AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

On habite ici ? Feat Brendan Darlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Valtersen(Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddtrh3Py1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 729
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddy2QB1E1slfjc1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyDim 14 Avr - 22:28

Mohana avait décidé de déménager, elle avait de plus en plus de conflit avec sa sœur et puis elle venait de trouver un poste de chirurgienne dans l’hôpital du client. C’était un poste moins prestigieux que son ancien poste, mais elle allait découvrir une nouvelle façon de travailler. Puis elle voulait éviter de songer à son fiancé donc c’était une excellente façon de se changer les idées. Elle avait hâte de commencer son nouveau travail, un peu moins de déménager.

Parce que même si elle passait son temps à s’engueuler avec sa sœur, elle restait de son sang. Au fond, elle aimait sa sœur, mais les non-dits et les valeurs ancrées de Mohana ternissaient leurs relations. Puis la brune n’était pas complètement stupide, elle sentait bien qu’il y avait un truc étrange entre le voisin et sa sœur. Et ce n’était pas en déménageant à l’autre bout de la ville qu’elle allait découvrir le pot au rose. Elle allait profiter de cette recherche d’appartement pour questionner le jeune homme, elle avait eu son cour de cuisiner avec l’ex du jeune homme sans rien apprendre de plus. Bon le point positif était qu’elle s’entendait super bien avec la jeune femme qui était réellement adorable.


Elle allait cuisiner le jeune homme pendant leurs visites de la ville, elle avait appris grâce à l’ex du jeune homme qu’il abusait parfois des substances illicites, ce que Mohana désapprouvait. Mais pour ce coup-là, elle espérait que le jeune homme allait être assez shooté pour parler, elle ne se voyait pas lui tendre un joint, mais avec un peu de chance. Elle avait revêtu des habits typiquement indiens, parfois elle aimait bien s’habiller de façon traditionnelle pour marquer d’où elle venait. En espérant que le jeune homme n’allait pas faire une remarque désagréable au risque d’envenimer leurs relations.

Enfin il était trop tard pour songer à cela vu que Mohana venait d’arriver devant la porte de son voisin et qu’elle appuyait sur la sonnette depuis quelques minutes. Venir dès huit heures du matin n’était peut-être pas l’idée du siècle, mais elle avait des gâteaux pour lui faire digérer la pilule au voisin. Donc il allait être d’excellente humeur, elle aurait peut-être dû mettre de la drogue dans le gâteau. Mais il venait enfin d’ouvrir et de sortir de son lit vu sa tête. Hello, tu m’as promis de m’aider à choisir mon futur appartement donc me voici. Tu n’es toujours pas habillé ? Ce n’est pas grave, prend un gâteau et dépêches-toi.

Mohana fit un grand sourire avant de lui fourrer la boîte dans les mains. J’ai trop hâte d’aller voir les appartements, tu permets que je rentre ? Je t’expliquerais notre parcours pendant que tu seras à la salle de bain, histoire de gagner du temps. Bon tu attends quoi ? Aller. Mo était surexcité et elle affichait un grand sourire en rentrant dans l’appartement du jeune homme regardant autour d’elle en attendant qu’il se change pour pouvoir l’accompagner. J’avais dans l’idée de commencer par le centre-ville, c’est une bonne idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendan K. Darlington
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : ilyria (avat) - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 6066
POINTS : 4483
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014
On habite ici ? Feat Brendan Darlington 25.12
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina, mais il aime bien les filles de la ville quand même…
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyLun 22 Avr - 13:00

How do I ever know? Who can I trust?
Feelings of emptiness
Only love could kill me, God bless


