AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Music is the only cure for pain || Ludwig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Music is the only cure for pain || Ludwig H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2173
POINTS : 3331
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptyMar 21 Mai - 23:14


Your songs remind me of swimming
Which I forgot when I started to sink
Drank further away from the shore
And deeper into the drink

Il n’y a rien de pire que l’ennui, Max le découvre avec amertume. Chaque fois qu’il essaye de faire quelque chose, son bras cassé lui rappelle que ce n’est pas possible, qu’il est condamné à patienter jusqu’à ce qu’il guérisse, et même si on doit lui enlever son plâtre bientôt, il a toujours du mal à rester longtemps debout, et quelques éclairs de douleurs lui rappellent férocement la violence de son accident. Bref, la guérison, c’est long, et la patience n’est pas le fort de Max Julliard. Malgré tout, il essaie de faire des choses, essayer de voir s’il progresse avec ses remix, s’il peut de nouveau manier son ordinateur, ce qu’il fait en cachette, sachant pertinemment que Megan le gronderait – gamin irresponsable de quarante-six ans qu’il est – si ça lui revenait aux oreilles. En attendant, il passe le reste de son temps à regarder des séries et les chaines musicales, son activité principale étant de racheter tous les nouveaux artistes qui font des chansons et des clips qui lui plaisent – ce qui agace un peu ses collaborateurs, mais tant pis, c’est lui qui va devenir dingue s’il ne peut rien rien faire pour s’occuper.

Aujourd’hui, il a de la visite de prévue, et c’est d’ailleurs l’annonce de l’arrivée de son visiteur qui le tire de son apathie. « Monsieur Hadsen est là, monsieur. » Annonce Edgar, impeccable comme à son habitude. « Ah, Ludwig, salut. » Il se lève, grimace face au flash de douleur que l’action lui procure, combiné à un vertige peu sympathique, mais l’impression passe vite. « Comment ça va mon vieux ? Avec cet accident, je vois sacrément moins de monde… » Et encore moins des musiciens ou des Hadsen. Magnùs ne risque pas de venir le voir, vu l’état houleux de leurs relations, et Max n’a plus trop de nouvelles de Fred depuis qu’ils se sont vu à la soirée avec Ivy. Comme elle semble loin, cette soirée catastrophique, d’ailleurs…bref, ne reste que Ludwig, avec qui le producteur s’est toujours bien entendu. Avant son accident, il se souvient qu’il s’était rendu compte que le violonniste n’avait pas l’air très bien, qu’il ne le voyait même plus très souvent avec sa femme. Le producteur s’était promis de lui en parler, mais sa propre déprime a eu raison de tout…C’est l’occasion de se rattraper et de penser à autre chose. « Alors, toi, ça va ? Le boulot ? Il faut absolument que tu me parles de musique, tout le monde ne me parle que de ce foutu accident alors que je ne peux pas reprendre en main une guitare. » Une manière détournée de bien entrer en matière.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Music is the only cure for pain || Ludwig 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Fullbuster aka Nathaniel
TES DOUBLES : Sergei, Robbie & Gabriel
TON AVATAR : Jamie Campbell Bower
TES CRÉDITS : Svenja
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore trois rp.

Frewig
Elwig
Malwig

Music is the only cure for pain || Ludwig SmZdsDT
RAGOTS PARTAGÉS : 214
POINTS : 637
ARRIVÉE À TENBY : 30/11/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_mwhclvAtkp1qgckwco6_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (27 Août 1991)
CÔTÉ COEUR : Désormais célibataire.
PROFESSION : Violoniste

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptyLun 27 Mai - 11:51

Je dois aller voir Max aujourd'hui. On s'est toujours bien entendu lui et moi malgré le contexte familial. Mais ça personnellement je n'en ai rien à faire, ça ne me regarde pas les histoires qu'il y a eu entre lui et l'un des membres de ma famille et j'ai tendance à m'occuper que de ce qui me regarde donc cette histoire je n'y apporte pas grand intérêt.

