AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Broken Pieces | John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
John Harding
John Harding
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard Lyon et Max Julliard
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : COM (avatar) + Exordium (code sign) + Sikapanele (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 437
POINTS : 1068
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
Broken Pieces | John - Page 2 Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Père célibataire, sa situation ne l'autorise pas trop à envisager une nouvelle relation, quand bien même une certaine brune occupe ses pensées...
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Broken Pieces | John - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Broken Pieces | John Broken Pieces | John - Page 2 EmptyVen 5 Avr - 23:23

People help the people
And if your homesick, give me your hand and I'll hold it
People help the people
And nothing will drag you down

Il fait ce qu’il peut pour aider Keelin, mais malheureusement, John a l’impression de ne pas pouvoir faire grand-chose, même si elle n’a de cesse de lui répéter qu’elle lui doit beaucoup. S’il a pu l’aider sur le plan matériel, la protéger un peu, il aimerait arriver à effacer plus que ça le traumatisme de la jeune femme. Les blessures physiques guérissent avec le temps, le moral, c’est autre chose, et l’architecte a bien vu à quel point Keelin était marquée parce qu’elle avait vécu. Aujourd’hui, ça a l’air d’aller un peu mieux, mais il sait quelles pensées la hantent, et c’est rassurant pour lui de savoir qu’elle a dormi un peu mieux. Elle lui semble plus apaisée, même s’il sait que cette nuit encore, les cauchemars sont revenus, même s’ils se sont un peu estompés. « Non, du tout, je me suis juste levé tôt pour regarder un peu mes mails. » C’est l’avantage d’être son propre patron, il a pu décider arbitrairement de ne pas venir pendant ces trois jours, mais il ne peut pas non plus abandonner tous ses projets.

Dans l’ensemble, cela dit, il arrive à peu près à gérer de front le fait d’aider Keelin et de mener ses affaires à distance. Il a juste besoin de quelques heures pour faire des choses à Swansea, ce qui lui permettra d’accomplir une autre mission pour aider son amie, à savoir lui trouver d’autres médicaments. Et ce n’est pas plus mal pour elle, puisqu’elle pourra voir son frère. « C’est bien que tu le voies, déjà. » Il lui adresse un sourire encourageant : « Je pense que si tu sens la force de lui expliquer…fais le. Tu es restée tellement de temps toute seule avec ça, à gérer Drew… je pense que t’as le droit de te reposer un peu sur les gens, maintenant. » Il est impressionné par la résilience et le courage de Keelin, avec beaucoup d’honnêteté. Elle n’avait pas vraiment le choix, lui rétorquera-t-elle souvent, mais il n’empêche que lui, John trouve quand même que c’est la personne la plus courageuse qu’il ait jamais croisé. Ça le rend admiratif autant que ça lui plait, s’il est honnête, mais ça, il ne le dira pas à l’enseignante, quand bien même ils se sont pas mal rapprochés pendant ces deux jours.

Pourtant, même s’il a peur de dire des choses déplacées, il s’aventure un peu sur un terrain qu’il ne maitrise pas en glissant un compliment sincère à Keelin derrière une touche d’humour. « Eh là, est-ce que tu insinuerais que je suis gros ? » Réplique-t-il alors en souriant, histoire d’éviter de trop songer qu’il était parfaitement sincère dans ce qu’il disait deux minutes avant. De toute façon, ce n’est pas propre à la façon dont elle s’habille, parce qu’il se fait la réflexion qu’en réalité, il trouve qu’elle est canon tout le temps, Keelin, même avec son air fatigué et les bleus qu’elle a. « Pas mal, quand j’étais en Irlande. » Répond-t-il, évitant de se centrer sur cette pensée là. « Maintenant, un peu moins, quand Jack était plus petit, c’était difficile, et puis maintenant…on n’a pas vraiment les mêmes goûts. Je vais passer pour un vieux con, mais ces rockstars et ces rappeurs qui s’affichent sur instagram avec des costumes bling bling…ça ne me parle pas vraiment. » Peut-être qu’il devient un peu réactionnaire en vieillissant, ou que c’est du à son expérience personnelle, mais beaucoup ont un mode de vie qu’il trouve sacrément malsain. « Hum…est-ce que tu veux de l’aide, avec ton bacon ? » Il la voit galérer un peu, donc il propose naturellement. Il se doute bien que c’est difficile, de ne rien pouvoir seule, mais bon, il n’est vraiment pas du genre à juger, et tout ce qu’il veut, c’est l’aider.

« Eh, c’est rien, c’est le moins que je pouvais faire. »
Et en fait, il ne pourra rien faire d’autre tant qu’il n’aura pas vu Thom et foutu une ou deux droites à Drew. « Vraiment, j’insiste, c’est normal. » S’il pouvait faire plus, faire en sorte que ça s’arrête maintenant, il le ferait. Mais il faut dire, ce qu’il avoue à demi-mots, que si Keelin restait, ce ne serait pas pour déplaire à John. Le fait qu’elle lui confirme que ces quelques jours lui ont plu le trouble un peu, d’ailleurs, il ne s’attend pas à ce qu’elle lui confirme la même chose. « Ah…c’est une bonne chose, alors. Que tu n’aies pas trop trouvé que je suis un ermite renfermé. » Il plaisante, mais il est flatté, et un peu gêné : est-ce ce bien le moment ? Vers quoi est-ce qu’ils s’aventurent ? Il se lève donc pour débarrasser au moins son assiette, vu qu’il a fini et il continue en tournant le dos à son amie. « Si tu veux…quand ça ira mieux pour toi, je veux dire…on pourra se refaire ça, si tu veux. Une soirée film. Si ça te dit. » Il n’y a pourtant rien d’extraordinaire à proposer ça, mais il ne sait pas pourquoi, il se sent comme un ado timide, à attendre la réponse.

_________________

LOOKING FOR THE LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Keelin Harper
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John - Thomas.
RAGOTS PARTAGÉS : 484
POINTS : 1369
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
Broken Pieces | John - Page 2 Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


Broken Pieces | John - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Broken Pieces | John Broken Pieces | John - Page 2 EmptyDim 7 Avr - 20:52

You cut the peace out of me
As you ripped it all apart
And as the light in you went dark
I saw you turn to shadow
Pushing a thousand shards of glass
Beneath my skin

A priori, John avait mieux dormi également. Après trois jours, il était temps car il s’occupait d’elle tout en travaillant à distance. Il gérait ses affaires pendant qu’elle dormait des demi-journées. Keelin parla ensuite de la venue de son frère, partagée entre son envie de tout lui dire et de lui épargner la souffrance de constater l’enfer quotidien de sa sœur depuis un peu plus d’un an. Selon l’architecte, il valait mieux tout expliquer à Daniel pour ne plus affronter seul son monstre de mari et surtout – selon Keelin – pour avertir une personne de sa famille dans le cas où Drew venait trop souvent chez eux. « Oui, tu as raison. C’est le moment d’en parler sinon je ne le ferai jamais. » Maintenant qu’elle avait décidé de quitter son mari, il était temps de partager ses secrets avec son entourage le plus proche au risque de ne pas avoir de chance de s’expliquer plus tard si Drew la vendait aux flics. Toutefois, il était tenu au silence pour le moment, car un homme qui battait sa femme risquait gros aussi et les marques de coups sur le corps de l’enseignante étaient tellement importantes, qu’il serait sans doute enfermé sur le champ pour agression violente si elle portait plainte contre lui. Actuellement, le mari et la femme se tenaient donc tous les deux par leurs secrets respectifs. Dans un registre plus léger, Keelin plaisanta sur la taille des vêtements qu’elle portait, bien trop grands pour elle. « Gros ? Laisse-moi réfléchir… Mmh, non, ça va. » Répondit la jeune femme dans l’idée de taquiner l’architecte. C’était la première fois depuis trois jours qu’elle se prêtait à une plaisanterie. Les tentatives d’humour de John la détendaient. Elle lui demanda alors s’il avait participé à autant de concerts qu’il ne possédait de t-shirts à l’effigie de certains groupes. John le lui confirma, en évoquant ses années en Irlande. Par la suite, l’arrivée de Jack avait bousculé ses habitudes et aujourd’hui son fils n’avait pas les mêmes goûts que lui. De plus, John n’appréciait pas les artistes actuels. « Je suis d’accord, beaucoup d’artistes sont surfaits ou sortent des chanson vides de sens aujourd’hui… Perso, je préfère la musique des années 80 ou du bon vieux rock, on est peut-être déjà vieux jeu, remarque. Je crois que je pourrai aisément me plonger dans tes collections de CD. Tu gardes de vieux vinyles aussi ? » Comme Keelin galérait à découper son bacon, John proposa de l’aider mais elle déclina, désireuse de se débrouiller à nouveau à l’aide de ses dix doigts. « Merci, je pense que ça ira. » Et au moins, couper ses aliments lentement, lui permettait de ne pas trop se forcer à manger. Alors qu’elle le remerciait une nouvelle fois pour tout ce qu’il avait fait pour elle, John répéta que c’était normal. Ce dialogue, les deux amis l’avaient partagé à plusieurs reprises. Il lui avoua d’ailleurs avoir apprécié sa compagnie ces derniers jours, ce qu’elle s’était empressé de lui retourner et qui glissait une atmosphère légèrement bizarre entre eux. A l’instar de John, Keelin vira aussi dans la plaisanterie pour noyer le poisson. « Oh je dirais que cette fois, j’ai été plus en mode ermite que toi. » Il valait mieux le prendre avec le sourire que de se morfondre tout le temps. La brune mangea un bout de son omelette et de son bacon, puis elle abandonna le reste du plat sur la table, l’appétit déjà coupé. John s’était levé et lui tournait le dos, s’occupant de rincer son assiette, tout en lui proposant de remettre une soirée film à un autre jour, quand elle irait mieux. Cette fois, la jeune femme interpréta correctement son attitude ; il était aussi embrouillé par elle mais il était gêné par cette situation et ne savait pas comment l’aborder. Keelin était encore retournée par ce qui s’était passé plusieurs jours auparavant, mais elle n’était pas aveugle à ce point. Le regard fuyant de John, ses attentions, le fait d’avoir apprécié sa compagnie, l’envie de la revoir… Bien sûr, il s’était occupé d’elle mais il y avait autre chose. Pourquoi cette gêne ? Parce qu’il redoutait de « profiter de la situation » ? Ou qu’elle se rapproche de lui uniquement à cause des circonstances ? Ou parce qu’elle était mariée ? Plus pour longtemps, d’autres barrières avaient été franchies. La jeune femme n’aimait plus son mari depuis longtemps, quant à John, ils avaient carrément dormi ensemble depuis trois nuits, certes parce qu’elle avait peur de ses cauchemars mais cette nuit, elle s’était retrouvée à mieux apprécier ce contact vu que ses mauvais rêves s’étaient un peu estompés, et elle avait eu honte de ressentir une telle consolation sur le moment. Mais qu’importe, finalement. Elle n’avait plus envie de s’empêcher de vivre. Moins dans la réflexion, Keelin se leva spontanément et osa un rapprochement plus direct, après tout ce que venait de lui dire John. La jeune femme se rapprocha de l’architecte, elle posa sa tête contre le haut de son dos, son souffle chaud atterrissant sur sa nuque ; tandis qu’inconsciemment ses doigts vinrent se refermer autour de la taille de John. Dans cette cuisine, loin du monde extérieur, perdu l’un contre l’autre, elle ne cherchait plus désespérément à enfouir ce qu’elle commençait doucement à réaliser. « Oui, on fera ça. » Souffla-t-elle d’une voix chevrotante. Laboule au ventre, elle n’était pas gênée par son geste mais elle redoutait sa réaction de peur qu’il interprète dans le mauvais sens ce rapprochement plus franc vers lui. Elle savait qu’il en serait surpris, cependant elle en avait eu envie, elle se sentait bien avec lui, et à partir du lendemain, elle ne le reverrait plus avant un moment. Cette étreinte, pourtant très chaste, s’avérait très intense et très révélatrice pour eux, presque intime même dans le sens où elle ne dormait pas dans ses bras donc il n’y avait pas de prétexte derrière lequel se cacher. « Je te laisse, je vais monter me reposer un peu avant l’arrivée de mon frère. » Elle desserra son étreinte et se détacha de lui sans oser le regarder. « A plus tard. » Keelin quitta rapidement la cuisine et emprunta l’escalier pour se glisser dans la chambre du Harding, encore incertaine par son initiative plus marquée. Quelques minutes plus tard, elle l’entendit partir de la maison.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
John Harding
John Harding
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard Lyon et Max Julliard
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : COM (avatar) + Exordium (code sign) + Sikapanele (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 437
POINTS : 1068
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
Broken Pieces | John - Page 2 Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Père célibataire, sa situation ne l'autorise pas trop à envisager une nouvelle relation, quand bien même une certaine brune occupe ses pensées...
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Broken Pieces | John - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Broken Pieces | John Broken Pieces | John - Page 2 EmptyMar 9 Avr - 23:14

People help the people
And if your homesick, give me your hand and I'll hold it
People help the people
And nothing will drag you down

C’est bien la première fois que Keelin réagit à ses tentatives de faire un peu d’humour, et ça fait sourire John presque malgré lui. Peut-être qu’il a réussit à convaincre pour de bon la brune que les choses vont s’arranger, ou que c’est la perspective quelqu’un d’autre soit au courant et puisse l’aider, et puis qu’il y ait son frère dans la boucle. En tout cas, leurs conversations se font plus légère, et voilà maintenant qu’ils parlent de tout et de rien, comme s’ils pouvaient oublier, pendant un instant, tout le reste, et faire comme si la situation n’était pas totalement inédite et précaire. « J’en ai pas mal, oui. Dans le bureau. Si tu n’as pas peur de la masse de plantes et de dessins que j’y accumule, tu peux jeter un œil si tu veux, oui. » Il est vrai que son bureau ressemble un peu plus à une serre qu’à un espace de travail, mais John l’aime bien comme ça, c’est la seule exception à sa vie lisse et bien rangée, sans doute parce que l’endroit où on va le moins le déranger. L’ouvrir à quelqu’un est une sacrée exception qu’il fait pour la première fois avec Keelin. Peut-être qu’il va trop loin, qu’ils sont trop proches.

Il aimerait bien que ça continue, pourtant, John, il donnerait tout et n’importe quoi, mais ce n’est pas le moment et il n’est pas sûr que ce soit réciproque, et il n’est pas sûr non plus de ce que Keelin voudrait. Mais alors qu’il débarasse, elle fait quelque chose qui chasse tous ces doutes ; certainement il ne s’attendait pas à cette étreinte, mais maintenant qu’ils sont là, liés par cette étreinte, il voudrait bien qu’elle dure. Avec un sourire, il lâche l’assiette pour serrer un instant les mains de Keelin dans les siennes. « J’ai hâte, alors. » En vérité, John voudrait beaucoup plus, et il tire des plans sur la comète, s’imagine, un instant, se retourner pour embrasser la brune, et puis il se projette plus loin encore, visualisant Keelin dans ses bras, souriante et apaisée.

Mais voilà, se projeter lui est interdit. Et ce constat amer lui revient soudainement en pleine figure. Il est Sonny O’Keefe, l’ancien mafieux placé sous protection des témoins et sous la menace constante des hommes de son paternels. Il a été autrefois dangereux et sa fréquentation n’est pas recommandable. Il risquerait d’attirer des ennuis à Keelin. Mais de toute façon, il va bien être obligé de lui dire qui il est, quand elle comprendra qu’il a tabassé Drew, parce qu’il est impossible qu’elle ne comprenne pas. Ca ne peut que faire peur à John, qui s’en veut aussi de mentir à l’enseignante, persuadé qu’elle mérite mieux. Alors il prend cette étreinte autant qu’elle dure, doutant qu’elle se reproduise, et il hoche la tête avec regret lorsque Keelin finit par s’écarter de lui, mais il n’ose pas la regarder non plus. « D’accord…à tout à l’heure. » L’espace d’un instant, John songe à la rattraper dans l’escalier, de nouveau à la prendre dans ses bras, et après… où est-ce que ça les ménerait, tout ça ? Il ne voit pas d’issue heureuse, même s’il adorerait qu’il y en ait une, mais il n’en voit pas, alors il se contente de s’emparer de son manteau et de partir pour Swansea. Il leur restera quelques heures ensemble à son retour, et ensuite, John avisera. Au moins, il aura fait de son mieux.

_________________

LOOKING FOR THE LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Broken Pieces | John - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Broken Pieces | John Broken Pieces | John - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Broken Pieces | John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-