AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

In the temple of love you hide together || Edwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin EmptyLun 25 Fév - 21:38

In the temple of love : shine like thunder
In the temple of love : cry like rain
In the temple of love : hear my calling


Ainhoa ne savait plus vraiment ou aller. Il était une heure du matin et Ainhoa venait de quitter la maison de Max. Elle avait eut une conversation avec l'ainé Julliard sur ce qu'ils allaient faire et elle lui avait confier ses peurs. Oui, Ainhoa n'était pas du tout rassurée de rester dans cette maison, certes il y avait Dylana, mais elle savait que sa cousine quittait aussi la maison parfois. Elle avait prit son chien Hercule et avait envoyé un sms a Edwin, elle  ne savait pas vraiment ou aller et Ivy ne répondait pas à ses textos. Elle ne pouvait pas rester chez Max non plus, pas qu'elle n'avait pas confiance au Julliard, mais elle connaissait bien plus son frère. Elle avait donc débarqué chez lui, flippée qu'on ait pu la suivre, bien sur, elle avait pu compter sur la discrétion du frère d'Ivy. La Seiffield était paniquée, elle avait pleurer - ses yeux étaient rougit -  elle n'avait pas trop tarder à sonner chez lui et était soulagée qu'il ouvre.

- Oh merci beaucoup Ed...


Elle était rentrée en vitesse chez lui, soulagée qu'il referme rapidement la porte. Ainhoa ne s'était jamais sentie aussi traquée, elle était une proie facile. La vétérinaire se sentait de suite beaucoup plus en sécurité avec l'ancien soldat.

- C'est une histoire de dingue... Je... sais même pas par ou commencé, mais... Je suis la proie de paparazzis... Ils étaient devant chez moi, je... suis morte de trouille...


La pauvre Ed ne devait rien comprendre. Elle respira un bon coup et se pinça les lèvres. Déjà, il y avait la rumeur de Mrs Lloyd qui n'aidait pas - et qui pour le coup était vraie - et maintenant la couverture du Sun. Ainhoa était gâtée tiens.

- Le Sun a fait une couverture de Max et moi, ils ont trouvé une photo de Max embrassant une fille... Le truc, c'est que ce n'est même pas moi sur la photo... Mais ils m'ont suivi, et je fais la une de ce torchon... Comme si la rumeur ne suffisait pas...


Ainhoa se senti rougir en évoquant la fameuse rumeur. Peut être qu'elle avait parler trop vite. En tout cas, elle serait éternellement reconnaissante envers l'ex soldat.

- Je... Merci beaucoup de m'accueillir chez toi, je suis désolée, de débarquer comme ça... Je t'avoue que je savais plus vraiment vers qui me tourner... Comment est ce que tu vas ? Parce que je trouve que je parle bien trop de moi...


Le pauvre, elle avait dû le réveiller, elle s'en voulu vraiment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: Re: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin EmptyMar 26 Fév - 21:56


My hands are tied
My body bruised, she's got me with
Nothing to win and
Nothing left to lose

Edwin avait trouvé le message d'Ainhoa un peu alarmant, mais même réveillé en pleine nuit, il n'allait clairement pas laisser la jeune femme galérer. C'était inconcevable pour l'ancien soldat. Il s'était relevé en vitesse après lui avoir répondut. Il profita du peu de temps qu'il avait avant qu'elle n'arrive pour préparer sommairement la chambre d'ami. Pas question qu'elle dorme sur le canapé. Ce serait plutôt sommaire, mais ça ferait l'affaire. Si elle restait quelques jours, il aurait le temps de faire un peu mieux - en sortant le léger bazar entreposé dans cette chambre qui servait peu. Il alla ouvrir dès qu'il entendit sonner.

« Il y a vraiment pas de quoi. »

Il referma derrière elle, non sans avoir jeter un léger coup d'oeil à l'extérieur. Les vieilles habitudes ont la vie dure.

« Calme-toi, Ainhoa, respire. »

Il ne manquait plus qu'elle fasse une crise de panique. Il la prit doucement par le bras et l'entraina dans le salon. Il sentit un point de colère monter en entendant les explications de la jeune femme mais il prit sur lui. Ce n'était pas le moment de s'occuper de ça.

« Tabloïds de merde. » grogna-t-il.

Il la fit s'asseoir sur le canapé.

« Tu veux du thé, peut-être ? »

Il se frotta la nuque et réprima un baillement.

« Tu as bien fait de venir ici. Enfin, de m'appeler. »

Il ne vivait quand même pas dans un bunker, mais il connaissait suffisamment les méthodes des fouilles-merdes pour s'en prémunir. Après tout il avait un peu un job de fouille-merde.

« Je vais bien. Mais ce n'est pas le plus important. »

Il gratta Hercule derrière les oreilles, presque machinalement.

