AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptySam 6 Juil - 15:42

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


Six mois… Dans quelques jours, cela fera six mois que la vie a basculé d'un côté étrange et difficile à accepter. Jamais j'aurais pensé devenir père, et je comprends mieux pourquoi maintenant que je le suis. Je regarde mon fils, qui dort dans son berceau et je déteste ce qu'il me fait ressentir, puis je me retourne vers Jean et l'embrasse sur la joue avant de tirer ma révérence avec mon sac de sport à la main.
Je pars à pied avec beaucoup trop d'avance par rapport à l'heure convenue avec ma partenaire de boxe, mais je préfère encore avoir à attendre Gwen au gymnase plutôt que de rester chez moi. Le besoin de m'évader quelques minutes supplémentaires devient irrépressible et je sais pertinemment que peu importe le temps que je resterai au gymnase, je mettrais plus longtemps à retrouver mon domicile que si je partais en voiture. Je ne suis pas pressé de retrouver cette culpabilité qui m'habite dès que je fais un pas dans la maison et je compte bien profiter du temps que je vais passer à l'extérieur pour me changer les idées.

La solution ? Se défouler en extériorisant tout ce ressenti sur lequel je n'arrive pas réellement à mettre de mots. Ainsi, c'est sur la boxe que c'est tout naturellement porté mon choix et c'est à Gwen que j'ai proposé de me rejoindre car je sais à quel point elle est friande de la discipline, d'autant plus que sa compagnie est bien meilleure que celle de certains boxeurs.
J'arrive le premier dans la salle et je me prépare, adoptant la tenue adéquate. Les enceintes crachent de la musique pop qui me donne envie de frapper encore plus fort dans le sac et je ne m'en prive pas. Je frappe, je frappe, et je frappe encore jusqu'à ne plus entendre cette musique criarde, trop concentré à devoir réguler les battements de mon coeur qui s'étaient emballés violemment. Je serre les dents, frappe une dernière fois, m'essuie le front avec la serviette que j'avais préparée dans mon sac pour finalement décider de me débarrasser de mon t-shirt, tenant trop chaud et n'apportant aucune utilité pour donner des coups. En bas de survêtement, je jette un coup d'oeil à l'horloge murale qui m'indique que la Martins ne devrait plus trop tarder et j'en profite pour reprendre mon attaque contre le sac prévu à cet effet pour tout donner : je n'ai pas vu la métisse depuis longtemps et surtout, je n'ai aucune idée de l'état de sa forme physique actuelle et vu ce que j'ai besoin d'extérioriser, autant que ça sorte sur le pauvre sac qui n'a rien demandé à personne mais qui est fait pour ça. Je sais que Gwen s'est remise de l'incident, mais je ne sais pas si elle a pu retrouver toutes ses capacités. En fait, je ne sais même pas si elle le peut vu la distance que nous avions mise entre nous après l'agression. Le mariage de Rhys avait arrangé les choses, plus ou moins, et je sais que nous n'aurons plus ce que nous avions, mais étant donné qu'elle a accepté ma proposition sans que j'aie besoin d'insister, j'ai confiance en la suite des événements.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptySam 13 Juil - 10:53

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide


Réveillée aux aurores, Gwen avait échangé une tendre étreinte avec Nate et s’était ensuite levée pour se rendre au studio de danse pendant qu’il se rendormait. Le couple revenait tout juste d’une semaine de vacances à deux et avait retrouvé leur proximité. Le chanteur allait d’ailleurs rester à Tenby une grande partie de l’été, permettant aux deux artistes de se voir beaucoup plus souvent que durant la tournée. Pour autant, cette petite échappée d’une semaine ne devait pas égarer la métisse dans ses engagements. La pause était terminée, il était temps de reprendre le travail : finaliser son album et continuer de travailler sa forme physique. C’est pourquoi, elle arriva très tôt dans le studio et elle dansa gracieusement sur du contemporain durant une bonne heure. Progressivement, Gwen retrouvait ses aptitudes physiques car elle devenait de plus en plus à l’aise dans son souffle et son endurance. La jeune femme allait d’ailleurs repousser ses limites car elle devait rejoindre Andrew dans le courant de la matinée à la salle de boxe pour enchainer. Rassemblant les affaires dans son sac, elle quitta le studio de danse et rejoignit la salle en quelques minutes pour l’heure fixée. Gwen effectuait le grand écart sur la même matinée entre une danse délicate et un sport beaucoup plus costaud.

Lorsqu’elle arriva dans la salle de boxe, en short et débardeur, sac sur l’épaule et bouteille d’eau à la main, Andrew tapait déjà sur un sac prévu à cet effet. La sueur qui perlait sur le front du mécano et son souffle erratique indiquaient qu’il était arrivé en avance. Ses poings martelaient le sac au rythme de la musique et il ne l’avait pas encore entendue arriver. Déposant ses affaires sur un banc, Gwen baissa légèrement le son pour ne pas le surprendre. Elle ne redoutait pas de se soumettre à un entrainement de boxe puisqu’elle en suivait régulièrement à titre personnel ou redonnait de temps en temps des cours à des débutants mais elle devait se montrer prudente dans ses mouvements. Et actuellement, ce qu’elle voyait d’Andrew, c’est qu’il ne retenait absolument pas ses coups contre ce sac. S’était-il passé quelque chose ou était-ce juste un besoin de se défouler ? Elle l’ignorait car les deux boxeurs ne se parlaient plus tellement depuis l’agression de la métisse et à vrai dire elle ne chercherait pas à le savoir. La situation s’était apaisée entre eux depuis le mariage de Rhys sans pour autant recréer les liens passés. Cette matinée serait juste un bon moyen de se dépenser car dans ses souvenirs, Andrew était un bon partenaire de boxe. « Salut ! » Signala-t-elle finalement sa présence. « Déjà bien échauffé ? » Elle lui adressa un petit sourire. Gwen ne mettrait pas non plus longtemps à se mettre dans le bain au niveau cardio puisqu’elle venait de se dépenser pendant une heure aussi.    

