AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

hit me with your best shot + stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 796
POINTS : 1674
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
hit me with your best shot + stan Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

hit me with your best shot + stan Empty
MessageSujet: hit me with your best shot + stan hit me with your best shot + stan EmptyMar 10 Sep - 10:22

You don't fight fair
That's okay, see if I care
Knock me down, it's all in vain
I get right back up on my feet again


Lumières tamisées, ambiance feutrée, champagne, truffes blanches… La soirée entière était placée sous le signe du luxe et du raffinement. C’était le minimum attendu alors que se déployaient, sur la dizaine de petites tables rondes qui entouraient la scène, de prestigieux invités. Tous triés sur le volet. Célébrités, philanthropes, millionnaires… Quelques unes des plus belles fortunes de Grande-Bretagne, réunies au même endroit, justement pour s’alléger de quelques centaines de livres.   « Lula, est-ce que tu peux avoir l’air de moins t’emmerder ? » Pris en flagrant délit par son agent, la Landry se redresse, plaquant un sourire sur ses lèvres. Elle se plaint toutefois entre ses dents serrées. « Rappelle-moi pourquoi je suis obligée de faire ça, déjà plus ? Ces soirées sont ridicules… » Connaissant les sautes d’humeur légendaire de sa cliente, Kevin répond avec une patience qui est vraiment toute à son honneur. « Ces ventes aux enchères sont en effet qu’une manière d’exhiber sa fortune et oui, c’est un peu ridicule mais les profits sont reversés à des œuvres de bienfaisance. Donc c’est bon pour ton image d’être ici… » Il s’arrête ici, ne souhaitant pas s’engager sur un terrain trop glissant. Puis il fait du zèle, essayant réellement de motiver Lula. « Allez tu mises sur le premier lot qui passe, tu remportes l’enchère, tu fais encore acte de présence 20 minutes après et ensuite, on pourra filer. L’important c’est qu’on te voit acheter quelque chose… Allez courage, ma chérie… Je sais que tu peux le faire ! » Motivée par ce plan, elle hoche la tête en signe d’assentiment. Oui autant en finir le plus vite possible…

Sauf que la vente aux enchères débute, que les lots défilent et que la guitariste n’a vraiment envie d’enchérir sur rien. Des œuvres d’art hideuses, une boîte de cigare hors de prix, une broche de mauvais goût malgré le fait qu’elle était sertie de diamants… Non vraiment, rien ne l’inspire. Il faut en fait qu’elle attende le lot 26 pour que son attention soit captée. « Le lot suivant est un objet exceptionnel, Mesdames et Messieurs… Une montre rare, de la collection limitée imaginée par la prestigieuse marque Patek. En or gris avec un fond verre saphir, un boîtier Calatrava et un bracelet en alligator écailles carrées, cousu main… C’est très élégant… Elle est mise en vente pour l’Association Cœur de Vie qui œuvre dans la recherche contre les maladies cardiaques… Le prix de départ est de 76 660 £ mais elle en vaut bien plus… Alors n’hésitez pas à enchérir… » Lula hésite effectivement. Elle n’avait fait que faire d’une montre d’homme mais c’était le plus bel objet qu’elle avait vu jusqu’à maintenant. Et ce n’était pas encore trop cher… Elle pourrait toujours l’offrir à Max ou à son père en plus… Elle est là à tergiverser quand une voix masculine se fait déjà entendre. « 80 ! » Merde, elle ne serait même pas seule sur le coup. Elle tourne la tête pour voir contre qui elle allait devoir lutter et reconnaît… Stan Haverford. Cela réveille l’envie de la Landry de se battre. Pas pour la montre elle-même, non mais juste pour embêter l’écrivain. Elle avait un vieux contentieux avec lui et elle tenait là une occasion de lui rendre la monnaie de sa pièce. « 85 ! » Dit-elle en le regardant bien et en levant sa pancarte. Et elle ne faisait que commencer...

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hit me with your best shot + stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: An old country song-