AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyMar 12 Mar - 17:43

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

Depuis trois jours, Keelin vivait cachée chez John et elle le resterait jusqu’à la fin de la semaine, moment où le fils de l’architecte devait rentrer. Trois longues journées où elle avait vécu la peur au ventre, trois jours où elle s’était demandée comment se déroulerait la suite : toujours mariée à son bourreau, en prison ou dans le vain espoir de retrouver sa liberté ? La réalité de son corps la rappela à l’ordre : la douleur de ses membres s’était accrue et les marques sur le corps étaient désormais bien visibles entre les bleus divers sur l’abdomen et le visage, les lèvres écorchées, les traces sur son cou meurtri et gonflé à cause de l’étranglement. Depuis qu’elle s’était réfugiée dans cette maison, elle n’avait pas mis un pied dehors de peur de croiser Drew. L’enseignante n’avait même pas osé retourner chez ses parents car son mari n’hésiterait pas à se pointer dans la maison de sa famille, ce que Daniel lui avait d’ailleurs confirmé la veille. De plus, la jeune femme ne souhaitait pas que les Granger la voient dans cet état. Pourtant, il n’était pas possible de continuer à cacher cette vérité à tout le monde car John était désormais au courant, son ami policier allait bientôt l’être aussi et Keelin ne comptait pas retourner auprès de son bourreau, pas avant d’être sûre qu’il ne la toucherait plus. Elle ne supporterait pas une nouvelle confrontation. En revanche, son départ soudain soulevait des questions, à commencer chez son petit frère. Le lien qui les unissait était assez fort malgré la différence d’âge alors, désemparée, la jeune femme avait décidé de cesser de mentir et de mettre quelqu’un de sa famille dans la confidence. Pendant que John était parti faire une course, Keelin avait proposé à Daniel de passer. Habillée d’un t-shirt appartenant à l’architecte et d’un short trop grand pour elle, la jeune femme avait aussi demandé à son petit frère de lui ramener quelques vêtements, puisqu’elle n’avait pas eu le temps d’emmener des affaires en fuyant pour sauver sa peau. Seule, elle resta à l’étage jusqu’à ce qu’elle entende la sonnette retentir dans la maison. Prudemment, elle descendit dans le hall et vérifia l’identité de la personne qui avait frappé. « Danny, c’est toi ? » Elle attendit de bien entendre le son de sa voix. Rassurée, elle ouvrit finalement la porte et s’écarta du seuil, tout en restant à bien à l’intérieur. Le regard de Daniel ne lui échappa pas. Cette fois, sa sœur n’était pas en mesure de cacher les bleus clairement laissés par la colère d’un poing. Les muscles de Keelin se raidirent, son sang se figea, ses yeux cernés se baissèrent, fuyant son regard. « Entre. » Souffla-t-elle, d’une voix pressante comme si elle avait peur qu’on la voie. Si Daniel ignorait encore tout de ce qui lui était arrivé, il pouvait facilement constater à quel point sa sœur était terrifiée et agitée.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Riley, Thomas, Keelin, Deb)
RAGOTS PARTAGÉS : 1538
POINTS : 4553
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : n'en parlons plus.
PROFESSION : s'il allait un petit peu plus à l'université, peut-être qu'il deviendrait un super écrivain. heureusement que l'escrime le sauve un peu, parce qu'on ne trouve pas un travail avec don juan écrit sur son cv.
REPUTATION : c'est qu'il est discret le petit Granger, peut-être que sa relation lui fait vraiment du bien.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptySam 16 Mar - 0:20


kee & danny
we've got to all stick together
never ever forget that
i've got you and you've got me


Ca y est, je l'ai reçu. Ce message qui va enfin me rassurer un peu. Ce message qui m'appelle à me rendre chez ce gars dont le nom me dit à peine quelque chose. Je m'étais mis devant la télévision après un rude entrainement et profitait d'un petit moment avec la petite chose qui me sert de copine. Sauf que je l'attends depuis un moment tiens. RILEEEEEEY. criais-je à travers la pièce. Mais pas de réponses, évidemment. Je me décide à me lever et pars vers la cuisine. Je la retrouve d'ailleurs là bas, planté sur son téléphone à regarder des vidéos comiques. Je me surprends à la regarder sourire avant de me rappeler mon objectif premier. Heureusement que je ne mourais pas de faim, j'aurais pu attendre longtemps sinon. Je n'aime pas les parties de cache cache tu sais ... Fin soit, je vais voir Keelin, je crois qu'il y a un problème plus gros que son mari qui vient nous emmerder. Il nous a mis mal à l'aise quand il est venu, encore plus quand il est revenu. Mais il m'en faut plus pour craquer ou même avoir peur. Riley était resté de marbre et je me sentais toujours chanceux d'être tombé sur une fille comme elle, pas casse pieds du tout. J'hésite, comme d'habitude, sur la manière dont je dois lui dire au revoir ; et pour finir, pressé, je me contente d'un simple signe de la main. J'enfile mes chaussures à l'entrée, une veste, google le nom du gars pour l'adresse et fonce dans ma voiture.

Je suis bizarrement anxieux, comme si je sentais que quelque chose allait me tomber dessus. Mais il faut que je me rassure, c'est ma soeur que je vais voir, pas le Diable qui va m'offrir une punition. Je frappe à la porte du gars et j'attends qu'elle m'ouvre la porte. Je me réjouis de savoir ce qu'il s'est passé exactement. J'entends sa voix à travers la porte. Oui, c'est moi. J'ai l'impression d'être dans un mauvais film d'espionnage où je suis censé donné un code pour pouvoir rentrer. Ma soeur m'ouvre la porte quand elle est persuadé que c'est bien moi et que je suis seul. Je ne peux m'empêcher d'afficher un sourire de soulagement quand je la vois en un seul morceau. Je rentre assez vite vu la manière dont elle me presse. Kee. Ca me fait plaisir ... dis-je en me retournant vers elle. Sauf que c'est impossible de terminer ma phrase lorsque je vois dans quel état elle est. Mais c'est quoi ce bordel ? Ses gestes lents et calculés, ses yeux cernés et fatigués, ses bleus un peu partout. Keelin est dans un état pitoyable ... Tu m'étonnes qu'elle n'a pas eu envie de sortir ces derniers jours, je me demande même si elle en était capable. Oh p***in de m***e. Mais qu'est-ce qui t'es arrivé ? dis-je en traduisant mes pensées. Mais cette question est débile, parce qu'elle n'a pas forcément envie d'en parler et que surtout, c'est difficile de croire qu'elle est simplement tombée dans les escaliers. Je réfléchis en faisant les cents pas, serrant les poings d'énervement. L'idée qu'on lui ai fait du mal me rend malade. Et là, d'un coup, je comprends tout. C'est lui c'est ça ? Je vais le tuer. finis-je par dire, en me rapprochant d'elle avec mon air le plus menacant. J'ai cette batte de baseball à la maison qui n'attend qu'une chose, qu'on l'utilise de nouveau. J'ai quelques épées qui devraient faire l'affaire aussi ... Le tout pour lui faire payer ses conneries. Je n'ai jamais été pour le mariage, mais je suis presque sûr que tabasser sa femme ce n'est pas le truc à faire. J'ai envie de la serrer dans mes bras, de lui faire comprendre que je suis là, de m'occuper d'elle, pour une fois mais à la place, je reste là planté devant elle, les joues rougies par l'énervement.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    il y a toujours un autre jour, il y a toujours un moyen de rattraper les merdes qu'on a faites et les gens qu'on a blessé et il y aura toujours quelqu'un pour vous aimer, même si on se sent complètement seul et qu'on a l'impression de flotter dans le monde dans l'attente de la prochaine déception. il y a toujours quelque chose de mieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyDim 17 Mar - 15:32

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

Daniel se tenait bien de l’autre côté de la porte. Drew n’avait pas encore retrouvé la trace de sa femme car sa famille ne savait pas où elle était. Peu serein, il était aussi passé à l’hôpital pour s’assurer que Keelin n’y était pas venue pour soigner ses blessures. Son mari savait qu’elle était partie dans un sale état après les coups qu’il lui avait infligé et il se demandait si elle l’avait dénoncé et surtout où elle pouvait bien se cacher depuis trois jours. Il n’avait même pas téléphoné à ses amis car il ne pouvait pas signaler sa disparition sans éveiller les soupçons. Face à la famille, il pouvait encore inventer qu’ils s’étaient disputés et qu’il souhaitait juste reparler à sa femme, mais il lui était difficile d’ameuter tout le quartier sans dire la vérité. Pour le moment, il se contentait donc de passer chez les Granger et d’attendre (im)patiemment que sa femme donne un signe de vie. Dans l’état où elle était, Drew se doutait que Keelin n’était pas seule. La situation allait bientôt tourner, mais dans quel sens ? L’enseignante l’ignorait aussi, attendant que John rencontre son ami et d’entendre les conseils que celui-ci donnerait. Elle était juste certaine de ne plus vouloir remettre un pied chez elle tant que Drew serait présent, elle ne voulait plus qu’il l’approche, qu’il la touche ou qu’il lève encore la main sur elle, tant pis pour les apparences. La seule chose qu’il restait à déterminer était les conséquences ; soit le mari et la femme coulaient, soit un arrangement serait trouvé. Le problème était que Keelin ne pouvait pas penser qu’à son sort dans cette histoire sinon elle serait déjà partie depuis bien longtemps…

Alors qu’elle ouvrait la porte à Danny, elle resta en retrait à l’intérieur de la maison, à l’abri des regards. Son petit frère entra à l’intérieur et s’apprêtait à la saluer joyeusement quand sa phrase mourut sur ses lèvres. Quand elle vit le regard de son frère se transformer, une boule monta dans la gorge de la jeune femme, elle était malheureuse de lui infliger une telle vision mais elle ne pouvait pas faire autrement. Sa gorge se serra et son ventre se noua, Keelin était incapable de répondre à voix haute à la première question de son frère, alors elle hocha positivement la tête lorsqu’il lui demanda si son mari était bien l’auteur de ses blessures. La réaction surprise de Daniel se transforma en énervement et en instinct vengeur, ce qui était bien normal, n’importe qui s’emporterait si quelqu’un avait fait du mal à un de ses proches… Pourtant, elle essaya de temporiser. « Ça va aller… » Souffla-t-elle d’une petite voix. « Il ne devrait plus pouvoir me faire de mal. » Keelin avait utilisé le conditionnel parce qu’elle n’en serait pas certaine tant qu’il ne serait pas loin d’elle mais John le lui avait répété tellement souvent durant les trois derniers jours qu’elle avait envie de le croire. Et surtout elle savait qu’il l’aiderait alors il fallait juste donner le temps au temps. Au moins, Daniel au courant, il pourrait surveiller la famille si Drew venait s’énerver devant la maison. Keelin ne pensait pas que son mari le ferait mais il était tellement parti loin dans sa dernière colère, qu’elle ne répondait plus de rien. « C’est pour ça que je suis venue me réfugier ici, il ne pensera pas à venir chercher ici tout de suite. » Ce n’était pas la seule raison mais il n’était pas utile de les dire.