Driiiiiiiiing Le bruit de la sonnette retentit et semble ne plus vouloir s'arrêter, poussant Brendan à grogner au fond de son lit, jusqu'à crier quelques jurons. « Putain, Amanda, c'est pour toi, va ouvrir. » Qu'il gueule depuis le fond de son lit, puis il enfouit sa tête sous son oreiller en espérant que la sonnette s'arrêtera. Hélas, sa colocataire ne semble pas réagir, elle semble même ne pas être présente dans l'appartement, ce qui fait réaliser au blond que c'est peut-être elle derrière la porte. Qui sait, peut-être qu'elle a perdu ses clés ? Connaissant sa colocataire comme il la connait, elle pourrait facilement les faire tomber dans une bouche d'égout. La maladresse d'Amanda est en effet très remarquée. Un long soupire plus tard, il s'extirpe de ses draps et part ouvrir la porte en caleçon. C'est avec surprise qu'il découvre Mohana derrière la porte, mais ce n'est pas pour autant qu'il est gêné de la façon dont il est habillé. « Mohana ?! » Les sourcils froncés, Brendan doit se concentrer pour voir une image nette de la jeune femme. Mais que fait-elle ici ? « Mais… Maintenant ? » Pas le temps de faire quoi que ce soit, ou de dire quoi que ce soit qu'il est en train d'inviter la jeune indienne qui se fait très insistante. « Uhm… Oui… Tu peux entrer. » Les choses se passent beaucoup trop vite pour le cerveau brumeux du Darlington qui peine à trouver son chemin jusqu'à la cuisine. Il bénit Amanda qui a laissé du café dans la cafetière et il en boit un mug sous les yeux de la brune. Le jeune homme n'aura dormi que quatre heures parce qu'il a encore une fois passé toute la nuit à combattre des américains en ligne, mais ça, il préfère ne pas le dire à Mohana. Vu la relation difficile qu'elle entretient avec Jaya, il préfère essayer de montrer un bon visage, même si ce n'est pas toujours facile.

« Bon ben… Je vais me doucher, vite fait. » Il va dans la salle de bain, fait couler l'eau et tente malgré tout d'avoir une conversation avec Mohana. « Je ne savais pas qu'on devait faire des visites aussi tôt. Je ne savais même pas qu'on devait faire les visites aujourd'hui, en fait. Tu me l'avais dit ? » Qu'il crie depuis la douche. Peut-être qu'elle le lui avait dit, mais si elle l'avait fait alors qu'il avait déjà trop fumé, il y a de grandes chances pour qu'il ne s'en souvienne pas. « Oui, c'est une bonne idée, le centre. » Qu'il admet malgré la fatigue qui l'étreint. L'eau cesse de couler et il se sèche en quelques secondes, puis s'habille avec les premiers vêtements qui lui tombent dans les mains. Il retourne vers Mohana, reprend un peu de café et des gâteaux qu'elle avait préparé. « Il y a beaucoup d'appartements à visiter ? » Demande-t-il, un peu paumé quant à la suite de la matinée. « Je suis prêt. On peut y aller. Qu'elle est la première adresse ? » Il attrape les clés de sa voiture, prêt à guider la jeune femme dans les rues de Tenby jusqu'aux adresses qu'elle lui donnera et il fera de son mieux pour ne pas s'endormir pendant les différentes visites.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Valtersen(Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddtrh3Py1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 729
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddy2QB1E1slfjc1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyJeu 25 Avr - 18:49

Mohana n’était pas le genre de personne à se contenter d’un non, elle avait toujours ce qu’elle voulait. Donc Brendan allait sortir de son lit, même s’il criait le prénom de sa colocataire. Et la suite des événements lui donna raison vu qu’il débarqua en caleçon à la porte.

Elle n’attendit pas sa réponse rentrant dans son appartement en attendant qu’il prenne sa douche, le bousculant un petit peu. Oui maintenant pour répondre à ta question, donc je t’invite à te dépêcher, parce que crois-moi je pourrais aller jusqu’à te doucher moi-même tellement j’ai hâte. Et toi comme moi ne voulons pas en arriver jusque-là.

Elle suivit le jeune homme à l’intérieur de l’appartement avant de s’adosser contre le mur face à la salle de bain pour pouvoir communiquer plus facilement avec le jeune homme. Oui, je t’avais dit que l’on faisait des visites aujourd’hui. Tu as osé oublier ce que je t’avais dit ? D’ailleurs tu devais aussi me parler de Jaya, ça avance bien entre vous. Mo essayait de prêcher le vrai du faux, faire croire qu’elle était au courant de quelques choses pour avoir toutes les informations qu’elle voulait. Parce qu’elle n’était pas conne et elle se souvenait parfaitement d’une des phrases prononcées par Brendan lors de ce dîner à quatre.