Max ayant eu un accident récemment je sais d'après les textos que l'on s'est envoyés qu'il s'ennuie et je l'imagine déjà en train de regarder des émissions de téléréalité pour passer le temps mais définitivement dans ma tête ça sonne bizarre. Du haut de ses quarante et quelques années je l'imagine difficilement regarder de la téléréalité mais l'image est amusante donc je la garde dans un coin de ma tête.

Lorsque j'arrive je suis accueilli par son majordome qui me salue en me laissant entrer à l'intérieur de la maison puis il me conduit à Max qui me salue aussitôt, je viens vers lui et lui fais une bise tout en souriant largement.

« Salut mec. » Dis-je d'un ton joyeux alors qu'il me demande comment ça va. « Et bien ça va pour moi. Mais et toi comment ça va ? » Je demande curieux d'en savoir plus.

J'admets que ça va définitivement mieux pour moi. Je me suis récemment séparé de Petra et je l'ai foutue à la porte donc ça ne peut qu'aller mieux pour moi. Avec toutes ses infidélités je ne pouvais définitivement plus par dignité rester avec elle. Il y a beaucoup de choses que je peux accepter quand je suis en amour avec une personne mais l'infidélité c'est inacceptable pour moi. Et puis c'est un manque concret de respect aussi.

« Le boulot ça se passe très bien. J'ai commencé à faire un nouveau son. Je te le ferai écouter lorsque j'en aurai terminé la composition. C'est très doux ça reflète mon état d'esprit du moment. » Je dis en souriant. « Je vais avoir des concerts prochainement d'ici Septembre je me produirai avec mon nouvel album au théâtre de Cardiff, je compte sur toi pour venir à l'une de mes représentations. » Dis-je avec un sourire joyeux jonché sur mes lèvres. « A part ça au niveau du boulot rien de plus. » Je conclue joyeusement. « Et toi alors ? Comment tu occupes tes journées ? Tu ne souffres pas trop ? » Je demande curieux.

Parce que mine de rien le pauvre ne s'est pas loupé avec son accident et j'admets que je me suis inquiété pour lui...

_________________

Ludwig HadsenLa science est comme la drogue, une fois que tu la gouttes, tu ne peux vivre sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Music is the only cure for pain || Ludwig H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2173
POINTS : 3331
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptySam 1 Juin - 22:37

Your songs remind me of swimming
Which I forgot when I started to sink
Drank further away from the shore
And deeper into the drink

« Bof, je m’ennuie, c’est principalement ça. » Répond Max quand Ludwig lui demande comment il va. Il n’ira pas jusqu’à dire qu’il rumine et donc qu’il déprime. « Ca s’améliore doucement, il faut du temps, et tu sais comment je suis, la patience n’a jamais été mon fort. » Ca n’est pas vraiment le cas chez les Hadsen non plus, sauf peut-être chez Fred – quoique… - donc Maximilian pense que Lude comprendra. « Enfin bref, peu importe, je suis content de te voir…tu veux boire quelque chose ? Je n’ai droit à rien de trop fort, c’est mauvais pour mon cœur, mais Edgar fait de très bons cafés et de très bons cocktails, tu choisis. » Le producteur a toujours été très bavard, et comme il est privé de sortie, de travail, de soirées mondaines, et globalement du monde extérieur, ses visiteurs ont droit à encore plus de bavardages que d’habitude, un vrai moulin à paroles. Ce qui cache une partie de son mal-être, aussi, et de ses questionnements.

Il laisse l’autre musicien décider de ce qu’il veut prendre et ils s’installent au salon, tandis qu’ils continuent à parler, Max écoutant attentivement Lude. « Oh, une nouvelle composition, très bien, très bien, c’est toujours intéressant de voir du contemporain…si je suis remis je viendrais avec plaisir, et puis évidemment, si tu as besoin d’un studio pour enregistrer quand je serais un peu remis, tu n’as qu’à passer un coup de fil et tu viens à la maison. » Le classique n’est pas la spécialité de Max, mais il est toujours ravi de prêter le studio qu’il a chez lui. Et s’il ne peut pas être aux manettes, ça le distraira, même s’il espère être de retour à l’été pour bosser. Il commence à murir pour lui un projet d’album, et puis bien sûr, il y a The Unamed, mais il faudrait aussi qu’il parle à Nate, et ça aussi c’est compliqué…comme tout le reste. « Ca va mieux, maintenant, merci. C’est plus que je ne peux rien faire avec mon bras que je souffre, en fait… » Il minimise, même si ça s’est amélioré. « Heureusement, ils me le retirent bientôt, je vais pouvoir faire de la kiné, j’espère que je pourrais reprendre la guitare bientôt, et le mixage aussi…en attendant je n’ai pas grand-chose à faire à part rattraper mon retard dans Games of Thrones et racheter des contrats de groupes et de chanteurs à tout va… »