_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Riley, Thomas, Keelin, Deb)
RAGOTS PARTAGÉS : 1538
POINTS : 4553
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : n'en parlons plus.
PROFESSION : s'il allait un petit peu plus à l'université, peut-être qu'il deviendrait un super écrivain. heureusement que l'escrime le sauve un peu, parce qu'on ne trouve pas un travail avec don juan écrit sur son cv.
REPUTATION : c'est qu'il est discret le petit Granger, peut-être que sa relation lui fait vraiment du bien.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyMar 19 Mar - 23:35


kee & danny
we've got to all stick together
never ever forget that
i've got you and you've got me


Ma tête quand je l'ai vu, on aurait du me prendre en photo. Cet étonnement mélangé à de la colère, de l'énervement ... Un mélange de sentiments explosifs qui vont me faire faire les pires bêtises si je ne les contrôle pas un petit peu. Ca va aller ? Comment ça ça va aller ? Arrête de me dire des trucs pareils ça m'énerve encore plus. criais-je presque. Je tente un demi sourire pour la rassurer, parce que je n'aurais pas dû élever la voix autant. Je n'ai pas envie de lui rajouter un poids en m'excitant tout seul, mais ça m'énerve de la voir aussi calme. Bah qu'il essaie encore tiens. répondais-je à sa dernière phrase. Même elle, elle n'a pas l'air d'y croire à son discours. Rien que le conditionnel me le prouve. Je ne sais pas quel est le fond du problème mais peu importe si ça se reproduit, qu'il ne tente même pas de lancer un regard de travers à ma soeur. Ce hall d'entrée me semble si petit d'un coup et si j'avais été chez moi, j'aurais balancé le peu d'affaires qui se trouve dans cette pièce. Ils se connaissent avec ton John là ? Parce que son normalement, il ne me rassure pas. C'est vrai que n'importe qui commencerait par la famille mais si ce John est un ami proche, il finira peut-être ici, son mari. J'entends à peine sa réponse, bien trop énervé. Putain mais les vrais connards c'est pas les gars comme moi, c'est ceux comme Drew qui osent lever la main sur leurs femmes. J'en ai fais des mauvaises choses dans ma courte vie et je le sais ... Mais jamais au grand jamais je ne pourrais lever la main sur une femme. C'est peut-être parce que justement, c'est Keelin qui s'est occupée de mon éducation et que cette partie là, elle a veillé à ce que je le retienne bien. J'ai de sales images du spectacle dans ma tête et mon cauchemar continue quand je vois ma mère a sa place, puis mon autre soeur. On devrait leur faire subir la même chose à ceux qui battent leurs femmes ; quelle belle vision du mariage j'ai sous mes yeux, le meilleur éliminé de tous les voeux. T'es bien trop calme. Et ça m'énerve en fait. Parce que ma grande soeur, je ne l'ai jamais vue aussi passive face à un évenement comme celui là. La brune me cache quelque chose et me connaissant, si elle ne me confie pas le fin fond du problème, je vais m'énerver contre elle aussi. Et ce n'est pas le but, car Keelin a déjà pris assez pour les quelques années à venir. Je continue de faire les cents pas et mes poings rougissent vu la manière dont je les sers. Putain non, c'est bon ... Je vais lui faire sa fête. finis-je par dire, me dirigeant vers la porte. Je me vois déjà débarquant chez eux et l'assenant de coups, j'aurais même bien envie d'appeler quelques copains pour m'aider à le finir. Je le hais, je le hais du plus profond de mon être d'avoir fait subir ça à ma soeur et rien à foutre si elle lui pardonne, ce ne sera même pas la peine de venir me voir.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    il y a toujours un autre jour, il y a toujours un moyen de rattraper les merdes qu'on a faites et les gens qu'on a blessé et il y aura toujours quelqu'un pour vous aimer, même si on se sent complètement seul et qu'on a l'impression de flotter dans le monde dans l'attente de la prochaine déception. il y a toujours quelque chose de mieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyDim 31 Mar - 14:51

