AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, petit village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Mais ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama aussi ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, février 2020
5°C/11°C ♣ L'hiver est bien installé, et Tenby le subit de plein fouet. Il y a même eu un peu de neige, même si elle n'a pas tenu bien longtemps. Ce qui est sûr, c'est que le vent et la pluie sont partis pour durer, et qu'il va encore faire froid un moment.
♣ Avez-vous entendu ? Dimka Vassilievitch a été libéré de l’hôpital psychiatrique, où il avait été interné à cause de sa schizophrénie. Ce n’est pas rassurant de le savoir en ville, non ? Je me demande ce qu’il faut faire…Venez donner votre avis ici.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

Partagez

Love Profusion | Judith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyJeu 15 Aoû - 21:47


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.


19 août

De retour d’Italie depuis la veille au soir, Megan se réveilla tard dans la matinée. La jolie brune venait de passer deux semaines inoubliables aux côtés de son père. Les deux Julliard avaient partagé de nombreux bons moments : détente sur les plus belles pages, promenades dans de superbes paysages, sorties en bateau, deux fêtes (Max était toujours convalescent), des restaurants gastronomiques, de belles visites dans certaines villes… Tous les ingrédients avaient été réunis pour que le père et la fille passent un séjour de rêve et du temps de qualité ensemble. Ils avaient consolidé une belle complicité, déjà progressivement rétablie depuis que la jeune femme avait emménagé chez son père quelques jours après son accident. En bref, Megan rentrait vraiment enchantée de son voyage. Aujourd’hui, elle avait prévu de passer l’après-midi chez sa mère. Elle avait mille choses à lui raconter. La brune ne voulait pas non plus lui donner l’impression de la délaisser. Elle avait en effet passé beaucoup de temps chez son père dernièrement et elle allait donc rééquilibrer la balance en retrouvant Judith. Sa mère lui manquait, Simon aussi. Toutefois, son frère participait à un stage multisports si les souvenirs de la jeune fille étaient exacts et elle ne le verrait pas avant quelques jours. Fatiguée, la petite Julliard se résigna à sortir de son lit, elle glissa ensuite sous la douche et enfila une tenue d’été (short, débardeur, spartiates). Fin prête, Megan emporta son sac à main et se rendit à pieds chez sa mère, laissant une note écrite sur le plan de travail de la cuisine à l’attention de son père encore endormi. Elle n’avait pas envie de le réveiller avant de partir.

Il était tout juste midi quand elle franchit la porte de la maison de sa mère et donc de chez elle puisqu’elle y était toujours officiellement domiciliée. Megan tomba sur Judith dans la cuisine, occupée à dieu seul savait quoi. Il régnait une bonne odeur dans la pièce en tout cas. « Mamaann ! » Lança-t-elle d’un air joyeux, enlaçant sa mère après deux semaines de séparation. La veille de son départ en Italie, elle était venue passer la nuit chez elle pour les voir elle et son frère avant de décoller. La brune avait l’impression de ne plus avoir vu Judith depuis une éternité. « Tu vas bien ? » S’enquit-elle toujours de cette même voix enjouée. Megan déposa son sac sur un des tabourets accolés à l’ilot central de la cuisine et en sortit un petit paquet emballé qu’elle lui tendit. « Regarde ce que je t’ai ramené. » Bien évidemment, la jeune femme avait pensé à sa mère durant ses vacances. Il s’agissait d’un collier en verre de Murano, matière réputée dans les verreries de Venise. « Je suis venue avec les photos du voyage aussi. On pourra les regarder tout à l’heure si tu veux… Simon est parti en stage toute la semaine, c’est bien ça ? »




AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMar 27 Aoû - 21:54

Le début du mois d’août est passé particulièrement lentement aux yeux de Judith. Sans ses enfants à ses côtés, elle ressent un manque qu’elle peine à combler, en particulier durant les vacances scolaires puisqu’elle ne travaille pas. Mais elle s’est fait une raison, Megan et Simon sont tous les deux en train de passer de bons moments, alors elle tente de ne pas s’inquiéter pour eux et s’occupe l’esprit en pratiquant un tas d’activités comme elle sait si bien le faire, et en rendant visite à ses amis et à son frère. Même si elle est parvenue à ne pas trop tourner en rond en l’absence de sa progéniture, elle est tout de même impatiente de retrouver sa fille ce midi. Pour occuper sa matinée, elle se rend au marché pour acheter de quoi lui faire une bonne recette. Elle opte pour des lasagnes végétariennes, garnies de fromage de chèvre et de courgettes achetées auprès des producteurs locaux du marché.

Elle vient de terminer sa préparation et s’apprête à enfourner son plat lorsqu’elle entend la porte d’entrée s’ouvrir. Elle referme juste le four lorsque sa fille entre dans la pièce, et elle ne manque pas de lui offrir un large sourire. “Bonjour ma chérie !” Répond elle en la prenant dans ses bras. La brune semble radieuse, et Judith en est naturellement ravie. “Ça va et toi ? T’as bonne mine, l’air de l’Italie t’as réussi on dirait !” Fait elle remarquer avec sincérité. “Oh merci, fallait pas !” Ajouter-t-elle lorsque sa fille lui tend un paquet ramené de son voyage. La rousse ne se fait pas prier pour l’ouvrir et découvrir le collier choisi par Megan. “Il est magnifique ! Merci beaucoup ma grande.” Lance-t-elle avant d’embrasser sa fille sur la joue pour accompagner ses mots. Elle attache le collier autour de son cou alors que Megan reprend la parole. “Avec plaisir ! Et oui, il participe à une colo’ au bord de la mer organisée par le centre de loisir de Tenby, tous ses copains y allait alors il voulait pas louper ça. Il rentre dimanche soir.” Explique la mère de famille dans un fin sourire. Elle se doute que Megan a hâte de retrouver Simon, tout comme elle à vrai dire. Mais il lui semblait important qu’il puisse aussi passer des bons moments avec ses amis, alors il n’a pas eu besoin de beaucoup insister pour que Judith accepte qu’il parte en colo. “Alors, raconte moi tout, c’était comment ce voyage ? ça s’est bien passé avec ton père ?” Demande ensuite la rousse avec curiosité. “Tu veux boire quelque chose en attendant que le repas soit prêt ?” Propose-t-elle en songeant qu’elles seraient peut être mieux installées sur la terrasse avec un verre à la main.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMar 24 Sep - 11:05


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.


