AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Invité

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyDim 17 Fév - 15:17


lexia & adriel
i'll love you for the rest of my life


L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts... En cette journée de Saint Valentin, je n'aurais jamais pu penser à une meilleure citation pour parler de ma relation avec Lexia. Parce que oui, mon amour pour elle a frappé au moment où je m'y attendais le moins et sur la personne a laquelle je m'attendais le moins. Cette attirance venue de Mars pour me frapper en plein dans le visage, histoire que je me rende compte de la merveille que j'ai sous les yeux depuis longtemps sans bouger. L'idée est arrivée aussi vite que mon attachement profond pour elle. Et aujourd'hui, je pense pouvoir dire que nous sommes heureux tous les trois, en famille. Après les épreuves que nous avons vécu, c'est un bien largement mérité. J'avais maintenant la journée entière pour lui préparer une soirée digne de ce que je ressens pour elle et heureusement, je n'ai cours que le matin et la brune, elle, est absente toute la journée. C'était dur de la voir aussi triste à l'idée de reprendre le travail et de laisser Hayden mais aujourd'hui, je balaye ce sentiment et me dit que ça tombe bien que ses journées soient à nouveau pleines.

Je sais, je t'en dois une maintenant. dis-je à ma soeur, un large sourire se dessinant sur mes lèvres. J'avais passé l'après-midi à m'occuper d'Hayden et ça avait été du pur bonheur ; sauf qu'à un moment, il a bien fallu que je m'en sépare. Il ne m'a pas été trop dur de convaincre ma soeur de le prendre jusque demain, même si j'avais l'impression de lui enfoncer un couteau dans la plaie en lui rappelant qu'elle est seule pour ce soir. On a dépassé ce stade entre nous ou en tous cas, je l'espère. Un dernier câlin, un enième bisou de remerciement à Faith et je les regarde s'éloigner tous les deux. Marraine va bien s'occuper du bébé, j'en suis persuadé.

Etre un grand romantique n'a jamais fait partie de mes qualités et c'est pour ça qu'en regardant le salon et la salle à manger, je me demande bien ce que je peux faire pour assurer aujourd'hui. Je réfléchis à ces films romantiques stupides que j'ai déjà regardé et m'en inspire en retirant quelques bonnes idées. Bon, la cuisine, on oublie, je me contenterais de commander chez son traiteur préféré. La déco ? Hors de question que je me transforme en je ne sais quel gars qui va foutre des pétales de roses par terre dans toutes les pièces ; surtout que c'est Lexia qui finirait par toutes les ramasser. Je saisis mon téléphone et commande un énorme bouquet de roses rouges qui arrive une demi heure plus tard. Je demande au gars de le mettre sur la table basse, histoire que ce soit la première chose que la Weston voit en rentrant dans la pièce. Le traiteur est déjà prévenu et pour le reste, j'ai un trou. Un poème ? Très peu pour moi. Et une déclaration, en avoir fait une semble déjà bien au dessus de ce que je me pensais capable. Le sarcasme est mon arme et même si c'est un truc un peu sérieux, la Saint Valentin, j'ai envie de détendre l'atmosphère en montrant qu'on a pas besoin de ça pour s'aimer et pour rigoler. Je regarde ma montre et elle va bientôt rentrer, ce qui me fait dire que si je veux aller au bout de mon idée, je dois le faire maintenant. Je mets Stevie Wonder à la radio et pars chipoter dans les armoires à la recherche de la ficelle de cadeau. Isn't she lovely? Isn't she wonderful? Isn't she precious? Less than one minute old. I never thought through love we'd be, making one as lovely as she. But isn't she lovely made from love? J'imite le batteur et tape sur le rythme de la chanson tout en sortant la fameuse ficelle de l'amour. Je roule jusqu'au fauteuil du salon et en jouant avec mes bras, je réussi à m'installer confortablement. J'enlève ma chemise et roule la ficelle autour de moi avant de finir par faire un noeud ; ringard et cliché, check. Salut toi. finis-je par dire, la brune apparaissant sous mes yeux. Pile au bon moment.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Lexia Weston
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin, Dylana & Megan
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Adriel (intrigue incendie)

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 745
POINTS : 2601
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyDim 17 Fév - 17:44

When you find the one right for you
Don't let him go


Malgré toute la fascination que peut exercer l'idée de s'attacher constamment à un seul être, en dépit de tout ce qu'on peut avancer en faveur d'un bonheur qui dépendrait entièrement de quelqu'un en particulier, nous ne sommes pas faits pour cela — cela n'est pas réalisable — cela n'est pas possible. Lexia le savait parfaitement, parce que son cœur dépendait au moins de deux personnes : Hayden et Adriel. Depuis qu’elle avait défié le diagnostic des médecins sur ses problèmes de fertilité et qu’elle était devenue mère, la jeune femme n’avait jamais été aussi épanouie qu’aujourd’hui auprès de sa famille. Pourtant, elle s’était résignée à reprendre le boulot depuis plusieurs semaines. Même si elle était contente de sortir de chez elle et de retrouver ses collègues, la séparation avec son fils n’avait pas été facile à vivre les premiers jours. La journée de travail se révéla particulièrement harassante. Un bateau avait rencontré des soucis le long des côtes et il avait fallu le « remorquer » jusqu’au port, une opération délicate. Lorsque la nouvelle équipe arriva pour le nouveau roulement, Lexia fila sous les douches des femmes et troqua son uniforme de flic par celui d’une tenue de ville. Plusieurs de ses collègues lui demandèrent ce qu’elle avait prévu pour ce soir et elle haussa les épaules. La brune avait complètement oublié que c’était la journée des amoureux et la moitié de son service avait prévu de fêter dignement la Saint-Valentin. A vrai dire, le couple n’était pas tellement célébration commerciale. En rentrant, elle verrait si Adriel voulait faire un petit truc tranquille entre eux à la maison. Arrivée chez elle, elle constata que la porte d’entrée était déjà ouverte et elle se rappela soudainement que l’infographiste avait congé l’après-midi. Entrant dans le hall, elle découvrit alors un merveilleux bouquet de roses rouge sur la table de l’entrée. Même si elle n’avait aucun problème à ne pas célébrer une telle fête, l’attention romantique la toucha. Les deux amants s’étaient récemment réconciliés et ils n’hésitaient plus à se manifester leur amour à la moindre occasion, comme trop longtemps sevré de ces marques d’affection. Lexia attrapa le bouquet et se dirigea dans la cuisine pour le déballer et le glisser dans un vase. La maison était drôlement silencieuse. Ne voyant pas Adriel, pensant qu’il était occupé avec le bébé, elle se dirigea ensuite avec le vase au salon et sursauta en découvrant l’autre surprise qu’il lui avait réservée. Son petit ami s’était à moitié déshabillé et s’était enroulé dans du ruban. « Whaaaat ! » Lexia déposa le bouquet sur la table de la salle à manger et elle se dirigea ensuite vers Adriel. « Merci pour les fleurs. » Souffla-t-elle en s’asseyant sur lui, la position qu’elle préférait dernièrement et en se mordillant les lèvres. Il était tellement sexy comme ça, qu’elle se retenait de lui sauter dessus. « Tu m’as bien eue avec le ‘c’est pas grave si on ne fait rien à la fête des amoureux ?’ » Son cœur tambourinait dans sa poitrine et se soulevait avec passion pour le père de son fils. « C’est quand même toi le plus beau cadeau. » Elle déposa ses lèvres sur les siennes dans un long et intense baiser. Il lui chavirait le cœur à chaque fois. « Un cadeau que je vais bien prendre le temps de déballer. » Ajouta-t-elle ensuite, en tirant sur la ficelle nouée autour de lui.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyMar 5 Mar - 1:28


lexia & adriel
i'll love you for the rest of my life


Quand Lexia m'a choisi, quand elle m'a annoncé que j'étais le père, je croyais que l'enfer était entièrement terminé. Mais je m'étais mis le doigt dans l'oeil, ma copine volant au secours de Trystan dès qu'il en a eu besoin. La dispute autour de cette histoire avait été difficile à vivre tant parce que mon égo en avait pris un coup que parce que je pensais qu'on était reparti dans notre cercle infernal. Heureusement, tout s'est bien terminé mais depuis, on a jamais pris le temps de profiter l'un de l'autre, d'avoir une soirée rien qu'à nous, Hayden prenant du temps à tout le monde. J'avais préparé une soirée à l'improviste, demandé à ma soeur de garder le petit et m'étais emballé dans du fil cadeau pour la faire rigoler. Il faut bien que je te récompense pour le fait de me supporter autant. lui répondais-je alors que la jeune femme vient s'installer sur moi. Je n'ai pas un caractère facile et j'ai envie de la remercier d'être aussi compréhensive avec moi. Dans le cas contraire, elle me remercie presque tous les jours de la supporter. La tête que tu as fais m'a donné raison, l'effet de surprise est réussi. Je revois sa surprise, je revois son sourire, et je suis satisfait pour le reste de mon existence. Je ne suis tellement plus doué pour les trucs beaux et romantiques que j'avais eu peur de faire tout de travers. J'avais même souhaité retrouver mon moi jeune adulte pour qu'il m'aide un peu, mais j'ai encore la preuve qu'aujourd'hui, je n'ai plus besoin de lui. J'ai assez d'expérience pour savoir qu'on doit toujours faire la Saint Valentin, peu importe ce qu'en dise les femmes. Même toi. finis-je par dire, jouant du doigt sur son nez de manière affectueuse. On est élevé dans une société de consommation qui nous pousser à fêter notre amour une journée alors qu'on devrait le faire tous les jours. On essaie de se convaincre qu'on en a pas besoin mais en fin de compte, on se dit que le lendemain, c'est naze de raconter à ses collègues qu'on s'est endormi comme deux cons devant la télévision.

J'aime quand elle s'asseoit sur moi, même si j'aurais encore mieux aimé pour sentir son poids sur mes jambes ; la sentir tout entier s'imposer en moi, des orteils jusqu'à chaque mèche de mes cheveux. Eh, tu m'as volé ma réplique. dis-je en évitant les débiles comme tu es mon cadeau aussi. N'ayant pas plus original, je décide de l'attaquer gentiment et la laisse volontier poser ses lèvres sur les miennes. Ca te plait alors ? Sans souligner le côté cliché et ridicule, j'avais réellement espéré qu'elle puisse apprécier cette petite soirée que j'ai organisé rien que pour elle. On est à la base pas très fête de couple, mais je me suis dit que pour une fois, on pouvait faire comme tout le monde. Sans pour autant faire toutes ces conneries de restaurant, de chambre d'hôtel ou encore de demande en mariage. Je n'en étais pas à ce point là non plus. Prends tout le temps que tu veux, je suis tout à toi. Et ce n'est pas comme si je pouvais bouger et m'en aller comme je le voulais. Cette partie de remarque, je la garde pour moi tandis que Lexia tire sur la ficelle nouée autour de moi. Celle ci tombe, laissant place à, comme je le pensais en rigolant, le fameux cadeau pour cette soirée. Notre réconciliation ne date pas d'hier, mais j'ai l'impression que la brune ne m'a pas touchée depuis tellement longtemps que je m'enflamme directement quand ses doigts effleurent ma peau. Je me penche et mes lèvres s'emparent à nouveau des siennes. Hayden est chez ma soeur ... Elle a bien ... Voulu le garder jusque demain. dis-je entre deux baisers. Paarce que dans tout ça, ce ne serait pas si mal de la prévenir que notre bébé n'est pas à la maison. J'ai un million de scénarios qui me passent par la tête et ils finissent tous avec une Weston qui flippe. Et ce n'est pas ce que je veux pour ce soir. Ses lèvres sont enivrantes et les miennes en demande, encore et encore. Je me dis qu'en descendant un peu plus bas, je serais peut-être plus capable de calmer mes ardeurs. Il nous fallait une soirée à nous. Une soirée où on pourrait simplement prendre soin l'un de l'autre sans se tracasser pour le petit bout qui est dans sa chambre, ou même près de nous. Puis tous les couples que je connais m'ont toujours dis que s'ils n'avaient pas une soirée rien qu'à eux, ils auraient fini par craquer depuis longtemps. Disons que la Saint Valentin tombe juste au bon moment. Pendant que mes lèvres continuent de déposer des baisers dans son cou, une de mes mains glisse sur son épaule, descendant lentement son pull. Je finis par abandonner cette partie de son corps une demi seconde. On commence par le dessert ? finis-je par demander, jetant un regard enflammé sur ma petite copine.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Lexia Weston
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin, Dylana & Megan
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Adriel (intrigue incendie)

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 745
POINTS : 2601
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyJeu 7 Mar - 17:45

When you find the one right for you
Don't let him go

Lexia n’était pas de ces femmes qui voulaient absolument célébrer une fête aussi populaire que la Saint-Valentin pour savoir l’étendue de l’amour qui les liait tous les deux. Même s’il était attentionné envers elle, Adriel n’était pas un très grand romantique dans la vie de tous les jours non plus. En arrivant chez elle, la nageuse découvrit donc l’agréable surprise que lui avait préparée son amoureux. En s’approchant de lui, la brune ne cacha d’ailleurs pas son étonnement. « Tu te crois si insupportable ? » Répliqua-t-elle à la remarque du graphiste. La jeune femme plongea son regard dans le sien, l’expression de son visage se mua en une moue taquine. « C’est vrai, je rentre chez moi, mon homme a préparé une surprise attentionnée… Il y a pire dans la vie. » Adriel était ravi de son petit effet sur sa Valentine, il était convaincu que toute femme voulait célébrer cette fête, peu importe ce qu’elles en pensaient devant les autres. Amusée, Lexia s’installa sur lui et elle commença à dénouer les rubans. « Oh tu n’es pas obligé d’attendre la fête des amoureux pour des surprises comme celle-là. » Elle ne demandait pas cette mise en scène tous les jours non plus sinon le côté spontané s’envolerait mais une fois de temps en temps… Et sa température montait déjà d’un cran rien qu’à l’idée de l’imaginer. Visiblement, elle venait aussi de lui voler sa réplique sur le cadeau. « Il fallait bien que je place au moins une phrase-cliché ! » Dit-elle, rieuse. « Même si je la pensais. » La jeune femme se pencha ensuite vers lui et captura ses lèvres, attirée comme un aimant. « Oui, ça me fait très plaisir. » Doucement, elle retirait un à un les rubans qui entouraient Adriel. Les tripes nouées par l’émotion et l’envie, elle comprit que toute sa vie, elle resterait liée à cet homme qui lui avait donné son cœur avec autant d’innocence que d’inconscience. Elle aurait voulu lui dire les mots appropriés, mais elle n’en trouva aucun à la hauteur pour expliquer ce qu’il représentait pour elle, et même si elle les aurait retrouvés, elle ne les aurait pas formulés à voix haute car sa force de préservation l’aurait poussée à les contenir dans un tel moment. Lexia ne voulait pas devenir un de ces couples trop dégoulinant d’amour, alors elle gardait ses sentiments pour des instants vraiment particuliers, des instants où de tels mots resteraient toujours aussi impactant. Adriel lui indiqua de prendre son temps, le souffle chaque fois entrecoupé par les baisers enflammés de Lexia entre deux rubans. Sentant qu’il était réceptif à son contact, elle glissa ses mains froides sur sa peau, moment qu’il choisit pour préciser que sa sœur gardait le bébé ce soir. Il avait vraiment pensé à tout.  « Tu remercieras ta sœur de… le garder… un jour comme celui-ci. » Les deux parents s’enflammèrent sous leur passion dévorante, à deux doigts de craquer dans les bras l’un de l’autre. Ses lèvres avides dévoraient les siennes, leurs souffles se mêlaient, tout comme leurs existences s’étaient unis quelques mois plus tôt. Il lui habitait le cœur, la tête, lui seul avait la possession de son corps. Lorsqu’Adriel proposa de commencer par le dessert, Lexia s’obligea à se détacher de lui et plongea son regard dans les yeux clairs et embrasés d’émotion de celui qui réveillait en elle toutes ces sensations ; elle ignorait s’il parlait d’eux ou vraiment de nourriture mais elle opta pour une réponse neutre, se doutant qu'il s'agissait plutôt de la première hypothèse. « Ça dépend, c’est quoi ce fameux dessert ? »

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyVen 15 Mar - 0:12


lexia & adriel
i'll love you for the rest of my life


C'est difficile de cacher son étonnement quand on rentre dans cette maison et qu'on voit ce que j'y ai préparé, même moi je le suis. Mais j'aime bien l'ambiance, même si je ne suis pas prêt à ce que ça se passe comme ça tous les jours. Ce n'était pas ce qui compte de toutes façons. Je fais mine de réfléchir à sa question. Euh ... Non. T'es pire. dis-je en souriant à pleine dents. Je blague, évidemment, mais j'adore l'embêter et observer ses réactions. Mais bon, il faut bien que je sois un peu mignon de temps en temps. ajoutais-je en me rattrapant. Quel duo est-ce qu'on peut former nous deux, avec nos caractères de cochons. On pourrait croire qu'on se ressemble trop, ce qui ferait que notre relation serait impossible mais non, ça nous rapproche encore plus. En s'installant sur moi, elle commence à chipoter au noeud que j'avais accroché sur mon torse. Ok ok, je suis parfait et c'est toi qui doit me faire tous les honneurs. Je détourne son compliment habilement tout en explosant de rire. Ce n'est pas comme si j'allais encore faire des monts et merveilles ce soir, mais j'apprécierais énormément son merci. Son autre compliment me fait rire tout autant. Je vais finir par croire que tu me prends pour un cheapendale. dis-je faussement vexé. Car il n'est pas difficile de comprendre que c'est mon déguisement qui plaît le plus. Et je le comprends, j'aurais été pareil à sa place ; l'image d'elle avec un ruban autour de la poitrine me hante et je me jure de garder mon idée pour plus tard. Le cliché est souvent dans le vrai. Je te retourne le compliment. finis-je par dire, déposant mes lèvres sur les siennes.

Les mots ne sont jamais sorti de la bonne manière entre nous, c'était parfois même au pire moment. Et même quand j'essaie de jouer le jeu du super copain qui fête la St Valentin, je me cache derrière l'ironie pour exprimer mes sentiments les plus profonds. De son côté, je sais que Lexia est dans le même état d'esprit, même si elle reste vachement plus discrète que moi. L'avantage, par contre, c'est qu'on peut laisser nos corps parler à la place de notre langue et c'est qu'ils le font plutôt bien. J'ai pas été cool j'avoue ... J'ai profité de la situation. Et de son célibat, lui faisant sous entendre de toutes façons qu'elle n'a pas mieux à faire ; ce n'est pas comme si on organisait des soirées de célibataires à Tenby. Puis bon, je lui ai dis que tant qu'Hayden est au lit, elle peut en profiter comme si elle était seule, avec son vin et son chocolat. Heureusement qu'elle me connait et qu'on est de la même famille, car ça aurait pu vexer n'importe qui. On lui ... Revaudra ça. continuais-je, toujours à bout de souffle. Mes lèvres en redemandent encore et encore, comme si c'était la chose la plus normale au monde. Nos respirations se mêlent l'une à l'autre et nos corps commencent à répondre à l'envie qui se traduit dans nos baisers. Quand je finis par nous interrompre quelques secondes, je dois me rendre à l'évidence ; adieu le romantisme et la soirée digne des films. J'ai envie d'elle, et j'ai envie d'elle maintenant. On peut profiter des deux. Va dans le frigo stp. On va rester dans le cliché. Je la laisse se relever et l'observe se diriger vers la cuisine, l'air visiblement intrigué. J'avais acheté des brownies dans la meilleure pâtisserie de la ville et avais ajouté fraises, chocolat et crème fraiche ... Parce que c'est la base de l'accompagnement avec le brownie mais surtout parce que ce n'est pas non plus possible de faire plus cliché. Quand je dis que je ne fais pas les choses à moitié. Laisse parler ton imagination, je ne bouge pas. finis-je par dire, quand elle revient avec le matériel utile. Je ne peux pas aller loin de toutes façons et ce n'est pas comme si j'en avais envie.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Lexia Weston
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin, Dylana & Megan
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Adriel (intrigue incendie)

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 745
POINTS : 2601
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) EmptyDim 17 Mar - 15:27

When you find the one right for you
Don't let him go

« De temps en temps. » Mignon ou insupportable, Lexia s’accommodait parfaitement des deux versions de son Cupidon. Il lui avait décoché une flèche dans le cœur et ravivé la passion dès qu’elle était rentrée à la maison. Depuis qu’ils s’étaient réconciliés, les deux amants profitaient de chaque moment à deux. Retirant progressivement le ruban autour d’Adriel, la jolie brune prenait bien son temps. « Tu te doutais bien du petit effet que tu aurais comme ça. » Elle captura ses lèvres et plongea toute son envie de lui dans le baiser plutôt qu’en des mots futiles. Il lui apprit alors que le bébé était chez sa sœur, célibataire. Le Swanson ne l’avait pas choisie par hasard mais Faith n’avait jamais refusé de garder son filleul à moins d’un empêchement, adorant le petit bout. « Oui, on lui revaudra. »

Pour l’heure, Lexia pensait juste au moment présent et elle continua d’embrasser Adriel, en redemandant toujours plus. Alors que les mains de la jeune femme devenaient baladeuses, le blond interrompit l’échange entre eux. « Je sens comme de la religion dans vos baisers, Swanson. » Elle marqua une pause et surjoua légèrement pour donner un côté de dérision à la situation. « Pas étonnant que l’église l’appelle sacrement. » Le câlin entre eux ne reprit pas de plus belle car Adriel envisagea une autre idée, celle de commencer la soirée par le dessert, au propre comme au figuré. Intriguée, Lexia se releva et retourna dans la cuisine où elle découvrit des brownies, de la chantilly, du chocolat et des fraises dans le frigo… Les ingrédients du cliché parfait. Coquine, elle retourna auprès de lui avec tout le nécessaire. La brune commença par lui donner une fraise bien rouge pour la mise en bouche, elle en reprit ensuite une deuxième qu’elle partagea dans une bouchée avec lui, leurs lèvres s’effleurant. Elle déposa ensuite un filet de chantilly dans son cou, suivant la trace par une myriade de doux baisers. La tension monta à nouveau graduellement, Lexia et Adriel s’abandonnèrent ensuite aux saveurs de leurs envies et de la nourriture.


**
*


Allongée contre lui dans le canapé après l’acte, emmitouflée dans un plaid qui recouvrait leur peau, la jeune femme se redressa légèrement pour attraper une fraise du bout des doigts. Elle se blottit ensuite à nouveau contre Adriel, épuisée et surtout comblée. Elle était heureuse de pouvoir partager une soirée avec lui sans devoir se soucier de bébé ou de quoique ce soit d’autre. Lexia imagina un instant un scénario comique digne des films où quelqu’un choisirait ce moment pour débarquer et les surprendrait au saut du canapé. Si ça se trouvait, Hayden tomberait un jour sur cette vision d’horreur en rentrant plus tôt de chez ses copains lorsqu’il serait plus grand. Drôle pour les parents, traumatisant pour lui. « Je ne sais pas si tu avais préparé autre chose mais je ne pourrai rien avaler d’autre. » Dit-elle, d’une voix rieuse. Les deux avaient bien abusé de chocolat et de fraises, pas besoin d’un dessin.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty
MessageSujet: Re: she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia) Empty

Revenir en haut Aller en bas

she put me on meds, she won't get out of my head, she's kinda hot though. (lexia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-