AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Pump up the jam | Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs - chittockwrites
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Ivy - Danny.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik.
RAGOTS PARTAGÉS : 349
POINTS : 354
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Pump up the jam | Ivy Tumblr_inline_pgt613D6B41vdiecd_540
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyVen 7 Juin - 21:14

It's like rain on your wedding day
It's a free ride when you've already paid
It's the good advice that you just didn't take
Who would've thought, it figures

« Papa, je suis rentrée. L’oral de cette après-midi a été reporté à après-demain. » Lança Megan en rentrant, après avoir franchi les grillages de l’entrée et la sécurité mise en place autour de la maison. Les journalistes s’étaient en grande partie dissipés depuis l’accident de son père mais il y avait toujours l’un ou l’autre paparazzis à l’affut pour essayer de capter le moindre moment de sa vie privée. Quant à la jeune fille, elle se concentrait sur la fin de son année. Megan avait déjà bien entamé sa session d’examens et en avait encore cinq à passer sur la dizaine prévue. Celui d’aujourd’hui avait été décalé à la demande de certains étudiants pour qui l’horaire était incompatible avec d’autres examens prévus le même jour. C’est ce qui s’appelait les joies administratives et organisationnelles de l’université. Après son test du matin, la petite Julliard était donc retournée chez elle puisqu’elle était libérée de ses obligations scolaires pour le reste de la journée. Ainsi, elle rentrait avec trois ou quatre heures d’avance par rapport à ce qu’elle avait renseigné son père. Vu qu’il était tout juste passé midi, Max devait soit comater dans son lit soit essayer de bouger dans la maison. Comme il ne lui avait pas répondu lorsqu’elle était rentrée, Megan supposa qu’il dormait toujours. La jeune fille se dirigea dans la cuisine et se servit un bol de céréales. Elle emmena son bol dans le salon et s’installa dans le canapé dans l’idée de mater l’énorme écran tv, histoire de s’accorder une pause avant de se replonger dans ses bouquins de droit. A peine assise, elle entendit soudainement un bruit dans la maison, un bruit qui venait des chambres à l’étage. Megan déposa le bol sur la table basse devant elle et entreprit de monter voir si Max avait éventuellement besoin d’elle. A sa grande surprise, elle tomba sur une jeune femme blonde en se rapprochant de la chambre du producteur, une femme qui avait l’air aussi étonnée qu’elle de la voir. Et aucun signe de son père. « Euh bonjour… Qui êtes-vous ? Et que faites-vous dans la chambre de mon père ? » Demanda-t-elle dans un premier temps.. Après réflexion, elle déduit d’elle-même l’identité de la jeune femme, ou en tout cas le lien le plus probable qui la liait à Max puisqu’elle était quasiment dans la pièce la plus privée de la maison. « Oh je vois, vous êtes sa copine, c’est ça ? » Elle connaissait la plupart des amis et des relations professionnelles de son père, en tout cas les liens les plus proches ; ceux qui ne l’étaient pas se retrouvaient filtrés à l’entrée par le personnel prévu pour limiter les visites du convalescent. Donc… La supposition de Megan était la plus logique. La seule personne proche de son père qu’elle ne connaissait pas encore était cette mystérieuse nouvelle femme qu’il fréquentait. « Je suis sa fille, Megan. Mon père n’est pas là ? » Elle attendit la réponse de la jeune femme et reprit ensuite le fil de la discussion, dans l’idée de casser le léger malaise, car son père aurait préféré les présenter en bonne et due forme, pas qu’elles tombent l’une sur l’autre par hasard. A force d’être chez Max par intermittence l’une et l’autre, les deux femmes devaient bien finir par se croiser un jour. « La joie des imprévus m’a fait rentrer plus tôt. » Le visage de la blonde était quand même vaguement familier à Megan, elle avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Etant donné son âge en apparence, il lui semblait avoir déjà aperçu cette jeune femme sur le campus de l’université…

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil + signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3840
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Pump up the jam | Ivy Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo5_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyDim 16 Juin - 22:42

I'm an alligator, I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader, I'll be a rock 'n' rollin' bitch for you
Keep your mouth shut, you're squawking like a pink monkey bird
And I'm busting up my brains for the words

Sortir avec un homme connu, c'est quelque chose : il faut trouver tous les moyens possibles pour conserver son anonymat et ne pas se faire surprendre par un quelconque journaliste. Sortir avec un homme qui s'est reproduit, c'est autre chose : il est bien plus difficile d'éviter l'enfant en question quand cette dernière se balade librement dans la villa. Yevgeniya a quelques difficultés à se faire à toutes ses contraintes, mais pour le moment, elle ne regrette pas son choix d'être avec le producteur. Elle trouve des subterfuges efficaces et elle arrive à profiter de son petit-ami dans la mesure du raisonnable. Hélas, tout ne se passe pas toujours comme prévu. Sachant que Megan avait des examens étendus du matin jusqu'au milieu d'après-midi, Ivy a cru pouvoir jouer sa chance et passer encore plus de temps avec Max.

Le secret afin d'éviter les journalistes est de se faufiler dans la villa en pleine nuit ou alors un peu avant le lever du soleil, tandis que pour éviter Megan, Ivy n'a qu'une chose à faire : rester silencieuse et ne pas bouger de la chambre de Max jusqu'à ce qu'ils entendent la porte claquer. Ce matin, la russe a pu se lover de longues heures contre son amant, l'embrasser, sentir sa chaleur, en bref, se sentir bien. Ces moments, Yevgeniya y devient de plus en plus accro et elle prend de plus en plus de risques pour pouvoir les avoir. De temps en temps, elle baisse la garde, comme à l'heure actuelle alors que Max l'a abandonnée quelques minutes.

Le retour inattendu de Megan ne faisait absolument pas prévu des plans de l'après-midi de la jeune russe, si bien que quand elle entend la voix de l'étudiante percer dans la maison, elle se dit qu'elle doit sortir le plus rapidement et le plus discrètement possible. Malheureusement, vu la journée rayonnante, les photographes sont à l'affût du moindre mouvement et Ivy se retrouve prisonnière. Attendre que la voie soit libre pourrait prendre beaucoup de temps… Du temps qu’elle n’a pas forcément… Elle doit agir et ne pas se faire voir par qui que ce soit, mais elle commet quelques erreurs dans la précipitation et fait tomber la lampe de chevet sur le parquet, provoquant un bruit sourd que Megan a forcément entendu. « Et merde ! » Ivy sert les dents, essaye de chercher une solution, mais il est déjà trop tard et quelques minutes plus tard, elle se retrouve face à la jeune Julliard dans le couloir. « Uhm… Oui, sa copine. » C’est la première fois que l’artiste se présente d’une telle façon : elle n’a jamais eu le temps de se présenter comme la copine de quiconque, même lorsqu’elle était en couple avec Fred. Leur couple n’avait pas duré suffisamment longtemps. « Ivy. » Poursuit-elle, car si elle sait des tonnes de choses sur la brune, elle se dit que la réciproque n’est pas possible. Max n’a pas dû lui parler d’elle… « Je sais qui tu es. » Comment ne pas le savoir ? Alors qu’elle n’était qu’une escorte parmi d’autres invitées aux soirées du producteur, elle n’avait pas loupé les portraits de familles qui trônaient dans la villa. « Non. Il est sorti, avec Edgar. Il n’a pas voulu me dire où ils allaient. » Même si elle le soupçonne être allé lui chercher la glace saveur cookie dont elle lui a parlé toute la mâtinée. « Ils devraient bientôt être là, je pense. » Elle l’espère fortement, en tout cas, car elle sent la gêne grandir en elle à chaque seconde qui passe. « Je vois ça… Tu avais des examens, c’est ça ?  » Demande-t-elle par politesse. « Je devrais probablement te laisser seule… Il y avait beaucoup de paparazzi à l’extérieur ?  Je peux les éviter si je passe par l’arrière de la villa, tu penses ? »

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Pump up the jam | Ivy 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs - chittockwrites
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Ivy - Danny.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik.
RAGOTS PARTAGÉS : 349
POINTS : 354
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Pump up the jam | Ivy Tumblr_inline_pgt613D6B41vdiecd_540
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyVen 21 Juin - 17:19

It's like rain on your wedding day
It's a free ride when you've already paid
It's the good advice that you just didn't take
Who would've thought, it figures

Le report de son examen n’était pas la seule surprise de la journée pour la petite Julliard. Peu après être rentrée chez son père, elle entendit un bruit à l’étage. Depuis l’accident de Max et par extension le début des examens de Megan, les fêtes s’étaient espacées dans la villa car son père avait besoin de repos et elle de calme pour étudier chez lui. Elle s’était habituée au silence des jours précédents et pouvait donc entendre plus facilement un bruit sourd lorsqu’il se produisait. Rien d’alarmant ; Max se levait sûrement après l’avoir entendue revenir plus tôt que prévu. Sauf que lorsque Megan arriva dans la chambre de son père, elle tomba nez à nez avec sa copine. Dans un premier temps, elle la vouvoya parce qu’elle ne la connaissait pas mais comme l’inconnue utilisa moins de formalités et qu’elle semblait avoir plus ou moins son âge, la jeune fille adopta le même ton. La blonde lui apprit qu’elle était bien Ivy, ce qui confirmait les suppositions de Fred quant à l’identité de la femme que fréquentait son père. Une call-girl. Le producteur jouait bien le remake de Pretty Woman, cependant pour l’heure Megan ne s’engagea pas sur ce terrain, déjà parce que c’était son premier contact avec la jeune femme, ensuite parce qu’elle pensait qu’il valait parfois mieux attendre et voir comment se passait les choses ; en l’occurrence, l’étudiante pourrait voir comment la blonde se comporterait. Pour l’instant, la petite Julliard pouvait la sentir sur ses gardes ; Ivy ne s’était pas attendue à la rencontrer, puisque son père était censé les présenter à un autre moment. Dans une relation normale, rencontrer la famille de son partenaire était toujours une phase délicate alors encore plus pour une personne qui souhaitait se la jouer discrète.

Cherchant son père, Megan apprit qu’il était sorti avec Edgar. Ivy ignorait quand il reviendrait. Vu qu’elle était encore là, Max n’en avait sûrement pas pour longtemps. La copine du producteur lui demanda alors si elle avait des examens. « Oui. » Répondit-elle simplement. A peine avait-elle prononcé ces mots que la blonde décida de prendre congé séance tenante et demanda si elle pourrait éviter les paparazzis en sortant par l’arrière de la villa. « Il n’y a pas trop de journalistes pour le moment, tu devrais pouvoir te débrouiller pour sortir discrètement. » C’était un des aspects les plus difficiles lorsqu’une femme fréquentait son père : il fallait s’adapter aux revers de la célébrité et accepter de renoncer en partie à sa vie privée. Toutefois, face à cet empressement pour partir, Megan lui fit comprendre qu’elle ne dérangeait pas. Ce n’était pas parce qu’elle était rentrée qu’Ivy devait décamper. « Mais ne t’embête pas pour moi. Mon père voudra sûrement te voir à son retour. » Alors qu’Ivy rassemblait ses affaires, la jeune fille l’observa un peu plus longuement et souleva une intuition qui lui trottait dans la tête depuis qu’Ivy lui faisait face. « Je pense que nous nous sommes déjà croisées … Tu n’es pas à la fac ? »

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil + signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3840
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Pump up the jam | Ivy Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo5_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyDim 23 Juin - 1:37

I'm an alligator, I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader, I'll be a rock 'n' rollin' bitch for you
Keep your mouth shut, you're squawking like a pink monkey bird
And I'm busting up my brains for the words

Un cauchemar. Yevgeniya se trouve dans un cauchemar duquel elle ne semble pas pouvoir se réveiller. Rencontrer Megan… Yevgeniya avait remarqué le portrait de la jeune fille dès leur première rencontre, dans cette même villa. Ce soir-là, elle n'avait été que l'invitée d'un musicien qui l'avait embauchée afin de l'accompagner à une fête quelconque et avec qui elle allait devoir terminer la nuit. Ivy aimait ce genre de soirées, ces mondanités où tout le monde jouait un rôle. Elle jouait le sien à la perfection. Elle avait observé de longues minutes ces photos de famille, ce père avec ses filles qui n'étaient encore que des enfants. Très vite, elle l'a trouvé très séduisant et aujourd'hui, rien n'a changé. À l'exception d'un petit détail. Cette petite fille qui était sur la photo se trouve en face d'elle et Yevgeniya ne sait pas comment se comporter. Autant fuir et éviter un désastre. « D'accord. Bien. Très bien. » Dit-elle en envisageant les divers chemins qu'elle peut emprunter pour sortir sans être remarquée par ces photographes sans âme. Elle n'a pas encore décidé ce qu'elle voulait qu'on dise sur elle, ni même si elle veut être celle qui vend l'information à la presse. Ainsi, la discrétion reste quelque chose de non négligeable. « Je pense qu'il comprendra. » Peut-être qu'il sera déçu, en effet, mais il comprendra très facilement que la jeune femme ait préféré s'en aller plutôt que de rester seul avec Megan. « Il comptait nous faire nous rencontrer autrement. Histoire que ce soit moins… Gênant… » Dit-elle en haussant les épaules, toujours aussi perdue face à cette situation qu'elle ne sait pas comment affronter.

La blonde finit d'attraper ses affaires quand une nouvelle question lui arrive aux oreilles. Elle se redresse doucement, regarde Megan tout en se pinçant les lèvres. « Uhm… Si. Enfin, plus maintenant. Plus depuis plusieurs semaines. » Doit-elle dire la vérité à l'étudiante et lui avouer qu'elle a refait le portrait à une des professeurs, poussant cette dernière à déménager loin de la ville pour que son fils n'ait aucun contact avec cette tante un peu tarée sur les bords ? Probablement pas. « Disons que j'ai eu un gros désaccord avec une des profs et ça a mené à mon renvoi. Mais oui, j'étais bien à l'université de Swansea. Section arts. » Certainement qu'elle aussi serait comme la brune, à passer ses examens toute la semaine, si elle n'avait pas été renvoyée. Elle serre son sac à main contre elle, regarde Megan et lui lance avec franchise. « Dis… Je vais être honnête avec toi, Megan. T'as peut-être l'habitude de rencontrer ses copines, mais personnellement, c'est la première fois que je rencontre la famille de… D'un copain. » Faux. Techniquement, elle a rencontré le père de Fred, mais ça, c'est une tout autre histoire. Une histoire que Megan n'a pas besoin de savoir.  « Je crois que je préférerais s'il était là. Tu comprends ? » Pas qu'elle ait peur de sa belle-fille - elle est carrément mortifiée - mais plutôt qu'elle n'a pas envie de se faire détester trop rapidement par la brune.  

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Pump up the jam | Ivy 2846326278:
 


Dernière édition par Yevgeniya Vassilievitch le Mer 3 Juil - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs - chittockwrites
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Ivy - Danny.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik.
RAGOTS PARTAGÉS : 349
POINTS : 354
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Pump up the jam | Ivy Tumblr_inline_pgt613D6B41vdiecd_540
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyDim 23 Juin - 13:47

It's like rain on your wedding day
It's a free ride when you've already paid
It's the good advice that you just didn't take
Who would've thought, it figures

Yevgeniya s’entêta dans son idée de partir avant le retour de Max. Elle faisait ce qu’elle voulait, Megan n’allait pas la retenir contre son gré. « Oui, c’est un peu bizarre comme situation. » La jeune femme percevait bien le malaise de la copine de son père alors elle n’allait pas insister. L’étudiante lui posa seulement la question qui lui trottait dans la tête juste pour voir si elles s’étaient bien croisées, car la tête de la blonde lui semblait familière. Son esprit lui jouait-il des tours ? Elle avait l’impression de l’avoir déjà vue à la fac de Swansea. Ivy lui répondit par la positive. Elle était donc bien étudiante à la fac ou plutôt elle l’avait été car elle avait été renvoyée suite à un désaccord avec un professeur. Megan hocha la tête, elle n’était pas là pour la juger de ce renvoi. Cette histoire ne la regardait pas. Après tout, certains professeurs pouvaient se montrer insupportables tout comme certains étudiants. Ce qui interpellait plus la petite Julliard pour le moment était d’apprendre qu’Ivy était une artiste et qu’elle avait été étudiante quelques semaines auparavant. Avait-elle bien compris ce que Fred lui avait expliqué ? Dans ce cas, la blonde menait-elle une double vie ? Etudiante le jour, prostituée la nuit ? Dans une situation normale, Megan aurait sûrement tenté de briser la glace, de s’intéresser au talent artistique d’Ivy pour lier connaissance par exemple, savoir dans quoi elle était douée. Mais ce n’était pas des circonstances ordinaires, déjà parce qu’elles étaient tombées l’une sur l’autre par hasard, parce que Megan en savait un peu plus qu’elle ne le devrait et parce qu’Ivy cherchait absolument à écourter la conversation et à fuir cette maison probablement pour les mêmes raisons qu’elle tenait à sa discrétion. « Je vois. Je me disais bien qu’on s’était déjà vues quelque part… » La blonde supposa que Megan était habituée à rencontrer les copines de son père – à juste titre vu le nombre de fréquentations qu’il avait eues dont 5 mariages – mais c’était la première fois, elle, qu’elle se retrouvait dans la situation de lier connaissance avec la famille d’un copain. Elle semblait donc réellement considérer son père plus qu’un simple client, sinon Max n’aurait pas pris la peine de continuer à s’investir dans cette relation. Mais tout cela, ce n’était que des suppositions de la part de Megan, puisqu’elle n’était rien censé savoir. C’était probablement la raison pour laquelle son père attendait avant de la lui présenter d’ailleurs. Il ne savait peut-être pas comment s’y prendre et Ivy n’avait pas l’air d’avoir envie de rencontrer la famille du producteur dans l’immédiat comme elle le démontrait aujourd’hui. « Oui, je comprends. On va faire comme si ce moment ne s’est jamais passé et on se « rencontrera » quand mon père le décidera. » Megan attendit que Yevgeniya termine de rassembler ses affaires et elle la suivit jusqu’au rez-de-chaussée. Avant que la blonde ne se dirige vers la sortie arrière de la maison, l’étudiante en droit suspendit sa démarche. « Attends, je vais aller vérifier. Je suis rentrée par l’avant mais je ne sais pas s’il y a des petits curieux à l’arrière. Par habitude, je sais qu’ils peuvent être partout. » La jeune femme prit une inspiration et mit sa main sur la poignée de la porte. Normalement, la villa de son père était bien sécurisée et il n’était pas trop compliqué de garder un semblant de vie privée mais il y avait toujours des petits malins plus sournois que la moyenne. « Si c’est moi qui sors et qu’ils sont là, ce ne sera pas très important. » Megan disparut pendant deux minutes et vérifia que personne ne rôdait dans les parages. Avec un peu de chance, les photographes qui restaient encore dans les environs avaient suivi son père quand il était parti. Dans l’ensemble, il y en avait beaucoup moins autour de la propriété que quand Max venait juste de faire son accident. « C’est bon, la voie a l’air libre. » Souffla la jeune femme en revenant à l’intérieur. Pourquoi s'en soucier ? Megan savait que son père tenait à sa discrétion, alors elle l'avait fait sans réfléchir.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil + signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3840
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Pump up the jam | Ivy Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo5_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptyMer 3 Juil - 20:21

I'm an alligator, I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader, I'll be a rock 'n' rollin' bitch for you
Keep your mouth shut, you're squawking like a pink monkey bird
And I'm busting up my brains for the words

Passer du temps chez Max représentait toujours un risque certain pour Yevgeniya, qu'il s'agisse des journalistes ou de la famille du producteur. Toutefois, elle était prête à prendre ce risque aussi souvent que possible parce qu'elle a toujours aimé le danger, mais surtout parce qu'elle tombait irrémédiablement et irrévocablement amoureuse. Pour la première fois, elle comprend réellement le sens de toutes ces chansons d'amour, des étincelles, de la passion aussi bienfaisante que destructrice... Elle a longtemps simuler ces sentiments pour ses clients parce que le fait de leur faire croire qu'elle les aimait augmentait ses gains.
Aujourd'hui, elle a de réels sentiments pour quelqu'un, des sentiments aussi profonds que passionnés et elle doit faire face aux conséquences de cette vie sentimentale épanouie.

Megan a presque son âge. Pense-t-elle que la situation est bizarre justement à cause de ce détail ? S'attendait-t-elle à ce que la nouvelle petite-amie de son père soit aussi jeune ? Croit-elle qu'Yevgeniya est une croqueuse de diamants autant qu'elle est une croqueuse d'hommes ?  Dans le fond, la blonde s'en moque pas mal, mais elle ne voudrait pas que la brune donne de mauvaises idées à son père. « Super ! Oui, faisons ça. » Jouer la comédie sera un jeu d'enfant pour la russe qui pourrait devenir actrice tellement elle excelle dans ce domaine. Il faut dire qu'elle a des années d'entrainement derrière elle et qu'elle n'a presque jamais perdu la face devant qui que ce soit, les exceptions étant bien évidemment marquées par de violentes pertes de contrôle causées par l'énervement. Petit à petit, Megan propose à Yevgeniya de l'aider à sortir de la villa et la blonde accepte avec grande joie. Quand l'étudiante revient en clamant que la voie est libre, Ivy tire sa révérence. « Merci ! Et à bientôt, je suppose. » Elle sort de la maison, longeant le mur à pas de loup, à l’affût du moindre bruit suspect et au bout de quelques secondes, elle entend des voix de l'autre côtés de la palissade. Aucun doute sur l'identité des deux hommes, leur conversation laisse entendre qu'ils veulent de nouveaux clichés car un autre magazine est prêt à leur offrir beaucoup d'argent. Paralysée pendant un instant, Ivy n'a pas réellement d'autres choix que de faire demi tour. Elle rebrousse chemin dans le même silence et elle retourne à l'intérieur de la villa, se retrouvant à nouveau face à Megan. Tant qu'à choisir, Ivy préfère encore prolonger ce moment gênant plutôt que de perdre son anonymat. « La voie n'était pas si libre que ça, en fait. Si ça ne te dérange pas, je crois que je vais rester encore un peu ici. » Ajoute-elle en lui adressant un fin sourire à son hôte. Elle ne sait pas si elle restera jusqu'au retour de Max, elle essaiera probablement de sortir avant afin qu'elles puissent faire semblant de se rencontrer quand le producteur l'aura décidé. « Je vais faire chauffer de l'eau pour me faire un thé. Tu en veux un ? » Propose-t-elle tout en s'adaptant à la situation du mieux qu'elle peut. 

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Pump up the jam | Ivy 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs - chittockwrites
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Ivy - Danny.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik.
RAGOTS PARTAGÉS : 349
POINTS : 354
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Pump up the jam | Ivy Tumblr_inline_pgt613D6B41vdiecd_540
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy EmptySam 13 Juil - 18:56

It's like rain on your wedding day
It's a free ride when you've already paid
It's the good advice that you just didn't take
Who would've thought, it figures

Après s’être entendues pour « oublier » cette rencontre, les deux jeunes femmes se séparèrent. Pour Megan, la voie paraissait libre et Ivy sortit donc par l’arrière de la villa. Si la brune avait « aidé » la blonde, ce n’était pas pour copiner avec elle mais uniquement pour son père. Récemment, le producteur avait vécu des événements traumatisants et il avait besoin de garder des moments à lui loin d’une nouvelle exposition médiatique. De plus, Max avait expliqué à sa fille à l’hôpital qu’il s’était disputé avec sa copine à cause du dernier torchon qu’un tabloïd avait sorti sur lui sur une supposée relation. Il valait donc mieux éviter de nouveaux ennuis même si Megan brûlait de connaître un peu plus cette Ivy que Fred lui avait dépeinte. Mentait-elle à son père comme au Suédois ? Pas sur sa véritable profession mais sur ses sentiments ? Cherchait-elle une poule aux œufs d’or en la personne de son père ? Il faudrait que Megan garde un œil sur elle et veille sur Max. Comme l’avait dit Fred, l’étudiante en droit ressentait désormais des à-priori mais il était difficile de ne pas en avoir quand il lui avait décrit une menteuse. Forcément, le métier qu’elle exerçait n’était pas quelque chose dont on cherchait à se vanter et Megan ne connaissait pas le parcours de vie d’Ivy. C’était sûrement aussi la raison pour laquelle la blonde n’avait pas pour habitude de rencontrer la famille de ses « copains » et qu’elle tenait d’autant plus à sa discrétion. Megan devait sans doute lui laisser une chance comme à son père, néanmoins oui, elle nourrissait déjà une certaine méfiance à l’égard de la jeune femme. De plus, maintenant qu’Ivy était sortie, la petite Julliard se souvenait de la rumeur qui avait enflé à Tenby sur un conflit à l’université. Était-ce elle qui avait frappé un professeur ? Oui, il valait peut-être mieux que la russe parte car il était difficile pour Megan de ne pas assembler les éléments en un tableau peu flatteur. Mais alors que la jeune fille essayait d’oublier Ivy et de penser à son prochain examen voilà que la silhouette de la blonde revenait dans la maison par la porte arrière. Finalement, la voie n’était pas si dégagée et elle demandait si elle pouvait revenir sur ses pas. « Foutus journalistes ! Tu vois ce qu’on vit au quotidien… » Lança-t-elle dans un soupir, exaspérée de cette presse vorace. « Et oui pas de soucis, tu connais déjà la maison de toute façon. » Ajouta l’étudiante dans un sourire. La blonde décida de se chauffer de l’eau pour du thé et en proposa à Megan. « Non merci, je vais plutôt prendre du coca. C’est mon addiction. » Puisque Ivy était revenue – et que Megan était chez elle -, elle décida de tenir compagnie à la blonde jusqu’au retour de son père. Elle se servit un verre de soda et sortit une tasse pour le thé de l’ancienne étudiante puis elle s’installa sur une des chaises de bar près de l’ilot central de la cuisine. Finalement, c’était peut-être leur chance de discuter avec moins d’à-priori l’une sur l’autre car la situation était aussi gênante pour l’une que pour l’autre. Megan avait rencontré les copines de son père mais jamais aussi jeune (bien que Lula ne soit pas beaucoup plus âgée qu’Ivy en fin de compte) et surtout jamais aussi mystérieuses que celle-ci. Quant à Ivy, rencontrer la fille de Max ne devait pas être facile non plus. La petite Julliard était réputée pour être une enfant pourrie gâtée qui n’en faisait qu’à sa tête – en dehors des cours. « Alors comme ça, tu es artiste ? Tu peins ? » Demanda la brune, histoire de briser ce silence gênant par un sujet neutre pour commencer.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Pump up the jam | Ivy Empty
MessageSujet: Re: Pump up the jam | Ivy Pump up the jam | Ivy Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pump up the jam | Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences-