AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyDim 24 Fév - 21:45

Do you still believe in love, I wonder?
Oh, if the sky comes falling down, for you
There's nothing in this world I wouldn't do


Avec cette rumeur, Sameen avait vraiment besoin de trouver du réconfort. Elle ne pouvait pas compter sur le père de son fils pour ça, vu que la Baxter lui en voulait réellement d'avoir été baver à la vieille Llyod. Elle avait donc contacter son frère, si elle pouvait passé. Clairement, se retrouver en famille lui ferait vraiment le plus grand bien. Elle savait que son frère ainé était bien souvent occupé, elle espérait ne pas le déranger. Elle n'avait pas prit la poussette, elle avait caler Rohan contre elle dans le porte bébé ventral. Il dormait contre elle et était réellement calme. Elle savait qu'elle avait de la chance d'avoir ce petit bout et c'était surement ce qu'elle avait fait de mieux jusqu'à présent. Non, elle ne regrettait pas qu'il soit entré dans sa vie et maintenant, elle avait du mal à le laisser lorsqu'elle travaillait.  Il faisait beau aujourd'hui, elle avait décidé d'aller a pied chez son frère, elle avait pris le nécessaire pour le bébé et était passé chez le pâtissier pour ramener des douceurs chez son frère. Elle ne tarda pas à arriver sonnant à sa porte et arborant un large sourire quand il ouvrit.

- Hey, bonjour tonton Ritchie !


Elle aimait bien le taquiner, certes, mais ça lui faisait du bien de le voir. Elle se mit sur la pointe des pieds pour déposer un baiser contre sa joue. Il fallait dire que Sameen était petite et Richard bien trop grand.

- comment vas tu ? Merci de prendre du temps pour nous...


Parce qu'elle savait que l'emploi du temps de Richard était clairement super chargé. Sam ne voulait pas vraiment le déranger non plus. Elle savait aussi qu'elle devait parler avec lui après avoir eu les résultats du test de paternité. Elle n'avait pas vraiment pu lui en parler avant et ce n'était pas le genre de chose qui se disait par sms. Alors, son frère l'avait apprit par la vieille Lloyd comme la plupart de Tenby.  Elle entra chez son frère et déposa le sac a dos - contenant les affaires pour Rohan et toujours de quoi dessiner - ainsi que les douceurs qu'elle avait porté. Le petit se réveilla  entre temps, comme dérangé. Elle eut un sourire.

- Regarde bébé, on est chez tonton... Je t'ai porté quelques  pâtisseries, je n'allait pas venir les mains vides... Et puis, j'ai envie qu'on passe un bon moment ensemble...


Le petit bout râla un peu, et Sameen le prit bien contre elle. Elle le berça un peu et sourit. Elle fit un peu comme chez elle, et s'installa avec le petit dans le canapé, elle pu comme ça retirer le porte bébé.

- Ca fait un moment qu'on s'est pas vu...pas trop débordé ? Ca s'passe bien avec ta copine ?


Elle lui offrit son plus beau sourire, Sameen savait que son grand frère était amoureux. Bien sur, elle était heureuse pour lui, parce qu'elle ne l'avait jamais vu aussi heureux et surtout, elle ne l'avait jamais vu refaire sa vie.

- tu veux le prendre ?


La Baxter se mit bien à l'aise sur le canapé, regardant son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyMar 26 Fév - 16:35

Oh sister,
Am I not a brother to you ?

Avec sa démission du lycée, Richard s’habitue tant bien que mal à un nouveau rythme. Il est désormais maitre de son emploi du temps qu’il peut organiser comme il veut et qui surtout, est consacré entièrement à son travail d’écriture. Ça a été un peu compliqué au début : on ne se débarrasse pas de plus de quinze ans d’habitudes en quinze jours, mais il commence peu à peu à trouver ses marques. En réalité, il aurait pu démissionner bien plus tôt : ça fait des années qu’il vit très correctement de ce que rapportent ses livres, mais le fait est que Lyon a toujours aimé enseigner. Alors oui, ça fait un peu bizarre, mais il a quand même trouvé de quoi s’occuper : le peu de promotion qu’il restait pour Fielding, et puis des interviews pour son dernier livre, sorti en janvier. Le succès a été mitigé : de bonnes critiques, d’assez bonnes ventes, mais parasitées par les révélations sur sa vie personnelle. Et c’est difficile de lutter quand il parle essentiellement de littérature dans ses interviews, et même en évitant les tabloïds.

L’avantage de ce nouvel emploi du temps, cependant, c’est qu’il a cependant plus de temps pour lui, à consacrer à Deborah, ou à sa famille. Ce qui n’est pas forcément un mal quand on connait les dernières aventures en date de Sameen. Ce qui arrive à sa sœur ne peut manquer d’inquiéter Richard. Elle s’est quand même faite cassée le nez par une folle qui se trouve être la tante de son fils…Plus il y réfléchit, plus l’écrivain est content que Sam ne sache pas qu’il s’agit de cette call-girl que Cyrus, son éditeur, lui avait envoyé, en espérant le consoler – une drôle de notion de la consolation, par ailleurs – de la mort de sa femme. Il est encore plus content de ne pas avoir eu depuis longtemps de contact avec Dimka Vassilievitch, le garagiste, qu’il connait un peu, et qui doit être le frère de ladite Ivy. Quant au père de Rohan, si on en croit la rumeur, Alexeï, il sortirait de prison et il n’a pas l’air absolument fréquentable. Vu son passé de délinquant juvénile et son adolescence à Glasgow, Ritchie ne serait pas enclin à juger, d’habitude, mais l’accumulation de bizarreries et de violence autour de cette famille de russes commence à le pousser à la méfiance. Et puis quand même, Sam a eu le nez cassé, et Richard ne peut pas prendre bien qu’on attaque littéralement sa sœur.

Mais enfin, il va avoir l’occasion de lui en parler directement, puisqu’ils ont prévu de se voir aujourd’hui, et justement, la voilà qui sonne. « Hey, mais qui voilà ! C’est mon neveu favori. » Il prend Sameen dans ses bras un instant, dépose un baiser sur son front. « Et ma sœur favorite, évidemment. » Il la scrute d’un air inquiet : un nez cassé, ce n’est jamais beau à voir, mais il faut avouer que l’autre cinglée a bien réussi son coup. Il siffle doucement : « Elle ne t’a pas loupé, dis donc…comment ça va ? T’as vu un médecin ? Tout va bien ? »

C’est la compassion qui prend le dessus, immédiatement. Et puis il y a cette histoire de paternité dont elle ne lui a pas parlé, ou pas pu, ça le prend un peu de court. Richard aurait quand bien voulu apprendre ça autrement que la vieille Mrs Lloyd, qui manifestement a décidé de pourrir la vie de sa famille, et il ne peut pas nier qu’il a aussi été blessé de ce silence. Mais ça fait aussi longtemps qu’il n’a pas vu Sam, alors s’ils ont l’occasion de passer un bon moment, autant en profiter un peu. « Oh, des pâtisseries, il ne fallait pas, je suis déjà super content de te voir. Tu veux un café ? » Il laisse Sam s’installer, le temps de faire le café et de ramener un plateau avec tout ce qu’il faut pour le boire. Vient alors le traditionnel échange de nouvelles, ce qui fait réaliser à Richard qu’ils ne se sont pas vus depuis un moment, tout de même, sans doute depuis Noel. « Oh oui, ça va. Depuis que je suis parti du lycée, c’est quand même plus calme. Et puis les gens ont fini par se désintéresser de nous, donc c’est plus gérable. » Lui-même a réussi à s’habituer à cette nouvelle situation, finalement, alors qu’au départ, il n’avait aucune idée de comment faire. « Du coup, j’ai plus de temps pour bosser, là j’ai commencé à faire le scénario pour l’adaptation de By Night, après il y aura le tournage et après, je sais pas du tout ce que je ferais. » Richard sourit : il finira par trouver, il est incapable de rester inactif, même Deborah le lui dit. « Mais sinon ça va, oui. On va partir quelques jours sous les tropiques, je crois qu’on en a tous les deux besoin. Avec ses entrainements, Deborah a un planning presque plus chargé que moi, finalement. »

C’est pour ça que c’est compliqué de voir Sameen, aussi. Mais il fait ce qu’il peut. De toute façon, leur lien fraternel est quasiment indestructible, Richard en est convaincu. Ils finissent toujours par se retrouver. « Mais oui, allez bonhomme, viens voir tonton Ritchie. » Il sourit à Rohan, qui gazouille joyeusement en retour. « Il a encore grandi, non ? » Ils en plaisantent un peu, et puis finalement, il se lance et pose la question fatidique : « Bon alors, et toi ? Tu t’en sors, avec tout ce bordel ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyMer 6 Mar - 13:01

Do you still believe in love, I wonder?
Oh, if the sky comes falling down, for you
There's nothing in this world I wouldn't do

Sameen savait qu'elle serait toujours bien accueillie chez son frère, et la preuve en était, là encore, il l’accueillait vraiment bien avec son fils. Après un bref détour dans ses bras, la brune eut un léger rire.

- T'as pas trop de mal à dire ça, il est ton seul neveu et je suis ta seule soeur, heureusement que nous sommes tes préférés !


Elle le taquinait toujours bien sur.  Sameen savait parfaitement que Richard voudrait savoir ou ses histoires en étaient. C'est vrai que c'était compliqué. En tout cas, revoir son aîné ne pouvait faire que grand bien à la Baxter. Elle senti son regard sur son visage abîmé. Ouais, le nez était bien cassé et l'hématome avait fini par descendre ce qui lui donnait l'effet d'énormes cernes sous les yeux. Un maquillage naturel. Elle se mordit doucement la lèvre inférieure.

- Bien sur que j'ai vu un médecin, j'ai fais une radio et y'a rien  à faire de toute façon... j'ai un beau maquillage et mon nez me fait extrêmement mal... J'ai des cachets pour la douleur si jamais, mais je ne les prends que le soir pour vraiment pouvoir m'occuper de Rohan la journée, sinon je suis vraiment trop shootée...


Et elle avait vraiment peur de louper quelque chose avec son fils. Heureusement, il allait à la garderie parfois, mais il fallait avouer que Sameen avait un peu de mal à sortir avec la tête qu'elle avait.

- Ca me fait plaisir de partager des pâtisseries avec toi, et volontiers pour un café, je crois que ça ne peut que me faire du bien...


Sameen avait entendu les rumeurs sur Richard et Deborah, elle était contente que tout cela ce soit calmer. Elle était contente de voir son frère de nouveau heureux avec quelqu'un, elle l'avait vu au fond du trou et avait tout fait pour essayer de l'aider... Mais en vain. La brune eut un doux sourire se laissant à cette nouvelle.

- Tant mieux si on te fout la paix, c'est l'essentiel je crois... Tu aurais peut être du quitter le lycée bien plus tôt... Mais, vraiment, je suis contente de te voir aussi heureux. Contente que tu refasses enfin ta vie, c'était nécessaire... Comment tu t'en sors avec l'écriture ? Toujours aussi inspiré que jamais ?


Elle lisait toujours avec attention les bouquins de son frère et elle était peut être sa fan numéro un, en tout cas, elle l'était depuis la première heure. Sam avait toujours soutenue son frère, et elle se doutait que chez Richard, l'écriture avait été un moyen de l'aider dans son deuil. La Baxter admirait son frère, elle était proche de lui, et lui vouait une admiration sans failles.

- Tu vas revenir tout bronzé, je crois que ça ne peut que te faire du bien, vous allez partir ou ? T'as trouvé la destination ? J'exige de quand même recevoir une carte hein !


Bien sur, elle le taquinait encore. Sameen trouvait vraiment ça bien qu'il s'accorde un peu de temps pour souffler. Sam s'installe mieux dans le canapé après avoir donner son fils à son frère. Elle a un sourire franc.

- Ouais, il fait que ça... Il va devoir passé au 1 an bientôt... Ca lui fait six mois à ce petit... Ca passe trop vite ! Il va être aussi grand que son oncle je sens...


Rohan gazouille encore et pose sa main sur la lèvre de Richard pour voir s'il va mordiller. Petit jeu entre sa mère et lui généralement et qui le fait éclater de rire en général. Et la question fatidique arriva sur le tapis. Elle se mordit la lèvre - a défaut de froncer le nez - et prit une grande inspiration.

- C'est compliqué... Je sais pas ce qui à prit Alexeï de tout balancer à la vieille Lloyd le jour ou on reçoit les résultats... Ca s'est répandue comme une trainé de poudre et c'est tombé le jour même... Je voulais que ça reste entre nous pour l'instant... Je voulais te le dire, mais tu as eu la nouvelle avant que j'ai pu te voir pour en parler... parce que je ne voulais pas en parler au téléphone... Je sais pas si j'ai bien fait de lui parler de tout ça... De lui présenter Rohan aussi. Je ne veux rien de lui, c'était juste pour qu'il soit au courant... Sa soeur m'a trouvé à la sortie des cours et m'a tabassé. J'ai porté plainte contre elle vu qu'elle m'a tout de même cassé le nez. Elle était sure et certaine que j'étais le genre de nana qui colle un gamin sur le dos de son frère pour avoir une pension alimentaire... Ce qui n'est pas le cas... Je voulais juste qu'il sache, juste parce que je sais que Rohan finira par poser des questions, et qu'il doit aussi connaître son père...


Elle s'arrêta, elle fit une petite pause. C'est vrai qu'en faisant la connaissance de Yevgeniya Vassilievitch, elle n'avait pas forcément envie de connaître le reste de la famille. Elle regarda son fils.

- Moi aussi, j'étais curieuse de savoir qui c'était... Mais quand je lui ai annoncé la probabilité qu'il soit son père, il s'est senti con et a fini par m'avouer qu'il sortait en douce de prison... Chaperonner par une gardien... Ca, ça craint, j'étais sure que c'était un veilleur de nuit qui faisait ce job pour payer des études à l'étranger. J'ai fini par comprendre que non... Je lui en ai voulu sur le coup, mais il a payé sa dette... Je n'ai pas forcément envie de connaître le dernier frère Vassilievitch, vu ce qu'il s'est passé avec sa soeur...je m'attendais pas à une telle chose, je te jure... Je savais pas tout ça... Mais pour l'instant, je n'ai plus envie de parler avec Alexeï... j'ai mis un peu mes distances... c'est peut être le mieux d'ailleurs... tu penses quoi de tout ça ? J'imagine que c'est difficile pour toi d'entendre tout ça, et j'en suis vraiment désolée...


Parce qu'elle connaissait même très bien le cadet Vassilievitch, il était même son meilleur amie, et Sameen n'avait pas vraiment fait le lien avec Alexeï, qui s'était toujours présenté à elle comme " Alex".

- C'est quand même une histoire de dingue... Je regrette un peu tout ça... Mais ne va pas croire que je regrette que mon bébé d'amour soit là... C'est ce que j'ai fais de mieux dans ma vie...


Parce que ce bébé, elle l'aimait vraiment, c'était l'une des personnes les plus importante de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyDim 10 Mar - 17:01


Oh sister,
Am I not a brother to you ?

Évidemment qu’il ne peut que s’inquiéter pour sa sœur, vu l’état de Sameen. Décidemment, ces Vassilievitch sont bien frappés, pour Richard, et il se demande franchement si c’est une bonne idée de continuer à les fréquenter – encore qu’il n’ait pas pour l’instant, fait le lien entre Alexeï, Yevgeniya et Nikita, ce type que Sam lui a toujours présenté comme étant son meilleur ami. «Si tu veux, tu sais que je peux le garder un peu comme ça tu pourras te reposer un peu. La plupart du temps, je suis ici à bosser, alors je peux aussi bien m’occuper de mon neveu, si ça peut t’aider. Qu’est-ce que t’en penses, Rohan ? » Il s’attire un gazouillis joyeux, qui semble marquer une approbation certaine de ce qu’il dit. « Tu vois, même ton fils est d’accord, c’est la preuve que c’est une bonne idée. »

Il sert un café à Sameen, et attrape une pâtisserie pour lui-même. Ça fait longtemps qu’ils ne se sont pas vus. Sam avait ses propres soucis, et puis il y a Rohan à élever, alors il ne lui a pas du tout parlé de la période un peu sombre qu’il a traversé après sa démission. Ça n’a aucune utilité de le faire maintenant qu’il a réussi à le surmonter, alors il passe assez rapidement là-dessus. « J’en sais rien, je t’avoue, au début, ça a été un peu compliqué, j’avais quand même quinze ans d’enseignement derrière moi, il a fallu que je réorganise totalement la manière dont je travaillais, j’avais l’impression que mes journées étaient totalement   vides. Maintenant que j’ai trouvé le rythme, ça va mieux. »

Deborah y était pour beaucoup, la crise de déprime était passée assez rapidement, mais elle avait fait preuve d’une patience étonnante pour quelqu’un d’aussi marqué par ses insécurités. En transformant le problème qu’il a rencontré en un simple problème de rythme de vie, il minimise un peu, mais Richard juge qu’il ne sert à rien d’inquièter sa sœur puisqu’il s’en est bien remis et qu’il a surmonté ça. « Ca va plutôt pas mal, mais bon, ce n’est que la réadaptation de mon premier livre en scénario alors ça va, ce n’est pas trop difficile. Je réfléchis à deux ou trois idées pour après, mais rien de bien précis, ça va m’occuper un moment, donc j’ai le temps. » La vie ne va pas si mal, pour lui, il a des choses à faire, et dans le milieu, ses contacts ne l’ont pas lâché. A l’heure de « me too » et des scandales à répétition, ça aurait pu arriver, mais globalement, n’ayant vraiment pas le profil d’un Weinstein ou d’un Kevin Spacey, les gens ont été assez compréhensifs et Richard peut continuer à travailler. Peut-être même qu’il bosse un peu trop pour éviter les questions, et c’est pour ça que les vacances qu’il prévoit ne lui feront pas de mal : « En Nouvelle-Zélande, je pense, Deb y a de la famille, donc ça nous changera vraiment d’air. Et oui, bien sûr, je t’enverrai une carte – et puis j’essaierai de ramener quelque chose pour ce neveu-là. »

Les choses se calment et se normalisent de son côté, donc ça va mieux pour Richard. Malheureusement, leur famille n’échappe pas pour autant aux problèmes. La situation de Sameen est des plus compliquée, et il est content de ne plus trop fréquenter Dimka, qu’il connaissait un peu, et encore plus de ne jamais lui avoir parlé de Yevgeniya. « Je sais pas trop quoi te dire, ni même ce que j’en pense, petite. » Il l’embrasse sur la tempe. « Je crois que c’est bien que Rohan sache qui est son père, mais là, vu ce que tu me dis, je ne suis pas sûr non plus que ce soit une très bonne idée de le laisser rentrer comme ça dans ta vie et dans la sienne. J’veux dire, qu’il soit allé en prison, à la rigueur, tout le monde fait des conneries, ça arrive. » Il ne va pas juger pour ça, lui-même aurait pu finir en prison plus jeune. « Mais ça fait beaucoup, non, là ? L’accumulation, je veux dire. Entre sa sœur folle, le fait qu’il ait menti, et la prison, je veux dire. » Il tient toujours Rohan dans ses bras, méditatif, berçant gentiment son neveu. « Mais je sais que ce n’était pas contre moi, ne t’en fais pas, c’est juste que c’était…surprenant de l’apprendre comme ça, Mrs Lloyd a vraiment une dent contre notre famille, faut croire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyDim 17 Mar - 20:29

Do you still believe in love, I wonder?
Oh, if the sky comes falling down, for you
There's nothing in this world I wouldn't do

La proposition de Richard était réellement tentante, mais elle ne voulait pas non plus abuser de la gentillesse de son aîné. Elle posa doucement sa tête contre l'épaule de son frère tout en regardant son fils gazouiller.

- Bien sûr que lui il est heureux, vu qu'il adore son tonton... Mais, même si la proposition est réellement alléchante, ça ferait un peu mère indigne... Et je sais pas si ta copine serait vraiment ravie d'avoir un bébé entre les pattes quand elle vient te voir…


Bon, c'est vrai que Richard jouait la figure masculine et peut être un peu " paternelle" dont Rohan avait besoin. Il jouait un peu les " séparateurs" entre son fils et elle et dans un sens, ce n'était pas plus mal. Elle se sentait bien là, avec son frère et le bébé. Elle ne pouvait pas s'empêcher de sourire à la dernière réplique du Lyon pour la convaincre.

- Bon d'accord, d'accord vous avez gagné tous les deux... Je te laisserais Rohan, uniquement si tu me jure que ça te gêne pas... et que ça ne soit pas un poids pour toi...


Sameen voulait que les choses soient bien claires, qu'elle n'ait pas à subir la colère de la Weston parce que Richard gardait un peu trop Rohan. Elle avait déjà un nez cassé, elle n'avait pas envie de recevoir un nouveau coup d'une copine jalouse. Elle avait assez donné là-dedans.
Elle s'inquiéta de la révélation de Richard, elle l'avait déjà vu au fond du gouffre, elle l'avait vu ravagé par la tristesse et ça lui briserait le coeur de le revoir dans un pareil état. Elle fut soulagée d'entendre qu'il avait trouvé son rythme.

- Heureusement que tu as trouvé ton rythme... Ça n'a effectivement pas dû être simple au début... Mais j'suis contente de savoir que ça va mieux...


Elle ne voulait plus voir son frère plongé dans une abyme de tristesse, non... Plus jamais.
Elle attrape le café après l'avoir remercié, Rohan est toujours sur les genoux se son oncle et joue avec le bouton de chemise de son oncle, un rien l'attirait, il essayait de grimper sur lui pour pouvoir toucher son menton et toucher sa barbe naissante pour voir si ça piquait.

- Je vois, en tout cas, tu n'as pas perdu l'inspiration, ce qui est plutôt bien... Je crois que c'est l'essentiel... J'ai hâte de voir ton livre adapté, voir ce que ça donne vraiment et j'espère surtout que ce soit bien fait...


Elle continuait de regarder le petit jouer sur les genoux de son oncle et attrapa une pâtisserie. Elle l'écoutait, en fait, Sameen préférait clairement écouter son frère que de parler de ce qui lui arrivait.

- Ooooh monsieur s'emmerde pas ! Mais t'as bien raison... Tu veux pas nous prendre dans ta valise ? Je te promets qu'on se fera tout petit tous les deux ! Et j'espère bien que tu m'enverras une carte, parce que je te jure que tu regretteras de rentrer si j'en reçois pas !


Bien sûr qu'elle taquinait son frère, il avait bel et bien raison de s'accorder enfin du temps pour lui et de profiter avec sa compagne. Sam était réellement heureuse pour lui. Bien sûr, le sujet arriva sur elle, et ça allait être beaucoup moins mignon et drôle. Sameen se blotti contre son frère et l'écoute, il a réellement raison. Elle regarde le petit qui essaye toujours d'attraper le menton de Richard.

- Oui, ça fait beaucoup... J'ai réellement plus envie de le laisser entrer beaucoup plus dans la vie de son fils... Après, il pourra me le réclamer vu qu'il sait que c'est son fils... Ça me fait peur d'un côté, qu'il ait envie de me le prendre... Je sais pas si tout ça était une bonne idée de lui dire tout ça, de vouloir qu'il soit présent dans la vie de son fils... Je crois que je n'aurais jamais dû me fier à lui, à ses mensonges... J'ai été super conne... Même si j'ai un bébé que j'aime vraiment plus que tout au monde et que je ne regrette absolument pas d'avoir eu Rohan, c'est le plus beau cadeau qu'Alexeï ait pu me faire... Mais entre sa soeur, et ses mensonges, je crois que ça fait beaucoup et je suis fatiguée... J'ai juste envie de mettre mon fils en sécurité, sans forcément que la vieille Lloyd s'en mêle...


Sameen était fatiguée de tout ça, elle n'avait pas envie que son fils soit en danger a cause des conneries qu'elle avait pu dire.

- J'ai surtout peur pour Rohan... Il est tout petit, et j'ai pas envie qu'on me le prenne... Surtout que sa tante est complètement folle, heureusement que c'était à la fac et pas dans la rue ou j'avais le petit... Mon dieu, j'ose même pas imaginer...


Elle n'osait pas non plus imaginer si elle laissait le petit aux bons soins d'Alexeï et que sa soeur soit dans les parages... Non clairement, ça la faisait flipper, elle trouvait la russe complètement dingue. Elle caressa le pied de bébé qui bavait un peu sur la chemise de son oncle.

- J'ai peur que ça finisse mal tout ça... Je crois que j'en crèverais si on me le prenait...


Parce que c'était son petit bout rien qu'à elle, qu'elle avait été toute seule tout le long de sa grossesse, bien sûr elle avait pu compter sur son frère qui heureusement était présent pour l'accouchement.  Sam avait été tellement angoissée, elle avait d'ailleurs broyer la main de Richard et  l'avait sûrement traumatisé pour le restant de ses jours. Elle avait énormément de chance d'avoir un grand frère comme Richard.

-  Je devrais peut être quitter Tenby et rester loin des russes... Ce serait une idée... Mais je serais malheureuse de plus te voir...


En fait, Sameen réfléchissait plus à voix haute qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyDim 31 Mar - 14:44


Oh sister,
Am I not a brother to you ?

Ca fait longtemps que Ritchie ne se pose plus vraiment la question de savoir s’il aura des enfants ou pas ; avec Kristin, même si c’était un projet, ils n’ont jamais eu l’occasion de le mener jusqu’au bout à cause du cancer de sa femme. Et avec Deborah…c’est sans doute trop tôt pour en parler, d’autant que ça n’a pas du tout l’air d’être dans ses projets du tout. D’un côté, il est bien placé pour comprendre : les compétitions de la jeune femme sont aussi chronophages que son métier à lui. Et puis c’est assez compliqué comme ça pour eux deux. Ils verront plus tard, ils ont le temps. Cela dit, la remarque de Sameen fait songer à Ritchie qu’effectivement, sa petite amie n’est pas plus enthousiaste à l’idée de voir Rohan. « Non, ne t’en fais pas pour ça, je pense qu’elle sait comment c’est, la famille. Et puis je doute que tu veuilles te débarrasser de ce gaillard en permanence, pas vrai ? » Non, vraiment, ça ne devrait pas poser de problème si ce n’est pas trop souvent. En y réfléchissant, il se dit que l’escrimeuse n’a pas peut-être pas d’affinités particulières avec les enfants, tout simplement, mais en ce qui concerne leur avenir à eux, qu’ils ont de toute façon du temps pour voir. Déjà, le temps qu’on les laisse tranquilles, et ça, ce n’est pas gagné. Même si maintenant, ça va mieux, Richard est assez heureux qu’ils partent un moment, sans les regards acérés des commères de Tenby. « Promis, je te ramènerai quelque chose, pas besoin de me menacer ! » Réplique-t-il en riant. « Il faudrait qu’on arrive à se faire quelque chose cet été, ça fait longtemps qu’on n’est pas parti en vacances en famille, non ? Je demanderai à Deborah si elle veut venir, ça pourrait être sympa. » Bon, le moment où ils feront des vacances avec l’intégralité de la famille Weston n’est sans doute pas près d’arriver, mais avec Sameen, ça devrait bien se passer, non ? Il n’y a pas de raison.

Pour autant, Richard se rend bien compte qu’il tire un peu des plans sur la comète, pour l’instant, parce que clairement, les priorités de sa sœur sont toutes autres pour le moment. Il essaye bien de lui donner quelques conseils, mais il voit surtout son inquiétude, alors il l’écoute patiemment, continuant à jouer avec Rohan, manifestement fasciné par son oncle. « Chut, ça arrive à tout le monde de se tromper sur les gens. Ce n’est pas de ta faute, et tu ne pouvais pas savoir. » Surtout en amour. Richard continue, essayant d’être rationnel pour calmer un peu le jeu, voyant bien que Sameen ne réussit pas forcément à analyser la situation à froid, trop préoccupée pour son fils. « Je pense pas que quiconque puisse te priver de le voir, ni envisager de confier la garde de Rohan à Alexeï. On demandera à mon avocat, si tu veux, mais bon, toi tu n’as rien fait, lui, c’est un type qui sort de prison et sa sœur t’a agressé, je ne vois pas qui irait se dire que c’est une bonne idée de confier un enfant à ces gens, franchement. » C’est étonnant de voir à quel point on peut se tromper sur les gens, oui. Par exemple, lui il connait un peu Dimka, mais il ne pensait pas que cette fichue famille Vassilievitch pouvait causer autant de problèmes aux gens, comme quoi il se trompait.

Naturellement, Ritchie est plutôt enclin à donner une seconde chance aux gens, et s’il n’y avait que le fait que Alex sorte de prison, il serait plus ouvert. Mais là, franchement, il n’y a rien à sauver chez ces gens, ça fait trop, beaucoup trop. « Sans partir, je ne suis pas sûr que tu sois obligée de lui donner des nouvelles ou de lui permettre de voir Rohan. Vu ce qu’il s’est passé, je pense qu’on pourrait presque envisager une ordonnance de restriction contre eux tous. » Il ajoute gentiment, souriant à Rohan : « Je pense que c’est une bonne chose qu’il sache qui est son père, mais ça ne veut pas dire que vous êtes obligés de vous fréquenter et de vous voir, surtout si son environnement est plus nocif pour Rohan qu’autre chose. Sauf si tu penses qu’il peut se rattraper, mais ce n’est pas à moi de juger de ça, je ne connais pas assez Alexeï pour ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard EmptyLun 22 Avr - 0:10

Do you still believe in love, I wonder?
Oh, if the sky comes falling down, for you
There's nothing in this world I wouldn't do

Sameen aurait trop de mal à laisser son fils trop longtemps à son frère. Bien sur, elle savait que le Lyon s'occupait parfaitement bien de son neveu et qu'il faisait presque office de figure paternelle. Sameen se mordit la lèvre et regarda son bébé s'agiter dans les bras de son oncle.

- Mh tu sais que ça dure jamais bien longtemps, je peux pas rester trop loin de lui bien longtemps... Parce que c'est mon bébé d'amour... Et que je suis peut être un peu trop accro ! Même tes molécules m'attirent, mon petit chat !


C'était son instinct maternel qui parlait. Il n'y avait pas de père au quotidien pour trop les séparer. Elle eut un nouveau rire, elle aimait bien taquiner son frère de la sorte.

- J'suis obligée de sortir les crocs sinon tu ne me ramènerais rien... J'y peux rien s'il faut te menacer !


Elle eut un sourire et regarda son frère, c'était clair que des vacances en famille, ça pourrait réellement leur faire du bien. Elle sourit à son frère, ça lui faisait réellement du bien d'être en compagnie de son ainé, il avait un tel pouvoir sur elle.

- Hm, c'est une bonne idée, mais je veux pas que ça pose de problème avec Deborah... Tu voudrais partir ou ? Loin du Pays de Galles ? T'entends ça, bébé ? On risque de partir en vacances avec tonton Ritchie...


Elle se pencha pour déposer un baiser sur le front de son fils. Il grandissait à une allure de dingue. Elle prend sa petite main dans la sienne et sourit. Elle était complètement gaga de son fils. Elle lui lâche la main pour que Rohan puisse jouer avec son oncle. Il bavait un peu et Sam attrapa un mouchoir pour lui essuyer la bouche.

- Mh ouais, j'ai fais des erreurs, mais bon.. J'aurais pu aussi faire en sorte de ne pas tomber enceinte...


Mais, clairement, elle ne regrettait pas d'avoir son bébé. Elle se pince les lèvres en entendant son frère envisager de parler à son avocat. Elle hoche doucement la tête. Richard avait de bonnes idées.

- Mh, ouais, je crois qu'on pourra faire en sorte de lui demander oui... Mais bon, je crois qu'il a lui aussi l'autorité parentale, même si... Je l'ai reconnu toute seule, mais y'a le test de paternité... Donc... J'en sais rien c'est compliqué... Je déteste sa soeur, ça c'est clair !


Sameen avait un beau maquillage à cause de cette peste. Sameen finit par poser sa tête contre l'épaule de l'écrivain. Elle n'arrêtait pas de réfléchir à cette situation. Dans un sens, elle en voulait à Alexeï, d'un autre, elle ne pouvait pas non plus le priver de voir son bébé.

- Je sais pas s'il peut se rattraper, peut être en fait... Je crois que je suis un peu perdu Richard... Je sais pas vraiment quoi faire. Je veux pas qu'il souffre de ne pas connaitre son père... après, je crois que j'ai besoin d'un peu de temps pour réfléchir à tout ça... Je verrais, de toute façon, je n'ai pas retiré ma plainte contre sa soeur et je n'ai aucune envie de le faire... Peut être qu'il va vouloir revenir dans la vie de son fils et essayer de faire les choses bien... J'en sais rien c'est si confus tout ça...


Surtout qu'ils avaient fini dans le même lit après l'anniversaire de Max Julliard, elle n'allait peut être pas le mentionner à son frère. Ouais, le russe était sexy et Sameen avait du mal à résister à son charme.

- C'est compliqué quand y'a des gamins au milieu... Il faut penser à Rohan surtout, je sais pas vraiment ou j'en suis... Parce que quand il est avec Rohan, ça s'passe vraiment bien... Je crois que j'vais avoir besoin d'une discussion aussi avec Alexeï... Mais pas tout de suite, j'ai aucune envie de le voir et je crois que je le bafferais plus qu'autre chose...


Elle eut un sourire en voyant Rohan tirer sur la chemise de son oncle et éclater de rire. Ah les bébés, c'était vraiment trop mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty
MessageSujet: Re: Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard Empty

Revenir en haut Aller en bas

Hey brother, do you still believe in one and other? || Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-