AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Our lips must always be sealed (Rhys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyJeu 14 Fév - 19:03

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


Cette journée devait être parfaite : elle devait refléter l’état d’esprit dans lequel Rhys permet à Lizzie d’être au quotidien. Malheureusement, quand elle se retrouve face à des lycéens récalcitrants qu’elle ne sait pas forcément gérer, elle a l’impression que tous ses espoirs partent en fumée. Ainsi, c’est plus fatiguée que prévu et après avoir fait preuve d’une patience olympienne que la jeune femme sort du lycée à toute vitesse. Hors de question que ces quelques élèves lui pourrissent sa Saint-Valentin. Et dire qu’il y a un an, jour pour jour, Rhys s’était agenouillé pour la demander en mariage tandis qu’elle s’apprêtait à faire de même. Quand elle y repense, elle se dit que l’instant n’aurait pas pu être plus beau, qu’elle ne savait même pas qu’il était possible de ressentir autant d’amour pour un homme. Mais Rhys est le bon, il l’a toujours été. C’est probablement pour cette raison qu’ils s’entendaient déjà aussi bien lorsqu’ils avaient l’âge de ses élèves actuels. Est-ce que le blond était aussi turbulent que Sammy, Joe ou Steven ? Cette question la fait rire parce qu’elle réalise à quel point elle n’arrive plus à être objective quand il s’agit de son bien-aimé.

Lizzie Mathesson-Blake dispose à présent de trois heures avant que Rhys ne rentre du travail et pendant ce laps de temps, elle doit : chercher sa robe au pressing, déposer les jumeaux à la baby-sitter célibataire qui maudit certainement tous les amoureux qui lui rappellent à quel point elle est seule, préparer le repas et mettre en place les quelques éléments de décoration qu’elle a acheté en début de semaine.

Préparée et vêtue de la même robe blanche qu’elle portait il y a un an, la jeune femme pose le petit paquet cadeau sous la cloche qui recouvre l’assiette de Rhys. Si le jeune homme s’attend à trouver un bon repas sous son assiette, il risque d’être déçu car le coq au vin est toujours en train de mijoter. Toutefois, elle est sûre d’elle quand elle pense que le cadeau qu’il est sur le point de recevoir lui fera mille fois plus plaisir que n’importe quel plat, aussi bon soit-il. Dans l’étui recouvert d’un papier cadeau rouge criard, se trouve un stylo à bille Waterman ( Mont Blanc n’était clairement pas dans leurs prix, vu les difficultés financières qu’ils sont en train de traverser. ) et si le croupier ne comprendra pas tout de suite le symbolisme de ce style, il le devinera au fil de la soirée. La porte s’ouvre et Rhys apparaît derrière les gros ballons en forme de coeur que les petits se feront un plaisir de dégonfler dès leur retour. « Joyeuse Saint-Valentin, mon coeur. » Elle se précipite vers son époux et se glisse sur la pointe des pieds pour lui arracher un baiser. Assurément, il reconnaîtra la robe blanche qu’elle porte car elle ne l’a portée qu’à une seule occasion, leur dernière saint-valentin. « Je sais qu’on a dit qu’on ne ferait rien de grandiose et tu remarqueras que je suis restée plutôt sobre. » En effet, ce soir, pas de bâteau comme le Mathesson-Blake avait pu le faire pour l’anniversaire de la blonde, juste une soirée en tête à tête. « Je voulais juste qu’on puisse passer une soirée ensemble et Melanie a accepté de garder les petits jusqu’à minuit. » C’est-à-dire que c’est le dernier délai pour les chercher, même s’ils seront déjà endormis et que comme d’habitude, rien ne sera en mesure de les réveiller, ce qui n’est pas plus mal. « Comment s’est passée ta journée ? Pas de joueurs trop difficiles à gérer ? » Demande-t-elle, bienveillante, mais en faisant quelques pas de recul, prête à lui laisser le temps de se remettre de sa journée quand elle réalise qu’elle lui a presque sauté dessus alors qu’il venait tout juste de passer la porte. Comme quoi, l’excitation a tendance à la rendre un tantinet envahissante.



Our lips must always be sealed (Rhys) 9848650:
 

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyLun 18 Fév - 22:01

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

Ils avaient dit qu’ils ne faisaient rien de spécial ou d’énorme pour la Saint-Valentin. Mais Rhys est bien incapable de passer la fête des amoureux sans célébrer la sienne. Les petits étant là, il n’a pas réservé de resto en cachette mais en sortant du boulot, il s’arrête pour lui acheter un bouquet de fleurs à sa dulcinée. Pas de roses, comme les cinq hommes qui passent avant lui mais des lys, les fleurs favorites de Lizzie. Des fleurs spéciales pour une femme très spéciale… C’est donc un bouquet à la main et en sifflotant qu’il passe la porte de leur maison, se préparant à être accueilli par les cris des jumeaux. Les petits avaient pris l’habitude de lui bondir dessus lorsqu’ils rentraient du travail, et ils n’arrêtaient leurs assauts que lorsqu’il les avait soulevés chacun leur tour et couverts de baisers. Ça ne dérangeait pas le Blake. Bien au contraire, il en était venu à chérir ce petit rituel… Sauf qu’aujourd’hui, c’est le calme plat. Pas de petits diables en vue. A la place, de gros ballons rouges en forme de cœur et une délicieuse odeur qui réchauffe toute la maison. Et finalement, un accueil tout aussi affectueux quoi qu’un peu plus calme. « Joyeuse Saint-Valentin, mon cœur. » Lizzie, belle comme un cœur dans une petite robe blanche très familière à Rhys, vient vers lui pour lui voler un baiser, qu’il lui donne avec un sourire émerveillé. « Wow tout ça pour moi ? » Finalement, elle l’avait bien eu, rusant pour se laisser un monopole pour organiser une surprise. Mais il n’était pas fâché par ce petit tour. Pas quand la surprise était aussi belle.

Pourtant Lizzie se sent obligée de se justifier. « Je sais qu’on a dit qu’on ne ferait rien de grandiose et tu remarqueras que je suis restée plutôt sobre. Je voulais juste qu’on puisse passer une soirée ensemble et Melanie a accepté de garder les petits jusqu’à minuit. » Rhys lui fait un sourire éclatant. « Sobre n’est pas le mot qui me vient à l’esprit quand je te vois. J’aime beaucoup ce que tu portes. Non seulement tu es très belle mais en plus, cette robe me rappelle un très bon souvenir. » Bien sûr, il avait reconnu la robe immédiatement. Les moments durant lesquels Lizzie l’avait portée, étaient gravés dans son esprit pour l’éternité… Aussi, heureusement qu’il devait s’habiller bien pour bosser au casino, il n’avait trop l’air d’un pouilleux à côté de sa divine épouse… En tout cas, le mystère de la disparition des jumeaux était résolu. « Tu as très bien fait. Je me réjouis de passer cette soirée avec toi. Merci d’avoir préparé tout ça, mon amour. C’est une belle surprise. » Cette fois-ci, c’est lui qui s’approche pour un baiser. Il en oublierait presque ce qu’il tient dans la main, mais les fleurs se rappellent à lui quand il enserre la taille de sa belle et que celle-ci viennent toucher son dos. Il relâche donc Lizzie pour lui tendre. « Joyeuse Saint-Valentin à toi aussi, ma Liz. » Dit-il en reprenant le surnom affectueux que lui seul lui donnait depuis des années.

Ils n’ont pu qu’à profiter de ce moment à deux, d’autant plus que c’était devenu une configuration rare maintenant qu’ils étaient les quatre. Lizzie commence donc par lui demander comment s’est passée sa journée. « Une journée déplorable. J’ai fait gagné pas mal de joueurs au Black Jack. Mais maintenant, je sais pourquoi. C’est parce que je suis extrêmement chanceux en amour… Et toi ? » Demande t-il en se rapprochant d’elle vu qu’elle s’était éloignée de lui de quelques pas. En l’absence d’yeux et oreilles indiscrètes, il comptait bien ne pas beaucoup lâcher sa femme. Il pose d’ailleurs une main sur sa joue. « Pas trop fatiguée ? Tu m’as l’air un peu pâle… Ne me dis pas que Sammy et Joe ont encore fait des siennes ? » Il était déjà protecteur avant mais depuis le mariage, c’était encore pire. Et il s’inquiétait depuis que Lizzie avait recommencé à travailler. Des lycéens, ce n’était pas rien et la jeune femme fatiguait vite avec ses problèmes de rein… Du coup, c’était encore plus beau qu’elle ait fait tout ça après sa journée de boulot. Il attend d’ailleurs qu’elle lui dise quoi faire ensuite, tout bonnement émerveillé par sa superbe femme et sa surprise.


_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyDim 10 Mar - 15:25

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


Certains pourraient dire que la perfection n'existe pas, que personne n'est parfait, mais quand elle voit son époux, Lizzie a envie de tous les contredire. Qui sait si Rhys est parfait ? Elle s'en moque pas mal, car au final, le blond est parfait pour elle. À ses yeux, son mari est à la fois l'homme qu'elle aime éperdument, mais aussi son meilleur ami, le meilleur père qui puisse exister pour les jumeaux. Grâce à lui, le couple ne s'emmure pas dans une routine déprimante et grâce à lui, Lizzie est heureuse. Heureuse comme elle ne l'avait jamais été par le passé. Ainsi, c'est bien normal qu'elle veuille marquer le coup en ce jour un peu cliché, mais si spécial. « Oui, rien que pour toi. » Sourit-elle, satisfaite de l'effet de ce début de soirée. A priori, tout se passe comme prévu et la jeune femme ne voit pas le moindre pépin se profiler à l'horizon. Au contraire, tout se passe pour le mieux et c'est au tour de Rhys de surprendre sa femme en lui tendant un magnifique bouquet de lys. Le coeur de la blonde se serre dans sa poitrine. « Oh Rhys… Elles sont sublimes. Merci. » L'attention du jeune homme la touche sincèrement et elle ne manquera pas de prendre soin de ces quelques fleurs afin de les faire durer le plus longtemps possible.

Comme à son habitude, Rhys ne peut s'empêcher de faire sourire Lizzie tout en la faisant rougir lorsqu'il confie être chanceux en amour. Oui, Rhys est définitivement parfait pour Lizzie, qui ne voit d'ailleurs plus le temps passer lorsqu'elle est se retrouve dans ses bras. « Je vais bien, ne t'inquiète pas. Sammy a été assez turbulent, il a essayé de couper les cheveux de Brenda qui était assise devant lui. Quant à Joe, il était absent. » Même si les absences de ses élèves n'enchantent jamais la professeure car elle finit toujours par s'inquiéter pour eux, elle a bien été obligée de remarquer que sa classe a été bien plus tranquille sans la présence de Joe. « Promets moi qu'on fera toujours tout pour que les jumeaux ne deviennent pas comme eux. » Qu'elle s'esclaffe en embrassant son mari une dernière fois. Elle s'écarte enfin, les lys dans les mains et invite le jeune homme à s'installer dans la salle à manger tandis qu'elle cherche le plus beau vase de la maison pour y mettre les fleurs. « Allez. C'est l'heure de trinquer. » Elle revient auprès de Rhys avec une bouteille de champagne qu'elle avait laissée au frais et deux flûtes gravées qu'ils avaient reçues en cadeaux de mariage. « À nous. » Elle lève son verre pour trinquer avec Rhys et maintenant elle n'a plus qu'à attendre que la curiosité du jeune homme le gagne pour qu'il soulève la cloche métallique sous laquelle se trouve son cadeau. Mais comme elle sait que Rhys fait toujours tout ce qu'il faut pour la respecter elle lui lance un regard complice qui lui indique qu'il a bel et bien l'autorisation de soulever la cloche. « Tu peux regarder. » En effet, il est temps de partager les dernières surprises de la soirée, si bien qu'elle se prépare déjà à sortir les papiers d'adoption des jumeaux qu'elle cachait depuis plusieurs semaines. Papiers qu'elle lui tendra quand il aura déballé son cadeau et qu'il se demandera bien pour quelles raisons sa femme lui a offert un tel cadeau alors que leurs finances ne se portent pas très bien.



_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyDim 17 Mar - 9:42

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

Lizzie a l’air touchées par le petit cadeau de Rhys mais elle ne va pas mettre les fleurs en eau tout de suite. Non, à la place,le couple s’enlace, échangeant sur leurs journées respectives. Rhys avait plus ou moins vu juste en supposant que Sammy était impliqué dans la mine fatiguée de son épouse. Cette dernière entreprend d’ailleurs de lui raconter l’exploit du jour du fauteur de trouble. Le Blake est choqué. « Il a essayé de lui couper les cheveux ? Mais il a un problème ce gamin ! Oh bordel, j’ose même pas imaginer ma réaction si un gamin essaye de faire ça à Anne à un jour… » Comme il l’avait dit à Andrew juste avant que Jean n’accouche, être parent pouvait être angoissant. C’était la naissance de tout un tas de nouvelles peurs qu’on aurait jamais pensé éprouver. Et visiblement, Lizzie ressent la même chose, même si au lieu d’imaginer Anne en victime, elle l’imagine en Sammy. « Promets moi qu'on fera toujours tout pour que les jumeaux ne deviennent pas comme eux. » Rhys n’hésite pas une seconde. « C’est promis… Mais je pense quand même qu’ils sont bien partis dans la vie, rien que parce qu’on ne les a pas prénommés Brenda et Sammy. »

Ils rien en chœur et enfin parviennent à s’écarter l’un de l’autre. Lizzie va mettre les lys dans un vase et comme c’est elle l’organisatrice de cette petite fête, elle donne les directives. Elle invite donc Rhys à prendre place à table et surtout à trinquer avec elle. Elle verse du champagne dans les coupes de leur mariage et le regard du blond se fait rêveur. 6 mois plus tard, il était toujours émerveillé que Lizzie soit devenue sa femme. En fait, ils nageaient toujours en pleine lune de miel. « À nous. » « A nous » Dit le Blake en la dévorant du regard. Toutefois, si le regard du blond est essentiellement attiré par sa ravissante épouse, plus belle que jamais dans sa petite robe blanche, il s’égare de temps à autre sur la fameuse cloche posée devant lui en accord avec son estomac. Il avait hâte de voir ce qu’ils allaient manger. « Tu peux regarder. » Sa moitié le connait bien et une fois qu’ils ont bu quelques bulles, elle lui donne l’autorisation de regarder. Il ne se le fait pas dire deux fois.

Sauf que quand il soulève la cloche, il ne découvre pas une entrée comme il l’avait imaginé mais un petit paquet allongé. Il s’en empare délicatement, imaginant cette fois-ci une montre vu la forme de la boîte. Le début du déballage lui donne raison car il voit un luxueux écrin lorsqu’il craque le papier rouge. « Heureusement qu’on avait dit pas de cadeaux extravagants. » Dit-il en s’interrompant brièvement pour la regarder d’un air taquin. Il soulève le couvercle et découvre un magnifique stylo Waterman. « Wow… » Dit-il, faute de mieux. Il aimait les choses un peu coûteuses, un peu luxueuses. Aussi superficiel que ça puisse sembler. Il avait simplement arrêté d’en rêver depuis qu’ils étaient parents de deux enfants, leur budget ne l’y autorisait pas. « Tu es folle… » Dit-il à Lizzie, son regard brillant adoucissant l’injonction. Il aimait vraiment son cadeau. Il n’avait juste pas encore idée d’à quel point… Car tout à coup, sa femme lui tend une liasse de papier, le regard impatient, ému. Ah, le stylo était lié à la seconde partie du cadeau ? C’est ce que croit comprendre Rhys. « Ah c’est pour que je signe quelque chose ? Mon cœur, c’est un peu tard pour un contrat de mariage. De toute façon, je suis pauvre. » Plaisante t-il.

Toutefois, il arrête de faire le malin lorsqu’il lit l’intitulé des papiers. Car ce sont des certificats d’adoption pour Charles et Anne. Pour que lui, Rhys, devienne leur père aux yeux de la loi. Il sent une émotion indescriptible l’envahir. La symbolique de ce cadeau était magnifique, bouleversante. « Mon dieu Liz… » Dit-il en la regardant, à court de mots. Originellement, c’était Lizzie la tutrice légale des jumeaux, leur gardienne. Lui était simplement son conjoint, celui qui avait rejoint le wagon en marche. Sauf qu’il avait été là tout le temps, sentant son amour grandir pour ces deux petits êtres un peu plus chaque jour. En son cœur, il se considérait comme leur père et les appelait « ma fille » et « mon fils » mais ces papiers… C’était la garantie qu’il ferait toujours parti de leurs vies, l’officialisation de la famille qu’ils formaient désormais tous les quatre. Charles et Anne pourraient porter son nom aussi. Il pourrait leur transmettre quelque chose de lui. Cette démarche l’émouvait d’autant plus que lui-même avait été adopté. Les Blake lui avait donné une seconde chance dans la vie, et le fait qu’il puisse faire pareil aujourd’hui, le comblait de joie. Il regarde Lizzie qui visiblement guettait sa réaction. « Je t’aime tellement… Je vous aime tellement. » Dit-il avec difficulté, sa gorge serré et ses yeux débordants. Certains hommes avaient peur de pleurer, Rhys ne faisait pas parti de ceux-là. Il meurt d’envie de prendre le fameux stylo pour signer les papiers, mais il ne peut pas encore, terrassé par l’émotion, essayant de sécher ses larmes.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptySam 6 Avr - 23:36

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


« Oui… Je commence réellement à me demander comment le comprendre. La principale a convoqué ses parents, j'espère qu'ils réussiront à lui faire prendre conscience que la situation est grave. » En effet, la blonde n'a pas envie de passer ses journées à faire la police au lieu d'enseigner aux élèves qui s'intéressent réellement à la littérature. Déjà qu'elle doit recevoir les critiques nocives des parents d'élèves qui la trouvent trop jeune pour enseigner à des lycéens, la jeune femme aimerait avoir la chance de faire ses preuves et de donner l'envie à ses élèves d'apprendre. La route s'annonce longue et fastidieuse, mais elle ne perd pas espoir - au contraire. « Pas faux. » Rigole-t-elle à la réflexion de son mari, chassant la culpabilité qui cherche à l'habiter.

Le champagne est à son goût et elle se félicite de son choix un peu hasardeux à cause de son manque de connaissance en matière d'alcool. Toutefois, elle n'est pas déçue et le champagne est aussi bon que la bouteille est belle.

Emue, Lizzie incite Rhys à soulever la cloche qui cache le cadeau qui l'attend. La réaction de ce dernier est assez comique étant donné qu'il s'attendait à trouver de la nourriture sous la cloche. Amusée, elle profite de sa surprise avec délice et savoure toutes les mimiques du jeune homme. Il découvre le paquet, l'ouvre, semble aimer ce qu'il voit, ce qui empli la jeune femme de bonheur. « Je sais que ce n'était pas prévu… Mais maintenant que j'ai enfin un salaire convenable, j'avais envie de t'offrir un petit quelque chose. » Se justifie-t-elle, car jusqu'à ce qu'elle reprenne le poste de Richard au lycée, elle ne rapportait pas grand chose à leur foyer. Quelques heures de tutorat à la faculté, quelques heures à l'accueil du cabinet de sa mère… Pas de quoi se permettre de grandes folies - et autant dire que c'était très frustrant pour la jeune maman qui n'a qu'une envie : gâter ses enfants et son mari. « Ça te plait ? » La question semble inutile vu le sourire de Rhys, mais c'est plus fort qu'elle. Enfin, elle apporte les documents les plus précieux de leur vie et les pose sous le nez du blond. « Mince alors ! Et moi qui pensais toucher le gros lot en épousant un Blake. » S'esclaffe-t-elle avant de reprendre le sérieux nécessaire à la situation lorsque Rhys découvre le contenu de ces papiers. Aussitôt, les yeux de Lizzie s'embuent de larmes, comblée comme jamais elle n'avait pensé pouvoir l'être un jour. L'homme qu'elle aime - celui qui l'a épaulée, qui l'a soutenue et qui est resté près d'elle quand beaucoup d'autres auraient pris la poudre d'escampette - va à présent pouvoir devenir le père de ses enfants aux yeux de la loi. Car oui, Lizzie considère que Rhys a été le seul et unique père des jumeaux, peu importe à quel point elle aime son frère et elle ne s'en cache pas. « T'es le meilleur père qui soit, Rhys. Ce titre te revient naturellement, car même sans ce bout de papier, je sais à quel point les jumeaux comptent pour toi. Je sais que tu ferais tout et n'importe quoi pour eux et chaque jour, je ne sais pas comment te remercier pour tout ce que tu fais. Dès la première seconde, tu as accepté de t'en occuper, d'être là pour eux, alors qu'on venait seulement de se mettre ensemble et ça… Je ne pourrai jamais assez te remercier. » Du revers de la main, Lizzie essuie la larme qui menace de couler sur sa joue.  « J'aime mon frère, et il me manque tous les jours, mais c'est toi le père de Charles et Anne. Tu mérites que ce soit officiel. » Conclut-elle, un sourire ému sur les lèvres. En effet, le couple Mathesson-Blake ne fait jamais semblant en ce qui concerne les Saint-Valentin. « Je t'aime aussi. » Et elle espère le lui avoir prouver suffisamment. « Maintenant, dépêche toi de signer ces papiers, que ces petits diablotins deviennent aussi chanceux que moi de t'avoir pour la vie. »



_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyMar 16 Avr - 18:53

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

« Je sais que ce n'était pas prévu… Mais maintenant que j'ai enfin un salaire convenable, j'avais envie de t'offrir un petit quelque chose. » Dit timidement Lizzie une fois que Rhys a déballé son stylo. C’était peut-être la seule chose qui pouvait ternir la belle surprise qu’elle était en train de lui faire. Il détestait le fait qu’elle doive se justifier. Il aurait voulu qu’elle puisse acheter tout ce qu’elle voulait. Elle méritait le meilleur. « T’en fais pas pour ça. Je te pardonne d’avoir triché. » La rassure t-il donc gentiment. « Et puis, je l’adore ! Vraiment. Merci ma Liz. » Dit-il sincèrement, et pas seulement pour lui faire plaisir, retrouvant un peu d’entrain. Il était touché qu’elle ait envie de le gâter lui avec ses premiers salaires alors qu’elle aurait très bien pu s’acheter quelque chose pour elle… Et puis, il avait déjà fait trop de mal à ses proches en se laissant dépasser par son désir de gagner plus d’argent, il ne recommencerait pas. Il ne prendrait pas le risque stupide de gâcher la vie parfaite qu’ils avaient et le futur tout aussi radieux qui se profilait à l’horizon. Car Lizzie était en train de lui faire le coup des cadeaux emboîtés et celui qui suit immédiatement le stylo est assurément déterminant pour leur avenir en tant que famille, en plus d’être sans doute le plus beau que Rhys n’ait jamais reçu. Il a d’ailleurs beaucoup de mal à contenir son émotion et un rapide coup d’œil à sa femme lui confirme que c’est pareil de son côté. « Moi je pense que j’ai touché le gros lot en t’épousant. » Dit-il alors, transformant leurs plaisanteries initiales en quelque chose de plus sérieux, ému comme jamais et surtout amoureux d’elle comme au premier jour.

Il devrait peut-être essayer de contenir ses larmes, de faire preuve d’un peu plus de virilité mais quand il s’agissait de sa famille, il était plus vulnérable que jamais. Et Lizzie ne l’aide absolument pas à retrouver des yeux secs car elle lui fait tout à coup une magnifique déclaration, lui expliquant qu’elle le considérait déjà comme le père des jumeaux mais qu’elle souhaitait l’officialiser pour de bon. Les mots de la blonde font naître tellement de chaleur dans le cœur du Bake-Mathesson qu’il a l’impression que ce dernier pourrait fondre ou transpercer sa chemise. « Tu n’as pas besoin de me remercier, tu sais… Je suis juste tellement heureux de vous avoir. J’ai pas toujours fait les bons choix dans ma vie… Mais celui de m’engager dans cette aventure avec toi était le bon. Je suis tellement heureux avec toi. Et avec Charles et Anne. Oui, c’est vrai, je ferai n’importe quoi pour vous trois. Mais tu sais, c’est moi qui te suis reconnaissant. Tu m’as offert une famille.  Et le cadeau que tu me fais ce soir… Tu n’as pas idée d’à quel point il me comble. » Dit-il une fois qu’il a retrouvé l’usage de la parole. Effectivement, chez les Blake Mathesson, on ne prenait pas les Saint-Valentins à la légère. Et on était jamais timides quand il s’agissait de faire des déclarations ou de révéler des sentiments. « Je suis tellement content que tu penses que je suis un bon père pour Charles et Anne. C’est tout ce que je veux. » Et il était particulièrement fier d’être sur le  point de les adopter pour de bon. Car il allait signer ces papiers, c’était évident, il n’avait pas besoin d’y réfléchir. Juste de se remettre de ses émotions.

Mais Lizzie est impatiente. « Je t'aime aussi. Maintenant, dépêche toi de signer ces papiers, que ces petits diablotins deviennent aussi chanceux que moi de t'avoir pour la vie. » Il lui adresse un sourire radieux, d’avantage touché par ces derniers mots. « Viens-là, toi. » Dit-il en enserrant tendrement la taille de sa femme pour l’attirer sur ses genoux. Il l’embrasse longuement, exprimant ainsi sa joie et son effusion face à la belle surprise qu’elle lui avait faite. Ce qu’elle venait de lui donner était inquantifiable, plus précieux qu’il ne pouvait l’exprimer. C’était de l’amour pur, un engagement aussi beau que leur mariage… A un moment, il finit toutefois par laisser les lèvres de Lizzie en paix pour signer ces fameux papiers, passant ses bras le long du corps menu de sa femme pour attraper le stylo et apposer sa griffe au bas des pages. C’était bien qu’elle soit aux premières loges pour ce qui était un nouveau pas dans leur vie et dans leurs engagements l’un envers l’autre… Il signe bien entendu « Blake-Mathesson » une association de noms qui voulait tout dire pour eux. « Rhys et Lizzie Blake-Mathesson et leurs enfants, Charles et Anne Blake-Mathesson. J’aime comme ça sonne. » Dit-il tout content. « C’est presque royal… Si on continue comme ça, un jour on aura peut-être notre dynastie à nous. » Plaisante-il, en signant la dernière page. Voilà, c’était fait. Sa paternité était désormais officielle et c’était magique. Aussi magique que cette soirée. Le champagne se justifiait d’autant plus maintenant.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptySam 4 Mai - 21:11

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


On entend parfois que l'amour rend aveugle, mais que le mariage rend la vue. En ce qui concerne le couple Mathesson-Blake, ce dicton ne s'impose pas. Plus les jours passent et plus Lizzie découvre à quel point elle peut aimer son mari, un peu plus chaque jour. Aujourd'hui, c'est la sensibilité du jeune homme qui la touche particulièrement - il n'a pas peur de montrer ses émotions et il n'a pas cette pudeur, souvent caractéristique de la gent masculine. Ils pleurent, l'un et l'autre, de joie, certes, mais ils pleurent, l'émotion devenant de plus en plus difficile à contenir. Et pourquoi voudraient-ils la contenir alors qu'ils sont en train de vivre une expérience magique ? Ce papier ne changera rien à l'amour que Rhys a pour les jumeaux, Lizzie le sait : il ne les aimera pas plus qu'il ne les aimait déjà car il leur portait déjà cet amour inconditionnel. Et entre les larmes et les déclarations d'amour, la blonde en oublie tout le reste. « Je ne le pense pas, je le sais. Quiconque t'ayant vu avec les enfants le sait. » Pour un homme qui n'était pas certain du père qu'il deviendrait quand Lizzie lui avait annoncé sa grossesse, il s'est révélé être fabuleux : présent, indéfectible et aimant, même lorsque les ennuis financiers se sont invités dans leur petite famille.

Elle s'installe sur les genoux de son amoureux, passe un bras autour de ses épaules pour l'enlacer et le sentir un peu plus proche d'elle. Ils respirent la joie, ne savent pas dans quel état ils seront lorsqu'ils devront récupérer les jumeaux chez la baby-sitter, prennent leurs temps pour savourer chaque seconde de cet instant privilégié. « C'est vrai que ça sonne foutrement bien. » Sourit-elle à la pensée de Rhys. Ils ont beaucoup de chance, même si Lizzie n'aurait pas cru ce bonheur possible quelques années plus tôt. La roue tourne, dit-on également, et ce dicton s'avère plus adapté au couple qui a vécu pertes et tragédies avant de voir le ciel s'éclaircir.
Elle dépose un baiser sur la joue du croupier quand il repose le stylo après avoir signer les nombreuses pages. « Félicitation, mon amour. » Elle passe son deuxième bras autour de la nuque du jeune homme, verrouillant son regard dans le sien, les joues toujours aussi inondées de larmes. « J'ai une question à te poser, Rhys… On en a jamais parlé parce que l'occasion de s'était pas encore présentée et parce qu'on a été très occupés avec les préparatifs du mariage et les jumeaux, mais je crois que c'est le bon moment, maintenant. » Commence-t-elle, toujours aussi cérémonieuse, sans vraiment savoir la bonne façon d'aborder le sujet alors qu'ils sont pourtant déjà les pieds dedans. « Est-ce que… Est-ce que voudrais avoir d'autres enfants ? » Elle n'en demande pas plus, ne parle pas des différentes façons par lesquelles ils pourraient passer, à savoir : une nouvelle adoption ou une grossesse. Non, elle n'en dit pas plus car avant de s'emballer et de monter des plans sur la comète, ils doivent d'abord savoir s'ils sont sur la même longueur d'onde ou non. Il faut dire que les jumeaux sont encore jeunes, mais la partie la plus difficile du travail est à présent terminée et c'est aussi pour cette raison que la blonde a repris le travail. Maintenant que leurs vies respectives commencent à se calmer, ils peuvent enfin se poser la question et y réfléchir sans se brusquer, préparer le reste de l'avenir, sereins et entiers dans leurs décisions.


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyMar 14 Mai - 19:02

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

« C'est vrai que ça sonne foutrement bien. » Réplique Lizzie quand Rhys plaisante sur les patronymes de leurs enfants et du fait qu’ils allaient bientôt pouvoir fonder une dynastie. Après l’émotion et les belles déclarations, le couple se laissait un peu aller à un peu de légèreté, plaisantant avec une complicité que plus rien ne semblait pouvoir ébranler.  Avec sa femme adorée, lovée sur ses genoux et les papiers d’adoption des jumeaux devant eux, l’instant était parfait et le Blake était le plus heureux des hommes. C’est donc avec un grand sourire sur les lèvres qu’il signe les nombreuses pages du formulaire. Peu importe le nombre, il en aurait signé des centaines pour les petits et Lizzie…   « Félicitations, mon amour. » Murmure ensuite cette dernière lorsqu’il repose son stylo flambant neuf après avoir paraphé la dernière page. « Merci ma Liz… » Souffle t-il tendrement, la remerciant aussi pour cette Saint-Valentin parfaite. Elle passe ses bras autour de son cou, se tournant vers lui et il pense qu’elle va l’embrasser à nouveau mais au lieu de cela, elle verrouille son regard dans le sien, son sérieux retrouvé. Et effectivement, il semble qu’elle veuille aborder un sujet important, comme le prouve son introduction. Rhys ne l’interrompt donc pas, tout à coup très pressé de savoir ce que peut être cette fameuse question qu’elle voulait visiblement lui poser depuis un certain temps…

Lizzie prend une grande inspiration et puis… « Est-ce que… Est-ce que voudrais avoir d'autres enfants ? » Finalement, la plaisanterie de Rhys à propos des dynasties n’avait pas été si anodine que cela, puisqu’elle avait fait écho à quelque chose de plus profond… Une chose était certaine, il ne s’attendait pas à cela et prend quelques secondes pour retrouver ses esprits. « Je suppose que si tu me demandes, c’est que toi oui. » Dit-il lentement, réfléchissant au sujet pour la toute première fois de sa vie. Voulait-il des enfants ? Jusqu’à maintenant, il n’avait pas eu le choix. La première grossesse de Lizzie avait été imprévue et ensuite, ils avaient eu la garde deux enfants déjà âgés d’un et demi  en l’espace de quelques jours et ce, avant même d’être mariés. Il le dit d’ailleurs à Lizzie, désireux d’être totalement transparent pour sa femme. « Pour être franc, c’est une question que je ne me suis jamais posée. L’arrivée des jumeaux a été un tel tourbillon dans nos vies… Un heureux tourbillon mais un tourbillon quand même. Du coup, je pense peu au futur, vu que le présent nous accapare… Il y a déjà tellement à penser. » Il regarde les beaux yeux brillants de Lizzie. Pour elle, il allait cependant se poser la question, c’était certain Car il n’était pas en train de se dérober, bien loin de là. « Cela dit, je n’avais jamais pensé à être père tout court et j’adore ce rôle alors… »

En fait, il était carrément en train de réfléchir à voix haute, ce qui devait être frustrant pour elle. Il se dépêche donc, n’arrêtant pas un instant de soutenir son regard. « Oui, je crois que je voudrais bien avoir d’autres enfants. Je ne suis pas contre l’idée en tout cas. » Dit-il de manière plus assurée. Mais encore une fois, il s’applique à être honnête, ce qui en dit long sur son amour pour elle, quand on connaît son passé à lui. « Mais à condition que ça ne te mette pas en danger… Et aussi qu’on puisse leur offrir une bonne vie et être suffisamment là pour eux. » Il était important qu’il le précise. Il ne voulait pas revivre ce qu’il avait vécu quand il avait crû la perdre. Et non plus, il ne voulait pas faire des enfants s’il ne pouvait pas leur offrir le meilleur ou s’il était obligé de les délaisser pour justement pouvoir le faire. Et il était prêt à l’expliquer à Liz si elle lui demandait de développer mais en attendant, c’est à son tour à lui de poser une question. « Tu voudrais… dans un futur proche ? »

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyJeu 30 Mai - 12:13

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


« Je suppose que si tu me demandes, c’est que toi oui. » Ce n'est pas une question alors Lizzie ne répond pas, elle songe cependant que son mari la connait vraiment bien. Bien sûr, la blonde voudrait d'autres enfants. Elle aime les jumeaux, ils sont les siens, les leurs, mais ça ne l'empêche pas d'en vouloir d'autres. Longtemps, elle s'est dit qu'elle voulait au moins trois enfants, simplement parce qu'elle vient d'une fratrie de trois et cette envie n'a pas diminué le moins du monde. Certes, il y a eu cette période après Nolan où elle a perdu tout espoir de fonder sa propre famille, mais l'arrivée des jumeaux dans leur vie a prouvé que tout n'était pas terminé. Nolan restera son premier enfant, et elle agrandira cette famille avec Rhys. Les larmes sur ses joues sont à présent sèches et elle écoute son époux penser à voix haute, tandis qu'elle le regarde avec bienveillance. Et la réponse qu'il donne ne pourrait pas être plus parfaite.

Le sourire de la Mathesson pourrait être greffé à son visage tant l'extrémité de ses lèvres est rehaussée depuis que Rhys est revenu du travail, et elle resserre son étreinte, se colle contre son torse, heureuse. « Je t'aime. » Dit-elle, soulagée de savoir qu'ils voient les choses du même oeil et que ce sujet ne sera pas un sujet de discorde entre eux. « Je n'aurais pas mieux dit. » Il ne faut pas risquer de dangers ni se précipiter sans avoir les garantis qu'ils peuvent leur offrir le meilleur. On a beau dire, le plus important, c'est l'amour, mais comment le démontrer quand on est absent toute la journée ? La façon d'élever les jumeaux n'a jamais été un problème dans le couple Mathesson-Blake, il n'y a pas de raison pour que les choses changent maintenant. Ils équilibrent vie de famille et vie professionnelle du mieux qu'ils peuvent et jusque là, Lizzie n'a jamais eu le sentiment qu'ils abandonnent Charles et Anne. « Je ne sais pas. Je me dis qu'on a encore le temps. Après tout, on a même pas encore trente ans, mais dans tous les cas, il fallait qu'on en parle maintenant… Si on décide de passer par l'adoption, ça peut prendre des années pour que notre dossier soit retenu. Et… » Elle déglutit. « Si on décide d'envisager une nouvelle grossesse, il faudra aussi que je fasse des examens. Ça aussi ça peut prendre du temps. » Une nouvelle grossesse… Elle a envie de retomber enceinte, mais l'idée d'une nouvelle fausse couche l'effraie comme elle a rarement été effrayé dans sa vie. Toutefois, d'après ce que lui avait dit les médecins peu après la perte de Nolan, elle pourrait retomber enceinte : la fausse couche et l'opération ne l'ont pas rendue infertile et peut-être qu'elle y voit là un signe. « On sait que le risque zéro n'existe pas, mais si jamais on a le feu vert des médecins… Est-ce qu'on tenterait une nouvelle grossesse ? On a le temps d'y réfléchir, c'est une décision qu'on doit prendre les deux. Ensemble. Sans se presser. » Elle sourit avec douceur, sachant que quoi que Rhys décide, elle s'y pliera. Il est hors de questions qu'elle essaye de tomber enceinte si le jeune homme n'est pas sûr de vouloir tenter l'expérience. Elle a beau vouloir d'autres enfants, elle sait qu'elle les aimera inconditionnellement, peu importe la façon dont ils les ont.


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyDim 2 Juin - 18:59

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

La réponse que Rhys fait à Lizzie doit correspondre à ses attentes car elle se colle de plus belle contre lui, lui répétant qu’elle l’aime. Il resserre l’étreinte de ses bras autour d’elle, soulagé que sa façon de penser corresponde à la sienne. Les malentendus étaient terminés, le couple était sur la même longueur d’onde depuis un bon moment maintenant. « Moi aussi, je t’aime. » Il ponctue cette déclaration d’un tendre baiser sur le front de la blonde. Puis ils continuent leur discussion, abordant ce grand sujet très sereinement. Lizzie répond à sa question sur les délais, mettant en lumière des détails qui prouvent qu’elle a tout de même déjà bien réfléchi à la question. Rhys, lui,le fait en direct, réalisant en effet qu’ils avaient plusieurs options. « C’est vrai qu’on a tout fait très vite et pas très conventionnellement… Mais jusqu’à maintenant, ça nous a plutôt bien réussi, non ? » Qu’il répond quand Lizzie lui fait remarquer qu’en fait, ils n’ont pas trente ans. Mais au-delà de la plaisanterie, le blond pense ce qu’il a dit. Certains pourraient les trouver trop jeunes ou inconscients de vouloir à nouveau des enfants si vite mais jusqu’à maintenant, ils ont fait les choses à leur façon, sans se soucier de l’opinion des gens et le résultat est plutôt probant. Car ils sont heureux, terriblement heureux. « Je t’avoue que j’ai une préférence pour l’adoption… Je sais que les procédures peuvent être très longues et décourageantes mais comme tu dis, on a le temps. Et puis… Comme pour Charles et Anne, j’aime l’idée de pouvoir aider des enfants qui en ont besoin. Faire ce que mes parents ont fait pour moi. » Reprend t-il ensuite avec sincérité, encouragé par la réaction positive de Lizzie quand il a parlé à cœur ouvert tout à l’heure.

Sauf que visiblement, elle aussi a choisi son option préférée et malheureusement, ce n’est pas la même que Rhys. Mais vu que climat est favorable à la discussion, il se sent assez en confiance pour aborder frontalement le problème, sans crainte de dispute. « Mais je… je ne veux pas te priver de quelque chose. Vraiment pas. Si au fond de toi, tu as vraiment le désir de porter un enfant, de le sentir grandir en toi et de le mettre au monde… Je crois que ça serait cruel de t’en priver. Et je ne veux pas que tu ais ce regret toute ta vie, ni que tu m’en veuilles à cause de ça. » Commence t-il, faisant preuve de réalisme. Dans un couple, on ne pouvait pas se permettre d’être égoïste, sinon c’était le début de la fin. Mais ce qui s’était passé avec Nolan était un gros traumatisme et cette discussion remettait du sel sur des blessures qui étaient apparemment toujours à vif chez le Blake. « Cela dit, je t’ai promis d’être honnête avec toi lorsque nous sommes devenus mari et femme. Et si je veux l’être aujourd’hui, je dois te dire que pour le moment, je n’arrive même pas à envisager une nouvelle grossesse. Le risque zéro n’existe pas en effet. Et j’ai beau être un joueur s’il y a une chose avec laquelle je ne parierai jamais, c’est ta vie. Ça c’est une certitude. » Il la regarde longuement. Encore un truc qu’il était bien incapable d’envisager : sa vie sans elle. Elle était sa boussole, son roc, son étoile filante. Il n’était rien sans elle. « Même avec un feu vert des médecins, pour moi, ça serait neuf mois de pure angoisse. Je n’ai pas envie d’avoir à nouveau peur de te perdre. Je n’ai pas envie de perdre un autre fils. » Conclut-il au risque de plomber l’ambiance. Lizzie avait dit qu’ils avaient le temps d’y réfléchir certes, mais pour ce soir, son ressenti était celui-ci.


_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Mathesson-Blake
Lizzie Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : chrysalis (avat) - penny (gif)
TA DISPONIBILITE RP : Our lips must always be sealed (Rhys) CRiM9NA
RAGOTS PARTAGÉS : 3013
POINTS : 4822
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015
Our lips must always be sealed (Rhys) Tumblr_inline_mxdy1fXPSb1rys58m
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : mariée à rhys
PROFESSION : prof au lycée de tenby
REPUTATION : elle est la preuve que tout peut s'arranger, pas vrai ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyJeu 20 Juin - 13:59

I can tell you now without a trace of fear
That my love will be forever
And we'll die
We'll die together
Lie, I will never
'cause our love will be forever


« Tout à fait. » Le couple n'a en effet rien fait dans l'ordre, mais Lizzie ne voudrait rien changer à ce qu'ils sont en train de vivre. Rhys lui a apporté certaines parties manquantes à sa vie, et les jumeaux ont apportés celles qui restaient. Lizzie Mathesson-Blake est une femme comblée. Elle n'aurait jamais pu imaginé avoir une telle vie, vivre de telles aventures et mésaventures, mais elle prend la vie comme elle vient et elle fait comme à son habitude : elle tente de tourner les choses en sa faveur, d'apprendre de ses erreurs, de vivre sa vie sans avoir de regrets ou de remords. « Le couple d'adoptés qui adopte à son tour. » Sourit-elle. L'idée d'adopter un enfant n'a jamais été un frein pour la blonde et elle ne doutait pas une seule seconde qu'il en était de même pour son mari. Les deux ont eu la chance d'atterrir dans des foyers aimants et chaleureux, il est donc normal de vouloir retourner la pareille et d'offrir cette chance à des enfants dans le besoin.

Toutefois, la jeune femme a bien cherché la conversation douloureuse qui se profile à l'horizon. Envisager une nouvelle grossesse n'est pas anodin pour les deux blonds qui ont vécu une expérience traumatisante quelques années plus tôt. Elle invite Rhys à s'ouvrir sur le sujet et quand il s'étale, elle se force à prendre sur elle et à maintenir le sourire encourageant qui habite ses lèvres. C'est difficile, cela dit, de l'écouter remémorer sa version des faits. Aussi affecté que sa femme, Rhys semble réellement contre cette idée et elle comprend les raisons du jeune homme. Si sur le coup, elle n'a eu peur que pour son enfant, Rhys, a quant à lui eu peur pour son enfant et pour Lizzie. Le Gallois craignait de perdre deux êtres chers alors que Lizzie ne s'inquiétait que pour la vie du bébé. Sa convalescence a été difficile, mais le plus dur dans cette épreuve avait été de se remettre de la perte de Nolan. La perte d'un enfant a tendance à faire ça : éclipser tout le reste à l'arrière plan. Deux versions différentes. Elle hoche la tête. « Je comprends, Rhys. Moi non plus je n'ai pas envie de perdre un autre enfant. Et j'ai aussi envie d'être là pour les jumeaux, et pour toi. Les choses ont changé ces dernières années. J'ai changé. Maintenant, plus jamais je ne prendrai un tel risque… Aller contre l'avis des médecins… J'ai été tellement égoïste, quand j'y repense. » Mais elle avait le soutien de son meilleur ami qui avait jugé qu'elle faisait preuve d'un bel acte d'abnégation… Alors elle n'avait pas peur. Assurément, elle ne pense plus de la même façon aujourd'hui. « Je te remercie de ton honnêteté. Et je vais être honnête, moi aussi. Je ne ferai jamais rien dans ton dos. Oui, c'est vrai que j'ai repensé à l'idée de tomber à nouveau enceinte, de ressentir à nouveau toutes ces sensations, mais jamais je n'irai contre ton avis et jamais je ne t'en voudrai de vouloir me protéger. Aujourd'hui, les choses sont différentes et je ne vois plus les choses comme avant. Du moment qu'on est ensemble, je ne vois pas comment je pourrais avoir le moindre regret. » Elle le gratifie d'un nouveau sourire sincère, serre ses mains dans les siennes. « Peu m'importe la façon dont on peut agrandir notre famille. Et même si on ne reste que nous quatre, ça me convient. Tu sais… Je suis déjà comblée avec vous trois et j'ai conscience de mon bonheur, de ma chance. Si les choses restent comme elles sont, ça me va également. C'est juste qu'il me semblait important qu'on aborde le sujet à un moment ou à un autre. » Elle pose la tête contre le torse du jeune homme, jette un coup d'oeil à sa montre et reprend posément. « Je sais qu'on a pas encore mangé, mais… Ça te dérange si on récupère les petits maintenant ? Je crois que j'ai bien envie de passer une partie de la soirée avec eux. » Ajoute-t-elle, cherchant à profiter encore un peu plus de son bonheur à chaque seconde qui passe.


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

Our lips must always be sealed (Rhys) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhys Mathesson-Blake
Rhys Mathesson-Blake
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : balaclava(avatar) + ju (gifs) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3) : Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2118
POINTS : 4111
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016
Our lips must always be sealed (Rhys) FemaleNegativeAmazontreeboa-size_restricted
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Marié à sa Lizzie & Père adoptif de deux beaux enfants.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Quel beau mariage il a fait ! Tous nos vœux de bonheur pour lui et sa femme.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) EmptyMer 26 Juin - 10:22

Love is forever
And we'll die, we'll die together
And lie, I say never
'cause our love could be forever

« Le couple d'adoptés qui adopte à son tour. » Dit Lizzie en souriant, une fois qu’ils se sont mis tous les deux d’accord sur le fait qu’adopter une troisième fois ne les dérangeaient absolument pas. « Exactement ! » Dit Rhys tout content. Il ne serait pas le seul à rendre hommage à ses parents ainsi car il était vrai que Lizzie avait également été adoptée. Et avec autant de succès que lui. Comme lui, elle avait grandi dans un foyer aimant et avait eu une enfance heureuse. C’était exactement pour ça que désormais, ils avaient hâte de construire leur propre famille et de l’inonder de l’amour qu’ils avaient eux-mêmes reçu… Toutefois pour agrandir leur famille, il y avait une autre option et le couple ne peut pas la laisser de côté comme si elle n’existait pas. Ils en discutent donc, échangeant avec maturité leurs points de vue. Lizzie explique que malgré les dangers pour sa santé pouvant en résulter, elle ne rejette pas l’idée d’une nouvelle grossesse. Rhys fait preuve de franchise, lui aussi, avouant que de son côté, que même s’il ne voulait pas priver Lizzie de quelque chose qu’elle désirait, il était absolument contre l’idée de prendre un risque la concernant… En donnant une opinion aussi tranchée, il a eu sincèrement peur de la blesser ou de la fâcher mais la réponse empathique de sa femme lui fait comprendre qu’il s’est inquiété pour rien : personne n’était sensible ou compatissant que Lizzie Mathesson-Blake.

« Maintenant, plus jamais je ne prendrai un tel risque… Aller contre l'avis des médecins… J'ai été tellement égoïste, quand j'y repense. » Dit-elle doucement après avoir expliqué qu’elle avait changé et que désormais, elle ne pouvait pas se permettre de faire un tel choix alors qu’il y avait lui, son mari, et les jumeaux dans la balance. « Je ne dis pas ça pour que tu te culpabilises à propos de ce qui s’est passé, mon amour.  Tu sais bien que personne ne t’en veux, tu étais face à un choix impossible. Et comme tu dis, les choses ont changé maintenant. Là on anticipe au lieu d’être face au fait accompli.» Dit-il, refusant qu’elle se sente mal pour ça. Il serre ses mains dans les siennes, déposant un bref baiser sur sa joue. Il ne veut pas l’interrompre car il voit bien qu’elle n’a pas terminé. En fait, elle le remercie de son honnêteté et lui explique que oui, elle a pensé à retomber enceinte mais qu’elle ne ferait jamais rien contre son avis ou dans son dos. Et qu’en fait, tant qu’ils étaient ensembles, elle ne se voyait pas avoir le moindre regret, peu importe la façon dont la famille finissait par s’agrandir. Les mains de la blonde enserrent tendrement celles de son mari et il finit par les porter à sa bouche pour les embrasser. C’était  plus fort que lui, il adorait littéralement sa femme. « Mais oui, tu as bien fait d’aborder le sujet… Je veux qu’il n’y ait jamais un sujet tabou entre nous. On peut tout se dire, la preuve... Moi non plus, je ne ferai jamais rien dans ton dos… Et je suis content que tu m’ais parlé de ce que tu voulais… Comme ça, on peut prendre le temps d’y réfléchir ensemble. J’apprécie ce que tu viens dire d'ailleurs mais promis, je vais y penser aussi avec un esprit ouvert. On n’a pas besoin de décider quelque chose immédiatement, juste y penser.  De peser le pour et le contre. Oui, on va faire ça. Pour notre famille. » Car désormais, il se sentait vraiment intransigeant. Lizzie s’était sacrifiée à son avis sans y réfléchir et il avait peur qu’au final, ce soit lui l’égoïste. Peut-être devait-il se modérer ? Peut-être existait-il un moyen d’accéder au vœu de Liz sans que cela rime avec son pire cauchemar à lui ? Peut-être pouvait-elle retomber enceinte avec des risques moindres ? Il pourrait peut-être essayer de se renseigner… Oui, il y avait encore matière à réfléchir.

Lizzie se blottit dans ses bras et il la serre contre lui caressant ses cheveux. « Lizzie Mathesson-Blake, toi aussi, tu es ma chance et mon bonheur. Et si chaque Saint-Valentin qu’on fête tous les deux ressemble aux deux dernières qu’on vient de vivre, je sens que je n’ai pas fini d’être heureux. » Un autre baiser dans ses cheveux et ils restent un petit peu comme ça, enlacés, plus heureux et amoureux que jamais. Jusqu’à ce que Lizzie se tortille légèrement pour regarder sa montre. « Je sais qu'on a pas encore mangé, mais… Ça te dérange si on récupère les petits maintenant ? Je crois que j'ai bien envie de passer une partie de la soirée avec eux. » A vrai dire, ça le dérangeait un peu. Entre leurs deux boulots respectifs et les petits, Rhys ne volait pas autant de petits moments en tête à tête qu’il voulait avec sa magnifique femme et la voir dans cette robe blanche lui avait donné quelques idées précises sur la fin de la soirée. Après tout, c’était la Saint-Valentin… Sauf que Lizzie venait de faire une bien plus grosse concession que lui, simplement parce qu’elle avait compris que c’était important pou lui. Alors il pouvait bien en faire une toute petite. « Mais non, allons chercher les enfants ! » Dit-il en souriant franchement. Lizzie était une épouse aimante mais aussi une vraie maman poule. « On va pouvoir leur annoncer la bonne nouvelle en plus. » Dit-il tout content. En fait, lui aussi avait tendance à ressentir très vite le manque de Charles et Annie quand ils étaient loin.

_________________

i don’t want anyone else in the world, because you more than anyone saw the midpoint between who i am and who i could be. you saw my circlet of blood and bone and realized with absolute certainty that you, with your love and faith and power, could help transform it into a crown of starlight. because you raised me up to be more than i thought possible and as beaten as i was.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Our lips must always be sealed (Rhys) Empty
MessageSujet: Re: Our lips must always be sealed (Rhys) Our lips must always be sealed (Rhys) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Our lips must always be sealed (Rhys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-