AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I said i'd catch you if you fall + Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©rivendell & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
I said i'd catch you if you fall + Lloyd JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4860
POINTS : 5201
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


I said i'd catch you if you fall + Lloyd Empty
MessageSujet: I said i'd catch you if you fall + Lloyd I said i'd catch you if you fall + Lloyd EmptyDim 18 Aoû - 18:59

I know it hurts
It's hard to breathe sometimes
But you are not alone
I will carry you, I will carry you

Les bras chargés de sacs de course et surtout de couches, tu passes la barrière du jardinet de Lloyd sans t’annoncer en utilisant la sonnette. A force, vous vous étiez dit que ce n’était plus nécessaire. Déjà parce qu’il y avait une chance pour que Delilah soit endormie et que ça risquait de la réveiller mais aussi parce tu débarquais si souvent ici depuis le début de la convalescence du Jenkins que faire des manières serait ridicule. Tu faisais quasiment comme chez toi. D’ailleurs, tu emmènes ta cargaison jusqu’à la terrasse, faisant plusieurs allers retours entre cette dernière et le coffre de Debbie pour tout décharger. Puis tu tires d’un geste familier la porte fenêtre pour entrer dans le salon, t’annonçant enfin. « Coucou, c’est moi. » Tu traverses la pièce jusqu’à la cuisine, déposant déjà quelques sacs de provisions sur le comptoir. Puis tu reviens sur tes pas, cherchant les habitants de la maison du regard. Ton regard s’arrête alors sur Lloyd, en train de lire un livre dans son fauteuil, tandis que sa fille, loin d’être endormie, joue avec ses cubes à ses pieds. Tu leurs adresses un grand sourire. « Comment vont les Emery-Jenkins ? » Lances-tu à la cantonade. Puis tu te rapproches de Lloyd pour l’embrasser sur la joue et aussi lui faire ton compte rendu. « J’ai fais les courses ! » Annonces-tu, comme si ce n’était pas évident. «  Vous avez de quoi tenir une bonne semaine je pense. Sauf pour les couches, j’ai vraiment pris le plus gros paquet possible, comme ça, ta petite demoiselle est tranquille pour quelques temps. Je te laisse la note sur le comptoir aussi. »

Lloyd te faisait confiance mais tu mettais un point d’honneur à lui ramener chaque note, chaque ticket de caisse pour lui montrer à quoi exactement servait son argent. Avec n’importe qui d’autre, tu aurais sûrement essayé de détourner de menues sommes par ci par là, mais pas avec lui. « Coucou Delilah ! Elle est trop belle ta pyramide ! » Tu te baisses pour embrasser la petite fille à son tour. Il ne fallait pas mentir, tu n’étais pas très douée avec les enfants. En plus, tu ne les aimais pas spécialement. Mais tu avais dû surmonter ça pour aider Lloyd. Les débuts n’avaient pas été évidents mais désormais tu étais un peu plus à l’aise avec la petite. A force de t’en occuper, certains instincts s’étaient enfin éveillés en toi. « Je vais chercher le reste. » Dis-tu en te redressant. Tu recommences donc tes allers-retours. Lloyd pouvait désormais tenir debout et faire quelques pas avec sa canne mais il n’allait pas encore très loin et tu lui évitais donc toute tâche pénible, ménages, courses et même la cuisine. En effet, il n’était pas rare que tu t’invites à dîner avec des prétextes fallacieux, pouvant ainsi cuisiner quelque chose de frais plutôt que de le laisser se réchauffer des boîtes ou des plats cuisinés. Aujourd’hui n’est pas une exception. « Il y avait une super promo sur les légumes de saison. Du coup, j’ai pas résisté, j’en ai pris. Par contre, je pense qu’il faut les cuisiner vite, sinon, ils ne seront plus très bons. Je ne prends mon service que dans trois heures. Je pourrai nous faire une ratatouille avant, qu’est-ce que tu en dis ? » Proposes-tu donc depuis la cuisine une fois que tout est rentré à l’intérieur. Ton téléphone se met alors à sonner. Tu l’attrapes pour voir le nom de Stan s’afficher sur l’écran. Après une courte hésitation, tu rejettes finalement l’appel. Tu le savais, il n’apprécierait pas si tu lui disais que tu étais encore chez Lloyd et tu n’avais pas envie de te disputer encore avec lui. Non, tu préférais plutôt t’assurer que tout allait bien pour Lloyd. Tu retournes donc vers lui en attendant sa réponse.

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  I said i'd catch you if you fall + Lloyd 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Jenkins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs & Luke.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥ & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Penny, Muire, Elizabeth & Fiona (4/3).

I said i'd catch you if you fall + Lloyd 11lS8up
RAGOTS PARTAGÉS : 10000
POINTS : 5453
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016
I said i'd catch you if you fall + Lloyd Tumblr_pv4coolJ8C1v49oj1o3_500
ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante ans.
CÔTÉ COEUR : Après la perte de sa compagne, Aloy, son cœur n'est plus.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea, sociologue & papa à plein temps.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I said i'd catch you if you fall + Lloyd Empty
MessageSujet: Re: I said i'd catch you if you fall + Lloyd I said i'd catch you if you fall + Lloyd EmptyVen 30 Aoû - 23:04

La nuit fut compliquée, même si ça fait déjà trois jours que tu vis avec Delilah cette fois c'était plus dur, elle a pleuré la plupart de la nuit et dès que tu arrivais à fermer l’œil elle recommençait. Tu as pourtant suivi tous les conseils qu'on a pu te donner mais cette nuit, ce n'était pas votre nuit non mais dès que le soleil a pointé le bout de son nez, elle s'est décidée à dormir, correctement cette fois, t'obligeant à la réveiller pour lui donner son biberon avant de la recoucher et de la laisser tranquille pendant un moment, bien décidé à ne pas l'empêcher de se reposer. De ton côté, après trois café, la dose déjà dépassée pour la journée, tu as décidé de faire quelques exercices, des étirements comme demandés par ton kinésithérapeute et quelques pas, par-ci, par-là en faisant une pause pour t'éviter de tomber de fatigue dès les premiers mètres. Enfin, tu commences à suivre les ordres que l'on te donne afin que tu te portes mieux et tu vois les efforts poindre le bout de leurs nez. Même si tu as toujours du mal à l'admettre, les médecins ont eu raison sur toute la ligne de te forcer, tu peux désormais t’appuyer sur tes jambes mais surtout, tu es officiellement capable de prendre soin de ta fille, seul ou presque, tu as toujours ton infirmier qui passe deux fois par jour et vu que vous commencez à bien vous connaître, il t'aide aussi avec la petite, tu as de la chance qu'il aime les enfants. En attendant, il est déjà passé ce matin après avoir fait le petit déjeuner et t'avoir offert un massage vigoureux des jambes afin que tu sois plus en forme, il est parti après une longue heure et quelques remontrances face à ton addiction à la cigarette qui s'est installée de nouveau. Ils essaient tous de te faire culpabiliser vis à vis de la petite. Ils réussiront sûrement...

Surtout qu'aujourd'hui, tu ne risques pas de pouvoir fumer avant un moment car tu entends du bruit et tu sais qui est là, c'est Penny. Tu laisses ton livre de sociologie sur le côté, oubliant le marque-page et tu regardes ta fille, assise dans son parc, à tes pieds en train de jouer avec des cubes, son passe-temps favori du moment, les jeter, ramper pour les récupérer et recommencer sans s'arrêter. Tu n'as même pas le temps de réagir que Penny t'embrasse déjà sur la joue et salue ta petite princesse. Cette routine installée entre-vous à quelque chose de rassurant, ça t'aide à avancer à ne pas voir tout en noir. « Merci beaucoup Penny. » Tu voudrais bien lui rendre son bonjour mais ton temps de réaction est bien loin d'être équivalent au sien, donc tu restes assis dans ton fauteuil  à observer ta fille qui s'amuse toujours autant avec ses cubes, tellement qu'elle vient même de former ce qui semble être une pyramide selon Penny, tu ne vois pas assez les cubes, tu te penches afin d'y arriver. Ça te permet de voir Penny saluer Delilah. « Aussi belle qu'éphémère... » Et voilà qu'elle détruit tout en poussant des petits rires qui te font littéralement fondre. La jeune blonde s'éloigne de vous pour retourner s'occuper des courses et tu voudrais bien l'aider mais tu ne peux pas, de un parce que tu as ta fille à surveiller et de deux parce que tu n'as pas la force de ranger tout ce qu'elle a pu vous apporter. Tu te décales sur le côté afin d'avoir les deux femmes de la maison dans ton collimateur et tu hoches la tête de haut en bas. « Parfait pour moi, ça en fera pour quelques jours. » de quoi tenir sans avoir besoin de cuisiner quelque chose de compliqué, tu e encore capable de te faire cuire des œufs sans trop de soucis, d'ailleurs dès la semaine prochaine, tu devras t'occuper toi-même du déjeuner, sous supervision certes, mais ça sera une première depuis l'accident. « Tu es sure que ça ne te dérange pas de rester pour t'occuper de tout ça Penny ? » Tu ne demande pas simplement ça par politesse mais parfois tu as l'impression de lui voler tout son temps libre, elle travaille dans trois heures et elle va rester avec toi pendant tout ce temps, ça n'est pas de tout repos et ça, même si tu vas effectivement mieux. Tu as aussi entendu le téléphone, mais ça ne te regarde absolument pas. « D'ailleurs, si tu veux, je peux te donner un coup de mains. » Ta petite princesse peut venir avec vous, tu peux la mettre dans la poussette et la garder à vos côtés, tu sais qu'elle ne va pas tarder à faire un petit somme vu la nuit agitée qu’elle a passé. « Delilah est fatiguée, elle a passé une mauvaise nuit et je pense qu'elle commence à faire ses dents... » Tu passes ta main droite sous ton menton piquant, tu as encore oublié de te raser ce matin. Lentement mais sûrement, tu te penches du fauteuil pour tendre tes bras et elle comprend rapidement la petite car elle s'en approche rapidement et tu la soulèves d'un coup, à défaut de ne pas avoir de force dans les jambes, tu en as dans les bras. Tu la gardes sur toi un instant après quelques baisers et tu la déposes dans la poussette à ta droite et c'est à l'aide de celle-ci que tu arrives à te lever après deux tentatives infructueuses. Tu es debout, qui l'eut cru un mois en arrière. Une première pause se fait et lentement mais sûrement, tu rejoins Penny dans la cuisine.

_________________

You’re the train that crashed my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny Collins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Jaya, Lula, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©rivendell & friemelda
TA DISPONIBILITE RP : Libre 2/3
En cours : Lloyd - Abel
I said i'd catch you if you fall + Lloyd JfyI "Penny est juste incroyable, elle augmente encore le niveau sur l'échelle de la perfection. On va renommer l'échelle de la perfection, l'échelle de Penny, comme Charles Richter qui a donné son nom pour l'échelle de l'intensité des secousses sismiques et on aura Penny Collins à côté pour l'échelle des degrés de la perfection." - (Lloyd Jenkins)

RAGOTS PARTAGÉS : 4860
POINTS : 5201
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Stan. Mais en ce moment, elle passe beaucoup de temps avec Lloyd.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Et ce n'est pas prêt de changer puisqu'elle vient de rater ses partiels.
REPUTATION : Je l'ai vue s'afficher officiellement avec Stan Haverford à l'anniversaire de Max Juillard, je savais que ces deux-là étaient en couple ! Ils sont beaux ensembles, non ? Cela dit, elle doit moins avoir le temps de papillonner avec le terrible accident qu'à eu son grand ami, Lloyd Jenkins...


I said i'd catch you if you fall + Lloyd Empty
MessageSujet: Re: I said i'd catch you if you fall + Lloyd I said i'd catch you if you fall + Lloyd EmptySam 7 Sep - 10:46

I know it hurts
It's hard to breathe sometimes
But you are not alone
I will carry you, I will carry you

« Merci beaucoup Penny. » Ces mots tu les entendais très souvent dans la bouche de Lloyd depuis qu’il était sorti de l’hôpital et ta réponse restait invariablement la même « Avec plaisir, Lloyd. » Vraiment, tu ne voulais pas qu’il pense que tu faisais tout ce que tu étais en train de faire pour l’aider, à contrecœur. Parce que c’était entièrement faux. Rien ne te faisait plus plaisir que d’être là pour sa fille et lui et il n’y a voir la bonne humeur avec laquelle tu es entrée dans cette maison pour le comprendre… Un vrai tourbillon. Tu t’es d’ailleurs déjà éloignée de Delilah et du fauteuil dans lequel se trouve son père lorsqu’il rebondit à ta remarque sur la tour en cubes que la petite fille était en train de construire. « Aussi belle qu'éphémère... » Prédit-il. Et il a raison. Pile à ce moment là, dans un timing parfait, Delilah détruit le fragile édifice d’un revers de main joueur, éclatant d’un rire cristallin lorsque les cubes rebondissent au sol avec fracas. Tu lâches un petit rire à ton tour, tant celui de Delilah est communicatif. Puis tu affiches un sourire en coin, commentant l’accident dans un registre que seuls les adultes pouvaient comprendre. « Mais l’éphémère aussi est beau, au point qu’il y ait une beauté qui ne vaille que d’être éphémère*. » Cites-tu, reprenant une discussion que vous aviez eue, il y a bien longtemps. Dans ce qui semblait être une autre vie, en fait… « Non, vous n’êtes pas d’accord, Monsieur le professeur ? » Tu le taquines avec cette question, mais il y a une part de sérieux dans ta question. C’était une technique comme une autre pour lui redonner le goût à la vie. Tu essayais de réveiller l’enseignant, celui qui pouvait disserter d’heures sur un sujet, une lueur passionnée dans l’œil.

Tu commences à t’activer en cuisine. Lloyd accepte ton offre de cuisine du jour, ce qui déclenche un sourire satisfait de ta part. Et puis tout de suite après… « Tu es sure que ça ne te dérange pas de rester pour t'occuper de tout ça Penny ? » Bien sûr. Lloyd ne serait pas Lloyd s’il n’avait pas posé la question… Tu lui lances un regard perçant par-dessus le comptoir de la cuisine. Tu as envie de lui dire que la réponse est la même que toutes les autres fois mais finalement, tu décides de développer encore plus. « Je ne serai pas là, si c’était le cas… Franchement, est-ce que tu m’as déjà vu faire quelque chose que je n’ai pas envie de faire ? » Tu mets ton portable en silencieux au cas où Stan rappellerait, le glissant dans la poche arrière de ton jean puis tu te laves les mains, avant de te mettre à couper les légumes. Tu t’absorbes un peu dans ta tâche, ce qui fait que tu ne réalises pas tout de suite ce qu’il se passe. Bien sûr, tu entends Lloyd te proposer son aide mais tu ne remarques pas qu’il est déjà en train de faire mine de se lever. Non, en fait, tu ne relèves même pas la tête. « Non non, c’est bon, je gère… » Tu coupes les légumes d’un geste expert, faisant claquer la lame du couteau contre la planche à découper. « Delilah est fatiguée, elle a passé une mauvaise nuit et je pense qu'elle commence à faire ses dents... » Ajoute ensuite le Jenkins. Et tu entends dans sa voix qu’il est légèrement soucieux. Mince, ce n’est pas toi qui allait l’aider… Tu ne savais absolument pas quoi faire dans ces cas-là. « Si tôt ? Mince… La pauvre chérie. Tu as ce qu’il faut pour la soulager ? Je peux aller voir à la pharmacie sinon… » Cette fois-ci, tu relèves la tête pour lui adresser un sourire encourageant et c’est comme ça que tu le vois débarquer dans la cuisine en s’appuyant sur la poussette de sa fille. Tu pousses un long soupir, levant ton couteau sans t’en rendre compte, ayant presque l’air de le menacer. « Comme je l’ai dit, je n’ai pas besoin d’aide ! Le seul moyen pour que je t’autorise à rester dans la cuisine, c’est que tu te mettes assis quelque part et que tu te contentes de me tenir compagnie. » Dis-tu sur un ton qui n’appelle pas franchement à la négociation...

_________________


Per aspera ad astra
: FRIMELDA




Mr & Mrs Fourbe  I said i'd catch you if you fall + Lloyd 897107186:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I said i'd catch you if you fall + Lloyd Empty
MessageSujet: Re: I said i'd catch you if you fall + Lloyd I said i'd catch you if you fall + Lloyd Empty

Revenir en haut Aller en bas

I said i'd catch you if you fall + Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences :: Oakridge Acres :: 20 Oakridge Acres-