AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyMer 20 Fév - 22:59

I'd sit alone and watch your light
My only friend through teenage nights
And everything I had to know
I heard it on my radio

Dimka avait passé une sale journée, Lyov n'arrêtait pas de le pousser dans ses derniers retranchements. Et Dimka avait déconné, il avait fini par trouvé de la cocaïne et une bonne bouteille de whisky. Il l'avait ramené chez lui. Il était tard, Shea n'était pas là, Alex était parti en vadrouille. Il était donc seul. Seul avec Lyov.

- Allons Dimka, tu crois vraiment qu'un peu de cocaïne finira par me faire taire ? Je vais continuer à être là Dimka... Je continuerais d'être là et u vas m'avoir encore longtemps sur le dos...


Et Dimka soupira, il se servit un nouveau verre et prit la coke ensuite. Rien de tel pour essayer d'oublier. C'était un sale mélange qu'il venait de prendre là, mais Dimka s'en foutait royalement, tout ce qui comptait c'était d'oublier ce frère jumeau, ce frère qui n'arrêtait pas aujourd'hui. Pourtant, il l'aimait son frère, il l'aimait plus que tout au monde mais pas aujourd'hui. Il en venait à le détester. Il s'alluma une cigarette et murmura.

- Fiche moi la paix, Lyov...


Il le voyait, il l'entendait. Il se trouvait juste à ses côtés, il jouait avec sa bouteille et ça commençait a énervé Dimka qui vida son verre cul sec. Lyov continuait à lui parler, alors que la drogue commençait à faire effet. Il se resservit un nouveau verre.

- Allons Dimka, je suis là, je vais pas t'abandonner... Regarde, Dimka, je suis là moi... Je suis là alors qu'Alexeï et Nikita ne sont pas là. Ils t'ont abandonné ce soir, mais ça risque de devenir récurent Dimka... Ils ne t'aiment pas.... Ils ne t'aiment pas comme moi je t'aime... Ce sont des lâchent...


Et il n'en fallu pas plus pour que Dimka s'énerve. Il envoya valser la table basse en hurlant.

- PUTAIN... LA FERME LA FERME LA FERRRME...


Et il continua de tout briser autour de lui, il voulait attraper son frère, il voulait lui faire payer son attitude de toute la journée. En tout cas, Dimka hurlait contre Lyov. Il attrapa la bouteille et en but une nouvelle gorgée a même le goulot.


- Ferme ta PUTAIN DE GUEULE... FOUT MOI LA PAIX...


Et voilà qu'il brisait la bouteille presque vide, il finit par prendre un morceau de verre et le pressa contre son poignet.

- C'est ça que tu veux ? Tu veux que je me foute en l'air ? continue, et je le fais...


Il pouvait entendre rire Lyov et ça le rendait encore plus dingue. Se faire traiter de lâche n'aidait pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyVen 22 Fév - 17:49

Dimka n'avait pas l'air, mais alors vraiment pas l'air, de bonne humeur aujourd'hui. J'ai essayé d'éviter de trop le contrarier. D'autant plus que je commence à peine à bosser avec lui et que je suis un peu lent à tout comprendre au niveau du garage. J'ai beaucoup moins de mal avec "les affaires de famille" comme je dis. Les trucs illégaux en somme. Parce que je l'ai déjà fait en Russie, avec papa et lui.
Mais bon, je fais au mieux et ça me déplaît pas finalement la mécanique.
Bref, en tout cas, j'ai décidé de me faire plutôt discret en rentrant ce soir. J'ai fait un petit tour pour m'aérer la tête. Mon cerveau était trop plein de cambouis.
Je n'ai pas fermé la porte que j'entends un énorme bruit dans le salon. Et Dimka qui hurle.
Oh merde. C'est pas bon ça...
Je ferme finalement le battant et me mets en chaussettes pour être plus discret. Je ne sais pas qui il engueule mais... j'ai pas vraiment envie que ça me retombe dessus.
Je sursaute quand il hurle de nouveau... dans le vide ? Quand il fait ça en général c'est qu'il est... pas vraiment lui même. Mais je ne crois pas l'avoir déjà entendu crier après des courants d'air. Je n'aime vraiment vraiment pas ça.
Un bruit de verre brisé. J'entre prudemment dans la pièce où se trouve mon frère.
Et je crois que je frise la crise cardiaque et d'apoplexie à la fois.
Dimka.
Mon grand-frère, ma forteresse.
Un tesson de verre appuyé sur les veines.
Qui menace de se suicider.
Je vais me réveiller. C'est un cauchemar et je vais me réveiller. Oui... Y'a pas d'autre explication.
Sauf que non.
C'est bien la vie réelle.
-Dimka ? je tente dans un murmure, presque un souffle sans force.
Ma voix a tremblé. Je me sens tout faible, tétanisé, dans l'attente qu'il fasse ou non le geste fatal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptySam 23 Fév - 12:09

I'd sit alone and watch your light
My only friend through teenage nights
And everything I had to know
I heard it on my radio


Et Lyov continuait ses moqueries et Dimka pétait vraiment les plombs. Lyov le poussait vraiment à bout à défaut de ne pas pouvoir prendre sa place. Dimka continue de regarder Lyov qui riait.

- Tu crois vraiment que ça va me faire partir Dimka ? Tu finiras par me rejoindre quoi qu'il arrive...


Mais Dimka est dans un autre monde, il n'entend même pas Niki. Il finit par lâcher le morceau de verre et le balancer sur Lyov - ou plutôt dans le vide - . Il a besoin d'alcool, il a besoin d'oublier que son frère était là. Il se tourne et tombe nez à nez avec Niki. Il ne s'attendait pas à le voir, et clairement on peut lire la surprise sur son visage.

- Niki ?


Il se mord la lèvre, Lyov est toujours là et continue à se moquer de lui, il se sent comme un gosse pris sur le fait. Il fronça un peu le nez tremblant. Il se croyait seul, seul avec son frère jumeau et visiblement il s'est bel et bien trompé.

- Reste pas là... C'est pas une bonne idée...


Il l'implore presque, sa voix est tout aussi tremblante.

- Pars, il va t'arriver malheur si tu restes... S'il te plait Niki...


Il le pousse presque et il peut entendre Lyov se moquer encore plus de lui. Il sent la colère de plus belle et fait volte face.

- Putain TA GUEULE LYOV... Je veux que tu t'en aille...


C'était peut être la première fois que Dimka prononçait son nom aussi clairement. Il ne voulait pas faire du mal à son babybro, il ne voulait pas non plus que Lyov lui en fasse. Il continuait de l'entendre.

- Tu crois que l'éloigner de moi va le protéger Dimka ? Il est ton point faible, je crois que je vais m'amuser avec lui... La torture peut être une très bonne idée... Oh Dimka, tu m'as donné une idée fantastique ! Tu es un génie !


Dimka se senti pâlir, il venait de laisser entrer le loup dans la bergerie.

- S'il te plait, il va te faire du mal... S'il te plait Niki... S'il te plait...


Mais il n'avait pas non plus vraiment la force de le repousser, il faisait son maximum avec Lyov, il ne pouvait pas vraiment virer Niki, il n'en avait ni la force physique, ni morale.


Dernière édition par Dimka Vassilievitch le Mer 27 Fév - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyMer 27 Fév - 11:59

J'inspire de nouveau en le voyant lâcher, non, plutôt jeter le bout de verre. Je ne sais même pas s'il m'a entendu, on dirait qu'il est dans un autre monde, qu'un voile sépare sa réalité de la mienne. Comme si j'étais derrière un miroir sans tain peut-être...
Il se tourne et à en juger par sa tête... Non, il ne m'a définitivement pas entendu.
Merde. Qu'est ce qu'il a ? il a vraiment pas l'air bien. Pas malade, mais au fond du trou. En fait, on dirait même qu'il va fondre en larmes.
Je crois que j'ai pas vraiment envie d'assister à ça... C'est un peu comme voir pleurer ses parents... On ne sait pas quoi faire, on a mal, on comprend pas et quelque chose s'écroule en nous. C'est violent et soudain. On réalise tout à coup qu'ils ne sont pas invincibles, comme on le pensait.

-Dimka ? Qu'est ce qu'il y a ? je demande doucement. Qu'est ce qui ne va pas ?

Il veut que je parte, il me pousse même. Le déclic se fait enfin. J'ai beau ne pas avoir envie de le voir pleurer, je ne me barrerais pas pour le laisser se démener seul dans son océan de merde comme tout les autres l'ont fait.
Je reste planté sur place -même si j'ai du reculer de deux-trois pas quand il a tenté de me chasser.
Je sursaute quand il hurle sur le vide... sur Lyov.
Lyov. Espèce de connard.
Je n'ai jamais entendu Dimka hurler comme ça. Je ne l'ai jamais entendu supplier comme ça non plus. Je crois que mes tripes sont en train de se liquéfier dans mon ventre. Et mes muscles aussi dans le reste de mon corps. Ok, j'ai la trouille. C'est pas le moment pour flancher à mon tour.
J'attrape doucement mon frère par les épaules pour l'attirer contre moi. Je referme mes bras autour de lui, agrippe même le tissu de son haut d'une main, dans son dos.

-Non... Je reste là... Je suis là...

Je resserre ma prise sur lui. Je crois qu'il tremble.

-Lyov, fous lui la paix ! je lâche à haute voix, un peu nerveusement.

Je ne sais pas si ça peut l'aider, c'est tellement compliqué tout ça... Mais si ça peut le rassurer au moins...  

-Je te lâche pas Dimka. Jamais. je souffle avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyMar 5 Mar - 20:57

I'd sit alone and watch your light
My only friend through teenage nights
And everything I had to know
I heard it on my radio


Dimka ne repoussa pas son cadet, il n'avait plus vraiment la force. Il continuait par contre à murmurer à Niki qu'il devait partir, il ne voulait pas faire de mal à son petit frère. Dans le fond, Dimka n'était pas méchant. Il aimait profondément Alexeï, Yevgeniya et Nikita et il serait incapable de leur faire du mal. Lyov par contre, était tout le contraire. Il pouvait faire tout le mal du monde autour de lui. Il avait d'ailleurs déjà tuer - et Niki avait été payé pour nettoyer toute cette merde -. Il serra son frère contre lui, ne résistant plus. Lyov continuait à se foutre de sa gueule.

- Tu crois qu'il te prend pour quoi là ? Putain, elle est belle l'image du frère ainé tiens, tu fais pitié Dimitriev...


Dimka essaya de l'ignorer, c'était clairement plus fort que lui. Quand Niki parla à Lyov, ce dernier se mit à exploser de rire. Dimka se mordit doucement la lèvre, ça ne servait à rien que Nikita parle à Lyov visiblement.

- Il s'en fout Niki... Il s'en contre fout...
Souffla Dimka.

Il ne savait pas vraiment s'il pouvait lui dire. Il ne savait pas s'il avait le droit en fait. Lyov le menaça et cette fois c'était réellement sérieux. Dimka n'allait pas prendre ce risque. Le garagiste ne bougea pas des bras de son cadet, il se sentait bien.

- Il ne t'écoutera pas Niki, il continue... Il se fout de nous... de moi surtout... Il va te faire du mal, beaucoup de mal, tu dois t'éloigner... tu dois partir... Lui aussi il doit... J'ai besoin de vodka... Beaucoup de vodka ou n'importe quoi d'autre qui pourrait faire l'affaire...


Se défoncer, pour tout oublier. Il voulait se mettre dans un état second - même si c'était déjà plus ou moins le cas -. Dimka se détacha doucement de son frère, il fini par se redresser a pour prendre ce dont il avait besoin. Il passa devant Lyov qui continuait de rire.

- Ta gueule Lyov...


Il alla chercher la bouteille de Vodka, elle n'était pas si loin et bu directement au goulot, il la reposa sur la table du salon - qui n'était pas cassée- . Il sorti le sachet de cocaïne et se fit un rail de coke avant de regarder Niki.

- T'en veux ?

Il ne tarda pas a le prendre. Lyov finirait par partir peut être comme ça.

- Je veux pas entendre les commentaires, parce que je vous jure que ça finira mal...


Et la Dimka s'adressait à la fois à Lyov et a Nikita. Il n'avait aucune envie d'entendre quoi que ce soit là dessus. Ce n'était pas le moment. Il reprit une gorgée d'alcool. Sérieusement, il avait besoin qu'on lui foute réellement la paix.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyMar 12 Mar - 10:30

-Non, je te laisse pas tout seul, je ne pars pas... je murmure.

Je resserre même ma prise sur le corps de mon frère. Et c'est à ce moment que mon cerveau tout en absurdité me souffle qu'il est marrant de constater que si je suis tout fin et tout grand, mes deux frères, sans être petits, sont plus massifs musculairement parlant que moi.
Merci cerveau. Tout de suite tu vois, c'est le genre de prise de conscience qui va m'aider à gérer un Dimka en pleine crise.

-Je te laisse pas seul avec ce connard de Lyov pour t'embêter...

Pour autant, je ne le retiens pas quand il se détache de mon étreinte. Je reste planté là sur place comme une grosse quiche, à me tordre les mains. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider. Pour le soulager.
Il s'empare de la bouteille de vodka et je ne peux m'empêcher de grimacer. Vu l'odeur qu'il dégage, il a déjà dû en descendre une grosse partie.

-Dimka... Dimka fais pas ça... Tu vas... avoir mal à la tête demain.

Oh bon sang Nikita t'es même pas capable de trouver une raison valable pour... Putain c'est... De la drogue ? Là, qu'il tripote tranquillement comme si c'était juste normal ?

-Dimka... je supplie presque.

Ok je préfère encore qu'il nous fasse un coma éthylique que... que ça. Et ça, je veux pas le voir. Je veux pas voir mon frère se droguer... C'est vraiment une merde à laquelle je toucherait jamais. D'ailleurs, si j'ai l'occasion, je n'hésiterais pas à me débarrasser du sachet de poudre.

-N-non merci... Ça va...  je réponds d'une voix blanche.

Et en plus il voudrait que je fasse pas de commentaires ?

-J'ai pas envie de me pourrir le cerveau...

Oups, trop tard. Moi et ma franchise allons nous faire défoncer. Mais peut-être que s'il nous défonce après il pourra reprendre son calme, redevenir... Lui-même ?

-T'aurais pas dû faire ça... C'est... C'est de la merde ce truc... Ça peut pas t'aider en vrai...

Ma voix tremble un peu. D'ailleurs, je crois que je suis à deux doigts d'éclater en sanglots.

-Et en plus...

Je me tais. En plus, il a osé m'en proposer. Je me rapproche de lui, à pas prudents. M'accroupi à ses côtés, voyant qu'il est resté à genoux. Pose une main sur la sienne avec douceur.

-Dimka...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptySam 16 Mar - 23:00

I'd sit alone and watch your light
My only friend through teenage nights
And everything I had to know
I heard it on my radio


Nikita prenait le risque, et ça brisait le coeur de Dimka. Non, sérieux, il ne voulait pas faire de mal à son babybro, il ne voulait pas que Lyov soit aussi tordu pour vouloir lui en faire. Dimka entoure tout de même ses bras autour du corps de Niki, il a besoin de cette étreinte. Il la quitte pourtant quelques minutes plus tard pour boire et se faire un rail de cocaïne. Il a besoin d’anesthésier Lyov autant qu'il a besoin de se stimuler à le faire dégager.

- Je m'en fout du mal de crâne, c'est pas vraiment ce qui m'importe...


Il se foutait des conseils qu'on pouvait lui donner, il se foutait de ce qu'on pouvait lui dire tant que Lyov dégageait. Il fallait qu'il parte, ça en devenait presque vital. Il entendait son frère jumeau continuer de se moquer de lui et de Niki. Dimka ajouta doucement à l'égard de son hallucination.

- T'as pas intérêt à t'en prendre à lui, je te laisserais pas faire...


Le cerveau de Dimka était naturellement touché, un peu de drogue n'était pas le problème le plus important du Vassilievitch. Il finit par s'asseoir à même le sol, il regardait Lyov qui continuait de débiter un bon nombre de paroles méchante et blessante à l'égard de Niki et de Dimka. L'aîné Vassilievitch fini par s'allonger parmi les débris de verre et posa ses mains sur ses tempes comme si ça allait changer quoi que ce soit. Le temps que la drogue et l'alcool fassent leur effet et qu'enfin Lyov dégage.

- En plus quoi ?


Il ne bouge pas, la drogue - en plus de celle qu'il a déjà dans le corps - commence a faire effet et Dimka n'a plus envie de bouger. Lyov est moins audible, Dimka se sent tout de même observé.

- C'est bien aussi quand vous la fermer tous les deux... Putain, là c'est bien...


Il ne voulait pas vexer Niki, c'était le mélange d'alcool et de drogue qui parle. Lyov lui dit à quel point il fait pitié, et qu'il finira par revenir, même avec toutes les drogues qu'il a ingérées.

- Mh, c'est ça... Heureux que tu te barre enfin...


Il ne bougeait pas du sol, il gardait les mains contre ses tempes, comme si celles-ci allaient exploser. Mais Lyov avait enfin baisser les bras et Dimka commençait à se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyLun 25 Mar - 11:35

Il s'allonge par terre. Au milieu des bris de verre. La bouteille brisée. Manquerait plus qu'il se coupe. J'ai lâché sa main, je suis toujours accroupis à ses côtés. Je ne sais même plus à qui il parle, alors je reste silencieux, à écouter son monologue. Son délire.
De toute façon, il préfère que je me taise. Ma présence doit vraiment l’exaspérer. Je me mords la lèvre, mais ça ne suffit pas à retenir les larmes qui me submergent et roulent sur mes joues sans que je n'émette le moindre son.
Au bout d'un moment, voyant qu'il ne parle plus, je me décide timidement à dire quelques mots.

-Tu devrais pas rester là... Tu vas... Tu vas finir par te couper...

A peine un murmure. Je suis même pas sûr qu'il l'ait entendu. Je prends mon courage à deux mains pour lui saisir les épaules et le redresser.

-Viens au lit. Tu seras mieux installé.

Je l'appuie contre moi, juste le temps d'essuyer mes joues, puis me relève en l’entraînant dans mon sillage. On ne peut pas dire qu'il y mette réellement du sien, mais au moins, il ne se débat pas non plus. Je passe un de ses bras autour de mon cou, saisis son poignet et l'attrape fermement par la taille pour le serrer contre moi.
C'est qu'il pèse son poids en plus. Même s'il est plus petit que moi.
Je ne cherche même pas à savoir s'il peut marcher, je le traîne péniblement à travers la maison. Arrivé au pied des escaliers, j'ai comme un moment de doute.

-Là, il va falloir que tu fasses un effort. je souffle. Essaie au moins d'attraper la rambarde. Si on tombe tout les deux, on est bien. Allez Dim...

On pourrait se briser la nuque. Ou la colonne. Si on meurt sur le coup, ça me va, mais si c'est pour souffrir non merci. Le mieux ça reste encore que je parvienne à le hisser jusqu'à l'étage sans qu'on trébuche et perde l'équilibre.
Je ne sais pas comment on arrive en haut. Mais on y arrive. Et moins de trois minutes plus tard, je l'allonge sur son lit. Je le désape, ne lui laisse que son caleçon, extirpe péniblement la couette de sous son corps et la rabats sur lui.
Une bonne chose de faite. Je m'assois mollement sur le sol, contre le lit, juste à côté du tas de vêtements. Je me tourne juste un peu pour poser une main dans celle de mon frère.

-Essaie de dormir... je murmure avec douceur. Je reste là.

Et je rangerais le bordel derrière plus tard, quand je pourrais t'entendre ronfler depuis le salon. Je jetterais ta coke également. Et puis après, je regarderais un film idiot en me gavant de glace Tesco cookie-crème. Et de pancakes. Tesco aussi. Histoire de me dire que la soirée n'est pas entièrement gâchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita EmptyLun 25 Mar - 18:01

I'd sit alone and watch your light
My only friend through teenage nights
And everything I had to know
I heard it on my radio


Il était bien là, il trouvait enfin la plénitude qu'il recherchait depuis bien plus tôt dans la journée. Le silence, le calme et enfin personne pour le juger. La drogue faisait enfin l'effet escompter, l'alcool l'endormait pas mal. Il râla un peu quand son cadet le fit se relever.

- Mh non...


Dimka ne met clairement pas du sien, il n'en a pas envie, il n'en a pas le courage. Il est épuisé, vidé de tout ça. Si on lui posait la question là, tout de suite, il voudrait dormir et ne plus jamais se réveiller. Pour que personne ne l'embête, que personne ne le juge, que plus personne ne puisse faire quoi que ce soit de lui. Dimka dépressif ? oui, il est dans une mauvaise période, Lyov qui se veut plus présent, son sentiment de culpabilité et un deuil pas réellement accepté vu qu'il voit toujours son jumeau. Alors oui, Dimka est fragile et il pense aussi qu'il aurait du mourir ce jour de Juillet 1990. Il finit par entendre de nouveau son frère lui demander de l'aide et fait ce qu'il peut pour l'aider dans les escaliers même si ça ne parait pas. C'est un effort sur-humain qu'il fournit.
Rapidement, il se retrouve dans son lit, un endroit agréable. Il ne bronche pas quand il se retrouve a demi nu pour dormir. En fait, il n'en a plus vraiment la capacité de le faire. Il est bien là, vraiment trop bien. Il sent la main de Niki dans la sienne et entend ses paroles et il ajoute un faiblement.

- Merci Nik...


Il ferme les yeux, il se laisse vraiment allé, il le peut cette fois. Il a les yeux clos et fini par doucement dire.

- J'aurais préféré mourir ce jour là, Lyov... Je voulais pas que tu t'en ailles... Je... Depuis ce jour... La vie n'est pas aussi...drôle... Mais non... t'es là... heureusement... Merci Niki... Ivy est pas heureuse... non... Alex est en vadrouille...


Il murmure tout un tas de paroles incompréhensibles, il mélange tout, ce qui n'aide clairement pas à ce qu'on puisse comprendre un traître mot de ce qu'il raconte. Mais il ne tarde pas à s'endormir pour de bon, jusqu'au lendemain ou un mal de crâne terrible sera de la partie.


Fin de sujet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty
MessageSujet: Re: This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita Empty

Revenir en haut Aller en bas

This rage that lasts a thousand years will soon be done || Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-