« Je t'ai préparé la chambre d'amis. Elle est à l'arrière de la maison et ne donne pas sur une rue, tu risqueras rien. Par contre, c'est un peu le bazar dedans. J'arrangerais ça demain. »

Ou tout à l'heure. Il n'était même pas sûr de l'heure.

« Tu as besoin de quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: Re: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin EmptyMar 5 Mar - 23:02

In the temple of love : shine like thunder
In the temple of love : cry like rain
In the temple of love : hear my calling

Ainhoa avait un peu de mal à se calmer, son coeur battait à deux cent à l'heure, son chien ne savait pas vraiment ce qu'il se passait non plus. Elle était soulagée de voir Edwin. Il lui était difficile de vraiment respirer. Se calmer était pour le moment trop compliqué.

- Je... vais essayer...


Elle s'installa sur le canapé, n'ayant pas vraiment le choix vu que c'est Edwin qui l'y avait embarquer dessus. Elle n'arrivait pas vraiment à calmer son coeur. Elle lui avait pas dit pour la rumeur de la vieille Lloyd. Elle lui dirait la vérité s'il lui demandait, elle n'avait pas le coeur à lui mentir, pas à lui. Ainhoa se mordit doucement la lèvre. Elle venait de se dire qu'elle le dérangeait clairement.

- Un thé... Un verre ou en fait, ce que tu veux...


Elle avait besoin d'un verre, besoin de quelque chose qui lui ferait oublier l'espace de quelques temps tout ce bordel. Elle n'était pas du genre à boire, quoi que, ces derniers temps elle abusait pas mal. Elle se calmait un peu, elle essayait du moins.

- Je savais plus vraiment qui d'autre appeler... Ma meilleure amie ne me répond pas, je crois qu'elle m'en veut pour cette stupide couverture... Mais je sors pas avec ton frère, et il ne se passera plus rien de ce qui a pu s'passer... Fallait pas t'embêter pour moi, le canapé ça me suffit largement et je me contre fiche de ton bazar tu sais... Tu m'accueilles en catastrophe et je t'en serait éternellement reconnaissante...


Et voilà qu'elle vendait un peu plus la mèche.

- Je crois que j'vais t'emprunter une bouteille... Je fais que des gaffes et si t'as envie de tout savoir, il me faut de l'alcool...


La vétérinaire le remercia pour le verre et la bouteille et bu son verre cul sec. Elle se resservit et fit de même avec le deuxième. Ca donnait du courage.

- Cette putain de rumeur est vrai... On a descendu pas mal de verres, je me suis vraiment lâchée à cette soirée, j'étais plus vraiment moi même... Je ne connaissais pas les fêtes de Max Julliard et ce qui pouvait trainer... Maintenant, je sais ce que ça fait de me retrouver avec ma meilleure amie et lui dans le même lit... Je te jure que j'ai jamais eu aussi honte de toute ma vie...


Elle se resservie un verre et le bu d'une traite. Oui, elle n'allait pas tarder à être ivre.

- Je me déteste pour ça.... Je n'aurai jamais pensé faire ce genre de choses... et crois moi, j'en suis vraiment pas fière du tout... C'est pas moi tout ça... J'aurai jamais fait une telle chose...jamais... et maintenant ça... Je sais plus quoi faire Edwin... Je suis désespérante...


Et elle se rendait compte qu'elle le disait au meilleur ami de son défunt mari... Un Julliard qui, en prime, ne la laissait pas forcément indifférente, et là aussi, elle s'en voulait. Elle avait bien descendu la bouteille. Ainhoa était pleine de culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: Re: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin EmptyLun 11 Mar - 11:36


My hands are tied
My body bruised, she's got me with
Nothing to win and
Nothing left to lose

Edwin tenta de mettre Ainhoa à l'aise au vu de la situation. Il était certes fatigué mais encore alerte. Il lui proposa un thé, presque machinalement. Il opta plutôt pour une bouteille de whisky - il était très classique et prévisible dans son choix de boisson - et la ramena, accompagnée de deux verres.

« Du calme, Ainhoa, c'est pas un marathon. »

Il lui fit un petit sourire. Puis il versa du whisky dans les deux verres qu'il avait apportés. Il fut un poil surpris de voir la jeune femme vider le sien cul sec.

« Tu peux, mais tu devrais boire moins vite. »

Et voilà, le mode adulte responsable faisait son grand retour chez Edwin. Alors qu'il savait très bien ce qu'on pouvait avoir en tête quand on avait juste envie de se mettre la race du siècle. Pour le coup, après la révélation d'Ainhoa, ce fut un peu son tour de vider son verre cul sec. Ainhoa et son frangin pouvaient bien faire ce que bon leur semblait, mais il ne s'était pas attendu à ce que ça lui fasse mal. Mais qu'importe. Il devait être là pour son amie. Il reprit le dessus sur ses sentiments.

« Ce sont les fêtes de Max. Et le Sun est juste une bande de crevards incapables de différencier leur trou de balle de leur bouche. »

Elles n'étaient pas réputées pour finir correctement et d'être le genre de soirée ou on se contente de boire de la verveine et du jus de pomme.

« Tu devrais pas te prendre la tête pour ça. D'ici peu, les charognards auront trouvé un nouvel os à ronger, ok ? »

Il la prit maladroitement dans ses bras.

« Laisse toi respirer un peu, déjà. Repose-toi, reste au calme. »

C'était le mieux à faire. Et lui, il faudrait probablement qu'il en touche deux mots à son frère. Mais pas avant d'être un peu plus calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: Re: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin EmptyJeu 14 Mar - 21:52

In the temple of love : shine like thunder
In the temple of love : cry like rain
In the temple of love : hear my calling


C'est vrai qu'elle devrait se calmer sur la boisson, mais avec ce qu'elle allait lui balancer, il lui fallait du whisky. Elle se pinça les lèvres, et regarda Ed.

- Ouais, pas un marathon, mais crois moi qu'avec ce que tu vas entendre, toi aussi t'auras besoin d'alcool...


Oui, elle se dégouttait, elle s'était enfilé un nouveau verre avant de tout lui balancer, sans vraiment respirer. Elle avait l'impression que ses poumons brulaient, que ses yeux aussi. Elle s'interdit de pleurer, elle avait fait des conneries mais elle devait assumer.

- Je ne veux plus jamais participer à une fête de Max...


Il ne fallait certes pas dire " fontaine, je ne boirais jamais de ton eau", mais c'était clair que pour le moment, il était hors de question qu'elle en fasse une. La brune eut un léger sourire en entendant Edwin parler du Sun, il n'avait clairement pas tort. Elle se retrouva dans les bras de son ami, et elle se calma. Ça faisait une éternité qu'elle n'avait pas été comme ça dans les bras d'un homme. Elle posa doucement sa tête le torse du cadet Julliard. Non, clairement, c'était hyper agréable, pour une fois qu'elle ne se sentait pas mal à l'aise avec un Julliard.

- Même si c'est pas vrai, ça reste que les conséquences vont faire du mal à beaucoup de monde...


A Yevgeniya notamment, elle n'avait aucunes nouvelles de sa meilleure amie. Elle se calmait doucement, appréciant la chaleur et la sécurité des bras d'Edwin. Ainhoa ne cherche pas non plus à en sortir.

- C'était même pas mon idée cette soirée, et finir comme ça a fini... C'est pour ça que tu ne traines pas dans les soirées de Max ?


Elle avait fait un gros bad trip aussi le lendemain matin. Elle se pinça ensuite les lèvres et ajouta doucement.

- Tu sais... Tu devrais arrêter de faire des recherches sur ce dont je t'ai demandé... Je... J'ai pas envie de savoir, j'ai vraiment envie de passer à autre chose, il était ton meilleur ami et je veux pas que tu le voit autrement... Je crois que ce serait se faire du mal pour rien... Je... Te payerais ce que je te dois, mais ne continue pas...Je crois que ce serait se faire du mal tous les deux et j'ai pas envie que ça te fasse du mal.


Ainhoa avait bien réfléchis à tout ça. Elle voulait réellement mettre un terme à tout ça. Elle avait fini dans le lit d'un autre, elle était dans les bras d'Edwin là. David c'était désormais du passé.

- Et je suis sérieuse Edwin... Je crois qu'il faut que je passe à autre chose, mon mariage est terminé... Il faut que j'aille de l'avant, même si ça me brise le coeur...


Elle ravala ses larmes, elle n'allait pas se mettre à pleurer. Elle se l'interdisait. Tout le monde lui disait de refaire sa vie, que celle qu'elle avait partagé avec David était terminé. Mais tout le monde ne pouvait pas comprendre, en fait personne, sauf peut être Richard qui avait vécu le deuil de sa femme. Ainhoa se mordit fortement la lèvre inférieure pour éviter que les larmes fassent leur apparition. Elle ne devait plus culpabiliser pour avoir couché avec Ivy et Max, elle n'avait trahi personne, elle était célibataire et n'avait de comptes à rendre à personne après tout. Mais c'était là encore plus facile à dire, qu'à faire. En tout cas, sa respiration se faisait bien plus calme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

In the temple of love you hide together || Edwin Empty
MessageSujet: Re: In the temple of love you hide together || Edwin In the temple of love you hide together || Edwin Empty

Revenir en haut Aller en bas

In the temple of love you hide together || Edwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-