner votre avis ici.
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez

somebody to heal + erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyJeu 12 Sep - 15:06

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

« Merci à vous. Bonne journée. » Rhys adresse un sourire machinal à la fleuriste avant de s’emparer du bouquet qu’elle venait de lui préparer. Des roses blanches. Les fleurs préférées d’Echo. Il n’était pas rare que le blond en achète pour fleurir la tombe de son aînée. Malgré la tristesse que cela provoquait toujours en lui, il essayait de le faire à intervalle réguliers, de lui rendre souvent visite... Aujourd’hui, alors que la date de l’anniversaire de sa mort se rapprochait, cela lui paraissait plus important que jamais. Elle lui manquait. Terriblement. Et laisser son souvenir s’estomper lui paraissait inconcevable. Il avait besoin qu’elle fasse encore partie de sa vie d’une manière ou d’une autre… Lorsqu’elle était encore de ce monde, ils avaient eu une relation compliquée. Le départ de Rhys ayant détérioré leur lien durablement et c’était l’un de ses plus grands regrets : ne pas avoir eu le temps d’arranger les choses avec elle. Il s’était rappelé de l’importance de la famille que bien trop tard. Maintenant, il avait besoin de croire que tout n’était pas perdu, que Echo était là, quelque part, qu’elle voyait à quel point elle lui manquait, à quel point il l’aimait. Il espérait qu’elle lui avait pardonné l’immense connerie qu’il avait faite en se détournant des siens pour s’enfuir à Londres. Il avait été un gamin stupide. C’est ce qu’il lui répétait du bout des lèvres lorsqu’il s’attardait près de sa stèle, espérant qu’elle l’entendait d’une manière ou d’une autre…

Mais aujourd’hui, il n’y aurait pas de dialogues chuchotés entre eux. Car ils ne seront pas seuls. Lorsque le Blake arrive au cimetière, il constate que quelqu’un est déjà en train de se recueillir sur la tombe d’Echo. Et il reconnaitrait cette chevelure flamboyante entre mille. Erin. Sa petite sœur est penchée en avant. Il ne distingue pas son visage mais il a l’impression qu’elle a le poids du monde sur les épaules… Pendant un bref instant, il hésite à faire demi-tour puis renonce, prenant plutôt la décision de la rejoindre. Ce n’est pas en l’évitant qu’il parviendrait à se rapprocher d’elle… Car tout ce qu’il venait de ruminer sur sa relation avec Echo, s’appliquait aussi à Erin. Mais avec une différence de taille : il pouvait encore arranger les choses avec sa cadette. Ils avaient d’ailleurs fait un premier pas dans ce sens tous les deux l’autre jour, au théâtre, maintenant, ils devaient concrétiser leurs efforts. Les liens au sein de la fratrie Blake s’étaient distendus mais ils pouvaient encore être réparés… Le Blake s’approche donc de sa petite sœur, le gravier crissant sous ses pieds. Agenouillée près de la tombe, elle la débarrasse visiblement de quelques feuilles mortes. Au début, il ne la dérange pas, posant en silence son bouquet de roses sur le marbre, ses yeux s’attardant sur l’inscription gravée dessus. Deux dates, le début et la fin de la vie d’Echo… Puis la main du blond vient se poser sur l’épaule de sa petite sœur, qu’il serre légèrement en guise de réconfort. « Salut... » Souffle t-il doucement. Il laisse encore le silence perdurer, ne voulant pas la déranger. Puis... « Ça va ? » Demande t-il soucieux. Si elle était là, elle aussi, c’est que les pensées qui l’agitaient, ne devaient pas être plus joyeuses que les siennes… Il pousse un petit soupir. « Je suis désolé, je ne m’attendais pas à te trouver ici… Je n’ai pas l’habitude d’avoir de la compagnie en fait… Je peux repasser un peu plus tard si tu as besoin d’un moment… » Il ne voulait pas la déranger même si au fond, ça lui avait serré le cœur de la voir de loin, l’air si seule et si triste…

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyJeu 19 Sep - 22:06


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


Une journée de passée, un autre rôle dans la poche. Si je n'avais pas changé de continent, j'aurais crier à l'habitude et à la monotonie, mais mon retour à Tenby m'a fait un grand fou. J'ai repris contact avec mon frère et je vais peut-être enfin récupérer ... L'homme que j'aime ? Non, je ne peux pas dire ça. Les questions sur Jesse me hantent depuis que nous sommes rentrés et la seule avec qui j'aurais voulu en parler n'est pas là. Plus là. En sortant du théâtre, une idée me vient alors à l'esprit. Il ne me faut pas longtemps pour me retrouver sur la tombe de ma grande soeur. Un sentiment de honte m'envahit d'abord, comme si j'étais mal à l'aise à l'idée de la revoir après si longtemps ; mais ma lucidité reprend le dessus et me voilà planté devant la pierre, comme une idiote. Pour me mettre à l'aise, surtout avec mes idées, je m'assois en position indienne juste devant. Salut Echo. Je suis désolée, j'aurais voulu venir avant ... Mais tu me connais, ça ne m'enchante pas de faire comme si tu étais là et que je pouvais te parler. J'ai vu ça souvent, les gens parler sur la tombe du proche en faisant comme s'ils étaient là. Apparemment ça fait du bien, parce que t'as l'impression d'être revenu en arrière et que, d'une certaine manière, tu n'es pas jugé. J'espère que ça va là haut. Oh mon Dieu, heureusement que je suis toute seule parce que là, j'ai encore fait fort. Je n'ai qu'à espérer que tout se passe bien là haut, si j'ai une quelconque croyance du fait qu'elle est en train de me regarder ... Bref. Je n'ai pas respecté ma promesse, je ne suis pas restée ici et j'ai tout foiré avec Rhys. Je n'ai même pas été au mariage. Je sais que tu m'aurais engueuler si t'avais été là, et je me dis que je n'aurais pas fait cette connerie si, comme d'habitude, t'avais exécuter ton tour avec tes mots magiques. Mais je suis là maintenant et tu me connais, je ne vais pas faire comme si rien était. Un flot continu de paroles sort de ma bouche, tentant de justifier tout ce que j'ai fais en disant que c'est son absence qui m'a fait causé du tord à tout le monde. Si elle était là, elle m'aurait secouée en me disant de retomber les pieds sur terre. A nouveau. Tout va s'arranger maintenant. dis-je surtout pour moi même.

Et je continue de discuter, encore et encore, malgré le fait que je trouve ça débile. Ca sort tout seul, ça fait plaisir de ne pas être interrompue par des remarques. Le temps passe, j'ignore si je suis là depuis longtemps. C'est Rhys et sa main chaleureuse sur mon épaule qui me réveillent. Hey. répondais-je sur le même ton. Impossible de se sauter dans les bras, de lâcher une vanne quand on est ici. Et pourtant, je suis sûre que ça aurait bien fait rire Echo. J'ai connu mieux. Et toi ? Même si c'est débile, c'est sympa de faire ce genre de truc. Et même si c'est sympa, ça fait très mal parce que bon, la piqure de réveil est fameuse. Je pose ma main sur la sienne quand il me dit qu'il peut partir. Non, non, reste. C'est vrai que je discute mais bon ... Ce n'est pas comme si elle était là. On ne serait pas dans cet état là sinon. Erin ou la franchise mal placée. Erin ou la spécialiste du je remue le couteau dans la plaie. Heureusement que mon frère me connaît, n'importe qui d'autre aurait pu être choqué. Je laisse tomber ma main, baisse les yeux. Je me suis dit que je devais venir, ça faisait longtemps. Je n'ai pas envie de compter les jours exactes, je n'ai pas envie d'essayer de me souvenir à quand remonte la dernière fois où je suis venue. Elle me manque, elle me manque tellement que ça fait plus mal qu'autre chose, en fait, d'être ici avec Rhys. Adieu les trois mousquetaires ... Ca fait longtemps que j'ai dit au revoir mais il n'empêche que l'arrivée du Blake me l'a rappelé. Par contre, moi je peux te laisser si tu veux. Je crois que je suis là depuis un moment maintenant. finis-je par dire, juste avant de me lever.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.


Dernière édition par Erin L. Blake le Dim 24 Nov - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptySam 28 Sep - 21:52

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

« J'ai connu mieux. Et toi ? » La réponse d’Erin confirme les craintes de Rhys. Et malgré tous les différends qu’ils ont pu avoir, ses instincts de grand-frère protecteur reviennent au galop dès qu’il l’entend. « Tu veux en parler ? » Demande t-il avec douceur. Il ne savait pas s’ils en étaient revenus au stade où ils échangeaient des confidences mais au cas où elle aurait envie de partager, il voulait bien écouter. En fait, il avait envie de l’aider. Il n’aimait pas la voir comme ça, elle qui était d’ordinaire si vive et si exubérante… Et lui, est-ce qu’il allait bien ? Il se rend compte qu’il n’a pas encore répondu à la question de sa cadette. Sans doute parce que la réponse est complexe. Oui, il était dans une période de sa vie où les choses allaient plutôt bien. Et pourtant, quand il venait ici, il était toujours frappé avec la même intensité par le chagrin que lui inspirait la perte de sa sœur aînée. « Moi ça va… » Dit-il, presque laconiquement. Puis, il réalise à quel point c’est évasif, comme réponse. Malhonnête aussi, vu qu’il venait littéralement de demander à sa cadette de lui livrer ses sentiments… Il se reprend donc. « C’est juste que… Je pensais qu’au bout d’un moment, ça me ferait moins de peine de revenir ici. Mais non… J’ai toujours du mal à accepter qu’elle soit partie pour de bon. »

Il baisse la tête, émotif et mal à l’aise face à cette confidence. Erin appose sa main sur la sienne. « Non, non, reste. C'est vrai que je discute mais bon ... Ce n'est pas comme si elle était là. On ne serait pas dans cet état là sinon. » C’est vrai qu’il lui avait proposé de partir pour qu’elle soit tranquille. Ce qui était vrai, c’était aussi ce qu’elle venait de dire même si ce pragmatisme semblait presque trop cruel vu les circonstances. « C’est vrai… Pourtant… C’est peut-être ridicule mais ça m’apaise de venir ici. De me dire qu’elle est quelque part et pas simplement disparue de la surface de la terre. » Leurs mains se séparent. Pas parce qu’ils ne sont pas d’accord mais simplement parce qu’ils ont perdu l’habitude d’être tactiles l’un avec l’autre. Ou aussi parce que comme dit Erin, ils sont dans « cet état là » et qu’aucun des deux ne sait comment gérer. Ils ont le cœur brisé les Blake, amputés d’une partie d’eux-mêmes et être ici tous les deux, sans leur troisième mousquetaire, le leur rappelle encore plus. « Je me suis dit que je devais venir, ça faisait longtemps. » Rhys pousse un petit soupir. « Tu penses souvent à elle ? » Ose t-il demander face à cette première confidence qu’elle vient de lui faire. Il ne dit rien d’autre car il a l’impression qu’elle se sent coupable de ne pas être venue plus souvent et qu’il ne sait pas quoi lui dire à ce propos. Leur désertion mutuelle de Tenby était encore un sujet sensible pour tous les deux…

« Par contre, moi je peux te laisser si tu veux. Je crois que je suis là depuis un moment maintenant. » La petite rousse rend la courtoisie à son frère, lui proposant de partir à son tour. Elle se lève même, comme si elle anticipait déjà ce que pourrait être sa réponse. Sauf qu’en fait, il n’a même pas besoin de soupeser la proposition pour y répondre. « Non ça me ferait plaisir que tu restes… J’ai envie de passer du temps avec toi… ici ou ailleurs… Finalement, c’était la première fois depuis les funérailles qu’ils se retrouvaient tous les deux ici et la présence d’Erin était réconfortante face à cette stèle de marbre gris. Pour un coup, Rhys se sentait moins seul en compagnie de quelqu’un qui pouvait comprendre ce chagrin et le vide que laissait l’absence d’Echo… Ils se tiennent en silence, côte à côte pendant quelques secondes, les souvenirs affluant dans l’esprit du blond. « Un pour tous… Tous pour un, tu te rappelles ? » Finit-il par énoncer, se remémorant de leur mantra d’enfants, seriné comme une promesse au cours de leurs longues journées de jeux. Une promesse qu’ils avaient tous les deux trahie, séparant la fratrie bien trop souvent et bien trop longtemps…


_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyLun 7 Oct - 1:02


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


J'ai connu mieux, j'ai connu tellement mieux. Et je me dis qu'en fin de compte, rajouter cette visite en plus des doutes face à mon ancienne relation, ce n'était pas une si bonne idée que ça. Tant pis, je suis là maintenant et avec mon frère. Ca va ... Je vais m'en remettre. Je m'en remets toujours. Je ne suis pas la fille la plus forte du monde, mais j'arrive toujours à me relever. Certes, ces histoires me touchent plus ... Mais en me répétant que j'ai connu pire, encore et encore, ça sera plus facile d'avancer. Puis inutile de parler de mes problèmes à Rhys maintenant. Quand je lui retourne la question, sa réponse ne se fait pas attendre. Plus facile, plus facile. Ca ne sera jamais facile pour nous d'admettre qu'elle nous a quitté et instinctivement, je fais non de la tête pendant qu'il le dit à voix haute. Il continue et j'écoute d'une oreille attentive, comprenant chacun de ses mots. Qu'elle est accompagnée, qu'elle s'amuse sûrement comme une folle. Je vois totalement ce que tu veux dire. Je n'ai pas non plus envie de me dire qu'Echo n'est simplement plus là, qu'on la effacer sans un mot et sans aucunes traces. Alors je me dis qu'elle fait la fête tous les jours, qu'elle profite et que, pourquoi pas, elle nous envoie un signe ou l'autre, un petit obstacle, de bonnes ondes, juste pour rigoler. Je souris d'ailleurs à cette pensée alors que j'enchaine en disant que je n'étais pas venue ici depuis longtemps. Très souvent. La plupart du temps, c'est quand j'ai besoin de prendre une décision ou que j'ai un problème ... Je me demande ce qu'elle me dirait si elle était là. finis-je par lui dire, répondant à sa question. Tous les jours elle entre dans ma tête, à un moment ou à un autre, mais encore plus lorsque je suis perdue, que j'ignore qu'elle est la bonne chose à faire. Et le pire dans tout ça, c'est que ça marche la plupart du temps. Cette femme était vraiment un modèle de vie.

Je finis par me rendre compte que ça faisait longtemps que j'étais là et que je parlais seul ... Et même si je n'en avais pas du tout envie, je rend la courtoisie à mon grand frère en lui proposant de le laisser tranquille. Mon coeur fait un bond quand il me retient. J'aime t'entendre dire ça. dis-je à voix haute, le regrettant directement. Non pas parce que j'ai honte, juste parce que c'est gênant d'admettre que tout au fond, je me serais bien mise à genoux devant lui pour qu'il me dise de rester. C'est une horreur pour moi de penser aussi faiblement, de me comporter aussi faiblement. Je suis sûre qu'elle sauterait de joie si elle était là, à nous voir uni malgré tout. Et le pire c'est que j'en rajoute une couche, à tel point que je me giflerais bien sur place. On m'a toujours dit que la famille était une faiblesse, surtout dans mon métier, mais ce n'est qu'aujourd'hui que je m'en rends vraiment compte ; ici, ensemble, à pleurer cette soeur qui nous a quitté bien trop tôt. Au diable les beaux discours sur la bonne manière de vivre, je veux juste profiter de mon frère cet après midi. Ah. Je ne l'avais pas entendu depuis longtemps. Tous pour un, un pour tous. Ce goût amer dans la bouche, ce doux souvenir dans ma mémoire. J'aime autant cette phrase que je la déteste, et je pourrais m'étaler pendant des heures sur les raisons. Mais ce n'est pas le moment. Un pour tous, tous pour un ... finis-je par répéter un peu bêtement, mais en souriant cette fois.

Je récupère mes esprits et revient à la réalité. Je remets mon écharpe en place, une petite brise passant dans le coin, avant de lever les yeux vers mon frère. Allez viens, assieds toi près de nous. dis-je en reculant, histoire de lui laisser de la place. Je tapote même l'endroit, insistant pour qu'il ne refuse pas. Je le laisse faire et je regarde la photo de ma soeur, encore. Raconte moi ta journée. C'est si simple, mais c'est comme ça qu'on récupère le dialogue. D'un naturel très tactile, je le prends par le bras et je pose ma tête sur mon épaule. C'est fatiguant d'être triste. Puis parle moi de mes neveux préférés, je ne les ai vu qu'une fois depuis que je suis rentrée et j'ai presque peur que ça arrive à nouveau. ajoutais-je en rigolant. Je veux qu'il me parle, qu'il me confie des petits secrets, qu'on sache tout l'un de l'autre, à nouveau. Personnellement je parle beaucoup et j'ai déjà beaucoup parlé. A son tour maintenant. Raconte moi tout ... marmonnais-je en fermant les yeux, profitant du moment le plus apaisant que j'ai eu depuis longtemps.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.


Dernière édition par Erin L. Blake le Dim 24 Nov - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptySam 19 Oct - 10:24

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

« Ca va ... Je vais m'en remettre. » La réponse d’Erin est évasive mais Rhys ne s’en formalise pas. Il savait mieux que personne que sa petite sœur n’aimait pas être prise en flagrant délit de faiblesse et s’étaler sur ses sentiments… « Tu sais…Tu n’es pas obligée de jouer les filles fortes tout le temps… T’as le droit de te laisser aller parfois… » Dit-il néanmoins, au cas où elle aurait vraiment besoin de se confier. Lui aurait bien voulu savoir ce qui la tracassait… Mais il n’insiste pas plus, lui laissant le choix. Il était parfois lourd mais il savait faire preuve de tact quand cela s’imposait. Surtout que pour sa part, il n’était jamais réticent à exprimer ses émotions. Aujourd’hui encore, il laisse libre court à ses pensées et son ressenti à propos d’Echo, trouvant une oreille attentive en la rousse. Cette dernière comprend totalement qu’il a besoin d’imaginer Echo, là quelque part, sous une forme quelconque, plutôt que simplement disparue de la surface de la terre. Elle répond aussi à sa question, lui avouant qu’elle pense beaucoup à leur sœur aînée. « Très souvent. La plupart du temps, c'est quand j'ai besoin de prendre une décision ou que j'ai un problème ... Je me demande ce qu'elle me dirait si elle était là. » Rhys parvient à esquisser un sourire malgré sa tristesse. « Tu sais quoi ? Je fais pareil… Je crois que c’est un des trucs qui me manque le plus. C’est toujours vers elle que je me tournais quand j’avais l’impression de perdre les pédales et que je devais retourner sur le droit chemin… Ses conseils étaient toujours les bons… Même si elle me les donnait en m’engueulant ! »

Il y a de la nostalgie dans la voix du Blake. Et un peu de regret. Les choses seraient tellement plus simples si avec Erin, ils pouvaient se tourner aussi l’un vers l’autre comme ça. S’ils avaient une relation fraternelle de ce type… Mais le temps et la distance les avaient bien trop éloignés pour ça. Actuellement, ils apprenaient tout juste à se redécouvrir… Sauf que justement, ils ne pouvaient que s’améliorer. Et c’est ce cheminement de pensées qui pousse Rhys à avouer à Erin qu’il a envie qu’elle reste avec lui aujourd’hui. Et il n’est pas déçu par sa réponse. « J'aime t'entendre dire ça. » Elle a l’air aussi surprise que contente… Rhys réalisait désormais qu’il ne fallait pas avoir peur de dire les choses quand il était encore temps. Il est donc content s’il a pu montrer à sa cadette qu’il avait vraiment à cœur de réparer leur relation… « Je suis sûre qu'elle sauterait de joie si elle était là, à nous voir uni malgré tout. » « J’en suis sûr aussi… Elle était vraiment fâchée qu’on se soit éloignés comme ça tous les deux… » Ils s’étaient tous éloignés les uns des autres en réalité, Rhys ayant aussi menti à Echo sur son prétendu séjour en Afrique… Ils étaient si proches plus petits, c’était une honte quand on réfléchissait. Et ils avaient dû aussi peiner leurs parents en ne se retrouvant plus jamais tous les trois à leur table même pour les repas de famille… Pris dans le moment, le blond finit par proférer leur mantra de gamins à voix honte. Une fois encore Erin est surprise, et peut-être aussi un peu chamboulée mais elle finit par le répéter à son tour. Et comme son frère, elle sourit de ce sourire doux-amer, celui que tous ceux qui se rappellent avec tendresse d’un être cher, affichent.

« Allez viens, assieds toi près de nous. » Erin invite ensuite son frère à prendre place à ses côtés et il le fait sans rechigner. C’est bête parce qu’ils sont littéralement assis par terre dans un cimetière en plein automne, mais Rhys a l’impression que c’est cosy, qu’ils sont dans une bulle… Erin lui demande tout d’abord de raconter sa journée. « Ben en fait, c’est comme on disait tout à l’heure… Si je suis venu ici c’est parce que quelque chose me préoccupe et que j’aurai bien besoin des conseils d’Echo. On a un point de désaccord avec Lizzie et on en a un peu reparlé ce matin. Du coup ça m’a perturbé alors je suis allé acheter des fleurs et me voici. » La petite Blake attrape avec douceur le bras de son aîné et pose sa tête sur son épaule, les yeux fixés sur la stèle de leur sœur. Il appuie sa joue contre le haut de son crâne, renforçant leur proximité. C’est assez réconfortant. Tout comme le fait pour lui de parler de ses enfants comme le lui demande ensuite Erin. « Tu ne les as vu qu’une fois ?! Il va falloir qu’on arrange ça. Je ne serai pas cruel au point de te les coller en baby-sitting les deux en même temps mais on pourrait faire quelque chose les quatre si tu veux ? » Il sourit en pensant aux jumeaux, ses enfants officiellement désormais. Il sentait son amour pour eux grandir un peu plus chaque jour, c’était aussi magique qu’effrayant. « Mais ils vont très bien sinon. Je crois qu’Anne est en train de débuter sa phase « princesses » et Charles est une vraie petite pile électrique en ce moment. Ils me fatiguent mais je les adore. »

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyDim 3 Nov - 17:34


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


La faiblesse et les sentiments ça ne sert à rien, peu importe la situation. Je pourrais me laisser aller là, tout de suite, entouré des deux personnes qui compte le plus au monde pour moi. Mais je n'ai pas envie, je n'ai pas envie de sortir toutes les larmes que j'ai accumulée au lieu de me réjouir qu'on soit réunni. Ou presque. Non ça va. Je l'ai dis, je vais m'en remettre. Surtout s'il continue à être aussi gentil, à se comporter à nouveau comme le grand frère dont j'ai besoin. Il restera plus que la partie amour à digérer correctement, mais je crois que ça n'arrivera jamais. Ou on verra. C'est juste compliqué, c'est tout. C'est ça le mot, compliqué. Parce que je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe, parce que j'arrive pas à deviner ce que l'avenir me réserve. Depuis que je suis rentrée, j'ai perdu le contrôle sur tous les évenements et c'est un manque d'habitude. Mais peu importe, cette partie de conversation est déjà derrière nous. J'explique ce qui m'amène, ce vieux souvenir qui m'anime et me fait autant rire que pleurer. Rhys le partage d'ailleurs, ce souvenir, ce qui me rappelle également le sale caractère que notre soeur pouvait avoir quand nous prenions de mauvaises décisions. Ou en nous donnant une petite tape affectueuse ... Moi je l'avais sur le bras, mais il me semble que toi c'était sur la tête non ? Une remise en place, une petite tape pour ajouter au reste. Je rigole joyeusement, en me rappelant le nombre de fois où on a pris tous les deux. J'évite les taquineries en plus, parce qu'on a pas besoin de s'envoyer des trucs à la figure, même si c'est pour rigoler. La nostalgie prend place, d'abord dans ma voix puis dans celle de mon frère. Mais c'est l'émotion qui me trahit lorsqu'il me dit qu'il aimerait que je reste alors que je comprenais s'il me disait qu'il avait envie de rester seul. La vie et ses dégâts. Nos caractères de merde et leurs dégâts. Je n'ai pas envie de prendre tout sur moi, même si mes décisions n'ont en rien aidé à arranger les choses. Je crois avoir fait un bon résumé, je crois que j'ai assez mûri pour comprendre ce qui s'est passé et même si c'est une claque dans la figure, ça fait un bien fou. L'âge de la sagesse est arrivé. La liste est longue en fait. finis-je par ajouter, rigolant de nouveau.

Après avoir récité, à nouveau avec nostalgie, notre mantra de gamin, je l'invite à s'asseoir à mes côtés. A nos côtés. Je profite de l'occasion pour lui prendre son bras et poser ma tête sur son épaule. Je me sens bien comme ça, vraiment bien. Je lui demande des nouvelles, parce que j'ai pas mal monopolisé la conversation. Puis je demande qu'il me parle de mes neveux aussi, parce que j'aimerais tout savoir sur eux. Des désaccords entre Lizzie et toi ? Je ne pensais pas que ça pourrait arriver. lui dis-je, étonné. Je regrette un peu, parce que ce n'est sûrement pas de ça dont il avait besoin ... Mais lui et Lizzie, c'est le couple modèle pour moi. Celui qui est toujours d'accord, celui qui fait les choses ensemble, celui qui est la représentation même de l'amour. C'est pour ça que c'est bizarre, parce que je ne savais pas qu'ils connaissaient ce mot. J'espère que ça ira. ajoutais-je, resserant mon étreinte. Ma curiosité me crie de lui en demander plus mais il ne le fera que s'il en a envie. J'essaie de faire oublier ça en lui disant que je n'ai vu les enfants qu'une fois. Sa tristesse s'en va directement. Oh tu peux me les mettre dès que tu as besoin tu sais, je suis autant une terreur qu'eux. Bon, je fais la maligne mais si ça se trouve, je vais craquer au bout de cinq minutes et les appeler pour qu'ils viennent les chercher. Non, il ne faut pas que je me mette à penser comme ça. Ca ne doit pas être si compliqué que ça, de garder deux enfants. Ce serait avec plaisir en tous cas, je vous suivrais au bout du monde. Woaw, j'arrive encore à m'étonner de moi même. Mais j'arrive à ressentir tout l'amour que Rhys a pour ses enfants, ce qui fait qu'il doit m'entraîner dans sa tornade Dans le genre je mets des robes roses toute la journée et je veux qu'on me serve tout sur un plateau ? Tu revivrais ça une deuxième fois alors. J'ai pas toujours été une gamine facile et je me souviens de la période qu'il décrit. J'espère que ce n'est pas ça, que la petite s'imagine juste que c'est une princesse dans son chateau qui va se faire sauver par son prince en cheval blanc. Cette partie là serait vachement mignonne. Ils grandissent tellement vite, c'est impressionnant. Inutile de rajouter le fait que j'ignore totalement leur âge. J'ai l'impression que c'était hier qu'on avait leur âge. Le temps passe tellement vite ? C'est un euphémisme.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.


Dernière édition par Erin L. Blake le Dim 24 Nov - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyMar 12 Nov - 20:27

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

« Non ça va. C'est juste compliqué, c'est tout. » Cette fois-ci, Rhys n’insiste pas, comprenant que cette réponse est une fin de non recevoir définitive aux perches qu’il avait tendues à Erin. Et comme il se l’est promis, il ne la pousse pas à se confier contre son gré. Il comprenait bien qu’il ne pouvait pas revendiquer le rôle de confident ou d’épaule sur laquelle pleurer alors qu’ils venaient tout juste de se retrouver. Il est très clair que Erin a plus envie de partager ses souvenirs à propos d’Echo que de livrer les soucis qui l’animent. Il va donc dans son sens. « Ou en nous donnant une petite tape affectueuse ... Moi je l'avais sur le bras, mais il me semble que toi c'était sur la tête non ? » Dit-elle donc quand Rhys rappelle à quel point Echo était forte pour les engueuler mais aussi pour les conseiller lorsqu’ils étaient en galère. Il a un petit sourire empreint de nostalgie et instinctivement passe sa main sur son crâne. « Oui, la tête… Et elle manquait rarement. » Il sent bêtement l’émotion lui serrer la gorge en se remémorant ce détail. Mais finalement, c’était ça qui vous abattait le plus dans un deuil : les petits détails à propos de la personne disparue… Erin rit de son côté, même si c’est sûrement pour donner le change. Elle rebondit aussi sur la remarque de son frère à propos de leur éloignement l’un de l’autre, essayant de l’expliquer.

« La vie et ses dégâts. Nos caractères de merde et leurs dégâts. La liste est longue en fait. » Elle rigole encore mais cette fois, il n’a pas envie de la suivre même si elle a bien résumé la situation à sa façon. Pour lui, c’est toujours un sujet très sensible et il n’a vraiment pas envie de parler de ça maintenant et il est encore moins capable d’en rire. Pas encore du moins. Même s’ils avaient une possibilité d’arranger les choses, ils avaient perdu bien trop d’années que rien ne pourrait récupérer… Et en vérité, il se fichait des causes alors que les conséquences étaient déjà là. Il préférait se concentrer sur le futur que sur le passé. Il ne répond donc rien à cela. En revanche, il répond avec honnêteté aux questions que sa sœur lui pose à propos de Lizzie et des enfants, essayant bel et bien de vraiment l’inclure dans sa vie. « Liz et moi, on est comme tout le monde, on se dispute parfois... Je reconnais que c’est rare parce qu’en général, on pense souvent pareil mais là, c’est compliqué. » Dit-il, reprenant sans s’en rendre compte son expression de tout à l’heure… Erin ressert son étreinte, continuant à essayer de le réconforter, disant qu’elle espérait que les choses s’arrangeraient. Il hoche la tête, indécis, révélant l’histoire. « Elle veut un troisième enfant… Je ne serai pas si opposé à l’idée si elle voulait adopter mais là… Non, elle veut un enfant à nous. Et rien que l’idée… Je suis malade de terreur… ça a été tellement horrible avec Nolan. Je ne veux pas qu’elle revivre une grossesse, je ne veux pas passer neuf mois à avoir peur de la perdre, elle ou notre enfant… Non, je ne veux pas. Mais en même temps, j'ai l'impression de l'empêcher de faire un truc dont elle rêve et je me sens vraiment mal. » Il serre les poings, essayant de contrôler ses émotions. C’était difficile alors que la petite stèle de Nolan était à quelques mètres à peine et que l’ombre d’Echo planait si près d’eux. Après tout, il avait perdu son fils le jour des funérailles de sa sœur, et dans son esprit, les deux souvenirs étaient étroitement liés.

Heureusement, Erin est là et arrive à lui changer les idées en évoquant aussi les jumeaux. Il aime bien quand elle se qualifie elle-même de terreur. Et aussi le fait que cette fois-ci, elle semblait réellement vouloir faire partie de leurs vies. « Et bien, si tu te sens de les garder et que ça te fait vraiment plaisir, je peux voir avec Lizzie pour te les laisser de temps en temps. Tu imagines bien que nous deux, ça nous arrangerait bien de passer du temps en amoureux. » Encore que les jeunes mariés avaient vite l’ennui de leurs enfants lorsqu’ils s’en séparaient… Mais bon, ils avaient peut-être juste besoin de s’habituer… « Jusqu’au bout du monde carrément… On ira pas aussi loin mais c’est noté, j’essaye de nous organiser un truc rapidement et je te tiens au courant. » Dit-il ensuite, pas fâché d’avoir une perspective agréable en vue et amusé par la façon dont sa sœur en faisait toujours des tonnes… En tout cas, on ne peut pas lui enlever ça, sa cadette s’intéresse vraiment aux nouvelles qu’il donne des petits même si ça les ramène carrément sur Memory Lane à nouveau. « C’était toi la princesse des pestes. Tu te rappelles quand tu voulais que je sois ton majordome ? Ma fille est plus adorable que tyrannique. Elle est juste fascinée par Cendrillon et Raiponce. Mais bon, j’avoue qu’elle a demandé des habits roses à sa mère aussi. » Il lui donne un petit coup de coude pour bien lui signifier qu’il plaisantait. Certes Erin avait eu une période compliquée mais globalement, elle était adorable étant gamine. Peste n’était pas vraiment un qualificatif fait pour elle... Il pousse ensuite un petit soupir face à la remarque suivante de sa cadette. « Oui, tellement vite. Le temps passe tellement vite en même temps… Je ne veux même pas penser au fait que ça y est, tu as eu ton quart de siècle. Moi aussi, j’ai l’impression que hier encore, on avait  à peine dix ans…. Et là, on parle de MES enfants, c'est dingue… » Décidément, la nostalgie était le mot d’ordre du jour. Mais c’était quand même mieux à deux.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyLun 25 Nov - 21:42


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


Echo. Elle est tout ce qui compte pour l'instant, elle et notre famille. C'est pour ça que j'ai envie de discuter de vieux souvenirs plutôt que de raconter à mon frère que je suis encore toute retournée par mon voyage en Amérique du sud. C'est le vieux temps qui nous rapproche pour de bon, ce sont les vieux souvenirs qui vont nous aider à redevenir comme avant ; parce qu'on se dit qu'en fait, on était bien à ce moment là. Enfin, j'espère que ça ne se passe pas comme ça juste dans ma tête. Alors on discute et on se rappelle comment notre soeur nous conseillait, quitte à gentiment nous frapper quand on prenait une décision débile. Je fais dans la philosophie quelques secondes avant de basculer dans le plus sérieux en insinuant que c'est impossible qu'un couple aussi parfait qu'eux puisse se disputer. Tu parles. C'est vrai qu'on a tendance à oublier que vous êtes comme tout le monde. C'est vrai après tout. Aussi mignons soient-ils, les deux sont des êtres humains qui ont des envies et parfois un caractère de chien. Ca arrive à tout le monde d'avoir des différents, on ne peut pas se ressembler sur tout ; il faut regarder Jesse et moi, il y avait beaucoup de différences et on allait plutôt bien. Rhys se lance dans ses explications et je reste sans voix. Oh, woaw. Ce compliqué là. m'exclamais-je, ironique. J'ai malheureusement pas le bon truc à dire parce que bon, je ne peux pas me mettre à vos places. Par contre, arrête de t'en vouloir parce que c'est normal d'avoir peur après ce que vous avez vécu ... Je ne vais pas faire semblant d'être de bons conseils, je n'ai pas envie d'enchainer les mots de merde face à quelque chose d'aussi sérieux alors je ne dis rien, rien de plus. C'était tellement traumatisant pour lui, je comprends qu'il ait peur pour Lizzie. Mais comprendre, c'est tout ce que je peux faire pour lui.

C'est lourd comme conversation et ça devient bizarre. Et quand c'est comme ça, je deviens mal à l'aise. C'est pour ça que je change de sujets assez vite, histoire d'éviter de faire une gaffe et puis surtout, pour mettre un peu de bonheur dans une journée qui n'en a pas énormément. Les enfants sont un sujet de conversation facile mais surtout, ça me permet d'en apprendre plus sur eux et de faire comprendre que j'avais envie de m'occuper d'eux. Bien sûr que ça me ferait plaisir. dis-je en insistant sur le mot plaisir. Je comprends. Et je pense que vous en avez bien besoin. Si ça se trouve, et si tout se passe bien avec eux, vous pourriez partir en weekend et tout. Je lance un regard en coin, m'emballant toute seule alors que je n'ai même pas encore vu les jumeaux. Mais je m'en fou, je suis tellement contente de passer du temps avec eux, et de voir que mon frère n'a rien contre, que je suis capable de faire des plans pour les dix prochaines années. Ne me défie pas. ajoutais-je d'ailleurs, quand le blond réagit à mon jusqu'au bout du monde. Je suis trop contente là, je te les garderais bien là, de suite, tellement je suis excitée à l'idée de passer du temps avec vous. Je traduis mes pensées à voix haute, partageant mes émotions. Je lui fais même un énorme câlin, comme pour le remercier d'avance. Le retour ne s'est peut-être pas passé comme je l'imaginais, mais j'étais loin de penser qu'il finirait aussi bien. T'as vu Echo ? C'est toi qui nous a réuni, encore. finis-je par chuchoter, la tête à nouveau sur l'épaule du Blake.

Mais quand on s'intéresse aux enfants, on ne peut s'empêcher de faire des comparaisons avec nous plus jeune. Et celle de Rhys est loin d'être sympa pour moi cette fois. Moi ? Une peste ? Non, tu te trompes de petite fille, j'étais la plus adorable de toutes. Je n'étais pas une enfant méchante, mais disons qu'il m'arrivait d'être difficile. Au début on mettait ça sur l'abandon et l'adoption, à la fin on a fini par mettre ça sur mon caractère de merde. Mais franchement, il exagère quand il dit peste. Excuse moi d'avoir été inspirée par le journal d'une princesse. J'étais persuadé qu'en fin de compte, on allait venir me chercher pour me dire que mon père biologique était le roi d'un pays imaginaire alors je m'entrainais pour le jour j. Toutes les petites filles pensent à leur frère de la sorte, à un moment. Surtout que comme il était plus grand, il suffisait que je raconte qu'il n'avait pas été gentil pour qu'il se fasse gronder. Ce qui fait que je l'avais presque à mes pieds. Pour l'anecdote, j'en ris mais elle est vrai, j'y ai longtemps penser. C'était une manière pour moi de faire face à mon abandon. Mais je n'ai pas le temps d'y penser plus car quelque chose dans les paroles de mon frère me marque. Quoi ? Oh mon Dieu, tatie Erin a des courses à faire. Du rose partout, de belles robes, de belles jupes. Il faut croire que pour la petite, je suis tombée dans la période parfaite. Je vais utiliser l'occasion pour la gâter. Le petit, on trouvera plus tard. Tes enfants. Je n'aurais jamais imaginé que tu puisses avoir tes enfants ... C'est comme me voir moi avec des enfants. enchainais-je, prise par des frissons. Moi une mère ? Je sais qu'il existe l'expression on aura tout vu, mais il ne faut pas abuser.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyLun 2 Déc - 19:16

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

« C'est vrai qu'on a tendance à oublier que vous êtes comme tout le monde. » Cette remarque d’Erin fait sourire Rhys. Il était vrai que nul couple n’était parfait mais il devait bien avouer qu’il n’était pas peu fier du sien. En fait, son mariage avec Lizzie était à ses yeux sa plus belle réussite. Le meilleur choix qu’il avait jamais fait. Et même si en ce moment, ils avaient un désaccord important sur la suite des évènements, il ne doutait pas un instant qu’ils allaient trouver une solution. Il se confie néanmoins à sa sœur, ne voulant plus la laisser à l’écart. Et à sa réaction, il peut voir qu’elle compatit sincèrement. « Oh, woaw. Ce compliqué là. J'ai malheureusement pas le bon truc à dire parce que bon, je ne peux pas me mettre à vos places. Par contre, arrête de t'en vouloir parce que c'est normal d'avoir peur après ce que vous avez vécu ... » Dit-elle l’air soudain angoissée. Il lui ébouriffe les cheveux de sa main libre, l’autre l’entrelaçant toujours étroitement. « Je préfère ta réaction à celles des gens qui pensent tout savoir et qui me donnent justement des conseils que je n’ai pas demandés ! T’en fais, Liz et moi, on va trouver une solution. On a déjà traversé beaucoup tous les deux mais on s’en est toujours sortis ! » Il n’essayait pas de se rassurer en disant cela, il y croyait fermement. « Et tu as sans doute raison… Mais je ne peux pas m’empêcher de m’en vouloir quand je fais de la peine à Lizzie. J’aimerai tellement lui offrir tout ce dont elle rêve… » Hélas, il n’y avait pas de solution miracle pour qu’ils puissent avoir un nouveau bébé sans mettre la santé et la vie de Lizzie en danger…

Cependant, la joie d’Erin est contagieuse et quand elle se met à discourir avec enthousiasme sur Charles et Anne, la mélancolie de Rhys disparaît vite. « Arrête de me vendre du rêve comme ça. Je vais me faire des films où Lizzie et moi on peut aller au Bahamas après. » Dit le blond en pouffant de rire quand Erin lui renouvelle son offre de garder les jumeaux et ajoute que si elle faisait l’affaire en tant que baby-sitter, Lizzie et lui pourraient carrément partir un week-end. En tout cas, l’envie de la rouquine de s’impliquer plus dans la vie de ses neveux fait chaud au cœur au Blake, à l’instar de sa réplique suivante. « Je suis trop contente là, je te les garderais bien là, de suite, tellement je suis excitée à l'idée de passer du temps avec vous. » Nouveau sourire de Rhys qui se fait la promesse d’organiser quelque chose pour ne plus laisser passer d’opportunités. Il avait hâte que les jumeaux connaissent leur tante et apprennent à aimer tout ce que leur père aimait chez elle : sa joie, son espièglerie, sa tendresse, son affection parfois débordante, son côté théâtrale mais ô combien attachant et tous ces petits rien qui faisaient que Erin était Erin… Lorsqu’elle était revenue à Tenby, Rhys avait oublié tout ça mais au fur et à mesure qu’ils se retrouvaient, il se les remémoraient avec joie. Et peut-être que sa sœur sent cette vague de tendresse soudaine qu’il éprouve pour elle car elle semble tout à coup à nouveau émue. « Echo ? C'est toi qui nous a réuni, encore. » Souffle t-elle en se blottissant  à nouveau contre Rhys. Il n’allait pas la contredire, il avait l’impression de sentir l’aura de leur aînée flotter autour d’eux… « On a fait une part du travail quand même… Rien qu’en laissant nos sales caractères de côté. » Dit-il en faisant exprès de plaisanter. Cette fois-ci, c’était lui qui en avait besoin pour ne pas sentir sa gorge à nouveau se serrer…

Et puis, ils ont vite fait de trouver une autre bonne diversion, se chamaillant sur leurs souvenirs d’enfance. Rhys taquine sans vergogne Erin qui s’offusque lorsqu’il lui rappelle qu’elle était une petite peste parfois. « Tu as déjà la mémoire défaillante ou tu es dans le déni ? Il faut que je te rappelle tous tes exploits peut-être ? » Dit-il avec un sourire narquois. Mais celui-ci se transforme peu à peu en un sourire attendri lorsqu’elle lui avoue avoir imaginé que ses parents venaient d’une famille royale comme dans son film préféré. Sur ce point-là, il ne se moque pas du tout d’elle. « Je comprends… Avant que Papa et Maman ne me disent la vérité, moi, j’imaginais que les miens étaient des supers-héros. Je crois que tous les enfants adoptés font un peu ça. La télé n’aide pas, c’est sûr… » Mais la virevoltante Erin est déjà passé à un autre sujet, annonçant que si Anne aimait les princesses, il fallait qu’elle aille faire des courses de toute urgence. Le Blake-Mathesson prend un air faussement sévère. « Attention, on ne pourri-gâte pas mes enfants… Après, c’est moi qui devrait jouer les mauvais flics. » Mais encore une fois, il est content de l’enthousiasme de sa cadette envers ses enfants. D’ailleurs, les enfants, c’est le sujet qui reste au cœur de leur discussion même s’ils se font soudainement un peu plus sérieux. « Tes enfants. Je n'aurais jamais imaginé que tu puisses avoir tes enfants ... C'est comme me voir moi avec des enfants. » Réplique la rousse, faisant écho, aux rêveries de Rhys qui s’émerveille à voix haute d’être devenu un père. Mais ce qu’elle dit ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Honnêtement, il avait déjà hésité à poser la question quelques minutes auparavant vu qu’ils en parlaient mais maintenant qu’elle mettait carrément le sujet sur le tapis… « Ça serait si absurde que ça ? Tu ne l’as jamais envisagé ? » Demande t-il d’une voix douce et avec une curiosité sincère.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyMer 18 Déc - 23:52


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


T'essaie de te mettre à la place des gens de temps en temps, d'imaginer ce que chacun pourrait ressentir histoire de te mettre à leur place, surtout quand c'est ta famille. Ici, pas moyen. Déjà que je ne m'imagine pas maman, je m'imagine mal pouvoir donner des conseils sur un couple qui se demande si ce n'est pas dangereux d'en avoir un autre ou pas. Quelle affaire. J'exprime ce que je pense à voix haute, me contentant de quelques encouragements que des conseils complètement stupides. C'est la nature humaine de base ... Mais alors à Tenby, c'est encore pire. L'être humain est curieux et se mêle de tout, mais à Tenby on a les champions des spécialistes en tout genre qui se croit capable de pouvoir tout surmonter. La aussi je compatis, de nouveau. J'espère vraiment. La solution miracle n'existe malheureusement, mais je n'ai plus qu'à leur souhaiter d'en trouver une pour pouvoir s'en sortir et vivre normalement. Ils sont tellement mignons, ils représentent parfaitement la famille dans laquelle j'aurais aimé grandir et si tout venait à foirer, j'ai parfois l'impression que je pourrais être aussi touché qu'eux. C'est malheureux de vivre autant par procuration, mais ça me fait du bien. T'es vraiment l'homme idéal. dis-je en souriant, lui offrant une tape amicale sur l'épaule. J'aimerais trouvé un type aussi admirable que mon frère, ma vie serait vachement plus simple si quelqu'un me traitait de la même manière que Rhys traite Lizzie. Tu pourras lui offrir le monde tant qu'elle est en vie ... Phrase à double sens, parfaite pour terminer une discussion un peu trop compliquée.

La mélancolie s'envole et l'excitation prend place. J'ai tellement de joie à revendre à l'idée de pouvoir passer du temps avec mes neveux que j'ai l'impression que je vais réveiller tout le cimetière avec mes cris. Et pourquoi pas après tout ? Pourquoi est-ce qu'ils n'auraient pas droit à un peu de vacances ? Certes, il faut d'abord que je teste ma capacité à pouvoir les garder tous les deux, mais j'aimerais l'idée de les garder plusieurs jours, comme j'aimerais l'idée de savoir mon frère hereux en train de souffler sur une plage à siroter des cocktails en bonne compagnie. Qui sait, c'est peut-être de ça que vous avez besoin. Vous vous ressourcez en amoureux sur une île déserte et vous devenez encore plus fort. Si c'est possible. Mais une pause, ça ne fait jamais de mal. Une pause pour se retrouver, voir qu'on a pas changé. C'est un truc de parents il me semble, ils en ont besoin et eux, ils ne se sont pas encore permis d'en profiter. Et capable de prendre des décisions difficiles. ajoutais-je, faisant allusion à la discussion d'il y a quelques minutes. Un rêve éveillé, c'est tellement bon de se sentir à nouveau proche de mon frère, de ma famille. Après cette discussion animée, je remercie tout bas ma soeur d'avoir réussi à nous réunir. Rhys m'a entendu. Ce qui n'était pas une partie de plaisir, surtout pour toi. finis-je par dire, pour le charier un peu.

C'est fou comme on arrive à se chamailler comme de vrais frère et soeur sans pour autant avoir un quelconque lien de sang. Comme quoi les stéréotypes sont souvent bien loin de la réalité. J'ignore comme on en est venu à se chamailler sur qui était le pire quand on était gosse, mais je ris tellement que j'en ai presque mal aux joues. Ma mémoire va très bien, merci. dis-je faussement vexée. Je n'étais pas très sage, mais je n'étais pas non plus le monstre qu'il décrit. Je serais curieuse de savoir ce qu'il a à me raconter, mais je passe vite à autre chose en lui parlant d'un vieux fantasme de princesse que j'avais. Le blond me rend la pareille. Genre les indestructibles ? C'est le seul truc qui me vient à l'esprit quand je pense à des parents supers héros, même s'ils ne sont pas réels. C'est marrant de découvrir que je n'étais pas la seule à fantasmer sur une autre vie. Non pas du tout. Je crois qu'en plus on s'est réfugié dedans pour échapper à la vérité quelques minutes. La télévision n'aidera jamais à rien, à rien de bon en tous cas. Sauf quand elle sert de refuge comme pour nous, qu'elle nous aide à surmonter des moments compliqués. Je pense juste qu'il faut choisir ses programmes et ses moments, même s'il y avait d'autres moyens de s'en sortir. Je pense déjà à autre chose, revenant à mes neveux. Mes neveux pas assez gâter. T'as pas besoin de moi pour ça. Et je suis leur seule tata, c'est mon boulot de les pourrir. C'est ce qu'on dit, que les parents ont souvent le rôle du mauvais flic. J'ai envie de profiter, j'ai envie de devenir ce stéréotype à la con mais attachant. Parce que c'est sûrement le seul rôle que je pourrais gérer comme il faut. Je n'ai pas l'étoffe d'une mère, je ne sais pas si je serais capable de faire tous ces sacrifices. De renoncer, de faire passer mon enfant en priorité ... Je ne suis pas sûre d'avoir cet instinct maternel dont tout le monde parle, et je suis encore moins sûr de ressentir l'envie de l'avoir. Jesse a quand même failli réussir à me convaincre. Avant tout ça ... finis-je par dire, replongeant dans quelques douloureux souvenirs. Il m'a attiré avec mariage et famille, créant un scénario aussi parfait pour lui que pour moi. Ca semblait être ce qu'il fallait, normal, jusqu'à ce que tout vole en éclat. Comme quoi, on ne peut jamais tout prévoir dans la vie.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Rhys Mathesson-Blake

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : sayaa (avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2143
POINTS : 4175
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
somebody to heal + erin Tumblr_nmlkugDygp1r3xthuo9_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyDim 29 Déc - 22:44

I need somebody to know
Somebody to heal
Somebody to have
Just to know how it feels

Erin compatit à tout ce que Rhys lui raconte, pestant contre la curiosité naturelle qui règne à Tenby et espérant pour lui que tout finira par s’arranger. Elle semble impressionnée par les déclarations d’amour qu’il adresse à Lizzie car elle finit par lui faire un sacré compliment. « T'es vraiment l'homme idéal. » S’exclame t-elle en lui donnant une petite tape amicale sur l’épaule. « Si seulement c’était vrai ! » Réplique alors le Blake, bien conscient de ses défauts. « C’est Lizzie la Sainte pour m’aimer. » Ajoute t-il un brin mélodramatique mais avec sincérité. Et à ses yeux, la vie sans elle ne valait pas la peine d’être vécue. Et Erin semble aller dans ce sens quand elle résume très bien le dilemme qu’il vient de lui exposer en une seule phrase. « Tu pourras lui offrir le monde tant qu'elle est en vie ... » C’était exactement ça, elle avait tout compris. Lizzie et lui avaient suffisamment galéré comme ça, maintenant, il avait envie de profiter avec elle de tout ce que le monde avait à leur offrir. Et encore une fois Erin semble le comprendre car elle sous-entend que cette blague sur des vacances en amoureux aux Bahamas pourrait devenir un projet sérieux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle sait se montrer convaincante. « Qui sait, c'est peut-être de ça que vous avez besoin. Vous vous ressourcez en amoureux sur une île déserte et vous devenez encore plus fort. Et capable de prendre des décisions difficiles. » Le blond s’y voit à présent et il pousse un petit soupir. Il était certain qu’il fallait voir comment Erin s’en sortirait avec les petits monstres mais ça serait tellement merveilleux… « Oh ben… On peut y réfléchir sérieusement alors…  Mais en tout cas, si tu fais ça, je te jure que je ne te demande plus de cadeaux d’anniversaire pendant au moins dix ans ! » Dit-il hilare.

En fait, depuis le début de cette conversation, il passait du rire aux larmes, de la joie à l’émotion. Car son rire redouble lorsqu’Erin le taquine ensuite en insinuant qu’il a sûrement plus de mal qu’elle à se débarrasser de son mauvais caractère alors que quelques instants auparavant, il était tout ému lorsqu’ils parlaient d’Echo. Même phénomène quand il se moque de la mémoire de sa cadette mais que tout de suite après, ils se replongent émus dans les souvenirs de leur enfance. Tous les deux s’étaient pris à rêver d’une super identité pour leurs parents biologiques. « Oui genre les Indestructibles… » Il se fait pensif quelques instants, réfléchissant à ce que sa sœur a dit à propos d’échapper à la réalité. Puis… « Je ne sais pas… C’étaient des rêveries de gosses, parce qu’au final, on a eu de la chance d’avoir les parents qu’on a. Ils nous ont tout donné… » Murmure Rhys, éternellement reconnaissant envers les Blake, les seuls parents dont il fallait rêver… Les sujets de l’adoption et de l’enfance poussent ensuite le frère et la sœur à parler d’une potentielle maternité d’Erin. Celle-ci semble vraiment indécise, avouant à son aîné qu’elle ne se sent pas l’étoffe d’une mère, ne voulant pas faire de sacrifices. Rhys hoche la tête, comprenant tout à fait l’argument. « C’est sûr que ça change la vie… Et toi, tu es encore si jeune… Je comprends que tu ne t’y voies pas du tout ! Et puis, tu as toujours aimé être libre donc je comprends… » Pourtant, ce n’’est pas aussi simple que ça, comme il finit par le comprendre  lorsqu’Erin lui fait une autre confession.

« Jesse a quand même failli réussir à me convaincre. Avant tout ça .. » Surpris par cette révélation, le blond reste muet quelques instants. « Oh, rien que ça… » Pour le coup, il est tellement coi qu’il ne sait plus quoi dire. Même si Erin est sa sœur, c’est un sujet très personnel et il ne sait pas ce qu’il peut vraiment dire. Après tout, leur lien est en reconstruction et il ne veut pas tout gâcher. Et pourtant, il se retrouve à ouvrir la bouche à nouveau. « Je pense que s’il y a bien un sujet où il faut écouter ses envies et pas celles des autres, c’est celui-ci. Il ne faut pas se laisser avoir par la pression des autres… Que ce soit Jesse ou notre mère. Toi seule est la mieux placée pour savoir ce que tu veux. » Dit-il, pensant aux allusions bien subtile de leur figure maternelle. Cependant, il nuance vite sous peine de passer pour un hypocrite. « Après, je t’avoue que je ne m’imaginais pas père tout de suite mais quand Lizzie est tombée enceinte et même ensuite, quand elle a recueilli les jumeaux, j’ai vite compris que je ne voulais pas vivre sans elle alors que par extension, j’étais prêt à avoir des enfants. C’est vrai qu’on fait des compromis par amour… » Pensif, il resserre l’étreinte de ses bras autour de sa petite sœur et fronce les sourcils quand il effleure sa joue du bout des doigts se faisant. « Tu commences à avoir froid… Tu veux qu’on aille prendre un café quelque part pour se réchauffer ? » Propose t-il, peu désireux d’interrompre ce moment de rapprochement avec elle. Il était vraiment content d’être tombé sur elle aujourd’hui.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Erin L. Blake

TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : schysophrenic & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : (rhys, jesse)

somebody to heal + erin Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo1_250
RAGOTS PARTAGÉS : 272
POINTS : 546
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
somebody to heal + erin Tumblr_pw50pmmGhP1vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin EmptyMar 7 Jan - 2:23


rhys & erin
i am no prince, i am no saint
i am not anyone's wildest dream
but i will stand behind and be
someone to fall back on


Rhys et Lizzie, c’est le plus beau couple que je connais. Et mon frère est impressionnant, prêt à tout faire pour que la femme qu’il aime reste en vie. On se croirait dans une bonne vieille comédie romantique. C’est vrai que je ne suis pas très objective. Ou peut être que si, moi qui ai rarement la langue dans ma poche. Peu importe de toutes façons, que je sois objective ou non … Je m’inspire, j’observe le modèle qui me permettra de devenir une personne moins égoïste, capable d’aimer quelqu’un aussi fort que lui peut aimer sa femme. T’es con. dis-je en rigolant, commençant limite à être mal à l’aise. Heureusement, ça ne dure pas longtemps. Les quelques petits conseils que je me permets de lui donner restent simples et semble lui faire plaisir. Et vu la tête qu’il fait, je crois avoir bien compris le fond de sa pensée. C’est tellement dur la vie de couple. Je me dis qu’ils ont sûrement besoin d’un peu de temps pour eux et détourne une conversation toute bête pour que mon frère saisisse l’occasion que je lui offre. Sa dernière phrase manque de me faire exploser de rire. Bien sur que je le ferais ! dis-je avec un grand sourire. Est-ce si difficile à croire que je puisse garder les enfants ? Je me méfie pendant quelques secondes, me demandant s’il ne m’a pas caché un détail qui pourrait me faire reculer. Et tu sais bien que je tiendrais pas, j’aime trop faire des cadeaux. Même s’ils ne sont pas toujours sympas ... finis-je par dire, rigolant de plus belle.

Est-ce que nous cherchons simplement à fuir les émotions ou aimons-nous simplement nous taquiner ? Je devine aisément la réponse, mais encore une fois ça n’a pas d’importance. Parce que je me sens bien, alors que je discute de tout et de rien avec mon aîné. Je manque par contre d’être vexé lorsqu’il me rappelle que petite, j’avais un comportement de princesse capricieuse. Et là, d’un coup, on se met à rêver de nouveau à ce que notre famille biologique aurait pu ressembler. Ça aurait été trop bien ! Imagine nos deux familles ensemble, explosif. Les Indestructibles et la famille royale ensemble, fêtant les retrouvailles avec les enfants perdus, vivant dans des maisons voisines pour ne jamais se perdre de vue. Scénario amusant. Ah ça … On a eu les meilleurs parents adoptifs du monde. Les meilleurs parents du monde. ajoutais-je alors que le blond parlait de nos parents. Et quand je dis les meilleurs, ce n’est pas encore assez. Tous les jours je me dis que j’aurais pu me retrouver à la place de ces enfants qui parcourent les foyers et les familles d’accueil pourries, et chaque jour je me dis que j’aurais pu être à leur place. La famille c’est si important et en même temps, surtout à mon age, ça devient une pression. Pression que j’exprime à voix haute, sujet que je n’ai jamais abordée avec quelqu’un à part aujourd’hui. Arrête, t’étais pas tellement plus vieux quand t’es devenu papa. Mais sinon oui, c’est difficile de dire adieu à sa liberté. Je ne sais pas, je me suis toujours promis de ne pas me prendre la tête pour ça mais à force de regarder autour de moi … Fin bref. finis-je par dire, bafouillant un peu.

La confession ultime suit. Elle fait taire Rhys, muet un long moment. Et puis il se lance, un peu gene comme je l’étais plus tot et prononce les mots que j’avais besoin d’entendre. Si ça ce n’est pas du timing. Oh d’accord, je vois. C’est vrai qu’au début, quand il nous a annoncé que Lizzie était enceinte, j’ai voulu rigoler parce que l’idée qu’il puisse être papa était bizarre. Et je comprends que lui aussi, vivait dans cette optique. C’est ça l’idée, se rendre compte de ce qu’on veut vraiment quand il est à porté de main. Peut être que oui, quand je serais devant le fait accompli, ce sera comme si j’avais attendu ce moment toute ma vie. dis-je en exprimant mes idées à voix haute. Enfin je crois. Je n’en sais rien et je commence à avoir mal à la tete. On verra. Oui, laissons l’avenir et ses surprises venir à nous sans trop y penser, profitant du moment présent. Merci, en tous cas. Je viens de me rendre compte qu’on a jamais eu de telles conversations et même si c’était un peu bizarre, ça m’a fait du bien. Je fixe la tombe de ma sœur, incapable de regarder Rhys lorsque je deviens aussi sentimental. Le bonheur à l’état pur, je me sens enfin détendue après quelques mois compliqués. Et ça fait un bien fou. Une brise fraiche me traverse et m’arrache un frisson, ce qu’il semble remarquer de suite. Avec plaisir ! dis-je en criant presque, remarquant que mes doigts vont finir bleus si je ne bouge pas très vite. Rhys se lève en premier et m’aide à le faire. Je me retourne une dernière fois. A bientôt Echo. finis-je par dire, juste avant de m’en aller vers la prochaine aventure. Et merci pour tout, comme d’habitude.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † The saddest thing about falling in love is that sooner or later something will go wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

somebody to heal + erin Empty
MessageSujet: Re: somebody to heal + erin somebody to heal + erin Empty

Revenir en haut Aller en bas

somebody to heal + erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-