Elle n’avait réussi à obtenir aucune information de la part de l’ex du jeune homme qui n’était pas au courant des relations amoureuses du jeune homme. Pour le plus grand malheur de la brune, mais elle avait appris d’autres informations et vu qu’elle n’avait pas sa langue dans sa poche, elle comptait bien poser des questions au jeune homme.

Elle l’entendit couper l’eau et il apparut quelques minutes plus tard habillées. Elle lui refila la boîte tout en quittant l’appartement du jeune homme pour descendre en direction de la voiture du jeune homme. Elle lui laissait le volant, malgré qu’elle n’ait pas vraiment confiance en lui. D’ailleurs elle allait tout de suite lui poser des questions, enfin d’abord elle attachait sa ceinture correctement. Et il allait devoir en faire de même vu ce qui l’attendait. L’adresse est la suivante (adresse du logement), j’ai regardé et ce n’est pas trop loin d’ici.


Normalement il y aura quelqu’un pour nous attendre. Mais la route est quand même longue dans cette campagne alors j’ai plein de questions pour toi. Tu sais que j’ai vu ton ex lors d’un cours de cuisine chez ma sœur ? Eh bien figure-toi que l’on a parlé de toi, entre autres choses ne t’inquiète pas. Et elle m’a fait des révélations donc je viens puiser l’information directement à la source pour savoir si c’est vrai.

Elle m’a dit qu'elle pensais que tu prenais de la drogue, c’est vrai ? Pourquoi tu fais ça ? Attention je ne juge pas, mais je ne comprends pas l’utilité. C’est parce que tu es mal dans ta peau, que tu ne t’acceptes pas comme tu es que tu prends de la drogue ? Elle avait l’air assez en rogne, j’ai essayé de te défendre, mais je crains que ça n’ait servi à rien. Sérieusement tu lui as fait quoi à ton ex ? Même quand je me dispute avec ma sœur comme dans toute famille, nous n’en sommes pas à ce point. Ou alors c’est une fausse impression. Je me tais pour que tu puisses me répondre, de toute façon tu es coincé.
Elle finit sur un dernier sourire angélique avant de se concentrer à nouveau sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendan K. Darlington
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : ilyria (avat) - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 6066
POINTS : 4483
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014
On habite ici ? Feat Brendan Darlington 25.12
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina, mais il aime bien les filles de la ville quand même…
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyDim 5 Mai - 11:42

How do I ever know? Who can I trust?
Feelings of emptiness
Only love could kill me, God bless


« Tu n'as aucune idée de ce dont j'ai envie ou non, Mohana, attention à ce que tu avances. » Rigole-t-il quand l'indienne lui assure qu'il ne voudrait pas se retrouver dans la douche avec l'aînée Patel. Tout va beaucoup trop vite pour Brendan. Le jeune homme n'est pas du matin, il ne l'a jamais été et ça ne risque pas de changer. Le rythme du blond est souvent synonyme de soirées, ce qui signifie qu'il se couche beaucoup trop tard et qu'il se réveille tard également. A vrai dire, Brendan a déjà été viré très souvent à cause de son manque de ponctualité matinale. Il arrive de temps en temps à faire des petits boulots de comptabilité pour des entreprises ou des auto-entrepreneurs, mais souvent, il reste le temps de quelques semaines car il arrive trop en retard ou il n'arrive carrément pas - ayant oublié le job en question tellement il était préoccupé par la partie qu'il jouait en ligne. « Ça, j'en doute fort. » Rétorque-il quand Mohana mentionne sa jeune soeur. Jaya a été formelle, il ne doit pas parler de leur relation à la brune et il compte bien s'appliquer à garder le silence à ce sujet.

Quelques minutes plus tard, Mohana et Brendan retrouvent la voiture et le tatoueur s'installe derrière le volant, mémorisant l'adresse où ils doivent se rendre. Peu réveillé, il s'attend à un trajet en silence, mais malheureusement pour lui, Mohana en a décidé autrement. La jeune femme ne s'arrête plus, lui apprenant des choses dont il aurait préféré ne pas être au courant : elle a vu Deryn et elles ont parlé de lui. Clairement, les mains serrent un peu plus le volant, crispé au possible et il serre les dents de longues secondes. Il ne faut pas qu'il se formalise, mais il n'aime pas beaucoup que les deux jeunes femmes aient passé du temps ensemble, surtout vu comme la mère de sa fille la déteste. « Je n'ai absolument aucun problème d'estime, Mohana. Je suis très bien dans ma peau et j'accepte très bien la personne que je suis. » Oui, le blond est fier de qui il est, il enchaîne les soirées, profite de sa jeunesse pendant qu'il est encore temps et il ne vit sans regret. Le seul regret qu'il puisse avoir, c'est celui de ne pas voir suffisamment sa fille, mais il fait tout ce qu'il peut de ce côté pour essayer de gagner du terrain.  « Mais vu comme tu en parles, je devine que tu n'as jamais testé, pas vrai ? » Il suffit de voir comment elle utilise le mot "drogue" pour s'en rendre compte. Pour Brendan, il ne s'agit pas de drogue, c'est plutôt un calmant naturel, un produit qui le détend et qui lui permet de flotter sans arrêt sur un petit nuage. « C'est de la beuh, ce n'est pas de la drogue. C'est naturel. Ça détend, c'est tout. Ah, et ça donne faim, aussi. » Il reste concentré sur sa route, mais il continue sa réponse à la jeune femme qui est bien curieuse. « Et hormis ça, je ne prends rien. Voilà, de la beuh et de l'alcool en soirée. La base, quoi. » Il sait déjà que la jeune femme ne boit pas d'alcool alors c'est vrai que le mode de vie du Darlington doit être difficile à comprendre pour elle tout comme le mode de vie de l'indienne est difficile à comprendre pour Brendan. « Quant à ce que j'ai fait à Deryn… C'est plutôt simple, je crois. Je me suis comporté comme un goujat avec elle. J'ai été un vrai connard. Je me suis joué d'elle et je ne lui ai plus donné de nouvelle après avoir eu ce que je voulais. » Il l'a courtisé de longues semaines car elle représentait un challenge pour lui : une pucelle catho qui se réservait pour le mariage. Il voulait la faire craquer et il y est parvenu. Il a savouré sa victoire, n'a pas hésité à salir la réputation de la jeune femme pour le plaisir, juste parce qu'il se comportait comme un connard à l'époque. « Et puis j'ai appris qu'elle était tombée enceinte. » Il ne pouvait pas avoir pire couple pour élever un enfant. D'ailleurs, Deryn lui avait caché la grossesse. Il a fallu qu'une tiers personne lui apprenne qu'elle attendait son enfant sinon la brune n'aurait rien dit à Brendan et il n'aurait jamais rencontré Nina. « Elle a voulu me le cacher. J'ai appris qu'elle était enceinte peu avant l'accouchement alors je lui en ai beaucoup voulu. Après ce que je lui avais fait elle ne voulait pas que je fasse partie de sa vie ou dans celle de sa fille, mais c'était hors de question que je lui abandonne mon enfant. » La seconde où il a su que la jeune femme était enceinte, il s'est senti devenir père et il n'a plus jamais voulu lâcher prise. « Ça va bientôt faire neuf ans qu'elle me fait la misère, qu'elle se venge de ce que je lui ai fait en m'empêchant de voir la petite à ma guise. Je la déteste autant qu'elle me déteste. » Mohana a à présent un bon résumé de l'histoire, même s'il lui épargne toutes les batailles avec les avocats qu'ils sont encore en train de vivre actuellement.  « Nous y voilà, le premier appartement. À toi l'honneur. »

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Valtersen(Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddtrh3Py1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 729
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddy2QB1E1slfjc1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyLun 20 Mai - 21:03

Tu vas finir par me faire peur Brendan, je ne suis pas ma sœur. Et je maîtrise les clefs de bras comme personne. Elle lâcha sa dernière phrase en riant, elle n’était absolument pas agressive, mais elle savait les gestes de base pour se défendre. Elle ne voulait faire de mal à personne, mais elle était parfois maladroite avec ses mots. Enfin ce n’était plus le moment de songer à ça vu que Brendan sortit de sa douche et descendit rapidement avec la jeune femme en direction de sa voiture.

Mohana avait organisé un atelier cuisine avec l’ex du jeune homme qui avait accusé son ex de se droguer. Mohana n’ayant pas sa langue dans sa poche, elle interrogea le jeune homme. Elle ne voulait pas se faire une fausse image de lui, mais finalement elle ne fut pas choquée en apprenant qu’il se droguait vraiment. Toutefois il se défendit de prendre vraiment de la drogue, selon lui, ce qu’il prenait n’était pas de la drogue. Je m’entends bien avec ma sœur, nous parlons parfois. Mais comme toute famille nous nous disputons donc oui elle m’a déjà raconté des détails de votre histoire.

Elle finit par lui demander s’il prenait de la drogue pour se sentir mieux dans sa peau, encore une fois, il affirma que ce n’était pas le cas. Mais si tu étais bien, tu n’aurais pas besoin de ça. Jaya t’en a peut-être parlé, mais je fais du yoga pour me détendre. Je n’ai pas besoin de prendre de la drogue. Parce qu’elle a un impact sur ta santé, notamment sur tes neurones, mais pas seulement.

Elle nia de la tête lorsqu’il lui demanda si elle avait déjà testé. Non, comme je te l’ai dit je fais du yoga et je suis bien dans ma peau. Parce que la beuh reste une drogue, dont la puissance est souvent ignorée par les consommateurs. Je ne te juge pas contrairement à ce que tu crois, je trouve juste ça triste. Je suis médecin avant d’être chirurgienne esthétique donc je sais les effets dévastateurs sur ta santé.

Donc j’espère que tu finiras par décrocher, mais je note que ça augmente ta faim. C’est toujours utile ce genre d’information pour moi.
Elle lui fit un léger sourire parlant de son habitude à faire des quantités industrielles de nourriture sans vraiment s’en rendre compte. Elle aimait faire plaisir à ceux qu’elle croisait, même s’ils s’étaient comportés comme de vrais connards avec une jeune femme. Je peux comprendre qu’elle t’en veuille et qu’elle imagine que tu ne sois pas un assez bon père pour ta fille.

Attention, je ne dis pas qu’elle a raison, mais elle a peut-être besoin de temps pour penser ses blessures. Tu t’es déjà excusé sincèrement de ce que tu lui avais fait ? Mohana essayait de trouver une solution, après elle n’avait pas de baguette magique donc elle n’allait pas pouvoir régler le conflit, mais peut-être le rendre moins important. Après elle ne voulait pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais elle trouvait la situation triste pour la gamine. Comme elle l’avait déjà pensé précédemment, elle savait ce que ça faisait d’être privée de son père alors que ce dernier était bien vivant. La gamine devait souffrir de cette distance ou alors Mo se trompait complètement, c’était bien possible.

Les deux jeunes finirent par arriver en face du premier appartement que la jeune femme devait visiter. Le quartier est bien ? Non, ne me réponds pas. Je vais faire parler la personne et après on verra si elle dit la vérité. Elle fit un grand sourire avant de sortir de la voiture à toute vitesse arrivant déjà devant la personne qui devait lui faire visiter l’appartement.

Brendan ! Dépêches-toi, j’ai tellement hâte que je t’arrache le bras si tu ne te dépêches pas. Elle piétina d’impatience attendant qu’il se bouge enfin. Une fois chose faite, elle laissa son interlocuteur lui ouvrir la porte de l’immeuble et commença à écouter ses explications. Elle n’avait pas choisi des appartements bas de gamme, mais vu le lieu, elle n’avait pas eu énormément de choix non plus.

// Désolé de la longueur et du temps d'attente. On habite ici ? Feat Brendan Darlington 9848650
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendan K. Darlington
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : ilyria (avat) - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 6066
POINTS : 4483
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014
On habite ici ? Feat Brendan Darlington 25.12
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina, mais il aime bien les filles de la ville quand même…
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptySam 1 Juin - 18:26

How do I ever know? Who can I trust?
Feelings of emptiness
Only love could kill me, God bless


« Aucune raison d'avoir peur ou de faire quoi que ce soit d'aussi violent. Je note juste que tu n'es pas réceptive à mon humour pourri. » Pour être pourri, il l'est, mais ça ne l'empêche pas de rire à ses propres remarques. Ils montent dans la voiture de Brendan et il prend la route du premier appartement à visiter, sans trop savoir pourquoi Mohana a voulu faire ces visites avec lui. N'a-t-elle pas quelqu'un dans sa vie ? Quelqu'un qui peut gérer ce genre de sorties ? Autant ça ne le dérange pas d'accompagner l'indienne, autant ils sont très différents et il se doute que son avis importera peu la jeune femme. « Ah oui ? Je suis curieux alors. Qu'est-ce qu'elle t'a dit sur cette histoire ? » Il ne peut s'empêcher de penser que Mohana prêche le faux pour avoir le fin mot de l'histoire, mais il se demande sérieusement si Jaya a en effet parlé d'eux à sa soeur. Après la saint-Valentin mouvementée qu'ils ont eu, il en doute fortement. Mohana n'accepterait jamais une telle relation, pas après ce qu'il a appris sur la culture des Patel. « S'il y a un truc à savoir sur moi d'une importance capitale, Mohana, c'est que je suis le plus grand glandeur que tu rencontreras dans ta vie. Jamais tu ne me verras pratiquer le moindre sport. Alors du yoga… Ce n'est pas pour moi. D'autant plus que j'ai la souplesse d'un bout de bois. » S'esclaffe-t-il. Pourquoi s'embêter à faire du sport alors qu'il a une morphologie qui lui permet de manger tout ce qu'il veut sans prendre un gramme ? Ainsi, il peut profiter de son temps libre en s'affalant sur le canapé, un cône au bout des lèvres sans la moindre culpabilité. Il ne cherche pas à argumenter face à Mohana qui a certainement raison sur les effets néfastes de la marijuana, mais il refuse de les prendre en compte. La brune est médecin, bien sûr qu'elle connait les risques, mais rien ne peut faire changer d'avis le tatoueur. Elle peut toujours espérer qu'il arrête, ça n'arrivera pas. Toutefois, si Brendan se dit brièvement qu'il a hâte qu'ils changent de sujet, il change d'avis quand la conversation devient de plus en plus concentrée sur Deryn et sur la relation qu'ils ont vécu. « Ça fait neuf ans. Je crois qu'elle a eu le temps de panser ses blessures. Il est hors de question que je m'excuse. Je me suis peut-être comporté comme un salaud, mais elle, ça fait neuf ans qu'elle se venge en m'empêchant de voir Nina à ma guise. » Le jour où il fera des excuses à Deryn n'est pas prêt d'arriver. Il croit d'ailleurs qu'il n'y a rien qui pourra le faire faire un tel acte.

Une fois devant l'adresse donnée par le jeune femme, cette dernière s'empresse de sortir de l'habitacle et par la même occasion, de presser Brendan. « Woh. Doucement. Tu sais que tu viens de me réveiller. Un peu de patience. J'arrive. » Il se détache, sort de la voiture et rejoint la jeune femme. Il ne connait pas vraiment le quartier, mais il lui semble plutôt bien du premier oeil. « Allons-y. » Ils se retrouvent dans l'appartement quelques minutes plus tard et le jeune homme rêverait de se griller une clope, mais il doit se retenir. Il laisse Mohana poser toutes les questions qu'elle veut et il se contente de croiser les bras sur son torse, usant de cette posture imposante et impressionnante pour que l'agent immobilier n'essaye pas d'arnaquer la brune. « Alors qu'en penses-tu ? Tu as le coup de coeur ? » Demande-t-il. Si ce n'est pas le cas, Mohana aura toujours l'occasion de tomber amoureuse des autres logements qu'ils iront visiter après celui-ci.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Patel
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : Valtersen(Avatar)+ Semi-hiatus (astraea) (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible (1/3)

Brendan & Jaya& libre.

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddtrh3Py1slfjc1_250

RAGOTS PARTAGÉS : 94
POINTS : 729
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018
On habite ici ? Feat Brendan Darlington Tumblr_inline_ohddy2QB1E1slfjc1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptyLun 10 Juin - 0:33

Je n’ai pas peur de toi, tu ne peux pas me faire de mal. Je suis une femme forte. Elle termina cette conversation sur cette dernière phrase avant de descendre en direction de la voiture de son voisin. Voisin qui n’allait plus être le sien pour très longtemps, il fallait d’ailleurs qu’elle règle ce souci. Parce qu’elle se doutait bien que sa sœur n’allait pas lui raconter ses histoires de cœur.

Les deux jeunes femmes n’étaient absolument pas proches et elles ne se racontaient pas leurs histoires de cœur. Mohana ne racontait ses histoires de cœur à personne, enfin personne d’ici. Elle avait des amies à Paris qui savait la vérité, mais elle ne pouvait pas leur parler en permanence. Mais elle avait la chance de ne pas être seule dans cette épreuve. Elle essaya de relancer la conversation  sur sa sœur auprès de Brendan, mais ce dernier était plus rusé qu’il en avait l’air. Comme quoi l’habit ne faisait vraiment pas le moine ou alors Mohana jugeait trop vite. Ce qui était bien possible, mais à défaut de savoir la vérité, Mohana possédait des yeux et une expérience de vie grâce à ses amies bien plus libérées qu’elle.

Lorsqu’elle avait vu sa sœur se faire belle, elle s’était douté que cette dernière n’allait pas soigner ses patients. Mais plutôt rejoindre quelqu’un, Mohana ne se doutait absolument pas de la relation qu’entretenait sa sœur avec le voisin, elle pensait à une amie voir à une possible homosexualité de sa sœur. Elle était encore loin du compte, mais elle comptait bien creuser le sujet. Vous avez eu un rendez-vous qui n’a pas super bien fonctionné. Elle évita de justesse de lui demander si elle avait juste, mais Mohana était douée pour manipuler les gens. Après Brendan était doué, plus doué qu’elle ne l’aurait cru et il allait être difficile à faire parler. Au pire, elle allait le pousser d’un balcon, il lui avouerait bien tout une fois les pieds dans le vide. Elle retient un rire en imaginant la scène, un rire que Brendan n’aurait pas compris vu qu’il était en train de lui parler de sport. Le yoga n’est pas vraiment un sport, on essayera quand même. Crois-moi tu sortiras du lit ce jour-là, parole de Patel. Elle lui fit un clin d’œil avant d’arriver au lieu de rendez-vous pour visiter son premier appartement. Elle poussa un soupir en l’entendant parler de son ex.


Les blessures ne guérissent pas comme ça, surtout quand personne n’est venue les soigner. Tu lui as fait du mal, tu as ouvert des plaies mentales chez elle. Mais c’est ton choix, je ne peux pas te forcer à présenter des excuses après demandes-toi si le bonheur de ta vie, ta fille ne mérite pas une petite remise en question de ta part et des excuses auprès de sa mère. Une enfant ne devrait pas vivre ça, mais ça ne me regarde pas après tout.


Elle haussa les épaules avant de sortir de la voiture pour se diriger vers la personne qui allait lui faire visiter le bien pressant Brendan de se dépêcher. Ils commencèrent à visiter l’appartement, Mohana posa toutes les questions qu’elle avait dénichées sur internet avant de regarder Brendan. Je ne sais pas, il faut visiter plusieurs appartements avant de faire un choix non ? Je propose qu’on aille voir d’autres biens, pour que je puisse comparer mes données. Et oui, tu es réquisitionné pour la journée, voir pour la nuit. Ne me remercie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendan K. Darlington
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : ilyria (avat) - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 6066
POINTS : 4483
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014
On habite ici ? Feat Brendan Darlington 25.12
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina, mais il aime bien les filles de la ville quand même…
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington EmptySam 22 Juin - 18:24

How do I ever know? Who can I trust?
Feelings of emptiness
Only love could kill me, God bless


Plus le temps passe et plus Brendan ne sait pas quoi penser de la conversation qu'il est en train d'avoir avec Mohana. Est-elle réellement au courant de ce qu'il a vécu avec Jaya ? Assurément, elle n'est pas au courant de la dernière soirée qu'ils ont pensé ensemble sinon elle ne serait pas aussi amicale avec lui, elle l'aurait plutôt réveillé à l'aide d'une arme au bout contondant pour lui faire comprendre que sa bouche devait rester bien loin de celle de sa jeune soeur. Ainsi, le jeune homme décide de prendre les devants et de dire une demie vérité à l'indienne. « En effet. » Un rendez-vous qui n'a pas super bien fonctionné - c'est ainsi que Brendan avait ressenti cette soirée pendant de longues semaines, jusqu'à ce qu'ils mettent les choses au clair et qu'il puisse à nouveau embrasser la brune sans avoir peur qu'elle le rejette. « Et comme tu as l'air de ne pas vouloir t'arrêter avant d'apprendre quelque chose de croustillant, je vais te dire ce qu'il s'est passé. J'ai voulu l'embrasser et elle m'a repoussé. » Ce n'est pas un mensonge. Ou presque : il l'avait vraiment embrassé et elle ne l'avait pas repoussé, mais elle s'était enfuie sans un mot quelques secondes plus tard, ce qu'il avait ressenti comme un vent magistral. « Je ne voulais pas en parler parce que c'est carrément honteux… Jamais on ne m'avait repoussé. » Encore une fois, ce n'est pas un mensonge. Il s'était senti mal quand Jaya était parti. Toutefois, il avait accepté le fait qu'il ne se passerait rien d'autre entre eux. Brendan n'est pas le genre d'homme qui intimide ou qui force quiconque à faire quelque chose contre leur grès. Avant d'avoir Nina, Brendan pouvait être un peu insistant - il voyait les filles comme des challenges - mais plus maintenant. « Elle ne voulait pas qu'on soit autre chose que des amis et j'ai accepté. » Il l'avait accepté, mais elle n'a clairement pas refusé quand Jaya l'a embrassé passionnément au match de hockey.

Heureusement, la conversation passe à un autre sujet, mais Brendan n'est pas certain de comprendre ce que la jeune femme lui dit. Le mettre au sport, lui ? Il ne pratique que le sport de chambre et ça lui suffit amplement. « On verra, mais n'y crois pas trop. » La prévient-il tout de même. Le sortir du lit pour honorer une promesse, passe encore, mais le sortir du lit pour faire du sport, jamais de la vie. Tout comme il ne faudra jamais s'attendre à ce qu'il fasse la moindre excuse à la mère de sa fille. D'ailleurs, il doit prendre sur lui pour ne pas répondre méchamment à Mohana. « Elle n'a qu'à voir un psy pour soigner ses plaies mentales. C'est à ça qu'ils servent. Mais tu as raison, ça ne te regarde pas. Tu n'as pas d'enfant, tu ne sais pas ce que c'est. » Dit-il sèchement. Il espère que ce sujet sera clôt car il n'a pas envie de se fâcher avec la jeune femme. Qui sait, peut-être que si la jeune femme ne l'avait pas réveillé si tôt et s'il avait eu le temps de fumer tranquillement en buvant son café, il ne serait pas aussi à fleur de peau. Ils visitent le premier appartement, mais Mohana ne semble pas avoir de réel coup de coeur pour ce dernier et souhaite visiter les autres dont elle a noté les adresses. Le jeune homme s'appliquera à suivre les désirs de la dame et il essaye de s'adoucir. « Ça dépend. Si tu aimes vraiment un appart, tu peux le prendre direct, mais s'il ne te plait pas vraiment et si tu peux te permettre de visiter d'autres endroits, n'hésite pas. Je ne suis pas pressé.  » Ils sortent de l'appartement et se préparent à retourner à la voiture, mais le jeune homme fait ce dont il rêve depuis quelques temps déjà.  « Par contre, si on en a pour toute la journée, je vais avoir besoin de fumer. » Dit-il avec franchise. Il sort son paquet et place une cigarette entre ses lèvres avant de l'allumer.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty
MessageSujet: Re: On habite ici ? Feat Brendan Darlington On habite ici ? Feat Brendan Darlington Empty

Revenir en haut Aller en bas

On habite ici ? Feat Brendan Darlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: An old country song-