AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

A week to London || Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shawn A. Kale
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen, Ainhoa , Dimka & Evan
TON AVATAR : Vinnie Woolston
TES CRÉDITS : LipslikeMorphine ; signa; ©frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 172
POINTS : 282
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2019


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : Associé de Max Julliard

MessageSujet: A week to London || Max Sam 2 Mar - 0:05

She said you hurt her so
She almost lost her mind
But now she says she knows
You're not the hurting kind
She says she loves you
And you know that can't be bad

Shawn savait que Max était dans une mauvaise histoire, il avait vu la couverture du Sun comme tout le monde. Il savait que c'était un fake, mais il savait aussi que Yevgeniya n'appréciait pas tout ça. Comment ? Tout simplement parce que la belle russe - et ex collègue - avait fini dans son lit le soir de la révélation et que ça avait été particulièrement chaud entre eux. Shawn avait couché avec Yevgeniya, sans vraiment pensé aux conséquences. Par mesure de précaution, il n'allait rien dire au Julliard, il n'avait pas envie que ça lui brise encore plus le coeur. Il n'était pas du genre à être poursuivit par les paparazzis, il n'était pas vraiment connu aux yeux du grand public, alors il savait bien que tout ce qu'il faisait pouvait rester discret. Shawn savait que son histoire d'une nuit avec Ivy pouvait potentiellement ne pas s'ébruiter, sauf si la russe allait décider de le balancer à la tronche du Julliard. Sincèrement, il espérait que ça ne se produirait pas. Il avait quitté Tenby le matin même. Shawn possédait un appartement à Londres, il venait tellement souvent dans la ville anglaise qu'il avait fini par investir. Il y passait pas mal de temps quand il fallait signer des gros contrats, ou renégocier, gérer aussi les affaires de Max qui étaient pour la plupart à Londres. Ce soir, il pouvait enfin se détendre. Il savait que son associé signait avec un investisseur américain et qu'il n'avait pas besoin de lui - il avait tout préparer en amont - il lui avait donc envoyer un message pour le prévenir de son arrivée en ville. Le Néo-Zélandais avec besoin de sortir, prendre un peu l'air et sortir de l'ambiance pesante qui régnait à Tenby en ce moment même. Il venait de passer une grosse heure à se préparer, il était fin prêt. Il ne retira pour le moment pas le film plastique qui recouvrait son avant bras. Oui, encore un nouveau tatouage. Shawn était en était dingue. Il aurait très certainement une remarque de la part de Max mais peu importe.

*      *
  *

La soirée était bien entamée, Shawn se trouvait dans le carré VIP, en très charmante compagnie, il avait déjà descendu quelques verres quand enfin son frère de coeur se montra.  Il se leva laissant les trois demoiselles entre elles. Oui, il avait ramené du beau monde, mais Shawn n'avait pas l'intention de s'ennuyer ce soir.

- Maax ! Ah enfin !


Il attrapa une flute et la remplie de champagne. Il était heureux de le voir. Ils allaient très certainement - et enfin- pouvoir trinquer à la signature du contrat avec l'investisseur. Ils s'étaient tout de même donner tant de mal, ça méritait bien de souffler un peu. Shawn le prit dans ses bras pour le saluer.

- Bon, on peut enfin trinquer pour de bon hein ? Ce soir, on s'amuse, dans cinq minutes, interdiction de parler boulot... Faut qu'on souffle... Comment tu vas ? Pas trop dur cette histoire de couverture ?


Parce qu'il savait que c'était pas forcément quelque chose de facile, il savait que ça avait toucher sa vie sentimentale. Il eut soudain du remord d'avoir couché avec Yevy la veille. Tant pis, ça faisait partie de son côté sombre et des conneries qu'il pouvait faire.

_________________

KEEP YOUR HEAD UP


|There's an old voice in my head that's holding me back| Well tell her that I miss our little talks | Soon it will all be over, buried with our past |Frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
RAGOTS PARTAGÉS : 1519
POINTS : 2414
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: A week to London || Max Dim 3 Mar - 17:45


Did I drink too much ?
Am I loosing touch ?
Did I built this ship to break ?

Un rail de coke. Un verre de whisky. Un rail de coke.

Repeat.

Un observateur extérieur dirait que Max Julliard ne va pas bien, sans hésiter, ou en tout cas moins bien que d’habitude. Mais il n’y a que Max, sans aucun contrôle, en roue libre, perdu dans Londres, entre deux enregistrements, trois soirées, et une ou deux signatures de contrats, qui cherche à tenir le coup, parce qu’il faut qu’il tienne le coup, il a tellement de choses à faire, pas vrai ? Il ne peut pas se permettre de faire ce qu’il voudrait, à savoir se coucher et dormir quinze jours pour déprimer en paix, il doit bosser, des gens comptent sur lui. La vérité, c’est que cette histoire avec le Sun l’emmerde et que le fait que Yevgeniya soit partie, sans qu’il ait pu s’expliquer, et qu’elle l’ignore, le blesse profondément. Mais il n’y a sans doute pas que ça. Ca, c’est la partie visible de l’iceberg, ce qui l’atteint en premier lieu, ce qu’il imagine pouvoir arranger, même si la situation n’est pas terrible. Mais juste sous la surface, plane des idées et des doutes plus sombres, la même tristesse irrésolue depuis la mort de Mel, toujours en fond, qui n’est pas loin pour le bouffer. En vérité, Max est au bord de l’explosion, mais il ne s’en rend pas compte. Il continue sa vie comme si de rien n’était, comme s’il avait une solution – il n’en a pas, il n’en a jamais eu – et comme si les choses allaient s’arranger – ce qui ne sera pas le cas, tant qu’il continuera comme ça. En attendant, un peu plus d’alcool et de drogue que d’habitude, ça ne change rien, non ?

Peut-être que Shawn le lui dira. Ou pas. Il comate à moitié dans le taxi : les contrats avec l’investisseur américain sont signés, il a fait le job, il peut se détendre. Il l’a bien mérité. Déjà ivre mort, le regard déjà brouillé par la cocaine, Max descend dans la boite. Oui, ils ont mérité de faire la fête, et puis ça fait longtemps qu’ils n’ont pas eu l’occasion de parler un peu et de s’amuser avec son associé.

« Salut mon vieux. Désolé du retard, finalement, je suis passé changer de costard à l’hotel. »
Histoire de ressembler à autre chose qu’un croque-mort – ce qui est réussi, avec cette veste en velours d’un vert sapin élégant – mais surtout de se refaire un rail de coke de plus. Bon. Vu l’état de Shawn, il ne pense pas qu’il lui fera le reproche. « Mais c’est qu’on a de la compagnie. Où est-ce que t’as trouvé ces jolies filles, Jeff ? Mesdemoiselles. Cheers. »

Il  s’affale sur une banquette. La musique est trop forte, il ne connait aucun son qui passe, peu importe, il est avec Shawn et au moins ici, personne ne lui cherchera des emmerdes. « Putain, oui, je suis au bout du rouleau, je crois que je vais plus rien faire pendant trois jours. » Il boit une nouvelle gorgée de champagne. Ca doit se voir, même s’il cherche à faire bonne figure. Shawn le connait bien, c’est difficile de lui cacher les choses, alors Max n’essaye même pas vraiment. « Non, mon vieux, c’est la merde. T’as du bol, j’ai réussi à cogner personne, et au moins ils sont partis, j’aurais pas plus d’emmerdes. Mais Yevgeniya y a cru, à  ce qu’ont raconté ces connards, et maintenant elle me fait la gueule et je n’ai aucune idée de ce que je dois faire. Donc je suppose que je ne vais effectivement rien faire et que quand elle aura décidé d’arrêter ça, elle reviendra. Enfin je sais pas. Ca me gave. » Il finit d’un trait sa coupe de champagne, et s’en ressert une autre dans la foulée. Indubitablement, ça le ronge, même s’il essaye de paraitre stoique. « Enfin bref, on a bien mérité une pause, et on a les contrats, alors santé mon vieux, à nous, à la boite, et puis tant qu’on y est, à ce Grammy qu’on a eu ! » Pour faire bonne mesure, il les étale sur la table, ces contrats à plusieurs millions.

Le producteur allume une cigarette, ignorant toutes les règles légales qui interdisent de ne pas fumer dans les boites, le smoke ban l’a toujours emmerdé. « Bon, et toi, alors ? A part ce nouveau tatouage, là, que je vois, comment ça va la vie ? Et dans ces jolies filles, lesquelles tu ramènes et lesquelles tu me laisses ? » Ca les fait rire, les filles, pas lui, lui il ne fait que jouer, masquer sa tristesse, et boire, mais tant pis pour la cyrhose du foie et les règles légales, tant pis, il a besoin de se poser et de déconner, tant qu’il y arrive encore.

_________________

MUSIC SPEAKS THE WORDS I CAN'T


Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 

What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn A. Kale
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen, Ainhoa , Dimka & Evan
TON AVATAR : Vinnie Woolston
TES CRÉDITS : LipslikeMorphine ; signa; ©frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 172
POINTS : 282
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2019


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : Associé de Max Julliard

MessageSujet: Re: A week to London || Max Sam 9 Mar - 13:54

Shawn ne cessait de sourire, le mélange d'alcool et de drogue qui faisait ça. Quoi que, pour l'instant il n'avait pas vraiment abusé, juste un rail avant de partir, mais ça suffisait à pour le laisser " joyeux". Il s'installa aux cotés de son associé, et l'observa.

- Arrête de m'appeler Jeff, c'est un surnom débile...Je n'ai pas eu grand chose a faire pour les trouver...


Non, c'était son pseudo d'escort. Il n'aimait pas trop cette référence, ça lui rappelait l'époque ou il vendait son corps, une époque qu'il n'aimait pas forcément évoquer. Ca lui rappelait ses échecs, qu'il n'avait pas réussi à devenir acteur comme il l'aurait voulu. Dans le carré VIP, on ne dit rien à ceux qui fument, qui frisent avec l'interdit. Après tout, ils payent - grassement - pour être là, on ne peut rien leur dire. Il voulait juste passer du bon temps. Le brun regarda son associé.

- Alors tu ne vas rien faire pendant trois jours... Je vais t'interdire de faire quoi que ce soit si c'est que ça...


Mais ça voulait dire, trois jours de boulot non stop pour Shawn. Il savait qu'il faudrait que tout soit prêt quand Max serait de retour au travail sinon il essuierait une énième colère du Julliard. Le Néo-Zélandais fini par lui aussi s'allumer une cigarette.

- Laisse là revenir toute seule... Après, je peux comprendre que ça peut être mal pris quand on est pas du milieu... En plus, c'est la petite véto avec qui t'as couché... Je peux comprendre qu'elle pense que tu veuilles remettre ça avec elle... Même si je sais que c'est pas vrai...


En fait, il avait la version de Yevgeniya, et il avait aussi celle de Max. Shawn avait comme qui dirait, le cul entre deux chaises. Certes, la discussion avec la russe avait été plutôt courte vu qu'ils avaient passé le reste de la nuit dans son lit. Il l'avait ensuite emmené à l'aéroport pour qu'elle puisse enfin souffler et changer d'air en Russie. Il re-remplis les verres et sourit en voyant les contrats.

- Va pas falloir les perdre, mais ouais, a tout ça... Putain, on a quand même bien bosser là...


Et ils s'étaient vraiment beaucoup donner tous les deux pour y arriver. Et enfin ils pouvaient souffler.

- Faudrait peut être les ranger avant qu'ils leur arrive malheur non ?  Enfin, j'sais pas, tu veux que j'les garde ?


Emmener des contrats a plusieurs millions dans une soirée ou ils finiraient avec quatre grammes dans chaque cuisse. Shawn commanda d'autres alcool fort, ils allaient en avoir besoin.

- Ca va, assez occupé a bosser pour qu'on arrive à tout ça... franchement rien, juste encore un tatouage, mais je sais ce que tu vas dire.... Et j'ai encore beaucoup de place sur le corps t'inquiètes...


Il collectionnait les tatouages alors que d'autre collectionnait les mariages. Il regarda Max et sourit.

- Lesquelles te plaisent ? Parce que franchement, je m'en contre fout... Tu es prêt à oublié ta petite russe ?  Je pense que j'peux te trouver mieux si c'est que ça...


Après tout, c'était une  " bonne"  nouvelle si Max voulait aller de l'avant. Ca voulait peut être dire qu'il allait vraiment se lâcher. Il tira longuement sur sa cigarette et s'amusa avec la fumée. Il se resservit un verre, de gin cette fois, et trinqua de nouveau.

- J'ai envie de revenir un peu au soleil... Je crois que mon pays me manque un peu...


Il avait le mal du pays ici, le soleil de Nouvelle Zelande lui manquait clairement. A Londres, il faisait froid, moche...

- T'as pas envie de passer des vacances dans le pays des kiwis ? J'suis sur que ça te ferait du bien...


Et surtout sa famille lui manquait, mais la aussi, c'était assez compliqué, ils avaient été extrêmement déçu de le voir partir. Mais maintenant, la mère de Shawn était assez fière qu'il soit devenu quelqu'un " d'important", devenir l'associé de Max Julliard n'était pas vraiment donné à tout le monde. Son père lui, était plutôt assez réservé et en voulait toujours à son fils d'avoir quitter le nid familial pour une vie de débauche.

_________________

KEEP YOUR HEAD UP


|There's an old voice in my head that's holding me back| Well tell her that I miss our little talks | Soon it will all be over, buried with our past |Frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
RAGOTS PARTAGÉS : 1519
POINTS : 2414
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: A week to London || Max Dim 10 Mar - 23:24


Did I drink too much ?
Am I loosing touch ?
Did I built this ship to break ?

S’amuser. Oublier. Au moins pour un moment. Voilà un programme qui plait à Max et Shawn est de bonne compagnie pour ça. Ils ont l’habitude de ces fêtes endiablées, Max est un spécialiste, il a toujours plus ou moins quelque chose à oublier, et le moins qu’on puisse dire, c’est que Shawn sait s’amuser autant que lui. « Ah, arrête, tu sais très bien que je suis pas moqueur. » Non, il ne juge pas Shawn pour le fait qu’il ait été escort, qu’il l’ait même rencontré comme ça, Max n’a jamais été du genre à juger les gens pour leurs galères. Parce qu’il a eu les siennes, et qu’il ne peut pas donner de leçons. Et puis parce qu’il y a une call-girl qu’il fréquente un peu trop, qu’il aime un peu trop aussi, sans doute, il ne peut donc vraiment rien dire à son associé. C’est son ami, comme son frère, il le protège autant qu’il sait que Shawn le protège et lui mâche souvent le travail. « Et qui irait écouter les gamins qui débutent, hein ? Nan, j’ai juste besoin de me poser un peu, j’ai fait pas mal de trucs cette semaine, ça ira mieux après. » Après une fête ou deux de plus, quelques rails de coke et une ou deux bouteille. Il sirote son champagne et fume comme un pompier. « D’ailleurs demain je vais à la première du père de Lula, avec elle, tu vois, je ne fais vraiment rien, sinon me pavaner en costume. » Ce qu’il fait actuellement avec son élégant costume Prada, d’ailleurs, parce que même complètement défoncé, ce qu’il est, Max n’oublie pas l’élégance. « Après je retourner bosser, je tourne en rond, sinon. »

Il ne sait pas ce dont il a besoin, alors il alterne phase intensive de travail et fêtes, mais sans doute que ce dont il aurait vraiment envie, c’est de dormir, de se poser un peu, mais ça, il sait que ça ne servira à rien. Tout seul, il rumine. Il faudrait que Yevgeniya soit là, il aimerait bien pouvoir lui parler, lui expliquer, au moins qu’elle lui donne une chance de le faire. Mais elle l’ignore, alors voilà. « Oui mais c’est un putain de montage. Elle pourrait au moins m’écouter quand je dis ça, franchement, enfin, il suffit de faire une recherche, ils avaient balancé la même photo avec Brenda il y a quatre ans. Ca se voit, pourtant, que c’est un fake, non ? » Enfin, il ne faut pas être sorcier pour savoir que le Sun ne raconte que des conneries, c’est pas compliqué, et il n’y a pas besoin d’être du milieu pour le savoir. « Non, si tu veux mon avis, y a pas que ça. Elle aime pas l’engagement, ça lui fait peur, mais ça, je veux bien, moi, je veux bien comprendre, mais putain, est-ce qu’elle avait besoin de se servir de ça comme prétexte ? » Ca l’agace, franchement, et il vide une coupe de champagne de plus, incapable de s’arrêter. Il tourne en boucle sur le sujet tout seul, de toute façon, à force de ruminer. « Et puis merde, de base, c’était pas mon idée de coucher avec la vétérinaire, mais la sienne, moi je m’en fous de cette fille, de quoi elle se plaint ? » Il soupire. C’est le bordel.  Idéalement, il aurait besoin de quelque chose de plus fort que du champagne. « Bah, laisse tomber. Comme tu dis, elle finira par revenir toute seule. » Ou pas. C’est ce qui inquiète Maximilian.

Mais bon, il n’aime pas être celui qui doute de lui, ou qui est inquiet, ou qui est triste. Et puis il est là pour faire la fête, et il ne va pas s’en priver. « De la tequila, quelle bonne idée, je reconnais bien là ton génie, mon vieux. » Il donne une bourrade amicale à Shawn. Il se verse un grand verre de tequila et décide de garder la bouteille. « Cheers. » Il vide le verre cul sec, adresse un grand sourire à son associé, ravi de voir les contrats signés. « Ouais, je pense que c’est mieux que tu les gardes. » Il sourit encore. « De toute façon, c’est toi qui a tout fait ou presque, moi j’ai juste emmené Johnson faire la tournée des grands ducs pour le prestige. Je crois qu’il a aimé cela dit. Enfin bref, bravo, mon vieux, on s’en est bien sorti. »

Et ils trinquent encore et encore, ils vont tous les deux finir ivres morts, mais tant pis, c’est drôle et Max en a besoin. « Mouais, on bosse trop tous les deux, ça fait longtemps qu’on aurait du se faire cette soirée, franchement. Et faudra qu’on remette ça, aussi. » Pour s’amuser, et oublier, leitmotiv de sa vie en ce moment, quitte à se faire du mal et à se mettre minable. « L’oublier, je crois pas. Et trouver mieux qu’elle, je crois pas non plus. » Il se ressert un verre de plus. « Moins chiante, peut-être. » Après tout, ce ne serait que pour une nuit, ça ne porte pas à conséquence, elle n’en saura jamais rien. Mais finalement, Max finit par secouer la tête : « Mais je sais pas, j’ai pas vraiment la tête à ça. » Non, il renonce, il voudrait la récupérer elle, pas l’oublier. Ce qui est le signe qu’il est vraiment accro, sans aucun doute, parce qu’elles sont jolies, les filles de Shawn, quand même. « Je suis désolé, mon pote, je crois que je suis vraiment un cas désespéré. » Malgré tout, malgré sa déprime, il prend le temps d’écouter Shawn. Il devine un mal être plus profond, alors il prend le temps de répondre. « Chez toi ? J’sais pas, pourquoi pas. Mais pas maintenant, j’ai tellement de trucs à faire. Mais tu sais que si tu veux prendre quelques jours, même un mois, pour rentrer, je peux tenir la baraque si tu as besoin de rentrer. » Max a toujours été tyrannique, hyperactif, difficile à suivre. Mais il n’est pas méchant au fond et évidemment, il se doute bien qu’avoir sa famille si loin, ça ne doit pas être facile à vivre.

_________________

MUSIC SPEAKS THE WORDS I CAN'T


Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 

What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn A. Kale
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen, Ainhoa , Dimka & Evan
TON AVATAR : Vinnie Woolston
TES CRÉDITS : LipslikeMorphine ; signa; ©frimelda
RAGOTS PARTAGÉS : 172
POINTS : 282
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2019


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : Associé de Max Julliard

MessageSujet: Re: A week to London || Max Mer 13 Mar - 20:14

She said you hurt her so
She almost lost her mind
But now she says she knows
You're not the hurting kind
She says she loves you
And you know that can't be bad

Shawn savait que Max n'était pas moqueur, mais ça lui rappelait tellement de choses, surtout un passé qui n'était pas forcément glorieux. Il avait quand même super honte de son ancien job.

- Je sais que tu n'es pas moqueur, mais ça reste quelque chose dont je ne suis pas vraiment fier Max...


Mais Shawn n'en voulait pas à Max de l'appeler Jeff, il n'était d'ailleurs pas le seul, la dernière fois Wesley l'avait appelé comme ça. Mais le prêtre ne connaissait pas son vrai prénom à la base, donc il l'avait pardonné facilement.
Shawn hausse doucement les épaules, écouter des gamins, ça peut s'décaler, tout leur planning peut se décaler en fait. Il se pince les lèvres.

- Ca peut être décaler, pas besoin de se stresser pour ça, mais comme tu veux Max...


Il n'allait pas le contrarier, il n'était pas vraiment là pour ça. Shawn pensait aussi au bien être de Max, il savait aussi que son frère de coeur n'allait vraiment pas bien. Il compensait d'ailleurs bien souvent par les fêtes, la drogue et l'alcool. Comme maintenant quoi. Ils étaient tous les deux dans un état pas croyable. La téquila ne tarda pas à arriver, pour le plus grand plaisir des deux compères. Le brun s'allume aussi une cigarette et commence à fumer, lui aussi il a besoin.

- Entre deux fêtes, crois moi, tu vas pas tourner en rond...


En tout cas, Shawn ne s'ennuyait jamais, il avait tout le temps du travail. Il faisait régulièrement de grosses journées en essayant d'anticiper au maximum les attentes et futures demandes de Max. Shawn écoute Max, il sait que le Sun n'est pas vraiment un magazine de confiance.

- On peut pas lui reprocher d'y croire, mais bon, ouais elle pourrait au moins t'écouter... Je pense que tu devrais laisser tomber pour l'instant... C'est Brenda sur la photo ? Ou une autre de tes femmes ?


Il pouffe de rire en entendant qu'il se contre fout de la vêto. Shawn tire longuement sur sa cigarette et recrache doucement la fumée.

- Et si la véto en pinçait pour toi ? Peut être que ça lui plait pas ça... En fait, j'en sais rien du tout... Ouais laisse tombé !


Shawn ne se doutait pas vraiment qu'Ainhoa en pinçait pour un autre Julliard. Ils trinquent ensemble, encore. Il sait qu'ils vont vraiment finir dans un sale état. Peu importe, ce soir, ils font la fête. Shawn en profite pour ranger les contrats qu'il espère ne pas perdre. C'est que ça coûte de l'argent ça.
Il regarde Max et comprend qu'il est vraiment accro à sa petite russe.

- Wow, t'es complètement amoureux... J'ai du mal à te reconnaître... Me dit pas que, t'es prêt à l'épouser ?  Ca suffit les mariages Max, ça t'apporte que des emmerdes ! Et puis, c'est vachement flippant...


Parce que Shawn flippait peut être beaucoup de ce fameux engagement, pour lui, et à en voir les différents mariages de Max, ça n'apportait que  des emmerdes. Il n'était pas vraiment sûr que son frère de coeur eut été heureux avec chacun de ses mariages. Shawn a peur de l'engagement, parce que c'est surement trop de contraintes pour lui, il a peur d'aimer pour de vrai parce qu'il ne sait pas ce que c'est.

- Quoi, tu recules ? Wow, attends mais j'suis pas en présence du bon Max, mais de son sosie... Je vais devoir aller voir les flics pour qu'on le retrouve... Merde Max, arrête de penser à elle, tu crois qu'elle pense à toi en te faisant souffrir de la sorte ? Tu crois que t'as pas le droit de coucher avec une autre ? T'es officiellement avec elle ? Ou  c'est pas vraiment clair mh ? Si c'est pas clair, c'est que vous êtes pas ensemble...


Parce que lui, il avait couché avec Yevgeniya la veille. Il avait pas vraiment eu l'impression qu'elle ait des remords de le faire et ils ne semblaient pas vraiment " ensemble". Alors, Shawn se demandait vraiment pourquoi Max se bridait.

- Ouais, j'confirme, c'est désespérant...


Pour ça que des vacances au soleil ne serait peut être pas du luxe. Il se retient de pouffer de rire. Max tenir la baraque ? Dans l'état actuel des choses, c'était un doux euphémisme. Il fronça un peu le nez.

- Non, j'ai pas envie de rentrer, pas tout seul en tout cas... Mais clairement, à choisir entre le temps d'ici et de là bas, y'a pas photo...


Mais là bas, il y avait sa famille qui n'approuvait peut être pas son nouveau mode de vie. Il trinque avec une demoiselle et sourit et tend son téléphone à Max.

- Je crois que la demoiselle veut que tu nous prenne en photo...


Il sourit avec la demoiselle pour une belle photo qu'il effacera clairement le lendemain. Il ne s'attend pas à ce qu'un texto de Niki arrive et que Max se retrouve à lire ses sms. Définitivement, les Vassilievitch veulent de lui ses derniers temps et c'est ce qui va mettre le feu aux poudres.

_________________

KEEP YOUR HEAD UP


|There's an old voice in my head that's holding me back| Well tell her that I miss our little talks | Soon it will all be over, buried with our past |Frimelda

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
RAGOTS PARTAGÉS : 1519
POINTS : 2414
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: A week to London || Max Sam 16 Mar - 17:27

Did I drink too much ?
Am I loosing touch ?
Did I built this ship to break ?

« Tu devrais pas avoir honte. Enfin, c’est pas moi qui vais te juger, en tout cas. Je juge pas les gens sur ce qu’ils font quand ils ont le cul à l’air. Pour leurs vraies saloperies, en général, ils s’habillent. » C’est dit d’une voix terriblement pâteuse et le discours est un peu incohérent. Max a déjà trop bu et il devrait s’arrêter là, mais il a l’impression quand même qu’il faut qu’il réponde à Shawn. Parce que c’est vrai, il s’en fout complètement, mais alors vraiment complètement, qu’il ait été escort-boy, qui est-ce qu’il est pour juger les galères des gens, lui ? Personne. Sa propre vie fait assez pitié comme ça, Max s’en rend bien compte, et il n’apprécie pas qu’on le juge, alors il ne va pas dire quoi que ce soit à son associé.

D’autant que Shawn semble vraiment essayer de l’aider, lui suggérant de ralentir, mais si Max écoute son associé, s’il arrête, il ne se relève pas. Il ne se rend pas compte qu’il est au bord du gouffre. Il se dit juste que ce n’est qu’une mauvaise phase. « Tu sais comment je suis, je me reposerai quand je serais mort. » Dit-il sur un ton qu’il espère être léger et drôle, concentré sur la ligne de coke qu’il est en train de se faire à l’aide de sa carte bancaire. Poli tout de même, il propose à Shawn de partager. « T’en veux ? » Si ça choque quelqu’un, Max s’en fout, il paye pour ça aussi. Il aspire la poudre blanche, et redresse la tête pour répondre. « Ouais, mais enfin, le Sun, quand même. Même si t’es pas célèbre, tu le sais, qu’ils ne disent jamais la vérité… » Le producteur a du mal à réfléchir, et encore plus à objecter que ce n’est pas possible que Ainhoa en pince pour lui. Ce sont les effets de la coke, qui le rendent à la fois euphorique et surstimulé, contrebalancés par l’alcool qui l’endort. Il finit par hausser les épaules : « Pff, elle est trop compliquée pour moi, elle aura qu’à me faire signe, j’en ai ma claque. »

Mais il a beau répéter ça, Max peinerait à convaincre qui que ce soit, vu l’état dans lequel il est. Non, il rumine, et puis il n’arrive pas à passer à autre chose. Oui, il est complètement amoureux, et c’est sans doute pour ça que ça fait aussi mal que Ivy l’ignore. « Non, je ne vais pas l’épouser, même si c’est pas flippant, c’est vachement mal barré, pour l’instant. » Il n’est pas trop sûr de l’enthousiasme de Yevgeniya à propos de cette idée, même si c’était assez drôle de voir la tête qu’elle a pu tirer quand il a mentionné cette possibilité. Mais c’était avant qu’il n’y ait cette foutu couverture. Non, Shawn a raison, ils ne sont pas ensemble, et comme il le dit lui-même, c’est mal barré pour qu’ils le soient en ce moment. « Ouais, mais je ne vois pas comment je peux arranger les choses si je vais voir ailleurs, tu sais. T’as vu ce qu’elle croit sur la base d’une connerie ? Imagine si je le faisais vraiment.  » Ça aggraverait plutôt son cas qu’autre chose, à son avis.  Max secoue de nouveau la tête : « Non, et puis ce ne serait pas juste envers elle, ce n’est pas comme si elle m’avait trompé, ou quelque chose comme ça… » Il est loin de se douter la réalité, mais comment imaginer un truc pareil ? « Je sais, mais qu’est-ce que tu veux, on ne se refait pas. » Répond-t-il avec un demi-sourire.

Peut-être que Shawn a raison, ce qu’il lui faudrait, ce sont des vacances au soleil, le Mexique, ça avait bien marché, alors pourquoi pas la Nouvelle-Zélande après tout, ça pourrait être bien. « Pourquoi pas, à l’occasion, ça pourrait être marrant. » Il dodeline un peu de la tête, reboit un peu : il ferait aussi bien d’aller se coucher, et ne dit rien avant un long moment, jusqu’à ce que son associé interrompe le cours de ses pensées. « Hmmm ? Ouais, si tu veux. » Il veut bien prendre la photo, tout ce qu’on voudra, même s’il a du mal à se lever et tenir debout. « Eh, attends, t’as un sms…De… »

L’information met du temps à monter à son cerveau lorsqu’il ouvre les messages de Shawn pour lui lire celui qu’il vient de recevoir, mais il finit par comprendre, et ce qu’il comprend ne lui plait pas. « Shawn, putain, t’es qu’un espèce de connard… » Son poing suit de près le téléphone qu’il lui balance à la figure, cherchant clairement à lui casser le nez. Il réussit à atteindre sa cible, mais manque de tomber avec lui, entrainant la fuite des demoiselles effrayées. « Je comprends mieux pourquoi tu me dis que je dois laisser tomber et passer à autre chose, putain ! T’es qu’un enfoiré d’hypocrite, Shawn, t’espérais quoi ? Que j’allais jamais m’en rendre compte ? » Il le refrapperait bien une fois encore, mais il faudrait déjà que son associé se relève. « Comment t’as pu me faire ça, franchement ? » Bien sûr, il aurait du se douter d’un plan foireux pareil, vu que Shawn lui a dit connaitre Yevgeniya. Et bien sûr, au fond, Max en veut autant à la jeune femme qu’à Jeff. « Vous m’emmerdez tous, à la fin. » Le producteur attrape la bouteille de tequila, et il remonte vers la sortie. « Je me tire, j’en ai ma claque. » Il n’ira pas bien loin. Arrivé dans la rue, Julliard réalise qu’il ne sait pas quoi faire, ni où aller, alors il s’arrête là, et s’assoit sur le trottoir, vidant sa bouteille. Il est en larmes, mais ne le réalise pas tout de suite, et ne s’en aperçoit que quand il aperçoit quelqu’un qui ressemble à Shawn à son niveau. « Fous moi la paix. Tu crois vraiment que j’ai envie de te parler, là ? »

_________________

MUSIC SPEAKS THE WORDS I CAN'T


Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 

What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A week to London || Max

Revenir en haut Aller en bas

A week to London || Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: It's a small world :: God bless the queen-