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

Lorsque son frère lui cria dessus, Keelin sursauta et recula d’un pas. Il cherchait sûrement à la secouer, pourtant elle avait passé les derniers jours à tout ressasser alors elle était psychologiquement vidée. Il lui demanda ensuite si Drew connaissait John. « Oui, de vue. » La jeune femme ne voulait pas inquiéter davantage son frère mais il était effectivement possible que son mari débarque chez l’architecte, d’autant qu’il l’avait accusée de le fréquenter, ce qui était faux. Mais John ne l’aurait pas laissé entrer. Daniel s’énerva à nouveau contre la situation cette fois, encore retourné d’apprendre que sa sœur avait été battue. Ce qui l’excitait encore plus était le calme apparent et résigné de Keelin, qui réagissait bien trop passivement à son goût. Aveuglé de colère, Daniel s’emporta et réagit impulsivement (et comme tout personne censée dans ce genre de situation) en voulant aller régler son compte à Drew. Une seule phrase suffit à le faire renoncer. « Si tu vas le tabasser, je risque la prison. » C’était peut-être le seul argument valable qui retiendrait son frère. Sonné, il suspendit son geste d’ouvrir la porte. « Je ne suis pas passive, j’ai besoin de temps pour trouver une solution et l’aide nécessaire, parce que je ne veux plus jamais retourner là-bas. » Elle décroisa les bras et retrouva un regard plus intense. Voir son frère s’énerver de la sorte lui avait ravivé sa flamme et elle ne supportait pas que Drew cause indirectement du chagrin à sa famille, encore plus qu’il leur tourne autour en son absence. « Si je te le dis, c’est pour que tu puisses veiller sur la famille. Il risque de repasser et de s’énerver s’il ne me voit pas réapparaitre bientôt. Or, ça prendra encore plusieurs jours. » Face aux yeux interrogateurs de Daniel, qui ne devait rien comprendre, Keelin l’invita alors à la suivre dans le salon, où ils pourraient parler plus aisément. « Viens, je vais te raconter. » Ne tenant pas encore très longtemps sur ses jambes, elle s’assit dans le canapé et prit une longue inspiration. La lumière du jour mettait encore plus en évidence les marques violacées sur son corps. « Nous avons réellement eu plusieurs années de mariage très heureux, il n’était pas ce… monstre. Il n’avait jamais levé la main sur moi toutes ces années. Mais ça fait plus d’un an que je veux le quitter, que les sentiments ne sont plus là. Au début, il ne me frappait pas. C’était des remarques, des gestes d’humeur. Ensuite, il a commencé à boire de plus en plus, à devenir irascible et soupçonneux. Puis, il s'est mis à me donner des coups et il est devenu de plus en plus violent jusqu’à la dernière fois où… J’ai eu très peur. Il a toujours pensé que je voulais partir pour un autre alors qu’il se fait juste des films. Je ne l’aimais plus. » Dit-elle des notes d’émotions dans la voix. « La situation s’est dégradée de jour en jour, je voulais vraiment partir, tu sais. Mais j’ai fait quelque chose d’illégal et il est au courant alors il s’en sert contre moi et me menace. » Alors que les larmes s’invitaient au creux de ses yeux comme chaque fois qu’elle racontait ce qu’elle avait vécu et qu’elle revivait la scène, Keelin anticipa la question suivante de son frère. « Le problème, c’est que ça ne dépend pas que de moi. D’autres personnes pourraient aussi avoir des ennuis si c’était découvert et je ne peux pas le permettre. » Finalement, elle lui donna les détails puisqu’elle avait confiance en lui et elle ne voulait pas qu’il la prenne pour une grande criminelle. « Quand j’étais à Cardiff, j’ai aidé des réfugiés à rentrer plus facilement dans le pays, pour faire en sorte que des familles ne soient pas séparées. Et si Drew en parle, il a des preuves, ces gens pourraient avoir une déchéance de leur droit de rester. Donc, il savait parfaitement qu’il me tenait. Me battre, c’était juste pour son plaisir personnel, me dissuader d’aller voir ailleurs au mieux. Tu parles du mariage parfait… » Lâcha-t-elle, des perles d’eau qui coulaient le long de ses joues. « C’est un putain de sadique ! » Et s’il lui traversait l’idée tordue de s’en prendre à sa famille aussi, maintenant ? Heureusement, John l’avait abritée chez lui et comptait l’aider en allant voir un flic de confiance à ses yeux, mais l’enseignante était incapable d’aligner deux mots de plus pour le moment.  



_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Riley, Thomas, Keelin, Deb)
RAGOTS PARTAGÉS : 1538
POINTS : 4553
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : n'en parlons plus.
PROFESSION : s'il allait un petit peu plus à l'université, peut-être qu'il deviendrait un super écrivain. heureusement que l'escrime le sauve un peu, parce qu'on ne trouve pas un travail avec don juan écrit sur son cv.
REPUTATION : c'est qu'il est discret le petit Granger, peut-être que sa relation lui fait vraiment du bien.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyLun 8 Avr - 23:18


kee & danny
we've got to all stick together
never ever forget that
i've got you and you've got me


Je suis prêt à tout, je suis prêt à prendre le matériel nécessaire et à détruire ce mec qui a fait tant de mal à ma soeur. Je le hais tellement, cette ordure, que je serais capable du pire. Quoi ? Je m'arrête net devant la porte, incapable de savoir si elle se fout de moi ou si elle me dit la vérité. C'est quoi encore cette histoire. Je comprends rien. Depuis quand est-ce que ma soeur est devenue cette femme battue qui ne réagit pas ? Je n'en crois pas mes oreilles mais je ne m'énerve pas, je n'ai peut-être pas tout compris. Ok, ok ... Protéger la famille, veiller sur la maison, connaître la vérité. C'est peut-être un peu trop d'un coup mais je peux encaisser. Je la suis dans le salon et je m'installe à ses côtés. La Harper commence ses confidences. Attends là, tu veux dire que ça fait un an que tu te fais battre ? demandais-je, déglutissant difficilement. Je l'ai interrompu et ma remarque ne semble pas l'avoir vexé. L'émotion se trahit dans sa voix et je la laisse continuer sans l'interrompre cette fois. De toutes façons, la boule dans ma gorge m'en empêche. C'est un putain de cliché ce mec. Un putain de cliché qui finira la figure en sang. L'alcoolique jaloux qui s'en prends à sa femme en rentrant pour des prétextes à la con. Tu te croirais dans un mauvais film avec une fin de merde. Mais cette fois, la fin, on va la gérer. Quand tu me laisseras faire. ajoutais-je, souriant à moitié. Mais, c'est si grave que ça ce que t'as fait ? demandais-je, assez curieux. Elle entend à peine ma question, enchaînant et me donnant la réponse que je voulais. Je ne connais pas les peines encourues pour ce qu'elle a fait mais je sais qu'elle risque d'avoir pas mal de problèmes ... Je comprends pourquoi elle est restée muette et sans réactions, mais en même temps. C'est tellement compliqué. Oh d'accord, je comprends. Tu ne veux pas qu'ils soient renvoyés chez eux. Ce que je peux comprendre en soi. Impossible de ne penser qu'à elle dans cette histoire alors que cette pauvre famille, qui s'est sûrement bien installée depuis, risque d'être jetée à cause d'une simple erreur. Et merde. J'ai tellement de noms qui me passent par la tête mais on va oublié. Je pourrais le traiter par tout ce qui me passe par la tête mais ça ne changera rien ; il a déjà menacé Keelin, il l'a frappé ... Ce n'est pas comme si ça allait l'effacer. Mais dis moi, tu sais quels preuves est-ce qu'il a ? T'es sûr qu'il en a en fait, qu'il ne te fait pas chanter pour rien ... Parce que ça serait la meilleure dans cette histoire, se laisser frapper sans être sûr de ce qu'il pourrait avoir contre la brune. La question semble si basique, voir stupide, mais je me sens obligé de demander. Aucun humain n'est parfait, aucun humain n'est capable de penser à tout. Mon esprit part un peu dans tous les sens, comme mes paroles. On pourrait essayer de les récupérer. L'esprit ailleurs, le regard dans le vide. Je suis le genre de gars qui agis sans réflechir ou très peu et là, j'ai besoin d'aider ma soeur. Mais avec les responsabilités et les conséquences derrière chacun de nos actes, il faut que tout ce qu'on fait ou qu'on dit soit un minimum réfléchi. Je pourrais aller chercher des affaires à toi et fouiller dans les siennes en même temps. continuais-je de dire, en plein dans mes rêveries. Il me ferait peut-être les misères mais je n'ai pas peur de lui ; je pourrais aller avec une batte ou prendre un ou l'autre copain avec moi. Non, c'est tordu et ça risque de lui provoquer encore plus de problèmes. Il faut que je reste raisonnable. J'aimerais tellement t'aider mais à part lui refaire le portrait, je n'ai pas d'idées correctes. finis-je par dire, m'affalant dans le fauteuil pour de bon. C'est une horrible sensation que d'être face à un problème aussi grave et de ne pas savoir quoi faire pour l'aider. Mais il faut bien que je me souvienne que ma grande soeur, ce n'est pas n'importe qui et qu'elle est capable du bon comme du pire ... Comme moi. Un truc de famille, je suppose. Allez Dan, tout se passera bien. Ca ne peut qu'aller mieux, de toutes façons.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    il y a toujours un autre jour, il y a toujours un moyen de rattraper les merdes qu'on a faites et les gens qu'on a blessé et il y aura toujours quelqu'un pour vous aimer, même si on se sent complètement seul et qu'on a l'impression de flotter dans le monde dans l'attente de la prochaine déception. il y a toujours quelque chose de mieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyMar 16 Avr - 20:12

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

Lorsque Keelin raconta l’histoire de son calvaire à son frère, il tiqua sur la durée. La jeune femme avait réussi à tellement bien garder les apparences de son mariage parfait, même devant sa famille, que personne n’avait soupçonné ce qui se passait depuis plus d’un an. La brune ne répondit pas à la question rhétorique de son frère et elle continua de lui expliquer comment la situation s’était progressivement dégradée dans son couple. Emu et énervé, Daniel traita son mari de tous les noms et de cliché ambulant qui finirait la figure en sang. La jeune femme avait rarement vu son frère dans un tel état de colère, il serrait les poings et se retenait de tout casser mais il n’avait sûrement jamais été confronté à de telles révélations. Keelin lui exposa ensuite les raisons pour lesquelles elle avait gardé le silence : elle risquait les problèmes et les personnes qu’elle avait aidé à rentrer dans le pays aussi. « Non, c’est terriblement compliqué. Je ne sais pas comment me sortir de cette situation sans que tout n’éclate. Pour l’instant, Drew tient sa langue mais s’il est convaincu que je ne reviendrai pas, je ne sais pas ce qui se passera. Prendra-t-il le risque malgré ce qu’il m’a fait ? Je ne sais pas, il en est carrément capable. » Pragmatique, Daniel lui demanda les preuves que son mari avait contre elle. « J’avais gardé une copie des documents à la maison en cas de problème sans penser que le problème viendrait de chez moi. » Avoua-t-elle difficilement, la gorge nouée. Quelle stupide elle avait été ! La brune n’avait jamais remis la main sur ces copies, Drew les avait bien caché et les déplaçait quand il s’absentait trop longtemps de la maison. Son frère proposa alors d’aller les récupérer. Touchée, Keelin serra l’épaule de son frère mais elle déclina l’offre pour l’instant. « Non, il est dangereux. Et puis, j’ai déjà chercher sans rien trouver et je ne veux pas que tu lui casses la figure pour les obtenir. Il ne sait pas que tu es au courant et j’aimerai garder cet effet de surprise. Tant qu’il n’est pas certain de la suite des événements, j’ai encore une chance qu’il n’aille pas me dénoncer. » Keelin en parlait à son frère, sans se douter que John avait déjà décidé de la même initiative et qu’il comptait aller régler son compte à Drew. La jeune femme se tint la tête et essaya de se reprendre. Elle attrapa un mouchoir et essuya les lignes de larmes sur ses joues, ensuite elle expliqua à Danny que John, l’homme qui l’avait abritée chez lui, allait s’entretenir avec un contact à lui et qu’elle en attendait le retour. Il ne lui était pas possible de foncer au commissariat pour porter plainte comme dans d’autres cas de violences conjugales. « Oh Danny, je n’y retournerai pas. John a un ami, dans la police, en qui il a confiance. Il va lui demander ce que nous pouvons faire dans une telle situation, quels sont les recours possibles, la moins pire des solutions... Demain, je partirai quelques temps chez une amie, le temps qu’il le voit et que ça se tasse. » Souffla-t-elle. Malgré les montagnes russes d’émotions qui la secouaient, elle essayait de garder le fil conducteur de la discussion et de retrouver un peu la tête froide maintenant qu’elle avait lâché la bombe. Il fallait penser aux prochains jours, autant pour elle que pour sa famille. Maintenant que Dan était au courant, il pourrait être vigilant pour les Granger.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Riley, Thomas, Keelin, Deb)
RAGOTS PARTAGÉS : 1538
POINTS : 4553
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : n'en parlons plus.
PROFESSION : s'il allait un petit peu plus à l'université, peut-être qu'il deviendrait un super écrivain. heureusement que l'escrime le sauve un peu, parce qu'on ne trouve pas un travail avec don juan écrit sur son cv.
REPUTATION : c'est qu'il est discret le petit Granger, peut-être que sa relation lui fait vraiment du bien.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptySam 11 Mai - 1:00


kee & danny
we've got to all stick together
never ever forget that
i've got you and you've got me


Je réfléchis, toujours aussi dégoûté. Je pense que oui, ce genre de mec est capable de tout. On a touché à ses habitudes, à ses manières de faire, à son punching ball ... Ca peut les rendre fou, au point de prendre des risques, de dénoncer les bêtises de sa femme et de réussir, par miracle, à garder les horreurs que lui a fait au bout d'un tirroir. Je n'avais jamais vu Drew de cette manière mais en repensant à certains comportements en plus de ce qu'elle m'a raconté, je le vois très bien en manipulateur. Je le vois bien se faire passer pour le pauvre mari malheureux qu'on a trompé, truc qu'il raconterait pour se justifier. Ca fait toujours joli ce genre d'histoire. Parce qu'on parle beaucoup de ces hommes qui trompent leurs femmes mais dans le cas inverse, c'est à la une de tous les journaux et de toutes les conversations. C'est beau de voir qu'elles se font traiter comme de la merde alors qu'à la maison, ça se passe aussi mal que pour ma grande soeur. Je n'ai pas envie qu'elle se retrouve dans cette situation, celle ou on la traite de tous les noms alors qu'elle n'a rien fait. Et cette justice ... Incapable de faire les choses correctement. Il faut vraiment qu'on se débrouille tout seul, quitte à s'en prendre plein la figure tout ça parce qu'une ville ne voit que ce qu'elle veut voir. L'effet de surprise ... Je me demande à quoi il va servir si je sers juste à attendre comme un débile que tu te fasse arrêter. Je suis un peu vexé, mais tout aussi perdu. Je ne comprends pas, je ne comprends pas sa manière de penser et je suis bien trop nerveux pour continuer à garder mon calme pendant cette conversation. Ouais et bien il faudra que tu te décide vite ma vieille. Keelin déteste quand je lui dis ça, mais j'ai besoin de mots aussi familier pour ne pas me laisser emporter par cette conversation. Comme je l'ai dit tout à l'heure, je la trouve bien trop calme et peu pressée. Elle continue dans sa lancée, me parle d'un pote flic qui pourrait donner un coup de main. Très franchement, je n'entends réellement que très peu de mots de ce qu'elle me raconte. C'est quoi quelques temps ? demandais-je assez vite. Puis quelle amie. Est-ce qu'elle est sûr que tout ira bien chez cette femme là ? Est-ce que s'éloigner va vraiment l'aider ? Il y a tellement de scénarios différents pour une histoire du genre, mais ça se finit rarement bien. Passer de maisons en maisons comme une prisonnière en cavale ne va pas me rassurer, ni mes parents d'ailleurs ; bien que, ils sont encore capable de manquer ça et d'arriver à la fin, quand tout sera terminé. Oh, j'ai compris. Enfin, je crois. Enfin, je suppose. Il m'a fallu quelques minutes de réflexion et un bon nombre de questions pour comprendre ce que, à la fin, la Granger attend de moi. Parce que tout me raconter et me dire de ne pas bouger, ça n'a aucun sens pour moi depuis le début. Je veillerais sur tout le monde ... La maison, les parents, la petite soeur. Tout ce que tu voudras. finis-je par dire, un demi sourire s'affichant sur mon visage. J'ai envie d'être rassurant et de lui dire que tout ira bien pour tout le monde, mais je n'arrive pas à me convaincre moi même. J'espère juste qu'elle arrivera à s'en sortir et ce, sans aucun dommages collatéraux.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    il y a toujours un autre jour, il y a toujours un moyen de rattraper les merdes qu'on a faites et les gens qu'on a blessé et il y aura toujours quelqu'un pour vous aimer, même si on se sent complètement seul et qu'on a l'impression de flotter dans le monde dans l'attente de la prochaine déception. il y a toujours quelque chose de mieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptySam 11 Mai - 17:37

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

« Oh oui ! Il tiendrait le rôle de petit mari malheureux mais il ne se priverait pas de me dénoncer surtout. » Renchérit Keelin qui ne s’empêcherait plus de raconter les coups qu’elle avait reçu s’il dévoilait son secret à la police. En revanche, Daniel ne se doutait pas que la jeune femme avait réellement fini par tromper son mari. A force de vivre dans la prison de son mariage sans pouvoir en échapper, la conseillère municipale avait trahi un de ses principes sacrés en devenant « infidèle » d’un homme qu’elle n’aimait plus depuis longtemps. Dans un besoin cruel d’affection et par attirance, la jeune femme s’était abandonnée à d’autres bras que celui de Drew sauf que l’identité de son amant d’un soir ne se cachait pas derrière John et que si elle voulait échapper aux griffes de son mari, c’était bel et bien parce qu’elle en avait assez de ramasser des raclées et parce qu’elle avait désormais bien trop peur de lui. Alcoolique, violent et suspicieux, il était capable de la tuer dans un accès de colère incontrôlé. Toutefois, Keelin ne partagea pas le secret de cette incartade avec son petit frère parce qu’elle ne jugeait pas utile de la rapporter dans cette histoire et parce qu’elle avait juré de ne jamais en parler tout comme Jesse envers elle. Peut-être aussi qu’elle ne souhaitait pas que Danny la voie autrement… « Je suppose qu’il est en train de réfléchir à ce qui se passe, à ce qu’il va faire… Tout comme moi. » L’étudiant digérait mal l’idée de rester dans l’attente à ne rien faire alors que sa sœur risquait de se faire arrêter à tout moment si ce crétin décidait d’aller voir les flics. Le problème, c’est qu’aller taper sur Drew la décrédibiliserait et menaçait de lui causer encore plus d’ennuis. Keelin ne pouvait pas foncer tête baissée sans préparer la bataille à venir, car elle risquait de perdre beaucoup dans cette histoire. Cette guerre serait davantage psychologique. « Tu crois que je n’ai pas envie de le voir souffrir ? » Siffla-t-elle, lorsque son frère renchérit en lui disant qu’elle devrait vite se décider, de façon peu respectueuse. « Tu crois que je n’ai pas envie de lui foutre mon poing dans la figure et de lui faire payer tout le mal qu’il m’a fait ? » Son frère avait réussi à la secouer, ce n’était plus l’émotion qui parcourait le corps de la jeune femme mais l’énervement et surtout une colère enfouie qui lui était méconnue, une colère qui couvait contre son mari. « Si ça ne tenait qu’à moi, je serais partie depuis longtemps ! Je n’ai pas enduré tout ça pour qu’il aille me dénoncer maintenant, mais lui faire peur ne suffira pas, alors oui je dois d’abord réfléchir à la façon de me débarrasser de lui dans ma vie. Quelque temps, c’est quelques jours. Je me doute bien que Drew ne va pas attendre calmement jusqu’à ce que je revienne. Tu préfères que je rentre et qu’il me retrouve ? Même venir chez les parents ne me met pas en sécurité. Pire, ça vous expose vous, et il n’en est pas question. » Elle marqua une pause et inspira profondément avant de reprendre le fil de ses idées. « Si je t’en parle, c’est pour que tu veilles sur la famille, parce que maintenant, il est susceptible de dévoiler sa vraie nature avec vous aussi. Je ne dis pas que tu ne pourras pas m’aider, Danny. Je ne sais juste pas ce qu’il est le mieux de faire maintenant et je ne veux pas qu’il t’attire des ennuis, à toi aussi. Tu comprends ? » Face au désarroi de sa sœur, son jeune frère lui promit de veiller sur tout le monde en son absence. Il la rassura sur ce point même s’il semblait tout aussi perdu qu’elle. « Je ne sais pas ce qui va se passer ni comment ça va se passer. Et j’ai peur. » Cette fois, la fissure dans la carapace de Keelin revenait. Elle redoutait vraiment l’avenir proche.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel M. Granger
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : sam & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : nebula & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert. (Riley, Thomas, Keelin, Deb)
RAGOTS PARTAGÉS : 1538
POINTS : 4553
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Original
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et deux ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : n'en parlons plus.
PROFESSION : s'il allait un petit peu plus à l'université, peut-être qu'il deviendrait un super écrivain. heureusement que l'escrime le sauve un peu, parce qu'on ne trouve pas un travail avec don juan écrit sur son cv.
REPUTATION : c'est qu'il est discret le petit Granger, peut-être que sa relation lui fait vraiment du bien.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyLun 27 Mai - 1:21


kee & danny
we've got to all stick together
never ever forget that
i've got you and you've got me


Je ris, amer. Et ils gardeont les parties intéressantes, oubliant la jalousie et la colère qui l'ont conduit à tout raconter. Parce que cette ville, elle peut être tellement dur des fois, à juger sans prendre compte de toute la situation. Je hais vivre ici autant que j'adore ça rien que pour ça. J'y réfléchis à peine que nous continuons de discuter et pendant qu'elle parle, je me sens bouillonner de l'intérieur. Je lui réponds de travers, manque parfois de respect. Je la chercher et ça marche. MAGNIFIQUE, tu réagis enfin. criais-je un peu trop fort. Victoire, grande victoire. Je l'ai poussé à bout et elle arrive. Je trouve que la brune a tellement le droit d'être en colère, de pleurer, de s'énerver., de passer ses nerfs sur quelques chose ou quelqu'un. Elle vit quelque chose de difficile, elle a besoin de se défouler pour mieux réfléchir. Oui je sais, tu vas me dire que ça sert à rien de s'énerver, d'être en colère mais bordel, je suis content de te voir réagir un peu. Sa passivité, son manque de réaction. Elle possédait un calme olympien qui servait à faire des plans pour ne pas réagir trop vite, à ne pas s'emporter alors que ça servirait à rien. J'ai gâché le truc, mais je préfère ça. Je n'ai jamais été du genre posé alors quand quelqu'un l'est autour de moi, Arrête de te tracasser pour nous, on a pas été battue par un cinglé de mari qui nous faisait chanter. Je suis amplement capable de me défendre, de défendre Riley et de défendre la famille. Les parents ne sont viennent plus à la maison depuis des semaines ... Et même, on est capable de faire face à Drew alors tracasse toi pour toi. C'est à ça que je reconnais Keelin, elle se tracasse pour sa famille malgré que ce soit elle qui prenne tout dans la figure depuis des années. C'est aussi attendrissant qu'énervant, c'est génial de savoir qu'on peut compter sur elle et en même temps, ça me donne l'impression que je suis toujours un gosse. Bien sûr que j'ai compris. Je suis un peu vexé qu'elle me prenne pour un idiot mais vu les remarques que je lui ai fait un peu plus tôt, j'imagine que je l'ai bien mérité. Je lui promets de tout faire, de faire ce qu'il faut pour l'aider. Ses barrières tombent par la suite et la brune semble enfin exprimer une peur profonde. Tu vas y arriver, tu vas trouver une solution ... lui dis-je en posant ma main sur la sienne. C'est moi qui rassure maintenant, on aura tout vu. Tu es Keelin Granger, la McGyver de cette famille. T'es la plus forte d'entre nous. finis-je par dire, tentant de l'encourager au mieux. Mais je suis obligé de m'arrêter là parce que la peur se transmet un peu trop facilement. Si elle n'arrivait pas à s'en sortir ... Je ne m'en remettrais pas. Si elle n'arrivait pas à trouver une solution, c'est comme si de mon côté, je serais incapable de trouver des solutions à mes futures problèmes. Ca n'aide en rien de me comparer à ma grande soeur, mais ça fait tellement longtemps que c'est devenu un exemple pour moi que c'est difficile de ne plus le faire.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    il y a toujours un autre jour, il y a toujours un moyen de rattraper les merdes qu'on a faites et les gens qu'on a blessé et il y aura toujours quelqu'un pour vous aimer, même si on se sent complètement seul et qu'on a l'impression de flotter dans le monde dans l'attente de la prochaine déception. il y a toujours quelque chose de mieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Danny
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 405
POINTS : 1127
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo4_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny EmptyLun 10 Juin - 11:01

I look up from the ground
To see your sad and teary eyes
You look away from me
And I see there's something you're trying to hide

Daniel était soulagé que sa sœur se réveille enfin. Depuis des années, Keelin avait subi son sort en se forçant toujours à ne pas réagir et à maintenir les apparences. Mais le temps des discussions était terminé. La passivité de la jeune femme l’énervait et il voulait qu’elle rende les coups dans la mesure du possible. Le problème était que si la Granger avait accepté d’endurer ces sévices, c’était pour protéger son secret et parce qu’elle n’avait aucune idée comment échapper à son bourreau sans qu’il la dénonce. Toutefois, il ne lui était plus possible de supporter ce quotidien et son mari était devenu capable de la tuer. Il était allé beaucoup trop loin encore une fois, et cette fois, elle avait décidé de s’enfuir. Maintenant, elle devait trouver une solution pour le forcer à tenir sa langue et lui faire peur, sans passer par les coups parce qu’un tabassage lui desservirait et Drew le retournerait contre elle. Non, il fallait être plus fin que lui et le prendre au piège. Comment ? C’est ce dont Keelin devait discuter avec John et son ami policier. En attendant, elle demanda à Danny de rester éloigné de son mari et qu’il l’empêche si nécessaire d’approcher la maison familiale. « S’énerver fait du bien mais je ne peux pas foncer tête baissée sans réfléchir. » En revanche, Daniel lui demanda d’arrêter de s’inquiéter pour la famille. Elle devait d’abord se mettre en sécurité elle car les Granger eux étaient plusieurs pour se défendre et maintenant que Dan était au courant, il serait mieux averti pour l’accueillir. « Justement, ce n’est pas normal qu’ils ne soient pas là, que toi ou notre petite sœur deviez rester encore des semaines entières tous seuls. Je les appellerai. » Keelin ne tolérait plus ces absences de longue durée. Si son frère aîné et elle s’étaient débrouillés et avaient ensuite veillé sur les deux plus jeunes, la situation actuelle exigeait le retour parental, peu importe ce qu’en pensait son cadet. Danny avait compris l’importance de ce qu’elle lui demandait et pourquoi elle lui en avait parlé. La jeune femme aurait sûrement besoin de l’aide de son frère prochainement, cependant elle ne savait pas encore à quel niveau. Vulnérable et aux abois, elle exprima à nouveau sa peur et son désarroi. Daniel ne l’avait que rarement vu dans un tel état. Il posa la main sur la sienne et la rassura : elle trouverait une solution. Il en était persuadé. Keelin serra la main de son frère en retour et le prit ensuite dans ses bras, le serrant contre elle. « Viens-là. » Souffla-t-elle, en posant sa tête sur l’épaule de Danny, bien plus grand qu’elle. Les effusions n’étaient pas courantes entre les Granger mais peu importe aujourd’hui. Comme toujours, ils se serraient les coudes dans les moments difficiles.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty
MessageSujet: Re: We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny Empty

Revenir en haut Aller en bas

We'll go deeper than the ink, beneath the skin of our tattoos | Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center :: Residences-