AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
Le Deal du moment : -38%
– 38% sur PHILIPS SpeedPro Aspirateur Balais 2 ...
Voir le deal
209.99 €

Partagez

Beyond the moment of defeat | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Beyond the moment of defeat | Megan Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 EmptySam 5 Oct - 18:03

All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

Pour conclure sur le sujet de sa copine, Max expliqua qu’il la fréquentait depuis près d’un an et qu’il avait donc pris le temps de réfléchir à cette relation. Megan digéra encore moins qu’il lui ait menti pendant une si longue période, cependant elle entendit le malaise et les excuses de son père. Elle ne comprenait pas ses choix mais elle devrait s’en accommoder. Comme un autre point plus important que son couple la préoccupait, elle écourta la conversation sur Ivy et accepta de lui donner une chance comme à toutes ses précédentes belles-mères. Il était inutile de s’attarder sur elle aujourd’hui alors que l’étudiante ne l’avait pas encore officiellement rencontrée (officieusement oui). Elle reprendrait cette discussion à un autre moment.

Pour l’instant, Megan s’inquiétait des résultats de l’expertise de l’assurance. Elle partit chercher les papiers et les agita sous les yeux de Max, visiblement déstabilisé par les interrogations de sa fille. Loin de s’imaginer la triste vérité sur les intentions de son père, l’étudiante flairait qu’il lui cachait quelque chose et elle le poussa dans ses retranchements en le forçant à revivre à voix haute les détails de son accident. Megan souffrait de le voir ainsi, elle détestait lui poser toutes ces questions. Malheureusement, l’idée que ce tragique événement ne soit pas qu’une fortuite mésaventure la terrifiait profondément. Son père avait-il intentionnellement foncé dans cet arbre avant de se raviser ? Telle était ce qui lui brûlait les lèvres. Perturbée par cette possibilité, Megan lâcha les émotions qu’elle avait retenue à l’hôpital. Les larmes s’invitèrent dans ses yeux et inondèrent les joues de la jeune femme. Avait-il voulu délibérément l’abandonner ? Si la réponse s’avérait positive, non seulement elle aurait un impact considérable sur leur relation mais en plus elle induirait qu’il était tout à fait capable de recommencer. Malgré sa douleur, Max répondait à chacune de ses interrogations, niant encore et toujours le côté intentionnel de l’accident. Il ne voulait pas qu’elle se mette de fausses idées en tête et qu’elle croit tout ce qui se racontait. « Je ne me fie pas à ce que les autres racontent. Je me fie à ce que je vois de toi et aux résultats de ces papiers. » Les intonations d’angoisse dans la voix du producteur trahissaient le traumatisme encore vif laissé par ces mauvais souvenirs. Il chassa les images dans sa tête d’un revers et se rassit, ébranlé. Pourtant, il continua sur sa lancée, bien décidée à convaincre sa fille de son mensonge – qui contenait tout de même une part de vérité. Les images juste avant la collision restaient floues pour lui. Il répéta avoir dévié au lieu de freiner. La peur lui nouait le ventre à chaque fois qu’il revivait la scène, raison pour laquelle il se levait toujours en pleine nuit hanté par les cauchemars. Il se prit le visage entre les mains. Voir Max dans un état aussi fébrile et vulnérable touchait profondément Megan. Cette souffrance et cette impuissance de son père auraient dû la raisonner et la persuader de ne pas s’aventurer plus loin, pourtant les doutes avaient repris le dessus et elle refusait d’abandonner tant qu’elle n’en était pas absolument certaine. La vérité comptait plus que tout, surtout lorsque la vie de Max était la question en jeu.

Acerbe, elle réagit au quart de tour lorsqu’il expliqua la banalité de cet accident. Il ne voulait pas minimiser l’incident, simplement il se produisait tous les jours des accidents imprévisibles et il n’y avait pas toujours de raisons ou de réponse pour les expliquer. Megan n’était pas complètement de cet avis. Un accident avait en tout cas toujours une cause explicable : une erreur humaine ou d’inattention, un souci technique, une intention. Melody avait perdu la vie parce qu’un type avait perdu le contrôle de sa voiture. Il n’y avait certes pas de raison que cela lui arrive – pourquoi elle – mais c’était arrivé. Alors quand Max, pilote de profession de surcroit, ne trouvait pas d’explication à ce qui lui était arrivé, le pressentiment de sa fille ne s’évanouit pas. Megan abattit donc une dernière carte, une carte qui envoyait au diable toute rationalité et demanderait de la part du producteur la promesse la plus difficile. Elle lui demanda de jurer sur Melody. Max pouvait éluder la requête de sa fille d’un revers de la main, être blessé par son manque de confiance et l’envoyer au diable pour utiliser sa sœur dans le but d’être rassurée mais il n’en fit rien. Il avait sûrement compris que c’était trop important pour Megan et que c’était la seule façon de la convaincre définitivement. Alors, il jura. D’une voix brisée, il promit sur la mémoire de sa fille perdue qu’il n’avait pas intentionnellement percuté cet arbre. Dans un premier temps, Megan avait rejeté la main tendue par son père. A présent, elle se blottit contre lui lorsqu’il l’attrapa et pleura à chaudes larmes dans le creux de ses bras. Grâce à cette promesse, Max avait enfin réussi à convaincre l’étudiante. Loin de se douter de la triste vérité, elle était à la fois soulagée et elle s’en voulait à présent de l’avoir poussé si loin pour obtenir des réponses. Elle entendait Max craquer aussi et il reprit une nouvelle fois la parole pour lui assurer qu’il n’avait jamais voulu la quitter et ne le ferait jamais. « Je te crois…. Et je suis désolée d'avoir douté de toi et de t’avoir fait revivre tout ça. » Lâcha-t-elle entre deux sanglots. Megan pleura un long moment dans les bras de son père sans oser le regarder et elle le serra très fort comme si elle avait peur de le perdre. Cette conversation les avait tous les deux profondément éprouvés.


_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Max Julliard
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
Max Julliard

TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding - Abel Griffiths - Charles Miller
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2804
POINTS : 4436
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Sa dernière copine l'a plaqué. Il est libre comme l'air, et malheureux comme les pierres, aussi.
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il parait qu'il sortait avec Yevgeniya Vassilievitch et qu'elle lui volé trente mille livres...vous y croyez, vous ? En tout cas, il a repris ses fêtes et ça n'a pas arrangé son caractère de chien !


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Beyond the moment of defeat | Megan Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 EmptyVen 1 Nov - 23:27

Well, I've been 'fraid of changin'
'Cause I've built my life around you
But time makes you bolder
Even children get older
And I'm gettin' older, too


S’il n’était pas si tard, Max arriverait à se raisonner. Oui si seulement il pouvait dormir un peu, il serait plus calme et il arriverait à prendre les choses avec plus de sérénité. En tout cas, il ne perdrait pas pied comme il est en train de le faire, car le producteur est à deux doigts de craquer devant sa fille, épuisé par la fatigue et le traumatisme. Et puis évidemment, il y a cette dispute qu’ils ont eu à propos de Ivy, même si ça s’est résolu. Non, il n’est pas dans son état normal, et ce serait sans doute plus facile, puisqu’il a déjà commencé à parler de sa propre terreur, de craquer et d’aller jusqu’au bout. Mais il y a une part de lui-même qui se raisonne, qui reste lucide, parce qu’il a trop à perdre. Peu importe à quel point Max est mal, son mensonge doit tenir. Sur tout le reste, il peut se permettre d’être sincère, et de toute façon, il n’arrive plus à garder le masque, mais pas là-dessus. Ce serait faire encore plus de mal à Megan, et c’est la dernière chose qu’il veut. Qu’il ait mal lui n’a aucune importance face au bonheur de sa fille ; et plus égoïstement, Maximilian n’arrive pas à imaginer une vie où il ne verrait plus sa fille. Confusément, il a le sentiment qu’il n’y aura pas de retour en arrière possible s’il lui dit la vérité, et ça, ce n’est pas imaginable pour lui.

Cette multitude de pensées ne l’aident pas à réfléchir, et c’est aussi pour ça qu’il craque en partie. Il est vraiment épuisé et terrifié, mais malgré tout, il essaie de tenir le choc, et il s’accroche, répétant encore et encore son mensonge. Qui lui fait tout aussi mal que le reste, d’ailleurs, jusqu’à s’en parjurer volontairement. Mais Megan est la seule fille qu’il reste à Max et il ferait tout pour elle, jusqu’à abolir sa propre souffrance, et la mettre en arrière plan, quand bien même elle ne cessera sans doute jamais vraiment de le ronger. Mais il verra ça plus tard, il a tout le temps, toute la vie qui lui reste, pour s’en préoccuper. La priorité, maintenant, c’est de rassurer Meg, car s’il a réussi à la rallier à son mensonge, elle est aussi affectée et apeurée que lui. Le choc émotionnel est trop grand pour qu’il arrive à bien lui, il se doute bien que c’est pareil, voire pire, pour Megan. « Je sais, ma chérie, je sais, ce n’est pas grave, tout va bien maintenant. Là, là, tout va bien. » Bien sûr, tout cela coute à Max, mais ce n’est rien par rapport à la douleur et à la peur qu’il a ressenti à l’instant à l’idée de perdre Meg – comme un écho brutal du moment où il a vu son message, ce soir là, et qu’il a réalisé qu’il ne voulait pas, qu’il ne pouvait pas y passer. Il la berce doucement, ayant l’impression, pendant un instant, de revenir en arrière, comme lorsqu’il la consolait quand elle était petite, parce qu’elle était tombée en jouant. Comme ça parait loin, et en même temps si proche… « Tout va bien. Je sais que tu as eu peur, je sais. Et au choix, je préfère qu’on en aie parlé. Si ça te faisait du mal de garder tout ça pour toi, alors c’est mieux qu’on en aie parlé…»

Il l’embrasse sur le sommet du crâne, continuant de la bercer doucement. « Là, viens t’asseoir.  » Max s’installe à côté de sa fille, masquant avec peine une grimace. Il va mieux, mais, ses côtes le font encore souffrir. En particulier lorsqu’il bouge trop vite et trop violemment « Je crois que je comprends pourquoi les gens dorment la nuit et n’ont pas ce genre de conversation aux alentours de trois heures du matin. » Il essaye de détendre l’atmosphère, un peu. « Ça va un peu mieux, maintenant ? » Avec un léger sourire, il passe un bras autour de l’épaule de la brune. « Tu te débarrasseras pas de ton irresponsable de père comme ça, tu sais, hein ! » Qu’il ajoute, essayant de tirer un sourire à sa fille, avant de reprendre très doucement. « Quand j’ai repris conscience…dans la voiture…la première chose que j’ai vu, c’est que mon portable marchait encore un peu et que tu m’avais envoyé un message. L’écran n’était pas verrouillé, c’était directement ton message qui s’affichait, j’ai eu de la chance, parce que mon téléphone était foutu et sur le point de rendre l’âme, je n’avais aucune manip à faire, juste à taper ce message. » C’est l’une des confessions les plus proches de la vérité que Maximilian peut s’autoriser à faire. Parce que clairement, ce message, à ce moment là, il y voit presque une intervention divine. « Si tu ne m’avais pas envoyé ce message…Si tu ne m’avais pas envoyé les pompiers en voyant le mien… j’y serai sans doute resté. » Autre preuve – opportune – de son mensonge : pourquoi envoyer un message à sa fille pour lui demander de lui envoyer les pompiers s’il ne voulait pas s’en sortir  « Mais tu l’as fait. » Il dépose un baiser sur sa joue. « Mais tu l’as fait. Alors non, je ne t’en veux pas, Meg. Parce que c’est sans doute grâce à toi que je suis encore là. » Il resserre un peu son étreinte, encore une fois, essayant de masquer ses larmes. « On est ensemble, ma chérie, tout va bien. Et je crois qu’on ferait mieux d’aller se coucher, parce qu’à mon avis, les crises de larmes, ça doit venir en partie de la fatigue. Tu veux rester encore un peu avec moi ? Et puis on remonte, après ? » L’orage semble passé, maintenant, et le producteur ne ment pas lorsqu’il dit qu’il est épuisé. Mais au moins, s’il a été violemment éprouvé par cette conversation, il a réussi à convaincre Meg.

_________________

Summertimesadness I was sinking, but now I'm sunk, and I was drinking, and now I'm drunk. Your songs remind me of swimming but somehow I forgot...

Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Megan Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Megan Julliard

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Maria Pedraza
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey <3, signa - astra, gifs signa - chittockwrites, icon - kawaiinekoj
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Fredrik (3) - Judith (2) - Danny (2).
A venir : Max.

Fini : Max & Judith - Fredrik - Ivy - Danny - Annif Lula - Max - Luke - Judith - Lula - Fredrik (2) - Max (2) - Emma - Eleanor.

Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 A8dab46d93f7de6ee2d44755cd4d746ba4b38869
RAGOTS PARTAGÉS : 705
POINTS : 1695
ARRIVÉE À TENBY : 19/03/2019
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans (18 juin)
CÔTÉ COEUR : Côté quoi ?
PROFESSION : Etudiante en droit, elle hésite à continuer dans cette voie mais elle n'ose pas en parler à sa famille.
Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Beyond the moment of defeat | Megan Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 EmptyMar 19 Nov - 17:32

All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

Désormais convaincue par le mensonge de son père, Megan se réfugia contre lui et s’effondra longuement dans ses bras. Les Julliard osaient de plus en plus exprimer leur attachement mutuel mais ils ne dévoilaient que rarement un état émotionnel aussi extrême. Les circonstances ne se rapprochaient pas de l’ordinaire : Maximilian avait failli perdre la vie. Après Melody, l’idée de perdre son père avait profondément perturbé Megan. Toute cette discussion avait ravivé ses doutes et ses peurs à l’instar du producteur qui avait revécu une énième fois l’accident. A présent qu’elle était persuadée du caractère vraiment accidentel de cette collision, Megan regrettait l’avoir poussé dans ses retranchements. Pourtant, en père protecteur et très attaché à sa fille, il ne lui en voulait pas le moins du monde et la rassura immédiatement, d’une voix douce, comme il le faisait quand elle était petite. « Oui, je n’aurai pas réussi à le garder pour moi... » Souffla-t-elle entre deux sanglots. Max continua de la réconforter et l’invita ensuite à s’asseoir à côté de lui dans le canapé. Une grimace de douleur lui parcourut le visage, signe qu’il ne devait pas forcer. Il tenta l’humour sur l’heure nocturne et lui demanda si elle allait mieux. Elle hocha la tête positivement en guise de réponse et écouta les dernières informations du producteur. Lorsqu’il avait repris conscience dans la voiture, il avait vu le message de Megan et avait vite écrit un texto à sa fille avant que son appareil ne rende l’âme. Son père voulait clairement dire que c’était une forme de signe car sans ce message, il n’aurait peut-être pas réussi à prévenir quiconque et il y serait sans doute resté. Cette révélation rassurait à la fois Megan d’avoir pensé à écrire à son père à ce moment-là et en même temps elle lui donnait particulièrement froid dans le dos. « Quand on dit parfois que tout ne tient qu’à un fil… » Souffla-t-elle d’une petite voix. Max lui déposa un baiser affectueux et conclut ce qu’il essayait de lui dire : il ne lui en voulait pas non car selon lui, il lui devait probablement la vie. Megan ne savait pas quoi dire face aux mots de son père, elle prenait encore plus conscience à quel point elle avait failli le perdre et surtout de l’essentiel : il était toujours bel et bien là, à ses côtés. « Tu as eu sacrément de la chance… T’avoir écrit juste à ce moment-là, c’est peut-être parti d’un pressentiment, qui sait. On ne le saura jamais et je ne cherche pas à le savoir. Fais juste attention à toi. » Max la serra une nouvelle fois contre lui et proposa ensuite de rester encore un peu puis d’aller se coucher, éreinté par cette nuit éprouvante. « Oui. » A bout de forces elle aussi, elle ne demandait pas mieux que de mettre toute cette histoire derrière eux. Megan demeura un instant auprès de son père, puis elle l’aida à remonter dans sa chambre et retourna à son tour dans son lit, dans l’espoir de retomber dans les bras de Morphée avant le lever du jour.

Sujet terminé Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 482748114

_________________

 
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Beyond the moment of defeat | Megan Beyond the moment of defeat | Megan - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Beyond the moment of defeat | Megan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP terminés-