AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Learn to fly | Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fiona Miller
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - cosmic dust ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan - Lloyd.
RAGOTS PARTAGÉS : 2454
POINTS : 5199
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014

Learn to fly | Lloyd Tumblr_inline_ogyxha8Ixv1qlt39u_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


Learn to fly | Lloyd Empty
MessageSujet: Learn to fly | Lloyd Learn to fly | Lloyd EmptyDim 31 Mar - 15:40

I'm looking for a complication
Looking 'cause I'm tired of trying
Make my way back home
When I learn to fly

Tenby Cottage Hospital. Fiona s’y était rendue de nombreuses fois depuis son amnésie, suivie par des médecins pour contrôler sa mémoire et ce qui se passait dans tête. Pourtant, aujourd’hui, pas de rendez-vous pour elle. Elle se rendait à l’hôpital pour une toute autre raison : Lloyd. Quelques semaines auparavant, il avait perdu sa femme dans un terrible accident. Leur bébé avait heureusement eu plus de chance et s’en était sorti indemne, quant au doyen de l’université, il avait contracté des blessures importantes et surtout il avait sombré dans une longue dépression. N’importe qui aurait des difficultés à encaisser la réalité d’une telle tragédie, perdre l’être aimé était tout simplement horrible et elle n’osait imaginer ce qu’il avait ressenti. Lloyd était rentré chez lui depuis lors, mais il revenait à l’hôpital pour les séances de rééducation. Fiona avait entendu que ces séances, destinées à l’aider à remarcher progressivement, ne se passaient pas toujours très bien. Alors, la pharmacienne avait décidé de venir le voir lors de l’une d’entre elles. Avoir un visage amical dans les parages lui changerait peut-être les idées…

La jeune femme entra à l’intérieur et se dirigea vers le service de rééducation. Lorsqu’elle arriva, elle remarqua Lloyd qui attendait avant le début de la « séance ». La blonde l’avait déjà revu à quelques reprises, lors de l’enterrement, et ensuite elle était passée une fois chez lui, pour lui apporter un stock de boite d’anti-douleurs. Affaibli et diminué, il avait repris un peu de forces depuis lors même si son état ne s’était pas encore beaucoup amélioré. C’était l’occasion de constater par elle-même comment il progressait aujourd’hui. « Bonjour Lloyd. » Dit-elle, souriante, en décochant un baiser sur sa tempe et en se plaçant à côté de lui. « Je suis venue voir comment ça se passait pour toi, je t’avais dit que je passerais à l'occasion. » Les séances de rééducation, elle connaissait un peu. Lorsqu’on lui avait tiré dessus, dans le crâne, elle était tombée dans le coma durant plusieurs semaines. A son réveil, il avait d’abord fallu qu’elle se réhabitue à son environnement, à essayer de retrouver qui elle était parmi la perte de ses souvenirs et à retrouver une certaine mobilité aussi car elle avait gardé quelques séquelles à la tête. Heureusement, elle avait réussi à récupérer toutes ses aptitudes motrices, même si la mémoire des souvenirs, elle, ne lui était jamais complètement revenue, signifiant la perte d’une partie de son identité et la fin de ses fiançailles. Elle savait donc aussi à quel point les longues périodes dans un hôpital étaient déprimantes et pouvaient rendre n’importe qui aigri. Heureusement, Lloyd avait quitté ces quatre murs depuis un moment même s’il devait toujours venir régulièrement. « Tu retrouves un peu des sensations ? Quel type d’exercice te font-ils faire maintenant ? » Demanda-t-elle à propos de ses jambes. La blonde lui parlait normalement, ne voulant pas lui ressasser toutes ces choses qu’il ruminait déjà, seul chez lui, à longueur de journée.

