AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar) + crack in time (code) + samithemuchkin.tumblr.com + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1271
POINTS : 2121
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Mer 6 Fév - 22:57


One, two, three
Not only you and me
Got one eighty degrees
And I'm caught in between

Les invités commencent à partir et lui, c’est définitif, il est complétement arraché. Une bouteille de champagne à la main, Max traine au bord de la piscine. Il en a profité aussi, il voit encore la bouée flamant rose sur laquelle il a passé une bonne partie de la soirée, il a même les cheveux encore un peu humides, même s’il s’est rhabillé depuis longtemps. Il a la voix un peu cassée à force d’avoir chanté, parlé, crié, signe que c’était globalement une bonne soirée, si on exclut cette scène un peu nulle à laquelle il a assisté impliquant Ivy et Ainhoa. « Allez-vous faire foutre, tiens. » Il boit encore une gorgée de champagne, continue à maugréer : « J’ai pas besoin de vous, de toute façon. » En particulier de Ivy puisqu’il est à peu près sûr que c’est une idée de la russe, ça se trouve faite spécialement pour l’emmerder. « J’ai besoin de personne de toute façon. » Tant qu’il y a de la coke et du champagne, il y a de l’espoir. Et mine de rien, il s’est bien marré quand même, c’était à la hauteur de sa démesure habituelle. La maison est dans un état pitoyable, Max plaint même un peu Edgar qui va devoir tout changer – le personnel en extra est déjà reparti.

Cela dit, il oublie vite cette pensée désintéressée pour son personnel. Il a envie d’un peu d’exctasy, ou de tout autre substance qui le fera planer, et d’un peu de musique, histoire de prolonger la fête et de s’endormir dans la plénitude que seules les drogues procurent. Evidemment, rien en bas, sinon des restes de coke peu appétissants, qu’il délaisse bien vite, mais il parvient tout de même à dénicher une très bonne bouteille de whisky dans ses cadeaux. Bénis soient ses invités qui le connaissent si bien, parce que sinon, tout ce qui avait été mis à la disposition des invités en bas a été consommé, et quand il arrive au minibar de la salle de jeu, qui ne contient pas que de l’alcool, évidemment, il a été forcé. Pas grave, à moins qu’ils aient vraiment cherché, ils n’ont probablement rien trouvé dans sa chambre, et il se dirige vers celle-ci d’un pas léger, sifflotant joyeusement, sa bouteille à la main – vraiment bon, ce whisky. « I was sinking, but now I'm sunk, and I was drinking, and now I'm drunk, your songs remind me of swimming, but somehow I forgot… »

Il pousse la porte sans faire attention, et s’arrête brutalement en découvrant qui est à l’intérieur. « Non, mais vous abusez, là, les filles… » Il avance en titubant légèrement dans la pièce. Certainement, il ne s’attendait pas à ce que Ainhoa et Yevgeniya soient encore là, encore moins à les trouver dans sa chambre, et encore moins en petite tenue. Il ne peut que deviner le reste, et en fait, le producteur préférerait largement ne pas être associé à ça, parce qu’il ne peut pas nier que cela le vexe profondément. Il va d’autant plus avoir besoin de dope pour le supporter qu’une part de lui ne peut s’empêcher d’être attirée, voire excitée par tout ce cirque, d’autant qu’il y a Ivy et que c’est la première fois qu’il voit la russe comme ça depuis longtemps. « Sérieusement…Yevgeniya…babe…tu sais que je te passerais beaucoup de choses, t’es adorable, et tout… » Il secoue la tête, et continue à boire, cherchant ses mots. « Mais ça, c’est pas cool, vraiment pas cool. » Il se laisse tomber sur le lit sans vergogne, il est chez lui, après tout. « C’est pas contre toi, hein, Ainhoa, mais bon, c’est mon putain d’anniversaire, les filles, vous pensez à moi, hein, un peu ? »

_________________

Reality killed the radio stars

©crack in time

Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainhoa Seiffield
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen,Dimka, Evan & Shawn
TON AVATAR : Genevieve Padalecki
TES CRÉDITS : endlessly epic ,Signature : quelqu'un sur tumblr ( code : Alaska)
TA DISPONIBILITE RP : Je suis là !!!
RAGOTS PARTAGÉS : 901
POINTS : 1511
ARRIVÉE À TENBY : 08/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (22.09)
CÔTÉ COEUR : veuve
PROFESSION : Vétérinaire
REPUTATION : Ainhoa, de par son métier, peut être une tête connue dans le coin. Mais si on parle d'elle récemment, c'est surtout en raison de la perte toute fraîche de son mari. La pauvre attire des regards compatissants, voire de la pitié. Reste que la communauté de Tenby ne compte pas laisser un de ses habitants affronter son deuil seul, encore plus une femme comme Ainhoa.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Jeu 7 Fév - 0:38

We got all night to fall in love
But just like that we fall apart
We're broken, we're broken


La fête d'anniversaire de Max Julliard était réellement réussie. Ainhoa  s'était lâchée, elle avait beaucoup trop bu et avait même franchis l'une de ses propres limite : Elle avait pris de l'ecstasy. Jamais elle n'avait franchi la ligne rouge, mais ce soir plus rien n'était normal. Ivy l'avait embrassé devant tout le monde. Mais Ainhoa n'avait pas dit son dernier mot, le baiser était l'élément déclencheur de tout ça.  La vétérinaire avait d'ailleurs pris les devants en embrassant Yevgeniya, à la fin d'une chanson. Clairement, Ainhoa avait peut être envie de bien plus que quelques baisers. Peut être que c'était la drogue, peut être que c'était l'alcool, mais son cerveau était passablement embrumé. Et sans vraiment qu'elle n'ait compris ce qu'il se passait, Ainhoa s'était retrouvé dans la chambre de Max, embrassant langoureusement la russe.

- Je crois qu'on va pas vraiment mentir à tout le monde ce soir...


Parce qu'elles avaient fait en sorte d'éloigner tous les hommes potentiels qui pourraient leur tourner autour. Elle lui déroba un nouveau baiser et commença à défaire son haut. Elle comprit ensuite qu'elles étaient dans la chambre de Max, entre deux baisers, Ainhoa eut un léger éclair de lucidité.

- Mais... Si Max arrive ? On l'invite... comme un cadeau d'anniversaire ?


Un nouveau rire s'échappa des lèvres de la brune avant de retirer son haut, se retrouvant en soutien-gorge. Elle continuait de rire, la dénudant à son tour entre deux baisers. La Seiffield releva un peu la tête quand elle entendit Max rentrer - dans sa propre chambre-, elles étaient en sous vêtements. Ainhoa se mordit la lèvre inférieure et un petit rire s'échappa de ses lèvres.

- Yevy, regarde comment il... il te supplie... le pauvre...


Elle fronça le nez quand il se laissa tomber sur le lit et qu'il s'adressa a elle. Elle regarda Yevgeniya et se mordit la lèvre inférieure.

- C'est vrai... on est pas vraiment cool... est ce que j'ai le droit ?


Elle regarda ensuite Max et eut un léger sourire. Elle attendit l'approbation d'Ivy avant de faire quoi que ce soit.


- Ben... tu n'as qu'à te joindre à nous... Il me semble qu'avoir deux filles dans son lit est un très beau cadeau d'anniversaire... Allons, ou est passé le Max Julliard qui joue les séducteurs, mh ? Me dit pas que ça t'excites pas deux filles pas dégueulasse dans ton lit... et encore plus,avec  une qui te plaît vraiment...


Et elle finit par lui voler à lui aussi un baiser, juste pour l'amadoué un peu. Un nouveau petit sourire s'afficha sur ses lèvres et s'effaça un peu pour laisser Yevgeniya le convaincre. Ainhoa était réellement méconnaissable et surtout très désinhibée.

_________________


And after all God can
keep my soul
But don't ever give me up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (avat + gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1574
POINTS : 3390
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Dim 10 Fév - 11:27

Merrier the more
Triple fun that way
Twister on the floor
What do you say?
La drogue et l'alcool coulent à flots ce soir et rien n'aurait pu rendre Yevgeniya de meilleure humeur. Toutes les raisons sont bonnes à prendre pour faire la fête et elle n'allait pas louper cette soirée, même si elle ne sait pas vraiment où elle se situe avec celui qui fête son anniversaire. Ce qui, au départ, était une diversion pour éloigner les vautours qui auraient pu vouloir s'approcher d'Ainhoa devient finalement quelque chose de bien plus endiablé et après avoir dansé toute la nuit, bu toute la nuit, pris des produits illégaux toute la nuit, les deux jeunes femmes se retrouvent dans la chambre du maître des lieux. Elles auraient pu aller ailleurs, mais en fait, c'est la seule chambre dans laquelle Yevgeniya ne soit jamais allée dans cette grande villa et c'est là que ses pas l'ont menés inconsciemment. « Oui, on l'invite. » Dit-elle à sa meilleure amie. C'était le cadeau que la jeune femme avait prévu depuis son arrivée à cette fête, mais elle n'aurait jamais pensé qu'Ainhoa soit partante pour ce genre d'after. En fait, Ivy aurait appelé une de ses filles pour qu'elle se rende à la soirée, mais a priori, ce n'est pas la peine, vu comme la vétérinaire semble libérée ce soir.
Son sourire s'agrandit quand Max arrive dans la chambre, et elle compte bien se faire pardonner l'ascenseur émotionnel par lequel elle est présentement en train de le faire passer. Il tombe sur le lit et elle hoche la tête silencieusement pour donner son accord à sa meilleure amie. Elle ressent d'ailleurs une grande fierté quand Ainhoa embrasse Max et elle les observe quelques secondes, sentant l'envie grandir en elle. Elle se penche sur Max et lui prend sa bouteille des mains. « Donne moi ça. On va avoir besoin de toutes tes performances, babe. » Qu'elle s'esclaffe en posant le whisky sur la table de nuit. Et sans grande surprise, elle entreprend de déboutonner sa chemise et son pantalon tandis qu'Ainhoa l'embrasse à nouveau.

* *
*

Le soleil est déjà haut dans le ciel quand il martèle le crâne de Yevgeniya déjà endolori à cause de toutes ses consommations de la veille, et elle ouvre les yeux avec difficulté. S'il lui faut quelques secondes pour se souvenir d'où elle est, quelques souvenirs s'imposent à elle lorsqu'elle trouve Max et Ainhoa, endormis à côté d'elle. Ah oui, c'est vrai. Quelle soirée. Elle sourit, se mord la lèvre et entreprend de les réveiller en douceur. Elle caresse le torse nu de Max et pose doucement ses lèvres sur les siennes. « Salut toi. » chuchote-t-elle à son oreille. Elle se glisse entre Max et Ainhoa et fait de même avec sa meilleure amie. « Et salut toi. » Habituée aux soirées sauvages, Ivy n'a pas besoin de beaucoup de temps pour émerger, même si elle risque de sentir le contrecoup d'ici quelques heures. Elle s'étire, tourne la tête tantôt vers l'un, tantôt vers l'autre, toujours le sourire aux lèvres. « Vous m'avez épuisée, tous les deux. » Rigole-t-elle, amusée et pleinement satisfaite puis elle lève les yeux vers le musicien. « Bon anniversaire, en fait. » En effet, elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de le lui souhaiter de vive voix. « J'ai une faim de loup. Edgar sert le petit déjeuner au lit ou ça ne fait pas partie de ses fonctions ? »  

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar) + crack in time (code) + samithemuchkin.tumblr.com + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1271
POINTS : 2121
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Dim 10 Fév - 13:50


One, two, three
Not only you and me
Got one eighty degrees
And I'm caught in between

C’est un mal de crâne intense, autant du aux excès de la veille qu’au manque de sommeil, qui réveille Max. La sensation étant purement et simplement désagréable, il garde les yeux fermés et préfère ignorer le soleil qui passe par la grande baie vitrée de la chambre – cette foutue maison moderne n’est pas adaptée pour les gens qui se couchent à des heures indues en oubliant de fermer les volets. Oui, replonger dans l’état de quasi-coma dans lequel il se trouvait quelques minutes avant lui parait une excellente idée, que le producteur mettrait sans doute à exécution s’il ne sentait pas quelqu’un bouger dans le lit à côté de lui. Les souvenirs qu’il a de la fin de soirée sont flous, comme d’habitude. Ce n’est pas la première fois qu’il finit dans le même lit que quelqu’un et qu’il ne se rappelle pas vraiment ce qui s’est passé avant, donc Max ne s’inquiète pas vraiment. Pari gagné, puisqu’il s’agit de Yevgeniya, ce qui est donc une situation plutôt normale, même si ce n’est que la deuxième fois qu’elle passe vraiment la nuit avec lui, et surtout même si indistinctement, le musicien se souvient que la soirée n’avait pas si bien commencé que ça, mais pourquoi ? Il n’a pas trop envie d’y réfléchir maintenant. La douceur dont fait preuve la blonde atténue un peu la difficulté du réveil, et il répond instinctivement à son baiser. « 'lut. » Il est déjà prêt à se rendormir, mais la quasi-normalité de la situation s’arrête là, et de façon assez brutale, puisque Ivy salue quelqu’un d’autre – quelqu’un qui est endormi contre lui.

Si ce genre de situation n’est pas inédite pour Max – ça n’est pas la première fois, et sans doute pas la dernière, qu’il finit avec deux filles dans son lit – ce n’est absolument pas quelque chose qu’il avait prévu, alors il ne peut pas s’empêcher de se poser des questions. Il se redresse donc dans le lit, parfaitement réveillé, afin de voir ce qu’il se passe. « Ouch, ma tête. » A voir l’état de la chambre, ce n’est pas très étonnant, entre le whisky qui traine, la coke qu’il a sorti, et quelques autres substances pas très légales non plus. Les souvenirs lui reviennent par flash. Donc il a bien fini dans le même lit que Yevgeniya, mais aussi que Ainhoa, et ça c’est une surprise. Le producteur ne peut s’empêcher de sourire : au final, c’était une très bonne soirée, mais quand même…ils ont clairement abusé, et il faut bien le dire, c’est un peu gênant. Même si ça ne porte pas vraiment à conséquence – en tout cas, pour lui, au niveau des sentiments, ça ne change rien. Mais est-ce que ce sera compris comme tel ? Ça n’a pas l’air de déranger Ivy, ce qui lui arrache un sourire. « Merci. Je suppose que c’était ça, mon cadeau ? » Définitivement, elle est plus à l’aise qu’eux deux réunis. « Ça va, Ainhoa ? » Il se doute qu’il n’y a que pour elle que l’expérience est inédite, et évidemment, ça peut être assez compliqué à gérer. « Je vais voir si je peux trouver un petit déjeuner…et m’habiller, par la même occasion. » Un caleçon et un t-shirt à l’effigie d’un groupe quelconque font très bien l’affaire, et en sortant de la chambre – enfin, de ce qu’il en reste – Max s’aperçoit que Edgar a déjà déposé un plateau. « J’ai le meilleur majordome du monde, faut croire. » Lance-t-il avec une certaine bonne humeur en rapportant le plateau sur le lit. Et l’avantage, c’est qu’il sera muet comme une tombe. « Il a même prévu des aspirines. » Ce qui lui vaudra sa reconnaissance éternelle.

En attendant, il s’installe sur un coin du lit, un peu à distance, avant de se servir un café, son regard passant alternativement de Ivy à Ainhoa, essayant de réfléchir à quoi dire. « Comment tu fais pour être aussi à l’aise ? » Demande-t-il finalement à la russe. « Je veux dire, je me suis bien amusé, c’était marrant, mais même en me disant ça et même si c’est pas la première fois, je peux pas dire que je sois super à l’aise. » Mieux vaut en rire qu’en pleurer, et l’aborder avec une certaine franchise, parce que pour être honnête, Max ne sait pas vraiment comment gérer ça. « Fin je veux dire, je ne veux pas qu’il ait de malaise, que ce soit entre toi et moi, et c’est pareil avec toi, Ainhoa. »

_________________

Reality killed the radio stars

©crack in time

Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ainhoa Seiffield
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen,Dimka, Evan & Shawn
TON AVATAR : Genevieve Padalecki
TES CRÉDITS : endlessly epic ,Signature : quelqu'un sur tumblr ( code : Alaska)
TA DISPONIBILITE RP : Je suis là !!!
RAGOTS PARTAGÉS : 901
POINTS : 1511
ARRIVÉE À TENBY : 08/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (22.09)
CÔTÉ COEUR : veuve
PROFESSION : Vétérinaire
REPUTATION : Ainhoa, de par son métier, peut être une tête connue dans le coin. Mais si on parle d'elle récemment, c'est surtout en raison de la perte toute fraîche de son mari. La pauvre attire des regards compatissants, voire de la pitié. Reste que la communauté de Tenby ne compte pas laisser un de ses habitants affronter son deuil seul, encore plus une femme comme Ainhoa.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Dim 10 Fév - 17:57

We got all night to fall in love
But just like that we fall apart
We're broken, we're broken




Ainhoa n'avait pas été priée pour s'endormir, les abus et la nuit passé avec Max et Yevgeniya en étaient essentiellement la cause. Non, sérieux, la nuit avait été riche en émotions pour le coup. Le soleil baignait la pièce de lumière et Ainhoa n'avait aucune envie d'ouvrir les yeux. En fait, elle était bien là, mais elle entendait du bruit autour d'elle et surtout y'avait du mouvement. C'était encore bien trop flou, et surtout ce mal de crâne qui s'en suivait. Oh mon dieu, elle ne savait plus vraiment ce qu'il s'était passé la veille, mais clairement... Elle avait oublié. La brune sentit qu'on déposait un baiser contre ses lèvres et elle finit par ouvrir les yeux. Oh la lumière était insoutenable, elle referma les yeux presque aussi sec.

- mh... jour...

Non, elle n'avait pas encore compris ce qu'il se passait, son cerveau était clairement embrumé. Elle se tourna légèrement pour pouvoir se rendormir, mais quand elle entendit une autre voix, là c'était une interrogation la plus totale. Elle finit par ouvrir les yeux malgré la gueule de bois qu'elle tenait et comprit qu'en fait, elle trouvait dans un lit avec deux personnes... Et nue de surcroit. Oh putain, mais il s'était passé quoi ?!

- Ivy ? Max ? Mais... Oh mon dieu...

Elle se redressa mais elle ne put retenir un grognement de douleur. Gênant ? Vous avez dit ? Y'avait pas plus embarrassant. Et puis les souvenirs commençaient à se frayer un chemin. Mais... Tout ne lui revenait pas à l'esprit, en tout cas elle ne se souvenait plus du début de la soirée. La drogue, ça, elle était encore sous l'emprise elle pourrait presque le parier. Ivy semblait clairement sans gêne, Max lui donnait le change.

- On va dire que j'ai connu mieux...

C'était clairement un beau cadeau d'anniversaire qu'elles lui avaient fait. Parce qu'en temps normal, Ainhoa ne se serait jamais permis tout ça. Elle se sentait affreusement honteuse, gênée d'une telle situation. Ainhoa n'avait jamais fait ce genre de chose, elle n'avait jamais couché avec une autre personne que David. Elle n'avait jamais couché sans sentiment non plus et encore moins avec deux personnes. Comment ils pouvaient être aussi à l'aise ?  Elle laissa Max se vêtir, se sentant rougir pour une raison un peu inconnue. La vétérinaire se mordit doucement la lèvre inférieure avant de regarde Ivy.


- On.. a vraiment couché tous les trois ensemble ? J'ai pas rêvé hein ?


Une gêne intersidérale, et encore le mot était faible. Elle se mordit la lèvre inférieure, gardant son fard sur les joues. Et Max revient avec le petit dej et surtout de l'aspirine. Ca, c'était l'idée la plus parfaite du monde. Elle  regarda le Julliard et se pinça les lèvres, il avait raison sur ce point là.

- J'avoue... Je sais pas comment tu fais...


Peut être parce qu'elle devait être la plus gênée des trois. Elle finit par mieux se recouvrir, ça ne la gênait pas que sa meilleure amie la voit dénudé, mais
que Max - ce qui était insensé vu la nuit - la voit la dérangeait un peu. Ainhoa fronça un peu le nez.

- Je...Ce serait bien que ça reste vraiment entre nous trois, que ça ne sorte pas d'ici... Parce que c'est vraiment assez gênant comme ça...


Elle finit par poser ses deux mains sur son visage, elle était affreusement confuse. Elle ne comprenait surtout pas du tout son comportement. Jamais elle ne s'était bien amusée, enfin elle n'avait pas encore tous les tenants et les aboutissants, pas encore. Et puis, elle se souvient que c'était elle qui avait embrassé en premier le Julliard.

_________________


And after all God can
keep my soul
But don't ever give me up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (avat + gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1574
POINTS : 3390
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Dim 10 Fév - 20:57

Merrier the more
Triple fun that way
Twister on the floor
What do you say?
Une fois qu'elle s'est étirée, entre ces deux amants, Yevgeniya les regarde, un à un, et ne peut s'empêcher d'éclater de rire. Qu'il s'agisse de l'un ou de l'autre, Max et Ainhoa semblent profondément confus par la soirée qu'ils viennent de passer tous les trois. La réaction la plus hilarante reste toutefois celle d'Ainhoa qui a l'air d'être encore sous l'effet de divers produits illicites. Yevgeniya regarde sa meilleure amie, vraiment fière des exploits qu'elle a fait toute la nuit, puis elle regarde Max, avec un pincement à l'estomac. Il faut dire que les deux amants ne s'étaient pas revus depuis un certain temps et elle constate qu'il lui avait manqué. Le sourire de femme comblée sur les lèvres, Ivy hoche la tête en regardant Max. Elle la gratifie même d'un clin d'oeil. « Oui, c'était ton cadeau. Et tu en as un deuxième : je l'ai mis dans le fond de ta table de nuit. Les meilleurs champignons hallucinogènes que je n'ai jamais goûté. » Ajoute-t-elle, aussi naturellement que possible. Il faut dire qu'ils ne sont plus à ça près et même si Ivy n'est pas du genre à s'épancher sur les drogues qu'elle consomme de temps de temps auprès d'Ainhoa, la brune doit bien se douter que sa meilleure amie est loin de mener une vie très saine.

Max s'éloigne et la question de la vétérinaire fait rire Yevgeniya qui lui répond avec franchise. « Oui, ma belle. Et pas qu'une fois. » Mutine, Ivy caresse la cuisse de sa meilleure amie sous les draps, en la regardant de ses yeux bleus perçants. « On peut recommencer, d'ailleurs. » Son sourire s'agrandit. « Mais pas tout de suite, il me faut absolument un café. » Et comme si ses voeux peuvent s'exaucer par la parole, Max pose le plateau sur le lit. « Je ne sais pas combien tu le payes, mais il mérite clairement une augmentation. » Dit-elle en se servant un café et en regardant ses deux partenaires se jeter sur les aspirines. Ça aussi, ça lui donne envie de rire. « Et bien dis donc, je suis la seule à tenir le coup parce que je suis encore dans la vingtaine ou quoi ? » Qu'elle s'esclaffe en s'appuyant contre la tête de lit, son café en main.

Elle subit le questionnement de deux bruns en haussant les épaules et en sirotant quelques gorgée de café supplémentaires. Ces remarques font d'ailleurs que la blonde se pose une question : quand a-t-elle été gênée pour la dernière fois ? La réponse qui s'impose à son esprit se trouve être la fois où elle s'est retrouvée coincée dans son costume de léopard dans la salle du bain de cette même villa. En fait, les quelques fois où la russe est victime de honte ou de gêne se trouvent être les instants où elle n'a plus le contrôle. Hier soir, elle avait le contrôle de la situation et tout s'est déroulé à sa façon. Toutefois, hors de question de faire ce constat à voix haute. « Et bien… vous me connaissez… C'est pas une partie de jambes en l'air qui risque de me gêner. » Se contente-t-elle d'ajouter en guise de réponse à leur question. Elle se s'extirpe du lit avec autant de grâce que possible, ce qui s'avère compliqué pour ne pas renversé le plateau de petit-déjeuner et elle embrasse furtivement Max en passant devant lui. « Il n'y a pas de malaise entre toi et moi, t'inquiètes pas. » Elle ne pense pas non plus qu'il y ait un problème entre lui et Ainhoa, mais la brune est assez grande pour parler elle-même. Yevgenia attrape ses sous-vêtements et les enfile, puis cherche son paquet de clope dans son sac abandonné dans un coin de la chambre. Elle se met devant la porte vitrée, toujours en string et en soutien-gorge, pas complexée pour un sous et elle allume sa cigarette qu'elle déguste avec une satisfaction non dissimulée. En temps normal, elle ne se serait pas gênée pour fumer au lit, mais elle sait que sa meilleure amie ne fume pas et elle préfère lui éviter l'embarras de devoir supporter la fumée. « T'en fais pas, Ainhoa, ce qui se passe chez Max Julliard, reste chez Max Julliard. Pas vrai, Max ? » Dit-elle, amusée. Elle gratifie le producteur d'un nouveau clin d'œil, se souvenant trop bien des promesses qu'ils s'étaient faites, de ces parenthèses qu'ils se sont octroyées et dont personne ne devait être au courant.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar) + crack in time (code) + samithemuchkin.tumblr.com + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1271
POINTS : 2121
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : On le surnomme Mad Max, ce n'est pas pour rien. Il se croit irrésistible - the last of the international playboys, comme on dit - mais c'est un junkie et un alcoolique, arrogant et imbuvable. Vraiment pas le genre qu'on a envie d'inviter à prendre le thé.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback] Mar 12 Fév - 23:50


One, two, three
Not only you and me
Got one eighty degrees
And I'm caught in between

Ça pourrait aller mieux : Ainhoa résume bien la situation. Ce qui est gênant, c’est que Max ne pensait pas un jour coucher avec quelqu’un dont il est amoureux et une autre personne en même temps. D’autant plus qu’il apprécie Ainhoa et que ça l’emmerde pour elle aussi, même si tout le monde était totalement consentant et plus que partant pour cette soirée de débauche. Du coup, il ne sait pas trop quelle attitude adopter face à la brune, qui a l’air aussi gênée – voire encore plus gênée – qu’il ne l’est lui. Alors le producteur se concentre un instant sur sa conversation avec Yevgeniya, qui semble, elle, trouver tout ce qu’il se passe tout à fait normal. « Oh. Merci encore, alors. Je vais faire confiance à ton jugement… » Il ajoute en souriant : « Si tu viens les tester avec moi. » Elle lui manque, vraiment. Même dans une situation aussi improbable que celle-ci, Max arrive à se rendre compte de ça, et il sent son cœur se serrer en se disant qu’il ne sait pas quand est-ce qu’il reverra la russe, quand est-ce qu’il l’aura pour lui tout seul, non plus. Parce qu’il s’est bien marré, en effet, mais Max n’y peut rien, il est accro, ça ne soigne pas.

« Eh là, pas de cochonneries dans mon dos, je te vois, Yevgeniya Vassilievitch. »
Remarque-t-il avec un sourire en revenant vers le lit avec le plateau. « Maintenant que je suis sobre, je suis jaloux, deal with it. » Il le tourne avec humour, mais le musicien est franc en le disant. Ce n’est pas contre Ainhoa, c’est qu’il connait Yevgeniya : même si ça ne prête pas à conséquence pour elle, Max n’en est jamais vraiment sûr, et il préfère avancer avec un minimum de clarté. « Hmf. Je me trouve en forme, moi. On en reparlera quand t’auras quarante-six balais…gamine. » Il est à deux doigts de lui tirer la langue, Max n'étant qu'un éternel adolescent, mais lui adresse un clin d'oeil à la place. A nouveau, il est gentiment moqueur et légèrement provocateur : une manière comme une autre de dissimuler son malaise. « Café, Ainhoa ? » Oui, maintenir ce semblant de normalité forcée alors que rien n’est normal est le seul moyen pour Max de gérer la situation.

A vrai dire, c’est presque plus facile, même s’il a de nombreuses questions, de regarder Ivy, de parler avec elle : l’habitude, encore une fois. Mais Max ose à peine tourner la tête vers la Seiffield. Arraché comme il l’était la nuit dernière, la voir nue ne dérangeait pas le producteur. Maintenant, sobre, même la regarder lui semble relever de l’infidélité, ou d’un truc approchant. Malgré tout, il se tourne vers elle plaisanter suite à la réponse de Yyevgeniya : « Son plan, c’est de nous laisser être gênés par ses initiatives, en fait, je viens de comprendre. Une technique infaillible. » En effet, ça marche : il l’est. Et surtout, il ne veut pas avoir de problèmes avec Ivy. La situation est déjà si compliquée entre eux…alors l’entendre dire qu’il n’y a pas de malaise le rassure un peu. « D’accord. » Pour lui-même, il murmure : « Tant mieux. » Qu’il y ait toujours ce quelque chose autour duquel ils tournent sans se l’avouer lui fait plaisir. Heureusement que la russe ne voit pas le sourire de niais qu’il adopte.  « Pareil de ton côté ? »

La question s'adresse cette fois à Ainhoa, qui elle, parait vraiment ne plus savoir où se mettre. Si bien que Max ne peut qu'appuyer ce que dit son amante : « Ivy a raison, ça ne sortira pas d’ici, il ne faut pas que tu t’inquiètes. Et je ne suis pas un connard au point de raconter comment t'es au lit. Ou comment est n'importe quelle fille avec qui je couche, d'ailleurs. » Ce qui est vraiment le degré zéro de la classe, et Max se targue quand même d'avoir un certain standing. Il sourit de nouveau, et ajoute d’un ton interrogateur : « Est-ce que tu veux quelque chose à te mettre ? Ivy te confirmera, mon dressing est un vrai magasin de prêt à porter. » Rien que pour avoir moins froid. « Promis, je ne regarderai pas. »

Il se lève même pour tourner le dos à la brune et aller parler à la russe, qui fume de son côté, ayant ouvert la terrasse qui donne sur la mer. « Je peux te prendre une taffe sur ta clope ? » Il caille, mais il fait sacrément beau, aussi. La matinée non plus n’est pas mal, au final. Il murmure assez bas, amusé : « Moi qui pensais qu’on ne pouvait pas faire plus wild que mes fêtes, je m’avoue vaincu. » Il passe un bras autour de ses épaules nues et dépose un baiser sur ses lèvres. « C’est bon de te retrouver comme ça. » Et là, il ne sait plus si Ainhoa est partie ou non chercher des affaires, ou si elle est encore là. Encore un moment gênant en perspective, il faut croire.

_________________

Reality killed the radio stars

©crack in time

Ft The Ex-Wives' Lonely Hearts Club Band :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback]

Revenir en haut Aller en bas

And then, had a menage à trois || Ainhoa & Ivy [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences-