AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyDim 8 Sep - 23:47


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


30 ans. Je me souviens quand j'ai passé le cap, ce n'était pas il y a si longtemps que ça. On vieillit sans réellement vieillir, on a l'impression de se rapprocher de la fin alors que dix ans à peine ont passés depuis notre vingtaine. Je vois que Lula a un peu de mal avec ce cap, comme si un quelconque chiffre signifiait que plus personne ne la regarderait de la même manière. Ne te tracasse pas pour moi, profite de la fête et je te promets que je viens chez toi demain. dis-je à ma cousine, alors que je la croise pour la deuxième fois de la soirée. La première m'a servi à un petit jeu tordu que je me suis créer quand, pendant dix secondes et demi, j'ai eu quinze ans de nouveau. La deuxième fois c'est quand elle a tenté, elle aussi, de faire en sorte que je m'amuse un peu. Mais je n'ai pas la tête à faire la fête, je n'ai pas envie. Je regarde ce beau monde faire la fête, boire à en perdre la tête, se ballader avec des petits sachets de poudre blanche et même fumer ces trucs qui ont une meilleure odeur que la cigarette. Puis je regarde aussi tous ces couples s'embrasser, envieux de ce qu'ils ont. Voilà comment s'est résumé ma soirée, passant de l'envie au dégout en quelques secondes seulement. Ca me change des missions, les horreurs que j'ai vu aujourd'hui sont bien plus supportables. Les heures avancent à toute vitesse et la maison se vide au fur et à mesure. Je sais que la demoiselle n'a rien contre le fait de laisser les gens dormir n'importe où mais personnellement, je n'ai pas envie de m'en aller en me demandant qui a bien pu rester ; à la place, quand quelqu'un s'écroulait, j'arrivais toujours à lui trouver un copain bien sympa pour le ramener. Ou, ce n'est pas mon affaire. Tout ce que je veux, c'est que ça finisse et qu'on nous laisse tranquille. Qu'on la laisse tranquille. Je commence à faire un tour de la maison vers 3 heures du matin, il reste une petite dizaine de personnes et la musique est carrément coupée. La fin est enfin arrivée.

Il ne me reste plus que l'étage à vérifier. Je monte les ecaliers et parcours les longs couloirs, ouvrant la porte de chaque pièce, m'assurant que tous les invités sont partis. Les pièces, à première vue, se ressemblent assez bien mais cette nuit, chacune possédait sa petite particularité ; je plains la femme de ménage qui devra nettoyer tout ça demain. Je descends dès que j'ai terminé et quand j'arrive au niveau du salon, je me rends compte que Lula a l'air partie, elle aussi. Mademoiselle Landry ? criais-je sans trop savoir. Mais aucune réponses. J'évite de me faire des films et de m'emballer en pensant qu'il pourrait lui être arrivé quelque chose ... Je garde mon calme parce que c'est le seule chose à faire. Ca et suivre le bruit qui m'emmène à l'extérieur. Elle est là, la brune, s'amusant dans la piscine à presque 4 heures du matin. Je me demande si ça lui arrive de dormir de temps en temps, ou même d'avoir un bouton off. Je profite d'un moment où elle a la tête hors de l'eau pour les banalités habituelles. Tout le monde est parti, j'ai fais le tour de la maison. J'ignore si la Landry m'a entendu, j'ignore même si elle m'écoute. D'une certaine manière, c'est un peu ma faute, moi et mes idées débiles pour tenter de la rendre jalouse. Je tente une dernière approche, histoire de rompre ce petit malaise devenu gênant ; il est 3H30 du matin, on est seuls et j'attends juste que cette journée finisse, fatigué d'avoir ramassé des copains bourrés qui ne savaient même plus tenir debout. Ce n'est pas un peu tard pour un bain de minuit ? finis-je par dire, m'approchant du bord de l'eau. Elle n'est pas loin, magnifique, sortant sa tête de l'eau avec une telle grâce que je pourrais la regarder pendant des heures. L'épisode de l'ascenceur m'a bien fait réfléchir et j'ai compris quels étaient mes véritables sentiments pour la jeune femme. Je m'accroupis et je reste en place, fixant l'eau, attendant une quelconque réaction de sa part. Je n'ai plus que ça à faire de toutes façons, attendre.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyJeu 12 Sep - 18:33

I need your grace
To remind me
To find my own

Lula flotte sur un petit nuage, l’esprit embrumé par les multiples substances qu’elle a ingérées au cours de sa soirée. Elle se sent bien, vraiment bien. Peu à peu, tous ses invités sont partis et la maison s’est vidée, mais elle, elle n’a pas envie de dormir. Elle ne veut pas mettre fin à cette nuit unique, celle qui marque son passage dans la trentaine. Elle veut garder l’impression qu’elle a encore la vie devant elle, qu’elle a encore une jeunesse à brûler, des bêtises à faire… Et là tout de suite, elle ne s’en prive pas. Son taux d’alcoolémie est déjà bien haut mais elle se renfile un verre de tequila. Puis, elle décide que le meilleure façon de mettre fin à une pool party, c’est encore de piquer une dernière tête. Délaissant pour la énième fois sa robe de princesse Peach, elle se remet donc en bikini, plongeant silencieusement dans l’eau. Il est bientôt 4h du matin mais elle est tenaillée par l’envie de nager. Elle enchaîne donc les longueurs, laissant son esprit et son corps dériver dans l’eau. Rien ne peut la déranger si ce n’est l’impression qu’on crie son nom à un moment donné. « Mademoiselle Landry ? » Elle sort la tête de l’eau mais n’entend plus rien. Outch. C’était grave si elle commençait à entendre la voix de Sam dans sa tête… Car il n’y avait que lui pour l’appeler Mademoiselle Landry… Elle s’apprête à replonger quand la voix du brun retentit une nouvelle fois dans la nuit.   « Tout le monde est parti, j'ai fais le tour de la maison. » L’entend t-elle dire… Evidemment, il s’occupait de l’intendance pendant qu’elle s’amusait… Certaines choses ne changeaient jamais…

Elle se retourne pour le regarder, constatant qu’il la dévisageait depuis le bord de la piscine. « Mission accomplie Agent K ! Bravo. » Elle pouffe de rire. Elle était ivre morte. Mais elle avait encore un peu le sens des réalités, alors elle se reprend un peu. « Non sérieusement merci, c’est cool d’avoir checké tout ça. Merci. » Attendait-il qu’elle lui dise qu’il pouvait partir aussi, maintenant ? Parce qu’il ne bougeait pas d’un pouce, campé sur le bord de la piscine, son visage indéchiffrable dans l’obscurité… « Ce n'est pas un peu tard pour un bain de minuit ? » Demande t-il tout à coup, très sérieusement. La guitariste part dans un nouveau fou rire. Sam ne changerait jamais. Jamais. « Au mince alors, la police du sérieux est de retour ! Moi aussi je dois aller au lit ? Qu’est-ce qu’il va se passer si je ne coopère pas ? » S’exclame t-elle faussement paniquée. Les blagues de Lula étaient en général nulles, mais lorsqu’elle avait bu, elle se surpassait encore plus... Elle peut déjà voir Sam secouer la tête dans l’obscurité. Elle le voit aussi s’agenouiller près du bord, plaçant son visage de beau gosse dans le halo bleuté de l’éclairage. Voilà qui était  mieux. Comme ça, elle pouvait lire directement la désapprobation sur son visage mais aussi le mater un peu mieux. « Si on veut être pointilleux, et je sais qu’au moins l’un d’entre nous adore tout particulièrement l’être, je dirai plutôt qu’il est tôt. Mais loin de moi l’idée de te contredire. » Reprend t-elle malicieusement. Elle nage vers lui, souplement, espérant qu’il était en train de la reluquer en douce. Puis, elle émerge tout près de lui, lui adressant un sourire enjôleur. « Oui, pourquoi perdre du temps à argumenter alors que pourrais tout simplement me rejoindre ? » Elle plonge son regard dans le sien, pour qu’il constate que même si elle n’en avait pas l’air, elle était sérieuse. Elle lui demandait réellement de la rejoindre. « J’ai le droit à un vœu, c’est mon anniversaire. » Ajoute t-elle avec un air angélique.

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyVen 13 Sep - 0:06


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


J'ai fait le tour de la maison, j'ai mis les dernières personnes dehors et maintenant, je veux juste m'assurer que Lula arrive dans son lit en un seul morceau. Je dois la chercher un petit moment, crier son nom, avant de me rendre compte qu'elle est dans son jardin, la tête sous l'eau. Je m'approche de la piscine et m'agenouille près du bord, attendant que la brune soit la tête hors de l'eau pour ... Discuter. Agent ..? Oh d'accord, j'ai compris. Il me faut un petit moment pour comprendre la référence, un autre pour me rendre compte qu'elle se fout totalement de moi. Je remarque directement que ses pupilles sont dilatées, je ne tirerais sûrement rien bon d'elle dans cet état pour ce soir. J'aurais dû m'y attendre. Elle a fait la fête, elle a passé un cap ... Elle ne pouvait pas le faire de manière sobre. Elle continue sa tirade que j'écoute à moitié parce que bon, c'est aussi peu drôle que sympa. Ce n'est pas mon truc, l'humour, mais ce n'est pas le vôtre non plus. Et encore, je suis gentil quand je dis les choses comme ça. Le problème, c'est que j'ai l'impression que si je suis aussi franc que d'habitude, je risque de déclencher une troisième guerre mondiale. Je ne sais déjà pas comment lui parler de base, surtout depuis l'épisode de l'ascenceur, alors ce soir, c'est encore pire. Je tente de continuer la conversation en lui demandant s'il n'est pas un peu tard pour un bain de minuit. C'est une manière de voir les choses, je l'admets. Tard, tôt, ce débat est comme celui du verre à moitié vide ou à moitié plein ; à l'infini, avec des avis divergent et des plus fatiguant à une heure pareille.

La distance que la Landry mettait entre nous depuis le début de la discussion rendait les mots plus faciles. Mais la voilà qui se rapproche du bord, m'offrant une proposition et un sourire des plus enjoleur. Je pourrais faire n'importe quoi pour ce sourire. Te rejoindre ? répétais-je bêtement. Je capte son regard et je m'y perds totalement, il me faut quelques secondes pour reprendre mes esprits et me replonger dans notre discussion. Je n'ai pas envie d'aller dans l'eau mais elle ne me laissera pas tomber aussi vite. Cette fois je m'asseois sur le bord, j'enlève chaussures et chaussettes, relève mon pantalon et mets les pieds dans l'eau. Un sourire espiègle se dessine sur mon visage. Ca m'amuse en fait, de la provoquer. Je comprends pourquoi elle le fait aussi souvent. Il va falloir faire un autre voeux, l'agent K est pas fan de piscine. dis-je en rigolant, ne lachant pas son regard pour autant. Il s'intensifie, se prolonge et son sourire à elle ne quitte pas ses lèvres non plus. Encore quelques minutes, quelques secondes, et je ne serais plus capable de décider de quoi que ce soit. Foutu Lula Landry, foutu sentiments à la con qui n'arrivent jamais au bon moment. J'arrive enfin à résister au bout d'un moment. Ce sourire ... Arrête, ça ne marchera pas. finis-je par dire, regardant ailleurs cette fois. J'ai besoin de ma volonté, j'ai besoin d'être capable de réfléchir correctement alors qu'à quatre heure du matin, c'est déjà compliqué. Je m'attends à tout, je m'attends à ce qu'elle me saute dessus pour me faire tomber, je m'attends à ce qu'elle me dise que son voeux, c'est un rapprochement entre nous ... En soit, ces scénarios sont très séduisants, c'est juste que j'ai peur de me perdre derrière toutes ses envies et tous ces besoins.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyDim 15 Sep - 19:11

I need your grace
To remind me
To find my own

« Ce n'est pas mon truc, l'humour, mais ce n'est pas le vôtre non plus. » ET BAM. C’est ce qu’on appelait se faire casser. Elle avait bien vu que Sam était resté de marbre face à ses blagues mais là, il venait de lui signifier très clairement… Si Lula n’avait pas été aussi bourrée, elle aurait sans aucun doute pris la mouche.  Mais là, elle encaisse le coup, même si son sourire perd quelques degrés. « Au moins, moi j’essaye de m’amuser un peu… » Dit-elle. Et ce n’est même pas pour répliquer. Vraiment Sam était charmant mais il le serait quinze fois plus s’il se décoinçait de temps en temps… « Et puis pendant qu’on parle de blagues pas drôle, on a qu’à parler du petit jeu avec Gwen. C’était pas réglo de ne pas dire que vous étiez cousins et que vous vous connaissiez… » Bon, cette fois-ci, c’est clairement pour la répartie… Mais pas que. Elle n’avait pas voulu lui sauter dessus avec ça mais puisqu’il voulait jouer au plus fin, elle n’allait pas se priver pour lui exprimer son déplaisir. Vraiment, elle n’avait pas aimé découvrir par hasard qu’ils étaient tous les deux de la même famille… Malgré cet échange qui ne prend absolument pas la tournure qu’elle aurait souhaité, la Landry reste près du bord pendant que son garde du corps médite sa proposition. Au début, elle avait émis cette dernière en toute bonne foi mais désormais, elle était certaine qu’elle allait se manger un vent magistral. Et oh surprise, la suite des évènements lui donne raison…

Sam soutient son regard un long moment et dans un premier temps, elle pense sincèrement qu’elle a gagné. Il enlève en effet ses chaussures et ses chaussettes et le sourire de la métisse s’agrandit. Mais le Martins s’arrête là. En fait, il se contente ensuite de remonter le bas de son pantalon pour s’asseoir sur le bord et tremper ses pieds dans l’eau.   « Il va falloir faire un autre vœu, l'agent K est pas fan de piscine. » Et voilà, fin de non recevoir. Le pire, c’est qu’il rigole, comme si tout cela n’était qu’une bonne plaisanterie. Elle soupire. Il devrait le savoir pourtant, depuis le temps… Elle ne supportait pas qu’on lui dise non. « On se demande de quoi il est fan l’agent K… Ou même s’il est fan de quelque chose… Tout le monde aime les bains de minuit… Et c’était celui-là mon vœu d’anniversaire… Tant pis, j’en veux pas un autre. Ça ne marche pas comme ça. »  Aucun des deux ne baisse les yeux. Ils se regardent longuement, se toisant. L’alchimie s’en mêle, elle est toujours là, malgré leurs caractères de cochons. En fait, sans ces derniers, ils se seraient probablement déjà sautés dessus, ils étaient ridicules au fond, à toujours s’écharper alors qu’ils rêvaient de s’embrasser. Cette pensée provoque le sourire de Lula, l’aidant à dissimuler sa déception. Mais Sam se méprend sur l’origine de ce sourire. « Ce sourire ... Arrête, ça ne marchera pas. » Cette réplique fait revenir la diva qui sommeille en elle au galop. « Tu rêves si tu crois que j’essaye de te charmer ou que je vais te supplier. C’est bon, je ne suis pas si désespérée. » Elle lui tourne le dos, retournant au centre de la piscine et recommence à enchaîner les longueurs, terriblement vexée. Elle ne s’arrête qu’une fois pour bien marquer la fin de la récréation. « J’en ai encore pour un petit moment alors pas la peine de rester si tout le monde est parti. Tu peux rentrer chez toi. Je t’appellerai demain si j’ai besoin de toi.  Bonne nuit. » A moins qu’elle ne doive le vouvoyer à nouveau vu qu’il s’employait visiblement à mettre de la distance entre eux. Sinon, il l’aurait tout simplement rejointe… Sans doute qu’il devait regretter ce qu’il s’était passé dans l’ascenseur et ce baiser qui avait failli survenir. Alors qu’elle, elle ne cessait d’y penser…

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyDim 22 Sep - 0:18


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


J'aurais dû me douter que l'humeur ne serait pas au mieux ce soir. L'angoisse des 30 ans, tout ce qu'elle a bu, tout ce qu'elle a pris ... Et moi comme un con, je la joue jour habituel ou tout est normal. Quand je dis que je n'ai jamais vraiment eu de copines, aucun ne comprend qu'au fond, en vieillissant sans relations constantes, j'ai fini par ne plus comprendre comment ça marche, comme intéragir avec une femme, quand en plus elle te plait énormément. Je regrette un peu ma vanne, tente de me rattraper avec un truc plus léger. Essayer, seulement ? Tu me déçois. Je reviens même au tutoyement, prouvant que je n'essaie en rien de jouer le toutout qui veut s'assurer que son maître est en sécurité. En soit, elle pourrait rester dans cette eau toute la nuit que je l'observerais du bord ; franchement, j'ai déjà eu des points de vue beaucoup moins agréables. Et la brune discute un peu, ça me suffit pour me sentir bien mieux qu'en terrain. Je ne l'ai jamais caché, tu n'as jamais demandé. On ne se ressemble pas du tout avec Gwen. Nos pères sont frères, à la limite des jumeaux mais nous, on a chacun pris de nos mamans. Beaucoup. Certains font simplement le lien avec le nom de famille tandis que les autres, eux, n'en font rien parce qu'au fond, ça ne change pas leurs vies de le savoir ou non. Lula fait partie de ces gens qui n'ont pas fait le lien et que ça énerve ... Même si oui, je n'ai pas été super réglo. Pour le reste, disons que j'ai saisi une perche qu'on m'a tendue. Et que j'avais envie de tester une théorie, comme si j'avais besoin de confirmer que pour une fois, j'avais raison en affiramant que la Landry pourrait aussi être tombée amoureuse de moi. J'avoue que sa tête m'a donné les réponses dont j'avais envie, le reste de la soirée un peu moins.

Son cadeau d'anniversaire de ma part, ça serait que je la rejoigne. Mais je n'aime pas ça. C'est comique de penser qu'un militaire, un gars censé être courageux et sans peur, puisse se sentir mal à l'aise au fond d'une piscine. Ou même de la mer. Impossible d'avouer ça sans subir de moqueries et très franchement, je n'ai pas la tête à ça. Pas dans une piscine à 4 heures du matin. En soit ça n'a pas l'air énorme. Je veux dire que si je craquais, je serais simplement dans l'eau, près du bord, à vivre un joli moment avec la jeune femme. Mais mon angoisse n'est jamais loin alors je n'ai pas envie de tenter le diable. S'asseoir au bord en y mettant les pieds me suffit amplement, la regarder me suffit aussi. Tant pis, je ne referais pas ma proposition une deuxième fois. C'est dommage parce que je lui donnerais tout ce qu'elle voulait, ou tout ce que je peux me permettre. Même mon plus gros secret. Sauf que non, tout ce qu'elle veut c'est claquer des doigts pour que je lui obéisse. Mais le truc c'est que de un, on était d'accord pour dire que je ne suis pas chien et deux, ça fait un moment que ma journée est terminée. Si elle comprenait cette deuxième partie, elle saurait que je suis là par plaisir. C'est la diva ou la femme qui ne veut pas avoir 30 ans qui parle là ? Bam. Elle est encore mieux que la première, encore plus méchante. Ou alors très drôle. Je souris largement, un peu moqueur. Qu'elle pète un coup une bonne fois, elle finirait peut-être par se détendre un petit peu.

Je baisse les yeux cette fois, gêné. Ok, je m'excuse, ce n'était pas très fin. dis-je en souriant à moitié. Mais c'est qu'elle a l'habitude la jeune femme maintenant, comme j'ai l'habitude qu'elle me fasse des remarques sur mon manque de fun, ou encore mon balai dans le cul. Je n'ai pas envie de rester là toute la nuit et je ne suis pas à l'aise de la savoir dans la piscine et moi à côté, incapable de la suivre sur le coup. Les pires scénarios me viennent à l'esprit quand je tente un coup. Rentrons maintenant ... Ca ne m'amuse pas qu'on se balance tout ça ce soir et puis bon, je reste sur mon idée que tu es très exposée dans cette piscine, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Puis même si mes réflexes sont encore bons, je sais que je n'ai plus ceux que j'avais à l'armée ... Manque de travail, plus communément appelé retraite. Non, je me sens capable de la protéger face à ses caprices, comme d'habitude, mais je me dis que qui ne tente rien n'a rien. Je sors mes pieds de l'eau, saisis une serviette et enfile de nouveau mes chaussures. Viens avec moi, stp. finis-je par demander, lui tendant ma main pour qu'elle la saisisse.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyJeu 26 Sep - 19:01

I need your grace
To remind me
To find my own

« Essayer, seulement ? Tu me déçois. » Voilà qu’il se met à jouer sur les mots, comme s’il essayait vraiment de piquer au vif Lula. La métisse a beau essayer d’adopter des airs impassibles, ça devient compliqué pour elle. Surtout quand il se défend ensuite avec ce qu’elle considère comme de la mauvaise foi à propos de cette histoire avec Gwen. « Je ne l'ai jamais caché, tu n'as jamais demandé. » Cette fois-ci, c’est plus fort qu’elle, elle laisse échapper un petit rire sonore. « Comment j’étais censée te poser des questions à propos de quelque chose dont j’avais aucune idée ? » Cette réponse est tellement hallucinante qu’elle pousse la Landry à abuser du sarcasme. « Il faut vraiment que je vérifie par moi-même qui d’autre fait parti de ta famille ? Rassure-moi, Liam, c’est pas ton frère quand même ? » Non franchement, ça lui restait en travers de la gorge. Elle n’aurait jamais pu deviner. Déjà parce qu’il y avait des Martins aux quatre coins de l’Angleterre mais aussi parce que de manière pragmatique, Gwen et Sam ne se ressemblaient pas… Et malheureusement, cette découverte n’était pas le seul point de désaccord entre eux. Sam lui avait refusé son vœu d’anniversaire, elle avait à nouveau abusé du sarcasme et maintenant, il campait tous les deux sur leurs positions avec un entêtement presque comique tant il était poussé.

L’apothéose survient quand le Martins propose à sa patronne de changer ce vœu d’anniversaire contre un autre, mais obstinée comme pas possible elle lui réplique que ça ne marche pas comme ça. Il accueille ce refus comme il se doit en disant qu’il ne reproposerait pas une seconde fois et elle hausse les épaules, comme si elle s’en fichait royalement. En fait, elle le congédie même et recommence à nager, histoire qu’il ne se sente pas trop important. Sauf qu’il ne bouge pas d’un pouce et préfère enfoncer le clou à la place. « C'est la diva ou la femme qui ne veut pas avoir 30 ans qui parle là ? » Dit-il avec un grand sourire moqueur. Abasourdie par cette nouvelle pique, Lula s’arrête net sur place. Elle n’en croit pas ses oreilles. Il venait carrément de la traiter de diva… Elle se retourne, prête à lui crier des horreurs mais il la devance. « Ok, je m'excuse, ce n'était pas très fin. » Dit-il en baissant les yeux. Mouais, il n’a l’air qu’à moitié contrit, son sourire narquois toujours en place sur ses lèvres. Lula a juste envie de lui rebalancer ses excuses à la gueule et de continuer à nager mais Sam reprend à nouveau la parole.

« Rentrons maintenant ... Ca ne m'amuse pas qu'on se balance tout ça ce soir et puis bon, je reste sur mon idée que tu es très exposée dans cette piscine, on ne sait jamais ce qui peut arriver. » Ah bon, il ne s’amusait pas en balançant ses vieilles vannes sur son âge ? Il le cachait bien, alors. Se dit-elle avec amertume, faisant fi de ce qu’il vient de dire à propos de sa sécurité. Tout ce qu’elle retenait, c’est qu’il essayait de lui donner un ordre en plus… « Viens me chercher ! » A-t-elle envie de lui répondre pour voir ce qu’il ferait... Mais elle le voit sortir ses pieds de l’eau, se relever et lui tendre la main et tout à coup, elle a une bien meilleure idée. « Viens avec moi, stp. » Dit-il d’une voix presque suppliante. « Bon d’accord… Je commence à avoir froid de toute façon. » Dit-elle en faisant mine d’accepter cette pseudo offre de paix et de céder. Elle nage vers lui et attrape sa main. Sauf qu’au lieu d’essayer de se hisser sur le bord, elle pèse de tout son poids contre ce dernier, se basculant en arrière, le tirant à elle pour le faire basculer dans l’eau. Et ça marche. Penché comme il l’est près du bord, il bascule avec une facilité déconcertante. Il tombe dans un grand plouf sonore, ainsi propulsé au milieu de la piscine. La vengeance était un plat qui se mangeait froid mais pas avec Lula Landry. Sam venait de payer le gros tacle qu’il lui avait mis il y a quelques secondes. Elle nage avec lui, éclatant d’un rire joyeux quand il refait surface avec des mouvements frénétiques, tel un diable sortant de sa boîte. « Avec les compliments de la diva ! » Dit-elle. Mais l’énervement se dissipait maintenant qu’elle avait eu sa vengeance et elle continue à rire. « Tu devrais savoir que tous ceux qui m’énervent finissent à la flotte pourtant… » Fanfaronne t-elle en faisant référence  à un incident qu’ils connaissaient tous les deux très bien et qui mêlait aussi une piscine.

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyJeu 3 Oct - 17:49


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


J'ai cru pendant un moment que ce qui l'avait gêné dans cette histoire, c'est mon espèce de petit jeu débile avec ma cousine. Mais non, depuis tout à l'heure, la brune me prend la tête parce que je ne lui ai pas dis qu'elle connaissait un membre de ma famille. Ca me fatigue en fait, parce que nous avions, jusqu'ici, une relation employé employeur et à ce que je sache, mon arbre généalogique ne fait pas partie des choses que mon employeur doit connaître. Je finis d'ailleurs par répondre, levant les yeux au ciel. Et j'étais censé faire quoi, te donner mon arbre généalogique ? Je n'ai écouté qu'à moitié ses remarques, entendant légèrement le nom d'un des gars de son groupe. Merde quoi, je vais me faire engueuler encore longtemps ? Je vais recevoir combien de sortes de remarques en tout ? Il est 4H du matin, j'ai juste envie que Lula sorte de l'eau et de rentrer pour me coucher. Tu peux râler autant que tu veux, mais le fait de se prendre la tête pendant une heure ne changera pas le fait que nous faisons partie de la même famille et que tu es vexée de seulement le savoir maintenant. J'arrange sûrement pas ma situation, surtout que la suite promets un grand Sam en pleine forme, enchainant remarques sur remarques, fatigué de devoir à moitié se battre avec une Landry qui a pris je ne sais quoi. Je pensais que la fin de soirée pouvait être sympathique, qu'on puisse reprendre après l'ascenceur histoire que je comprenne ce qui se passe ... Je me suis bien trompé.

Ses voeux, ses envies, tout se transforme vite en caprice, me faisant regretter d'avoir même ouvert la bouche. Elle voulait que je la rejoigne mais de mon côté, je n'aime pas des masses l'eau. Et quand je dis que je peux faire n'importe quoi d'autre, évidemment, la brune m'envoit bouler. Le pire c'est que je marche, que je plonge dans son espèce de jeu tordu et que je lui envois encore pire au visage. C'est un côté de moi que je n'apprécie pas beaucoup mais bon, je ne le contrôle pas beaucoup. Tant pis. Quand je m'excuse et que je finis par lui demander gentiment de sortir de l'eau, elle accepte. J'essaie de cacher mon regard étonné, sors mes pieds de l'eau et je lui tends la main pour l'aider à remonter. J'aime bien quand tu es ... Calme ? Gentille ? A l'écoute ? Non, c'est pire. Lula est allée très vite, ce qui fait que je n'ai pas eu le réflexe de résister quand au lieu de remonter, elle m'emporte avec elle dans l'eau. Je plonge la tête la première dans l'eau et n'en ressort que quelques secondes plus tard. Je bouge mes cheveux trempés du visage. Aussi casse pieds ! criais-je en rigolant. Je l'ai cherchée, c'est bien fait pour moi. Je sors mon arme de ma ceinture ainsi que le téléphone de ma veste et je les pose sur le bord de la piscine tandis que j'écoute la jeune femme fanfaronner. Enh dis, depuis quand est-ce que tu te vexes de mes blagues pas drôles ? demandais-je en ne m'éloignant qu'un peu du bord. C'est drôle, amusant, mais je ne me sens quand même pas à l'aise dans cette piscine. Je prends une grande inspiration. Je le saurais maintenant ... Ah oui non. finis-je par dire, effacant ce souvenir de ma mémoire.

Je l'éclabousse, elle qui n'est pas trop loin de moi. Tiens, c'est cadeau. Vengeance ? Non, pas vraiment. De toutes façons, on ne va pas passer notre soirée à ça. Je suis dans l'eau je suis dans l'eau, autant essayer de se réhabituer à ce milieu déplaisant mais en aussi bonne compagnie. Ce n'est pas aussi catastrophique que ce que je pensais. C'est même plutôt cool. dis-je en regardant tout autour de moi. Pas au point de nager mais rester au bord, à se détendre dans cette eau chaude, c'est comme être dans un bain géant. J'ignore si c'est ça ou l'heure tardive, mais je me mets à regarder la brune intensément. Ca ne me ressemble tellement pas, mais je sens que pour une fois, je pourrais prendre un peu les devants. Après tout, si je veux savoir ce qui se passe à l'intérieur, je ne peux compter que sur moi même pour provoquer l'évenement. Comme quoi, tout dépend de la compagnie ... C'est vrai que si je m'étais retrouvé dans l'eau avec un inconnu, ça n'aurait pas été aussi sympa. J'ose faire un pas vers l'avant et me rapproche de Lula, tentative gênée de rapprochement intime, de rapprochement presque inconnu. La dernière fois, j'ai fais un pas minuscule vers l'inconnu. J'aimerais tenter un plus gros, si ça te convient. Je baisse les yeux, les posant sur ses lèvres. Elles sont tentantes, elles m'appellent, elles me crient de ne plus jamais les lâcher. On dirait que je laisse la tension monter mais en fin de compte, j'essaie de savoir dans quel ordre je fais tout. Je lève doucement la main dans l'eau et finit par la mettre sur le bas de son dos, au creu de ses reins. J'exerce une petite pression pour la rapprocher, à tel point que la notion d'espace personnel est perdue sur ce coup. Je la regarde, encore et encore et au bout de ce qui semble une éternité, je me penche et je l'embrasse. Un baiser court et tendre qui ne dure que quelques secondes, attendant une quelconque réaction de sa part.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptySam 5 Oct - 12:32

I need your grace
To remind me
To find my own

Sam et Lula avaient campé sur leurs positions concernant l’histoire avec Gwen, chacun des deux voulant avoir le dernier mot. Ils en étaient là, en pleine impasse, quand Lula avait soudain mis fin au débat à sa façon. Faisant tomber son garde du corps dans la piscine, elle s’était ainsi octroyé une petite vengeance bien méritée… Bien sûr, un mauvais tour pareil aurait pu encore envenimer la situation mais quand Sam émerge après son plongeon imprévu, il est hilare. Il traite la Landry de « casse-pied », l’air plus amusé qu’agacé. Il nage vite près du bord cependant, essayant un peu trop tard de mettre son téléphone et son arme au sec… « Oups, j’avais pas pensé à ton téléphone… S’il ne marche plus, je t’en rachèterai un. » Dit alors la métisse, éprouvant un léger remord. Elle avait été impulsive comme toujours, ne pensant pas une seconde que Sam avait sûrement toutes ses affaires sur lui au moment où il prenait congé… Mais son repentir ne concerne que l’aspect matériel. Pour le reste, elle n’est pas désolée d’avoir fait boire la tasse au brun, vu comme il l’avait piquée au vif. Et il le comprend très bien, touchant directement ce point sensible avec sa question. « Enh dis, depuis quand est-ce que tu te vexes de mes blagues pas drôles ? » Il disait sûrement ça pour la taquiner mais sans le savoir, il pose une question importante. Une question à laquelle elle ne peut pas répondre sincèrement sans se montrer un peu vulnérable. Quelque chose d’impensable pour Lula Landry. Et pourtant, l’alcool aidant, elle entend la réponse franchir le seuil de ses lèvres une fraction de secondes plus tard. « Depuis que ça compte ce que tu penses de moi… » Marmonne t-elle, espérant que le clapotement de l’eau couvrirait ça.

En tout cas, pour quelqu’un qui dit ne pas aimer les piscines, Sam se déplace avec aisance dans celle-ci, alors même qu’il est gêné par son costume. Il se rapproche même de Lula pour l’arroser copieusement, en disant que c’est « cadeau ». Elle rit de bon cœur. « Je suppose que c’est de bonne guerre. » Dit-elle. Elle lui rendrait bien la pareille mais il est en train de parler et elle ne veut pas lui faire boire une nouvelle tasse. Le but n’était pas non plus d’être méchante. « Ce n'est pas aussi catastrophique que ce que je pensais. C'est même plutôt cool. » Elle lui adresse un sourire radieux. Voilà, il commençait enfin à se détendre et comme il disait, c’était « plutôt cool ». Finalement, elle l’avait son bain de minuit avec lui, même si elle avait dû un peu user de la force… « Comme quoi, tout dépend de la compagnie. » Ajoute t-il pour compléter sa remarque. Est-ce le changement de ton de sa voix lorsqu’il dit ça ? Le pas qu’il fait pour se rapprocher plus près d’elle encore ? Le regard plein d’intensité qu’il pose sur elle ? Le sous-entendu à peine contenu ? Ou tout ça à la fois ? En tout cas, Lula sent clairement l’atmosphère se transformer entre eux. Elle a l’impression de se retrouver à nouveau dans cet ascenseur, hypnotisée par Sam, son pauvre cœur battant à la chamade tandis qu’elle éprouve une attirance irrésistible pour lui. Et en fait, elle comprend rapidement que ce n’est pas qu’une impression, qu’il est bien en train de se passer quelque chose.

« La dernière fois, j'ai fais un pas minuscule vers l'inconnu. J'aimerais tenter un plus gros, si ça te convient. » Dit-il alors, comme pour la préparer à ce qui allait suivre. Mais elle n’a pas besoin d’être préparée. Elle a l’impression d’avoir attendu ça toute sa vie… Elle hoche donc la tête imperceptiblement. Avec une lenteur délibérée, il pose alors sa main dans son dos pour l’attirer à lui. Elle se laisse faire avec joie, se laissant aller dans ses bras, portée par l’eau et par lui. Elle ne lui en veut pas de prendre son temps. Au contraire, plus il le prend, plus l’anticipation est délicieuse. Et cette fois-ci, personne ne pourrait les interrompre. Leurs regards se croisent et Lula sent son souffle devenir plus erratique. Et enfin, il se penche et lui donne ce baiser dont elle a été privée dans l’ascenseur. C’est bref, leurs lèvres se rencontrent quelques secondes à peine, avant que Sam ne s’écarte à nouveau, comme s’il avait besoin de jauger sa réaction mais ses quelques secondes laissent une impression merveilleuse à Lula. On peut dire beaucoup de choses avec un baiser et Sam venait de se montrer très éloquent avec ce tendre baiser. « Best birthday gift ever… » Souffle alors Lula quand elle retrouve ses esprits. Le reste se fait presque naturellement. La guitariste passe ses bras autour du cou de son garde du corps, se collant de plus belle à sa chemise mouillée et pose à nouveau ses lèvres sur les siennes pour un nouveau baiser. Celui-ci est plus long, plus approfondi mais tout aussi bon. Sam avait fait le premier pas, pour une fois, elle n’avait pas l’impression de le forcer à quoi que ce soit, et ça rendait cette étreinte des plus agréables. L’élément dans lequel ils se trouvaient, l’eau, avait aussi son importance. C’était comme s’ils étaient en apesanteur, étroitement enlacés, tournant sur eux même pour rester à la surface. Lula avait l’impression de flotter en tout cas. Elle butine les lèvres de Sam pendant ce qui paraît une éternité ou un moment infiniment trop court puis ils se séparent quelques instants pour reprendre leurs souffles. Elle en profite pour passer sa main dans les cheveux du brun, la laissant glisser sur sa joue dans une douce caresse, contemplant celui pour qui son cœur s’emballait. Elle plonge son regard dans le sien. « Je ne veux pas que tu partes ce soir. Reste avec moi. » Dit-elle du ton de celle habituée à ordonner. Mais avec Sam, elle devenait un peu meilleure. Elle rectifie alors le tir. « S’il te plaît. » Elle ponctue sa requête d’un nouveau baiser, comme si plus rien ne pouvait étancher la soif qu’elle avait de ses lèvres. Embrasser le Martins, c’était comme sombrer dans un vortex de sensations. Perdre pied. C’est d’ailleurs ce qui finit par se passer pour eux, leurs élans les emportant en dessous de la surface sans qu’ils ne cessent de s’embrasser pour autant.

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyLun 7 Oct - 23:38


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


On a abandonné l'histoire avec Gwen assez vite, on restait de toutes façons sur nos positions et la discussion n'avancait pas. A la place, Lula décide qu'il est temps de faire ce qu'elle dit et me manipule pour que je fasse un plongeon, tête la première, dans la piscine. Quelle casse pieds, mais ça me fait plus rire que ça ne m'emmerde. Je me rapproche du bord pour sortir mon arme et mon téléphone, ce qu'elle remarque immédiatement.Ne te tracasse pas pour ça. Le gars qui me l'a vendu m'a dit qu'il pouvait aller dans l'eau, on verra ce que ça vaut. C'est qu'avec le temps, pour un jeune de 30 ans, j'ai fini par me comporter comme un petit vieux qui ne connait rien à la technologie. Je crois que le mec a qui j'ai acheté le téléphone l'a remarqué mais, heureusement pour moi, n'en a pas joué. Et dans le pire, j'irais m'en chercher un autre. Contrairement à ce que les autres croient, j'ai largement les moyens de me le permettre. C'est mignon de la voir désolée, même si ce n'est qu'une histoire matériel. Car en vrai, elle me rappelle ce qui arrive quand on contrarire la diva. Mon Dieu, ça va me suivre. Ce qui me surprends, par contre, c'est la suite de la discussion. Je crois que la brune espérait que je n'ai rien entendu mais j'ai tout entendu. Ce que je pense compte. Ce que je pense compte ... Oh, d'accord. Je me dis qu'il ne faut pas que je rajoute une couche, je me dis que c'est déjà assez bizarre pour que d'autres mots sortent de ma bouche. Il faut que je fasse quelque chose ou je vais me mettre à rire sans raisons. Après quelques secondes à profiter, à de nouveau m'habituer à cette sensation de grand bassin, j'arrive à m'éloigner pour pouvoir l'arroser un petit peu. Evidemment. Bien sûr que c'est gentil, bien sûr que c'est de bonne guerre. Parce qu'en fin de compte, quand j'y repense, avec technique, j'aurais pu facilement la noyer rien qu'en l'arrosant. J'efface rapidement cette image de ma tête, une autre y prenant de plus en plus de place.

C'est elle, c'est Lula mon image. Sa bouche si volomptueuse, ses yeux perçants, ce corps ... Cette nouvelle proximité qui me rappelle celle dans l'ascenceur, une tension qui monte en flèche. Mon coeur bat tellement vite que j'ai l'impression qu'il va sortir de ma cage thoracique à un moment ou à un autre. C'est le moment, c'est l'instant. Profitons de ce moment pour tenter, pour tester. Profitons de ces regards qui s'échangent, de leur intensité. J'avance, lentement et j'établis un contact. Je m'exprime à voix haute, comme un ado. C'est un peu con, mais la brune a l'air de trouver ça mignon. Dois venir le moment fatidique et là, j'ai peur. J'ai si peur de cette envie, de cette obsession, de ces sentiments. Mais cette montée d'adrénaline est en même temps si délicieuse que je resterais dans cette position pendant des heures ... Si l'appel de ses lèvres sur les miennes n'était pas aussi fort. J'établis le contact après ce qui semble être une éternité. C'est court mais c'est bon. Je n'ai pas osé y aller trop fort, trop vite, de peur de la bousculer et de me ramasser une bonne gifle. Mais au vu de sa réaction, je crois que ce n'est pas au programme. Je t'avais dit que je pourrais faire mieux qu'une baignade. Ce n'était pas au mot près, mais je l'avais sous entendu et j'avais montré que oui, j'étais capable de me décoincer un peu. En soit, je viens de comprendre que dans les relations humaines, tant que les choses sont faites avec bonté et gentillesse, tu ne peux jamais mal faire. Lecon numéro 3. C'est elle qui revient à la charge et nous partons cette fois dans un baiser ... Je n'ai pas les bons mots pour le décrire. Une demande particulière arrive lorsque nous stoppons. Je ... C'est le s'il te plaît qui m'achève, même si je sais que je ne devrais pas dire oui. Je ne bouge pas d'ici. Non pas parce que je n'ai pas envie de rester ; si ça ne tenait qu'à moi, je ne la quitterais plus jamais. Mais c'est simplement que sans être présomptueux, je pense savoir ce qui va se passer par la suite. J'ai envie de vomir rien qu'à l'idée, mais simplement parce que j'ai la trouille de ce que la Landry pourrait penser de moi. Je lui dois l'honnêteté, si je reste avec elle, mais je ne sais pas si je suis vraiment prêt à lui confier mon secret. Il faut que je prenne ça minutes par minutes, que je me laisse, pour une fois, flotter sans savoir ou je vais atterir. Promis. finis-je par lui dire, continuant de lui caresser la joue.

J'ai à peine le temps de lui répondre qu'elle finit sa demande en posant ses lèvres sur les miennes, de nouveau. On se laisse un peu emporté cette fois, à tel point qu'on finit sous l'eau. Si le besoin d'air n'était pas vital, je l'aurais envoyé boulé. J'avais déjà vu ce genre de baiser dans les films, mais je n'avais pas imaginé les sensations qu'il y avait derrière. C'est excitant, que ce soit simplement à cause du baiser ou simplement cette manière de se rapprocher de la mort. Ce serait la plus belle mort du monde de mourir sous ses lèvres. Autant j'apprécie ce doux contact, autant je t'avoue que je commence à avoir froid. dis-je entre deux baisers, lorsque nos têtes sont sorties de l'eau. J'ignore si c'est la température de l'eau qui me dérange ou cette petite brise du début de matinée qui fait son effet ; la fatigue doit aussi être un facteur. Soit. On y va ? demandais-je en relevant la tête, cette fois. Il faut que je m'éloigne si je veux garder mes idées au claire un minimum. Me rappelant un petit détail, je me penche et murmure quelques mots convaicants au creu de son oreille. Vieni con me bella mia. L'italien, cette si belle langue. Elle le parle très bien elle aussi, mais j'aime l'idée de lui dire des jolis mots dans cette langue pour la faire frissonner un peu. A l'idée de replonger directement, je m'éloigne et sors de la piscine, seul, mais vite rejoins. Tu crois que Liam m'en voudrait si j'allais lui piquer des vêtements ? finis-je par demander en baissant les yeux. J'ai du mal à m'imaginer m'étandant comme un linge sur un fil pour pouvoir sécher d'ici demain.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyVen 11 Oct - 23:10

I need your grace
To remind me
To find my own

Sam dit de ne pas s’inquiéter à propos de son portable et c’est tant mieux car Lula n’y parvient plus alors qu’il initie un rapprochement très particulier entre eux. Contente qu’il prenne l’initiative, elle se laisse prendre à ce jeu de séduction très lent puis au doux baiser qui en découle, lui attribuant même le titre de meilleur cadeau d’anniversaire de la soirée. « Je t'avais dit que je pourrais faire mieux qu'une baignade. » Réplique t-il alors d’un ton léger. Elle sourit, pouvant constater qu’il l’avait bien eue. Comme d’habitude, elle avait failli tout gâcher avec son mauvais caractère mais heureusement, le brun avait de la maturité pour deux. Malgré le sale tour qu’elle venait de lui jouer, il l’avait embrassée et elle était sur un petit nuage. « Crâneur… » Lâche t-elle d’ailleurs, toute mauvaise humeur envolée. Et pourtant, elle est sérieuse quand elle lui demande de rester. Cette nuit était déstabilisante pour elle, tout comme les émotions contradictoires qu’elle éprouvait en ce moment. Pour une fois, elle avait besoin que tout se passe bien entre eux, que rien ne vienne les interrompre. Elle voulait profiter des dernières heures avant le petit matin avec lui… Il semble pourtant hésiter. Pendant un instant, elle craint qu’il ne se défile encore, au nom du professionnalisme ou d’un des nombreux principes qu’il semblait posséder mais finalement, il promet qu’il n’ira nulle part. Elle pousse un discret soupir. Elle n’aurait sans doute pas supporté un nouveau rejet. Soulagée, elle l’embarque dans un nouveau baiser passionné, ne pensant à plus rien d’autre qu’eux deux, tandis qu’ils communient sous l’eau.

Lula est un vrai poisson. Elle pourrait passer des heures dans l’eau mais elle découvre que ce n’est pas le cas de Sam. Il lui avoue bientôt qu’il commence à avoir froid et lui propose de sortir de l’eau. Elle hoche la tête par l’affirmative. Il avait été suffisamment conciliant jusque là, elle pouvait faire de même. Elle glisse quand même une remarque de son cru au passage. « Tu sais, je crois que j’ai une idée pour te réchauffer, une fois qu’on sera sortis. » Elle veut se lover contre lui mais il s’est déjà redressé. Il a l’air vraiment pressé de quitter l’eau. Il prend néanmoins le temps de se pencher et de lui glisser une phrase pleine de promesses à l’oreille. Elle sourit encore, sentant son souffle contre sa peau et en entendant les mots en italien. Elle n’avait pas besoin d’être d’avantage attirée par lui mais pourtant… Encore une fois, il lui faisait beaucoup d’effet. Et il doit en être conscient, car il joue à ce petit jeu du chat et de la souris, s’éloignant dans une brasse souple avant de gravir l’échelle. Elle le suit et ils se retrouvent sur le bord, leurs corps mouillés brillants sous les derniers rayons de lune. Elle avait de la chance. Elle avait le garde du corps le plus sexy du monde. « Tu crois que Liam m'en voudrait si j'allais lui piquer des vêtements ? » Demande soudain ce dernier, toujours très pratique, la distrayant momentanément de sa contemplation. Il continuait à la faire marcher visiblement… Lula secoue la tête. « Dans le scénario dont je te parlais, tu n’avais pas besoin de vêtements… » Réplique t-elle du tac au tac.

Elle lui prend la main, l’entraînant dans la maison, là où il aurait effectivement plus chaud. Elle attrape une serviette sèche sur l’un des bains de soleil au passage puis pousse la porte et les fait entrer. Un calme parfait règne à l’intérieur, signe que Liam devait être reparti avec Dylana. La guitariste attire Sam tout de même jusqu’à sa chambre et referme la porte derrière eux, histoire d’être quand même certaine que rien ne viendra les interrompre. Elle ne dit rien. Le moment ne se prêtait plus à la discussion… Elle lui lance la serviette pour qu’il puisse s’essuyer un peu le visage et les cheveux pendant qu’elle ferme la fenêtre et qu’elle allume une petite lampe tamisée sur sa lampe de chevet. Puis, elle retourne vers lui, tel un papillon attiré par la lumière. « Déjà tu ne pourras pas te réchauffer avec des vêtements mouillés. Laisse-moi t’aider. » Souffle t-elle, mutine. Les doigts de la métisse viennent habilement défaire les boutons de la chemise du brun et enfin, elle peut poser les mains sur ses abdos et ses pectoraux devant lesquels elle a tant bavé. Puis elle les laisse remonter jusqu’aux épaules, faisant glisser le vêtement mouillé à leurs pieds. L’air chaud de l’été se chargera de sécher les dernières gouttes d’eau sur sa peau. Pour sa part, elle se colle contre lui, retrouvant le chemin de sa bouche, puis de son cou tandis que ses doigts explorent toujours son torse. Ils ne s’arrêtent que lorsqu’ils ont atteint leur destination : le bouton de son pantalon. Qu’elle entreprend de déboutonner aussi. « J’ai tellement envie de toi… » Souffle t-elle-même si c’est plutôt évident.

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptySam 12 Oct - 1:28


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


Je l'ai embrassée. Ca y est, je l'ai embrassée et j'ai fait le premier pas. Je peux enfin dire que j'ai évolué dans mes relations avec le sexe opposé, dire que je peux être un humain et non un tueur pour vivre une vie normale. Ce baiser est tellement bon, efface la frustration laissée par celui qu'on a failli partager un baiser dans l'ascenceur, juste après avoir avoué mes sentiments dans un parfait italien. J'ai eu un bon maître. J'ai fais mieux, tellement mieux, mais j'ai devant moi un bon maître qui arrive à me secouer pour que je me décide enfin à agir sans trop réfléchir. Cette fille est un exemple quand même, à toujours prendre ce qu'elle veut comme elle veut ; car quand elle me supplie presque de rester avec elle, c'est à peine si le mot non faisait partie de mon vocabulaire. J'hésite, partagé entre cette envie de ne plus jamais quitté la brune, de la tenir dans mes bras, de me réveiller à ses côtés et le fait que mon manque d'expérience est aussi gênant qu'effrayant. Mais je dis oui parce que j'en ai envie, j'ai très envie de l'avoir à mes côtés demain matin. Il faudra que tu me dise quoi, je ne cracherais sur rien pour récupérer ma température corporelle. répondais-je naïvement à sa remarque, juste avant de sortir de l'eau. Je m'imaginais une histoire de cheminée et de feu de bois, ou même un bon bain bien chaud. J'étais loin de me douter de ce qui m'attendait vraiment en haut, les idées que je m'en faisais complètement fausses. Ah bon. finis-je par dire, gêné pour de bon et en train de l'aider à remonter.

Nous sommes seuls, tout seuls. Emporté par la jeune femme dans la maison, nous tentons de nous sécher au mieux pour ne pas mouiller partout ; quand bien même, je crois qu'elle s'en foutrait. Je la regarde se sécher, les yeux brillants, avant qu'elle ne m'emmène directement dans sa chambre. Comme quoi, je ne m'étais pas fait d'idée tout à l'heure, en pensant qu'on ne se câlinerait pas toute la nuit. Lula ferme la porte et me passe une serviette pour que je me sèche. Pendant ce temps, elle met de la musique et tamise les lumières, elle tient à l'ambiance. Oui c'est vrai, merci. répondais-je gêné, me sentant un peu débile de ne pas y avoir pensé. Je m'apprête à bouger mes vêtements moi même quand je finis par comprendre le vrai message. Oh ... Qu'est-ce que je suis censé répondre à ça ? C'est la deuxième fois que la Landry m'a avec des révélations aussi franches, même si je m'en doutais pour celle-ci. Comme je n'ai rien d'intelligent à dire, je me laisse faire. C'est agréable d'être mené à la baguette de cette manière. Je ... Ses doigts parcourent ma chemise, détachent les boutons, l'enlèvent avec délicatesse. Ils sont froids quand ils me touchent, mais j'aime assez cette sensation. Moi aussi. J'ignore pourquoi je n'arrive pas à lui dire que j'ai envie d'elle, alors que c'est bien plus que de l'envie, c'est un besoin. Je me laisse sous ses mains expertes, mains qui m'enlèvent ma chemise, bouche sur la mienne ou dans mon cou. Mon corps réponds facilement au sien mais se met une limite, je ne lui enlève pas encore ses vêtements. Je joue avec les bretelles de son soutien gorge, relève un peu sa jupe pour lui effleurer les fesses. Je suis étonné de voir la confiance que j'ai en moi quand il s'agit de la toucher, de l'embrasser. Et pendant un moment, je me dis que je pourrais passer au dessus de la confession et directement aller au but de ce flirt, de cet amour naissant. Un court moment. Mais Lula, Lula ... Non ne te tracasse pas, je ne me défile pas. J'éloigne mon visage des parcelles de sa peau parfaite, récupérant mes esprits pour mon premier élan de super honnêteté. Je la rassure aussi, parce que je lui ai fait tellement de faux bonds que je peux comprendre lui faire peur à chaque. J'inspire, j'expire, laisse mes mains parcourir ses bras tout naturellement. Tout vient tout seul avec Lula, c'est pour ça que je suis rassuré à l'idée de partager mon premier moment intime avec elle. Et en même temps, j'ai autant peur qu'un ado de quinze ans sur le point de tenter les trucs qu'il avait lu dans des magazines pornos. J'aimerais juste être honnête avec toi, avant qu'on ne passe un cap. Je ne t'ai pas repoussée juste à cause de l'éthique, ou pas que pour ça. C'est parce que j'ai la trouille ... Je déglutis difficilement. Vas-y Sam, tu peux le faire. Je suis puceau, Lula. Je n'ai jamais eu personne avant toi. finis-je par dire en baissant les yeux, presque honteux. En fait, j'ai juste peur de lire la moquerie dans son regard, ou n'importe quoi d'autre. Mais ça y est, c'est fait. Je me sens soulagé d'un poid, même si mon coeur continue de battre à la chamade à cause de cette envie de plus en plus prenante. Une main sur son visage, l'autre sur son épaule, je redoute sa réaction et l'attends avec impatience. Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pour avoir une fin en mode film romantique.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyMar 15 Oct - 19:11

I need your grace
To remind me
To find my own

Lula est fébrile quand elle attire Sam loin des regards et qu’elle commence à le déshabiller car jusqu’à maintenant, il est resté plutôt de marbre face à ses allusions pas très subtiles, allant même jusqu’à parler de sa température corporelle alors qu’elle lui souffle qu’elle va lui enlever tous ses vêtements. Forcément, elle a peur d’à nouveau se prendre un vent, vu tous les précédents qu’il y avait eus entre eux… Mais elle n’est pas lâche Lula. Même si elle a peur, elle suit son cœur et ses désirs. Elle ne recule pas. En fait, elle en finit même avec les allusions, avouant directement au Martins qu’elle a très envie de lui. Et la réponse qu’il lui fait est plutôt engageante. « Moi aussi. » Souffle t-il. Engageantes, ses mains le sont aussi, se baladant partout sur le corps de la Landry, jouant avec les bretelles de son maillot de bain et s’égarant même jusqu’à ses fesses… Leurs deux corps se cherchent et se répondent, envoyant enfin des signaux clairs. Finalement, Lula ne s’était pas trompée, Sam n’était pas de glace. Elle le sentait s’enflammer contre elle, mettant fin à ce qui avait été une lente torture… Mais comme si c’était trop beau pour être vrai, il s’arrête soudainement, éloignant son visage de celui de la guitariste. Non mais quoi encore ? Pense t-elle, avec frustration. L’instant était parfait… Pourquoi l’interrompait-il ?

Il doit lire le dépit sur son visage car il s’empresse de la rassurer. « Mais Lula, Lula ... Non ne te tracasse pas, je ne me défile pas. » Elle ne demande qu’à le croire, mais elle a peur. En général, quand on s’arrêtait au milieu d’un baiser si passionné, c’est qu’il y avait un soucis… L’esprit de la métisse part donc dans tous les sens, essayant de deviner ce que son garde du corps a en tête. Elle est en train d’échafauder les hypothèses les plus absurdes quand les mains de Sam viennent se poser avec douceur sur ses bras, la ramenant à l’instant présent. Au moins, il ne rompt pas le contact entre eux, la regardant au contraire avec le plus grand sérieux. Il semble en difficulté, cherchant ses mots et c’est comme ça qu’elle comprend qu’il va dire quelque chose d’important. Sauf qu’elle a beau avoir beaucoup d’imagination, elle n’avait pas un instant imaginé qu’il pourrait ce qu’il lui avoue. « J'aimerais juste être honnête avec toi, avant qu'on ne passe un cap. Je ne t'ai pas repoussée juste à cause de l'éthique, ou pas que pour ça. C'est parce que j'ai la trouille ... Je suis puceau, Lula. Je n'ai jamais eu personne avant toi… » Pendant un court moment, Lula pense qu’elle a mal compris. Puis viennent l’incrédulité et la surprise. Pendant un bref instant, elle a envie de rire aussi, et demander si c’est une blague mais le sérieux de Sam et la simplicité touchante de sa confession l’en dissuadent.

« Oh… Je vois. » Dit-elle bêtement alors qu’elle ne voyait pas du tout. La situation était vraiment inédite pour elle. Et honnêtement, elle n’aurait jamais imaginé l’expérimenter à 30 ans. Elle pousse un soupir, essayant de réfléchir malgré l’état de défonce dans lequel elle se trouvait. « Je suppose que ça change tout… » Dit-elle après une longue hésitation. Dans son imaginaire, elle s’était dit qu’elle aurait une liaison sympa et sans conséquences avec Sam. Elle s’était dit qu’ils pourraient passer du bon temps ensemble et exploiter cette alchimie entre eux sans se prendre la tête. Elle n’avait pas pensé qu’elle serait sa première fois… Sa première fois… ça semblait tellement invraisemblable qu’un beau gars comme lui qui avait pas mal bourlingué soit encore puceau. Elle ne comprenait pas. Oui, en fait, elle se rend compte qu’elle a besoin de comprendre. « Est-ce que ça a quelque chose à voir avec la religion ou une histoire d’attendre la bonne ? » Demande t-elle, vraiment perplexe. Sam ne lui semblait pas du tout pratiquant ou fleur bleue mais bon elle avait été tellement à côté de la plaque ces derniers temps… « … Ou un traumatisme ? » C’était les seules options auxquelles elle pouvait penser… Cette fois-ci, c’est elle qui recule, se soustrayant à son étreinte, n’osant presque plus le toucher. Dire qu’elle l’avait littéralement allumé… ça avait dû être particulier pour lui ce moment. Elle se mord la lèvre, vraiment embarrassée, osant à peine le regarder. Surtout qu’elle avait peur de le faire comme s’il était un animal curieux… « Je ne veux pas être indiscrète ou te mettre mal à l’aise, hein… J’ai déjà suffisamment dû le faire… Oh merde quand j’y repense… Oh la la. » Elle en aurait presque honte, elle qui n’avait jamais la moindre importance à sa virginité et l’avait perdue à 13 ans. Il fallait qu’elle se mette dans le crâne que tout le monde n’était pas comme elle… Elle relève les yeux, cherchant le courage de poser sa question. « Enfin, ce que je veux savoir, c’est… ce que ça veut dire pour nous. Ce que tu essayes de me dire en me disant ça... Si tu me dis d’arrêter, je le ferai cette fois, promis. »


_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyVen 18 Oct - 1:02


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


Je ne sais pas ce qui m'a pris. J'aurais dû choisir un autre jour pour faire un pas vers l'avant, comme j'aurais dû choisir un autre jour pour monter dans sa chambre avec elle. Je n'ai pas calculé le nombre de trucs qu'elle a pris mais j'ai l'impression qu'au fil des minutes où je lui ai avoué mon secret, elle n'arrive plus à réfléchir comme il faut. Merde ... Dommage qu'on ne puisse reprendre un secret, un truc avoué, parce que je reviendrais bien en arrière si j'en avais l'occasion. Qu'est-ce qui m'a pris ? Je me suis imaginé vivre une belle histoire d'amour pleine de bonheur et d'honnêteté, il semble que la brune pensait juste exploiter une alchimie et une attirance physique, rien d'autre ; je suppose qu'elle n'aurait pas autant de mal avec ma nouvelle si ça n'était pas le cas. Et en même temps, notre relation physique n'aurait ressemblé à rien si je n'avais rien dis et elle m'aurait juste, par la suite, ignorée en racontant partout que j'étais le pire coup de sa vie. C'est fou ce que mon corps réagit aussi naturellement à ses baisers, à ses caresses et qu'il lui rende la pareille et ça, peu importe ce que j'aurais décidé, ça aurait été le cas. En fin de compte, il n'y avait pas de bonnes solutions pour aujourd'hui, si ce n'est peut être de ne pas craquer sur ma cliente.

Je n'arrive pas à lire les émotions sur son visage, à comprendre ce qui se passe dans sa tête. Je baisse les bras et je m'éloigne, presque déçu par ce manque de réactions. Aucun des trois. dis-je en répondant à ses interrogations. Je ne suis pas du genre fleur bleu, à attendre ou même facile à traumatiser. Je ne me reconnais dans rien et c'est pour ça que même pour moi, c'est difficile de comprendre le pourquoi du comment. Je tente des explications. Adolescent, j'étais un peu spécial. Je me suis toujours cherché une identité, me lancant dans des options de carrière différentes tous les mois ... Oubliant les filles. Puis je me suis engagé dans l'armée et ne suis revenu que maintenant. Fin, il y a quelques mois quoi. Un enchainement d'évenements prévus et non prévus, des pensées qui ne ressemble pas à celles des autres garçons de mon âge. On m'a traité de freak, on a pensé que je me laissais désiré, mais tous ces gens étaient bien loin de ma vérité. Le sexe est une part entière de notre société et ce, depuis ce qui me semble être toujours, et je suis passé au dessus. Pour moi ça n'a rien de trop grave, pour les autres je suis anormal. Et dans tout ce bordel, il est difficile de savoir où je devrais me placer, visiblement un peu trop influencé par ce que les gens pensent de moi. Fin, aujourd'hui, c'est plutôt un peu trop influencé par ce que la Landry pourrait penser de moi.

Elle pose ses yeux sur moi, enfin. Arrête de t'en vouloir, c'est moi qui ne fait rien comme tout le monde. dis-je en tentant de détendre l'atmosphère, désespérément. Bon, c'est vrai que Lula ne s'est pas gênée pour me montrer son attirance, se mettant carrément en sous vêtements sous mes yeux ... Mais comment pouvait-elle savoir que, comme je l'ai dis, je n'ai rien fait comme tout le monde ? C'est pour ça que je l'ai toujours gentiment repoussée quand je repensais à mon manque d'expérience ; elle ne pouvait pas savoir. Je ne veux pas que tu arrête, je ne veux pas qu'on arrête ... J'ose m'avancer, j'ose prendre ses mains dans les miennes, sans pour autant vouloir capter son regard. Par pitié, regarde moi, touche moi, apprends moi ; mais ça semble mal parti. Je ne sais pas où ça va nous mener tout ça et je peux te dire que pour un gars comme moi, qui aime contrôler son avenir, c'est un cauchemar. Mais ce que je sais, c'est que pour toi, je suis prêt à tout affronter. C'est effrayant cette espèce de dépendance que je me suis créer. Je donnerais autant ma vie que mon corps pour cette fille, preuve encore que le travail et la vie privée ont du mal à s'entendre. L'avenir est incertain mais ce dont je suis sûr, c'est que je veux qu'elle fasse partie de mon avenir. Je voulais simplement me montrer honnête avec toi parce que c'est dans ma nature. Mais je comprends si ça t'embête ou si ça te met mal à l'aise. Je ne sais pas me faire passer pour quelqu'un que je ne suis pas, je ne voulais de toutes façons pas le faire aussi. Je n'ai pas respecté mes principes en montant dans cette chambre, en l'embrassant et en la touchant comme je l'ai fait, je me rattrapais donc en disant la vérité. Je peux même rentrer chez moi et revenir demain en faisant comme si rien ne s'était passé ... Tout ce que tu veux. finis-je par dire, baissant les yeux cette fois. Notre avenir est désormais entre ses mains. J'ai décidé de me lâcher, de profiter, d'apprendre et de le faire avec elle, mais je ne peux pas l'obliger si elle n'en a pas envie.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lula Landry
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©gajah (avatar) & ju & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - Sam - Stan - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 904
POINTS : 2053
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_pkruqiFBTV1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyJeu 24 Oct - 18:57

I need your grace
To remind me
To find my own

Sam s’éloigne de plus belle de Lula, qui commence à se dire qu’elle est en train de tout gâcher avec sa franchise. Elle craint pendant un instant que le brun ne se renferme et la laisse seule avec ses interrogations mais fort heureusement, il a l’air décidé à jouer carte sur table et ne fait pas durer le suspense trop longtemps. Il lui explique qu’aucune de ses suggestions n’est la bonne et se livre un peu à propos de son passé. « Je vois… » Dit-elle quand il lui parle de l’adolescent spécial qu’il était alors. Cependant, elle ne voyait rien du tout. Elle était carrément perdue. Indécise sur la conduite à tenir, sur quoi dire ou ne pas dire. Mais elle essaye de dissimuler cela pour ne pas rendre la situation plus gênante que ce qu’elle était déjà. « Je croyais que les soldats étaient comme les marins… Qu’ils avaient une fille à chaque port. » Dit-elle, égrenant un cliché pour cacher sa surprise. Car elle n’en revenait toujours pas qu’il soit puceau… Cela devait être terrifiant pour lui, dans cette société qui mettait tant de pression à propos du sexe. Et elle qui lui avait fait un rentre dedans d’enfer… Il avait dû être terrifié… Elle s’excuse donc pour ça mais comme toujours, il est prompte à la dédouaner. « Arrête de t'en vouloir, c'est moi qui ne fait rien comme tout le monde. » Elle lui adresse un petit sourire, faisant redescendre un peu la tension. « C’est sûr que je n’en connais pas deux comme toi… » Mais dans la bouche de la métisse, c’est clairement un compliment…

« Je ne veux pas que tu arrête, je ne veux pas qu'on arrête ... » Dit-il ensuite en revenant vers Lula pour prendre délicatement ses mains entre les siennes, lui donnant par la même occasion, la réponse qu’elle attendait à propos de la suite des évènements. Et peut-être même une réponse un peu trop développée. « Je ne sais pas où ça va nous mener tout ça et je peux te dire que pour un gars comme moi, qui aime contrôler son avenir, c'est un cauchemar. Mais ce que je sais, c'est que pour toi, je suis prêt à tout affronter » La métisse se fige, apeurée par la force dernière phrase de cette réponse. Toujours dans le déni par rapport à ce qu’elle éprouvait pour son garde du corps, elle flippait de l’entendre dire des trucs comme ça. Elle ne voulait pas lui faire de faux espoirs. C’était pour ça qu’elle lui avait demandé « s’il attendait la bonne ». Elle ne voulait pas qu’il lui laisse sa virginité dans l’espoir de vivre une grande et belle histoire d’amour ensuite. Elle n’était pas la bonne personne pour ça. Trop instable, trop légère, trop cabossée aussi… Son silence doit faire peur à Sam, qui semble alors penser qu’il doit se justifier car il continue de parler, fuyant son regard au passage.

« Je voulais simplement me montrer honnête avec toi parce que c'est dans ma nature. Mais je comprends si ça t'embête ou si ça te met mal à l'aise. Je peux même rentrer chez moi et revenir demain en faisant comme si rien ne s'était passé ... Tout ce que tu veux. » Cette confession simple mais effectivement honnête touche Lula, qui réalise soudainement l’énormité de ce qu’il venait de lui avouer et le courage que cela avait dû lui coûter. Elle ôte ses mains des siennes mais seulement pour les poser de chaque côté de son visage et plonger son regard dans le sien. « Ça ne m’embête pas que tu sois honnête avec moi… Au contraire. Tout le monde me ment en général… J’apprécie ta franchise. Ça ne doit pas être évident d’avouer ça à quelqu’un. C’est courageux, même. » Elle le regardait désormais différemment. Pas parce qu’il était puceau, non. Avec plus d’intensité. Parce qu’un peu plus à chaque fois, il lui prouvait qu’il était un homme respectable. Différent de ceux qu’elle fréquentait d’ordinaire. Sensible, complexe et attentionné, en plus… Certains auraient dit qu’elle regardait comme quelqu’un qui était en train de tomber amoureuse. Mais ça, elle n’était vraiment pas prête à l’admettre. Non à la place, elle lui donne la réponse que lui aussi attendait.

« Je ne veux pas qu’on fasse comme si rien ne s’était passé. Je pense toujours ce que j’ai dit tout à l’heure. Je veux que tu restes. » Elle ponctue cette affirmation d’un bref baiser brûlant sur ses lèvres. « Tant qu’on est d’accord sur le fait qu’on verra où ça nous mène sans se prendre la tête, je suis partante. » Soulagée qu’ils soient arrivés à un compromis et maintenant que Sam avait confirmé qu’il ne souhaitait pas s’arrêter, Lula délaisse son visage pour laisser ses mains errer sur les abdos parfaits de ce dernier, se faisant plus mutine. « Je ne suis pas si mal à l’aise que ça en fait… Je crois même que je commence à me faire à l’idée. Et tu sais quoi ? » Elle fait remonter sa bouche le long de son cou avant de s’arrêter à son oreille. « Je crois que je pourrai même une super prof… » Dit-elle sans fausse modestie, l’entraînant vers le lit en le tirant par le revers de son pantalon… « Si je te devais te donner un premier conseil d’ailleurs, je te dirai de mettre tes mains par là… » Dit-elle en s’emparant desdites mains pour les placer elle-même sur son corps. Ils étaient sûrement en train de faire une bêtise parce que malgré ce qu’elle se jurait intérieurement, ça semblait être plus qu’une simple partie de jambes en l’air. Mais c’était trop tard pour revenir en arrière…

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula)

RAGOTS PARTAGÉS : 5186
POINTS : 7500
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Tumblr_inline_o5s029ty3Z1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 31ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) EmptyMar 5 Nov - 1:11


lula & sam
anyway, the thing is, what I really mean
yours are the sweetest eyes I've ever seen


Je crois que c'est par instinct de protection que je m'éloigne, parce que sa réaction me donne l'impression que la soirée allait s'arrêter là. Ce n'est pas sa curiosité qui me dérange, je comprends même pourquoi elle me pose toutes ces questions. J'en ferais de même à sa place. Je suppose que j'ai fini par placer la barre trop haute pour pouvoir en avoir une à chaque port, comme tu dis. Avec le temps, tu t'attends à quelque chose de bien, à ressentir la totale avant de plonger dans le grand bain. Puis j'étais bien trop concentré par mes missions pour pouvoir voir autant de femmes. Je ne sais pas si je dois bien la prendre, sa remarque. Soit elle me fait un compliment, soulignant le fait que je lui plais, soit ... Elle est pleine de préjugés et se met à penser que je raconte cette histoire juste pour pouvoir partager son lit. J'aime penser que c'est la première version la bonne, la deuxième me dégoûte. Non, j'aurais inventé autre chose si mon unique but était de la mettre dans mon lit. Je prends ça comme un compliment, surtout de ta part. finis-je par lui dire, répondant à sa dernière remarque. J'ai voulu la rassurer en lui faisant comprendre que c'est moi l'alien ici ... Et c'est réussi.

Je parle peut-être trop, j'en dis peut-être trop. J'ai l'impression de lui faire de plus en plus peur au fil des paroles qui sortent de ma bouche. Pourtant, il faut que j'aille jusqu'au bout pour éviter tous mal entendu, même si je n'arrive même pas à la regarder. Je termine mon discours avec une proposition qui peut arrnger tout le monde, elle aussi. Je n'avais pas peur d'être honnête avec toi. Au début en tous cas, parce que ta réaction est assez effrayante. Pas dans le sens je saute dessus pour t'étrangler mais plutôt dans le sens où ce n'est pas assez clair et que je n'arrive pas à savoir si je vais me prendre un vent. Je ne sais pas où ta réaction va te mener, c'est ça qui me fait peur. ajoutais-je, traduisant mes pensées. Je n'ai pas envie qu'elle me retienne par pitié, qu'elle s'agenouille pour qu'elle reste. J'ai juste envie que la brune me dise qu'elle a envie que je sois près d'elle, que ça ne lui fait pas peur de coucher avec un puceau. Et en quelques secondes, c'est presque chose faite. Heureux de l'entendre ... Je veux que tu reste. Des paroles qui résonnent, des paroles qui me font sourire. Ca y est, c'est le moment. Ce baiser est bien trop court et après toutes ces révélations, j'ai besoin de beaucoup plus. La patience est une vertu mais là, elle est en train de s'enfuir à toute vitesse.

Je déglutis quand même difficilement, pas sûr de pouvoir affronter le manque de sérieux à cette relation. Fini de se prendre la tête. dis-je mon regard posé dans le sien, tentant surtout de me convaincre que oui, j'en suis capable. Fini de trop réfléchir, fini de se prendre la tête à se demander ce qui  va se passer. Aujourd'hui je vais vivre au jour le jour et profiter d'un moment intime avec une femme qui me plaît énormément. Et encore, le mot est léger. Ses mains se balladent sur mon torse, sa bouche finit près de mon oreille et me murmure des mots doux. Je n'en veux pas d'autre ... Je sais que de base, elle serait une super prof mais là, je n'en ai plus aucun doute. Je sais qu'à ses côtés, je suis capable de tout. Lula m'entraine vers son lit, tirant mon pantalon. Je ne peux m'empêcher de sourire comme un idiot. Son premier conseil arrive, les gestes suivent. Je t'écoute ... La suite, je veux la suite, je veux savoir ce que tu attends de moi. Tout s'enchaine et les choses me viennent naturellement. Il n'y a plus que nous deux qui compte, la maison pourrait brûler que ça me serait complètement égale. Et ma bouche, ici ? Ou là ? Je rigole, jouant un peu. Les vêtements s'envolent au fur et à mesure et le moment fatidique est là, me tendant les bras. Bienvenue chez les adultes Sam.

****

J'ouvre les yeux quelques heures plus tard, Lula couchée sur moi. La lumière du jour est un peu trop forte pour mon état de fatigue et je suis obligé de plisser les yeux pour m'y habiter. Est-ce que j'ai rêvé ? Est-ce que ce calvaire sur ma vie sexuelle est enfin terminé ? J'ai vraiment l'impression d'avoir vécu une nuit dans un monde parallèle et c'est en regardant la jeune femme dormir que la réalité m'a frappé ; ce n'était pas un rêve. Je n'arrive pas à savoir si je me sens bien, si je suis heureux ou même si j'ai peur de connaître son avis sur ce qui s'est passé. Ca doit être tout à la fois. Mes articulations sont douloureuses mais ne m'empêchent pourtant pas de bouger. Je me bouge doucement et finit au bord du lit, tentant d'attraper un minimum de vêtements, encore gêné par cette nudité nouvelle. J'enfile mes habits , veste et pantalon de costume, mais pas moyen de trouver mon tshirt. Avant de descendre, je prends le temps de l'admirer en train de dormir. Sa bouche contre la mienne, mes mains balladeuses, ses conseils, ses leçons, le moment fatidique ... Chaque moment est inscrit dans mon esprit et le sera pour toujours. Il faut que je me détende un peu, que je prenne une bonne tasse de café ; tendu par cette pression, par tout ce que j'attendais de cet évenement, je n'arrive même pas à savoir ce que je ressens, me contentant de me demander si le comportement normal s'applique aussi pour moi. Je vais avoir besoin de temps, je suppose.
Je suis déjà venu chez la Landry plusieurs fois mais c'est la première où je me dois faire comme chez moi. Je vais dans la cuisine et trouve de quoi faire du café. Je n'ai pas la tête à préparer un petit déjeuné mais sors déjà une tasse, prépare un verre d'eau et de l'aspirine pour la brune qui descend pile au moment où j'ai terminé. Timing parfait. Bonjour. J'ai préparé du café. Et des médicaments. J'avance la tasse, le verre d'eau et l'aspirine sur la table, la laissant se servir. Je bois une tasse du breuvage très chaud qui me réchauffe directement. J'ai envie de faire le tour de la table, de l'embrasser pour lui dire bonjour, de lui dire que la nuit dernière était la meilleure que j'ai vécu. Mais je n'en fais rien, n'osant même pas la regarder. Bien dormi ? finis-je par demander, virant directement au rouge.


AVENGEDINCHAINS

_________________


    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty
MessageSujet: Re: but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula) Empty

Revenir en haut Aller en bas

but darling, just kiss me slow, your heart is all i own. (lula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-