Même s’il est très bavard sur lui-même, Max n’a pas oublié Petra, et comme Lude ne lui parle pas du tout de sa femme, il voit bien que quelque chose ne va pas. « Et ta femme, comment ça va ? Ca fait un moment que je ne l’ai pas vu, d’ailleurs, elle va bien ? Il faudra me l’emmener la prochaine fois. » C’est dit avec un tel détachement, on dirait Actor’s Studio. Si c’est ce qu’il croit, Max se confondra en excuses pour sa boulette. Et sinon, well, il aura des nouvelles de la femme de Lude.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Music is the only cure for pain || Ludwig 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Fullbuster aka Nathaniel
TES DOUBLES : Sergei, Robbie & Gabriel
TON AVATAR : Jamie Campbell Bower
TES CRÉDITS : Svenja
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore trois rp.

Frewig
Elwig
Malwig

Music is the only cure for pain || Ludwig SmZdsDT
RAGOTS PARTAGÉS : 214
POINTS : 637
ARRIVÉE À TENBY : 30/11/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_mwhclvAtkp1qgckwco6_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (27 Août 1991)
CÔTÉ COEUR : Désormais célibataire.
PROFESSION : Violoniste

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptyJeu 13 Juin - 12:09

Connaissant Max qui est un homme qui aime bouger et faire des choses de ses dix doigts je me dis tout de suite qu'il doit détester cette situation a être privé de sortie et de devoir se reposer en prime. D'ailleurs le voilà qui me dit qu'il s'ennuie et qu'il faut du temps et que la patience n'est pas son fort, j'acquiesce, comprenant ce qu'il peut ressentir n'étant moi-même pas super patient.

« Je comprends ce que tu ressens. A ta place je deviendrai fou moi aussi. » Je dis en soupirant. Il me propose alors de boire un coup m'expliquant qu'il ne peut pas boire de trucs forts mais que son majordome est spécialiste dans les cocktails je souris alors. « Un cocktail de fruits je veux bien... Tu connais mon aversion pour l'alcool. » Je dis en riant tout en me tournant vers Edgar. « Vous savez faire les cocktails de fruits non alcoolisés ? » Je demande à l'homme en souriant.

Il me parle alors de musique notamment de mon métier et je lui apprends que j'ai crée une nouvelle compo récemment et que je vais avoir des concerts en ville prochainement et il en semble enchanté. Il me dit que si j'ai besoin d'un studio pour enregistrer je peux venir ici et j'acquiesce bien conscient qu'il sera toujours là pour moi à ce niveau.

« Oh je te remercie. Si jamais tu ne peux pas venir à l'un de mes concerts je te ferai un concert privé ici. Et évidemment je compte sur toi pour enregistrer mon nouvel album. » Je dis joyeusement. « Autant que ce soit le meilleur qui enregistre mes albums. » J'ajoute d'un ton plus léger.

Je ne dis pas ça pour flatter son égo juste parce que c'est un fait et que depuis le temps que je le côtoie je sais comment il bosse et donc j'ai confiance en lui à cent pourcent. Je lui confie mes albums à chaque fois donc il est évident que le suivant sera géré par lui aussi.

Nous changeons alors de sujet et il me dit que ça va mieux pour lui mais qu'il ne peut rien faire avec son bras mais visiblement il ne souffre pas, j'acquiesce alors comprenant sa frustration. Il m'explique ensuite comment il occupe ses journées soit en rattrapant son retard sur une série célèbre que je ne regarde pas personnellement. Regarder cette série et racheter des contrats de chanteurs et de groupes.

« Je vois ce que tu veux dire. Frustrant au possible du coup tout ceci. » Je dis en grimaçant. « Je suis sincèrement désolé que vives comme ça en ce moment, je te connais je sais que ça ne doit pas être simple pour toi. » J'ajoute en le scrutant longuement.

Au moment où je m'y attends le moins il me parle de ma femme, fiancée est le mot juste et ex fiancée est encore plus juste en vue de la situation dramatique dans laquelle notre couple s'est terminé. Je ne la reverrai plus et elle non plus. De mon point de vue c'est bien mieux comme ça, elle me trompait et ne me respectait plus et moi j'en arrivais à la haïr donc honnêtement aucun intérêt à rester avec elle.

« Oh et bien... Petra et moi on n'est plus ensemble depuis quelques semaines en fait. » Je lui dis en grimaçant. « Il y a eu des problèmes donc on a rompu nos fiançailles comme le couple et on ne se voit plus. C'est mieux comme ça. » J'explique en soupirant....

Je ne dis rien de plus à ce sujet, je me vois mal lui expliquer qu'après ma séparation avec elle je suis tombé sur un super beau mec qui m'a fait transpirer de désir pour lui et que depuis je doute de plus en plus sur ma réelle orientation sexuelle. C'est compliqué...

_________________

Ludwig HadsenLa science est comme la drogue, une fois que tu la gouttes, tu ne peux vivre sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Music is the only cure for pain || Ludwig H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2173
POINTS : 3331
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptyDim 16 Juin - 0:46

Your songs remind me of swimming
Which I forgot when I started to sink
Drank further away from the shore
And deeper into the drink

« Heureusement, il parait que je n’étais pas très sain d’esprit avant, alors je suppose que ça ira…enfin, selon les tabloids. » Réplique Max, amusé, en écho à remarque de Ludwig. Il est cependant heureux de voir que le violonniste compatit. Max s’emmerde, à force d’être raisonnable. C’est triste, d’être raisonnable, aussi triste que cette interdiction de boire et manger ce qu’il veut. « Certainement, monsieur Hadsen. Un thé glacé pour monsieur ? » Max acquiesce d’un simple signe de tête en réponse à Edgar. « A force, je vais finir par te rejoindre dans le clan de ceux qui ne boivent pas… cet accident va même finir par me faire perdre ma place de rêve dans la jet-set. » Arrêter la cocaïne n’a pas été trop brutal – les anti-douleurs font office de substitut – mais le producteur n’envisage pas un seul instant, une fois qu’il ira mieux, de ne plus faire du tout de fêtes. Même si clairement, il ralentira le rythme : son opération lui en donne le prétexte idéal, mais au final, c’est bien parce qu’il a réalisé qu’il a envie de continuer qu’il n’a plus besoin de substitut pour le faire.

« Oh, je devrais tout de même arriver à sortir, si c’est en septembre ! Et ça me fera une occasion d’exhiber un beau costard dans une soirée mondaine en écoutant quelqu’un de doué, en plus, alors clairement, je ne manquerai ça pour rien au monde. »
Quand bien même la moitié du discours est totalement provocatrice et traduit un personnage toujours aussi imbu de lui-même – l’accident n’a pas fait retomber le melon du producteur – le gallois est tout à fait sincère lors qu’il juge que Ludwig est quelqu’un de doué. Il l’a déjà entendu jouer, et il est assez calé pour savoir ce que Lude vaut. « Ce sera avec plaisir pour l’enregistrement. » Les albums de classique ou de contemporains qu’il produit sont rares, mais il ne dit jamais non si l’artiste est bon. Toute la musique intéresse Max, clairement, quand bien même il a une prédilection pour l’électro et le rock. « Tu veux enregistrer après ta série de concerts, du coup ? Je pense que je vais reprendre en juillet de mon côté. » Il a promis à Gwen d’au moins jeter un œil à ses démos. Et il réfléchit, doucement mais sûrement, à un nouvel album. « Je vais être un peu occupé au début, parce que cet été on va probablement commencer des sessions pour The Unamed, et puis une amie m'a demandé de jeter un oeil à ses démos, mais si ça te va à l’automne, je devrais être libre. »

De nouveau, Ludwig lui assure sa sympathie, ce qui tire un sourire à Max alors que Edgar sert les cocktails. « Merci, c’est gentil à toi. Je suppose que ça m’apprend la patience, même si ça n’est pas mon fort… » Il continue avec un air de conspirateur. « Au moins, ça me donne du temps pour réfléchir à de nouveaux projets…j’envisage de faire un album solo. » Il ne s’est jamais lancé là-dedans, préférant produire les autres. « J’écris, je teste des choses, c’est brouillon pour l’instant parce que évidemment, il va falloir que je reprenne la guitare doucement, mais j’ai des idées…si ça te dit, j’aurais peut-être besoin d’un violonniste, si tu as le temps, évidemment. » Proposition des plus sérieuses et marque de confiance s’il en est. Ludwig pourrait être un vrai atout.

Enfin, s’il a le moral pour le faire. Car Max voit bien qu’il y a un truc qui cloche, malgré cette bonne humeur affichée, et finalement, Lude crache assez vide le morceau. Il ne voit plus Petra. Oui, le producteur s’en doutait un peu, mais ça a l’air de pas mal l’affecter. « Ah, merde…désolé de ma boulette, alors, je ne savais pas. Est-ce que ça va quand même pour toi ? Si tu veux en parler, je suis quand même un peu le spécialiste des ruptures en toujours, alors si tu as besoin d’un conseil ou juste de quelqu’un pour écouter, je suis là... » Déclare-t-il avec humour. A quarante-six ans et avec six mariages derrière lui, il pourrait presque être un mentor, en fait. « Ta famille n’en a rien dit ? » Ajoute le producteur avec curiosité, se demandant ce que ce vieil idiot de Magnùs peut penser de ça. Il ajouterait bien à Ludwig que s’il veut, il connait bien deux ou trois call-girl qu’il peut lui présenter à l’occasion, mais il n’est pas sûr que ce soit son genre.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Music is the only cure for pain || Ludwig 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Hadsen
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Fullbuster aka Nathaniel
TES DOUBLES : Sergei, Robbie & Gabriel
TON AVATAR : Jamie Campbell Bower
TES CRÉDITS : Svenja
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore trois rp.

Frewig
Elwig
Malwig

Music is the only cure for pain || Ludwig SmZdsDT
RAGOTS PARTAGÉS : 214
POINTS : 637
ARRIVÉE À TENBY : 30/11/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_mwhclvAtkp1qgckwco6_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (27 Août 1991)
CÔTÉ COEUR : Désormais célibataire.
PROFESSION : Violoniste

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptySam 29 Juin - 14:39

Je suis triste d'apprendre qu'il vive si mal sa condition mais d'un autre côté je le comprends totalement. A sa place je crois que je deviendrais dingue et c'est ce que je lui dis justement « Heureusement, il parait que je n’étais pas très sain d’esprit avant, alors je suppose que ça ira…enfin, selon les tabloïds. » Je ricane en entendant ses mots tout en acquiesçant.

« Si tu es si peu sain d'esprit je vais finir par me méfier réellement de toi. » Dis-je sur le ton de l'humour juste pour lui faire penser à autre chose.

Son majordome nous propose de quoi boire et je lui demande s'il prépare les cocktails de fruits sans alcool et la réponse du dénommé Edgar ne se fait pas attendre « Certainement, monsieur Hadsen. Un thé glacé pour monsieur ? » Je souris ravi tandis que l'homme s'éloigne me laissant seul avec Max, je lui rappelle donc mon aversion pour l'alcool « A force, je vais finir par te rejoindre dans le clan de ceux qui ne boivent pas… cet accident va même finir par me faire perdre ma place de rêve dans la jet-set. » Je grimace voyant bien que ça le touche tout particulièrement ce que je comprends totalement.

« Je doute sincèrement que tu perdes ta place mec. De mon point de vue ils seraient bêtes de te renier juste à cause d'un accident. » Je dis en grimaçant.

Mais dans ce milieu on peut s'attendre à tout et n'importe quoi. Moi je n'en suis pas fan de ce milieu mais je respecte totalement mon ami qui y a sa place et qui est attaché à ce monde. Nous parlons alors de mon boulot il semble emballé par mon tournée et je souris « Oh, je devrais tout de même arriver à sortir, si c’est en septembre ! Et ça me fera une occasion d’exhiber un beau costard dans une soirée mondaine en écoutant quelqu’un de doué, en plus, alors clairement, je ne manquerai ça pour rien au monde. » Je souris ravi par ce compliment qu'il vient de me faire, ça fait toujours plaisir après tout, puis il me rappelle qu'il sera là si j'ai besoin d'enregistrer un album et je lui dis que ce sera toujours lui qui les enregistrera ce qui semble le satisfaire « Ce sera avec plaisir pour l’enregistrement. » Je souris à nouveau rassuré par ses mots. « Tu veux enregistrer après ta série de concerts, du coup ? Je pense que je vais reprendre en juillet de mon côté. » J'acquiesce aussitôt à sa question. « Je vais être un peu occupé au début, parce que cet été on va probablement commencer des sessions pour The Unamed, et puis une amie m'a demandé de jeter un œil à ses démos, mais si ça te va à l’automne, je devrais être libre. » Une fois encore j'acquiesce en souriant.

« Je pense que c'est le plus simple oui. Au moins je verrais directement sur scène si les morceaux plaisent et si je vois que ç'a bon succès je me ferais enregistrer. » Je réponds en souriant. « Pour l'automne du coup c'est parfait. Je terminerais mes concerts normalement en Octobre donc ça nous laisse largement le temps de pouvoir se lancer dessus. » Je dis simplement.

Nous parlons alors de nouveau de sa condition ainsi que de son accident et je comprends que ça le frustre de ne pas pouvoir faire ce qu'il veut quand il le veut mais dans l'état actuel c'est mieux qu'il se repose pour ne pas se faire davantage de mal mais ça j'évite de lui dire pour ne pas le frustrer plus qu'il l'est déjà « Merci, c’est gentil à toi. Je suppose que ça m’apprend la patience, même si ça n’est pas mon fort… » J'acquiesce compréhensif. « Au moins, ça me donne du temps pour réfléchir à de nouveaux projets…j’envisage de faire un album solo. » Je le fixe avec de grands yeux quelque peu surpris par ses projets futur « J’écris, je teste des choses, c’est brouillon pour l’instant parce que évidemment, il va falloir que je reprenne la guitare doucement, mais j’ai des idées…si ça te dit, j’aurais peut-être besoin d’un violoniste, si tu as le temps, évidemment. » Je souris aussitôt en acquiesçant, je suis carrément emballé par l'idée.

« Oh ça me plairait bien. Ce serait avec plaisir. Tu as déjà une idée précise de ce que tu veux faire ou tu n'es encore sûr de rien ? » Je demande curieux d'en savoir plus à ce sujet...

Mais voilà que nous en arrivons à parler du sujet délicat soit de Petra et moi je lui apprends donc que c'est terminé entre elle et moi et ça semble le mettre mal à l'aise « Ah, merde…désolé de ma boulette, alors, je ne savais pas. Est-ce que ça va quand même pour toi ? Si tu veux en parler, je suis quand même un peu le spécialiste des ruptures en toujours, alors si tu as besoin d’un conseil ou juste de quelqu’un pour écouter, je suis là... » Je lui souris simplement comme pour lui faire comprendre que je vais bien malgré cette rupture « Ta famille n’en a rien dit ? » Je secoue la tête en haussant des épaules l'air las.

« A vrai dire pas plus que ça... La plupart ne la trouvaient pas extraordinaire. Donc quand ils ont appris qu'elle et moi c'était terminé ils n'ont pas été surpris. Le seul qui semble avoir vraiment été blessé par tout ceci c'est Fred... » Je dis en grimaçant. « Elle me trompait depuis des années en fait. » J'explique en roulant des yeux... « J'avais peur de leur réaction en fait. Je voulais passer pour le mec qui avait réussi dans sa vie auprès de ma famille... Du coup je ne l'ai pas quittée plus tôt pour cette raison... Mais on ne s'aimait plus. Tout va mieux maintenant. » J'explique en soupirant.

_________________

Ludwig HadsenLa science est comme la drogue, une fois que tu la gouttes, tu ne peux vivre sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Music is the only cure for pain || Ludwig H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2173
POINTS : 3331
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Music is the only cure for pain || Ludwig Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig EmptyMar 16 Juil - 23:12

Your songs remind me of swimming
Which I forgot when I started to sink
Drank further away from the shore
And deeper into the drink

La conversation avec Ludwig a un mérite : celle de le faire rire. Ca fait longtemps que Max n’en a pas vraiment eu l’occasion, car tous les échanges qu’il a ces derniers temps sont teintés de sérieux et de gravité, et qui plus est, ils tournent tous autour de son accident. Là, ils causent jet-set, fêtes et musiques, que des choses que Max maitrise. « Ah, c’est un monde cruel, tu sais. Tu disparais quelques temps, et on t’oublie, on t’efface, comme ça. » Il claque des doigts pour montrer la rapidité et la cruauté des gens des gens qu’il fréquente. « Je comprends pourquoi tu ne veux pas les fréquenter. Mais je les aime bien, au fond, de temps en temps tu tombes sur des gens bien… » Définitivement, on peut classer Max dans la catégorie des mondains et des partymen, mais il pense ce qu’il dit : certains de ses amis sont d’ailleurs issus de la jet-set, il a même épousé une ou deux filles rencontrées comme ça, dont Lula, et ils s’aiment toujours autant malgré leur divorce. « Enfin, je suppose que la musique classique n’est pas un monde tendre non plus. » Les rivalités y sont féroces car le milieu est sélectif, encore plus que dans l’industrie musicale où Max a ses affaires.

Pour autant, ça ne l’empêche pas de vouloir travailler avec Lude, surtout s’il est en capacité de lui filer un coup de main, car il sait que le Suédois a du talent. « Octobre, parfait, je noterais ça, a priori pour le caler quand j’aurais repris le boulot. » Max s’est aménagé un été plutôt tranquille, réservant du temps seulement pour The Unamed, son propre album, et ses vacances. Il compte travailler à son projet pendant l’été, peut-être jusqu’à l’automne, et le sortir sans doute vers la période de Noël, juste avant idéalement. Il note le regard surpris, mais intéressé, de Ludwig, et secoue la tête. « Non, je ne sais pas encore trop à quoi ça ressemblera. Peut-être quelque chose entre le rock et la folk, mais tu me connais, je ne peux pas m’empêcher de mettre de l’électro un peu partout, déformation professionnelle oblige. » S’il est producteur, Max est aussi DJ, et surtout, il aime la musique sous toutes ses formes. Son prochain album promet donc d’être éclectique avant toute chose. Mais sans doute aussi un peu triste, car la musique lui sert à exprimer ce qu’il ressent, et il y a toujours beaucoup de tristesse chez Max.

Aussi triste qu’il est présent pour aider les autres. Lude lui explique son cas, qui tire un « Oh. » surpris à Max, et il hoche la tête doucement. « Je comprends. Je suppose que c’est mieux comme ça alors. Pour avoir connu les deux cas, ce n’est pas une situation qui doit durer, ça rend dingue. » Il avait abrégé rapidement son mariage avec Crystal quand il avait commencé à sortir avec Lula : s’il trompait sa femme, c’est probablement qu’il devait épouser sa maitresse, ce qu’il avait fait, et ce qui avait créé un scandale monstre. De même, ayant gouté il y a peu à la trahison quand Ivy s’est tirée en Russie après avoir couché avec Shawn, Max sait que ça fait mal. « Tu as l’air de plutôt bien le vivre. » S’étonne-t-il d’ailleurs. « Pardon si c’est indiscret, mais c’est que tu es déjà passé à autre chose ? » A quelqu’un d’autre serait plus exact.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Music is the only cure for pain || Ludwig 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Music is the only cure for pain || Ludwig Empty
MessageSujet: Re: Music is the only cure for pain || Ludwig Music is the only cure for pain || Ludwig Empty

Revenir en haut Aller en bas

Music is the only cure for pain || Ludwig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences-