AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Southern Nights (sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Southern Nights (sam) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyDim 17 Fév - 17:59

I was so hard to please
Don't look around
The leaves are brown
And the sky is a hazy shade of winter


Lizzie n'aurait jamais pensé participer à cette vente aux enchères, mais elle l'a fait. Elle n'était pas à l'aise, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un sourire crispé et la plupart du temps qu'elle a passé sur la scène, elle essayait simplement de se remettre de ses émotions après avoir entendu la déclaration de son bien-aimé. Qu'est-ce qu'elle l'aime. Ainsi, quand c'est finalement un jeune homme qu'elle ne connaît pas vraiment qui a remporté l'enchère, elle n'en croyait pas ses oreilles. Déjà, elle n'aurait pas pensé que quiconque miserait sur elle à l'exception de Rhys, mais voilà que cet homme, celui qui lui semble être le cousin de Gwen, s'est pris au jeu et a remporté l'enchère.

Ainsi, la voilà quelques semaines plus tard, prête à accueillir Sam Martins dans sa maison. Ou plutôt... C'est ce qu'elle pensait. Tout était prêt : elle avait concocté un bon petit plat et des pâtisseries qui sauront lui remplir l'estomac comme il faut et elle avait pris soin de faire le grand ménage de printemps dans la maison. Les enfants, eux, sont chez la nounou et c'est Rhys qui les récupérera en sortant du travail. C'est-à-dire, bien après le départ de son invité. Oui, tout était prêt. Jusqu'à ce que la nounou ne vienne sonner à la porte, les deux enfants à côté d'elle. Avant même que Lizzie n'ait le temps de poser la moindre question, la jeune femme explique qu'un de ses propres enfants a la varicelle et qu'elle ne peut pas se permettre d'avoir d'autres enfants chez elle. De ce fait, la blonde se retrouve avec les jumeaux sur les bras, à quelques minutes de la venue de Sam. Clairement, c'est trop tard pour annuler, il est probablement déjà en chemin... Et vu le temps qu'ils ont déjà mis pour trouver une date à laquelle ils étaient disponibles tous les deux, elle n'ose imaginer quand sera la prochaine fois où il sera libéré de sa patronne. Non, il a gagné l'enchère, elle lui doit ce repas. Il devra juste subir Charles et Anne. Elle n'a plus qu'à espérer qu'il apprécie la compagnie des enfants.

La sonnette retentit alors que les jumeaux sont en train d'enfiler leurs pyjamas respectifs et Lizzie les abandonne quelques secondes pour ouvrir la porte à son invité. « Bonsoir, Sam. » Pendant une petite seconde, elle est hésitante sur la façon dont elle doit le saluer (l'enlacer ou lui serrer la main ?) mais elle se ravise rapidement et l'enlace comme elle enlacerait un ami. Après tout, même si elle ne le connaît pas, il fait presque partie de la famille, vu le lien étroit entre Rhys et Gwen. « Entre, je t'en prie. » Elle le regarde, interloquée. « Uhm... On peut se tutoyer ? » Qu'elle demande, inquiète et espérant ne pas avoir offusqué le jeune homme. Elle n'a pas vraiment le temps d'entendre la réponse du garde du corps car les deux enfants viennent en courant, se jetant dans les jambes de la blonde en criant des "maman" jusqu'à s'époumoner.  « Charlie, qu'est-ce que j'ai dit ? On se calme, d'accord. Anne, arrête de faire comme ton frère. » Ils sont encore bien loin de l'âge de raison, mais elle les aime tellement que c'est toujours difficile pour elle d'avoir recours à la discipline. Pourtant, elle les force à dire bonjour à leur invité et ils repartent dans le salon où ils auront le droit à un épisode de Peppa Pig avant d'aller au lit. Très gênée, elle fait face à Sam. « Je suis vraiment désolée... La gardienne vient de me faire faux bond. Elle les a ramenés il y a même pas un quart d'heure, mais promis, on ne dirait peut-être pas, mais ils sont très sages. Enfin, ils peuvent l'être... Là, ils sont juste un peu excités d'avoir de la visite, je pense. » Elle se pince les lèvres et invite le jeune homme à la suivre dans la cuisine. « Qu'est-ce que je peux t'offrir à boire ? »


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Southern Nights (sam) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5169
POINTS : 7422
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_o5s0dytKfr1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyMar 5 Mar - 1:21


lizzie & sam
saturday night.


S'intégrer dans cette ville avait été le mot d'ordre depuis que je suis rentré pour de bon. Je ne suis pas le même qu'à mes 18 ans et d'une certaine manière, c'est comme si j'avais réussi à me faire oublier ici. Non pas que je veux absolument qu'on me remarque, je veux juste qu'on ne me prenne pas pour le cinglé qui revient de l'armée avec un syndrôme post traumatique. Je ne veux pas qu'on me fuit du regard ou qu'on pense que je pourrais péter un plomb a tous moments. J'ai trouvé que la vente aux enchères était un bon premier pas mais je ne me sentais pas prêt à faire le guignole sur la scène. J'ai misé sur quelques filles qui semblaient correct mais je ne pouvais juger parce que je n'en connaissais aucune. J'ai fini par gagner Lizzie Mathesson-Blake, la récente mariée. J'ai remarqué le regard de son mari qui ne m'a pas quitté pendant un moment mais si elle en est au point de m'inviter chez elle, c'est qu'il a dû se faire à l'idée que j'étais inoffensif.
La douche avait été plutôt courte, mais le nombre de minutes que je passe devant la glace est excessif. Ce n'est pas un rencard même, la jeune femme est prise et avec des enfants ; mais il y avait ce côté officiel dans ce dîner qui avait le don de m'angoisser. Le costume est pas adapté, l'uniforme encore moins. Je me décide à enfiler une chemise et un jean, un truc simple qui semble efficace. J'arrange mes cheveux comme je peux et m'exerce à quelques sourires qui ne devraient pas faire peur pour ce soir. Quand j'ai tout terminé, je peux prendre mes clés de voiture et me rendre à l'adresse qu'elle m'a donné.

La sonnette de la porte retentit et Lizzie apparaît directement sur le pas de la porte. Bonsoir Lizzie. J'hésite un peu sur la manière de la saluer mais c'est la blonde qui décide pour nous deux en me prenant dans ses bras. On a des amis en commun et on sera amené à se fréquenter encore, mais je n'imaginais pas être aussi tactile. J'essaie de ne pas avoir l'air effrayé et lui souris, incapable de lui rendre son câlin. Merci. Et évidemment. Ca pourra rendre la soirée moins formelle et nous mettre plus à l'aise. Nous sommes interrompus par deux gamins qui lui sautent dessus en criant maman. D'abord surpris, je me dis que c'est en fait assez mignon comme scène. Oh d'accord, pas de soucis. Enfin, je suppose. C'est presque comme si je n'avais pas le choix alors je pense que je ferais un effort sans trop de soucis. Si tu préfère on peut reporter la soirée. lui dis-je alors qu'elle est en train de s'occuper de ses jumeaux. Ils me saluent et j'en fais de même. Je vois qu'il est inutile de reporter, elle a le contrôle de la situation et les enfants ne me gêne pas plus que ça. On est loin des clichés des gosses qui gueulent tout le temps et comme elle dit, ils sont juste excité de voir un nouveau visage dans leur maison. Un soda stp. Je ne sais pas trop où je dois me mettre alors je me penche sur le mur juste à l'entrée de sa cuisine. Je suis perdu dans mes pensées quand je sens quelque chose qui tire mon pantalon. Une petite fille. Oh euh, salut. Je m'abaisse, histoire d'être à son niveau. Elle est mignonne la petite, pas plus haute qu'une pomme. Il lui manque une dent en avant et le regard curieux qu'elle m'adresse est assez drôle. Merci, c'est gentil. Je te rendrais la tasse quand j'aurais terminé. Un demi sourire et le tour est joué. Je ne sais pas d'où ça vient mais je me suis bien débrouillé avec elle, je suis même fier de moi. Ils sont gentils. finis-je par dire, me relevant avec la minuscule tasse en plastique. Voyant la petite fille près de la porte, je fais semblant de boire pour la satisfaire et pour qu'elle puisse disparaître. Et ça marche. La soirée va être un peu compliquée, mais pas insurmontable. Puis qui sait, je me découvrirais peut-être un don avec les enfants.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Southern Nights (sam) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyDim 24 Mar - 13:05

I was so hard to please
Don't look around
The leaves are brown
And the sky is a hazy shade of winter


À voir Sam d'aussi près, Lizzie comprend à présent pourquoi son mari lançait des regards peu aimables au jeune homme. En effet, Sam est beau garçon et elle suppose qu'il a déjà dû faire craquer des coeurs. Toutefois, elle n'a pas le temps de l'étudier très longtemps car les jumeaux s'invitent dans la conversation et la jeune maman est forcée d'avouer qu'ils vont devoir passer la soirée avec les petits. Evidemment, la blonde est très gênée de ce revirement de situation, d'autant plus qu'elle ne sait pas du tout si le jeune homme apprécie la compagnie des enfants. Puisqu'il propose de reporter la soirée, Lizzie se dit qu'il est soit très poli, soit qu'il déteste les enfants. Hélas, reporter la soirée n'arrange pas beaucoup la prof. « Oh non non, on a déjà eu tellement de mal à trouver une date, si on doit reporter ça risque d'être compliqué. De toute façon, j'irai coucher les jumeaux d'ici une vingtaine de minutes. » Le temps que le programme qu'elle a lancé sur Netflix touche à sa fin.

Pour l'heure, Lizzie se rend dans la cuisine, invite son invité à la suivre et se retrouve surprise par une scène tout à fait adorable quand elle se retourne pour offrir son soda à Sam. En effet, le jeune homme est accroupi au niveau de sa fille et joue le jeu comme un chef. Elle les regarde quelques secondes, attendrie, jusqu'à ce que la petite fille retourne dans le salon avec son frère. « T'es doué avec elle. » Dit-elle, sincère. « Tu en as ? Des enfants, je veux dire. » Curieuse, Lizzie ne se souvient pas que Gwen ait déjà parlé d'un petit-cousin ou d'une petite cousine, mais qui sait, il faut dire que la blonde ne connait pas la métisse si bien que cela. Perdue dans ses pensées, elle en oublie même de lui tendre son verre. « Oh, tiens, ton soda. » Dit-elle en s'approchant de Sam, puis en se reculant pour se servir elle-même un verre de thé glacé qu'elle a fait quelques heures plus tôt. « Assieds-toi, je t'en prie. » Pour un homme aussi imposant que lui, il semble bien timide, bien discret et sous plusieurs points, Sam lui rappelle son frère qui est parti combattre et qui n'est jamais revenu. L'armée… Elle a beaucoup de respect pour ces hommes et ces femmes qui les protègent, mais assurément, ça lui fait un pincement au coeur de se dire que son frère est certainement mort quelque part et qu'elle ne saura jamais vraiment ce qu'il s'est passé. Ça lui fait aussi mal de se dire qu'un jour, elle devra expliquer tout ça aux jumeaux… « J'espère que ce n'est pas indiscret. Si je me souviens bien, Gwen avait dit que tu étais à l'armée, avant. Ça va peut-être te paraître un peu surfait, mais je voulais quand même te remercier pour tes services. Je sais que ce n'est pas une voie facile, qu'il faut beaucoup de courage. Mon frère Luka était à l'armée lui aussi, j'ai vu les effets que ça pouvait avoir. » Dit-elle le plus simplement possible. Elle ne veut pas l'effrayer, d'autant plus qu'elle est une inconnue à ses yeux, mais elle se sent obligée d'ajouter quelques mots supplémentaires. « Du coup, si un jour tu as envie de parler à quelqu'un… N'hésite pas. Je sais que je ne suis qu'une inconnue, mais je sais aussi que parfois, justement, c'est plus facile de parler à des gens qu'on ne connait pas. » Qu'elle continue, un sourire à la fois timide et encourageant sur les lèvres. Lizzie prend une gorgée de son thé glacé et essaye de reprendre assez rapidement afin de ne pas laisser un silence pesant s'installer dans la pièce. « Et sinon, j'espère que tu n'es pas végétarien, parce que j'ai préparé des lasagnes à l'italienne, qui d'après les dires de mon mari sont excellentes. » Le plat doit rester au four pour encore quelques minutes supplémentaires, juste assez de temps pour mettre Charles et Anne au lit. Toutefois, pour ne pas laisser son invité seul dans la cuisine pendant un quart d'heure, elle lui propose naturellement de l'accompagner.  « Je crois que c'est l'heure du coucher. Tu veux m'aider ? Je crois que tu as tapé dans l'oeil d'Anne. Si tu lui dis que c'est l'heure aller au dodo, elle t'écoutera sans problème. » Qu'elle rigole en ayant remarqué que la petite fille n'arrêtait pas jeter des coups d'oeil dans leur direction.


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Southern Nights (sam) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5169
POINTS : 7422
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_o5s0dytKfr1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyMer 3 Avr - 23:24


lizzie & sam
saturday night.


Pas de soucis. C'est vrai qu'elle n'a pas tord, on devra reporter à des mois plus tard si on ne fait pas ça aujourd'hui. Personnellement ça me va, je ne suis pas vite dérangé par le bruit ou même les enfants. Je cherchais juste à lui rendre service. Oh euh, merci. dis-je en rigolant. Et aussi gentiment je crois. Il me semble qu'une fois, à une fête de famille, j'ai hurlé fous moi la paix à un de mes cousins. J'étais ado et il me provoquait ... Mauvaise idée. Bref, tout ça pour dire que depuis, c'est limite si on a pas interdit aux enfants de m'approcher, à cause d'une petite bêtise qui date. C'est la première fois ... Que je parle aussi longtemps à un enfant. Non, je n'ai pas d'enfants. répondais-je, presque ironique. Et ce n'est pas plus mal ; je n'arrivais pas à imaginer une femme et des enfants qui m'attendent ici, se tracassant tous les jours de mon état de santé, se demandant tous les jours s'ils vont me récupérer en un seul morceau. C'était juste hors de question. Mais maintenant que je suis revenu, c'est une histoire qui me tente un peu plus. Je vais par contre y aller étape par étape et la numéro une, c'est comprendre l'essence même des sentiments pour les autres. Et le sexe, bien sûr. Merci. finis-je par dire en prenant mon verre juste avant de m'asseoir. Le verre est très froid et je le dépose vite sur la table. Je ne résiste par contre pas longtemps à la boisson délicieuse. Il faut savoir se satisfaire des petites choses pour être heureux.

Je manque de ravaler de travers quand la Mathesson se lance dans une espèce de discours de remerciement. Le grand baraqué que je suis se met à rougir sous le compliment, cherchant presque un endroit où je pourrais me cacher. Ce n'est pas quelque chose qu'on entend très souvent. Mais ça fait très plaisir. dis-je sincèrement. On ne devient pas militaire pour recevoir des mercis à tout bout de champs, c'est notre métier, c'est ce qu'on fait. Et pourtant, je ne peux ignorer cette petite pointe de fierté mais aussi de reconnaissance ; ça fait quand même du bien qu'on reconnaisse notre travail. C'est très gentil et je te promets de ne pas hésiter. Etre présente sans non plus s'imposer. Ce Luka a eu de la chance d'avoir Lizzie qui sait apparemment bien comment faire avec les militaires. Je garde l'idée sous la main car comme elle dit, parler aux inconnus peut faire du bien ; après, réservé comme je suis, j'ignore si j'utiliserais vraiment la solution. Je souris avec sincérité face à autant de bonté, tandis qu'elle me présente le plat pour ce soir. J'adore les lasagnes. J'adore tout simplement les bons plats cuisinés, même si je n'ai rien contre tout ce qu'on va chercher ; heureusement d'ailleurs, parce que je suis loin d'être un cordon bleu. J'ai manqué de m'étouffer quand elle a parlé du fait d'être végétarien mais n'en ai rien dit parce qu'elle ne me connait pas ; moi et la viande, c'est une belle histoire. Fin bref, tout ça pour me dire à moi même que ce soir, je vais me régaler.

Je l'observe toujours en action et j'apprécie la vue ; peut-être un peu machiste sur les bords, j'aime regarder une femme en action dans la cuisine. Je trouve que ça a un côté rassurant et ça me détend. Je devrais peut-être demander à Gwen de venir plus souvent me faire la cuisine, je finirais peut-être moins sur les nerfs. Lizzie me sort de mes pensées. Si ça peut t'aider, bien sûr. Je crois surtout que j'ai pas le choix et je n'ai pas envie de faire le malpoli pour notre soirée. Puis comme elle dit, il semble que la petite fille m'aimait bien et vu ce qu'ils ont l'air d'avoir comme caractère, ces jumeaux, je crois vraiment que la Mathesson ne crachera pas sur mon aide. Je souris et pars directement vers le salon ; j'essaie de préparer des phrases toutes faites, mais je sais que je les oublierais directement. Je m'excuse quand même à l'avance ... On ne sait jamais. dis-je en me retournant brièvement, histoire de détendre un peu l'atmosphère. Mais au fond, les excuses sont sincères ; je ne me suis jamais occupé d'enfants avant aujourd'hui, je ne sais pas ce que je peux faire ou non, ce que je peux dire ou non ... Ou même simplement comment je dois leur parler. Je vais tenter ma chance parce que j'aime bien relever des défis et que bon, ça ne va pas me tuer de toutes façons. Je m'approche et me mets au niveau de la petite. Anne. Euh, c'est l'heure du dodo maintenant. Tu viens te coucher ? Je la dérange mais, bizarrement, elle ne m'ignore pas totalement. Je pense qu'elle veut finir ce qu'elle fait et je la laisse tranquille. Ca n'aura duré que quelques secondes avant que Anne ne me prenne par la main et m'emmène, visiblement, vers sa chambre.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Southern Nights (sam) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyDim 14 Avr - 13:16

I was so hard to please
Don't look around
The leaves are brown
And the sky is a hazy shade of winter


La présence des enfants ne dérange finalement pas cette rencontre un peu particulière et Lizzie est ravie de ne pas avoir reporté. En fait, tout se passe pour le mieux et elle ne peut s'empêcher de lâcher un petit rire lorsque son invité lui apprend qu'il n'avait jamais été aussi longtemps en compagnie d'enfants. Et bien ça ne se voit pas, pense-t-elle. Pour quelqu'un qui ne s'y connait pas, le jeune homme a quelques bons réflexes, il module sa voix, il se met à la taille des petits et surtout il les fait se sentir importants sans pour autant entrer dans l'extrême. La parenthèse des enfants terminée, Lizzie se permet une remarque un peu plus personnelle, mais elle se dit y être autorisée car après tout, elle vient d'inviter ce quasi-inconnu chez elle, où vit toute sa famille. Assurément, elle ne l'aurait pas fait si Sam n'avait pas été le cousin de la meilleure-amie de Rhys. Ou peut-être que ? La jeune femme fait un très gros travail sur sa naïveté, mais elle reste encore trop crédule quand on il s'agit de la confiance accordée à des inconnus. Elle offre un sourire sincère à Sam, afin qu'il comprenne qu'il peut vraiment compter sur elle, qu'elle est quelqu'un de confiance et qu'elle n'est pas du genre à prendre les problèmes à la légère. Il faut dire qu'avec un frère traumatisé par l'armée et un autre schizophrène, elle a dû apprendre très vite à être à l'écoute et à savoir réagir avec empathie. Malheureusement, elle n'est pas psychologue et parfois, elle s'est déjà retrouvée perdue en faisant face à son grand frère Enael. C'est parce qu'elle n'a plus su comment gérer sa maladie et que cette dernière menaçait de devenir dangereuse que ses parents ont décidé de mettre le jeune homme dans un établissement spécialisé.

« Parfait ! » Si en plus Sam apprécie sa cuisine, alors la soirée pourrait n'avoir aucune fausse note. C'est ce qu'elle espère tandis qu'elle entreprend d'aller coucher les enfants. « Merci. Et ne t'excuse pas, tout va bien se passer. » Continue-t-elle, encourageante. Ensemble, ils vont dans le salon et la blonde s'occupe du garçon qui promet de ne pas apprécier ce changement de situation. Charles n'aime jamais aller au lit, encore moins quand il y a un inconnu dans la maison devant lequel il peut faire le mariole. Lizzie jette un coup d'oeil en direction de Sam et Anne et elle remarque qu'encore une fois, le jeune homme s'en sort avec brio alors qu'elle doit subir les caprices du petit garçon. Elle parvient à le calmer au bout de quelques minutes et ils rejoignent les deux autres déjà dans la chambre des jumeaux. « Maintenant, Charlie, au lit. Les grands garçons écoutent leurs mamans, d'accord ? Tu es un grand garçon, oui ou non ? » Il hoche la tête, est déjà en train de bailler alors qu'elle n'a pas fini de le border et elle l'embrasse sur le front pour lui souhaiter une bonne nuit. Elle fait de même avec la petite fille qui dort dans le lit du bas et qui attend patiemment son bisou. « Bonne nuit, ma chérie. » Etant donné qu'ils ont veillé plus tard que prévu, ils n'ont pas besoin qu'on leur lise une histoire ou qu'on reste plus longtemps avec eux, alors Lizzie éteint la lumière et avec Sam, ils se dépêchent de sortir. « Faites de beaux rêves, mes petits anges. » Elle laisse la porte entrouverte, comme d'habitude, et elle indique à Sam qu'ils peuvent retourner dans la cuisine.

Ils descendent l'étage et Lizzie se dépêche de dresser une table correcte sous les yeux de son invité. « Et bien, c'est prêt ! » Annonce-t-elle en servant les assiettes correctement. « Bon appétit, Sam ! » Chantonne-t-elle en s'installant en face de lui et en commençant à manger tranquillement. Toutefois, au bout de quelques minutes, la jeune femme a envie de poser une question à l'ancien soldat.  « Dis moi, il y a une raison particulière pour laquelle tu as participé à cette enchère ? D'ailleurs, merci d'avoir misé sur moi, j'espère que ce n'était pas trop gênant d'avoir mon mari comme principal concurrent. » Rigole-t-elle en se souvenant avoir demandé à Rhys de miser sur elle si jamais personne ne le faisait, afin de ne pas se ridiculiser.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Southern Nights (sam) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5169
POINTS : 7422
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_o5s0dytKfr1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyVen 3 Mai - 21:24


lizzie & sam
saturday night.


Je ne sais pas si je peux dire que ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, parce que j'ignore ce que je me fais comme idées en sonnant à la porte de la Mathesson-Blake. Mais c'est bien, en fait. Oui, je suis un petit peu mal à l'aise avec les enfants mais c'est simplement parce que je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'en fréquenter depuis un long moment. Ils sont mignons en tous cas, même s'ils sont un peu bruyants. Lizzie s'excuse et je propose de reporter si besoin. Et lorsque tout est arrangé, alors qu'elle remarque que sa fille a l'air de m'apprécier, elle me demande de l'aider à les coucher. J'ironise, m'excuse à l'avance au cas où je fais une connerie. J'espère. ajoutais-je, ironique. Bien sûr que ça devrait aller, c'est juste que je n'ai jamais passé autant de temps avec un gosse. Je ne pourrais rien faire de mal de toutes façons et elle semble assez déterminée pour savoir ce qu'elle veut ou ce qu'elle fait. Inspiration, expiration. Je peux y aller sans soucis. Je m'abaisse à son niveau, lui glisse quelques mots et nous montons dans la chambre des enfants. J'emmène la petite jusque son lit mais quand j'y suis, je me mets à l'écart et j'observe la scène qui se déroule sous mes yeux. Je la regarderais pendant des heures, rêveur, espérant presque la même chose. La petite famille idéale, comme celle-ci, semble être le rêve idéal. Un rêve que j'efface vite de ma mémoire ; il est dur à réalisé pour le moment, puis la jeune femme a terminé avec les enfants et nous partons. Je suppose que je pourrais avoir une conversation avec moi même plus tard.

Lorsque nous descendons, tout est enfin prêt. Je m'installe et je laisse Lizzie gérer, incapable de bouger, de peur de faire un pas de travers ou je ne sais quoi. Un manque de confiance est aussi rare, mais c'est la première fois que je me retrouver à un rendez-vous depuis l'adolescence. Bon appétit Lizzie. Je souris, commence à manger ma lasagne. Bon Dieu qu'est-ce que c'est bon. Je n'avais pas mangé quelque chose d'aussi bien fait, et de fait maison, depuis bien longtemps et ça fait un bien fou. J'avoue que ... C'était un petit peu gênant. Mais je me suis dit que si vous ... Pardon, tu participais, c'est qu'il n'avait rien contre ça. Pendant un moment, j'ai même pensé à arrêter, surtout que le mari là, semblait décidé à la gagner. J'ai trouvé ça assez bizarre mais aussi très attachant. En fait, comme je viens seulement de revenir en ville, je voulais trouver un truc ... Pour me fondre dans la masse. Je sais comment ça marche ici, avec les ragots et les histoires. Alors je me mets à l'abri en me montrant, en participant. Il suffit de connaître les techniques et tu sais te faire oublier en un rien de temps. Bon, en travaillant pour Lula, ça n'a pas été le meilleur moyen de le faire mais très franchement, à part de ce point de vue là, personne n'a jamais rien dit sur moi. Je n'ai pas hésité une seconde à miser sur toi, tu semblais plus normale que les autres. Je tente de détendre l'atmosphère, mais ce n'est pas tellement faux. On joue beaucoup avec les descriptions pour faire vendre dans ce genre de trucs, mais Lizzie, elle, est restée très naturelle. Je me suis dis que si je devais participer à ce genre de truc, autant finir avec une fille qui me fera passer une soirée calme plutôt que de sauter en parachute. Et toi, qu'est-ce qui t'as donné envie de participer ? finis-je par lui demander, curieux de savoir ce qui peut pousser quelqu'un à se mettre en vente de la sorte. J'applaudis le geste évidemment, mais je ne sais pas si j'aurais été capable de me mettre à nu devant tout le monde, attendant que des gens donnent de l'argent pour pouvoir passer du temps avec moi. C'est trop tordu.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Southern Nights (sam) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyDim 26 Mai - 18:36

I was so hard to please
Don't look around
The leaves are brown
And the sky is a hazy shade of winter


Une première bouchée de sa lasagne et Lizzie est instantanément satisfaite de sa cuisine au point de ne pas savoir réprimer le sourire en coin qui se dessine sur ses lèvres. Bingo. Elle est fière d'elle et Rhys se régalera avec les restes, elle le sait d'avance. D'ailleurs, la pensée de Rhys pousse la jeune femme à interroger son invité sur la vente aux enchères et ce dernier lui offre une réponse honnête. « Oui, je suis désolée pour ça… En fait, s'il a misé, c'est entièrement de ma faute… J'avais tellement peur de me ridiculiser que je lui ai demandé de miser sur moi si personne ne le faisait… » Sans surprise, son mari avait écouté sa femme et l'enchère venait tout juste d'ouvrir qu'il avait déjà levé sa pancarte. « Ensuite, je suppose qu'il s'est un peu pris au jeu. Il travaille au casino de Swansea, alors disons qu'il aime bien jouer. » Sourit-elle, sans pour autant avouer à Sam que Rhys est un véritable joueur et que les parties de poker illégales auxquelles il a joué pendant un certain temps lui ont causé beaucoup d'ennuis. Le couple est d'ailleurs encore en train de rembourser cette dette de jeu. Peut-être que le Martins est déjà au courant grâce à Gwen, mais Lizzie préfère se taire et ne pas risquer de griller son mari. « En effet, tu sembles bien connaître le fonctionnement de la ville. Je ne l'aurais pas mieux expliqué. » Toutefois, il ne faut pas que le jeune homme se fasse trop d'espoir car tout le monde finit par être la cible de ces ragots, qu'on le veuille ou non. Lizzie le sait bien. Elle en a déjà fait les frais quelques fois.  

Ils continuent à manger tranquillement les lasagnes préparées par la tatouée et elle se sent rougir quand Sam lui dit les raisons pour lesquelles il a misé sur elle. Sembler plus normale… Elle ne sait pas pourquoi, mais ça la touche. Aux premiers abords, il y a peu de personnes qui pensent ça d'elle, surtout à cause de ses nombreux tatouages, mais elle a appris à faire avec. « Uhm. Merci. » Sourit-elle. Puis, elle réfléchit à la question que le jeune homme lui pose. Pourquoi a-t-elle participé ? C'est une bonne question, mais comme elle a décidé d'être honnête avec Sam tout au long de la soirée, elle lui répond avec franchise. « C'est une bonne question. Pour tout dire, ça a été très difficile pour moi de monter sur cette scène. J'étais pétrifiée. Je pense que ça s'est vu, j'ai rarement été aussi éloignée de ma zone de confort, je crois. Avant, le truc le plus fou que j'avais fait était un karaoké. » Elle s'esclaffe en se souvenant de cette soirée où elle avait dédié une chanson à son frère. « Si j'ai participé, c'est essentiellement parce que c'était pour la bonne cause. Je suis assez active dans les associations caritatives du coin et je me suis dit que ça me faisait un bon challenge. C'était aussi une façon de prouver à mes élèves qu'on peut toujours essayer de se surpasser. » En effet, l'événement avait fait beaucoup de bruit, y compris au lycée où elle enseigne et elle jugeait que c'était une bonne leçon pour ses élèves. « Je suis quelqu'un d'assez timide, je n'ai jamais réellement su me défendre moi-même et dire ce que j'avais sur le coeur aux autres et maintenant que j'ai des enfants, je ne peux plus me permettre d'être cette fille timide. Tu vois ce que je veux dire ? » Ses jumeaux ont beaucoup à voir dans ce changement de personnalité qui s'opère en elle. Assurément, Lizzie n'aurait jamais pris conscience du travail qu'elle avait à faire sur elle-même si elle n'avait pas eu la garde de Charles et Anne.  « Et alors, quel est ton verdict ? Pas trop déçu d'avoir gagné ce rendez-vous ? La lasagne est à ton goût ? Si tu veux, j'ai du vin au frais. Je t'avoue que je ne sais pas ce que ça vaut étant donné que je ne bois pas d'alcool, mais je peux toujours l'ouvrir si elle te tente. »

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Southern Nights (sam) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5169
POINTS : 7422
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_o5s0dytKfr1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyMar 11 Juin - 0:49


lizzie & sam
saturday night.


On apprend à se connaître, gentiment. Et les premières interrogations qui arrivent sont par rapport à cette enchère. Pourquoi ? Ne t'excuse pas, je crois que j'aurais fait pareil à ta place. Si j'avais une gentille femme à la maison, prête à me laisser participer et tout faire pour que je sois vendu le plus cher possible. J'ai l'impression de me voir en Lizzie, sauf qu'elle a accompli tout ce dont j'ai envie. Et c'est pour ça qu'on se comprends si bien. Je comprends, ça ne doit pas être facile de regarder d'autres hommes en train d'essayer de gagner sa femme ... Je n'arrive pas à me mettre à la place de Rhys mais quand j'y réfléchis, je me dis que je me prendrais au jeu moi aussi et que je finirais par vouloir gagner ma femme, que ce soit pour une histoire de bonne cause ou pas. Je lui explique ensuite que moi, si j'ai enchéri, c'est pour participer à la vie de cette ville alors que je viens d'en revenir ; histoire de me fondre dans la masse et de me faire oublier. Je n'ai jamais quitté cette ville avant de m'engager donc bon. Et je suppose que c'est la même chose pour elle, qu'elle a toujours vécu ici. On en a marre au début, d'être des cibles potentielles et à la fin, on commence à s'habituer à ce fait. Je suis revenu depuis quelques semaines et je n'ai rien oublié. Mais je suis revenu pour avoir un peu de tranquilité, pas pour qu'on me regarde de travers à tout moment. De toutes façons, même quand on essaie, on finit toujours par devenir une victime. Je retarde juste l'échéance. finis-je par dire, traduisant mes pensées.

On continue de manger et j'en viens à lui expliquer pourquoi je me suis dirigé vers elle. J'aurais pu utiliser un million de mots différents mais j'ai encore été maladroit, pour ne pas changer. Autant des Lula ça la fait rire, autant des Lizzie, c'est une autre histoire. J'essaie de rattraper le coup. C'est un compliment. Je ne suis pas doué pour les dire. Pour parler aux autres en fait. Ou aux femmes ? Parce que quand j'y repense, tout se passait bien avec les autres soldats. Mes les femmes aussi ... Je n'en sais rien en fait, et je suis en train de me prendre la tête tout seul alors que je devrais simplement profiter de ma soirée. Je lui demande pourquoi elle a participé et j'écoute les mots sortant de la bouche de la blonde avec une grande attention. J'admire cette femme qui a tenu à sortir de ses habitudes pour la bonne cause et pour se prouver qu'elle en était capable. Je rigole en repensant à cette histoire de karaoké et lui réponds enfin au bout de quelques minutes. Je vois tout à fait. Evidemment que je vois. J'ai vécu avec cette sensation tellement longtemps que je pourrais l'expliquer en détail. Et puis cette timidité qui ne veut pas partir ... Ca faisait longtemps que je n'avais pas discuté avec quelqu'un que je comprends aussi bien. C'est génial, je n'aurais pas pu espérer mieux. lui dis-je en souriant, répondant à sa dernière question. Oh euh ... Je n'ai pas bu depuis tellement longtemps, j'ai peur des conséquences. lui dis-je très franchement. J'en reviens à nouveau à cette soirée où j'ai fini drogué mais dès qu'on me parle d'alcool ou de drogues, c'est impossible de ne pas y penser. Tout me ramène à ce trou noir et je ne suis pas encore prêt à revivre ça même si, en fin de compte, un verre de vin ne me ferait pas de mal. L'eau me convient très bien. Ou même du soda. Ou tout ce qui n'a pas d'alcool, en fait. Je ne veux surtout pas gacher la soirée. Il t'en reste encore ? Je t'avoue que j'en reprendrais bien un peu. finis-je par dire dans un demi sourire, assez gêné.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Southern Nights (sam) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyDim 23 Juin - 11:29

I was so hard to please
Don't look around
The leaves are brown
And the sky is a hazy shade of winter


Assez rapidement, les deux jeunes gens commencent à s'éteindre sur le fonctionnement de la ville, et plus particulièrement du fait que les commères adorent se faire leurs propres interprétations des événements. « C'est bien d'être préparé, au moins tu n'auras pas de mauvaises surprises si jamais on t'attaque. » Dit-elle, plus ou moins confiante. On a beau savoir que finir dans les bouches de tous les habitants est une possibilité, on ne sait jamais vraiment l'ampleur que ça peut prendre. Lizzie espère simplement qu'on ne s'acharnera pas trop sur le brun qui semble être une bonne personne et qui lui rappelle beaucoup son frère. « Depuis qu'on s'est marié, avec Rhys, ça va, j'ai l'impression qu'on est un peu épargné. Tu me diras, notre vie est bien remplie, entre le travail et les jumeaux, on a pas vraiment le temps de passer en ville. » Dit-elle en souriant. La vie de famille - le rêve de Lizzie, et grâce à Rhys, elle a pu l'avoir. « Tout ça pour dire que normalement, tu seras tranquille pour ce soir. Je doute qu'on vienne dire que tu es mon amant secret ou une bêtise de ce genre. » Qui sait, peut-être que quand le mariage Mathesson-Blake ne sera plus dans tous les esprits, les petits vieux de la bourgade aimeront prêter des relations extraconjugales aux deux mariés.  

La soirée se poursuit tranquillement avec quelques confidences de la part de la jeune femme. Elle aimerait lui dire qu'elle aimerait être un peu plus comme Gwen, la cousine de son invité, mais elle n'en dit rien, ne souhaitant pas avoir l'air trop envieuse ou jalouse. Il ne s'agit pas de ça, il s'agit simplement d'une sensation un peu étrange que la blonde ressent face aux blocages qui l'habitent constamment. Un large sourire vient couvrir les lèvres de la Mathesson-Blake quand Sam lui dit ce qu'il pense de la soirée, d'autant plus qu'il a réellement l'air d'être sincère et ça, ça n'a pas de prix. Peut-être qu'il est content d'avoir gagné ce dîner, mais Lizzie pense honnêtement qu'elle est la plus chanceuse des deux d'être tombée sur quelqu'un comme Sam, qui la comprend et qui ne la fait pas se sentir mal à l'aise. C'est même tout le contraire. Pour dire qu'ils n'avaient jamais passé de temps ensemble, Lizzie est réellement à l'aise en compagnie du jeune homme. « Tu m'en vois ravie, merci. Vraiment. » Ils auront mis du temps à trouver une date pour s'organiser ce petit repas, mais ça en valait la peine étant donné que tout se passe comme sur des roulettes et ce, même malgré l'annulation de la nounou. « Pas de problème. Restons à l'eau, alors. » Dit-elle d'un ton qui se veut rassurant. « Oh bien sûr qu'il m'en reste. Donne ton assiette, je vais te resservir. » Elle se lève et repart en direction du four où le plat est encore chaud. « J'ai pris l'habitude de doubler les doses, avec Rhys. » Elle revient vers son invité.  « Et voilà, Monsieur ! Garde quand même une place pour le dessert, j'ai fait des panna cotta. J'avais envie de faire un repas italien, je crois bien. » Rigole-t-elle en prenant finalement conscience qu'elle a cuisiné uniquement des plats provenant d'une seule et même gastronomie.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Southern Nights (sam) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam B. Martins
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5169
POINTS : 7422
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Southern Nights (sam) Tumblr_inline_o5s0dytKfr1rifr4k_500
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) EmptyJeu 11 Juil - 17:32


lizzie & sam
saturday night.


Je crois que nous pourrions discuter pendant des heures des gens de cette ville et de leurs manies de vouloir connaître tout sur tout le monde. Personnellement j'ai l'habitude, ça me fait même rire. Mais je suppose que ce sera le cas tant que je ne subis pas les foudres. Exactement. Même si je ne suis jamais à l'abri d'une mauvaise surprise. lui dis-je, l'esprit pensif. Surtout quand on travaille pour Lula Landry. Je suppose que je dois me dire que je suis heureux de ne pas avoir été pris pour son petit ami, ou même que personne ne m'ait photographié le jour où j'étais drogué. Je continue d'écouter Lizzie. Vous devriez vous accorder un peu de temps ... On ne reprochera jamais à un couple marié une soirée de tranquilité. Pour qui est-ce que je me prends d'un coup, à donner des conseils sur un truc que je ne connais pas ? Ce n'est pas en mal et je suis sûr que Lizzie n'y verra que du bien mais d'un coup, je me sens assez mal placé. C'est peut-être d'entendre qu'ils se démènent comme mes parents se démenaient qui m'a inspiré. Comme je dis, on est jamais à l'abri d'une surprise. Qui sait, il suffit d'un baiser sur une joue pour dire au revoir au pas d'une porte pour faire penser n'importe quoi à n'importe qui. Je rigole légèrement, avalant une bonne fourchette de pâtes. Non mais plus sérieusement, je crois que tu as raison. Sinon, avec cette vente il va y avoir beaucoup de problèmes. enchainais-je dès que j'ai avalé. Après tout, chaque homme et chaque femme qui a participé est rentré avec une personne du sexe opposé et Tenby n'est pas un club échangiste. Enfin, j'espère.

Le repas se passe très bien. Nous discutons l'un avec l'autre et nous faisons connaissance. Elle se montre curieuse sur le fait que j'ai participé et de mon côté, je lui retourne la question, je lui demande pourquoi est-ce qu'elle a voulu participer. J'aime beaucoup ce que la blonde raconte, c'est inspirant. Je pourrais parler comme ça pendant des heures, j'ai visé bon. Peu de temps après la discussion, je me rends compte que j'ai fini mon assiette ; je n'ai plus faim mais sur le coup, la gourmandise l'emporte et je demande alors si Lizzie sait me resservir. Merci. dis-je alors qu'elle remet tout dans mon assiette. Je me sens bien, je pourrais manger tout son plat sans problèmes. C'est que de nos jours, c'est difficile de ne pas être jugé lorsque tu refuse de boire. Tu aurais peut-être dû la tripler. dis-je en rigolant. Mais l'argument qui suit me pousse à croire qu'en fin de compte, je ferais peut-être bien de m'arrêter pour garder de la place pour le dessert. Ok, je retire ce que j'ai dit, c'est mieux comme ça. J'adore la panna cotta ! dis-je en traduisant mes pensées. Je crois que maman m'en faisait souvent avant, une vraie championne. Ca me fait remonter quelques années en arrière, rajeunir ... Et ça fait un bien fou. Tu me gâtes en tous cas, c'est trop. Je dis ça très sincèrement. On a mis énormément de temps à trouver une date à cause de notre travail respectif mais là, je me dis que ça valait largement le coup d'attendre. Merci, vraiment. J'avais besoin d'une soirée du genre. finis-je par lui dire, la bouche un peu trop pleine pour être poli. Je mets la main devant tandis que mes joues rougissent, mais ce n'est pas la mort alors je me calme un peu. Je ne vais pas me gâcher la soirée pour si peu.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Southern Nights (sam) Empty
MessageSujet: Re: Southern Nights (sam) Southern Nights (sam) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Southern Nights (sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-