AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyDim 27 Jan - 4:33



"Je t'aime : Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... Pas du tout."


Je suis professeur de cette école depuis 5 ans déjà, chaque année, j'ai de nouveaux élèves âgés de 8 ans. Ils sont tous mignons, j'adore leur enseigner la matière, c'est ma passion, ma bouée de sauvetage. Sans ce boulot, sans ces gamins, j'aurais sauté en bas d'un pont depuis longtemps. Mon passé a détruit ma vie. Ce passé m'a empêché d'être heureux avec une femme et des enfant. Je n'ai pas fait ce choix, on m'y a obligé et maintenant que ma mère est décédée, j'ai gardé sa volonté. C'est elle qui voulait cela pour moi, j'aurais pu cesser de l'écouter et être heureux dans la vie, mais non, j'ai préféré rester fidèle à sa volonté, pour me protéger, pour protéger celle qui ne sera jamais ma femme, de mes propres malheurs de vie. Alor, à ce jour, je reste renfermé dans mon monde. Avoir des amis, je ne connais pas ça.Être tombé amoureux, je n'ai jamais connu ça. Mes relations avec les autres ont toujours étés que professionnelles et platonique.

À mon habitude, je mange dans ma classe où j'enseigne, j'essaie le moins possible de me montrer. Je ne vais jamais dans la salle des professeurs, aux risques de faire des connaissances ou même des amis et de m'y attacher. Je me refuse l'attachement, pour les protéger de mon passé. Mais aujourd'hui, je suis mal barré, le chauffage de ma classe fonctionne mal depuis ce matin et on a décidé de venir le réparer à l'heure du lunch, comme il n'y a personne à cette heure dans la classe... oui, il y avait toujours moi, mais d'ordinaire, je ne suis pas censé y manger là. Donc, je suis obligé d'aller à la salle des prof pour manger. Une fois à l'intérieur avec mon repas, il y avait trois tables rondes avec 8 chaises autour, elles n'étaient pas toutes occupés à plein régime, mais à l'une des tables il y avait qu'une seule personne autour. Je regarde les deux autres tables et ensuite la troisième où était assise une jeune femme, belle comme une déesse. Sa beauté était follement impressionnante. Pour ne pas la laisser seule à sa table, même s'il y avait de la place à les deux autres, j'ai préféré m'avancer vers elle. Peut-être qu'elle voulait manger seule, mais je prenais le risque de me faire envoyer balader à une autre table. Bonjour... je peux m'asseoir avec vous? Je vois son regard se river sur moi et je lui souris doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyDim 27 Jan - 17:48


Je suis enseignante depuis six mois, j’ai eu un peu de mal à me faire une place dans cette école. Je ne suis amie avec personne. J’ai juste des connaissances, mais je suis encore jugée par rapport à mon physique. C’est surtout par rapport à mes collègues, pour les parents qui me connaissent maintenant j’ai une certaine légitimité. Je suis dans ma classe depuis très tôt ce matin, j’ai fait de nouveaux aménagements, j’espère qu’ils vont être judicieux. Je passe une main dans mes cheveux, ce matin j’ai enfilé une petite tunique cache-cœur rouge avec un legging noir. Comme tous les matins avant de commencer la classe je vais mettre mon repas de midi dans la salle des professeurs. J’en profite aussi pour prendre une tasse de café. Comme toujours j’entends des collègues un peu âgées qui parlent derrière mon dos. Quand je m’avance vers elle, je leur fais un petit sourire en guise de provocation. Je retourne dans ma classe jusqu’à la sonnerie. Je suis contente de voir que les enfants sont enfin là, comme toujours je ressens une certaine adrénaline positive comme tous les jours où j’ai classe. Je passe une main dans mes cheveux. Je me mets à la porte pour notre rituel, ils doivent me taper dans la main et me dire « bonjour » en me regardant dans les yeux. Puis nous faisons le rituel du « content/pas content ». Ce sont des petites choses qui permettent que la journée commence bien, la matinée se passe vite.

Il est l’heure du déjeuner, je prends ma tasse pour me faire un café après manger. Tous les enfants sont répartis entre le restaurant scolaire et chez eux. Je vais en direction de la salle des professeurs, comme toujours les deux premières tables sont prises. Je décide donc de me mettre sur celle qui est vide, je pose mon sac isotherme dont je sors ma boîte où se trouve ma salade de poulet et ma bouteille d’eau. J’ai pris l’habitude de ne pas manger avec certaines personnes, je commence à manger comme toujours toute seule. Puis j’entends une voix que je ne connais pas, je me retourne et sourit. Cet homme a des yeux azurs merveilleux. Je lui réponds : « Bonjour, oui bien-sûr prenez place vous avez le choix. Je me présente Aleksandrina Baranovski. ». Dis-je avec mon petit accent russe et un charmant petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyDim 3 Fév - 17:12


Je souris quand elle m'autorise à m’asseoir avec elle. C’est gentil, merci… Je m’installe alors. Elle avait un nom au complet compliqué à se rappeler. Je crois que je vais souvent lui demander comment elle s’appelle. Elle me semblait être Russe, vu le nom qu’elle avait. Enchanté, je suis Éloi St-Amand… plus facile à retenir hein? Je ris, sans me rendre compte que ça aurait pu la blesser. Je cesse instantanément, le réalisant soudainement. J’ouvre mon sac pour en sortir mon repas. Je suis ici depuis 5 ans. Je suis pas très… camaraderie. Je lunch dans ma classe d’habitude. Je parle pas beaucoup avec les autres, je suis… très solitaire. Je parlais trop, c’est une évidence. Elle me regardait comme ça, avec ses yeux tout mignons, m'écoutent. Je suis sur que je la dérange en réalité. J’ai pas l’habitude de parler avec les autres. Je me l’interdit à cause de ma protection. Mais tout semble facile avec elle. Elle me plait, comme plusieurs autres m’ont plus, mais elle, c’est différent. Je peux lire dans son regard, qu’elle a elle aussi un passé aussi terrible que le mien. Je vois ce même regard, tous les matins dans mon miroir… Dis… je te dérange? Je parle beaucoup, je suis désolé. Je décide de me taire et de commencer, enfin à manger, en plus, je n'avais aucune politesse sans mon vouvoiement. Je ne vais pas plus la déranger. Je la laisse aussi manger en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyVen 8 Fév - 19:02


Je souris à cet homme qui semble gentil, en même temps je ne le connais pas encore. Cela est une chose normale de lui laisser une place, je suis toute seule à cette table. Les autres commencent à se remplir, mais nous restons tous les deux seuls. Je passe une main dans mes cheveux et je continue de manger mon repas. Son nom est bien plus simple que le mien, il doit être français qui me fait sourire. On ne dirait pas comme ça, mais je parle assez bien le français grâce à ma mère et mes grands-parents. Je le regarde et l’écoute en même temps. Je lui réponds : « Je suis ici depuis peu de temps dans cette école pourtant je suis en ville depuis presque quinze ans. À la suite de la mort de mes parents en Russie. Moi aussi je suis un peu du genre solitaire au moins on a un point commun. Je suis enchantée de te rencontrer Éloi. Tu comprendras assez rapidement que certaines personnes n’apprécient pas les nouveaux. ». Je continue de manger ma salade de poulet, je le regarde. J’adore son regard bleu azur qui me donne des frissons. Je sais que personne ne peut voir le regard que j’ai celui d’une personne brisée par la vie. Il a le même que moi, je n’ai pas connu beaucoup d’hommes. Je lui souris et je lui dis : « Non ne t’en fais pas, c’est bien de voir que tu ne t’arrêtes pas à mon physique. Dis-moi tu es français ? Tu sais que je parle aussi le français. ». Je lui fais un tendre sourire, je mange en silence après je sors ma tablette de chocolat noir. Je prends une longue gorgée de ma bouteille d’eau, je continue de le regarder. Je repose ma bouteille et pose ma main sur la table, je frôle involontairement sa main. Je me mets à rougir et je le regarde : « Pardonne-moi je n’ai pas fait gaffe … ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyVen 15 Fév - 1:59