Megan retrouva sa mère dans la joie et la bonne humeur. Même si elle était une jeune femme plutôt indépendante, elle était très proche de Judith et elle reconnaissait sans peine avoir besoin de la voir régulièrement. L’étudiante ne cachait pas son affection pour sa mère, aussi elle sauta dans ses bras quand elle entra dans la cuisine. « Oui ! C’était trop bien ! » Ce voyage resterait l’un de ses préférés avec son père mais Megan ne voulait pas non plus en faire des tonnes alors elle offrit le cadeau qu’elle avait pris à l’attention de sa mère, signe qu’elle avait aussi pensé à elle durant ces deux semaines. Judith avait l’air d’apprécier le bijou et embrassa sa fille sur la joue pour la remercier. « Je suis contente qu’il te plaise. Il te va bien. » Répondit-elle tandis que sa mère se l’attacha autour du cou. Ce qui était bien avec la Sullivan était qu’elle n’avait jamais laissé transparaitre de jalousie envers Max devant sa fille. Elle savait que Megan avait besoin de ces moments avec son père car il n’était pas souvent disponible et elle ne le voyait pas très souvent en dehors des vacances. Cette année avait été à part puisqu’il avait eu un accident et qu’elle avait pu le voir plus longtemps.

La petite Julliard proposa ensuite de partager avec sa mère les photos du voyage après leur repas. Megan en avait envoyé quelques-unes à Judith quand elle était en Italie mais pas autant qu’elle en avait pris. La prof confirma ensuite l’absence de Simon, en colo à la mer avec tous ses copains. « Il a bien raison de profiter des vacances avec eux lui aussi. Et du coup, toi ça va ? Tu as fait quoi ? » La vie sociale de sa mère n’était pas la même quand elle avait ses deux enfants chez elle que quand ils n’étaient pas là. Avait-elle pris un peu de temps pour elle pendant ces vacances ? A son tour, Judith la questionna sur les détails de son voyage. « Très bien. On a parcouru la côte amalfitaine, c’était magique, des paysages magnifiques, détente sur les belles plages, sorties en bateau… Il y avait des couleurs partout et surtout j’ai appris la définition du mot repos à papa ! Ensuite, on a fait un saut à Venise, dans deux trois autres endroits qu’il voulait me montrer et surtout on a terminé par Milan et la fashion Week. C’était… wow ! Enfin je t’expliquerais tout en te montrant les photos. » Elle esquissa un sourire et se pencha pour voir et sentir ce que Judith avait mis au four. « On a tellement bien mangé aussi… C’est parce que je viens chez toi aujourd’hui mais à partir de demain je me mets à la diète… J’ai le ventre qui va exploser avec tout ce qu’on a avalé. Mais ça a l’air très bon aussi ! Tu nous as fait des lasagnes à quoi ? » Judith lui proposa ensuite à boire. « Volontiers ! Il y a du prosecco au frais ? Autant rester dans le thème italien un jour de plus. » Partager un petit apéro tranquille avec sa mère, voilà de quoi revenir en douceur à Tenby.


AVENGEDINCHAINS



Spoiler:
 

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyLun 21 Oct - 23:23

Spoiler:
 


Judith est heureuse que sa fille ait pu faire un voyage à l’étranger et passer du bon temps durant ses vacances, mais elle doit admettre qu’elle l’est encore plus de la voir revenir aujourd’hui. La jeune fille est rayonnante et cela suffit à donner le sourire à sa mère. En plus, elle a pensé à elle durant ce voyage puisqu’elle lui a ramené un cadeau, ce qui touche particulièrement la mère de famille.

“J’admet que la maison m’a paru un peu vide sans vous..! Mais j’en ai profité pour faire un peu de rangement, et puis je suis partie un week-end avec Jack au bord de la mer aussi, c'était sympa.” Explique-t-elle sans mentir, omettant toutefois d’évoquer la soirée où Abel est venu ici. Elle estime que sa fille n’a pas besoin d’être au courant de tous les détails de sa vie. Elle préfère d’ailleurs questionner Megan pour qu’elle lui raconte un peu son voyage.

“C’est chouette, ça t’a permis de découvrir plusieurs facettes de l’Italie et de profiter aussi du beau temps.”
Fait remarquer la rousse dans un sourire en apprenant qu’ils ont profité des plages aussi bien que de Venise ou Milan. Cela fait un bail que Judith n’est pas allée dans ce pays, mais Megan ne fait que confirmer les souvenirs qu’elle en garde.

“J’ai la pression alors !” Ajoute-t-elle en apprenant que la brune s’est régalée durant son voyage. “Courgettes et chèvre, que des produits qui viennent tout droit du marché.” Répond elle ensuite à sa question. “Oui, je pense qu’il m’en reste.” Ajoute la Sullivan avant de se diriger vers le frigo pour vérifier ses dires. Il reste effectivement une bouteille, qu’elle sort pour en servir deux verres. Elle en tend ensuite un à sa fille avant de trinquer. “A la tienne ma chérie.” Lance-t-elle avant de boire une gorgée.

“N’empêche, si tu as réussi à faire en sorte que ton père se repose vraiment durant ce voyage, tu as du mérite..!” Songe-t-elle à voix haute dans un sourire amusé. "Il a réussi à passer tout le voyage sans penser au boulot ?" Demande-t-elle par curiosité. Elle est bien placée pour savoir à quel point Max a du mal à se reposer, mais elle sait aussi que sa fille est sans doute la personne la mieux placée pour lui faire entendre raison quand il s'agit de se ménager.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyDim 27 Oct - 16:04


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.



Judith avait profité de l’absence de ses enfants pour ranger la maison. Megan n’était pas la plus ordonnée et Simon non plus. Heureusement, leur mère n’était quand même pas restée tout le temps et elle était partie un week-end à la mer pour s’évader aussi. « Super ça ! Vous êtes allés où ? » Megan raconta ensuite brièvement son voyage en réponse aux interrogations de la proviseure. « Oh oui ! A peine revenue que j’y retournerais déjà bien… » Un des bons points de l’Italie se trouvait dans sa gastronomie, pourtant la bonne odeur qui régnait dans la cuisine de Judith réveilla le ventre endolori de la jeune fille. Ok, aujourd’hui, elle profiterait des petits plats concoctés par sa mère mais dès le lendemain elle accorderait un congé bien mérité à son estomac après ces deux semaines d’orgie gourmande. Heureusement, Judith avait préparé une version allégée de lasagnes. « Mmmmh ! » A ce niveau, la Sullivan avait bien éduqué ses enfants en les obligeant à manger sain et varié. Judith servit ensuite un verre de prosecco et les deux femmes partagèrent l’apéro. « A toi maman. »

La quarantenaire relança ensuite la discussion sur Max, étonnée qu’il se soit accordé du vrai repos pendant le voyage. « Il n’avait pas trop le choix s’il voulait guérir plus vite… » Répondit Megan pour appuyer que les circonstances et le corps endolori de son père l’avaient aidée. Par contre, elle reprit d’un air tout aussi amusé que sa mère sur sa deuxième remarque. « Tu penses bien que non ! Il fourmille déjà de projets sans parler de ceux qu’il a mis de côté ! Il fallait le tenir hors-de-portée de son téléphone pour qu’il lâche enfin l’affaire, il est grave. » Megan omit de mentionner l’idée principale de son père – son propre album – estimant que c’était à Max d’en parler lui-même quand il le voudrait. « Quand j’ai menacé de rentrer – pour rigoler – il est revenu à la raison et je ne l’ai plus entendu parler boulot une seule fois. » Max était un bourreau de travail mais les moments – vacances surtout – avec sa fille restaient des instants privilégiés et sacrés, et c’était peut-être la seule fois de l’année où il se détachait un peu de toutes ses obligations. « Nous sommes revenus hier… Aujourd’hui, il va dormir et sûrement voir sa copine mais demain il retournera déjà dans son studio, tu peux être sûre. » Heureusement, le studio se trouvait dans la villa de Max, il n’aurait donc pas à se déplacer.



AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMar 12 Nov - 22:28

“On est allés à Barmouth, ça faisait un bail que j’y étais pas retournée, c’est vraiment un coin super joli.” Répond-elle à la question de sa fille. Son frère et elle ont choisi ce petit week-end sur un coup de tête ; en se remémorant leurs souvenirs d'enfance leur est venue l’idée de retourner à l’endroit où ils passaient la plupart de leurs étés il y a de ça un bon nombre d’années. “Va falloir que je trouve des arguments pour te donner envie de rester alors !” Songe Judith dans un sourire amusé avant de dévoiler à sa fille ce qu’elle a préparé pour le déjeuner.

Elles trinquent autour d’un verre de prosecco avant d’évoquer Max et sa fâcheuse tendance à ne jamais prendre le temps de se reposer. “On le refera pas !” S’amuse la rousse. “Et puis, si ça se trouve, ses idées lui ont donné envie de bien suivre les conseils des médecins pour être de nouveau sur pied au plus vite ?” Espère Judy, même si elle n’est pas sûre que son ex-mari soit suffisamment sage pour attendre d’être bien remis de son accident avant de reprendre le boulot. En tout cas, elle est heureuse qu’il ait pris le temps de s’octroyer des vacances avec sa fille, ça leur a sûrement fait du bien à tous les deux. “Je préfère quand même le savoir dans son studio à faire de la musique plutôt qu’à faire la fête et tous les abus qui vont avec.” Fait remarquer Judith, qui restera sans doute toujours un peu inquiète quant au train de vie de Max. Au final, la musique est certainement son occupation la plus saine, et dans laquelle il peut le plus démontrer son talent. Reste à savoir s’arrêter et ne pas travailler jusqu’à l’épuisement. “Tu l’as déjà rencontrée sa copine ? Elle est sympa ?” Ne peut-elle s’empêcher de demander ensuite, curieuse d’en savoir plus sur la nouvelle conquête du producteur.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyDim 24 Nov - 17:05


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.



« Ah oui, c’est là que tu nous as emmenées une fois avec Mél, quand on était petites. » Répondit Megan, se souvenant vaguement que Judith adorait se rendre à cet endroit qui avait marqué ses étés d’enfance et qu’elle avait un jour fait découvrir l’endroit à ses deux filles chéries. A moins que ce ne soit ailleurs mais le nom de la région sonnait familièrement aux oreilles de la brune. Toujours dans l’esprit des vacances, Megan songeait déjà à repartir, au point que sa mère voulait sortir ses meilleurs atouts pour convaincre sa fille de rester auprès d’elle. C’était la première fois qu’elles s’étaient aussi peu vues ces derniers mois étant donné que l’étudiante passait le plus clair de son temps chez son père et qu’elle retournerait sur le campus universitaire en semaine après la rentrée. Megan passait bien sûr régulièrement chez sa mère, cependant ses apparitions se résumaient à des coups de vent. « J’ai hâte de les entendre ces arguments… » Répondit-elle sous forme d’humour. La conversation dériva ensuite sur les vacances entre Megan et son père, et de l’état de Max en particulier. Il rêvait du moment où il pourrait retrouver le chemin des studios. Heureusement, il avait le matériel nécessaire pour se remettre au boulot à la maison sinon il serait déjà reparti travailler en dehors. « Oui, je pense qu’il fait ce qu’il faut. Je ne lui ai pas donné le choix de toute façon. Ce n’est pas pour rien que j’ai été m’installer chez lui cet été. Il sait qu’il doit faire attention. » Megan adressa un clin d’œil complice à sa mère. Sa présence encourageait son père à se responsabiliser. Le souvenir de leur conversation marquante résonnait encore dans la tête de la jeune fille. « D’ailleurs, à ce sujet… Je pense rester chez lui jusqu’à la fin du mois de septembre. Le temps qu’il se remette définitivement sur pied et pour profiter de lui avant qu’il reparte dans ses projets. » Judith n’ignorait pas que Megan souffrait parfois de l’absence de son père. La jeune fille ne lui en voulait pas parce qu’il réussissait toujours à libérer du temps pour elle dans les moments importants, il n’avait jamais raté de périodes déterminantes comme ses réussites scolaires, les vacances d’été… Mais Megan ne partageait que rarement des moments de la vie quotidienne avec lui et ces dernières semaines avaient permis de les rapprocher et de combler ce vide puisque son père avait été obligé de rester à la maison. « Je te rassure, il est raisonnable en ce moment. Je ne sais pas s’il te l’a dit mais il travaille sur un projet plus personnel. Enfin, il t’en parlera en temps voulu, je ne veux pas lui voler la nouvelle. » Le DJ planchait sur un album qui parlerait de sa vie à lui et de Mélody aussi alors forcément il aborderait le sujet avec Judith. A l’évocation de la nouvelle copine de Max, la proviseure se montra intéressée. Sa curiosité avait été piquée au vif par sa fille. Megan but une gorgée de son prosecco et répondit ensuite à sa mère. « Oui, je l’ai rencontrée vite fait… Je ne lui ai parlé que deux fois pour être honnête. Elle est d’origine russe et n’a que quelques années en plus que moi. Elle a l’air sympa, un peu spéciale… peut-être parce qu’elle est méfiante ; ce n’est pas tous les jours qu’elle rencontre la famille de son homme. Tu ne l’as pas encore croisée ? » La différence d’âge n’était pas choquante pour Megan car ce n’était pas la première fois que son père fréquentait une femme beaucoup plus jeune que lui. L’aspect le plus déroutant d’Ivy n’était de toute façon pas celui-là. Un léger trouble pouvait s’entendre dans la voix de la jeune fille. Heureusement, la sonnerie de la lasagne sonna, indiquant qu’il était l’heure de déguster le délicieux repas. Par contre, Judith n’en avait probablement pas terminé avec ses questions sur la conquête du producteur… Malgré la séparation de ses parents qui remontait à plusieurs années, Megan remarquait que sa mère aimait toujours bien récolter des infos sur les fréquentations de son père.

AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMar 17 Déc - 22:47

“Oui c’est ça.” Confirme dans Judith dans un sourire teinté de nostalgie. La dernière fois où elle s’était rendu là bas, c’était effectivement avec ses deux filles, et c’est sans doute pour cette raison qu’elle a mis autant de temps avant d’y retourner. Mais elle ne regrette pas d’avoir franchi ce cap, parce qu’elle a passé un très bon moment avec son frère, et elle a pu constater que ce lieu a gardé sa magie. Elles poursuivent leur conversation autour d’un verre en attendant que le repas soit cuit, et finissent par parler du voyage de la jeune femme. “Ça ne m’étonne pas de toi, je crois que tu es la personne qu’il écoute le plus !” Fait remarquer la rousse dans un sourire. Elle a entièrement confiance en sa fille pour prendre soin de Max et veiller sur lui, même si cela ne devrait pas être son rôle. “Ça marche. C’est vrai que c’est rare qu’il prenne du temps pour lui, tu as raison d’en profiter !” Ajoute-t-elle, compréhensive en apprenant que sa fille comptait rester chez son père encore en septembre. Bien sûr, ça lui manque ne pas la voir tous les jours, mais elle comprend tout à fait qu’elle ait envie de passer du temps avec son père, surtout après ce qui s’est passé. “Non, il ne m’en a pas encore parlé, c’est super qu’il ait déjà un nouveau projet.” Songe la mère de famille, un peu intriguée par la nouvelle. Mais elle se dit que sa fille a raison et Max lui en parlera lui même s’il en a envie. “Je ne pense pas non.” Répond Judith en entendant la description de la nouvelle conquête du producteur. “Elle s’appelle comment ?” Demande-t-elle juste avant que le four ne l’appelle. “Je crois que c’est cuit.” Fait-elle remarquer en se levant pour aller sortir le plat. Elle le pose sur la table et en sert deux parts pendant que sa fille s’installe. “Bon appétit !” Lance-t-elle dans un sourire en s’installant en face de sa Megan. Elle mange une première bouchée de son plat et constate avec satisfaction que c’est plutôt réussi. “Je te sens moyennement convaincue par cette russe, comment ça se fait ?” Tente ensuite de savoir Judith. Peut être se trompe-t-elle, mais elle n’a pas senti de grand enthousiasme dans le discours de la brune. Peut être est ce son âge ? Judith a toujours eu du mal à voir Max fréquenter des filles de l’âge de Meg, mais ce n’est pas la première fois que ça arrive alors elle se dit que c’est peut être autre chose qui trouble sa fille.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMer 25 Déc - 22:08


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.


Judith ne broncha pas lorsque Megan l’informa qu’elle resterait chez son père plus longtemps. La proviseure était une femme compréhensive qui savait combien il était important pour sa fille de passer du temps avec Max, surtout après ce qui s’était passé. La jeune femme avait été chamboulée par son accident et elle avait ressenti une peur terrible de le perdre comme elle avait déjà perdu sa grande sœur. La mère et la fille n’avaient pas besoin de se dire toutes ces choses de vive voix car elles se connaissaient assez pour qu’il ne soit pas nécessaire d’évoquer tous ces souvenirs. Il était d’autant plus rare, comme le souligna Judith, que le producteur lève le pied alors Megan avait bien raison de profiter de sa présence. Il ne tarderait sûrement pas à retourner travailler sur ses projets ou pour une énième tournée de ses artistes dès qu’il serait remis. En pensant aux futures collaborations de son père, la jeune femme évoqua brièvement un projet plus personnel tout en gardant l’information principale pour que Max ait la primeur de l’annoncer à son ex-femme. Il en parlerait inévitablement à Judith car l’album évoquait des sujets très personnels de sa vie et notamment Melody. « Oui, il est très inspiré par cette nouvelle idée. »

Dans le but de ne pas s’éterniser sur cette discussion, Megan parla ensuite de la copine de son père, ce qui suscita une curiosité plus importante chez la rousse. Judith lui posa des questions sur Ivy car elle n’avait pas encore eu l’occasion de la rencontrer. « Son prénom est difficile à prononcer mais tout le monde l’appelle Ivy. » La minuterie sonna comme pour couper court à l’interrogatoire qui commençait et Judith accourut près du four, sortit la lasagne et servit le repas. « Bon appétit ! » Répondit Megan à sa mère lorsque celle-ci s’attabla en face d’elle. La jeune femme enfourna une bouchée et faillit l’avaler de travers lorsque Judith revint avec le sujet Ivy sur le tapis. Sa mère la connaissait très bien : elle avait entendu son trouble. En réalité, la brune ne savait pas si elle devait lui parler de tout ce qu’elle savait mais elle ignorait comment gérer la situation et une personne comme sa mère pourrait certainement l’aider à comprendre. Megan pensait que son père se faisait mener par le bout du nez mais il lui avait assuré de lui faire confiance sur ses choix. Elle lui avait donc promis de donner une chance à sa copine mais le secret d’Ivy était difficile à encaisser. Le problème était que la proviseure risquait de ne pas être la plus objective puisqu’elle avait partagé la vie de Max. Dans un premier temps, Megan resta sur la réserve. « Oui… J’ai un peu de mal à la cerner. » Reconnut-elle, sincère. « Peut-être parce que papa a mis longtemps à me la présenter. En général, il la voit quand je ne suis pas là. » La jeune femme mordit dans une nouvelle bouchée de la lasagne, espérant noyer le poisson un peu plus longtemps mais sa mère allait sûrement continuer à creuser. De toute façon, Megan savait faire la part des choses et elle n’avait pas envie de lui cacher quelque chose d’aussi gros. « En fait, je ne sais pas s’il faut se méfier d’elle ou pas, si elle est avec lui parce qu’elle tient à lui ou si c’est par intérêt. Lui est persuadé de ses bonnes intentions. »




AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyJeu 9 Jan - 22:29

Même si son divorce avec Max a été un période compliquée à vivre pour Judith, ils ont toujours réussi à s’entendre concernant la garde de leur fille et n’ont pas eu à passer devant un juge pour qu’il choisisse à leurs places. Aujourd’hui encore plus que lorsque Megan était petite, la rousse ne va pas faire des histoires pour savoir si sa fille doit dormir chez elle ou chez son père. Elle est consciente qu’avec son boulot, Max n’est pas toujours très disponible pour passer du temps avec sa fille, alors elle n’imagine pas une seconde retenir sa Megan auprès d’elle alors qu’elle a l’occasion de rester un peu avec lui. Et puis la présence de sa fille semble être bénéfique au musicien puisqu’il a pris le temps de se reposer et qu’il semble à présent avoir trouvé une nouvelle inspiration pour la musique, ce qui réjouit Judith.

Elles évoquent ensuite la nouvelle copine du producteur, et forcément ce sujet rend la mère de famille particulièrement curieuse. Depuis leur séparation, Judith ne peut s’empêcher de suivre de loin la vie sentimentale du Julliard. Au départ, elle était inquiète pour Megan puisqu’elle n’avait pas envie qu’elle prenne une belle-mère peu fréquentable en exemple, mais finalement même maintenant que sa fille est grande Judith aime connaitre un peu la personne que Max fréquente, peut être pour savoir s’il a enfin trouvé quelqu’un de bien. Elle note donc le prénom d’Ivy dans un coin de sa tête avant que le dîner ne soit servi.

“Peut être qu’il voulait simplement s’assurer que c’était sérieux entre eux avant de te la présenter ?” Suppose Judith en tentant de rester objective quand Megan lui apprend que son père a attendu longtemps avant de faire les présentations. C’est tout de même un peu étrange, et la rousse se demande s’il n’a pas fait ça parce qu’il craignait que sa copine et Megan ne s’entende pas ? Ce détail pique sa curiosité, et c’est encore plus le cas quand sa fille continue à lui dévoiler ses premières impressions. Elle mange une bouchée de lasagne avant de creuser le sujet. “Qu’est ce qui te fait penser qu’elle a de mauvaises intentions ?” Demande Judith avant de prendre une gorgée de vin. “C’est sûr qu’avec son argent et sa notoriété, Max doit régulièrement attirer des filles vénales… J’espère qu’il se méfie suffisamment pour pas se faire avoir.” Songe Judy, soucieuse du bien être du producteur. Elle n’a pas envie qu’il souffre et malheureusement, elle sait qu’il a le don pour s’enticher des mauvaises personnes...

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptySam 11 Jan - 18:29


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.


Judith avait mis les pieds dans le plat en parlant de la nouvelle copine de Max. Pour être honnête, Megan s’était attendue à des questions de la part de sa mère sur Ivy car elle avait gardé sa nature curieuse quant aux amours du producteur. Le trouble de sa fille ne lui avait évidemment pas échappé. Après une hésitation, l’étudiante lui avoua finalement qu’elle se méfiait de cette inconnue qui débarquait dans leur vie. La petite Julliard soupçonnait la jeune femme de s’intéresser à son père par intérêt – il représentait la poule aux œufs d’or – mais il lui avait demandé de lui donner une chance. Ainsi, par respect et amour pour lui, Megan avait rangé son jugement dans un coin de sa tête et s’inquiétait de cette relation atypique en silence. En effet, Ivy exerçait un métier particulier et en plus elle le continuait en parallèle à son histoire de couple. La jeune brune ne savait pas comment Max réussissait à supporter cette simple idée. Les explications qu’il lui avait données durant la nuit de leur longue discussion ne l’avaient que peu rassurée, toutefois elle avait promis d’apprendre à connaître la Russe et elle s’y tiendrait pour le bonheur de son père. Tant qu’Ivy ne leur causait pas du tort, elle n’avait rien à lui reprocher. Son meilleur ami Daniel lui avait même dépeint un portrait plus flatteur de la blonde, car selon lui, elle était cool et lui ficherait la paix. Néanmoins, Megan n’arrivait pas à se sortir la situation actuelle de la tête. « Peut-être, oui. Je pense qu’il avait peur de ma réaction aussi. Et à raison. » Ces mots soulèveraient inévitablement de nouvelles interrogations chez la proviseure.

Arrêtant de manger sa lasagne, Megan reposa la fourchette dans l’assiette et elle cessa de tourner autour du pot devant sa mère. « Je ne devrais pas la juger mais je n’arrive pas à m’en empêcher… Il te dira sûrement que c’est une artiste, mais les hommes paient aussi pour coucher avec elle. C’est comme ça que… que papa l’a rencontrée. » Plutôt ouverte d’esprit d’ordinaire, elle afficha une mine de dégoût en expliquant ceci à sa mère car il n’était jamais agréable pour une fille d’imaginer son propre père dans les bras des femmes. Elle donna un temps de réflexion à Judith pour digérer la nouvelle, puis elle reprit sur sa lancée. « Ce n’est même pas eux qui me l’ont dit, c’est un ami à moi qui la connaissait et qui m’en a parlé. Eux, ils auraient sûrement continué à le cacher longtemps. Quand je l’ai confronté, il m’a dit qu’ils se voyaient depuis des mois, qu’il était convaincu de son honnêteté et qu’il l’aime. Oui, il tient vraiment à elle. » Résuma-t-elle brièvement. « C’est peut-être injuste parce que je ne la connais pas, mais je ne sais pas trop quoi penser de tout ça… C’est pour ça que je me méfie aussi. » Son père était entier, il s’attachait vite et fonçait toujours en voyant le meilleur chez tout le monde, particulièrement en amour. Les cinq mariages au compteur donnaient raison à sa fille. « Qu’est-qui a bien pu passer par la tête de papa ? »


AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyLun 20 Jan - 21:30

Même si Judith se montre toujours un peu curieuse concernant la vie amoureuse de son ex-mari, elle ne pensait pas autant creuser le sujet avec Megan. Elle n’a pas envie que sa fille ait l’impression de subir un interrogatoire, mais elle sent que la brune n’est pas convaincue par sa nouvelle belle mère et Judith a tout de même envie de savoir pourquoi. En tout cas, quelque part cela la rassure de voir que sa fille est méfiante puisque c’est une preuve qu’elle ne se laissera pas influencer par cette femme qui n'est peut être pas un bon exemple à suivre. “Comment ça ? Tu la connaissais d’avant ? Ou tu avais entendu parlé d’elle ?” Demande la rousse à la remarque de sa fille. Si elle a eu une mauvaise réaction en apprenant cette union, il y a forcément une raison. Megan ne serait pas du genre à voir cette femme d’un mauvais oeil juste parce que son père n’a d’yeux que pour elle.

Elle manque ensuite de s'étouffer avec sa bouchée de lasagne en apprenant le “métier” d’Ivy, et la façon dont Max l’a rencontrée. La mère de famille boit un peu de vin pour faire passer son malaise. Elle est bien consciente que Max a certains travers depuis des années comme la drogue ou l’alcool, et elle essaye de prendre sur elle pour ne pas trop lui faire la morale là dessus puisque cela ne sert visiblement à rien, mais elle ne s’était pas imaginé qu’il payait des filles pour coucher. En fait, elle ne comprend pas pourquoi il fait une telle chose ; vues toutes ses qualités, elle est convaincue qu’il n’a pas besoin de ça pour conclure. A moins de vouloir coucher qu’avec des mannequins particulièrement jeunes peut être ? C’est sûrement ça en fait. Elle se demande un instant s’il aurait pu être heureux encore aujourd’hui si la vie ne les avait pas séparés de la sorte, si leur couple lui aurait suffit ? Mais elle chasse rapidement cette idée, songeant que ça ne lui ferait que du mal de penser à ça. Elle se reconcentre plutôt sur les paroles de sa fille, qui continue de lui en dire plus.

“Je peux comprendre qu’il n’ait pas eu envie de te raconter sa rencontre avec elle au vu des circonstances… Mais c’est clair que c’est difficile d’imaginer une relation solide avec de telles bases.” Songe Judith, comprenant parfaitement la position de sa fille. Judith n’a pas son mot à dire sur la vie de Max, ils ne se doivent plus rien, mais c’est différent pour Megan. Elle sera tout de même amenée à voir régulièrement cette femme donc le choix de son père n’est pas anodin pour elle. Elle reprend une gorgée de vin avant de reprendre la parole. “Moi ça fait longtemps que j’ai arrêté d’essayer de comprendre ce qui peut se passer dans sa tête..!” Fait elle remarquer dans un léger rire, songeant que le producteur avait vraiment un caractère et un fonctionnement très différent du sien. “Je ne connais pas cette fille alors je ne veux pas trop m’avancer, mais je pense que tu as raison de te méfier au moins un peu d’elle. La confiance, ça se mérite, c’est normal de ne pas lui donner la tienne trop facilement. Et puis ton père a déjà prouvé qu’il ne prenait pas toujours les bonnes décisions en matière de relations amoureuses, alors ce n’est pas parce qu’il est aveuglé par l’amour que tu dois te sentir obligée de penser que cette fille est parfaite.” Elle tente d’être objective mais c’est difficile vu le passé commun qu’elle a avec Max. Même s’ils sont séparés depuis longtemps, l’idée qu’il puisse se faire manipuler par une fille mal intentionnée lui sert le coeur. Elle aimerait qu’il réussisse à être enfin heureux en amour, et vu les propos de sa fille, elle a du mal à se dire que cela va arriver avec cette Ivy. Elle mange une bouchée de lasagne avant de reprendre. “Enfin, si tu as l’occasion de passer du temps avec elle et mieux la connaître, cela te rassurera peut être sur ses intentions ? C’est sans doute réducteur de l’associer seulement à la manière dont elle gagnait sa vie.” Tente de positiver Judith, parlant au passé puisqu’il lui semble évident que la russe a arrêté de se prostituer lorsque sa relation avec Max est devenue sérieuse.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyMar 21 Jan - 21:02


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.

« Non, je ne la connaissais pas avant mais comme il la cachait, je me suis dit qu’il voulait prendre son temps et comme il prolongeait, j’ai soupçonné quelque chose. Il n’a jamais mis aussi longtemps pour me présenter une de ses copines. C’est après que j’ai appris la vraie raison et je comprends maintenant pourquoi il a redouté ma réaction. » Expliqua Megan à une Judith qui ignorait encore ce qui se passait. Sa fille lâcha donc enfin le morceau à sa mère par rapport à Ivy. Comme prévu, la Sullivan manqua de s’étouffer sous le coup de la surprise. Cette nouvelle exerçait le même effet sur tous les proches de Max. « C’est exactement ce qu’il a essayé de m’expliquer. Que ce n’était pas parce que c’était « atypique », que ce n’était pas solide. Il voyait bien que j’avais du mal à le comprendre. » Renchérit la petite Julliard aux premières paroles de sa mère. Sur un ton léger, la proviseure relativisa sur les agissements parfois incompréhensibles dont faisait preuve son ex-mari. Elle ne s’était pas attendue à une telle révélation. Malgré son étonnement, Judith essaya de se montrer aussi objective que possible puisqu’elle ne connaissait pas Ivy. Elle tenta de rassurer sa fille et abonda dans son sens pour le côté méfiant, son père n’avait pas toujours fait les choix les plus judicieux en amour et il était normal qu’elle ne soit pas encore prête à donner le bon dieu sans confession à sa nouvelle compagne. Pour atténuer ses doutes, Judith lui conseilla de passer du temps avec elle pour apprendre à mieux la connaître. « C’est vrai que je n’ai pas encore pris le temps de la connaître. » Reconnut Megan. « Je ne sais même pas les circonstances qui l’ont conduite à… Enfin tu vois. Elle n’a peut-être pas eu le choix. » Peu importe, elle ne le demanderait pas. Juste pour dire que la brune avait grandi avec une cuillère d’argent dans la bouche et des parents qui avaient essayé de la protéger un maximum des tristes réalités du monde (hormis pour la perte de sa sœur, ils n’auraient pas réussi à le lui cacher). Tout le monde n’avait pas la chance de naître dans une famille aimante et aisée, et même si l’argent n’achetait pas le bonheur, il leur avait rendu la vie plus confortable à bien des niveaux… « C’est difficile parce qu’elle fuit la famille. Je ne voyais que deux raisons possibles : soit elle est mal intentionnée vis-à-vis de lui, soit elle a peur de ne pas être acceptée. Elle m’a expliqué que c’était la première fois qu’elle rencontrait la famille d’un copain donc ça se tient, ce n’est pas facile. Comme dit à papa, il fait sa vie et j’essaierai de mieux la connaitre. Après, on verra. » Sur un ton plus léger, parce que Megan n’était en principe pas une fille à se morfondre longtemps, elle reprit le fil de la discussion. « Je lui ai dit qu’il nous jouait le remake de Pretty Woman. Qui sait, peut-être aura-t-il le même succès que le film n'en a eu ? » Constatant que sa mère n’avait pas d’emblée condamné cette relation, la jeune fille se rassurait donc sur sa propre réaction. Ses doutes étaient légitimes mais il faudrait voir sur la durée. De toute façon, Max y était déjà très attaché, Megan l’avait bien compris. La jeune fille reprit sa fourchette pour finir sa lasagne. Elle avait promis à sa mère de lui montrer les photos du voyage en Italie après le repas. Cependant, un autre point de la vie maternelle intéressait l’étudiante. « Et toi maman ? On parle toujours des amours de papa – une saga – mais toi aussi tu as le droit de refaire ta vie. » Evidemment, il y avait eu le père de Simon mais depuis plus beaucoup de longues relations. Des nouveautés à l’horizon ? Judith était plus pudique que Max à ce sujet.



AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Judith Sullivan

TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Max
RAGOTS PARTAGÉS : 320
POINTS : 757
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyLun 3 Fév - 21:41

“Ah oui, si tu étais au courant qu’il te la cachait, c’est sûr que ça devait te sembler suspect…” Comprend mieux Judith en apprenant que sa fille avait été un bon moment au courant de la relation sans pouvoir rencontrer la fameuse copine de son père. Elle comprend mieux pourquoi Max a fait tant de mystère en apprenant l’activité illicite d’Ivy. Malgré les années, Max ne cessera visiblement jamais de la surprendre. Elle aimerait juste qu’il le fasse plus souvent dans le bon sens du terme. Là, elle a plutôt l’impression qu’il s’est encore mis dans une mauvaise situation qui risque de le faire souffrir tôt ou tard. “Je suppose qu’on verra avec le temps s’il avait raison. J’espère que ce sera le cas, et que cette fille est quelqu’un de bien.” Fait remarquer Judith, sincère. Elle ne souhaite que du bonheur au producteur, alors elle espère que la mauvaise impression que semble faire la russe n’est pas fondée. Et si sa fille prend le temps de connaître un peu mieux Ivy, elle sera peut être rassurée sur ce sujet.

“Je suppose qu’elle a dû traverser des épreuves difficiles pour en arriver là, ça m’étonnerait que qui que ce soit se prostitue par plaisir.” Songe Judith, qui a malgré tout du mal à concevoir qu’on puisse vendre son corps pour gagner sa vie. En tout cas, cette fille a sans doute de la chance d’avoir fait chavirer le coeur de Max, reste à espérer qu’elle en soit consciente. “Peut être qu’une fois qu’elle aura compris que tu es une fille formidable, elle se sentira plus à l’aise.” Espère la rousse dans un sourire. Si cette fille est quelqu’un de bien, elle finira forcément par s’entendre avec Megan, c’est une évidence pour Judith. Ce qui l’est moins, c’est justement de savoir si la russe est bien intentionnée ou non…

“J’aurai pas été mécontente que ce ne soit qu’une fiction, comme le film...” Admet malgré tout la rousse quand Meg évoque Pretty Woman, un timide sourire aux coins des lèvres. Elle ne devrait peut être pas le dire et continuer à encourager sa fille à donner sa chance à Ivy, mais c’est difficile d’être convaincante sans être soi-même convaincue… Elle termine son verre de vin alors que sa fille la questionne sur sa vie sentimentale. “Je sais mais… C’est pas si simple, surtout à mon âge…” Répond la rousse avec franchise. C’est vrai que ses amours n’ont rien à voir avec ceux de son ex-mari. De son côté, c’est le désert. Ou presque, puisqu’il y a peu elle a eu une aventure. Avec un homme marié… Clairement pas le genre de détails qu’elle a envie de partager avec sa fille, elle est bien trop pudique pour cela. “Mais je vis très bien ma vie de célibataire, t’as pas de souci à te faire pour moi.” Ajoute-t-elle dans un sourire rassurant avant de terminer sa dernière bouchée. “Et toi alors ? Tu vois quelqu’un en ce moment ?” En profite-t-elle pour la questionner.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (2) - Max (2) => à venir : Eleanor.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula.

Love Profusion | Judith A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 634
POINTS : 1204
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith EmptyVen 21 Fév - 20:49


judith & meg
Love doesn’t make the world go round.
Love is what makes the ride worthwhile.

Contrairement à Max, Judith était plus mature et responsable que sa fille. La frontière du parent et de l’enfant était mieux définie entre elles, si bien que Megan pouvait franchement se confier à elle quand elle était préoccupée, surtout quand cette inquiétude concernait son père. Malgré leur séparation, ses deux parents avaient gardé de bons contacts en partie en raison de leur fille et aussi parce qu’ils avaient traversé beaucoup ensemble. La petite Julliard pouvait donc parler de lui à la conseillère car elle ne dénigrait jamais son ex-mari. Judith était la voie de la raison de la famille. Avec son calme naturel, elle donna un avis objectif sur la nouvelle histoire de Max et encouragea sa fille à donner une chance à la Russe. Elle gagnerait d’apprendre à la connaître avant d’arrêter son opinion (peut-être que Judith espérait aussi indirectement apprendre plus via Megan). La Sullivan supposait que personne ne tombait dans la prostitution par envie. Les doutes de Megan s’apaisèrent en partie : une prostituée n’était pas une criminelle, c’était plutôt le milieu dans lequel elle travaillait qui en abritait (tels que des proxénètes, du trafic de femmes...). Pour le peu qu’elle avait croisé la blonde, l’étudiante avait du mal à imaginer Ivy comme une victime mais elle ne connaissait vraiment rien d’elle. Certaines personnes cachaient bien les blessures que la vie leur infligeait. Elle s’était peut-être construit une carapace à tout épreuve et il était facile d’imaginer combien il lui était difficile d’accorder sa confiance à autrui. Victime ou non, il restait à espérer que cette fille n’amènerait pas des ennuis dans la vie de son père, que ce soit en fuyant son monde ou au contraire en lui brisant le cœur. Nul ne pouvait prédire l’avenir. Judith conclut sur une remarque plutôt légère en songeant qu’Ivy ne pourrait qu’apprécier Megan quand elle la connaitrait mieux. « Oui, tu as sûrement raison. Elle a sûrement traversé des moments difficiles et je comprends qu’elle veuille le cacher. On verra si elle arrive à se sentir plus à l’aise avec le temps. » Megan n’avait parlé de la double vie de la Russe qu’à sa mère, à Fred (qui le lui avait appris) et à Danny, son meilleur pote, qui ne connaissait pas son véritable travail. Si d’un côté Judith avait temporisé les craintes de sa fille, d’un autre elle avoua ne pas être franchement ravie par cette relation non plus. Il y avait plus encourageant, c’est sûr. « Avec papa, nous n’avons pas fini d’être surprises. »

Assez parlé de la vie amoureuse de Max ! Comme Megan avait passé le plus clair de son été chez son père et qu’elle était aussi partie en Italie avec lui pendant près de deux semaines, elle avait raté les grandes lignes de la vie de Judith dernièrement. Vu que la mère et la fille étaient plutôt fusionnelles, l’étudiante la questionna sans complexe sur sa vie sentimentale. Au début, Judith lui sortit la carte de l’âge. « A ton âge… Tu n’as pas quatre-vingt ans. Tu ne vois pas les hommes qui se retournent sur toi ?! » Megan avait déjà remarqué des hommes qui reluquaient sa mère quand elles se promenaient. Et puis, beaucoup de couples vivaient leur crise de la quarantaine et se séparaient. Tout espoir n’était donc pas perdu pour Judith. Toutefois, la dernière remarque de sa mère donna matière à réflexion à Megan. Vivre très bien sa vie de célibataire ? Peut-être que la proviseure préférait rester seule et garder sa liberté, à moins que… « Pas de soucis à me faire, c’est-à-dire… ? » A moins que Judith vivait très bien sa vie de célibat parce qu’elle ne s’engageait dans aucune relation officielle… Voilà l’autre pensée qui la traversa. Un moment de flottement régna dans la pièce. « Maman, tu vois quelqu’un ?! » S’exclama la jeune fille. Ayant terminé sa lasagne, elle reposa définitivement sa fourchette et but une gorgée de vin. Sa mère en profita pour la cuisiner sur le sujet aussi. « Peut-être. » Répondit-elle d’un air énigmatique pour donner un peu de suspens. Sur le plan des relations, Megan n’était jamais réellement tombée super amoureuse de quelqu’un. Elle passait du bon temps avec des copains et ne se prenait pas la tête. La brune fréquentait des garçons mais elle n’avait pas de petit ami officiel. Bien sûr, elle n’expliquerait pas tout ça à sa mère en détails, ce serait gênant. « Oui, je rencontre des garçons mais ça ne dure jamais. Je n’ai personne à te présenter en tout cas. » Ajouta-t-elle dans un sourire, même si elle devait bien admettre qu’elle fréquentait de plus en plus Fred ces derniers temps… Dans sa relative insouciance, Megan n’y voyait pas encore d’ambiguïté mais à voir sur la durée. « On va regarder les photos ? » Proposa ensuite la petite Julliard pour clore le sujet des amours et en revenir à celui des vacances.  


AVENGEDINCHAINS

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Love Profusion | Judith Empty
MessageSujet: Re: Love Profusion | Judith Love Profusion | Judith Empty

Revenir en haut Aller en bas

Love Profusion | Judith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-