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 28 Juil - 16:20

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


Plus je donne les coups, et plus j'ai l'impression de frapper l'homme que j'étais - l'homme qui, malgré sa peur, a accepté d'avoir un enfant, qui l'a voulu. Pourquoi ? L'erreur ne peut pas être réparée et ce que je pensais être ce que je voulais est en train de signifier ma perte. Un enfant… Et je ne peux en parler à personne, surtout pas à Rhys qui est un si bon père et à qui j'espérais ressembler un minimum. Ça aussi, c'était une erreur : avoir de l'espoir. Le volume de la musique diminue et je m'arrête pour voir ce qu'il se passe. Gwen est arrivée et elle se tient derrière moi, prête à me rejoindre. « Gwen. Salut. Je ne t'avais pas entendue arriver. » Dis-je en me passant un nouveau coup de serviette sur le front pour essuyer les perles de sueurs qui traduisent mes efforts physiques. Depuis ce qu'il s'est passé, je ne sais plus vraiment comment je dois me comporter avec la métisse alors je ne la salue pas plus. Je ne la prends pas dans mes bras et je n'embrasse pas sa joue non plus. Un peu à bout de souffle, je me contente dans un premier temps d'acquiescer. « Oui, je suis arrivé avec un peu d'avance. » Je m'écarte en direction de mes propres affaires, pars à la recherche d'une gourde et je bois de longues gorgées d'eau bien méritées.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans une salle de sport et ça fait un bien fou. Il faut dire que les derniers mois étaient très agités et que c'était difficile d'avoir du temps pour soi. Entre les nuits trop courtes, les journées à l'atelier, à travailler dur et à rentrer épuiser, les horaires à aménager pour pouvoir s'occuper de notre fils une fois le congés maternité de Jean terminé… Il a fallu s'adapter, et maintenant que nous avons réussi à trouver un certain équilibre, je me suis rendu compte que ce n'est pas fait pour moi. « Ça faisait une éternité que je n'avais pas frappé un sac, mais ça revient plutôt vite. Et c'est dingue à quel point ça fait du bien. » Confie-je, assuré. Je repose ma bouteille d'eau, retourne vers la jeune femme tout en l'observant d'un oeil inquiet : elle a l'air en forme. Je ne sais pas si elle a récupéré son endurance et sa force, mais elle va clairement mieux par rapport au mariage de Rhys où elle peinait encore à marcher ou à tenir debout sur une longue durée. C'est encourageant de voir son état s'améliorer et même si je ne me sens pas réellement coupable de ce qui lui est arrivé, je me sens tout de même soulagé. « Et toi ? Déjà prête à commencer ? » J'hésite à lui demander quel rythme elle souhaite adopter, puis je me dis qu'elle me dira bien ce qu'elle préfère et qu'elle m'avertira s'il y a des mouvements qu'elle n'est plus capable d'exécuter.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 


Dernière édition par Andrew Green le Dim 22 Sep - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyJeu 1 Aoû - 23:05

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

A quelques pas, Andrew salua la métisse lorsqu’il s’aperçut enfin de sa présence. Il gardait une distance respectueuse vis-à-vis d’elle et elle préférait autant qu’il continue de la sorte. Certes, Gwen lui reparlait mais leur relation n’était pas redevenue ce qu’elle était avant. De toute façon, leur lien ne serait plus pareil rien que sur le plan physique puisque chacun était engagé dans une relation sérieuse maintenant – est-ce que ça arrêtait Andrew, telle était la question, mais la métisse oui – et sur le plan psychologique, elle n’était plus tout à fait la même comme elle l’avait expliqué à Rhys. Paradoxalement, Gwen était à la fois plus vulnérable à certains niveaux de sa vie et plus forte sur d’autres.

Comme elle l’avait supposé, Andrew était arrivé en avance pour se défouler. « Je vais aller m’échauffer un peu pendant que tu bois. » Répondit-elle alors. La jeune femme enfila des demi-gants de boxes (pas ceux qui ressemblaient à de gros ballons rouges) et elle sautilla pendant deux minutes histoire de raviver son cardio. Ensuite, elle décocha plusieurs coups dans un sac pour réveiller ses avant-bras et ses épaules, travaillant ses crochets, sa position d’attaque et celle sur la défensive. La force de Gwen résidait surtout dans sa rapidité de déplacement. Tandis qu’elle s’échauffait, Andrew continua de boire puis expliqua qu’il n’avait pas frappé dans un sac depuis un moment, même s’il avait rapidement retrouvé ses sensations. « Oui, ça revient vite. C’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas, c’est juste une question de pratique. » Acquiesça-t-elle. Durant les mois qui avait suivi son agression l’année précédente, la jeune femme n’avait plus pratiqué et elle avait perdu pas mal en musculation et en souffle mais elle avait énormément travaillé pour les récupérer. « Un enfant occupe pas mal ton temps. J’imagine que tu as dû t’organiser. Tout va bien chez toi ? » S’enquit-elle par politesse, dans l’idée de prendre un minimum de nouvelles de Jean et de son bébé avant de commencer, vraiment le minimum.

« Oui, prête. » Certaines zones de son corps étaient plus fragiles que d’autres mais elle ferait de son mieux pour contrer. « On va sur le ring ? » Autant se mettre dans le contexte puisqu’une belle salle s’offrait à eux, contrairement à la fois où ils s’étaient refait le portrait chez l’un ou l’autre en cassant la moitié de la pièce. En réalité, Gwen ne précisa rien de spécial quant au rythme et aux mouvements, parce qu’un adversaire du calibre d’Andrew lui permettrait de voir où elle en était vraiment dans sa récupération et le mieux était de ne pas retenir les coups, simplement de voir au fur et à mesure.  

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 4 Aoû - 16:50

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


Nous n’avons pas encore commencé les combats, mais je suis déjà tout transpirant à force d’avoir joué des poings contre le punching-bag. La jeune femme s’échauffe à son tour le temps que je marque une petite pause pour m’hydrater et j’en profite pour l’observer et ainsi constater tous les progrès qu’elle a fait depuis la dernière fois où nous nous sommes vus. Elle a fait du chemin, beaucoup de chemin. « Oui, comme du vélo. » Et tout comme avec le vélo, il faut beaucoup d’équilibre dans une discipline telle que la boxe. De l’équilibre, de l’agilité… Mais il faut également de la force, et c’est là qu’il va falloir que je me modère pour ne pas faire trop de dégâts. Je ne me souviens que trop bien de toutes les fois où j’ai passé mon temps à boxer en prison, parce que c’était nécessaire, parce que je suis passé sous tellement de poings, j’ai fini tellement de fois à l’infirmerie avec des côtes cassées que j’ai voulu prendre ma revanche, être celui qui pouvait donner des corrections au lieu d’en recevoir. Et qu’est-ce qu’il y a de pire que de recevoir des corrections ? S’occuper d’un enfant sans avoir la moindre idée de ce qu’il faut faire. « Ça va. » Réponds-je, laconique. Je ne veux pas en dire plus, je ne peux pas. Avoir un enfant est vraiment différent de ce à quoi je m’attendais. C’est chronophage, c’est fatiguant, c’est usant, mais surtout, c’est permanent. Je ne peux plus changer d’avis, je dois juste assumer mon rôle, peu importe à quel point il ne me convient pas. Je ne retourne pas la question à la jeune femme, parce que je ne me souviens que trop bien de la dernière conversation que nous avons eu lorsqu’elle était encore à l’hôpital : elle s’inquiétait de sa carrière, de son album qu’elle ne saurait pas promouvoir… Ce genre de futilités qui me passent par dessus la tête. « On y va. » Je la suis sur le ring et je me positionne de la façon adéquate.

Je sautille sur place, effectue les derniers échauffements cardio car je sais que l’avantage premier de la Martins est la rapidité de ses déplacements. On se regarde et on se rapproche, jusqu’à ce que l’un de nous deux envoie le premier coup. On se tourne autour de longues minutes, envoyant des coups qui finissent le plus souvent dans le vide, même si de temps en temps, je parviens à la toucher et elle aussi, arrive à m’atteindre. On pourrait tourner en rond jusqu’à s’épuiser mutuellement, mais au bout d’un certain temps, on passe aux choses sérieuses et on balance les coups sans la moindre gêne, sans la moindre retenue. On s’est déjà battu, on a déjà fait beaucoup de corps à corps ; le combat d’aujourd’hui semble simplement signer des retrouvailles inattendues.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyMer 7 Aoû - 23:45

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

Chacun des deux boxeurs possédait ses qualités : la vitesse pour Gwen, la force pour Andrew. A force de taper contre un sac, la métisse retrouva vite ses sensations. Elle avait repris les entrainements de boxe depuis plusieurs semaines, dès qu’elle avait reçu le feu vert des médecins. Son corps était guéri depuis de longs mois mais elle avait progressivement repris les différentes disciplines qu’elle pratiquait : le chant, puis la danse et enfin la plus difficile en dernier la boxe. Gwen n’avait donc pas encore récupéré son meilleur niveau mais elle revenait de tellement loin qu’elle ne se plaignait absolument pas. Au contraire, elle jouait même la carte de la prudence pour ne pas se reblesser bêtement avant la sortie de son album. Et aujourd’hui, même si elle lâcherait plus les coups pour la première fois depuis un moment, l’artiste ne baisserait pas complètement sa garde, histoire de continuer à se protéger. Elle allait donner l’occasion à Andrew de passer à l’offensive, de se défouler, tout en contrôlant la situation de son côté. Pour l’instant, Gwen terminait de s’échauffer pendant que le mécano se réhydratait. Lorsqu’elle lui demanda si tout se passait bien chez lui, sa réponse laconique confirma son pressenti : il n’avait pas envie d’en parler. Et la métisse n’insista nullement. Elle lui proposa alors de monter sur le ring et il lui emboîta le pas. Le combat s’engagea.

Gwen imita Andrew en sautillant sur place pour raviver son cœur. Ils se jaugèrent, se tournèrent autour en s’envoyant des coups timides et ensuite le véritable choc commença. Le nouveau père la toucha sur le côté et elle redressa la barre en lui rendant la politesse. Au final, les coups s’entrechoquèrent plus vite et plus fort, à mesure que leurs atouts ressortaient. Mise en confiance par sa forme physique prometteuse et de plus en plus à l’aise, Gwen intensifia les coups et se déplaça au rythme du forcené, maitrisant de mieux en mieux ses esquives. Andrew n’avait rien à lui envier : il était plein de puissance aussi. Depuis leur dernière confrontation, il semblait même (aux yeux de Gwen) avoir amélioré sa technique même si le combat entre la métisse et lui alternaient aussi d’autres influences en raison de leur passif respectif. Résultat : ils se dépensaient généreusement. Ça faisait un bien fou à la métisse de pouvoir se lâcher avec quelqu’un qui ne se retenait pas. De son côté, elle se gérait jusqu’à ce qu’elle sente qu’elle avait besoin de reprendre son souffle quelques minutes. La jeune femme se plaça en mode défensif, arrêtant ses coups, et lui proposa un temps mort. « On fait un petit break ? J’ai besoin de boire un coup sinon je vais m’effondrer là. » Lâcha-t-elle, essoufflée. La métisse se pencha et attrapa sa bouteille posée dans un coin du ring. La matinée était vraiment physique. « Je n’en avais pas encore refait à cette intensité, et je confirme : ça fait un bien fou. »
 

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptySam 10 Aoû - 14:13

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


J'ai toujours aimé me battre, toujours, mais depuis la naissance d'Anders, le combat ne relève plus du hobby, c'est devenu une nécessité. Je dois évacuer tout ce que je ressens et je ne trouve pas d'autres façons de le faire. En parler ? C'est impensable. Rhys ne serait pas prêt à entendre ce que j'aurais à dire et Jean… C'est une bonne question… Mais je ne peux pas lui faire ça alors que nous avons décidé de faire cet enfant ensemble. Les combats me permettent aujourd'hui de briser la prison dans laquelle j'ai l'impression de m'être enfermé sans l'aide de personne. Ce combat avec Gwen est différent, parce que tout ce que j'ai pu faire avec la jeune femme était différent. Ici, on ne cherche pas à se blesser l'un l'autre, mais plutôt à se dépasser et nous y parvenons plutôt bien. Gwen demande un temps mort et je m'exécute, cessant les coups, en profitant moi aussi pour boire un peu d'eau. Elle en profite pour confirmer que ça lui fait du bien d'avoir repris la discipline à cette intensité et je ne peux que hocher la tête et être d'accord avec elle. En effet, c'est libérateur de pouvoir se défouler ainsi. Je savais que c'était une bonne idée d'inviter Gwen pour cette rencontre. Déjà parce que j'en ai assez de devoir constamment m'en prendre à un sac inanimé, mais aussi parce que je sais que je peux être moi-même avec elle.

Aussi, j'aimerais lui faire quelques remarques sur sa forme physique, notamment sur le fait qu'elle a bien récupéré et qu'elle semble prête à retrouver sa forme d'antan, mais je n'en fais rien car je ne veux pas créer un nouveau conflit dans lequel je me ferais blâmer pour ses maux. Peu importe ce qu'il s'est passé, je reste sur mes positions. J'ai merdé, avec Rhys, mais si elle n'avait pas voulu jouer avec le feu en nous accompagnant, elle n'aurait peut-être rien eu. Oui, autant laisser ça derrière nous.

Toutefois, il y a une chose que je regrette avoir laissé derrière nous et Gwen saura très bientôt de quoi il s'agit. Après tout… Avec elle, je peux être moi-même, alors je ne me gêne pas. Je ne me suis jamais vraiment gêné : la preuve, je l'invitais boire au Three Mariners et je flirtais avec elle alors qu'elle était censée être en couple avec Rhys. A l'époque, je n'étais pas encore au courant de la supercherie. Ainsi, je me rapproche d'elle dans le coin du ring, et sans aucune violence, sans précipitation, je me penche en avant pour l'embrasser comme je l'aurais fait par le passé, lorsqu'on passait déjà du temps à s'entraîner ensemble. Sans savoir pourquoi, j'ai envie de retrouver ce qui nous animait par le passé, ce qui nous faisait vibrer et peu m'importe sa situation sentimentale ou la mienne… Je fais abstraction de tout, si ce n'est d'elle.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 11 Aoû - 21:17

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

Après un moment de combat acharné, Gwen demanda une pause car elle avait besoin de boire un coup et de récupérer son souffle. Même si elle avait en grande partie retrouvé son état de forme, elle n’égalait pas encore le niveau qu’elle tenait avant. A titre de comparaison, la métisse aurait pu participer à des compétitions de boxe et s’en sortir avec honneur. Aujourd’hui, contre des boxeurs professionnels, elle mordrait plus la poussière. Il lui fallait continuer de travailler, à la fois sa rapidité et son endurance, pour retrouver toutes ses sensations passées. Heureusement, le duel contre Andrew n’avait la prétention d’aucun autre enjeu que celui de se défouler et de se dépasser. Tout à fait ce dont les deux adversaires avaient besoin. Le mécanicien était le partenaire idéal car il ne se prenait pas la tête et ne retenait pas ses coups hormis quand Gwen lui demandait un break. C’était peut-être l’un des seuls points qui n’avaient pas changé entre eux.

Toutefois, alors que la métisse buvait de l’eau et vantait les bienfaits de se dépenser, la situation s’apprêtait à changer entre eux ou plutôt à redevenir, durant une fraction de secondes, ce qu’elle était avant, avant que Gwen et Andrew ne se mettent en couple chacun de leur côté, que la métisse ne se fasse agresser et que lui ne fonde une famille. Ironie quand tu nous tiens : s’il y avait bien une personne qu’elle n’aurait pas vu tenir un rôle de père – en tout cas pas tout de suite – c’était bien lui. Concentrée, la jeune femme tournait le dos au mécanicien sur le ring. Elle fermait sa bouteille d’eau et ne l’entendit pas approcher. Soudain, Andrew arriva sur le côté et se pencha pour l’embrasser. Il captura ses lèvres et se colla contre elle. Surprise, la chanteuse ne réagit pas dans le quart de secondes se demandant ce qui se passait. Était-elle entrain de faire un mauvais rêve ou était-ce une blague de mauvais goût ? Réalisant enfin ce qui se produisait, Gwen s’écarta et le repoussa d’un bon demi-mètre à la force de ses bras. « Eeeeeeh ! Mais qu’est-ce qui te prend ? » Cria-t-elle, prise au dépourvu. Elle se frotta la bouche et le fusilla du regard. Que lui était-il donc passé par la tête ? Gwen n’avait pourtant donné aucun signe dans ce sens à moins qu’il ait complètement perdu la boule. Déjà, ce n’était plus comme avant entre eux et en plus ils étaient tous les deux en couple. « Ça ne se passe pas bien chez toi ou quoi ? » Demanda-t-elle plus sous le coup de la surprise que par réelle supposition. Histoire de prendre les devants cette fois, elle l’avertit de ne plus franchir son espace vital. « N’essaie plus de faire ça ou je te jure que je t'en colle une la prochaine fois. »  

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyJeu 15 Aoû - 11:28

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


C'est risqué, ce que je m'apprête à faire, mais je m'exécute quand même, m'approchant dangereusement de la Martins et m'emparant de ses lèvres pour l'embrasser. Si elle n'a d'abord pas réellement de réaction, elle se reprend vite, mais ne réagit pas de la façon que j'espérais. Contrairement à ce que je voulais, je me fais repousser brutalement et je me retrouve quelques pas en arrière, à l'interroger du regard. Ce qui me prend ? J'ai pourtant l'impression que mes intentions sont très claires à ce sujet et qu'il n'y a aucun moyen de se méprendre. Je la veux, elle, tout entière. Tout de suite, la jeune femme se met sur la défensive et me pousse à lever les yeux au ciel en reprenant enfin la parole. « Oh je t'en prie, ne fais pas comme si ça ne t'avait pas effleuré l'esprit. » Il y a toujours eu cette attraction électrique entre nous et je ne peux pas croire que cette dernière a disparue. C'est impossible, impensable. J'ignore volontairement la seconde question de la danseuse, ne sachant pas comment je devais le prendre, mais quand elle menace de se défendre si j'envisageais de m'approcher d'elle encore une fois, j'écarte les bras, pris au dépourvu, nageant dans la confusion la plus totale.  « Sérieusement, Gwen ? » Un sourcil arqué, j'ai du mal à croire son récit. Pourquoi s'en prendrait-elle aussi violemment à moi alors que je ne l'attaque pas, qu'au contraire, je cherche l'inverse. « Inutile d'en arriver à de tels extrêmes, tu sais. » Je mime de me rendre, les bras levés, comme on fait devant un gardien de l'ordre, mais je les laisse tomber à nouveau le long de mon corps très vite.

Néanmoins, je ne m'éloigne pas plus pour autant. Je reste dans un périmètre très proche de Gwen malgré la largeur du ring dans lequel nous sommes et je ne la quitte pas des yeux. Je ne veux pas insister, mais j'ai besoin de savoir ce que la métisse pense réellement et ce qu'elle veut vraiment. Se donne-t-elle ce nouveau rôle parce qu'elle est en couple ? Elle se doute pourtant que c'est inutile avec moi, que je ne la jugerais pas, quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe. Ou peut-être que c'est la surprise qui l'a fait réagir aussi brusquement. Je peux concevoir que mon approche devait être quelque peu déroutante. Ainsi, maintenant qu'elle a eu quelques minutes pour se faire à l'idée de ce qu'il pourrait advenir, je refais un pas vers elle. « On se ressemble, toi et moi. N'essaye pas de le nier et de me faire passer pour le méchant.  » Ou qu'elle le fasse, en fait, ça ne changera pas grand chose. Je hausse les épaules, commençant à me faire à l'idée qu'elle n'avait pas spécialement la même chose en tête que moi, mais espérant me tromper.  « Je sais ce qui te plait. Je ne pensais pas que tu le prendrais comme ça. » Que je conclus, faisant un nouveau pas vers elle, m'approchant encore une fois du danger.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyJeu 15 Aoû - 18:20

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

Au lieu de se repentir de son geste (Andrew ne s’excusait pratiquement jamais), il accusa Gwen d’avoir voulu la même chose que lui dans un coin de son esprit. « Tu te fais vraiment des idées. » Assena-t-elle en retour. « Au cas où tu l’aurais oublié, la situation a changé entre nous. » Il y avait certes une attraction électrique entre eux mais depuis qu’il lui avait balancé les pires horreurs au visage quand elle était entre la vie et la mort, elle n’avait jamais oublié. Si elle était passée au-dessus pour continuer de le voir à l’occasion notamment pour des confrontations de boxe, elle ne lui avait jamais totalement pardonné ce qu’il lui avait dit après son agression. Par conséquent, il ne se passerait plus rien de charnel entre eux. De plus, la métisse était en couple, un couple où tout se passait bien et elle n’avait donc aucune raison de tout foutre en l’air pour une passade.

Pris au dépourvu par le rejet de Gwen, Andrew leva les bras vers le ciel faisant mine de se rendre et lui indiquant de ne pas le prendre trop au sérieux. Néanmoins, il réduisit à nouveau dangereusement la distance entre eux. La métisse frémit, bien plus prompte à réagir qu’avant lorsqu’une personne s’approchait d’elle contre son gré. Il argua qu’elle se voilait la face et qu’elle essayait de le faire passer pour le méchant. « Je n’essaie rien du tout, je veux juste que tu me foutes la paix. Tu ne veux pas comprendre ce que NON veut dire ? » Cria-t-elle, désormais agressive. Lorsqu’il affirma savoir ce qui lui plaisait accompagné d’un nouveau pas vers elle, elle vit rouge. « Je t’avais prévenu de ne plus m’approcher. » Cette fois, elle cessa d’être de profil et se retourna pour lui faire complètement face. En colère qu’il brise les limites entre eux, elle lança une attaque pour reprendre le combat. Il n’aurait d’autres choix que de se défendre pour ne pas subir les assauts de la métisse.

Profitant de cette diversion, elle lui balança alors la question qui lui brûlait les lèvres et qui le piquerait tout autant. « Tu essaies de me faire passer pour celle qui se voile la face mais dis-moi, c’est quoi le vrai problème ? » Elle se redressa entre deux coups et anticipa le suivant. Bien ancrée dans sa position, elle continua sur sa lancée. « Jean ne te satisfait pas au lit ou c’est ton nouveau rôle de père qui te retourne le cerveau ? » Etait-ce trop dur à porter ? Trop monotone ? Trop de responsabilités ? Peu importe, la métisse était certaine d’avoir touché un point sensible. Au moins, Andrew ne pensait sûrement plus à l’approcher pour l’embrasser. 

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 18 Aoû - 0:42

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


 
De toutes évidences, je me suis méchamment trompé sur ce qu'il était possible d'engager avec Gwen… La situation a changé entre nous… Ces mots, d'une banalité sans nom me font lever les yeux au ciel avant de secouer légèrement la tête. « Oh je t'en prie… Tu parles de la carpette qui te sert de petit-ami ? T'es encore avec ? Tu pourrais avoir n'importe qui, Gwen, et tu restes avec ce type ? » Je ne sais pas si c'est parce qu'il est relié à Penny que j'ai autant de dégoût envers le copain de Gwen, mais je ne comprends vraiment pas ce que la danseuse lui trouve. En fait, la vexation est encore plus intense maintenant que je comprends que c'est en partie à cause de son couple qu'elle ne veut pas se laisser aller dans l'étreinte que je lui proposais généreusement. Qu'importe, je ferai sans.  Ou peut-être que je peux quand même essayer maintenant que je lui ai fait comprendre que sa situation ne me dérangeait pas. Cela ne semble pas l'affecter puisqu'elle me repousse encore une fois et cette fois elle n'hésite pas à ajouter de la violence à son rejet. J'ai eu le temps de me préparer à l'idée qu'elle réagisse brutalement, maintenant, et j'ai eu raison alors je suis prêt. Je n'attaque pas, mais je contre ses coups et je me défends du mieux que je peux, évitant ses poings.

Pourtant, je n'étais pas prêt aux questions suivantes de la Martins. Je sens mon souffle s'accélérer et inconsciemment, je me mets à répondre aux coups donnés : la retenue se fait difficile, mais je prends sur moi, ne souhaitant pas blesser la jeune femme malgré la conversation pénible qu'elle me force à avoir. Je serre les dents, énervé. « Ne parle pas d'elle. Tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques en parlant d'elle. » Non, elle ne peut pas le savoir. Le problème ne vient pas de Jean. Elle, elle n'a rien fait de mal, au contraire - elle m'a donné un magnifique garçon en bonne santé alors comment pourrais-je dire la moindre chose négative sur elle ? Je ne peux pas. Je l'aime. Mais je suis poussé ailleurs. Je me recule, m'écarte de la métisse pour respirer et me remettre les idées en place.  
Autant j'arrive à défendre Jean dès la seconde où on la mentionne, autant je me retrouve aphone quand c'est mon rôle de père qui est mis sur le tapis. Je croyais sérieusement que j'étais capable de le faire, capable de m'en sortir et de faire de mon mieux pour lui créer un avenir lumineux - mais justement… Peut-être qu'il lui faut un autre modèle masculin pour avoir des chances de réussir dans la vie… Je retourne au corps à corps avec Gwen, envoie des coups et j'en reçois d'autres. « Tu ne sais pas non plus ce que c'est, d'avoir un enfant. Alors ne parle pas de ce que tu ne connais pas. » Continue-je, touché en plein cour. Oui, ce rôle n'est pas fait pour moi. « Je n'aurais pas dû essayer de t'embrasser. C'est ça que tu veux entendre ? Et bien très bien, je n'aurais pas dû essayer de t'embrasser ! Je me suis trompé. Je me suis trompé sur toi, il faut croire. » Conclus-je, en m'éloignant dans un coin du ring, ressentant un mélange de sentiments désagréables : tantôt de la colère, de la tristesse, mais surtout… Beaucoup de détresse.

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 18 Aoû - 13:30

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

Andrew digérait visiblement mal le rejet de Gwen. Il s’était fait des films s’il pensait que leur lien était redevenu complètement comme avant. Plutôt que d’accepter que la situation avait changé entre eux, il dirigea sa colère contre Nate, comme si le chanteur était responsable. « Fous-moi la paix avec Nate. Tu penses ce que tu veux de lui mais garde-le pour toi, ça vaudra mieux pour tout le monde. » Répondit-elle, en levant les yeux au ciel. Le mécanicien n’arrivait pas à comprendre comment elle pouvait rester avec un type comme lui. Parce que lui se croyait au-dessus des autres ? Il n’avait pas encore saisi qu’il ne la toucherait plus jamais alors elle allait clarifier. « Ouais, la situation a changé depuis l’année passée. Et tu rêves si tu penses que je vais te retomber dans les bras comme si rien ne s’était passé. » Ils se reparlaient, boxaient ensemble et agissaient comme si tout allait bien mais la rancune de la métisse était plus tenace que tout. Elle ne pardonnait pas tout. Et à ce titre, il ne se passerait plus rien entre eux – en plus du fait qu’elle était en couple. Pourtant, il tenta une nouvelle approche et Gwen réagit comme elle l’avait prévenu : elle le repoussa grâce à ses poings et il se plaça en position défensive. La métisse se demanda alors pourquoi il avait ressenti le besoin d’aller voir ailleurs et l’attaqua par deux interrogations : une sur sa copine, une sur son enfant. Il éluda la question sur Jean en lui rendant les coups. Par rapport à celle de l’enfant, il se défendit aussi mollement que pour sa copine au niveau des mots. « Ne pas parler de ci, ne pas parler de ça. On ne peut rien dire en fait ? » S’exclama Gwen, en levant de nouveau les yeux au ciel. Alors qu’il s’écarta légèrement, elle reprit le fil de ses pensées. « Je ne cherche pas à le savoir, ce qu’est être parent, non merci ! Toi qui dis que nous étions les mêmes… Justement, j’ai été surprise quand j’ai appris que tu allais devenir père. Je ne te vois pas en papa gâteau à changer affectueusement les couches de ton rejeton. Pas si tôt. » Il lui rendit alors de nouveaux coups et lui assena qu’il n’aurait pas dû l’embrasser, qu’il s’était trompé, en particulier sur elle, comme si Andrew voulait soudainement la paix. Voilà. Était-ce ce qu’elle voulait entendre ? « Oui c’est bon. » Dit-elle en arrêtant ses coups. Au même moment, il s’éloigna de l’autre côté du ring. Déstabilisée, Gwen n’avait pas l’habitude de le voir… le regard perdu. « Je crois qu’on s’est assez battu pour aujourd’hui. » Et physiquement, elle n’allait plus tenir non plus. En gage de paix, elle retira ses demi-gants de boxe et les déposa dans un coin du ring. Elle se risqua alors à une question entre deux gorgées de sa bouteille d’eau. « Qu’est-ce qu’il y a ? » Il n’y avait pas de mal à admettre quand quelque chose n’allait pas. Elle aussi avait passé la dernière année à vivre dans la peur de l’avenir : allait-elle de nouveau être vulnérable ? Allait-elle retrouver toutes ses capacités physiques ? Aurait-elle la force mentale pour se relever ? Les préoccupations du mécanicien étaient sûrement différentes mais elle percevait des sentiments confus et contrariés chez lui.  

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Green
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8745
POINTS : 3800
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyDim 22 Sep - 17:21

I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear


Vu la façon dont elle essaye de défendre son petit-ami, je me conforte dans l'idée que j'ai raison. Elle sait qu'elle mérite mieux, qu'elle pourrait avoir bien mieux, mais elle a décidé de se contenter de ce scélérat sans aucune raison. Peut-être parce que ça la fait se sentir plus intéressante à côté de quelqu'un comme lui, que ça booste son égo et son amour-propre, qui sait ? Toutefois, peu importe ce que je pense de son petit-ami ou de la relation qu'elle entretient avec lui, je suis forcé de m'avouer vaincu et de me reculer. Je me suis fait des idées, j'ai laissé mes espoirs prendre le dessus et je m'en retrouve ridiculisé. Qu'importe, ça ne sera pas la première fois, ni la dernière.

Malheureusement, ma tentative me pousse à devoir parler de mon couple et de mon enfant, ce que j'aurais voulu éviter plus que tout. Pourquoi est-ce que j'ai fait ça ? Pourquoi n'ai-je pas demandé à Rhys de me rejoindre sur le ring ? Déjà, je me serais évité une humiliation, un rejet et en plus, je n'aurais pas à aborder ces sujets délicats - ou bien, j'aurais dû lui servir les salades habituelles, faire comme si je vivais une vie aussi paisible et tranquille que la sienne. Il n'en est rien. Hélas, c'est Gwen Martins en face de moi, et maintenant que j'ai tenté de l'embrasser, elle risque de ne plus me lâcher. J'aurais dû garder mes pulsions à l'intérieur, me retenir… J'aurais dû me battre et me défouler uniquement de cette façon. « Ce n'est pas parce que tu es parent que tu dois nécessairement devenir gâteux et niais. » Dis-je en troquant mes gants contre mon T-shirt que j'avais abandonné pendant le combat. Je ne la regarde même pas, pas pour le moment. Je regarde loin devant moi et j'entends la question de la jeune femme comme un électrochoc. Qu’est-ce qu’il y a ? Bonne question. Tu ne veux pas savoir, Gwen. Tu ne peux pas comprendre. Je déglutis, descends du ring pour attraper ma bouteille d'eau et boire quelques gorgées supplémentaires.  « Je comprendrais si jamais tu avais du mal à me croire après ce que je viens de tenter, mais j'aime Jean. Et j'aime mon fils. » Que les choses soient claires : oui, je les aime, mais simplement, je ne sais plus gérer la situation. Je m'assois sur les côtés du ring, m'appuyant contre les cordes. « Je ne sais pas pourquoi je t'ai embrassée. J'en avais envie, c'est sûr, et ça ne change rien à ce que je ressens pour Jean. » Je secoue la tête en pensant à la mère de mon enfant, qui depuis la grossesse, est mise sur un piédestal et je soupire lourdement. « C'est juste que tout ça, ce n'est pas fait pour moi, je crois. Ça a l'air tellement facile quand tu vois Rhys, pourtant. » Je ne sais pas si la Martins et le Mathesson-Blake ont retrouvé leur relation passée, mais ils ont toujours été très proches, tous les deux et je pense que la jeune femme a déjà assisté à de nombreux instants en compagnie de la femme de Rhys et de leurs enfants. Je me demande si elle trouve que Rhys dépeint également cette image de facilité ou si je me suis fait avoir, le fait est que j'ai presque trente-quatre ans, Jean trente-deux, et que nous avons cru que l'heure avait sonné. « Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire, mais c'est difficile à expliquer. »

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2594
POINTS : 5637
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) EmptyMar 24 Sep - 11:12

Look into my eyes
Don't get too close
It's dark inside
It's where my demons hide

Andrew rappela que devenir parent n’était pas synonyme de niaiserie et de ramollissement. La métisse croyait pourtant que l’instinct parental réveillait des fibres comme de l’attachement, de la tendresse envers l’enfant ou tout au moins de l’attention à lui accorder mais si lui n’en avait développé aucune depuis la naissance de son bébé, Jean aurait des raisons de s’inquiéter. Ce n’était pourtant pas le sujet du jour car une autre préoccupation semblait occuper l’esprit du mécano. Il avait l’air dépassé et de ne plus savoir gérer la situation. « Ton ressenti vis-à-vis de ta famille n’appartient qu’à toi, Andrew. Toi et moi, on a un passé compliqué et on ne peut pas tout effacer de la tension qui existait entre nous. Aujourd’hui, ce n’était qu’un moment d’égarement. Rassure-toi, ça ne sortira pas d’ici. Je ne suis pas devenue une balance. » Répondit-elle. Sur ce point, il pouvait la croire car elle n’avait jamais ouvert la bouche sur les secrets qu’il lui avait partagé de sa vie, notamment sur la partie à propos de Penny, ce qui était une bonne garantie puisque celle-ci comptait désormais parmi son entourage proche.

Andrew lui expliqua alors que cette situation n’était pas faite pour lui et qu’il ne comprenait pas comment tout paraissait si facile dans la famille du Blake. Il était perdu. « Oui, je comprends que tu aies du mal à gérer, c’est sûrement loin de tout ce que tu imaginais. Rhys et Lizzie, c’est différent. Ils voulaient désespérément des enfants, je veux dire, ils les attendaient vraiment, comme un espoir pour eux… surtout après ce qui s’est passé avec leur premier bébé. » La perte de leur premier enfant hantait encore parfois les tristes souvenirs. « Mais ne crois pas que ce soit si facile pour eux. Ils s’entendent très bien pour leurs enfants c’est sûr mais les nuits blanches pour les rassurer, ils connaissent… Aménager du temps pour les enfants, mettre le couple de côté, réfléchir aux options quand ils veulent sortir. Ils font passer leurs enfants avant tout le reste oui. » Gwen résumait les lignes les plus évidentes, elle ne connaissait pas tous les détails non plus. « A refaire, tu voudrais revenir en arrière et changer les choses ? Attendre plus longtemps ? » Demanda la métisse en s’asseyant à côté de lui. Elle prit sa bouteille d’eau et la termina d’une traite le temps de trouver les mots. Si on lui avait dit ce matin qu’elle jouerait à la bonne copine qui écoute Andrew, elle ne l’aurait pas cru mais malgré ce qui s’était passé entre eux, elle n’était pas devenue complètement insensible. Ils parlaient facilement par le passé, ils s'étaient même confié la plupart de leurs secrets. « Je ne sais pas ce qu’est être parent, c’est sûr. Mais je sais que ça ne s’apprend pas et que certaines personnes ont besoin de plus de temps. Je ne sais pas… Tu n’en as pas parlé à Jean ? Peut-être qu’elle ressent la même chose que toi. »


_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty
MessageSujet: Re: I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen) Empty

Revenir en haut Aller en bas

I don't talk, I scream, I don't stop to think (gwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts-