AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

she's on fire. (lenny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Erin L. Blake
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, liam & daniel.
TON AVATAR : sophie wonderful skelton.
TES CRÉDITS : .sassenach & ju d'amour.
RAGOTS PARTAGÉS : 159
POINTS : 315
ARRIVÉE À TENBY : 08/03/2019
she's on fire. (lenny) Tumblr_po61qnOM4r1vg2yxdo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt cinq belles années. (01/03/94)
CÔTÉ COEUR : la liberté n'a pas de prix.
PROFESSION : comédienne, la passion du théâtre est dévorante.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

she's on fire. (lenny) Empty
MessageSujet: she's on fire. (lenny) she's on fire. (lenny) EmptyLun 9 Sep - 15:57


lenny & erin
even when i'm a mess
i still put on a vest
with an s on my chest
oh yes, i'm a Superwoman


Ce voyage en Amérique du Sud m'a toute retournée. J'avais passé mon temps à me demander pourquoi Jesse m'avait demandé de l'accompagner et aujourd'hui, alors que je suis rentrée, ces interrogations restent encore. Après tout ce qui s'est passé, est-ce que je veux dire que la page n'est définitivement pas tournée ? Sûrement. Ses lèvres m'obsèdent encore aujourd'hui et la manière douce et gênée qu'il avait de me toucher ... C'est encore pire. Je crois que j'ai besoin de lui parler mais je dois attendre, parce que je serais capable de simplement lui sauter dessus en attendant une réponse positive que je n'aurais pas. Pas avant un long moment. A la place, je décide d'occuper mes derniers jours de temps libre en m'occupant de moi. Et puisque j'en venais à penser au Griffiths, mes pensées s'en vont directement vers Lenny, qui semble être la seule plus ou moins amie que j'ai à Tenby. Un peu triste, mais c'est mieux que rien. Quand j'étais avec son frère, on avait l'habitude de se voir de temps en temps et de se faire une bonne soirée fille. Style les soirées pyjama qu'on voit dans les films ; ça nous permettait de nous rapprocher un peu, de nous éloigner de cette ville et elle, de respirer un bon coup. Je suis mal à l'aise à l'idée de lui envoyer un sms parce qu'on a arrêté depuis un an maintenant. Et en même temps, qui ne tente rien n'a rien. Sa réponse ne tarde pas et de mon côté, je vais faire des courses pour qu'on ait tout ce qu'il faut. C'est parfait.

J'ai l'impression que le temps file pendant que je suis présente dans tous les coins de ma cuisine. J'aurais pu me faciliter la vie en commandant quelque chose mais je me suis dit que les cours de cuisine que j'ai eu devaient bien me servir de temps en temps. Le poisson est dans le four, la sauce est prête et l'eau des pâtes en train de chauffer lorsqu'on sonne à ma porte. Salut toi. dis-je en appuyant ma tête contre le morceau de bois. Je lui souris joyeusement, heureuse de la voir ici ce soir. Je suis déçue, je pensais que tu viendrais avec ta jolie combinaison orange. Je n'ai pas la langue dans ma poche, je n'imaginais pas que c'était à ce point là. Eleanor est une comique, elle préfèrera surement en rire que d'éviter le sujet. Ce n'est pas comme si je la jugeais, loin de là, je l'ai même soutenue quand toute la ville et sa famille lui tombait dessus ... Mais de loin. Aujourd'hui, c'est l'occasion de rattraper le coup et de lui montrer que même si je ne suis plus avec son frère, je suis encore là pour elle. Et les cheveux qui vont avec évidemment ... Même si tu me connais, j'apprécie être la seule rousse de cette ville. J'aime qu'on me regarde, mais pas ici. Ou pas quand je ne suis pas sur une scène en train de jouer une pièce. Mais ça fait tellement longtemps que je n'ai pas eu une aussi longue conversation avec la jeune, que je ne sais plus vraiment ce que je dois dire. Erin Blake mal à l'aise, on aura tout vu. Rentre, je t'en prie. C'est tout ce que j'ai pu trouver en arrivant mais très franchement, c'est mieux ça que de vivre chez mes parents. Fin soit, qu'est-ce tu bois ? finis-je par dire, me dirigeant vers la cuisine pour pouvoir nous servir à boire. Je lui aurais bien proposé une bière, automatiquement, ou quelque chose de plus fort mais en un an, elle a tellement changé la Griffiths. Difficile de dire si elle essaie encore de rester dans le droit chemin comme ses parents ou si, en fin de compte, elle est devenue une adolescente comme les autres. Je ne m'avance pas, je sais quelles conséquences il peut y avoir quand je le fais avec cette famille.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    † Actors are so fortunate. They can choose whether they will appear in tragedy or in comedy, whether they will suffer or make merry, laugh or shed tears. But in real life it is different. Most men and women are forced to perform parts for which they have no qualifications. The world is a stage, but the play is badly cast. oscar wilde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : flames + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Ludwig - Fred (intrigue)- Danny - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2502
POINTS : 3356
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
she's on fire. (lenny) Tumblr_ovxdejdM5d1u4boaso4_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

she's on fire. (lenny) Empty
MessageSujet: Re: she's on fire. (lenny) she's on fire. (lenny) EmptyDim 15 Sep - 12:32

God made us best friends
because he knew
our mothers couldn't handle
us as sisters

Tandis que je suis en route pour aller chez Erin, le vent se lève. Je ressers les pans de mon écharpe, secouée d’un léger frisson. Pas de doute, l’été était bel et en train de se terminer... Finalement, on avait bien fait d’opter pour une soirée entre filles à la maison. On n’aurait pas à ressortir comme ça… De toute façon, peu importe l’endroit où elle se déroulait, je me réjouissais de cette soirée. Le SMS de la petite Blake avait vraiment été la bonne surprise de la semaine. Certes son invitation avait semblé sortir de nulle part, car on avait progressivement perdu le contact après sa rupture avec mon frère mais j’appréciais énormément la rousse. En fait, on avait été bêtes de laisser notre relation de côté à cause de Jesse…  Je suis donc contente d’avoir une opportunité de la retrouver. J’ai d’ailleurs le sourire aux lèvres lorsque j’appuie sur le bouton de sa sonnette. Et ce qui est bon, c’est qu’elle aussi, elle sourit quand elle m’ouvre la porte. « Salut, ma belle. » Que je dis en écho quand elle me dit bonjour. Elle appuie sa tête sur le montant de la porte, comme si elle prenait le temps de bien me regarder avant de me laisser entrer. Mais ce moment d’émotion ne dure pas plus longtemps. Très vite, la rousse me lance une vanne à propos de ma combinaison de TIG et de mes cheveux, ce qui élargit mon sourire de plus belle. C’était bien joué, elle avait l’esprit aussi acéré que sa langue. Je ne me fais pas prier pour entrer dans le jeu. Avec une autre, je me serai probablement vexée mais avec Erin, ça a toujours été l’amour vache.

« Elle est au pressing, désolée de te décevoir… Et puis, elle est bien trop élégante pour un simple dîner avec toi ! » Je lui adresse une petite moue. « Les cheveux, je n’ai pas trop eu le choix, ça aurait juré orange sur orange, je ne t’apprends rien. » En vérité, je suis blonde depuis un petit moment maintenant, bien avant les TIG mais je ne peux pas résister à l’envie de faire cette plaisanterie. Ni à celle d’enfoncer le clou ensuite. « Et je sais que tu rêvais d’être la seule rousse en ville. C’est pour ça que j’ai décidé d’arrêter de te faire de l’ombre… Je sais comme vous êtes, vous les actrices… » Que je dis avec un air faussement angélique. Mais je ne tiens pas cette mine neutre très longtemps et j’éclate de rire. C’était bon de la revoir, vraiment. Elle m’avait manquée…  Elle m’invite ensuite à entrer, s’excusant de la modestie des lieux mais me signalant que c’est mieux que de vivre chez ses parents. Je fais une nouvelle moue. « Encore faut mieux vivre chez tes parents que chez les miens… Mais sérieux, c’est super cool chez toi. Tu me fais visiter ? » Sérieux, c’était coquet. Surtout si elle avait dû dénicher un endroit à la va vite. « Puis ça sent super bon ! Me dis pas que tu as cuisiné quand même ? » Je continue à la taquiner même si mon compliment est sincère, ça sent vraiment bon et je sens que mon estomac qui commence à gargouiller est d’accord avec moi. Sauf qu’on ne passera pas à table tout de suite et Erin me demande déjà ce que je veux boire. « Hum… Je ne sais pas, qu’est-ce que tu as ? De la bière, ça ira, tu sais. A moins que tu ais du vin ! » Fiona m’avait initié au bon vin et je devais avouer que j’y avais pris goût. J’allais peut-être impressionner mon ex-future belle sœur comme ça, lui montrer que j’avais un peu grandi et que je n’étais plus la gamine qui traînait dans ses pattes et celles de Jesse lorsqu’ils étaient ensembles.

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

she's on fire. (lenny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences-