AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Black holes and revelations | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyJeu 30 Mai - 23:43

Fredrik a toujours été un homme de parole. Sauf quand il se fait des promesses à lui même… Cela fait un moment qu’il s’était promis de ne pas boire plus d’un verre en soirée puisqu’il sait pertinemment qu’il tient très mal l’alcool, et pourtant il ne s’y est encore pas tenu hier soir. Il peut sûrement se trouver des excuses. C’était une occasion particulière, puisqu’il a passé la soirée avec Megan, une amie qu’il n’avait pas vu quelques semaines. Fred avait appris pour l’accident de son père, alors une fois celui ci dans un état rassurant et sorti de l’hôpital, le suédois a naturellement proposé à la jeune femme d’aller boire un verre pour se changer un peu les idées. Il a bien fait puisqu’elle a tout de suite accepté la proposition. Heureux de se retrouver et discuter de tout et de rien, les deux amis n’ont d’ailleurs pas vu le temps passer, ni les verres… Fred s’est dit qu’une deuxième tournée ne lui ferait pas grand chose, puis s’est laissé influencer pour un troisième verre et après… Il a arrêté de compter. Ce qu’il sait, c’est qu’ils ont été pris d'un élan d’euphorie et de motivation qui les a poussés à continuer la soirée en boite de nuit. Une soirée particulièrement agréable aux yeux de Fred, mais le réveil l’est un peu moins.

En effet, lorsque la lumière du soleil vient réveiller le jeune homme, il sent le mal de crâne arriver avant même d’avoir ouvert les yeux. 12:07. C’est l’heure qu’il lit sur son réveil lorsqu’il les ouvre enfin. Rien d’étonnant vu l’heure à laquelle il a dû rentrer tôt ce matin. Il s’asseoit sur son lit quelques secondes avant de trouver le courage de se lever pour aller chercher l’aspirine posée sur son bureau. Ce qui l’étonne plus que l’heure qu’il est, c’est la présence qu’il remarque enfin quand il se retourne. Dans son lit, Megan. Heureusement qu’elle dort encore et ne voit donc pas l’incompréhension qui se lit sur le visage du suédois. Il tente de se remémorer la fin de sa soirée et combler ce trou noir, mais se rend rapidement compte que c’est même pas la peine d’essayer avant d’avoir avalé un doliprane. Il enfile un boxer pour éviter de se balader à poil et se dirige donc vers le bureau pour en prendre un et siroter la moitié de sa bouteille d’eau au passage. Son regard se pose à nouveau sur la jolie brune, comme si la regarder pourrait raviver ses souvenirs. Elle ouvre finalement les yeux avant que Fred réussisse à se rappeler des détails de sa soirée, et leurs regards se croisent. “Salut…” Lance-t-il dans un léger sourire un peu gêné. Il ne sait pas vraiment quoi dire vue la situation, et se demande si Megan se rappelle plus que lui comment ils sont arrivés ici. Mais vu son regard, il a le sentiment qu’elle est au moins aussi perdue que lui, voire plus puisqu’elle n’est pas chez elle. “Difficile ce réveil, hein ?” Lance-t-il finalement dans un sourire pour dédramatiser cette situation un peu étrange, et lui faire comprendre qu'ils sont certainement dans le même état.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyMer 5 Juin - 23:01

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home

La veille, la proposition de Fred était tombée à point nommé. Maintenant que son père était dans un état plus rassurant, Megan avait eu besoin de sortir et de se vider la tête ; changer d’air. Profitant de la convalescence et du repos forcé du producteur, elle avait décidé d’emménager chez lui jusqu’à son rétablissement pour passer du temps avec lui et veiller à ce que son irresponsable de père prenne soin de lui. En réalité, Megan avait eu très peur de perdre Max comme elle avait perdu sa sœur une décennie plus tôt. L’idée de revivre ce cauchemar avait été insupportable et même si elle avait essayé de ne pas trop le montrer au Julliard pour ne pas l’inquiéter encore plus, la jeune femme accusait encore le coup. Le jetsetteur avait eu beaucoup de chance. Tout comme son père allait profiter de l’absence de sa fille ce soir pour voir sa copine, la soirée avec Fred était vite devenue synonyme d’évasion pour Megan. Le temps avait défilé, les verres s’étaient enchainés et l’allégresse de l’alcool les avait entrainés à finir la nuit en boîte. Le reste de la nuit ne subsistait qu’au travers d’images floues.

Lorsqu’elle se réveilla, Megan s’étira comme un chat. Chat… Comme elle ne sentait pas la présence de ses deux boules de poils contre elle, la brune regarda autour d’elle et constata qu’elle n’était pas chez elle. Heureusement, la silhouette de Fred devant elle et sa voix la rassurèrent rapidement sur sa destination : elle avait dormi dans la chambre du suédois. Le t-shirt du jeune homme, arborant un logo d’un groupe de musique, qu’elle portait comme seul vêtement, achevait de suggérer comment la fin de la nuit s’était déroulée, même si elle ne se souvenait absolument pas quand et comment ils étaient rentrés. Loin de s’en préoccuper pour l’instant, elle passa une main sur sa tête, se redressant en position assise. « Salut… Tu l’as dit ! On a eu la main lourde hier soir mais on a bien rigolé… Pour ce que je m’en souviens. » Un coup d’œil sur son téléphone, posé sur la table de nuit lui indiqua l’heure déjà avancée. Aucun souci, elle n’avait aucune obligation avant ce soir. « Est-ce que tu aurais du coca ? J’ai l’impression que ma tête va exploser. » Toute personne censée demanderait de l’eau après une telle virée alcoolisée mais Megan ne savait plus se passer de cette addiction et rêvait de combler le manque qui menaçait dans son corps. Une autre habitude de la jeune fille était de parcourir sa galerie photo quand elle ne se souvenait pas bien de sa soirée, celles-ci étaient souvent révélatrice des délires de la nuit et à en croire la dizaine de selfies over-souriants qu’ils avaient partagés, Fred et elle s’étaient vraiment bien amusés. « Au moins, on a eu la bonne idée de ne pas rentrer chez un de mes parents... Ma mère est un peu rigide et mon père passait la soirée avec sa nouvelle copine. » Une meuf qu’il ne lui avait pas encore présentée ; la scène aurait été délicate de la rencontrer complètement ivre. Megan ne s’en serait même pas souvenue. « Tu te rappelles de quoi ? » Se risqua-t-elle ensuite à demander.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptySam 8 Juin - 15:13

“Oui c’est vrai, je crois que la mission “vidage de tête” est accomplie.” Répond Fred dans un sourire puisque c’était le but premier de leur soirée. Lui aussi est heureux d’avoir passé la soirée à rien d’autre qu’à s’amuser et passer du bon temps. “Du Coca dès le réveil, t'as des goûts bizarres toi ! Mais oui, il doit m’en rester dans la cuisine, et je dois avoir quelques trucs à manger aussi si t’as faim.” Propose-t-il, songeant que pour sa part, il prendrait bien un café pour tenter de désembuer son cerveau. Il descend donc à la cuisine en compagnie de la brune, sans prendre le soin de s’habiller correctement puisque Lenny, sa coloc’, lui avait dit qu’elle ne serait pas là ce week end. Quelqu’un l’attend tout de même avec impatience en bas : sa chienne Nymeria, qui commençait à désespérer d’avoir un jour ses croquettes. Il la caresse en guise de bonjour puis met la cafetière en marche avant de remplir sa gamelle. “C’est clair que ça aurait pu être un peu gênant, surtout si la nouvelle copine de ton père est la personne à laquelle je pense…” Fait-il remarquer dans un fin sourire. Il ignorait que les choses étaient devenues officielles entre Max et Ivy, bon courage pour le producteur… A moins qu’il s’agisse de quelqu’un d’autre ? Quand il les avait vus ensemble à une soirée il y a quelques semaines, il avait eu le sentiment qu’il se passait quelque chose de particulier entre eux, que Max était attaché à elle, mais peut être se trompe-t-il ? Il se dirige ensuite vers le frigo pour sortir une bouteille de Coca à peine entamée ainsi qu’une verre qu’il pose sur la table pour Megan avant de prendre un mug pour son café. La dernière question de l’étudiante le rassure un peu ; il n’est visiblement pas le seul à avoir des souvenirs flous de leur soirée. “Je me rappelle qu’on est allé au Prince of Wales quand le bar a fermé, et qu’on s’est bien amusé là bas, mais je dois t’avouer que j’ai aucun souvenir de comment on a atterri ici…” Répond il avec honnêteté. Ils avaient peut être pris un taxi, ou ils étaient revenus à pied. En tout cas, il est assez frustré de ne pas se souvenir de ce qu’il s’est passé une fois ici… Vu l’état dans lequel il était, il y a des chances qu’il n’ait pas été très performant au lit, et ça fait un peu mal à son ego… Il sort alors son smartphone, songeant qu’il avait peut être pris des photos de la soirée. Effectivement, il en avait pas mal, et sur les dernières photos ils semblent marcher à travers champs. “J’ai l’impression qu’on est rentrés à pied, on a dû mettre du temps !” Songe Fred dans un sourire amusé. “Et toi ?” Demande-t-il à son tour en remplissant son mug de café.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptySam 8 Juin - 23:20

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home

« Le Coca, c’est ma vie. Tu ne le sais pas depuis le temps ? » Répondit Megan, amusée. Certains fumaient comme des pompiers ou jouaient toute la journée sur leur pc… A chacun son addiction. En général, cette dépendance était la première chose qu’une personne apprenait en fréquentant Megan. Elle devenait une vraie plaie quand elle n’avait pas sa dose quotidienne et bassinait le monde jusqu’à ce que son manque soit comblé. Judith devait compter la plus grande réserve de bouteilles de la ville en stock. L’enseignante désapprouvait la quantité que sa fille buvait mais elle préférait cette option à une dépendance alcoolique. Heureusement, Fred lui formula la bonne réponse : il en avait. « Il ne faut pas me le dire deux fois. Rendez-vous à la cuisine ! » Lança-t-elle en attrapant son téléphone dans l’idée de dévaler l’escalier. Mais c’était sans compter sur sa tête qui tournait alors elle réprima son enthousiasme et descendit à un rythme normal, se contentant de suivre Fred. Lorsque Megan évoqua ses parents, le Suédois s’arrêta en particulier sur la remarque qui concernait la copine de son père. « La personne à laquelle tu penses ? Pourquoi, tu la connais ? » Le jeune homme en avait soit trop dit ou pas assez. « Tout ce que je sais d’elle, c’est qu’elle n’est pas habituée aux médias. Ils se sont disputés suite à une couverture de magazine où mon père apparaissait avec une autre femme mais c’était une vieille photo avec une de mes ex belles-mères… La presse raconte toujours n’importe quoi. Elle n’a pas fini d’en voir. » La jeune femme se permit ensuite un commentaire plus personnel qu’elle n’avait pas formulé à son père. « Elle est discrète. Après l’accident, j’avais besoin de passer du temps avec mon père et j’ai emménagé chez lui jusqu’à ce qu’il se rétablisse. Elle n’a pas fait d’histoire. Ils se voient quand je ne suis pas là mais je t’avoue que j’aimerai bien la rencontrer maintenant. » Avec les cours et les soirées de sa fille, il était facile pour Max de s’organiser et de partager son temps. « Je constate que ta coloc n’est pas là. Ça se passe bien entre vous ? » Il lui semblait que celle-ci avait emménagé récemment. Megan s’installa à la table de l’îlot central et attrapa la bouteille que lui tendit Fred. Ce n’était pas la peine d’utiliser le verre, elle allait la finir d’ici peu. Elle but quelques gorgées et lui demanda alors ce qu’il se rappelait de la soirée. Fred lui parla de la boîte de nuit. « Oui, je m’en rappelle aussi ! On était déjà déchirés mais on a bien dansé. Et j’ai découvert que tu aimais particulièrement une chanson de Britney ! C’est du dossier, ça. » Lança-t-elle, en riant. La caféine du coca la soulageait et lui apaisait déjà le mal de crâne. La boisson faisait déjà son effet sur elle. Selon Fred, ils étaient aussi rentrés à pied à travers champs. « Ce qui expliquerait les griffes sur le bas de mes jambes… » Megan avait des petites démangeaisons aux chevilles, elle pensait les imaginer mais s’ils avaient traversé dans des plantes et des champs, il était normal qu’elles soient irritées puisqu’elle roulait toujours le bas de ses pantalons à la mode de ces dernières années. « Je crois que j’ai décroché après t’avoir vu danser sur Britney… J’ai pris une sacrée cuite. C’est déjà bien que ni toi ni moi n’ayons été malade ou pire. » Sans revenir sur leur nuit passé ensemble – elle ne savait pas si elle devait être perturbée et gênée d’avoir premièrement passé la nuit avec lui et deuxièmement l’avoir oubliée, ou si elle devait faire comme si de rien était. Pour la seconde option, ce serait compliqué. « Faudra que j’aille à la pharmacie cette après-midi. Vu notre état, on ne s’est sûrement pas protégés. » Histoire de bien prendre la pilule du lendemain et d’éviter un invité surprise dans quelques mois vu qu’elle n’avait pas emmené sa plaquette avec elle la veille. Et Fred, comment se sentait-il par rapport à cette nuit ? Aucune idée, il était souvent très discret et impassible, encore plus illisible qu’elle. En tout cas, pour Megan, il n’y avait pas de malaise. Ça s’était fait, point. « Mais je crois que je te piquerais des t-shirts plus souvent. Ils me vont bien. » Nouveau sourire et nouveau coup de coca.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyDim 9 Juin - 23:33

“J’avais pas réalisé que ton addiction allait jusque là !” Répond Fredrik dans un sourire amusé en apprenant que le Coca est une véritable drogue pour la Julliard. Il faut dire qu’il n’avait jamais eu l’occasion de la voir dès le réveil, alors il ne s’imaginait pas qu’elle en prenait au petit-déjeuner. Elle a de la chance d’être aussi mince en buvant autant de sucre en tout cas ! Ils descendent donc dans la cuisine pour calmer l’organisme de Megan et aider le suédois à se réveiller. Il écoute la jeune femme parler de la petite amie de son père. Il apprend qu’elle ne l’a jamais encore rencontrée, donc il ne peut pas avoir confirmation qu’il s’agit bel et bien d’Ivy. En tout cas, ce que dit Meg n’indique pas particulièrement le contraire. D’ailleurs, il n'a pas encore l’esprit très clair, mais l’histoire de la une de magazine lui rappelle quelques choses. Il se souvient avoir vu passer ça sur instagram et reconnu la meilleure amie d’Ivy, une vétérinaire qui l’avait déjà aidé avec sa chienne. Il ignore si c’est de ça que Megan parle ? Ce serait assez probable. “Je crois que oui, si c’est bien Ivy. La dernière fois que je suis allé à une soirée chez ton père, elle était là et j’ai l’impression qu’il y avait un feeling particulier entre eux…” Songe Fred à haute voix. Ivy et Max couchaient ensemble, ça il en était à peu près sûr, mais il avait surtout l’impression que Max était un peu plus qu’un client pour Ivy, sans savoir précisément ce qui lui donnait cet intuition. “C’est mon ex, et notre rupture a été un peu difficile alors je vais avoir du mal à te dire du bien d’elle désolé…” Ajoute-t-il en toute franchise. Si Megan voulait être rassurée que Max ait fait le bon en se mettant en couple avec la russe, c’est clairement raté. Il boit un peu de café avant de répondre à sa question suivante. “Oui, super bien ! J’avais jamais été en coloc avant alors j’appréhendais un peu mais franchement je regrette pas ; C’est sympa d’avoir de la compagnie et Lenny est vraiment cool, on s’est tout de suite bien entendus.” Explique l’étudiant avec le sourire. “T’as pas envie de prendre ton indépendance en ayant un appart toi ?” Demande-t-il avec curiosité. Il ne connaît pas la mère de Megan, mais vu la fortune de son père, il est à peu près sûr qu’il serait en capacité de payer le loyer de sa fille le temps qu’elle est en étude.

Il se met ensuite à rire à la remarque de son amie. “Je l’aime seulement après avoir bu plus de dix verres, donc ça compte pas !” Se justifie-t-il avec un brin de mauvaise foi. “Peut être qu’on l’a été mais qu’on a oublié..!” Fait remarquer le suédois, ayant du malade à croire qu’il n’ait pas vomi de la soirée puisque c’est devenu une habitude lorsqu’il boit trop. “En tout cas, je dois admettre que c’est la première fois que je finis si bien une aussi trop arrosée..!” Ajoute-t-il dans un fin sourire. Il n’est pas vraiment un adapte des coups d’un soir alors ce n’est pas dans ses habitudes de finir ses soirées arrosées avec quelqu’un dans son lit. En général, il finit plutôt par s’endormir au dessus de la cuvette des wc… Il est presque fier de ne pas avoir offert ce pitoyable spectacle à la jolie brune. “T’as raison c’est plus sûr. Désolé pour ça…” S’excuse Fred face à l’élan de lucidité de Meg concernant leur contraception. D’habitude il fait toujours attention à se protéger, mais cette nuit il y a effectivement peu de chance qu’il y ait pensé. Il s’en veut que Meg ait à en subir seule les conséquences avec la pilule du lendemain, mais c’est un peu tard pour y penser… Il se promet de se rattraper la prochaine fois, s’il y en a une. Même s’il n’avait absolument pas anticipé que leur soirée pourrait se terminer de la sorte, il doit admettre que l’idée que ça puisse arriver à nouveau, avec un peu moins d’alcool pour avoir plus de souvenirs, ne lui déplairait pas… Enfin, il verra bien ce que l’avenir lui réserve !

“C’est vrai, mais t’es quand même plus sexy avec tes propres fringues ! Ou sans d’ailleurs…” Lâche Fred sans réfléchir, un fin sourire coquin sur le visage en se remémorant quelques flashs de leur fin de soirée. Son ventre se met alors à gargouiller et il ouvre un placard pour en sortir de la brioche et du nutella. Rien de très équilibré, mais il peut bien se faire plaisir un lendemain de cuite. Il tartine une tranche et en mange une première bouchée réconfortante avant de reprendre la parole. “N’hésite pas à te servir si t’as faim.”

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyLun 10 Juin - 0:43

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home

Megan esquissa un sourire lorsque Fred avoua découvrir à quel point elle était accroc au Coca. Toutefois, la conversation devint plus intéressante lorsque les deux amis descendirent dans la cuisine et que le Suédois indiqua connaître très probablement l’identité de la copine de Max. « Elle était à une ses soirées et je n’ai rien vu ? Il a été particulièrement discret alors. » En revanche, Fred lui lâcha une autre bombe : la dénommée Ivy était son ex. La rupture avait été compliquée et il joua l’honnêteté en précisant qu’il ne serait pas objectif à son sujet. Médusée, Megan ne put réprimer une exclamation salée. « C’est ton ex ? Rassure-moi, elle ne t’a pas quitté pour mon père ? Je te jure qu’il va prendre cher s’il est la cause de votre séparation ! C’est tordu quand même. » Megan était bien loin de se douter que le motif était bien différent de ce qu’elle imaginait et que ce motif dédouanait le producteur dans la fin de la relation entre Fred et son ex. Maintenant qu’il lui avait donné quelques détails, la jeune fille avait besoin d’en savoir plus. La discussion dériva ensuite sur la colocataire du Suédois. L’expérience se passait visiblement bien pour lui car il ne regrettait pas la compagnie de la nouvelle venue ; le feeling passait bien entre les deux habitants. « C’est cool ! C’est sûr que c’est difficile de vivre avec quelqu’un qui prendrait la tête alors tant mieux si tu es bien tombé du premier coup. Il faudra que tu me la présentes un jour… Je serai sûrement amenée à la croiser à force de passer chez toi. » Ces derniers temps, Fred s’était montré assez présent dans sa vie d’autant plus depuis l’accident de son père. Elle avait pu compter sur lui pour sortir et l’aider à se changer les idées dans les moins bons moments. A son tour, il la questionna sur son indépendance, d’autant que sa famille ne manquait pas de moyens. « Je sais… Ça étonne quand on me voit toujours chez mes parents alors que je pourrais me casser quand je veux. Mais je suis assez proche de ma famille. J’ai perdu ma sœur quand j’avais dix ans et maintenant que j’ai un petit frère, j’ai envie de passer du temps avec lui et d’en profiter un maximum. Je suis déjà les trois quarts du temps à Swansea alors les week-ends, je reviens auprès d’eux. Quant à mon père, il n’est jamais là alors si je veux vivre seule, il me suffit de rester chez lui. » Expliqua-t-elle. Les deux amis reparlèrent ensuite de la soirée et de ce dont ils se souvenaient. Megan se rappelait d’un dossier marrant sur lui, ce qu’il s’empressa de nier à moins d’être sous l’influence de dix verres. « On y était largement, je crois ! » Un sourire s’étira à nouveau sur les lèvres de la jeune fille lorsqu’il supposa ensuite qu’ils avaient probablement oublié avoir été malade. Pour ce qui était de Megan, elle ne l’était que très rarement et elle ne se réveillait pas en aussi bon état le matin alors elle restait sur sa première conviction, d’autant plus qu’elle réfléchissait lucidement car elle nota les précautions qu’il lui faudrait prendre après cette nuit trop arrosée et sûrement non protégée. « Pas de soucis. Je gère. » Ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait dans une telle situation alors du moment qu’elle prenait les devants, elle évitait toute mauvaise surprise. Megan plaisanta ensuite à l’idée de garder les t-shirts de Fred plus souvent mais celui-ci la préférait dans ses vêtements, voire sans. « Oh je vois, petit coquin, on fait celui qui ne se souvient pas mais en vrai… » Répliqua-t-elle, dans l’idée de le taquiner. Il mangea ensuite un encas pour calmer les gargouillis émanant de son ventre tandis que Megan n’avait besoin de carburer qu’au sucre de sa boisson préférée, peu envieuse de se remplir l’estomac après tout ce qu’il avait encaissé cette nuit. En revanche, elle se rapprocha du Suédois, légèrement mutine, et elle glissa son doigt sur le nutella de sa brioche. « Toi en tout cas, tu as très faim. » Megan fit mine de rapprocher le doigt de la bouche du jeune homme mais au dernier moment, elle dévia son index et tartina la joue de Fred du délicieux chocolat. « C’est dommage que tu gaspilles. »

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyMer 12 Juin - 23:31

“Je pense même qu’elle était à pas mal de ses soirées, tu l’as peut être déjà croisée si ça se trouve ; Elle est mince, de taille moyenne, avec les cheveux claires, à peu près mon âge… Enfin, vu le monde qu’il y a aux fêtes chez ton père, c’est pas très étonnant que tu ne l’aies pas repérée.” Songe Fred, se demandant au passage si la russe venant aux soirées en tant qu’escort ou en tant qu’invitée… En tout cas, dans ce genre de fêtes il y avait sûrement plusieurs de ses clients alors normal qu’elle ne se soit jamais ouvertement affichée au bras de Max. Mais maintenant que leur relation semble officielle, peut être que la russe a laissé tomber son activité ? Ou alors cela ne dérange pas le producteur ? Fred n’a pas vraiment envie de le savoir, il espère juste que Max ne souffrira pas à cause d’elle.

“C’est tordu quand même.” Fred laisse échapper un rire nerveux. “Tu imagines même pas à quel point ça l’est.” Fait-il remarquer. Avec le temps, il a réussi à prendre du recul par rapport à cette histoire, et il n’a pratiquement plus d’animosité envers son père et Ivy. Il essaye de se dire qu’ils n’étaient simplement pas fait pour être ensemble, et le destin à trouver un moyen un peu extrême de le leur faire comprendre. “Mais je te rassure, ton père y est pour rien. Enfin… C’est pas lui la raison de notre séparation en tout cas. Le problème était plus global, elle a dû se taper la moitié de la ville avec son métier d’escort, et j’avoue que j’ai eu un peu de mal à le digérer quand je l’ai appris…” Explique le suédois, songeant qu’il n’était peut être pas nécessaire d’ajouter Magnùs au récit. Il aurait pu éviter de parler du métier de la russe à Megan, mais il estime qu’elle a le droit de savoir. Et de toute façon, il a trop la tête dans le brouillard pour réfléchir à ce qu’il doit dire ou non, alors il se contente de la vérité.

La discussion dérive ensuite sur la nouvelle colocataire de Fred, avec qui tout se passe pour le mieux. “Ouais avec plaisir, t’auras qu’à venir prendre l’apéro un soir !” Propose Fred spontanément, songeant que les deux jeunes femmes s’entendront sûrement très bien. “Je comprends. Et puis si tu te sens bien chez tes parents, t’as raison d’y rester le plus longtemps possible !” Répond Fredrik dans un sourire à la réflexion de son amie. Lui n’a pris que très récemment son indépendance, alors il peut très bien comprendre son point de vue. Il a lui aussi connu le décès d’un proche puisqu’il a perdu sa mère à l’âge de huit ans, et cela l’a rapproché de son père avec qui il a longtemps entretenu une relation fusionnelle.

“En vrai, j’ai juste quelques images qui me reviennent, c’est tout…”
Se justifie Fred dans un sourire amusé pour lui prouver qu’il ne ment pas en disant avoir un trou noir de leur soirée. Il suit ensuite les gestes de la brune d’un air méfiant lorsqu’elle s’approche de sa tartine de Nutella, mais n’est pas encore assez réveillé pour réussir à esquiver son attaque. “Hey !” Lance-t-il d'un air faussement outré lorsqu’il se retrouve avec du chocolat sur la joue. Il le récupère avec son doigt avant de le lécher. “Je vois pas de quoi tu parles.” Lance-t-il d’un air innocent quand elle l’accuse de gaspillage. Il prend ensuite la cuillère encore pleine de nutella posée sur la table et attaque furtivement la brune avec de manière à lui laisserà son tour une trace de chocolat sur le visage en guise de vengeance. “Toi par contre, c’est clair que tu gâches…” Réplique-t-il dans un sourire taquin.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyJeu 20 Juin - 18:20

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home

Fred lui décrivit son ex et la femme qu’il pensait être avec son père. Megan se demandait à quoi elle ressemblait et surtout si le producteur était la cause de leur séparation, auquel cas la jeune fille lui réclamerait une explication. La dénommée « Ivy » était venue à pas mal de soirées. Blonde, mince, jeune… Sur papier, elle correspondait à pas mal des invité(e)s conviées aux fêtes de son père même si son jeune âge se rapprochant de celui de Fred interpellait Megan. Ce n’était bien sûr pas la première femme avec plusieurs années de différence par rapport à son père mais la brune se demandait si cette inconnue ne comptait finalement pas dans un éventail de personnes qu’elle aurait déjà rencontrées. « Non, ça ne me dit toujours rien comme ça. » Toutefois, la petite Julliard n’était pas au bout de ses surprises car Fred lui apprit alors le véritable motif de leur rupture : Ivy était une escort ! « Quoi ? T’es sérieux ? » Megan manqua de s’étouffer en buvant sa gorgée de coca et il lui fallut un temps pour percuter. « Wow ! Je comprends… ça doit être difficile de se dire que tu dois partager ta copine avec la moitié de la ville… Tout comme pour elle d’avouer ce qu’elle fait, je suppose. Mais alors elle t’a fréquenté sans t’en parler avant ? » La brune posait des questions car elle s’intéressait à leur dynamique, elle ne jugeait pas encore cette fille car si elle se prostituait elle avait sûrement des raisons que Megan était à mille lieues d’imaginer et il était compliqué d’entamer une relation amoureuse en exerçant un tel métier… Du coup, cette information induisait d’autres interrogations. « Et mon père est au courant ? » Était-ce une fille qui lui cachait la vérité et courait après son argent ou son père la fréquentait-il en connaissance de cause ? Megan réalisa alors qu’il n’avait jamais attendu aussi longtemps avant de lui présenter une « copine ». Il était très probable qu’il soit au courant. Avait-il peur de la réaction de sa fille ou cette femme avait-elle demandé à ne pas rencontrer sa famille ? La petite Julliard enfonça ces questions dans un coin de sa tête, car celles-ci étaient orientées vers son père. « Il cherche à nous jouer le remake de Pretty Woman. » La conversation dériva ensuite sur un sujet plus léger et Fred lui confirma que sa colocation se passait à merveille. Megan espérait pouvoir croiser l’autre occupante de la maison à l’occasion tout en expliquant à son ami qu’elle se sentait bien chez ses parents présentement, d’autant qu’elle passait du temps avec son frère chez sa mère et qu’elle pouvait déconnecter tranquillement chez son père car il était le plus souvent absent – hormis en cette période post-accident. Fred la taquina alors sur leur nuit et elle insinua qu’il en gardait plus de souvenirs qu’il ne voulait bien l’admettre. Taquine, Megan se rapprocha de lui et lui tartina du chocolat sur la joue. Il l’essuya avec son doigt et rendit l’attaque. La jeune femme avait plus ou moins anticipé cette riposte et retourna du même coup la brioche qu’il tenait contre l’autre joue de Fred pour lui rendre la politesse. Ils avaient maintenant tous les deux un visage bien garni de Nutella. « Mais regarde… Tu ne sais jamais manger proprement ! » Lança-t-elle en rigolant de plus belle.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyLun 24 Juin - 23:32

Fred tente de décrire son ex petite amie de manière objective pour que Megan puisse confirme qu’il s’agit bien d’elle, mais elle ne semble pas l’avoir déjà croisée. “Tu finiras sûrement pas la rencontrer de toute façon, si ton père t’as parlé d’elle.” Après tout, si Max assume officiellement sa relation avec Ivy, il va sans doute organiser une rencontre avec sa fille à un moment ou à un autre. En attendant, Fred se permet de lui donner un avant-goût de la personne en évoquant son métier. “Malheureusement, oui.” Confirme-t-il quand la brune semble avoir du mal à le croire. “Ouais, j’ai fini par l’apprendre après l’avoir questionné quand j’ai découvert qu’elle avait un 2e téléphone, et ça faisait déjà un moment qu’on sortait ensemble…” Explique Fred avec franchise et objectivité. Il ignore combien de temps leur couple aurait duré s’il n’était pas tombé sur ce fameux téléphone, si ça se trouve elle aurait réussi à lui cacher la vérité encore longtemps… “Oui, je pense qu’il est bien placé pour le savoir…” Répond il ensuite à sa question concernant Max. Il n’a aucune preuve que le producteur était un de ses clients, mais Fred n’arrive pas à croire qu’il ait pu être juste “ami” avec elle. Et quand le suédois a parlé du métier d’Ivy devant lui, il n’a pas du tout été surpris, preuve qu’il le connaissait déjà. “Ouais ça doit être ça.” Confirme Fred dans un fin sourire amusé à la remarque de la brune. Elle semble étonnamment bien prendre les choses, tant mieux. “Désolé, j’aurai peut être pas dû t’en dire autant sur elle, surtout que je sais bien que c’est pas agréable d’en savoir trop sur la vie sentimentale de son père…” Réalise-t-il dans un élan de lucidité avant de boire un peu de café. Apprendre que son père payait une prostituée de la moitié de son âge avant mis un coup à Fred, et il se rend compte trop tard qu’il aurait pu épargner cela à la brune… Dommage que son cerveau ne soit pas assez réveillé pour lui donner l’occasion de réfléchir avant de parler.

Ils changent ensuite de conversation, ce qui n’est pas pour déplaire au brun. Après avoir évoqué sa vie en colocation, il se retrouve rapidement avec du nutella sur la figure. “Fais gaffe, si tu gaspilles le nutella comme ça, je t’inviterais plus hein !” La menace-t-il dans un rire lorsqu’il se retrouve avec plus de chocolat sur le visage que sur sa brioche. “Ou alors, je t’inviterai mais je ferai en sorte qu’il n’y a pas de Coca, ça c’est la menace ultime !” Ajoute-t-il dans un sourire, fier de sa connerie.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyJeu 27 Juin - 0:16

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home

« Parlé d’elle, c’est un grand mot. Il l’a simplement évoquée quand il a fait son accident, avec cette histoire de presse. J’ai même pensé qu’il avait été distrait sur la route à cause de cette dispute mais il a dit que ce n’était pas la cause de son accident. » Comme entrée en matière sur la fameuse copine, Max avait bien fait de préciser que cette histoire n’était pas la cause de sa sortie de route, auquel cas la douce petite Megan serait devenue une tigresse en colère qui aurait été capable de trouver n’importe quel moyen pour dégager cette fille de sa vie. Des désaccords pouvaient arriver, on ne s’entendait pas toujours avec tout le monde et peut-être que le courant ne passerait pas entre la belle-mère et la belle fille après leur rencontre, dieu seul le savait ; mais pousser son père à bout au point qu’il mette sa vie en danger aurait été un trop grand prix à accepter pour sa fille. Avait-il découvert le métier de sa copine ce jour-là ou la fréquentait-il en tout état de cause ? En réalité, Megan digérait encore la nouvelle et elle ne savait pas encore comment elle devait réagir ou ce qui en découlait exactement, du coup elle semblait rester calme… bien trop calme. « Une relation basée sur le mensonge ne peut que mal se terminer. Je suis désolée que ça se soit fini ainsi. Mais est-ce que tu aurais pu la supporter, cette situation ? C’est une autre question. » Beaucoup d’hommes n’accepteraient jamais de « partager » leur compagne même dans un sens professionnel, contrairement à son père qui était bonne pâte et prêt à tout quand il aimait sincèrement une personne. Le peu que lui avait décrit Fred d’Ivy n’était pas très encourageant. Megan allait veiller au grain et voir ce qu’il en ressortirait. La blonde était discrète pour voir son père et venait quand la jeune fille n’était pas à la maison mais c’était peut-être justement pour garder ce secret. L’étudiante se réjouissait donc d’enfin la rencontrer pour juger d’elle-même. Fred se rendit alors compte qu’il avait peut-être secoué Megan par une telle révélation. « Non, tu as très bien fait. Je le prends assez calmement parce que je suis habituée aux frasques de mon père. Je l’adore, mais il n’est pas tout blanc. Il fait tout le temps des fêtes et il vit à cent à l’heure. Pas besoin de te dire à quoi il carbure pour tenir. Il essaie de s’en cacher un peu devant moi mais c’est un secret de polichinelle. » C’était le mode de vie de son père, autrement dit la discrétion n'était pas son mot de vocabulaire préféré. Elle en parlait sans hésiter à Fred parce qu’elle savait qu’il ne s’en servirait pas. Lui aussi venait d’une famille où certaines façons de se comporter étaient scrutées à la loupe. Un diplomate, et par extension ses proches, se devaient d’être irréprochables. « Quand il rencontre une femme, il n'a pas peur de s'attacher, il est entier. En témoigne ses cinq mariages. Tout ne devient pas rose pour autant. Il cherche toujours plus. Donc ça ne m’étonnerait pas qu’il ait tenté de nouvelles expériences et qu’il se soit épris de sa dernière lubie. » Le portrait que Megan décrivait de son père paraissait peu reluisant pourtant elle ne décrivait qu’un constat sur sa vie nocturne et amoureuse. En dehors de ses fantaisies, la jeune femme admirait le bourreau de travail sous le masque de son père et elle l’aimait parce qu’il avait toujours été là malgré sa vie de dingue. Sa vie de célébrité était une chose, sa famille en était une autre, et il en faisait une parfaite distinction. Finalement, Fred raconta sa nouvelle vie en colocation où tout se passait bien. Megan décida ensuite de jouer à la petite malicieuse et elle réussit à étaler plein de nutella sur le visage du Suédois, qui la menaça de ne plus l’inviter, ou mieux, d’oublier d’acheter du Coca quand elle viendrait. « Si tu n’en as plus, c’est moi qui ne viendrais plus. » Répliqua-t-elle, en tirant la langue. Voilà que l’envie d’en boire lui reprenait de plus belle… « Ou alors, j’achèterai tous les pots de nutella des supermarchés du coin et tu pourras toujours rouler pour en avoir. » Et le pire, c’est qu’un tel caprice était tout à fait envisageable si elle faisait des pieds et des mains mais il ne fallait peut-être pas pousser mémé dans les orties. « Tu vois, je sais aussi en sortir des conneries. » Ajouta-t-elle, en souriant cette fois.

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredrik Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Judith & Stan
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : Gifs signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
LennyLula's birthday
RAGOTS PARTAGÉS : 812
POINTS : 2185
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptyVen 5 Juil - 22:51

“C’est sûr que c’était pas les meilleures circonstances pour apprendre son existence… Mais maintenant que ton père va mieux, il va peut être pouvoir te parler d’elle un peu plus en détails.” Songe Fred naturellement. Vu le choc qu’il a dû subir lors de cet accident, ce n’est pas étonnant que Max n’ait pas encore pris le temps de parler d’Ivy à Megan. Peut être aussi qu’il préfère lui la présenter directement pour que la brune puisse se faire sa propre opinion ? En tout cas maintenant, elle partira forcément avec certains a priori, et Fred s’en veut un peu pour ça. “Je crois que je le saurai jamais… Je suis du même avis que toi pour les mensonges, et j’aurais été incapable de faire comme si tout allait bien plus longtemps. J’avais vraiment des sentiments pour elle, mais je me suis senti trahi, et je crois que la rancune fait toujours parti de mes pires défauts…” Explique-t-il avec sincérité lorsqu'ils évoquent sa relation avec la russe. Pardonner une trahison a toujours été compliqué pour lui, et dans le cas de Yevgeniya, le fait que Magnùs entre dans l’équation a clairement fait déborder le vase pour Fred. Mais avec le recul, il se dit que c’est sans doute mieux ainsi, ils étaient trop différents pour que leur couple fonctionne sur le long terme… “C’est vrai qu’il commence à avoir pas mal d’expérience en matière de mariages…” Songe Fred dans un léger sourire. C’est d’ailleurs l’un de ses précédents mariages avec la tante du Suédois qui lui a permis de faire sa connaissance et celle de Megan. Même si cette histoire n'a pas duré, Fred est heureux d'avoir été mis sur leurs routes.

“Pff, je suis sûr que tu m’aimes trop pour arrêter de venir !” Fait remarquer Fred d’un air faussement prétentieux quand Megan menace de ne plus venir s’il n’a pas de Coca en stock. “Je bosse là bas je te rappelle, je peux toujours mettre un stock de côté !” Répond il d’un air taquin à sa menace. En réalité, son goût pour le Nutella n’a certainement rien de comparable à l’addiction de la Julliard pour son soda, heureusement pour sa ligne d’ailleurs ! “J’en doutais pas.” Confirme l’étudiant à propos des conneries. Il se lève pour aller à l'évier nettoyer son visage puis finit sa brioche tout en checkant son téléphone, puisqu’il a reçu des messages. “T’as prévu quelque chose aujourd’hui ?” Lui demande-t-il par curiosité. “Je pense que je vais aller rejoindre des potes à la plage cet aprem si jamais ça te tente de venir !” Propose-t-il naturellement. Il apprécie la compagnie de la brune, et elle connait déjà certains de ses potes déjà croisés en soirée, alors elle sera peut être tentée pour profiter du beau temps avec eux.

_________________

What doesn't kill you makes you stronger...



Black holes and revelations | Megan 216058288 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - astra, gifs signa & profil - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Luke - Danny - Annif Lula - Judith.
A venir : Lula.


Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy.
RAGOTS PARTAGÉS : 489
POINTS : 640
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
Black holes and revelations | Megan Tumblr_inline_pgt61ff5xz1vdiecd_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.

Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan EmptySam 13 Juil - 11:51

She's singing every word she never knew
Dancing with her eyes closed like she's the only one in the room
Her hair's a perfect mess, falling out of that dress
Take a drunk girl home


Fred avait souffert des mensonges de la blonde et il lui en voulait toujours. Megan pouvait d’ailleurs l’entendre quand il lui en parlait : il s’était attaché et s’était senti trahi en apprenant la vérité. Cependant, même s’il avait été au courant dès le départ de qui était réellement son ex-copine, la petite Julliard n’était pas certaine que leur couple aurait tenu. Peu d’hommes étaient enclin à accepter de partager leur femme même sous un prétexte professionnel. « C’est normal que tu aies été déçu et que tu l’aies mal vécu…. C’est difficile de retrouver la confiance en une personne qui t’a déjà menti. Mais tu ne dois pas laisser les mensonges de cette fille t’empêcher de vivre d’autres belles histoires. » Megan ne s’attachait pas facilement en amour parce que son cœur n’avait pas encore ressenti un grand boum. Elle enchainait des petites histoires et tentait des expériences sans réellement s’engager. Mais elle avait tendance à accorder sa confiance trop facilement. Un peu naïve et fleur bleue au cours de son adolescence, la brune avait été confrontée à des menteurs et des profiteurs, par exemple à travers des personnes qui ne la fréquentaient que pour son argent ou la célébrité de son père. Alors, elle avait appris de ses erreurs et elle s’était mieux armée face à ces nigauds mais elle n’était pas à l’abri de revivre ces expériences désagréables car certains cachaient bien leur jeu. Pourtant, inutile de tomber dans la paranoïa et de prêter de mauvaises intentions à tout le monde, il fallait juste tomber sur les bonnes personnes. En amitié et en amour. Et il était tout à fait possible de tomber amoureux plusieurs fois dans une vie, son père en était le parfait exemple. « Oui et c’est grâce à l’un deux que nous nous sommes connus, alors les mariages n’ont pas tous été une grande réussite mais tout n’est pas perdu. » Répliqua Megan avec humour à la remarque de Fred.

Les deux amis se taquinèrent ensuite dans un esprit bon enfant sur leurs péchés mignons respectifs : le Nutella pour Fred et le Coca pour la jeune femme. Le Suédois lui rappela d’ailleurs qu’il bossait au supermarché et qu’il pourrait toujours en garder un stock sous la main. « Pff t’es même pas drôle. » Souffla-t-elle dans une fausse moue boudeuse, à bout d’arguments plus constructifs. Fred se leva ensuite pour laver son visage plein de nutella et vérifier ses messages pendant que Megan se resservait un verre de son soda préféré. Elle allait réellement vider la bouteille d’ici peu. A la lecture de ses sms, le fils du diplomate lui proposa alors de venir à la plage avec ses potes et lui dans l’après-midi. « Oh oui ! Je vais d’abord repasser chez moi et je vous rejoindrai là-bas. » Megan avait déjà tout un tas d’idées pour délirer avec Fred mais elle gardait ses taquineries pour le bon moment. La jeune fille allait d’abord repasser chez sa mère – pas chez Max puisqu’il profitait de l’absence de sa fille pour voir Ivy. Outre le passage à la pharmacie, elle avait besoin de rattraper quelques heures de sommeil, de prendre une bonne douche pour se décrasser et elle déjeunerait avec sa mère et son frère histoire de passer aussi un peu de temps avec eux. Comme elle vivait chez Max depuis le début de la convalescence de son père, qu’elle avait ses examens et qu’elle sortait dès qu’elle avait du temps libre, Megan avait vu Judith et Simon moins souvent. La jeune fille vida son verre et s’étira comme un chat. « D’ailleurs, je vais aller me rhabiller et y aller. » Joignant le geste à la parole, Megan remonta à l’étage pour rassembler ses affaires et enfiler un vêtement suffisamment décent sur le dos pour sortir dans la rue. La jeune fille s’y prenait lentement pour ne pas que le sentiment de nausée lié au lendemain de la veille revienne hanter son ventre. Fin prête, elle quitta Fred sur ces entrefaites, moins perturbée par leur nuit sans souvenirs que par ce qu’il lui avait raconté ce matin. « A tantôt ! »

Sujet terminé Black holes and revelations | Megan 482748114

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Black holes and revelations | Megan Empty
MessageSujet: Re: Black holes and revelations | Megan Black holes and revelations | Megan Empty

Revenir en haut Aller en bas

Black holes and revelations | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-