Je l'écoute, il y avait des années que je n'avais pas parler avec des gens, depuis la mort de ma mère si je peux le dire comme ça. Après sa mort, j'ai voulu me protéger, maintenant que je me suis retrouver seul sous cette protection, alors que les tueurs de mon père, veulent encore ma peau, malgré la mort de ma mère. Pourquoi me tuer, alors que mes deux parents sont morts? Je ne suis pas bête, je n'irai pas raconter aux gens ce que j'ai vu ce soir là. Je sais très bien que c'est pour ça que je suis sous protection, par peur que je m'échappe et qu'on me tue. Je veux vivre, et j'aimerais avoir une vrai vie un jour, et je ne sais pas si ce jour va arriver. D'habitude, je me refuse à faire des connaissances, mais cette jeune maitresse d'école, me fascine, elle est si belle pour être instit'. Je rougis juste à la regarder. C'est pour ça que je ne vous ai pas vu les autres années passés... Et puis en même temps... je ne suis pas très... camaraderie, je préfère être seul dans mon coin que de passer du temps avec les autres. Je rougis encore et encore. Je prends un grand respire, j'ai l'impression d'avoir chaud. Oui... je suis français, je vivais à Paris avant. Comme je parle bien l'anglais... je suis venu travailler ici, pour changer un peu et c'est a 3 heures de chez moi en TGV. Je lui souris. Je poursuis mon repas, elle aussi et elle vient toucher ma main en la frôlant, je la vois rougir, elle est si belle. Ce n'est rien... j'adore cette couleur rose sur toi... Je ris doucement, parlant du fait qu'elle avait rougit et moi qui avait frémit à son toucher. Je n'ai jamais reçu de contact avec d'autres gens, il n'y a que ma mère qui me câlinait, comme le fait une maman avec son enfant. Jamais une femme, ne m'a touché ni moi-même je n'ai touché une autre personne. Alors, je ressens vraiment très fort ce genre de truc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyDim 17 Fév - 17:39


Je regarde cet homme qui est tellement beau, je n’ai jamais fait connaissance avec les autres. Les gens me jugent parce que je suis une belle femme. Je suis une personne superficielle pour eux, mais je ne suis pas comme ça. Je passe une main dans mes cheveux et je souris, il est tellement différent des autres. Je n’ai jamais eu de relations sérieuses par choix, j’ai envie qu’on essaie de me connaître, mais de manière générale je ne suis qu’un corps. Je lui souris : « Oui c’est pour ça que tu ne m’as pas vu, je suis enseignante ici depuis peu de temps. C’est vrai que les autres ne sont pas comme moi, ils se mettent ensemble. Parce qu’ils se connaissent et que je suis plutôt hors norme pour les autres. Tu as quelle classe ? Moi je m’occupe des 7-8 ans et j’aimerais faire une chorale dans ma classe. ». Je sais que je suis rouge écarlate. Mais cet homme est tellement beau, je ne sais pas pourquoi je ne me sens pas comme d’habitude. Puis son accent français me donne des frissons dans tout mon corps, je sais que c’est la première fois que j’aime parler à quelqu’un d’étranger. Quand il me parle de la couleur rose de mon visage. Je me sens encore plus rougir, je lui dis : « Tu vivais à Paris, je pense que ça doit faire longtemps que je n’y suis pas aller. J’aimais beaucoup aller au Musée du Louvre, mais aussi au Grand Palais. Et la Tour Eiffel nous donne une vue tellement belle de la ville. ». Je termine ma bouteille d’eau pour aller nous servir une tasse de café et je lui dis : « Tiens une bonne tasse de café, si tu veux on pourrait se retrouver ce soir après les cours pour parler ensemble français. ». Je lui fais un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyLun 18 Fév - 14:30


Je range mes reste dans mon sac à lunch.Moi les 8 ans, je crois que ma classe est juste à côté de la tienne... je t'ai souvent vu et entendu chanté. J'ai jamais osé venir te voir... Rougit, il l'a pas fait, parce qu'il ne peut pas se permettre une telle amitié avec elle, mais sait très bien que c'est trop tard maintenant et s'il y avait pas eu ses réparations dans sa classe à l'heure du lunch, il ne serait pas venu ici et n'aurait pas fait sa rencontre. C'est fou, j'y ai vécu, mais je suis jamais aller à ses endroit, je crois que ma mère n'avait pas les moyens de m'y amener. Je regarde l'heure à ma montre, je soupire. Je la vois revenir avec deux cafés. Je dois retourner en classe... merci pour le café. Je prends la tasse et commence à m'en aller. On verra après les cours, je sais pas trop Ok... j'ai vraiment été heureux de te rencontrer, n'en doute pas. Je prends une gorgée du café, je cherchais un prétexte pour quitter la salle des prof, alors qu'il restait encore 35 minutes avant le début des cours de l'après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyMar 19 Fév - 20:22


Je regarde Éloi, je le trouve tellement fascinant. Je vois qu’il semble torturé, on se ressemble pour ça. je passe une main dans mes cheveux. Il est dans la classe juste à côté de la mienne, je ne l’ai jamais remarqué. En même temps quand je suis au travail, j’essaie d’être discrète comme dans ma vie privée. Je lui souris et lui dit : « Ah bon ? Tu m’as entendu chanter, j’espère que je ne chante pas faux. Je te faisais peur pour que tu ne puisses pas venir me voir ? ». Je recommence à rougir, je sais qu’il est tellement timide c’est sûrement pour ça. Je sais qu’il est réservé aussi , mais je pense que c’est une bonne chose qu’il puisse s’ouvrir aux autres, mais je ne le fais pas non plus. Il n’a jamais visité ces endroits pleins de magie c’est bien dommage. Je lui dis : « Je pense avoir des photos à la maison, je vais chercher ça et je te montrerais si tu veux. ». Je vois qu’il regarde l’heure, mais il reste encore un moment avant que les cours reprennent. Je le regarde partir après m’avoir dit qu’il ne sait pas si nous allons nous revoir. Je prends ma tasse de café et mon café et je pars à sa recherche dans sa classe. Je frappe à la porte de sa classe. En attendant une réponse de sa part, je sais qu’il a besoin pour parler même si ce n’est pas évident pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyJeu 28 Fév - 1:22


Je ne sais pas ce qui m'a pris de faire connaissance avec cette femme. Elle ne me lâchera plus maintenant. J'ai promis à ma mère de ne jamais m'attacher à quelqu'un, pour justement, ne pas briser sa vie et la mettre en danger. Même si cela fait des années que je n'ai pas eu de nouvelle de ma protection, sait-on jamais, tout peut arriver. Et c'est dans ces moment là que tout se déclenche, on tombe amoureux, on est heureux et pouf, l'ennemi retentit et te brise ta famille. Je ne veux pas de ça dans ma vie. Alors je n'ai pas répondu et je me suis faufiler dans ma classe, porte verrouillé. Mais, là voilà à frapper à ma porte. Je me lève de ma chaise pour aller ouvrir. Je reste devant la porte. J'ai oublié quelque chose dans la salle des prof? Je la regarde, si non pourquoi elle serait là, dans ma classe? Mes élèves vont bientôt arrivés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyDim 3 Mar - 9:44


Je suis devant la porte de la classe d’Éloi, je veux vraiment faire sa connaissance. Dans le fond on est tous les deux pareils, mais il semble vouloir me fuir. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai besoin de le connaître. Grâce à lui j’ai enfin eu le sourire pour la première fois pendant la pause déjeuner, il arrive vers la porte : « Non, mais tu es parti comme ça. Je voulais qu’on puisse se revoir comme ce midi. Tu sais c’est la première fois que j’ai discuté avec un collègue pendant la pause déjeuner. Si tu veux on peut sortir en même temps pendant la pause cet après-midi et pendant ce temps on parlera pour faire un projet commun pour nos deux classes … Enfin si tu veux, je ne veux pas te brusquer non plus, tu sais je ne suis pas une mauvaise fille. ». Je t’attends une réponse de sa part, je sais cela lui doit faire peur, mais j’ai envie de connaître cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyMer 6 Mar - 14:00


Je continue à préparer le cours de l'après midi. Je ne la regarde pas, mais je l'écoute. Je ne pouvais pas devenir ami avec d'autres, pour leurs sécurités et leurs biens. Moi aussi c'était la première fois que je parlais avec quelqu'un au lunch et je ne veux pas que ça se reproduise. Je mange toujours dans ma classe, pour éviter les rencontres, aujourd'hui, on devait arrangé quelque chose, je n'ai eu d'autre choix que d'aller dans la salle des prof. Je la regarde enfin. Non bien sur que tu n'es pas mauvaise, c'est moi qui ne suis pas fréquentable... alors pour le projet, je sais pas trop... Je dis pas non pour en parler après la classe, mais je ne dirai peut être pas oui au projet. je me lève de mon bureau et je vais coller au tableau les feuilles pour l'activité de l'après midi. On se voit tout à l'heure. La discussion était close pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyJeu 7 Mar - 20:58


Je regarde Éloi, je sais que c’est un solitaire, mais je sais qu’au fond de lui, il a besoin de parlé à quelqu’un. Je suis comme lui après tout, je n’ai pas cherché à me socialiser avec les gens depuis la mort de mes parents. Mais avec lui tout semble différent, j’ai besoin de m’ouvrir aux gens. Je le regarde dans les yeux, il a de l’espoir dans nos regards. Mais nous sommes tous mes deux timides, je ne veux pas le brusquer, mais je sais que c’est signe du destin peut-être. Il ne veut plus remanger avec quelqu’un : « Pourquoi tu ne veux plus remanger avec quelqu’un ? je t’ai fait peur ? Je suis une personne désagréable c’est ça ? ».  Je ne cesse de le regarder dans les yeux, il est vraiment différent depuis que nous ne sommes plus dans la salle de pause. Je l’écoute me parle et je lui fais un petit sourire : « on se voit après la classe dans la mienne de classe, comme je dois corriger des copies si tu veux bien. ». Je lui dépose un petit bisou sur la joue et je me dirige dans ma classe. La porte est encore ouverte pour que les enfants puissent rentrer avant que la sonnerie sonne. Je me mets à chanter en français comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyMar 12 Mar - 0:38


Je la regarde quitter ma classe. Je pose ma main sur ma joue, là où elle a embrassé. Je rougis. Merde, je n'ai pas le droit, qu'est-ce que je fais là? Je l'ai promis à ma mère de protéger les autres de mon calvaire de vie. Et en plus, cette personne est une fille et je suis un homme et je n'ai pas envie de m'attacher, par peur de la mettre en danger. Je l'entends chanté dans sa classe en français. Je m'approche du mur de sa classe et je pose mon oreille dessus, pour mieux l'entendre chanter. Je me mord la lèvre. J'aimerais tellement avoir une amie, avoir quelqu'un dans ma vie, mais ça m'est interdit. À la fin des classes, j'attends que tous mes élèves aient quitté l'école pour aller me diriger à la classe de ma voisine, de ma nouvelle amie. Je frappe doucement à sa porte, même si elle est encore ouverte. C'est juste pour m'annoncer et j'entre dans sa classe. Salut... au faite, tu n'es pas désagréable, c'est moi qui l'est. J'ai juste peur de m'attacher et que... tu sois en danger ensuite à cause de moi, mais... je veux bien faire ce projet avec toi. Je lui souris, et je viens lui rendre son baiser sur la joue. Je m'assois sur une chaise de sa classe et je la regarde. Ok... on commence par quoi? Quel genre de projet c'est?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyMer 13 Mar - 14:44


Je suis dans ma classe en train de chanter et de préparer les exercices de l’après-midi. Je passe une main dans mes cheveux. C’est la première fois que je m’attache à quelqu’un, je ne sais si j’ai vraiment le droit. Je suis tellement nerveuse, je me sens à la fois tellement bien mais aussi un peu mal. Je ne sais pas ce que je vais faire si un jour je tombe vraiment amoureuse. Les enfants entrent dans la classe et nous commençons la leçon de français puis la séance de dessin. Je suis dans mes pensées, je pense à Éloi. Nous avons passé un moment agréable ce midi, je ramasse mes affaires dans le but de partir. J’entends quelqu’un qui rentre c’est lui : « Salut, je dois bien l’être comme tu ne voulais plus de ma compagnie ce midi. Tu ne l’es pas, je me demande pourquoi tu peux penser ce genre de chose de toi. En quoi je serai en danger avec toi ? Je ne vois pas pourquoi je le serais tu sais. Je suis sur un projet de chorale si tu veux. On pourra faire un spectacle de fin d’année scolaire. ». Je rougis quand je sens son baiser sur ma joue. C’est la première fois que je suis comme ça en présence d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme EmptyLun 18 Mar - 13:06


J'entre dans sa classe, alors qu'elle me parle de spectacle de fin d'année. Je sais pas trop, c'est pas mon truc. Je ne m'y connais pas au spectacle et au chant. Je me pose une fesse sur le coin d'un pupitre de sa classe, je la regarde. Oui tu serais en danger avec moi. Je ne peux pas te dire pourquoi, c'est une longue histoire. Ce n'est pas pour rien que je me refuse toute compagnie dans ma vie. mes proches et amis seraient en danger avec moi... Pour le spectacle, je sais pas trop finalement. Je n'y connais rien à ça. Je joue avec mes doigts nerveux. Je n'avais pas l'habitude de passer du temps avec d'autres personnes. Je me suis toujours tenu loin et j'ai toujours été seul, encore plus depuis la mort de ma mère. J'ai tellement hâte de récupérer ma vrai identique. Mais tant que ce gang de mafia existe, je ne pourrai pas. Ce serait quel genre de spectacle? Après je te dirais si j'embarque dans ton projet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty
MessageSujet: Re: [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme [F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme Empty

Revenir en haut Aller en bas

[F. Aleksandrina]Un fantôme de l'école qui rencontre une âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-