_________________

No diggity
I fell in love but I fell too hard ▬ Don't understand what happened but now I am scarred, I wanted you, I was so sure, one hit of you was all it took to have me, have me down ; and I die a little bit more every day, since we've parted, but I try a little bit to live again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Jenkins
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus/hjs aka grumpy overlord.
TES DOUBLES : Magnùs & Luke.
TON AVATAR : Rufus Sewell.
TES CRÉDITS : hjs (avatar), Penny love ♥ & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Penny, Fiona & Max (3/3).
A venir : ?
Learn to fly | Lloyd 11lS8up
RAGOTS PARTAGÉS : 9707
POINTS : 5269
ARRIVÉE À TENBY : 09/10/2016

Learn to fly | Lloyd Tumblr_opeef9YSIm1so5us3o5_r1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-neuf ans.
CÔTÉ COEUR : Après la perte de sa compagne, Aloy, son cœur n'est plus.
PROFESSION : Doyen de l'université de Swansea, sociologue & papa à plein temps.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Learn to fly | Lloyd Empty
MessageSujet: Re: Learn to fly | Lloyd Learn to fly | Lloyd EmptyLun 8 Avr - 22:18

Les séances se suivent mais ne se ressemblent pas. Tes journées quant à elles ont le même rythme, une habitude s'est installée de ton côté et tu as toujours autant de mal à l'accepter. Tu te réveilles, tu prends des cachets pour la douleur accompagnés d'un verre de jus de fruit, tu es obligé d'être « debout » lorsque l'infirmier assigné à ton cas arrive, il s'occupe de ton déjeuner, de t'habiller quand tu n'as pas la force de le faire toi-même et il s'en va te laissant vaquer à tes occupations. Tu as finalement trouvé des choses à faire, malgré ton manque de motivation et de forces, tu commences enfin à coupler ton temps de libre avec des choses à faire, tu lis les mails de tes étudiants auxquels tu réponds, tu regardes des séries, des tonnes et des tonnes, tu es même parfois perdu avec tout ce que tu regardes. Parfois, lorsque l'envie se présente, tu joues quelques notes au piano avant d'arrêter immédiatement, perdu à cause de la musique que tu associais à Aloy. Depuis que tu es chez toi, Delilah est venue, à deux reprises, un grand merci à Penny et à ton avocat, tu as pu passer deux journées en compagnie de ta fille et si tu continues à reprendre des forces tu pourras la voir et donc l'avoir plus souvent. C'est un peu ton but, récupérer ta fille, c'est ce qui te pousse à aller à ses fameuses séance de rééducation qui sont toujours autant des séances de torture à tes yeux. Tu râles toujours autant lorsque le taxi te conduit à l’hôpital afin que tu puisses y rester quelques heures pour tenter de réveiller tes jambes.

Aujourd'hui n'est pas coutume, lorsque tu sors du taxi en fauteuil, tu arbores toujours cette tête d'un homme grognon et sans un sourire, loin de celui que tu étais avant. Les secrétaires te connaissent à force de te voir passer et elles ignorent ton humeur. Tu te rends à l'étage de ton rendez-vous après un détour sur la terrasse de la cafétéria afin de fumer une cigarette, histoire de faire râler ton médecin une fois de plus. Ils ne comprennent pas ton besoin de fumer. Tu avances dans le couloir, pour une fois en avance, tu te cales à côté de la porte  et tu laisses ta tête glisser en arrière, les yeux fermés, tes mains sur le visage, te rendant compte que tu as encore oublié de te raser, tant pis, peut-être que demain tu y songeras. Tu secoues légèrement la tête sur les côtés et reposes tes mains sur tes genoux avant qu'une personne ne s'approche de toi, tu reconnais Fiona rapidement, elle est l'une des rares personnes qui n'a pas peu de t'approcher, encore moi de te toucher. Tu souris en coin, heureux de voir un visage familier dans un moment comme celui-ci. Tu bouges nerveusement tes mains sur tes genoux avant de la regarder. « Hey Fiona, je m'en souviens oui. » Tu hoches simplement la tête, nombreux sont ceux qui ont annoncé qu'ils allaient venir voir comment ça se passait et peu sont effectivement venus. Tu sais que tu peux faire confiance à Fiona. Elle ne te déçoit pas. « C'est difficile à dire, j'ai des fourmillements, parfois je ressens de la douleur au niveau des muscles mais je ne peux toujours pas mettre un pied devant l'autre sans l'aide de quelqu'un ou d'un soutien autre... » Tu hausses les épaules, tu fais comme si c'était normal. « Les médecins sont optimistes, ils comptent encore quelques mois pour que je puisses marcher normalement si je continue à ce rythme. » Le fait de ressentir de la douleur est une excellente chose selon eux, mais ce n'est pas eux qui ont des crampes atroces à tout moment de la journée. Tu n'es pas aussi optimistes qu'eux, tu ne te vois pas marcher dans quelques mois, tu te vois debout simplement, mais pas plus, tu ne te sens pas encore capable de fournir tous les efforts qu'on te demande, c'est trop difficile. « Si tu veux, tu peux rester pour la séance, à moins que tu n'es pas le temps, mais je ne suis pas contre le présence d'une figure amicale pendant la torture. » Tu essaies vainement d'ajouter une pointe d'humour, comme tu le faisais avant, mais tu te doutes que ça ne fonctionne pas aussi bien, néanmoins, tu espères que Fiona va accepter de passer un peu de temps avec toi, éventuellement après aussi, tu apprécies beaucoup sa présence à tes côtés. Elle a toujours été un soutien pour toi et tu la remercies énormément.

_________________

You’re the train that crashed my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona Miller
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - cosmic dust ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan - Lloyd.
RAGOTS PARTAGÉS : 2454
POINTS : 5199
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014

Learn to fly | Lloyd Tumblr_inline_ogyxha8Ixv1qlt39u_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


Learn to fly | Lloyd Empty
MessageSujet: Re: Learn to fly | Lloyd Learn to fly | Lloyd EmptyMar 16 Avr - 20:06

I'm looking for a complication
Looking 'cause I'm tired of trying
Make my way back home
When I learn to fly

Lloyd était loin de l’image pimpante qu’il renvoyait dans son rôle de doyen de l’université. Amaigri, pâle et non rasé, il avait le regard perdu de ces hommes qui ont enduré une épreuve difficile. La sienne avait tué son cœur, brisé tout l’amour qui brillait dans son organe battant. Pourtant, il était quand même venu, pour essayer de réparer ce qui pouvait encore l’être dans son corps. Bienveillante, Fiona s’assit à côté de lui et engagea la conversation sur les dernières avancées de Lloyd pendant ses exercices. Elle sentait qu’il avait fumé, la cigarette avait toujours été un grand débat cocasse entre eux, la pharmacienne s’évertuant à le convaincre d’arrêter et à trouver mille et une solutions pour l’aider, mais aujourd’hui, si le tabac lui permettait de ne pas devenir complètement fou avant d’entrer dans un hôpital, la pharmacienne n’allait pas le blâmer d’avoir retrouvé cette mauvaise – et relaxante – habitude, en tout cas pas dans cette période difficile à gérer. C’était aussi sans doute un des seuls « plaisirs » pour lequel il ne dépendait de personne. Lloyd lui expliqua qu’il ressentait des fourmillements et de la douleur dans ses muscles mais qu’il ne pouvait toujours pas tenir debout sans appui ou soutien d’une autre personne. « C’est déjà une bonne nouvelle si tu as des sensations, même si ça fait mal. Ça veut dire que la tête peut envoyer des signaux au corps et c’est vraiment le point de départ le plus important pour aborder la suite. » Répondit-elle, contente de cette première note positive pour lui. Il fallait s’en réjouir car tout le monde ne retrouvait pas des fourmillements après un tel choc dans le corps. Cette nouvelle était de bon augure pour la suite.

Le doyen ne serait pas égal au Lloyd de ces dernières semaines s’il ne se plaignait pas des médecins qui s’occupaient de lui. Encore une fois, Fiona comprenait cette frustration et ce sentiment de ne pas être écouté mais les spécialistes ne pouvaient pas toujours aller dans son sens car si le patient abandonnait ses exercices trop vite, il ne pourrait jamais progresser. D’un autre côté, la pharmacienne ne pensait pas que la brusquerie était un moteur très efficace sur lui, il lui fallait une personne qui trouve le bon équilibre entre la douceur, la patience et la fermeté. « Je comprends. Je me souviens quand je devais réapprendre à bouger normalement après le coma de deux mois. J’étais désorientée, impuissante, j’avais perdu toute ma masse musculaire… Les médecins se montraient toujours plus optimistes que moi, à insister, à me pousser… C’était douloureux. Sur le moment, je les maudissais, j’avais juste envie d’arrêter et de les planter-là. Le plus dur au début, c’est de trouver la motivation de continuer, la raison qui te poussera à prendre sur toi et te lever. » De toute évidence, la raison principale de Lloyd se présentait sous la forme sa fille mais inutile de le lui rappeler constamment, il avait parfaitement saisi. « Les difficultés sont autant physiques que mentales. Et puis, un jour, les efforts paient et le moment où tu pourras dire bye bye l’hôpital toutes les semaines se rapprochera. » D’une voix douce et rassurante, la jeune femme s’adressa plus directement à lui cette fois. « Si les médecins prédisent quelques mois, c’est que c’est de l’ordre du possible. Et je sais que tu en es capable. Il faut être patient envers toi-même. » Rassuré par sa présence sans doute, le doyen de l’université lui proposa alors de rester pour la séance. Il préférait voir un visage amical dans le coin. « Oui bien sûr ! Tu pourras me montrer à quel point ils sont durs envers toi et je les maudirais en silence avec toi. » Répondit-elle sur le même ton de l’humour, pas du tout désarçonnée par sa plaisanterie plutôt pessimiste. Des patients récalcitrants, des personnes anxieuses, tristes ou découragées, elle en voyait passer tous les jours à la pharmacie et ça faisait partie du métier de tenter de les rebooster. En ce qui concernait Lloyd, Fiona le prenait d’autant plus à cœur qu’il comptait parmi ses amis.

« Pourquoi ne pas te fixer un défi personnel à chaque séance ? Un truc raisonnable, bien sûr. Quand tu pourras tenir debout quelques secondes, par exemple, la semaine après, tu te dis trente seconde, la suivante avancer d’un pas… Et si le corps ne suit pas de jour-là, ce n'est pas grave, tu les reportes à la séance suivante. Je pense que ça t’aiderait dans le cheminement. C’est ce que j’essayais de faire aussi. » A l’époque, se donner un petit objectif personnel l’aidait à avancer à son rythme. Elle n’en avait pas parlé à ses médecins car c’était très personnel et qu’elle gardait sa réussite ou sa déception de l’échec pour elle mais elle avait tenu la distance. Parfois, elle rentrait joyeuse, d’autres fois déprimée et avec l’envie de tout envoyer valsée, toutefois elle était toujours revenue dans l’idée de faire mieux que la fois d’avant, toujours motivée par l’envie de retrouver son indépendance également. Alors qu’il frottait constamment ses mains sur les genoux, la blonde lui attrapa la sienne et la serra chaleureusement. « Par exemple, aujourd’hui, qu’est ce que tu pourrais faire de plus que la dernière fois et qui ne te ferait pas trop mal ? » Fiona avait bien entendu la détresse de Lloyd lorsqu’il avait mentionné ses crampes alors le but n’était pas non plus de se tordre de douleur les prochaines vingt-quatre heures. Après cette entrée en matière, la porte du service s’ouvrit et le doyen fut appelé pour commencer sa séance. Discrète, Fiona rentra en même temps que lui dans la pièce et resta en retrait. Elle lui adressa un signe de pouces levés pour l’encourager et lui indiquer que tout allait bien se passer.


_________________

No diggity
I fell in love but I fell too hard ▬ Don't understand what happened but now I am scarred, I wanted you, I was so sure, one hit of you was all it took to have me, have me down ; and I die a little bit more every day, since we've parted, but I try a little bit to live again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Learn to fly | Lloyd Empty
MessageSujet: Re: Learn to fly | Lloyd Learn to fly | Lloyd Empty

Revenir en haut Aller en bas

Learn to fly | Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Tenby Cottage Hospital-